Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Un uniforme à l'école ?

128 - 47%
127 - 46%
20 - 7%
 
Total des votes: 275
 
Sondage clos
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 21:45
Vieux_Mongol a écrit:Moi ça me va. Mais, agrégé CE, j'exige plein de galons et que les collègues me saluent respectueusement voire que les contractuels génuflexent ! Pour les chansons Hugues Aufray c'est bien non? Sinon la Marseillaise tout les matins devant une classe bien rangée et en uniforme ça me fait réver. Mais on va où là ?!

Non, je me souviens d'une petite ritournelle fort plaisante:

Loin de chez nous, en Afrique, combattait le bataillon,
Pour refaire, à la Patrie, sa splendeur, sa gloire et son renom.
La bataille faisait rage, lorsque l'un de nous tomba.
Et mon meilleur camarade, gisait là blessé auprès de moi
Et ses lèvres murmurèrent, si tu retournes au pays,
A la maison de ma mère, parle-lui, dis-lui à mots très doux

Il suffirait d'à peine un ou deux petits changements minimes (en Afrique : entre les murs, bataillon: ignorance, à la Patrie: aux VDR, etc. etc.) et ça aurait tout de suite de l'allure. D'autant que ça ne chante pas au garde à vous : ça se chante en marchant au pas, à vitesse variable, et sur trente kilomètres.

Quant à tes décorations, n'oublie pas que tu dois également arborer toutes les campagnes, de brevet, de bac, de stage, de mission, etc. qui attestent ton dévouement.

Donc, finalement, je suis pour cette idée d'uniforme, qui m'inspire énormément d'innovations et de dispositifs nouveaux. J'ai aussi quelques idées sur des ateliers couture en décloisonnement et en coopération profs/élèves : plein de choses qui feront plaisir à tout le monde — et à budget constant.
Ergo
Ergo
Devin

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Ergo Ven 13 Jan 2023 - 22:01
epekeina.tes.ousias a écrit:
Vieux_Mongol a écrit:Moi ça me va. Mais, agrégé CE, j'exige plein de galons et que les collègues me saluent respectueusement voire que les contractuels génuflexent ! Pour les chansons Hugues Aufray c'est bien non? Sinon la Marseillaise tout les matins devant une classe bien rangée et en uniforme ça me fait réver. Mais on va où là ?!

Non, je me souviens d'une petite ritournelle fort plaisante:

Loin de chez nous, en Afrique, combattait le bataillon,
Pour refaire, à la Patrie, sa splendeur, sa gloire et son renom.
La bataille faisait rage, lorsque l'un de nous tomba.
Et mon meilleur camarade, gisait là blessé auprès de moi
Et ses lèvres murmurèrent, si tu retournes au pays,
A la maison de ma mère, parle-lui, dis-lui à mots très doux

Il suffirait d'à peine un ou deux petits changements minimes (en Afrique : entre les murs, bataillon: ignorance, à la Patrie: aux VDR, etc. etc.) et ça aurait tout de suite de l'allure. D'autant que ça ne chante pas au garde à vous : ça se chante en marchant au pas, à vitesse variable, et sur trente kilomètres.

Quant à tes décorations, n'oublie pas que tu dois également arborer toutes les campagnes, de brevet, de bac, de stage, de mission, etc. qui attestent ton dévouement.

Donc, finalement, je suis pour cette idée d'uniforme, qui m'inspire énormément d'innovations et de dispositifs nouveaux. J'ai aussi quelques idées sur des ateliers couture en décloisonnement et en coopération profs/élèves : plein de choses qui feront plaisir à tout le monde — et à budget constant.
Mais tu ne fais pas cours comme ça, toi ? Un uniforme à l'école ? - Page 6 3795679266
Un uniforme à l'école ? - Page 6 Professeur_lettres_face_358x536

_________________
"You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame *me* for your problems?" -- Once Upon a Time
"The gull was your ordinary gull." -- Wittgenstein's Mistress
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï. (Si vous cherchez un stulo-plyme, de l'encre, récap de mars 2023)
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Fidèle du forum

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Vieux_Mongol Ven 13 Jan 2023 - 22:07
Je serais président je te nommerais ministre ETO. Il existe un chant militaire que j'aime beaucoup et qui s'appelle "Quand Jésus-Christ créa la Coloniale". Le premier couplet donne ça :

"Quand Jésus-Christ créa la Coloniale
Il déclara qu'il fallait des hommes costauds
Qui n'aient pas peur du feu, de la mitraille
Et qui sachent boire le vin et le Pernod"

Je dois dire que je vibre à l'idée d'une salle des profs en uniforme et reprenant ce beau champs de cohésion :

Un uniforme à l'école ? - Page 6 3408199912
Quand Jules Ferry créa la Nationale,
Il déclara qu'il fallait des profs costauds
Qui craignent pas les cancres et la pagaille
Et sachent boire le café et le Porto
Un uniforme à l'école ? - Page 6 3408199912

Quelle gueule ça aurait !
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 22:09
Jonquille, trois rangées d'hermine, plus les palmes : évidemment (même chez moi, pour faire le ménage ou sortir le chien, d'ailleurs)… Petit détail, j'ai l'épitoge qui traîne derrière moi et les étudiants se mettent à deux pour la porter pendant que j'entre en classe.

C'est pourquoi je suis certain qu'à défaut de résoudre quelque problème (qu'après tout nous pouvons mépriser), tout cela détendrait considérablement l'atmosphère, et inciterait 99% du corps enseignant à exiger de ne partir en retraite se faire démobiliser qu'à partir de 70 ans (ce qui ne serait pas le moindre des avantages).

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Jenny
Jenny
Médiateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Jenny Ven 13 Jan 2023 - 22:11
Ca plairait beaucoup à un de mes collègues, votre délire. Il fait déjà défiler ses élèves dans la cour et il aime bien les uniformes/déguisements. Razz
Ergo
Ergo
Devin

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Ergo Ven 13 Jan 2023 - 22:12
Un uniforme à l'école ? - Page 6 437980826
C'est bon de rire parfois.

_________________
"You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame *me* for your problems?" -- Once Upon a Time
"The gull was your ordinary gull." -- Wittgenstein's Mistress
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï. (Si vous cherchez un stulo-plyme, de l'encre, récap de mars 2023)
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 22:14
Vieux_Mongol a écrit:Je serais président je te nommerais ministre ETO. Il existe un chant militaire que j'aime beaucoup et qui s'appelle "Quand Jésus-Christ créa la Coloniale". […/…]

Ministre de la chanson ? Mais pourquoi pas ! Je chercherais un hymne national qui ferait que le soldat claudique et danse enfin le général…

Jenny a écrit:Ca plairait beaucoup à un de mes collègues, votre délire. Il fait déjà défiler ses élèves dans la cour et il aime bien les uniformes/déguisements. Razz

C'est normal : tout le monde aime se travestir, surtout en groupe.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Choup90
Choup90
Niveau 10

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Choup90 Ven 13 Jan 2023 - 22:17
Et dire que j'ai du mal à ne pas me tâcher avec mes craies/feutres de tableau avec mon sweat, j'imagine avec une tenue pareille !! Razz
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 22:21
Choup90 a écrit:Et dire que j'ai du mal à ne pas me tâcher avec mes craies/feutres de tableau avec mon sweat, j'imagine avec une tenue pareille !! Razz

Tu parles de la toge jonquille ? Ni craie, ni feutre : les étudiants de deuxième classe écrivent, sur commande, sur un tableau situé un mètre en dessous du niveau de la chaire. idee

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Fidèle du forum

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Vieux_Mongol Ven 13 Jan 2023 - 22:22
epekeina.tes.ousias a écrit:

Ministre de la chanson ? Mais pourquoi pas ! Je chercherais un hymne national qui ferait que le soldat claudique et danse enfin le général…


On pourrait commencer par essayer ça :


epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 22:31
Mais tout à fait ! Et vu ton grade et ton expérience, je sens que tu pourrais être missionné, au niveau national, pour élaborer les dispositifs innovants et former les collègues à s'en emparer. idee

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Fidèle du forum

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Vieux_Mongol Ven 13 Jan 2023 - 22:39
Mais non, je serais déjà président. Trop de taf... Rolling Eyes
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 22:42
Vieux_Mongol a écrit:Mais non, je serais déjà président. Trop de taf... Rolling Eyes

Alors tu désigneras un ministre de la formation qui désignera des missionnés — mais tu devras choisir les différents uniformes correspondant. Du reste, tu auras toute latitude pour décider s'il faut se contenter de faire porter des uniformes à quelques malheureux élèves et professeurs, ou si, au contraire, il ne faudrait pas étendre cette habitude à bien d'autres secteurs de notre belle nation.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
A Tuin
A Tuin
Vénérable

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par A Tuin Ven 13 Jan 2023 - 22:46
Ajonc35 a écrit:
A Tuin a écrit:
Poupoutch a écrit:J'ai mis plutôt contre, mais c'est plutôt totalement contre.
Je ne pense pas que l'uniforme règle quoi que ce soit aux inégalités sociales, ni qu'il permette aux élèves de s'interroger sur la société de consommation, encore moins d'en sortir.
Il me semble également que la recherche d'une apparence ou d'un style n'est pas une étape futile mais au contraire essentielle de l'adolescence.
Je crois que l'uniforme révèle surtout le rêve d'une société où rien ne dépasse et qu'il est urgent et fondamental de lutter contre cela.
De plus, nos élèves (les miens en tous cas) portent déjà pour la plupart un "uniforme" : c'est effrayant à quel point ils ont tous la même coupe de cheveux, le même style vestimentaire.

Pas pour. A l'époque actuelle cela me semblerait d'une certaine façon une.regression... j'aurai vécu cette période scolaire avec mes.vetements, alors l'idée que mes enfants aient à la vivre quant à eux avec un uniforme me gêne. Je ne sais pas pourquoi mais cela me fait penser aux montées des nationalistes nationalismes, la préparation des futures guerres,. l'instrumentalisation de l'école comme le lieu où on va former le bon petit patriote. Derrière il suffit juste qu'un parti extrémiste passe et on y est presque. Ce futur ne fait pas envie.
Feraient mieux de.mettre les moyens pour proscrire l'acces aux réseaux sociaux sur portables pour les jeunes, je ne retrouve plus l'article mais il y en a un récent qui expliquait doctement que TikTok aboutissait totalement la jeunesse occidentale.
Pas pour donc, pour un uniforme..il y a des choses à faire mais pas à ce niveau là.
Abrutissait,  sans doute! A la place de "aboutissait".

Oui oui, je viens de voir et corriger. Merci. Quand j'écris avec le téléphone portable ça me met des choix d'écriture intuitive qui n'ont parfois rien à voir, et si j'envoie sans relire cela donne parfois des surprises. Autre exemple en début de semaine : j'ai répondu à un mail d'un collègue, à la fin j'ai dû commencer à écrire "bon" pour dire, bon aprem, j'envoie. Le soir je relis le mail, ce qui lui est parvenu disait "bon weekend". Un lundi soir, il a dû trouver cela caustique ou se dire que j'avais déjà Alzheimer !
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Fidèle du forum

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Vieux_Mongol Ven 13 Jan 2023 - 22:47
epekeina.tes.ousias a écrit:
Vieux_Mongol a écrit:Mais non, je serais déjà président. Trop de taf... Rolling Eyes

Alors tu désigneras un ministre de la formation qui désignera des missionnés — mais tu devras choisir les différents uniformes correspondant. Du reste, tu auras toute latitude pour décider s'il faut se contenter de faire porter des uniformes à quelques malheureux élèves et professeurs, ou si, au contraire, il ne faudrait pas étendre cette habitude à bien d'autres secteurs de notre belle nation.

coeurs
A Tuin
A Tuin
Vénérable

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par A Tuin Ven 13 Jan 2023 - 23:00
Jacq a écrit:Pas "plutôt" mais "totalement" contre. Si, en tant qu'élève, on me l'avait imposé je n'aurais pas du tout aimé, alors pourquoi vouloir l'imposer aux élèves actuels.

La retraite à 65 ans ne s'est pas imposée pour une certaine génération, pourquoi vouloir l'imposer aux générations actuelles et futures ? C'est le même problème actuellement pour tout un tas de thèmes.... Il faudrait que les jeunes pâtissent de tout ce qui aurait dû être fait et ne l'a pas été...
Jenny
Jenny
Médiateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Jenny Ven 13 Jan 2023 - 23:01
Le lien retraite-uniforme m'échappe totalement.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par epekeina.tes.ousias Ven 13 Jan 2023 - 23:07
Jenny a écrit:Le lien retraite-uniforme m'échappe totalement.

Et pourtant, l'armée française, dont l'uniforme est l'une des marques essentielles, a connu un certain nombre de retraites — certes sur des positions prévues à l'avance.

EDIT — je lis à l'instant que tout cela progresse et prend bonne tournure:

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/malgre-le-rejet-d-un-texte-du-rn-l-uniforme-scolaire-s-inscrit-durablement-dans-le-debat-20230113

En cette fin d’après-midi de niche parlementaire du Rassemblement national (RN), l’heure est à l’examen de la proposition de loi sur le port d’une tenue uniforme à l’école et au collège. Mais les débats sur le fond peinent à émerger tant l’attention est focalisée sur deux personnalités, aux avis diamétralement opposés sur le sujet. D’abord, le grand absent de la soirée, le ministre de l’Éducation Pap Ndiaye, retenu «à l’Élysée pour une réunion de travail avec d’autres ministres», selon son cabinet. Ces derniers temps, le locataire de la Rue de Grenelle n’a cessé de rappeler son hostilité à toute loi qui imposerait l’uniforme dans les établissements scolaires. Ensuite, Brigitte Macron qui, dans Le Parisien, s’est dite en faveur du port d’un uniforme «simple et pas tristoune». Un «renfort inattendu» dont n’a pas manqué de se réjouir Roger Chudeau, député RN du Loir-et-Cher et rapporteur de la proposition de loi.
[…/…]
Définitivement enterré, l’uniforme à l’école? Loin de là. Plusieurs élus Les Républicains (LR), parmi lesquels Bruno Retailleau, ont déposé une proposition de loi au Sénat visant à «rendre obligatoire le port d’une tenue d’établissement scolaire».
[…/…]
Parallèlement, fin novembre 2022, sept députés de la majorité ont déposé une proposition de loi au bureau du groupe Renaissance. «L’idée, c’était de susciter le débat», confie l’un des concernés, qui fait désormais partie d’un «groupe de travail» sur la question. «On ne veut forcer la main de personne: certains sont pour, d’autres contre. Mais à partir du moment où une majorité de Français s’y disent favorables, il est intéressant d’y réfléchir», poursuit-il.

Je suis heureux, en tant que philosophe, de voir que les idées persistent à gouverner le monde. Et là dessus, je vous souhaite une bonne nuit — car nous avons (enfin) de quoi rêver.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Rift
Rift
Niveau 3

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Rift Sam 14 Jan 2023 - 0:28
Totalement contre car quand on fait le bilan de ce que ça apporte, on a du mal à y voir des avantages...

Est-ce que mettre un uniforme va améliorer les pratiques pédagogiques, remettre les savoirs au cœur du système scolaire, redonner la volonté de transmettre les connaissances, faire revenir une ambiance calme, sereine, propice aux apprentissages dans les classes, comme dans les établissements?

Pour moi la réponse est non, un accoutrement quel qu'il soit n'a pas de vertu magique, un uniforme ce n'est pas le costume de Spider-Man qui donne des supers pouvoirs à celui qui l'enfile. Sous le costume il y aura le même élève! J'ai enseigné dans un établissement où il y avait l'uniforme obligatoire et franchement j'y avais jamais vu un bazar pareil dans mes classes, j'y ai vu les pires conneries jamais observées... Alors croire que ça va changer les choses c'est vraiment de l'utopie. Si on me prouvait que ça puisse participer un peu à sauver l'école je serait tout de suite pour mais là faut pas rêver!

Par contre l'uniforme impose de fortes contraintes :
Sur les familles : il faut acheter les uniformes, frais qui s'ajoutent aux achats des autres habits qu'il faut toujours avoir quand même pour la "vraie vie" à un moment où les budgets des familles sont déjà très contraints pas l'hyper inflation et où même à l'école tout devient de plus en plus payant et cher : cantine et même transport scolaire qui de mon temps était gratuit et où maintenant il faut payer et parfois assez cher! En plus des enfants ça grandit vite et il faut changer souvent de vêtements ce qui va faire que ces derniers seront trop courts avant d'être usés, on est vraiment dans le gaspillage de fringue et dans une nouvelle forme de "fast-fashion"!
Sur les équipes éducatives : Qui dit obligation, dit contrôle, dit répression. Avec l'uniforme c'est une nouvelle réglementation à faire respecter, c'est du travail en plus et cela va se faire au détriment de qualité de la vie scolaire car focalisée sur le respect du code vestimentaire et les problèmes de discipline élémentaire, de sécurité, de harcèlement vont passer au second rang : on s'occupera de l'apparence de la justice, plus que de la justice. Ainsi on verra de sympathiques élèves étourdis se faire réprimés pour uniforme non conforme et des racailles en bon uniforme polluer nos classes et nos établissements...
Sur les élèves : Les uniformes sont souvent de mauvaise qualité, inconfortables, inadaptés aux conditions climatiques quand il fait chaud (le pantalon noir par 30° c'est un carcan pour le corps) et finalement c'est une manière de faire accepter une contrainte forte sur les élèves pour aucune raison rationnelle et donc faire accepter un modèle autoritariste de la société dès l'enfance...
Alors oui il faut redresser notre école mais pas avec ces gadgets ridicules que sont les uniformes. La France a eu il y a plusieurs décennies un bon système éducatif et pourtant il n'y a jamais eu d'uniforme dans ce pays!


Et si vous n'êtes pas encore convaincu regardez un peu la lamentable histoire de l'uniforme à Provins(77) :
Ca avait commencé comme ça :

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/uniforme-scolaire-a-provins-une-maniere-pragmatique-de-faire-vivre-les-valeurs-republicaines-a-l-ecole-selon-le-maire_3016833.html

Les écoliers de la ville de Provins, en Seine-et-Marne, font leur rentrée scolaire avec des uniformes lundi 5 novembre, après un vote positif des parents d'élèves en juin dernier (62,4 %), mais la mesure n'est pas obligatoire. Pour le maire Les Républicains (LR) Olivier Lavenka, samedi 3 novembre sur franceinfo, c'est "une manière pragmatique" de "faire vivre les valeurs républicaines" dans la vie des écoliers.

Pour finir comme ça :

https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/provins-l-uniforme-scolaire-presque-aux-oubliettes-01-09-2020-8376732.php

Macron et cie devraient s'occuper de reconstruire l'école avec de vraies solutions et le maire de Provins de remettre sa ville dans un état correct (car cette ville n'est pas beaucoup plus reluisante que l'EN) plutôt que de faire de la démagogie autour d'une mesure symbolique mais inefficace et inutile.


pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par pseudo-intello Sam 14 Jan 2023 - 0:49
Si ça passait, il y aurait un premier temps compliqué, de cris de douleur et d'indignation sur l'atteinte à la liberté d'être soi, parce qu'on n'est pas habitué.

Je ne tiens pas à l'uniforme, car il y a des débats plus importants. Evidemment, pour mes enfants, ou les vôtres, il n'apporterait pas grand chose, car ils ont les codes, savent se comporter à l'école, savent que c'est un lieu pour travailler et que c'est important.

Pour les élèves chez qui les repères éducatifs sont un peu plus flou (donc pour les élèves qui ont le plus besoin de l'école), ça ne me paraît pas idiot qu'il ait une tenue à la "OK, quand j'enfile ça, c'est pour travailler", de la même manière qu'enfiler un costume de scène nous fait déjà entrer un peu dans un rôle, que passer une tenue de fête nous fait déjà un peu entrer dans la fête, mais que rester toute la journée en surpyjama licorne nous renforce dans notre comportement flagada ce jour-là. Very Happy

J'ajoute que dans une société consumériste comme la nôtre, où la surconsommation de vêtements est un vrai problème écologique, j'aime assez l'idée de montrer que ce qui fait de chacun un être unique, ce n'est pas ses habits, qu'une tenue ne nous définit pas, et que porter le même pull ne fait pas de nous des clones. Notre personnalité ne réside pas dans nos fringues, mais dans notre caractère et notre créativité (entre autres).

Bien sûr que ça m'aurait gavé si on m'avait dit, d'un jour à l'autre : l'année prochaine, c'est uniforme, parce que c'était une nouvelle norme dont j'avais été dispensée jusqu'ici. Mais si dans les Dom-Tom, ils l'ont et ont l'air de bien le vivre, c'est que ce n'est probablement pas si horrible (et ça valait le coup de leur demander leur retour d'expérience).

De toutes manières, ne vous inquiétez pas, ça ne va pas être mis en place. Nos gouvernants ne vont pas abandonner un si beau chiffon rouge, qui ferait mieux d'être gardé de côté pour être ressorti à chaque fois qu'il y a d'autres contre-réformes bien plus cruciales à faire passer. Mettre l'uniforme au goût du jour, c'est laisser les pros et les antis s'écharper et les médias s’étendre sur le sujet, et ça, ça n'a pas de prix (pour les ceusses qui nous gouvernent plus ou moins directement).

_________________
Publicité:
Tangleding
Tangleding
Grand Maître

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Tangleding Sam 14 Jan 2023 - 7:51
J'étais pas prêt à découvrir le résultat de ce sondage.

Le niveau de délabrement du système éducatif et aussi de délabrement intellectuel d'une partie de la profession que cela dit, c'est assez terrifiant.

Et je ne parle pas des remarques sexualisant les tenues des élèves du genre féminin que certain•es lâchent sans complexe.

On va bien rire quand cette foutaise réactionnaire du RN et ses poursuivants divers extrême droite (LR, Renaissance, Mme Macron) passera pour les élèves et que des CA en carton devront s'opposer à l'extension de la mesure aux personnels dans le cadre de l'autonomie des EPLE et des lubies du chef du moment.

Je crois que certains ne sont pas prêts.

_________________
"Never complain, just fight." Un uniforme à l'école ? - Page 6 2490015017

Plutôt que de se battre pour des miettes et des contraintes:
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Elyas Sam 14 Jan 2023 - 8:15
Les gens qui proposent ça savent que ça ne va pas être gérable pour une seule et unique raison : l'école publique est gratuite. Vous mettez l'uniforme, il faudra que ce soit l'établissement qui le fournisse. La loi peut être interprétée ainsi et ils le savent. Déjà que la question du matériel scolaire est limite juridiquement parlant, surtout si on impose une liste de matériel, alors l'uniforme, on aura des recours au tribunal. Enfin, on aura aussi du privé qui proposera l'école sans uniforme.

Bref, un truc débile.

L'uniforme n'a que deux fonctions et toutes les explications alternatives ne sont que des tentatives moralisatrices pour masquer ces deux raisons :
- uniformiser la population, que pas une tête ne sorte.
- essayer de ressembler à l'aristocratie et à ses usages pour les familles bourgeoises qui veulent s'anoblir.

Les deux raisons sont des motifs de domination sur 99% de la population de la part des élites bourgeoises. Aucun intérêt. Je suis extrêmement surpris que ce fil soit si "fourni".
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 10

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par Zetitcheur Sam 14 Jan 2023 - 8:33
J’étais contre l’uniforme à mon arrivée en tant qu’assistante dans une comprehensive school britannique. L’uniforme était bien sûr obligatoire, et complet : chaussures, pas d’accessoires (bijoux etc), ni de maquillage. Un jour j’ai fait un sondage auprès de mes élèves les plus âgés (17-18 ans), sûre de la supériorité française là dessus. J’étais persuadée qu’ils me diraient tous combien ils enviaient les jeunes français.
Alors pas du tout… pour des raisons justement de gommage des différences. Je voyais mes élèves aussi hors contexte scolaire et ils étaient eux-mêmes, ils s’exprimaient dans leur apparence sans complexes.
Et pourtant j’entendais beaucoup de critiques dans les médias par rapport au système, surtout concernant le coût de ces uniformes (à renouveler of course pour suivre la croissance des enfants).
Un matin un élève avait eu le malheur de débarquer avec des chaussures noires…. Je pense qu’il se souvient encore de la g…lante qu’il s’est pris! J’étais dépassée et franchement désolée pour lui.
À noter que les fournitures scolaires étaient gratuites et fournies par l’établissement, mais l’uniforme était à la charge des familles.
Mais je ne pense pas que ce soit possible ici de toute façon, car je ne suis pas sûre du tout que nos jeunes et leurs parents le voient comme les britanniques. On a pris goût à cette forme d’expression que sont les vêtements, y compris à l’école, et avec les inconvénients que ça peut entraîner.
lene75
lene75
Prophète

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par lene75 Sam 14 Jan 2023 - 8:49
Moi j'adore la pensée magique. Paf, un uniforme et tous les problèmes sont réglés. Il suffisait d'y penser au lieu de croire qu'il y avait des problèmes de fond à résoudre. On a eu un petit avant-goût de ce que ça donnera avec le masque, et comme ça c'est super bien passé et que les élèves ne passaient pas leurs journées à provoquer les adultes et à perturber les cours avec ça, on peut être confiant, surtout qu’à la télé ils disent que dans les autres pays c'est vachement bien. Tous les gamins qu'ils interrogent sont sages, sérieux, souriants et travailleurs : ça métamorphose vraiment les élèves. J'ai hâte que mes pitchounes qui viennent à l'école sans feuille et sans stylo, qui ne savent ni lire ni écrire et qui se prennent trois rapports pour insolence par jour me disent "oui madame" et lisent Kant dans le texte quand ils auront leur bel uniforme bien repassé et qui sentira la naphtaline lessive chaque matin.

Et puis c'est chouette parce que comme on n'est pas du tout dans une période de montée des extrêmes couplée à l'imposition / l'acceptation de mesures inquiétantes venant de partis censés ne pas l'être, c'est juste le bon moment pour introduire dans les écoles ce symbole de la capacité à se déterminer par soi-même. Tiens, ça tombe bien, la semaine prochaine on fête avec nos voisins allemands les 60 ans du traité de l'Elysée. Je vais leur proposer de s'associer à la France dans cette belle réflexion sur l'éducation de la jeunesse et les symboles républicains. J'ai hâte de savoir ce qu'ils en pensent.

Et puis surtout, ce qui est bien, c'est que parler de ça, ça permet de centrer le débat sur les problèmes de fond. Tiens mais puisqu'on y est, on pourrait peut-être s'interroger sur la couleur des blouses à l'hôpital public. Blanc c'est un peu triste.
maikreeeesse
maikreeeesse
Grand sage

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par maikreeeesse Sam 14 Jan 2023 - 9:08
pseudo-intello a écrit:Si ça passait, il y aurait un premier temps compliqué, de cris de douleur et d'indignation sur l'atteinte à la liberté d'être soi, parce qu'on n'est pas habitué.

Je ne tiens pas à l'uniforme, car il y a des débats plus importants. Evidemment, pour mes enfants, ou les vôtres, il n'apporterait pas grand chose, car ils ont les codes, savent se comporter à l'école, savent que c'est un lieu pour travailler et que c'est important.

Pour les élèves chez qui les repères éducatifs sont un peu plus flou (donc pour les élèves qui ont le plus besoin de l'école), ça ne me paraît pas idiot qu'il ait une tenue à la "OK, quand j'enfile ça, c'est pour travailler", de la même manière qu'enfiler un costume de scène nous fait déjà entrer un peu dans un rôle, que passer une tenue de fête nous fait déjà un peu entrer dans la fête, mais que rester toute la journée en surpyjama licorne nous renforce dans notre comportement flagada ce jour-là. Very Happy

J'ajoute que dans une société consumériste comme la nôtre, où la surconsommation de vêtements est un vrai problème écologique, j'aime assez l'idée de montrer que ce qui fait de chacun un être unique, ce n'est pas ses habits, qu'une tenue ne nous définit pas, et que porter le même pull ne fait pas de nous des clones. Notre personnalité ne réside pas dans nos fringues, mais dans notre caractère et notre créativité (entre autres).

Bien sûr que ça m'aurait gavé si on m'avait dit, d'un jour à l'autre : l'année prochaine, c'est uniforme, parce que c'était une nouvelle norme dont j'avais été dispensée jusqu'ici. Mais si dans les Dom-Tom, ils l'ont et ont l'air de bien le vivre, c'est que ce n'est probablement pas si horrible (et ça valait le coup de leur demander leur retour d'expérience).

De toutes manières, ne vous inquiétez pas, ça ne va pas être mis en place. Nos gouvernants ne vont pas abandonner un si beau chiffon rouge, qui ferait mieux d'être gardé de côté pour être ressorti à chaque fois qu'il y a d'autres contre-réformes bien plus cruciales à faire passer. Mettre l'uniforme au goût du jour, c'est laisser les pros et les antis s'écharper et les médias s’étendre sur le sujet, et ça, ça n'a pas de prix (pour les ceusses qui nous gouvernent plus ou moins directement).
Ce serait si simple et rassurant si cela fonctionnait ainsi. Je peux parler en mon nom, de mon propre rapport à l'instruction, aux professeurs, au respect... . Je peux parler également de mon éducation, de ce que j'ai essayé de transmettre comme valeurs. Mais décréter que NOS enfants (ceux de néo, des enseignants ? ) en comparaislon des autres seront eux parfaits scolairement me semble bien rapide. Nos enfants ne sont pas nous et avoir les codes ne veut pas dire les détourner même sur un temps limité.
Pour les enfants d'un ami très proche habitant en Irlande, l'uniforme a été un calcaire. Ne roulant pas sur l'or, les différences se faisaient sur le nombre de reprises sur la jupe ou le pantalon ou la taille un peu juste qui montraient qu'on avait pas les moyens d'en racheter un neuf quand on grandit ou qu'il y a un accroc.
Je ne parle même pas de la honte de porter un uniforme d'occasion qui provoquait moqueries et harcèlement.


Dernière édition par maikreeeesse le Sam 14 Jan 2023 - 9:15, édité 1 fois
neomath
neomath
Érudit

Un uniforme à l'école ? - Page 6 Empty Re: Un uniforme à l'école ?

par neomath Sam 14 Jan 2023 - 9:12
Tangleding a écrit:J'étais pas prêt à découvrir le résultat de ce sondage.

Le niveau de délabrement du système éducatif et aussi de délabrement intellectuel d'une partie de la profession que cela dit, c'est assez terrifiant.

Et je ne parle pas des remarques sexualisant les tenues des élèves du genre féminin que certain•es lâchent sans complexe.

On va bien rire quand cette foutaise réactionnaire du RN et ses poursuivants divers extrême droite (LR, Renaissance, Mme Macron) passera pour les élèves et que des CA en carton devront s'opposer à l'extension de la mesure aux personnels dans le cadre de l'autonomie des EPLE et des lubies du chef du moment.

Je crois que certains ne sont pas prêts.
Eh oui. Car si, en Grande Bretagne l'uniforme n'est pas obligatoire pour les enseignants c'est quand même costard cravate pour les hommes et tailleur moche pour les femmes.

_________________
"la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l'abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral"
A. Césaire
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum