Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par HORA le Mar 21 Avr 2020 - 13:18
Visiblement, même dans des régions a priori moins touchées que d'autres, un déconfinement, ça ne se prépare pas dans l'urgence. Aucune envie de servir de cobaye en vue de la grande rentrée de septembre.

Les écoles et espaces publics: le cas de Hokkaido au Japon

L'île d'Hokkaido, au nord du Japon, avait rouvert ses écoles progressivement depuis le 6 avril, après trois semaines de fermeture. Le coronavirus semblait dompté, il ne restait plus que quelques cas déclarés chaque jour.
Il y a une semaine, les écoles d'Hokkaido ont pourtant dû refermer leurs portes. Les autorités ont déclaré à nouveau l'état d'urgence. En une semaine, plus d'une centaine de contaminations ont été constatées chez des personnes qui ne s'étaient pas rendues à l'étranger récemment.

Lien


Dernière édition par Danska le Mar 21 Avr 2020 - 18:53, édité 1 fois (Raison : essai pour résoudre le bug du jour)
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Mar 21 Avr 2020 - 13:19
Admettons pour le seuil de 15 par groupe. Cela signifie diviser par deux grand maximum l'effectif total d'un lycée. Mon établissement compte 1700 élèves. On est donc prêt à accueillir 800-850 élèves sans aucun risque? Le lycée est un lieu de vie, une partie non négligeable de nos élèves y erre dans les couloirs en dehors de toute heure de cours. Comment, avec notre dizaine de collègues de la vie sco, gérer les flux et stationnements de tout ce petit monde sans prendre de risque sanitaire?

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3201648960   pingouin
Shajar
Shajar
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Shajar le Mar 21 Avr 2020 - 13:20
Je complète pour les dates des niveaux d'après le 13h de France Inter
@Madame-de-Pierre a écrit:Alors si je résume ce que je viens d'apprendre sur BFM un premier calendrier temporaire apparaît :
- semaine du 11/05 rentrée des profs, des grandes sections, des CP et des CM2 + CE1 en REP+ et zones rurales
- semaine du 18/05 rentrée des 6è et 3è + 1res/Term et LP en atelier
- semaine du 25/05 rentrée des autres


Dernière édition par Shajar le Mar 21 Avr 2020 - 13:21, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mar 21 Avr 2020 - 13:21
Prose-ô-Poppée!, tu peux éditer un message en utilisant le stylo en haut à droite de ton message.
romer
romer
Je viens de m'inscrire !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par romer le Mar 21 Avr 2020 - 13:22
@Paleoprof a écrit:Admettons pour le seuil de 15 par groupe. Cela signifie diviser par deux grand maximum l'effectif total d'un lycée. Mon établissement compte 1700 élèves. On est donc prêt à accueillir 800-850 élèves sans aucun risque? Le lycée est un lieu de vie, une partie non négligeable de nos élèves y erre dans les couloirs en dehors de toute heure de cours. Comment, avec notre dizaine de collègues de la vie sco, gérer les flux et stationnements de tout ce petit monde sans prendre de risque sanitaire?

N'oublions pas que le nombre de 15 élèves évoqué est purement théorique voire hypothétique. Tout au plus pourrait-on parler de "liste de 15 élèves" pour l'appel par les professeurs le jour J . Il est fort probable qu'il n'y ait que la moitié voire le tiers des élèves de la liste qui seront effectivement  présents physiquement . La sécurité dans les établissements sera tributaire des situations familiales des élèves au moment venu . Lesquelles situations familiales sont aussi diverses et variées que le nombre officiel d'élèves inscrits dans chaque établissement de France...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Iphigénie le Mar 21 Avr 2020 - 13:23
@maldoror1 a écrit:
@Cath a écrit:
@Iphigénie a écrit:Personne ne sait pour l'instant ce qu'on pourra faire, pas la peine de vous mettre la rate au court- bouillon: et personne ne peut aujourd'hui comme hier exiger de vous l impossible- et surtout plus que ce que vous pouvez faire, donc zen....
Difficile de ne pas s'inqiéter quand chaque jour apporte des annonces pires que celles de la veille.
Mais sûr que si j'étais en retraite, je serais zen également Wink
+ 1
J'essaye de raison garder, mais les annonces de Blanquer et consorts m'inquiètent un peu plus chaque jour.
Oui certes! Very Happy mais je n’ai pas que des retraités autour de moi! Wink
avatar
User9397
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User9397 le Mar 21 Avr 2020 - 13:24
@Paleoprof a écrit:Admettons pour le seuil de 15 par groupe. Cela signifie diviser par deux grand maximum l'effectif total d'un lycée. Mon établissement compte 1700 élèves. On est donc prêt à accueillir 800-850 élèves sans aucun risque? Le lycée est un lieu de vie, une partie non négligeable de nos élèves y erre dans les couloirs en dehors de toute heure de cours. Comment, avec notre dizaine de collègues de la vie sco, gérer les flux et stationnements de tout ce petit monde sans prendre de risque sanitaire?

Le seuil de 15 élèves est un maximum si j'ai bien compris ce qui est remonté. Il y aura sûrement des ajustements selon les régions, les établissements... Je ne pense pas qu'il faille prendre ce nombre pour argent comptant comme aucun arbitrage n'a encore été fait.
Pour le reste, il faut encore attendre puisque de nombreuses questions restent en suspens sur cette reprise.
LM
LM
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LM le Mar 21 Avr 2020 - 13:24
@*Ombre* a écrit:Quand on a un enfant en CE, un conjoint soignant donc pas à la maison et qu'on est censé reprendre ses élèves, on fait comment ?

Voilà...Enfant en CE, un en 6e, conjoint qui continue à travailler...
Une ASA?
Va-t-on m'obliger à aller au collège travailler?
C'est du délire.

L'oral du bac au lycée est maintenu, c'est ce que je viens de lire sur le site du ministère.
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Mar 21 Avr 2020 - 13:27
@Shajar a écrit:Je complète pour les dates des niveaux d'après le 13h de France Inter
@Madame-de-Pierre a écrit:Alors si je résume ce que je viens d'apprendre sur BFM un premier calendrier temporaire apparaît :
- semaine du 11/05 rentrée des profs, des grandes sections, des CP et des CM2 + CE1 en REP+ et zones rurales
- semaine du 18/05 rentrée des 6è et 3è + 1res/Term et LP en atelier
- semaine du 25/05 rentrée des autres

Et les 1eres et Tle pour l'enseignement général ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3795679266
Et donc les 2des, pas de cours d'enseignement général, mais de l'enseignement pro ?
avatar
eleonore69
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par eleonore69 le Mar 21 Avr 2020 - 13:29
Propositions tout simplement surréaliste !
(je précise que je travaille en lycée)
Ainsi pour les maternelles et les primaires : comment faire respecter les gestes barrières. que faire de l'autre demi-groupe (pas d'étude...)
Le but c'était de permettre aux parents de retravailler or  il va bien falloir récupérer/ garder les enfants de l'autre demi-groupe..
En collège idem : difficiles de faire respecter les gestes et que faire de l'autre demi-groupe

En lycée (structure que je connais mieux) on a 35-36 élèves par classe, pas moyen de faire prendre conscience du respect des gestes barrières avant le confinement (peur-être ont-ils terriblement évolué pendant le confinement) , portant j'ai un public de centre-ville pas difficile...
Je doute que l'on est le matériel nécessaire  en quantité suffisante(gel, masques.) Pour les demi-goupe , on fait comment 15+15 + 6 ?
J'imagine la pré-rentrée des profs (on est + de 200 dans mon établissement).
Mais bon je vous rappelle que Blanquer prétendait que les cours se poursuivait alors que la rumeur de confinement commençait à enfler...
Serge
Serge
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Serge le Mar 21 Avr 2020 - 13:31
@Madame-de-Pierre a écrit:
@Rouletabille a écrit:
Une certitude :
* semaine du 11 au 15 mai : rentrée des profs
D'où te vient cette certitude ? Pourquoi utiliserait-on toute une semaine pour la rentrée des profs s'il n'y a que les volontaires qui viennent travailler en présentiel ?
Tu parles des enseignants ?
Parce que je n'ai entendu nulle part que ce serait optionnel pour les enseignants.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 21 Avr 2020 - 13:35
@Paleoprof a écrit:Admettons pour le seuil de 15 par groupe. Cela signifie diviser par deux grand maximum l'effectif total d'un lycée. Mon établissement compte 1700 élèves. On est donc prêt à accueillir 800-850 élèves sans aucun risque? Le lycée est un lieu de vie, une partie non négligeable de nos élèves y erre dans les couloirs en dehors de toute heure de cours. Comment, avec notre dizaine de collègues de la vie sco, gérer les flux et stationnements de tout ce petit monde sans prendre de risque sanitaire?

On reste surtout prêt à distraire on ne sait comment les 850 autres (dans le cas cité) puisque c'est bien une reprise progressive mais complète au 25 mai, et non partielle, qui tient toujours la corde. Macron (Blanquer n'est rien) ne comprend toujours pas qu'on ne peut pas recevoir tout le monde à la fois dans l'enceinte scolaire, surtout avec des profs qui manquent. Dans les gros collèges, comment on va mettre dans de l'extra-scolaire ou en études jusqu'à 400 ou 450 ados avec respect de la distanciation? Rien qu'en période sanitairement normale, ce serait considéré comme une énormité en termes de discipline. Les hypothèses de ce matin - que certains médias présentent au futur et non au conditionnel! - sont effarantes en collège pour le personnel d'éducation (la vie sco).

Plus qu'à espérer qu'au 25 mai on s'aperçoive que sanitairement soit il n'y a aucun rebond, soit il est suffisant pour que Macron avale enfin son chapeau et impose l'alternance voire la refermeture.

D'ici là, il appartient aux syndicats de tout faire pour obtenir non pas seulement une reprise sanitairement au top, mais surtout une reprise partielle, l'un n'allant pas sans l'autre.

Seul point un peu sérieux : il devient possible de maintenir fermés sanitairement certains établissements. Le problème c'est que ce serait en toute logique les plus gros!
Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Not a Panda le Mar 21 Avr 2020 - 13:37
@Tangleding a écrit:
@Not a Panda a écrit:
@Tangleding a écrit:D'autres infos par la bande : pour du gel hydroalcoolique, les commandes des établissements ne seront pas honorées avant 5 semaines, soit trop tard. A voir si les CT auront des livraisons plus rapides.

Sinon d'après le Figaro la décision de réouverture des écoles aurait été prise par Macron contre l'avis du conseil scientifique (regarder la vidéo jusqu'au bout) :

vidéo
Je n'ai pas trouvé cette information sous d'autres sources.

En tout cas je peux vous dire que les bahuts ont peu d'informations descendantes. Ils en sont à demander aux personnels ayant fait l'objet de mesure d'éloignement/ASA s'ils ont des infos par la médecine de prévention ou autre...

J'ai regardé la vidéo attentivement et à aucun moment il est dit que Macron a pris cette décision contre l'avis du conseil scientifique (nous parlons bien de l'instance présidée par le professeur Jean-François Delfraissy). "Contre l'avis des scientifiques", c'est ce qui est dit dans la vidéo, quoique cela veuille dire. Il est important d'être précis ici d'autant plus que nous n'avons toujours pas, à ma connaissance, l'avis du conseil scientifique sur la réouverture des écoles.

Le journaliste dit que la décision a été prise contre l'avis des scientifiques parce qu'on avait reproché à Macron d'avoir suivi l'avis des scientifiques pour les élections. Dans ce derniers cas, ces scientifiques c'est bien le conseil présidé par Delfraissy. Le journaliste laisse penser que ce sont les mêmes scientifiques, en tout cas c'est ce que j'ai compris même si ça ne brille pas par la précision.

C'est pour cela que j'ai bien souligné que l'info était à recouper.



Pour le gel dans les établissements, j'ai bien dit pour les commandes passées par les établissements, selon ma source. Mais on peut espérer que les CT auront fait le nécessaire.

On est d'accord. J'aimerais bien mettre la main sur cet avis du Conseil scientifique pour confirmer.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Mar 21 Avr 2020 - 13:38
historien14 a écrit:
@Paleoprof a écrit:Admettons pour le seuil de 15 par groupe. Cela signifie diviser par deux grand maximum l'effectif total d'un lycée. Mon établissement compte 1700 élèves. On est donc prêt à accueillir 800-850 élèves sans aucun risque? Le lycée est un lieu de vie, une partie non négligeable de nos élèves y erre dans les couloirs en dehors de toute heure de cours. Comment, avec notre dizaine de collègues de la vie sco, gérer les flux et stationnements de tout ce petit monde sans prendre de risque sanitaire?

Le seuil de 15 élèves est un maximum si j'ai bien compris ce qui est remonté. Il y aura sûrement des ajustements selon les régions, les établissements... Je ne pense pas qu'il faille prendre ce nombre pour argent comptant comme aucun arbitrage n'a encore été fait.
Pour le reste, il faut encore attendre puisque de nombreuses questions restent en suspens sur cette reprise.
Je pense comme toi. D'autant qu'on ignore combien de parents préféreront que leurs enfants restent à la maison.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Flo44
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mar 21 Avr 2020 - 13:38
@chmarmottine a écrit:A noter aussi :
JMB a écrit:"Tant que toutes les conditions sanitaires ne seront pas réunies dans les écoles, elles ne rouvriront pas"
Je pense que dans mon collège, sans préau et avec un mini hall où on doit bien avoir 4 à 5 élèves au mètre carré (il faut les bousculer pour traverser quand il pleut), on n'est pas prêt de rouvrir en théorie. Sans compter le problème de l'étude (le chef s'arrache les cheveux régulièrement pour arriver caser tout le monde dans la salle en temps normal....)
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mar 21 Avr 2020 - 13:40
@JEMS a écrit:Lors de son audition à l’Assemblée nationale, Jean-Michel Blanquer a détaillé la «doctrine d’accueil» des élèves à partir du 11 mai. Avec un travail « par petits groupes ». « Ce plafond pourrait être de quinze élèves », a-t-il affirmé.

« Nous ferions rentrer à partir de la semaine du 11 mai : les classes de grande section, de CP et de CM2 ». De même, tous les élèves de classes de moins de 15 élèves en milieu rural pourront effectuer leur rentrée. La semaine du 18 mai, ce sera au tour du collège, avec la classe de 6e et 3e. Puis, la semaine du 25 mai, « l’ensemble des classes, avec des groupes de pas plus de 15 élèves ».

Source

Spoiler:
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1665347707 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3795679266 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 999940070 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2950807625 pale cafe Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3631399767 titanic Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1363553205 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1083881073 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2615398265 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1767332709 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 890557982 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1382610345 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2490015017 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2164541516 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1783110373 elephantrose Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3404210315 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 122941311 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 930628121 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1515904722 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 666159345 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2445288675 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2264313447 Descartes Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3735483598


Bref, il n'y a pas assez d'émoticônes pour exprimer tout ce que je ressens.
Mais je n'en dirai pas plus.


Dernière édition par flo le Mar 21 Avr 2020 - 20:36, édité 7 fois
Gretzky99
Gretzky99
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Gretzky99 le Mar 21 Avr 2020 - 13:41
@Tangleding a écrit:
@Not a Panda a écrit:
@Tangleding a écrit:D'autres infos par la bande : pour du gel hydroalcoolique, les commandes des établissements ne seront pas honorées avant 5 semaines, soit trop tard. A voir si les CT auront des livraisons plus rapides.

Sinon d'après le Figaro la décision de réouverture des écoles aurait été prise par Macron contre l'avis du conseil scientifique (regarder la vidéo jusqu'au bout) :

vidéo

Je n'ai pas trouvé cette information sous d'autres sources.

En tout cas je peux vous dire que les bahuts ont peu d'informations descendantes. Ils en sont à demander aux personnels ayant fait l'objet de mesure d'éloignement/ASA s'ils ont des infos par la médecine de prévention ou autre...

J'ai regardé la vidéo attentivement et à aucun moment il est dit que Macron a pris cette décision contre l'avis du conseil scientifique (nous parlons bien de l'instance présidée par le professeur Jean-François Delfraissy). "Contre l'avis des scientifiques", c'est ce qui est dit dans la vidéo, quoique cela veuille dire. Il est important d'être précis ici d'autant plus que nous n'avons toujours pas, à ma connaissance, l'avis du conseil scientifique sur la réouverture des écoles.

Le journaliste dit que la décision a été prise contre l'avis des scientifiques parce qu'on avait reproché à Macron d'avoir suivi l'avis des scientifiques pour les élections. Dans ce derniers cas, ces scientifiques c'est bien le conseil présidé par Delfraissy. Le journaliste laisse penser que ce sont les mêmes scientifiques, en tout cas c'est ce que j'ai compris même si ça ne brille pas par la précision.

C'est pour cela que j'ai bien souligné que l'info était à recouper.



Pour le gel dans les établissements, j'ai bien dit pour les commandes passées par les établissements, selon ma source. Mais on peut espérer que les CT auront fait le nécessaire.


Sur la vidéo du Figaro :

C’est quand même assez clair qu’il s’agit du conseil scientifique : le journaliste parle du conseil scientifique au début…et raccourcit ensuite avec les « scientifiques ont dit ». Les scientifiques qui parlent à Macron sont bel et bien ceux de ce conseil. C’est assez évident en lisant le paragraphe ci-dessous

Extrait de la vidéo :

« Pour comprendre la décision d’Emmanuel Macron, il faut se rappeler que la critique lui avait été faite de façon extrêmement sévère d’avoir été seulement un porte-voix du conseil scientifique au moment des élections municipales. Le chef de l’Etat les avait maintenues. Ça lui avait été reproché, cette fois-ci, il a fait l’inverse. Il a voulu montrer un leader politique. Les scientifiques ont dit au chef de l’Etat d’attendre pour le déconfinement et surtout d’attendre pour les écoles la rentrée de septembre ».
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Mar 21 Avr 2020 - 13:41
@BR a écrit:
@JEMS a écrit:Lors de son audition à l’Assemblée nationale, Jean-Michel Blanquer a détaillé la «doctrine d’accueil» des élèves à partir du 11 mai. Avec un travail « par petits groupes ». « Ce plafond pourrait être de quinze élèves », a-t-il affirmé.

« Nous ferions rentrer à partir de la semaine du 11 mai : les classes de grande section, de CP et de CM2 ». De même, tous les élèves de classes de moins de 15 élèves en milieu rural pourront effectuer leur rentrée. La semaine du 18 mai, ce sera au tour du collège, avec la classe de 6e et 3e. Puis, la semaine du 25 mai, « l’ensemble des classes, avec des groupes de pas plus de 15 élèves ».

Source  

Décidément, depuis le début de la crise, Jean-Michel Blanquer s'est transformé en Jean-Michel N'importe quoi.


Spoiler:

Sinon, faire rentrer des élèves le 25 mai par demi ou tiers d'effectif, ça vaut dire qu'on fera, au mieux, par matière, l'équivalent d'une semaine de cours normal. Wow …
Tout cela tourne à la mauvaise farce.

Tiens, il semblerait selon Ouest-France que ce bon JMB ait appris la date du 11 mai un quart d'heure avant l'allocution du généralissime.

Ouest-France a écrit:
À trois semaines de la réouverture progressive des écoles, collèges et lycées, le brouillard est toujours très épais. Personne ne sait quels établissements vont se remettre à fonctionner et comment ils pourront accueillir au mieux les enfants et ados.
Cette échéance du 11 mai, annoncée par le chef de l’État, a surpris tout le monde, y compris le ministre de l’Éducation prévenu quinze minutes avant le discours présidentiel

LIEN

Quitte à faire de l'impro, autant envoyer des jazzmen au gouvernement, j'ai des potes privés de concert jusqu'à chépakan, aux moins ils nous feraient de la bonne musique et toucheraient des sous.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Lisak40
Lisak40
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lisak40 le Mar 21 Avr 2020 - 13:41
@Sphinx a écrit:Même lien que JEMS plus haut, le direct de La Croix :

Répondant aux questions des députés, le ministre évoque la différence entre les territoires. Il assure que « cela restera à l’appréciation des recteurs » et que « chaque territoire aura une grande marge de manœuvre ». Il a expliqué que cela pourra aller « très vite » dans certains endroits peu touchés par le Covid-19.

Voilà. donc les dates données juste avant sont valables mais on ne sait pas où (sur Mars probablement). On n'est pas plus avancés.

Pour ce qui est en gras, vu les déclarations de la rectrice de l'académie de versailles avant le confinemment général du pays, je crais le pire... Mais bon je vais essayer de ne pas trop me stresser ni m'énerver, même si je reconnais qu'aujourd'hui, pour plusieurs raisons ca m'est difficile de rester calme et concentrée sur mon travail ! Bon restons zen autant que possible aal
numéro6
numéro6
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par numéro6 le Mar 21 Avr 2020 - 13:43
Blanquer sur LCP aujourd'hui à propos du déconfinement progressif à partir du 11 mai :

"Bien entendu, un professeur qui a une vulnérabilité de santé ne viendra pas" en classe, précise @jmblanquer.
"Et si l'on a un parent vulnérable chez soi, on ne vient pas non plus."

La vidéo ICI
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mar 21 Avr 2020 - 13:44
@numéro6 a écrit:Blanquer sur LCP aujourd'hui à propos du déconfinement progressif à partir du 11 mai :

"Bien entendu, un professeur qui a une vulnérabilité de santé ne viendra pas" en classe, précise @jmblanquer.
"Et si l'on a un parent vulnérable chez soi, on ne vient pas non plus."

La vidéo ICI

définir : vulnérabilité de santé, Monsieur le ministre, s'il vous plaît.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hermiony le Mar 21 Avr 2020 - 13:46
Mais pourquoi faire reprendre les 3e alors que le brevet leur sera donné en contrôle continu?? Les collègues ne vont tout de même pas devoir les évaluer d'ici fin juin?

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
TFS
TFS
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par TFS le Mar 21 Avr 2020 - 13:47
Le SNPDEN semble ne pas vouloir suivre n'importe quoi...
Dans le Café Pédagogique de ce matin, on peut lire:


Prudence des chefs d'établissement

Les personnels de direction ne veulent pas porter seuls la responsabilité de la réouverture des établissements scolaires. C'est la position prise clairement par leur principal syndicat , le Snpden. " Les personnels de direction, en l’état des connaissances scientifiques actuelles relatives au COVID 19, ne sauraient voir leur responsabilité engagée pour des décisions qui ne relèvent ni de leurs compétences ni de leur expertise", écrit le Snpden. "Le SNPDEN ne laissera donc pas, dans des conditions aussi complexes et incertaines, les personnels de direction être les seuls responsables de la sécurité des personnes, élèves comme personnels.. Ce sera donc à ces autorités sanitaires de valider des conditions satisfaisantes pour rouvrir les établissements, comme le ferait une commission de sécurité dans des temps bien moins complexes".
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Mar 21 Avr 2020 - 13:50
Le problème est que le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour ne pas déclarer les masques obligatoires.
On les évoque éventuellement obligatoires dans les transports.
Pas davantage, à l'heure actuelle.

Seraient-ils capables de renvoyer les élèves en classe SANS MASQUES ?

Si les profs en ont , et si les élèves n'en ont pas, il faut que nous refusions de prendre les élèves.


_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Nicolatsar
Nicolatsar
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Nicolatsar le Mar 21 Avr 2020 - 13:51
@henriette a écrit:
historien14 a écrit:
@Paleoprof a écrit:Admettons pour le seuil de 15 par groupe. Cela signifie diviser par deux grand maximum l'effectif total d'un lycée. Mon établissement compte 1700 élèves. On est donc prêt à accueillir 800-850 élèves sans aucun risque? Le lycée est un lieu de vie, une partie non négligeable de nos élèves y erre dans les couloirs en dehors de toute heure de cours. Comment, avec notre dizaine de collègues de la vie sco, gérer les flux et stationnements de tout ce petit monde sans prendre de risque sanitaire?

Le seuil de 15 élèves est un maximum si j'ai bien compris ce qui est remonté. Il y aura sûrement des ajustements selon les régions, les établissements... Je ne pense pas qu'il faille prendre ce nombre pour argent comptant comme aucun arbitrage n'a encore été fait.
Pour le reste, il faut encore attendre puisque de nombreuses questions restent en suspens sur cette reprise.
Je pense comme toi. D'autant qu'on ignore combien de parents préféreront que leurs enfants restent à la maison.

Imaginons que tout se fasse. Peut-on m'expliquer comment l'enseignant qui assurera ses cours pourra-t-il assurer, dans le même temps, la continuité pédagogique pour les élèves restant à la maison?

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mar 21 Avr 2020 - 13:51
@Honchamp a écrit:Le problème est que le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour ne pas déclarer les masques obligatoires.
On les évoque éventuellement obligatoires dans les transports.
Pas davantage, à l'heure actuelle.

Seraient-ils capables de renvoyer les élèves en classe SANS MASQUES ?

Si les profs en ont , et si les élèves n'en ont pas, il faut que nous refusions de prendre les élèves.


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 2252222100
Un masque en tissu ne nous protégera pas, il protégera un peu les élèves.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum