Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Blinkartica
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Blinkartica le Ven 21 Aoû 2020 - 12:32
Il y a tout de même un gros problème de cohérence et d'exemplarité chez toutes ces belles personnes qui décident de nos vies : on nous impose le masque dans des rues vides, on nous autorise à ne pas porter le masque dans des bars (sauf pour commander), on nous explique qu'il faut porter le masque dans des lieux clos mais que dans une salle de classe, à 2 mètres, alors qu'on parle fort et longtemps, on pourrait l'enlever... et on nous débite ces idioties en faisant des grands sourires, sur des plateaux où personne ne porte de masque alors qu'ils se font face pendant une longue durée avec une distance respectable mais pas énorme...

Moi je m'apprête à porter ce foutu masque, ça ne me fait pas plaisir du tout (en Guyane, 30° et 80% d'humidité, je vais me liquéfier) mais au moins c'est un minimum cohérent, bon sang !

Et si on me dit que je peux l'enlever à 2 mètres de distance pour faire cours quand je blablate dans une salle fermée avec 35 élèves pendant plusieurs heures, mais que je dois le mettre pour me promener dans la rue, il y a tout de même un truc qui cloche ! Et j'ai la ferme intuition qu'il y a un paquet de trucs qui va clocher...
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Ven 21 Aoû 2020 - 12:33
Sur la question du budget masque, j'ai lu plusieurs professeurs de médecine (dont le Pr Flahault) affirmer qu'hors milieu médical, un masque chirurgical pouvait être réutiliser en tournant sur une semaine et en les faisant respirer.

Ca serait bien qu'on arrive à une communication claire sur cette question, ce n'est pas neutre en matière de pouvoir d'achat.
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mistinguette le Ven 21 Aoû 2020 - 12:34
En fait ce qui m'agace un peu - mais je sors complètement du thème de l'épidémie - c'est de toujours comparer les profs et les élèves comme devant être sur un pied d'égalité. Il n'est pas illogique d'avoir des aménagements différents des élèves. Encore ce matin, il y a une forme de "c'est pas juste ", l éducation nationale paye des masques aux profs et pas aux élèves, alors que c'est juste l'employeur qui s'occupe des salariés...
Pour le reste, le virus sera effectivement égalitaire, indépendamment du rôle dans la classe, même si je me demande si ce n'est pas celui qui enlève le masque qui prend le plus de risque dans cette histoire dkm aerosols...

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 21 Aoû 2020 - 12:34
@nounours a écrit:
@jeromebr a écrit:Le virus tue ? Oui en mars, avril, terriblement. Et je sais que tu as vu les graphiques de décès / hospitalisations / réa.
Donc aujourd'hui, et je n'ai pas l'explication, le virus ne tue presque plus ou en tout cas peu au regard des inquiétudes des uns et des autres (et par pitié ne le sortez pas les arguments des séquelles , amputations et autres je ne parle ici que des statistiques )

Le taux de mortalité est d'environ 0.7%, donc 100 000 contaminations par jour (en mars) donnent 700 morts par jours 3 semaines plus tard.
En ce moment il y'a une quinzaine de morts par jour ce qui correspond à quelques 2000 cas par jours il y'a trois semaines (on en détectait environ 1000).
Aujourd'hui on détecte 5000 cas par jour ce qui correspond à une réalité d'environ 10 000 cas par jour donc 70 morts par jour dans 3 semaines.

Cela me semble pourtant assez simple.

Même Martin Blachier qui n'est pas des plus alarmistes, disait hier sur LCI qu'il est faux de dire que ce virus ne tue plus. Il tue autant qu'avant, sauf qu'on a est, selon lui, au stade du mois de janvier avec un virus qui circulait en douce (seule différence : aujourd'hui on dénombre les cas) et que si on ne fait rien, les morts viendront plus tard. Le professeur Annane précisait qu'il y avait un décalage de 6 semaines entre l'apparition des cas et l'augmentation des décès.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Ven 21 Aoû 2020 - 12:37
@Elyas a écrit:Le Ministre est en roue libre. Et on est que le 21 août. Misère !
C'est exactement cela et c'est très inquiétant. J'espère que Castex va le recadrer très vite, comme Philippe l'a fait il y a quelques mois.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Ven 21 Aoû 2020 - 12:37
@Jenny a écrit:Mais vous croyez sincèrement que vos élèves vont garder le masque si vous l'enlevez ?

Je pense que ça ne posera pas un grand problème (Si le texte l'autorisant arrive un jour)
- un prof n'a pas le même statut qu'un élève
- le prof l'enlèvera dans des situations particulières avec un cadre bien défini

Il me semble compréhensible que le masque peut-être enlevé dans des situations exceptionnelles qui le nécessitent... On peut leur expliquer pourquoi on le fait.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Ven 21 Aoû 2020 - 12:38
De l'avis d @Enaeco , gardons un peu de bon sens. Quand on a besoin de se moucher, on retire forcément le masque. Ou pour boire si on a besoin de s'hydrater. Ponctuellement pour une nécessité pédagogique, l'enseignant peut retirer son masque avec toutes les précautions d'usage.

Il y aura toujours quelques collègues indélicats pour ne pas respecter les règles pour des raisons de confort ou autre. Mais ce serait aussi vrai avec un protocole digne d'un bloc opératoire.


Dernière édition par Tangleding le Ven 21 Aoû 2020 - 12:41, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight."
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Ven 21 Aoû 2020 - 12:40
Mais moi je ne veux pas que le collègue qui sera l'heure d'avant dans la classe l'enlève. Si c'est le cas, il laissera des gouttelettes en suspension, et je risque de les prendre dans les yeux...
Si pas de masque pour les collègues, je pense que le médecin ne voudra pas que je reprenne.
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Ven 21 Aoû 2020 - 12:40
@mistinguette :
Les élèves me protègent en portant un masque, je les protège en portant le mien. C'est dans ce sens-là. Il est pas question d'égalité à tous points de vue (ils n'ont pas le droit d'utiliser leur téléphone, moi si en cas d'urgence). Et c'est aussi une question de cohérence par rapport à l'ensemble du contexte comme évoqué par Blinkartica. Et d'exemplarité (les jeunes ont du mal à porter le masque partout où il le faut, ce n'est pas de voir leurs profs non masqués qui va les y aider).

Et sinon, évidemment qu'on a le droit de se moucher ou de boire, mais certains souhaitent clairement retirer leur masque en permanence pour faire cours, par confort, et je trouve ça totalement irresponsable et irrespectueux.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Elyas le Ven 21 Aoû 2020 - 12:41
@Enaeco a écrit:
@Jenny a écrit:Mais vous croyez sincèrement que vos élèves vont garder le masque si vous l'enlevez ?

Je pense que ça ne posera pas un grand problème (Si le texte l'autorisant arrive un jour)
- un prof n'a pas le même statut qu'un élève
- le prof l'enlèvera dans des situations particulières avec un cadre bien défini

Il me semble compréhensible que le masque peut-être enlevé dans des situations exceptionnelles qui le nécessitent... On peut leur expliquer pourquoi on le fait.

Aheum... Le cadre doit être défini par des textes. Le statut différent du professeur est cadré par ces textes. Actuellement, en l'occurrence, il n'y a aucun texte cadrant des différences entre professeurs et élèves sur le port du masque. Donc, franchement, protégez-vous tant sanitairement que réglementairement. On a un Ministre qui crée du désordre en donnant ordre et contre-ordre oraux alors que les textes ne suivent pas. Or, nous sur le terrain, nous sommes assujettis aux textes, rien qu'aux textes. Protégez-vous. Si un parent se plaint ou porte plainte, l'institution ne vous protégera pas.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ProvençalLeGaulois le Ven 21 Aoû 2020 - 12:42
@Rosanette a écrit:Sur la question du budget masque, j'ai lu plusieurs professeurs de médecine (dont le Pr Flahault) affirmer qu'hors milieu médical, un masque chirurgical pouvait être réutiliser en tournant sur une semaine et en les faisant respirer.

Ca serait bien qu'on arrive à une communication claire sur cette question, ce n'est pas neutre en matière de pouvoir d'achat.

En effet, j'ai entendu ce discours plusieurs fois et dans les faits c'est ce que font les gens, ils réutilisant leurs masques plusieurs fois, même les chirurgicaux.


_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dinimip! le Ven 21 Aoû 2020 - 12:42
@Flo44 a écrit:Mais moi je ne veux pas que le collègue qui sera l'heure d'avant dans la classe l'enlève. Si c'est le cas, il laissera des gouttelettes en suspension, et je risque de les prendre dans les yeux...

Mouais Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1665347707
Attention à ne pas tomber dans la parano non plus...
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Ven 21 Aoû 2020 - 12:44
@Dinimip! a écrit:
@Flo44 a écrit:Mais moi je ne veux pas que le collègue qui sera l'heure d'avant dans la classe l'enlève. Si c'est le cas, il laissera des gouttelettes en suspension, et je risque de les prendre dans les yeux...

Mouais  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1665347707
Attention à ne pas tomber dans la parano non plus...

Les personnes vulnérables ne sont pas paranoïaques, elles sont VULNÉRABLES.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 21 Aoû 2020 - 12:45
@Cleroli a écrit:
@Elyas a écrit:Le Ministre est en roue libre. Et on est que le 21 août. Misère !
C'est exactement cela et c'est très inquiétant. J'espère que Castex va le recadrer très vite, comme Philippe l'a fait il y a quelques mois.

Castex doit voir Macron aujoud'hui je crois ... peut-être qu'à l'issue de ce RDV il y aura un recadrage !

Il a semé une belle confusion le JMB.
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Ven 21 Aoû 2020 - 12:46
@Jenny a écrit:Mais vous croyez sincèrement que vos élèves vont garder le masque si vous l'enlevez ?

Oui. Comme le serveur garde son masque quand il sert des clients non masqués au restaurant.

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Ven 21 Aoû 2020 - 12:46
@Elyas : je précise bien sous réserve d'un texte l'autorisant. Je suis bien conscient que le lien twitter de BFM TV n'a aucune valeur.

@Flo44 a écrit:Mais moi je ne veux pas que le collègue qui sera l'heure d'avant dans la classe l'enlève. Si c'est le cas, il laissera des gouttelettes en suspension, et je risque de les prendre dans les yeux...
Si  pas de masque pour les collègues, je pense que le médecin ne voudra pas que je reprenne.

Je suis désolé pour toi, un masque laisse passer une quantité non négligeable de gouttelettes (à l'échelle d'une salle bondée, sur une heure). Tu risques de prendre dans les yeux un sacré paquet de gouttelettes en suspension. Que le collège d'avant ait retiré son masque pendant 5 minutes ou non.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Ven 21 Aoû 2020 - 12:47
@Enaeco a écrit:
@Jenny a écrit:Mais vous croyez sincèrement que vos élèves vont garder le masque si vous l'enlevez ?

Je pense que ça ne posera pas un grand problème (Si le texte l'autorisant arrive un jour)
- un prof n'a pas le même statut qu'un élève
- le prof l'enlèvera dans des situations particulières avec un cadre bien défini

Il me semble compréhensible que le masque peut-être enlevé dans des situations exceptionnelles qui le nécessitent... On peut leur expliquer pourquoi on le fait.

En juin, ça avait posé problème quand certains collègues l'ont enlevé (et avaient autorisé les élèves à le faire). Alors oui, j'ai expliqué longuement mais pendant ce temps, je n'ai pas fait cours et eu à gérer pas mal de contestations, et certains élèves voulaient que j'enlève le mien également. Je suis restée ferme mais quelle perte de temps. Les premiers cours s'étaient déroulé sans souci avec la même classe.

Le cadre n'est justement pas bien défini pour l'instant.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Ven 21 Aoû 2020 - 12:50
Ces collègues sont très minoritaires à mon avis. Le problème n'est pas celui du protocole. Faisons confiance à la profession pour ce qui est du retrait ponctuel lorsque la nécessité se présente.

_________________
"Never complain, just fight."
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Elyas le Ven 21 Aoû 2020 - 12:51
De toute façon, on est dans un délire total.

La logique aurait été de repenser l'école pour 2020-2021 avec par exemple :

- classe limitée à 20.
- augmentation des DHG pour créer des classes à 20.
- recrutement de milliers de professeurs (ça tombe bien, le chômage augmente).
- augmentation des plages horaires des établissements afin d'éviter trop de brassage.
- des temps de présentiel et des temps de distanciel avec plan d'équipement des élèves détectés comme en situation de non équipement distanciel.
- financement d'un téléphone portable, d'un forfait téléphone et d'un forfait internet pour chaque professeur.
- construction de locaux supplémentaires (ça aurait donné du travail au BTP).

Mais non, on joue les "Débrouillez-vous !"
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Ven 21 Aoû 2020 - 12:53
@Elyas a écrit:De toute façon, on est dans un délire total.

La logique aurait été de repenser l'école pour 2020-2021 avec par exemple :

- classe limitée à 20.
- augmentation des DHG pour créer des classes à 20.
- recrutement de milliers de professeurs (ça tombe bien, le chômage augmente).
- augmentation des plages horaires des établissements afin d'éviter trop de brassage.
- des temps de présentiel et des temps de distanciel avec plan d'équipement des élèves détectés comme en situation de non équipement distanciel.
- financement d'un téléphone portable, d'un forfait téléphone et d'un forfait internet pour chaque professeur.
- construction de locaux supplémentaires (ça aurait donné du travail au BTP).

Mais non, on joue les "Débrouillez-vous !"

Tout à fait d'accord. "On reprend tout comme avant mais avec tout le monde masqué, enfin presque, peut-être que les enseignants pourront l'enlever de temps en temps sous conditions, mais on n'y a pas encore trop réfléchi en fait, il nous reste encore toute une semaine pour pondre un décret à ce sujet", c'est tout bonnement grotesque vu les enjeux de cette année.


Dernière édition par Danska le Ven 21 Aoû 2020 - 12:54, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Ven 21 Aoû 2020 - 12:53
@VanGogh59 a écrit:
@Jenny a écrit:Mais vous croyez sincèrement que vos élèves vont garder le masque si vous l'enlevez ?

Oui. Comme le serveur garde son masque quand il sert des clients non masqués au restaurant.

Mes élèves, prompts à crier à l'injustice supposée profs-élèves et incapables d'admettre que nous n'avons pas le même statut (ce qui donne lieu parfois à des réflexions du type "Vous êtes payée pour ce que vous faites, c'est normal que vous travailliez, pas nous", entre autres remarques subtiles), seront les premiers à retirer leur masque si jamais me prend la bonne idée d'enlever le mien.
D'ailleurs je vais voir très vite à la rentrée s'ils le portent effectivement, ce qui ne relève pas du tout du domaine de l'évidence.
EU1
EU1
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EU1 le Ven 21 Aoû 2020 - 12:54
@Elyas a écrit:De toute façon, on est dans un délire total.

La logique aurait été de repenser l'école pour 2020-2021 avec par exemple :

- classe limitée à 20.
- augmentation des DHG pour créer des classes à 20.
- recrutement de milliers de professeurs (ça tombe bien, le chômage augmente).
- augmentation des plages horaires des établissements afin d'éviter trop de brassage.
- des temps de présentiel et des temps de distanciel avec plan d'équipement des élèves détectés comme en situation de non équipement distanciel.
- financement d'un téléphone portable, d'un forfait téléphone et d'un forfait internet pour chaque professeur.
- construction de locaux supplémentaires (ça aurait donné du travail au BTP).

Mais non, on joue les "Débrouillez-vous !"

Sans oublier un salaire doublé, un taxi pour venir nous chercher à domicile, des paniers repas offerts... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1665347707
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ha@_x le Ven 21 Aoû 2020 - 12:55
@Elyas a écrit:- classe limitée à 20.
- augmentation des DHG pour créer des classes à 20.
- recrutement de milliers de professeurs (ça tombe bien, le chômage augmente).

- augmentation des plages horaires des établissements afin d'éviter trop de brassage.
- des temps de présentiel et des temps de distanciel avec plan d'équipement des élèves détectés comme en situation de non équipement distanciel.
- financement d'un téléphone portable, d'un forfait téléphone et d'un forfait internet pour chaque professeur.
- construction de locaux supplémentaires (ça aurait donné du travail au BTP).

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 346737548 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 4105177660 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3284587592

Plus sérieusement @Elyas , Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1665347707 , tu penses vraiment qu'ils se risqueraient à faire ça ?
Pour mémoire :

-Nous coûtons déjà trop cher
-Plus personne ne veut faire ce métier

Edit :
@EU1 a écrit:Sans oublier un salaire doublé, un taxi pour venir nous chercher à domicile, des paniers repas offerts...

Doublé seulement ? Moi je veux plus. Et pas de paniers repas, des tickets restaurants, hors de question que je bouffe ce qui provient des cuisines centrales, et un 13e mois aussi, et un CE, tout le toutim ! Et pour le taxi, c'est non ! Les bornes de taxis sont vulgaires, je veux un abonnement Uber, avec des berlines noires, uniquement. Gracieusement payé par la hiérarchie, bien sûr.


Dernière édition par Ha@_x le Ven 21 Aoû 2020 - 13:00, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Ven 21 Aoû 2020 - 12:55
@Tangleding a écrit:Ces collègues sont très minoritaires à mon avis. Le problème n'est pas celui du protocole. Faisons confiance à la profession pour ce qui est du retrait ponctuel lorsque la nécessité se présente.

@Tangleding
Je souhaite que tu aies raison... Dans ma région très peu touchée par l'épidémie, mes collègues ne sentaient pas concernés ... et ne voulaient pas respecter le protocole...Sachant que même notre chef d'établissement se dispensait du masque (mais a voulu sanctionner ceux qui ne le portaient pas correctement selon ses dires)
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Elyas le Ven 21 Aoû 2020 - 12:57
@Ha@_x a écrit:
@Elyas a écrit:- classe limitée à 20.
- augmentation des DHG pour créer des classes à 20.
- recrutement de milliers de professeurs (ça tombe bien, le chômage augmente).

- augmentation des plages horaires des établissements afin d'éviter trop de brassage.
- des temps de présentiel et des temps de distanciel avec plan d'équipement des élèves détectés comme en situation de non équipement distanciel.
- financement d'un téléphone portable, d'un forfait téléphone et d'un forfait internet pour chaque professeur.
- construction de locaux supplémentaires (ça aurait donné du travail au BTP).

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 346737548 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 4105177660 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3284587592

Plus sérieusement @Elyas , Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1665347707 , tu penses vraiment qu'ils se risqueraient à faire ça ?
Pour mémoire :

-Nous coûtons déjà trop cher
-Plus personne ne veut faire ce métier

Je sais. Cependant, c'est ce qu'aurait un gouvernement conscient des enjeux et qui ne méprisent pas les enseignants, les élèves et les parents d'élèves.
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Catalunya le Ven 21 Aoû 2020 - 12:58
@chmarmottine a écrit:
@nounours a écrit:
@jeromebr a écrit:Le virus tue ? Oui en mars, avril, terriblement. Et je sais que tu as vu les graphiques de décès / hospitalisations / réa.
Donc aujourd'hui, et je n'ai pas l'explication, le virus ne tue presque plus ou en tout cas peu au regard des inquiétudes des uns et des autres (et par pitié ne le sortez pas les arguments des séquelles , amputations et autres je ne parle ici que des statistiques )

Le taux de mortalité est d'environ 0.7%, donc 100 000 contaminations par jour (en mars) donnent 700 morts par jours 3 semaines plus tard.
En ce moment il y'a une quinzaine de morts par jour ce qui correspond à quelques 2000 cas par jours il y'a trois semaines (on en détectait environ 1000).
Aujourd'hui on détecte 5000 cas par jour ce qui correspond à une réalité d'environ 10 000 cas par jour donc 70 morts par jour dans 3 semaines.

Cela me semble pourtant assez simple.

Même Martin Blachier qui n'est pas des plus alarmistes, disait hier sur LCI qu'il est faux de dire que ce virus ne tue plus. Il tue autant qu'avant, sauf qu'on a est, selon lui, au stade du mois de janvier avec un virus qui circulait en douce (seule différence : aujourd'hui on dénombre les cas) et que si on ne fait rien, les morts viendront plus tard. Le professeur Annane précisait qu'il y avait un décalage de 6 semaines entre l'apparition des cas et l'augmentation des décès.
Disons que comme on nous parle d'une deuxième vague imminente depuis plus de 3 mois, on se méfie.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum