Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 21 Aoû 2020 - 13:46
@Proton a écrit:
@Elyas a écrit:Ah oui, la blague du distanciel prêt. Les classes virtuelles du CNED, qui fonctionnaient bien et avaient un rapport à la RGPD un peu plus sain que d'autres solutions, sont désactivées (apparemment, un souci avec le prestataire privé).

Donc, ce que je crains est que la solution du prêt, c'est LUMNI TV, des cours enregistrés (banque nationale ?) et nos beaux pdf :p

LUMNI TV est distrayant et certainement que l'on peut y apprendre quelques anecdotes, mais ça ne remplace pas mais alors pas du tout un cours même en visio d'un enseignant ! Je range ça dans les divertissements éducatifs ... et encore C'est Pas Sorcier était bien plus structuré dans ses exposés. Que le service public fasse revenir Jamy pour faire des émissions éducatives !

En HG il y a eu quelques vidéos très bien (cela dépendait énormément des profs) dont je me suis servi pour mes cours à distance.
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Ven 21 Aoû 2020 - 13:50
Oui d'ailleurs, comment ont-ils recruté ces enseignants ? Je ne me souviens pas avoir vu un mail sur @ac-paris.fr pour proposer ma candidature Very Happy
Mr Zed
Mr Zed
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mr Zed le Ven 21 Aoû 2020 - 14:07
@Monsieur_Tesla a écrit:
Beaucoup boire pour tenir, je pense.

Oui effectivement, mais pas de l'eau abi

_________________
Capes / PLP 2009
En poste fixe Collège
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:11
@Mr Zed a écrit:
@Monsieur_Tesla a écrit:
Beaucoup boire pour tenir, je pense.

Oui effectivement, mais pas de l'eau abi
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 346737548

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:16
@Enaeco a écrit:Ce qui m'inquiète avec ces obligations, c'est que ça crée deux camps : les gentils qui portent le masque et les méchants qui ne le portent pas. Et ce n'est pas remettre en cause l'utilité du masque.

Il n'y a plus de bon sens (on en vient à obliger le port du masque dans des rues vides) .
Le ministre parle d'une recommandation générale et pour l'histoire des 2 mètres, l'extrait a été coupé mais il me semble que derrière il prend pour exemple un prof de langues qui aurait besoin de montrer un son.
Et on se retrouve sur ce forum à sortir la règle pour mesurer les deux mètres.
On commence à dire que ceux qui l'enlèveront 2 minutes sont des inconscients qui mettent la vie en danger de millions de personnes.

On fait abstraction de tout ce qu'il y a autour : nos élèves vont venir en transport tous les uns sur les autres, vont enlever leur masque en sortant et se mélanger entre eux au milieu des bises et des checks, vont s'entasser à la cantine et enlever leur masque pour manger, vont se grouper à la récré, peut-être sans masques, peut-être pour fumer.
Et on va crier au scandale parce qu'un prof aura enlevé son masque pendant quelques minutes.

Pour rappel, un masque ne protège pas à 100%, donc avec ou sans, il y aura forcément une partie, certes limitée, de vos gouttelettes qui se retrouveront dans l'air.

Totalement d'accord avec ceci
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Ven 21 Aoû 2020 - 14:19
@lilith888 a écrit:
@Enaeco a écrit:Ce qui m'inquiète avec ces obligations, c'est que ça crée deux camps : les gentils qui portent le masque et les méchants qui ne le portent pas. Et ce n'est pas remettre en cause l'utilité du masque.

Il n'y a plus de bon sens (on en vient à obliger le port du masque dans des rues vides) .
Le ministre parle d'une recommandation générale et pour l'histoire des 2 mètres, l'extrait a été coupé mais il me semble que derrière il prend pour exemple un prof de langues qui aurait besoin de montrer un son.
Et on se retrouve sur ce forum à sortir la règle pour mesurer les deux mètres.
On commence à dire que ceux qui l'enlèveront 2 minutes sont des inconscients qui mettent la vie en danger de millions de personnes.

On fait abstraction de tout ce qu'il y a autour : nos élèves vont venir en transport tous les uns sur les autres, vont enlever leur masque en sortant et se mélanger entre eux au milieu des bises et des checks, vont s'entasser à la cantine et enlever leur masque pour manger, vont se grouper à la récré, peut-être sans masques, peut-être pour fumer.
Et on va crier au scandale parce qu'un prof aura enlevé son masque pendant quelques minutes.

Pour rappel, un masque ne protège pas à 100%, donc avec ou sans, il y aura forcément une partie, certes limitée, de vos gouttelettes qui se retrouveront dans l'air.

Totalement d'accord avec ceci

Parfaitement en accord aussi. Bon sens et discernement disparaissent...

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 964035751
Hypermnestre
Hypermnestre
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre le Ven 21 Aoû 2020 - 14:22
@Enaeco a écrit:Ce qui m'inquiète avec ces obligations, c'est que ça crée deux camps : les gentils qui portent le masque et les méchants qui ne le portent pas. Et ce n'est pas remettre en cause l'utilité du masque.

Il n'y a plus de bon sens (on en vient à obliger le port du masque dans des rues vides) .
Le ministre parle d'une recommandation générale et pour l'histoire des 2 mètres, l'extrait a été coupé mais il me semble que derrière il prend pour exemple un prof de langues qui aurait besoin de montrer un son.
Et on se retrouve sur ce forum à sortir la règle pour mesurer les deux mètres.
On commence à dire que ceux qui l'enlèveront 2 minutes sont des inconscients qui mettent la vie en danger de millions de personnes.

On fait abstraction de tout ce qu'il y a autour : nos élèves vont venir en transport tous les uns sur les autres, vont enlever leur masque en sortant et se mélanger entre eux au milieu des bises et des checks, vont s'entasser à la cantine et enlever leur masque pour manger, vont se grouper à la récré, peut-être sans masques, peut-être pour fumer.
Et on va crier au scandale parce qu'un prof aura enlevé son masque pendant quelques minutes.

Pour rappel, un masque ne protège pas à 100%, donc avec ou sans, il y aura forcément une partie, certes limitée, de vos gouttelettes qui se retrouveront dans l'air.

Il y a des risques contre lesquels on ne fait rien et des risques contre lesquels on ne peut rien faire.
Donc : prenons des risques supplémentaires.
Je ne comprends pas la logique...
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:26
@Elyas a écrit:
@Catalunya a écrit:Vu que j'ai rarement 35 élèves (il y a toujours des germanistes dans chaque classe), je vais aisément pouvoir laisser 2 mètres de distance. Cela me réjouit car étouffer (et avoir de la buée sur mes lunettes) à chaque heure de cours pour une efficacité discutable, cela m'aurait ennuyé.

Pour le moment, ne te réjouis pas. Aucun texte ne valide ce qu'a dit le Ministre. tu pourrais être sanctionnée si tu le fais.
Sanctionné pas du tout pour le moment, vu que le protocole indique cette possibilité et qu'il n'est pas abrogé pour le moment.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 21 Aoû 2020 - 14:36
@Hypermnestre a écrit:
@Enaeco a écrit:Ce qui m'inquiète avec ces obligations, c'est que ça crée deux camps : les gentils qui portent le masque et les méchants qui ne le portent pas. Et ce n'est pas remettre en cause l'utilité du masque.

Il n'y a plus de bon sens (on en vient à obliger le port du masque dans des rues vides) .
Le ministre parle d'une recommandation générale et pour l'histoire des 2 mètres, l'extrait a été coupé mais il me semble que derrière il prend pour exemple un prof de langues qui aurait besoin de montrer un son.
Et on se retrouve sur ce forum à sortir la règle pour mesurer les deux mètres.
On commence à dire que ceux qui l'enlèveront 2 minutes sont des inconscients qui mettent la vie en danger de millions de personnes.

On fait abstraction de tout ce qu'il y a autour : nos élèves vont venir en transport tous les uns sur les autres, vont enlever leur masque en sortant et se mélanger entre eux au milieu des bises et des checks, vont s'entasser à la cantine et enlever leur masque pour manger, vont se grouper à la récré, peut-être sans masques, peut-être pour fumer.
Et on va crier au scandale parce qu'un prof aura enlevé son masque pendant quelques minutes.

Pour rappel, un masque ne protège pas à 100%, donc avec ou sans, il y aura forcément une partie, certes limitée, de vos gouttelettes qui se retrouveront dans l'air.

Il y a des risques contre lesquels on ne fait rien et des risques contre lesquels on ne peut rien faire.
Donc : prenons des risques supplémentaires.
Je ne comprends pas la logique...

Absolument.
C'est justement parce que les élèves sont des contaminés asymptomatiques potentiels qu'on leur impose le masque.
C'est la même chose pour les adultes. Donc pour le prof dans sa classe.
Quand on a compris qu'on est tous des contaminés potentiels, on protège les autres, qu'on soit prof ou pas.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:40
Je pense plutôt que ce qui était pointé dans ce message, c'est le rappel qu'on ne peut pas tout contrôler; des masques pourris, il y en a aura. Le masque, ce n'est pas le graal magique. Donc, fustiger le collègue qui envisage de l’ôter un peu pour respirer en classe (35° dans ma région), c'est peu pertinent.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Ven 21 Aoû 2020 - 14:41
@lilith888 a écrit:Je pense plutôt que ce qui était pointé dans ce message, c'est le rappel qu'on ne peut pas tout contrôler; des masques pourris, il y en a aura. Le masque, ce n'est pas le graal magique. Donc, fustiger le collègue qui envisage de l’ôter un peu pour respirer en classe (35° dans ma région), c'est peu pertinent.
Merci. Et je suis théoriquement à risque.

_________________
"Never complain, just fight."
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Ven 21 Aoû 2020 - 14:42
@Clecle78 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Catalunya a écrit:Vu que j'ai rarement 35 élèves (il y a toujours des germanistes dans chaque classe), je vais aisément pouvoir laisser 2 mètres de distance. Cela me réjouit car étouffer (et avoir de la buée sur mes lunettes) à chaque heure de cours pour une efficacité discutable, cela m'aurait ennuyé.

Pour le moment, ne te réjouis pas. Aucun texte ne valide ce qu'a dit le Ministre. tu pourrais être sanctionnée si tu le fais.
Sanctionné pas du tout pour le moment,  vu que le protocole indique cette possibilité et qu'il n'est pas abrogé pour le moment.

Vu la manière dont il l'a annoncé, il paraît évident qu'il va systématiser le port du masque des profs tout le temps, ne serait-ce que pour avoir une règle simple. Le texte va suivre, il a juste comme d'habitude pris de l'avance par voie de presse. Ca paraît difficilement envisageable de laisser les profs parler à fort volume (avec projection de gouttelettes) sans masque.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:42
Je suis à risque également, et mes proches également Wink
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:45
@Rosanette a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Catalunya a écrit:Vu que j'ai rarement 35 élèves (il y a toujours des germanistes dans chaque classe), je vais aisément pouvoir laisser 2 mètres de distance. Cela me réjouit car étouffer (et avoir de la buée sur mes lunettes) à chaque heure de cours pour une efficacité discutable, cela m'aurait ennuyé.

Pour le moment, ne te réjouis pas. Aucun texte ne valide ce qu'a dit le Ministre. tu pourrais être sanctionnée si tu le fais.
Sanctionné pas du tout pour le moment,  vu que le protocole indique cette possibilité et qu'il n'est pas abrogé pour le moment.

Vu la manière dont il l'a annoncé, il paraît évident qu'il va systématiser le port du masque des profs tout le temps, ne serait-ce que pour avoir une règle simple. Le texte va suivre, il a juste comme d'habitude pris de l'avance par voie de presse. Ca paraît difficilement envisageable de laisser les profs parler à fort volume (avec projection de gouttelettes) sans masque.
Justement je viens d'entendre le contraire de ce que tu dis à la radio , masque pour élèves seulement ! Je ne cherche pas la logique là dedans ....
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:48
@Clecle78 a écrit:
@Rosanette a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@Elyas a écrit:

Pour le moment, ne te réjouis pas. Aucun texte ne valide ce qu'a dit le Ministre. tu pourrais être sanctionnée si tu le fais.
Sanctionné pas du tout pour le moment,  vu que le protocole indique cette possibilité et qu'il n'est pas abrogé pour le moment.

Vu la manière dont il l'a annoncé, il paraît évident qu'il va systématiser le port du masque des profs tout le temps, ne serait-ce que pour avoir une règle simple. Le texte va suivre, il a juste comme d'habitude pris de l'avance par voie de presse. Ca paraît difficilement envisageable de laisser les profs parler à fort volume (avec projection de gouttelettes) sans masque.
Justement je viens d'entendre le contraire de ce que tu dis à la radio , masque pour élèves seulement ! Je ne cherche pas la logique là dedans ....

J'avoue, que, personnellement, cela me soulagerait fort...
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Ven 21 Aoû 2020 - 14:55
@lilith888 a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@Rosanette a écrit:
@Clecle78 a écrit:
Sanctionné pas du tout pour le moment,  vu que le protocole indique cette possibilité et qu'il n'est pas abrogé pour le moment.

Vu la manière dont il l'a annoncé, il paraît évident qu'il va systématiser le port du masque des profs tout le temps, ne serait-ce que pour avoir une règle simple. Le texte va suivre, il a juste comme d'habitude pris de l'avance par voie de presse. Ca paraît difficilement envisageable de laisser les profs parler à fort volume (avec projection de gouttelettes) sans masque.
Justement je viens d'entendre le contraire de ce que tu dis à la radio , masque pour élèves seulement ! Je ne cherche pas la logique là dedans ....

J'avoue, que, personnellement, cela me soulagerait fort...

Vous dites être à risque mais être soulagée par un possible non port du masque... Je ne comprends pas.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 14:58
Je pense que le masque n'est pas "magique". Soit on considère que cette maladie est terriblement contagieuse / mortelle et on prend toutes les précautions pour sauver sa vie, soit (comme moi), on considère que cette maladie est, certes nouvelle, mais pas plus flippante qu'une autre et on continue à vivre à peu près normalement. Faire cours toute la journée avec un masque me paraît une contrainte disproportionnée dans le cadre de ma vie personnelle, surtout si les élèves en portent un.
Mais, avant de me faire fustiger, je précise que je ne compte pas être hors-la-loi, donc si la loi me dit que je devrai en porter un, je le porterai en classe.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 21 Aoû 2020 - 15:02
Et protéger les autres, dans tout ça ?
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Ven 21 Aoû 2020 - 15:03
Le masque n'est pas magique mais en l'état actuel des connaissances sur le virus il est une contrainte qui apparaît nécessaire dans un lieu clos.

Porter un masque protège avant tout les élèves et vos collègues. Le masque est une contrainte que les employés subissent, c'est une contrainte dans un nombre croissant d'espaces, il fait aujourd'hui partie de l'arsenal qui permet d'endiguer la progression du virus.


"Pas plus flippante qu'une autre", je ne sais même pas ce que cela signifie.

On va bien rigoler quand va arriver le sujet vaccination contre la grippe, je le sens.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 15:07
@chmarmottine a écrit:Et protéger les autres, dans tout ça ?

Est-ce vraiment la peine de répondre à cette question ?
Je doute fort que tous ceux qui flippent avec leur masque pensent en premier lieu à protéger autrui...
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Ven 21 Aoû 2020 - 15:08
@lilith888 a écrit:
@chmarmottine a écrit:Et protéger les autres, dans tout ça ?

Est-ce vraiment la peine de répondre à cette question ?
Je doute fort que tous ceux qui flippent avec leur masque pensent en premier lieu à protéger autrui...


Vous doutez de beaucoup de choses mais vous en restez à de sacrées approximations. Les "flippés" tiennent surtout à ce que les autres portent un masque, si vous prenez le temps de les écouter.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 15:09
@Rosanette a écrit:"Pas plus flippante qu'une autre", je ne sais même pas ce que cela signifie.

On va bien rigoler quand va arriver le sujet vaccination contre la grippe, je le sens.

Comme je l'ai dit, l'un de mes proches peut mourir d'une grippe ou d'une gastro, donc, moi, je vois bien ce que cela signifie, et ce, à chaque hiver...
Oui, on va bien rigoler, car, après la culpabilisation aux masques, je sens bien venir la deuxième vague (mais pas celle que vous scrutez quotidiennement) avec le vaccin...
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 le Ven 21 Aoû 2020 - 15:09
Bref, c'est un discours de sourds, donc je m'arrête là Wink
Elle aime
Elle aime
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Elle aime le Ven 21 Aoû 2020 - 15:22
@lilith888 a écrit:
Oui, on va bien rigoler, car, après la culpabilisation aux masques, je sens bien venir la deuxième vague (mais pas celle que vous scrutez quotidiennement) avec le vaccin...

De même.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Simeon
Simeon
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Simeon le Ven 21 Aoû 2020 - 15:23
@lilith888 a écrit:Je pense que le masque n'est pas "magique". Soit on considère que cette maladie est terriblement contagieuse / mortelle et on prend toutes les précautions pour sauver sa vie, soit (comme moi), on considère que cette maladie est, certes nouvelle, mais pas plus flippante qu'une autre et on continue à vivre à peu près normalement. Faire cours toute la journée avec un masque me paraît une contrainte disproportionnée dans le cadre de ma vie personnelle, surtout si les élèves en portent un.
Mais, avant de me faire fustiger, je précise que je ne compte pas être hors-la-loi, donc si la loi me dit que je devrai en porter un, je le porterai en classe.

Le masque n'est pas magique, mais son emploi de façon relativement généralisé se montre particulièrement efficace pour lutter contre la propagation de la maladie, tout va dans ce sens.
Maintenant on peut imaginer des règles subtiles et distinguer dans quels cas il très efficace et dans quels cas il l'est peu avec expériences et comparaisons du discours de différents experts, le tout résumé dans un document technique de 60 pages qui servira comme base à la version différente adoptée par chaque établissement.
Mais est-ce que le collège/lycée vous ensemble être un endroit où on peut être subtil sur règles ? Si on veut un port correct du masque, on l'impose à tout le monde, tout le temps (sauf quand c'est impossible, manger/boire), sinon ça sera le bordel et des discussions à n'en pas finir.
Un élève sans masque ne sera pas accepté dans mon cours, je sais très bien que si je veux faire appliquer ça, je ne vais pas commencer à discuter avec les élèves d'enlever le masque parce qu'ils sont à 2 ou 3 m de moi.

@lilith888 a écrit:
on considère que cette maladie est, certes nouvelle, mais pas plus flippante qu'une autre et on continue à vivre à peu près normalement.

Le problème n'est pas que cette maladie soit en soi flippante ou non, le problème, c'est sa propagation.
Sans mesures fortes cette maladie aurait mis à genou le système hospitalier français. Et elle a fait des ravages dans certains pays.

Et oui, j'ai envie de continuer à vivre le plus normalement possible, mais assez clairement pour obtenir cela, des règles simples, claires et efficaces sur le port du masque sont nécessaires.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 21 Aoû 2020 - 15:25
Bien résumé.
Moins d'égoïsme aussi.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum