Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bobdom
Niveau 8

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par bobdom Mar 5 Jan 2021 - 15:09
Il est pertinent de s'interroger sur ce seuil symbolique de 3000€, qui change tout en effet.
Ensuite, il faut prendre en compte l'endroit où l'on vit : le coût de la vie n'est pas le même en province ou en RP (ou équivalent : frontière Suisse, Sud Est). Et parmi les provinces, c'est variable. Cela dit, à Paris, on peut se passer de voiture, ce qui équilibre un peu le budget.
Dans tous les cas, même agrégé, ce n'est vraiment pas le Pérou. Les 3h de moins sont un vrai atout cependant, surtout quand cela rime avec une classe en moins (pas toujours le cas).

À propos de conservateur, cela démontre (une fois de plus) l'importance du sujet des primes... faméliques pour les professeurs que nous sommes.
Par ailleurs, il y a en effet un monde entre le conservateur travaillant à la réserve de la BNF et celui qui passe son temps dans les aspects administratifs, comptables, ou de ressources humaines. Cela dit, c'est une carrière intéressante. Un concours assez ardu également.
avatar
lisa81
Niveau 9

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par lisa81 Mar 5 Jan 2021 - 16:27
Bonjour,

En fin de carrière ( je sais que c'est loin pour beaucoup ) il est vraiment appréciable de pouvoir travailler à temps partiel. Avec un 12/15, j'avais un salaire tout à fait correct ( dernier échelon de la HC ). J'ai eu des problèmes de santé ( banal après 55 ans ) et c'est ce qui m'a permis de "tenir" .
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Lefteris Mar 5 Jan 2021 - 17:30
@Ascagne a écrit:
Mais sur le plan du traitement, l'herbe est-elle beaucoup plus verte ailleurs ? À moins de bifurquer très loin de la formation initiale (je pense à nous autres en lettres, la situation est différente pour les collègues d'autres sections) ?
Oui, en catégorie A, les enseignants sont bons derniers, même si personne dans la FP n'est vraiment richissime. Les tableaux du rapport annuel sur la FP sont éloquents, les enseignants sont proprement dé-classés, les gains annuels sont ceux de la catégorie B. Même  la Cour des Comptes, qui en veut aux enseignants et cherche à alourdir leurs services, reconnaît 35% de moins en moyenne. Avant de me reconvertir, je percevais,avec les indemnités (fixes, pas les primes), le traitement d'un agrégé hors-classe, et j'étais  autour de l' IM 600. Et cela en milieu de carrière, après 15 ou 16 ans. D'après ce que je sais 3000 € , c'est le salaire d'un inspecteur des finances publiques autour de l'échelon 6, soit au plus 10 ans d'ancienneté. Un inspecteur des douanes, bien plus... Ce qui s'est produit, c'est que certains corps, pur conserver de l'attrait ont obtenu des avancées (réduction du nombre d'échelons, ou des temps de passage,  fusion de deux classes, indemnités statutaires ) qui compensent le gel ddu point. Pendant que les enseignants stagnaient ou même ralentissaient.
Quand on fait des lettres, il faut le faire pour le plaisir, pas pour être enseignant(finalement, j'étais dans le vrai dans ma première vie professionnelle, j'ai fait les choses à l'envers, mais je ne pouvais pas prévoir une destruction aussi brutale.... ).  Sinon, il faut  bifurquer après la licence, comme j'en connais, et aller vers une  autre formation contenant droit, économie, ou directement des prépas aux bons concours (IPAG par exemple). Se faire plaisir avec master ou  + , c'est se condamner à l'EN , un fois qu'on a  passé cinq ans à ne faire que des lettres et un ou deux à préparer les concours.


@bobdom a écrit:Il est pertinent de s'interroger sur ce seuil symbolique de 3000€, qui change tout en effet.
Ensuite, il faut prendre en compte l'endroit où l'on vit : le coût de la vie n'est pas le même en province ou en RP (ou équivalent : frontière Suisse, Sud Est). Et parmi les provinces, c'est variable. Cela dit, à Paris, on peut se passer de voiture, ce qui équilibre un peu le budget.
Dans tous les cas, même agrégé, ce n'est vraiment pas le Pérou. Les 3h de moins sont un vrai atout cependant, surtout quand cela rime avec une classe en moins (pas toujours le cas).
A Paris, un studio convenable coûte 800 à 1000€, alors  même agrégé, hein (je ne parle pas pour moi, j'étais logé avant d'être enseignant, mais je vois les prix prohibitifs pratiqués autour de moi). Quant à la bagnole, on n'en a pas forcément besoin dans Paris , mais elle demeure indispensable si l'on est provincial d'origine, et que toute la famille est éparpillée, parfois en zone rurale. Je ne peux pas imaginer des vacances sans voiture (je viens de faire pratiquement 3000 kms dans la dernière quinzaine).
@LIsa81 a écrit:
En fin de carrière ( je sais que c'est loin pour beaucoup ) il est vraiment appréciable de pouvoir travailler à temps partiel. Avec un 12/15, j'avais un salaire tout à fait correct ( dernier échelon de la HC ). J'ai eu des problèmes de santé ( banal après 55 ans ) et c'est ce qui m'a permis de "tenir" .
Tu sur-cotisais pour ne pas perdre de % de pension ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
avatar
lisa81
Niveau 9

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par lisa81 Mar 5 Jan 2021 - 21:30
@Lefteris a écrit:
@LIsa81 a écrit:
En fin de carrière ( je sais que c'est loin pour beaucoup ) il est vraiment appréciable de pouvoir travailler à temps partiel. Avec un 12/15, j'avais un salaire tout à fait correct ( dernier échelon de la HC ). J'ai eu des problèmes de santé ( banal après 55 ans ) et c'est ce qui m'a permis de "tenir" .
Tu sur-cotisais  pour ne pas perdre de % de pension ?

Bien sûr que non. J'avais fait le calcul....Comme ceux qui nous gouvernent Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 437980826
C'est comme racheter des années d'études. A partir d'un certain âge ce n'est plus intéressant.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Lefteris Mar 5 Jan 2021 - 21:53
@lisa81 a écrit:
Bien sûr que non. J'avais fait le calcul....Comme ceux qui nous gouvernent Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 437980826
C'est comme racheter des années d'études. A partir d'un certain âge ce n'est plus intéressant.
Tu avais donc le total d'annuités quand tu as pris cette décision. Dans ce cas c'est avantageux, parce qu'à 80% tu perçois 86 ou 87% du traitement. Mais en revanche, on calcule 4/5e de temps travaillé, donc répercussion sur les annuités ; et si l'on ne les a pas, c'est pénalisant pour la retraite. Il faut donc sur -cotiser, et la possibilité est limitée dans le temps (un an ? deux ans ?).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par CarmenLR Mar 5 Jan 2021 - 22:24
Sauf erreur, le temps partiel est sans impact sur la durée d'assurance (i.e. le nombre de trimestres, ce qui sert de base au calcul de la décôte).

Il a, en revanche, un effet sur le niveau de pension.
avatar
lisa81
Niveau 9

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par lisa81 Mar 5 Jan 2021 - 22:30
@Lefteris a écrit:
@lisa81 a écrit:
Bien sûr que non. J'avais fait le calcul....Comme ceux qui nous gouvernent Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 437980826
C'est comme racheter des années d'études. A partir d'un certain âge ce n'est plus intéressant.
Tu avais donc le total d'annuités quand tu as pris cette décision. Dans ce cas c'est avantageux, parce qu'à 80% tu perçois 86 ou 87% du traitement. Mais en revanche, on calcule 4/5e de temps travaillé, donc répercussion sur les annuités ; et si l'on ne les a pas, c'est pénalisant pour la retraite. Il faut donc sur -cotiser, et  la possibilité est limitée dans le temps (un an ? deux ans ?).

Je ne sais pas ce que tu entends par annuités....J'ai passé autant d'années dans l'EN qu'une collègue de mon âge qui a toujours travaillé à temps plein. Donc j'avais le même nombre d'annuités qu'elle et pas de décote pour trimestres manquants ( enfin si ...il nous en manquait 3 ). En revanche elle a une meilleure pension que moi, ce qui est normal, mais la différence n'est pas énorme ( à mes yeux ). Pour faire court, sur une carrière de 43 ans, si tu effectues les 10 dernières années à 80%, tu auras 43 annuités ( pas de décote ) mais tu toucheras 41/43 d'une retraite à taux plein soit une perte de 4,65%....en fait moins si on tient compte des impôts.
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Cléopatra2 Mer 6 Jan 2021 - 6:48
Ah, c'est intéressant à savoir, ça...
Jenny
Jenny
Modérateur

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Jenny Mer 6 Jan 2021 - 7:32
@CarmenLR a écrit:Sauf erreur, le temps partiel est sans impact sur la durée d'assurance (i.e. le nombre de trimestres, ce qui sert de base au calcul de la décôte).

Il a, en revanche, un effet sur le niveau de pension.

C’est bien ça.

En 2020, il faudra donc avoir gagné dans l'année un revenu d'au moins 1 522,50 € (contre 1 504,50 € en 2019) pour valider 1 trimestre.
Pour valider des trimestres supplémentaires en 2020, vos revenus devront donc s'élever à :
3 045 € pour valider 2 trimestres,
4 567,50 € pour valider 3 trimestres,
6 090 € pour valider 4 trimestres.
https://www.la-retraite-en-clair.fr/depart-retraite-age-montant/nombre-trimestres-retraite/validation-trimestre-retraite-combien-heures-faut
avatar
elisa18
Habitué du forum

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par elisa18 Mer 6 Jan 2021 - 9:18
@Theriakos96 a écrit:

En tout cas j'ai choisi de me demander à quel moment on peut espérer voir 3000€ sur sa fiche de paie puisque je trouve que cette somme est symbolique d'un certain confort de vie, confort qui n'arrive pour un agrégé que très rarement avant la quarantaine, à ce que j'ai pu calculer!
A plus de 50 ans pour moi: échelon 11 de la classe normale, titulaire depuis 1992, agrégée depuis 1993. Reclassement à la hors classe: même salaire! Ca tombe bien, juste au moment où ma fille est partie étudiante.... Elle est boursière... C'est dire notre niveau de rémunération....
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Lefteris Mer 6 Jan 2021 - 11:50
@lisa81 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@lisa81 a écrit:
Bien sûr que non. J'avais fait le calcul....Comme ceux qui nous gouvernent Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 437980826
C'est comme racheter des années d'études. A partir d'un certain âge ce n'est plus intéressant.
Tu avais donc le total d'annuités quand tu as pris cette décision. Dans ce cas c'est avantageux, parce qu'à 80% tu perçois 86 ou 87% du traitement. Mais en revanche, on calcule 4/5e de temps travaillé, donc répercussion sur les annuités ; et si l'on ne les a pas, c'est pénalisant pour la retraite. Il faut donc sur -cotiser, et  la possibilité est limitée dans le temps (un an ? deux ans ?).

Je ne sais pas ce que tu entends par annuités....J'ai passé autant d'années dans l'EN qu'une collègue de mon âge qui a toujours travaillé à temps plein. Donc j'avais le même nombre d'annuités qu'elle et pas de décote pour trimestres manquants ( enfin si ...il nous en manquait 3 ). En revanche elle a une meilleure pension que moi, ce qui est normal, mais la différence n'est pas énorme ( à mes yeux ). Pour faire court, sur une carrière de 43 ans, si tu effectues les 10 dernières années à 80%, tu auras 43 annuités ( pas de décote ) mais tu toucheras 41/43 d'une retraite à taux plein soit une perte de 4,65%....en fait moins si on tient compte des impôts.
Oui, c'est ça : tu as fait le même nombre d' années réelles, tu pars à l'âge prévu, ce qui t"évite la décote, mais tu n'as les annuités (qui correspondent aux années de travail comptabilisées). C'est donc comme si tu avais , sur dix ans, travaillé 20 mois en moins, et le pourcentage correspondant est retiré. Pour éviter cela, il y a un système de surcotisation, qui permet de faire compter 80% comme 100 %. Mais je crois que c'est limité dans le temps, une année me semble-t-il.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par CarmenLR Mer 6 Jan 2021 - 12:37
@Lefteris a écrit:
@lisa81 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@lisa81 a écrit:
Bien sûr que non. J'avais fait le calcul....Comme ceux qui nous gouvernent Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 437980826
C'est comme racheter des années d'études. A partir d'un certain âge ce n'est plus intéressant.
Tu avais donc le total d'annuités quand tu as pris cette décision. Dans ce cas c'est avantageux, parce qu'à 80% tu perçois 86 ou 87% du traitement. Mais en revanche, on calcule 4/5e de temps travaillé, donc répercussion sur les annuités ; et si l'on ne les a pas, c'est pénalisant pour la retraite. Il faut donc sur -cotiser, et  la possibilité est limitée dans le temps (un an ? deux ans ?).

Je ne sais pas ce que tu entends par annuités....J'ai passé autant d'années dans l'EN qu'une collègue de mon âge qui a toujours travaillé à temps plein. Donc j'avais le même nombre d'annuités qu'elle et pas de décote pour trimestres manquants ( enfin si ...il nous en manquait 3 ). En revanche elle a une meilleure pension que moi, ce qui est normal, mais la différence n'est pas énorme ( à mes yeux ). Pour faire court, sur une carrière de 43 ans, si tu effectues les 10 dernières années à 80%, tu auras 43 annuités ( pas de décote ) mais tu toucheras 41/43 d'une retraite à taux plein soit une perte de 4,65%....en fait moins si on tient compte des impôts.
Oui, c'est ça : tu as fait le même nombre d' années réelles, tu pars à l'âge prévu, ce qui t"évite la décote,  mais tu n'as les annuités (qui correspondent aux années de travail comptabilisées). C'est donc  comme si tu avais , sur dix ans, travaillé 20 mois en moins, et le pourcentage  correspondant est retiré.  Pour éviter cela, il y a un système de surcotisation, qui permet de  faire compter 80% comme 100 %. Mais je crois que c'est limité dans le temps, une année me semble-t-il.

La surcotisation est limitée à 4 semestres. 2 ans donc, s'il s'agit d'un mi-temps,5 ans s'il s'agit d'un 80 %, etc.
Dans les faits, c'est évidemment une arnaque, comme le dit lisa81.

Y aura-t-il des enseignants qui réusdiront à cumuler 43 années (172 semestres, pour ceux qui sont nés à partir de 1973) pour partir sans décote ? Pour ma part, ce sera forcément 25 % de décote. Et j'ai pourtant travaillé dès l'obtention du concours à 23 ans.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Lefteris Mer 6 Jan 2021 - 12:54
@CarmenLR a écrit:

La surcotisation est limitée à 4 semestres. 2 ans donc, s'il s'agit d'un mi-temps,5 ans s'il s'agit d'un 80 %, etc.
Dans les faits, c'est évidemment une arnaque, comme le dit lisa81.

Y aura-t-il des enseignants qui réussiront à cumuler 43 années (172 semestres, pour ceux qui sont nés à partir de 1973) pour partir sans décote ? Pour ma part, ce sera forcément 25 % de décote. Et j'ai pourtant travaillé dès l'obtention du concours à 23 ans.
4 semestres, merci, je doutais... Ca peut être utile une année au moins pour terminer sa carrière avec le total, si on l'a 'se sera mon cas) moyennant un petit sacrifice financier. La décote a été instituée pour faire baisser le taux des pensions, ou contraindre les gens à rester jusqu'au bout, donc à cotiser eux-mêmes. Pour quelqu'un né en 1973 et entré à 23 ans, il faudra donc partir à 66 ans, si les règles ne changent pas encore, ou subir une décote insupportable (calculée sur l'âge maximum, 5% par an s'ajoutant à une amputation proportionnelle aux annuités manquantes, ce qui amène des taux de pension de moins de moitié du traitement en activité). Le président du Medef, entendu ce matin, propose un allongement d'un trimestre de cotisation tous les trois ans, pour "payer la crise". Autant dire qu'avec un truc pareil, c'en est fini de la retraite, dans les faits.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Marxou
Marxou
Niveau 10

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Marxou Mer 6 Jan 2021 - 16:44
@CarmenLR a écrit:
@Lefteris a écrit:
@lisa81 a écrit:
@Lefteris a écrit:
Tu avais donc le total d'annuités quand tu as pris cette décision. Dans ce cas c'est avantageux, parce qu'à 80% tu perçois 86 ou 87% du traitement. Mais en revanche, on calcule 4/5e de temps travaillé, donc répercussion sur les annuités ; et si l'on ne les a pas, c'est pénalisant pour la retraite. Il faut donc sur -cotiser, et  la possibilité est limitée dans le temps (un an ? deux ans ?).

Je ne sais pas ce que tu entends par annuités....J'ai passé autant d'années dans l'EN qu'une collègue de mon âge qui a toujours travaillé à temps plein. Donc j'avais le même nombre d'annuités qu'elle et pas de décote pour trimestres manquants ( enfin si ...il nous en manquait 3 ). En revanche elle a une meilleure pension que moi, ce qui est normal, mais la différence n'est pas énorme ( à mes yeux ). Pour faire court, sur une carrière de 43 ans, si tu effectues les 10 dernières années à 80%, tu auras 43 annuités ( pas de décote ) mais tu toucheras 41/43 d'une retraite à taux plein soit une perte de 4,65%....en fait moins si on tient compte des impôts.
Oui, c'est ça : tu as fait le même nombre d' années réelles, tu pars à l'âge prévu, ce qui t"évite la décote,  mais tu n'as les annuités (qui correspondent aux années de travail comptabilisées). C'est donc  comme si tu avais , sur dix ans, travaillé 20 mois en moins, et le pourcentage  correspondant est retiré.  Pour éviter cela, il y a un système de surcotisation, qui permet de  faire compter 80% comme 100 %. Mais je crois que c'est limité dans le temps, une année me semble-t-il.

La surcotisation est limitée à 4 semestres. 2 ans donc, s'il s'agit d'un mi-temps,5 ans s'il s'agit d'un 80 %, etc.
Dans les faits, c'est évidemment une arnaque, comme le dit lisa81.

Y aura-t-il des enseignants qui réusdiront à cumuler 43 années (172 semestres, pour ceux qui sont nés à partir de 1973) pour partir sans décote ? Pour ma part, ce sera forcément 25 % de décote. Et j'ai pourtant travaillé dès l'obtention du concours à 23 ans.



Bonjour Carmen . Es-tu sûre de ça? Je suis à temps partiel à 83%. Est-ce à dire que je peux "espérer" surcotiser pendant 5 ans? (et pas plus?)

Et pourquoi dis-tu qu'il s'agit d'une anarque? Parce que l'on ne peut pas surcotiser plus longtemps? Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 3795679266
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 10

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par uneodyssée Mer 6 Jan 2021 - 16:57
Je pense, parce que cela coûte plus cher que cela ne te fait gagner. Pour ma part, à temps partiel depuis près de dix ans maintenant, et n'ayant pas l'intention de revenir à temps plein, je sais que j'aurai une micro-retraite (si j'y arrive). Mais sur-cotiser coûte très cher, je ne l'ai jamais fait.
Illiane
Illiane
Neoprof expérimenté

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Illiane Mer 6 Jan 2021 - 17:01
On m'a toujours dit qu'il valait mieux placer son argent plutôt que de surcotiser, cela serait plus rentable.
obelixof209
obelixof209
Niveau 1

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par obelixof209 Mer 6 Jan 2021 - 20:23
@elisa18 a écrit:
@Theriakos96 a écrit:

En tout cas j'ai choisi de me demander à quel moment on peut espérer voir 3000€ sur sa fiche de paie puisque je trouve que cette somme est symbolique d'un certain confort de vie, confort qui n'arrive pour un agrégé que très rarement avant la quarantaine, à ce que j'ai pu calculer!
A plus de 50 ans pour moi: échelon 11 de la classe normale, titulaire depuis 1992, agrégée depuis 1993. Reclassement à la hors classe: même salaire! Ca tombe bien, juste au moment où ma fille est partie étudiante.... Elle est boursière... C'est dire notre niveau de rémunération....


Dans les faits, avec quelques heures supplémentaires et le supplément familial de traitement (j'ai trois enfants), je suis systématiquement à plus de 3000, vous ne comptabilisez par ces différentes "primes" ?
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Clecle78 Mer 6 Jan 2021 - 20:30
Non puisque je n'ai ni supplement familial ni heures supplémentaires !
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par CarmenLR Mer 6 Jan 2021 - 21:08
@Marxou a écrit:
@CarmenLR a écrit:
@Lefteris a écrit:
@lisa81 a écrit:

Je ne sais pas ce que tu entends par annuités....J'ai passé autant d'années dans l'EN qu'une collègue de mon âge qui a toujours travaillé à temps plein. Donc j'avais le même nombre d'annuités qu'elle et pas de décote pour trimestres manquants ( enfin si ...il nous en manquait 3 ). En revanche elle a une meilleure pension que moi, ce qui est normal, mais la différence n'est pas énorme ( à mes yeux ). Pour faire court, sur une carrière de 43 ans, si tu effectues les 10 dernières années à 80%, tu auras 43 annuités ( pas de décote ) mais tu toucheras 41/43 d'une retraite à taux plein soit une perte de 4,65%....en fait moins si on tient compte des impôts.
Oui, c'est ça : tu as fait le même nombre d' années réelles, tu pars à l'âge prévu, ce qui t"évite la décote,  mais tu n'as les annuités (qui correspondent aux années de travail comptabilisées). C'est donc  comme si tu avais , sur dix ans, travaillé 20 mois en moins, et le pourcentage  correspondant est retiré.  Pour éviter cela, il y a un système de surcotisation, qui permet de  faire compter 80% comme 100 %. Mais je crois que c'est limité dans le temps, une année me semble-t-il.

La surcotisation est limitée à 4 semestres. 2 ans donc, s'il s'agit d'un mi-temps,5 ans s'il s'agit d'un 80 %, etc.
Dans les faits, c'est évidemment une arnaque, comme le dit lisa81.

Y aura-t-il des enseignants qui réusdiront à cumuler 43 années (172 semestres, pour ceux qui sont nés à partir de 1973) pour partir sans décote ? Pour ma part, ce sera forcément 25 % de décote. Et j'ai pourtant travaillé dès l'obtention du concours à 23 ans.



Bonjour Carmen . Es-tu sûre de ça? Je suis à temps partiel à 83%. Est-ce à dire que je peux "espérer" surcotiser pendant 5 ans? (et pas plus?)

Et pourquoi dis-tu qu'il s'agit d'une anarque? Parce que l'on ne peut pas surcotiser plus longtemps? Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 3795679266

Oui, tu récupères l'équivalent de 4 trimestres de cotisations au maximum (et pas de durée d'assurance : lis bien le texte en lien).

Si tu es à 90%, tu pourras surcotiser pendant 10 ans. Si tu es à 50 %, pendant deux ans.

C'est une arnaque parce que tu récupères au maximum 1,75% de ton dernier salaire en bout de course, pour un investissement immédiat et maximal.

1,75%, car, si tu es né après 1973, tu devras cotiser 172 trimestres pour obtenir 75% de ton dernier salaire. Chaque trimestre correspond donc à 75/172=0,436%.

Fais le calcul de ce que te coûtera la surcotisation et du nombre d'années de retraite qu'il te faudra pour au minimum retrouver ta mise. Tu as intérêt à vivre très longtemps...

Il vaut bien mieux investir, même très modestement avec le montant de la surcotisation...

D'autant que les règles peuvent changer d'ici-là et que le rapport du trimestre cotisé exposé s'appuie sur les règles actuelles.

Même chose pour la surcotisation pour racheter les années d'étude  : là, tu peux racheter à la fois le taux (les 1,75 % dont je parle) et la durée d'assurance (le nombre de semestres qu'on prend en compte pour le calcul de la décôte). Essaie de trouver un simmulateur sur le web : c'est très rigolo. En ce qui me concerne, j'étais à plus de 100 000 euros pour le rachat de trois années (taux  de 1,75 + durée d'assurance), pour une retraite que je prendrai dans 15 à 20 ans, si je vis jusque là et si les règles ne changent pas, et dont je profiterai pendant un nombre d'années que seuls les astres connaissent. En l'état actuel, je majorerais donc ma pension de 20,25 % (taux de 5,25 et j'évite trois années de décote sur les cinq actuelles, ça doit donc faire à peu près ça). Je préfère rester aux 45 % qui seront mon triste sort (et je suis loin d'être la seule) plutôt que de faire le pari que je vivrai jusqu'à 110 ans.

Il vaut mieux prendre un crédit et acheter un studio. Ca ne te rapporte rien pendant 20 ans, mais au moins, tu légueras quelque chose à tes enfants,alors que ton investissement dans le rachat de tes années d'étude se sera peut être effectué en pure perte. Economiser la somme sur le livret A me paraît même moins hasardeux que de racheter les années d'étude ou surcotiser. Bref, c'est de l'enfumage.

L'exemple est plus parlant sur une somme importante comme le rachat des années d'étude, mais c'est le même principe pour la surcotisation du temps partiel (qui ne concerne pas la durée d'assurance, je le rappelle).

Bref, comme le disait quelqu'un plus haut : fais comme notre employeur, prends ta calculatrice.

Le deuxième truc à faire, c'est de lire les textes, attentivement, longuement, etc. C'est très pénible et foncièrement inintéressant, mais c'est aussi fondamental : le versant administratif et juridique a ceci de commun avec la politique que si tu ne t'intéresses pas à lui, c'est lui qui s'intéressera à toi. Et de décrets en référentiels en cap22, il ne fait pas bon ignorer les règles qui scellent notre destin commun.
Baldred
Baldred
Niveau 9

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Baldred Mer 6 Jan 2021 - 21:14
Bonsoir,
pour info le dernier bilan social du MEN (2018) est paru et consultable ici :

https://www.education.gouv.fr/bilan-social-du-ministere-de-l-education-nationale-de-la-jeunesse-et-des-sports-2019-2020-308115


Le chapitre 5 traite des rémunérations :
Le tableau 5.5 présente les salaires mensuels moyens des enseignants du public en 2018, c'est intéressant dans la mesure où le calcul intègre les primes :
Agrégés moins de 30a : Brut 2912 / Net 2367 / net EQTP 2467
           plus de 50a.             4894/       3966/               4031

Avec pour le net EQTP : CN : 3365 ;   HC : 4174  ; CE : 4722
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Clecle78 Mer 6 Jan 2021 - 21:16
C'est quoi EQTP ?
Jenny
Jenny
Modérateur

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Jenny Mer 6 Jan 2021 - 21:20
@Clecle78 a écrit:C'est quoi EQTP ?
Equivalent Temps Plein
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Clecle78 Mer 6 Jan 2021 - 21:25
Je ne gagne pas ça . Même en ôtant les impôts et la mgen
Marxou
Marxou
Niveau 10

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Marxou Mer 6 Jan 2021 - 21:43
@CarmenLR a écrit:
@Marxou a écrit:
@CarmenLR a écrit:
@Lefteris a écrit:
Oui, c'est ça : tu as fait le même nombre d' années réelles, tu pars à l'âge prévu, ce qui t"évite la décote,  mais tu n'as les annuités (qui correspondent aux années de travail comptabilisées). C'est donc  comme si tu avais , sur dix ans, travaillé 20 mois en moins, et le pourcentage  correspondant est retiré.  Pour éviter cela, il y a un système de surcotisation, qui permet de  faire compter 80% comme 100 %. Mais je crois que c'est limité dans le temps, une année me semble-t-il.

La surcotisation est limitée à 4 semestres. 2 ans donc, s'il s'agit d'un mi-temps,5 ans s'il s'agit d'un 80 %, etc.
Dans les faits, c'est évidemment une arnaque, comme le dit lisa81.

Y aura-t-il des enseignants qui réusdiront à cumuler 43 années (172 semestres, pour ceux qui sont nés à partir de 1973) pour partir sans décote ? Pour ma part, ce sera forcément 25 % de décote. Et j'ai pourtant travaillé dès l'obtention du concours à 23 ans.



Bonjour Carmen . Es-tu sûre de ça? Je suis à temps partiel à 83%. Est-ce à dire que je peux "espérer" surcotiser pendant 5 ans? (et pas plus?)

Et pourquoi dis-tu qu'il s'agit d'une anarque? Parce que l'on ne peut pas surcotiser plus longtemps? Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 3795679266

Oui, tu récupères l'équivalent de 4 trimestres de cotisations au maximum (et pas de durée d'assurance : lis bien le texte en lien).

Si tu es à 90%, tu pourras surcotiser pendant 10 ans. Si tu es à 50 %, pendant deux ans.

C'est une arnaque parce que tu récupères au maximum 1,75% de ton dernier salaire en bout de course, pour un investissement immédiat et maximal.

1,75%, car, si tu es né après 1973, tu devras cotiser 172 trimestres pour obtenir 75% de ton dernier salaire. Chaque trimestre correspond donc à 75/172=0,436%.

Fais le calcul de ce que te coûtera la surcotisation et du nombre d'années de retraite qu'il te faudra pour au minimum retrouver ta mise. Tu as intérêt à vivre très longtemps...

Il vaut bien mieux investir, même très modestement avec le montant de la surcotisation...

D'autant que les règles peuvent changer d'ici-là et que le rapport du trimestre cotisé exposé s'appuie sur les règles actuelles.

Même chose pour la surcotisation pour racheter les années d'étude  : là, tu peux racheter à la fois le taux (les 1,75 % dont je parle) et la durée d'assurance (le nombre de semestres qu'on prend en compte pour le calcul de la décôte). Essaie de trouver un simmulateur sur le web : c'est très rigolo. En ce qui me concerne, j'étais à plus de 100 000 euros pour le rachat de trois années (taux  de 1,75 + durée d'assurance), pour une retraite que je prendrai dans 15 à 20 ans, si je vis jusque là et si les règles ne changent pas, et dont je profiterai pendant un nombre d'années que seuls les astres connaissent. En l'état actuel, je majorerais donc ma pension de 20,25 % (taux de 5,25 et j'évite trois années de décote sur les cinq actuelles, ça doit donc faire à peu près ça). Je préfère rester aux 45 % qui seront mon triste sort (et je suis loin d'être la seule) plutôt que de faire le pari que je vivrai jusqu'à 110 ans.

Il vaut mieux prendre un crédit et acheter un studio. Ca ne te rapporte rien pendant 20 ans, mais au moins, tu légueras quelque chose à tes enfants,alors que ton investissement dans le rachat de tes années d'étude se sera peut être effectué en pure perte. Economiser la somme sur le livret A me paraît même moins hasardeux que de racheter les années d'étude ou surcotiser. Bref, c'est de l'enfumage.

L'exemple est plus parlant sur une somme importante comme le rachat des années d'étude, mais c'est le même principe pour la surcotisation du temps partiel (qui ne concerne pas la durée d'assurance, je le rappelle).

Bref, comme le disait quelqu'un plus haut : fais comme notre employeur, prends ta calculatrice.

Le deuxième truc à faire, c'est de lire les textes, attentivement, longuement, etc. C'est très pénible et foncièrement inintéressant, mais c'est aussi fondamental : le versant administratif et juridique a ceci de commun avec la politique que si tu ne t'intéresses pas à lui, c'est lui qui s'intéressera à toi. Et de décrets en référentiels en cap22, il ne fait pas bon ignorer les règles qui scellent notre destin commun.

Merci Carmen! Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 1482308650

J'ai pas tout compris et rien que l'idée de m'atteler à la compréhension de ces textes me fout mal à la tête Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 1599759099

Mais je vais essayer humhum

Encore merci!
Theriakos96
Theriakos96
Habitué du forum

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Theriakos96 Mer 6 Jan 2021 - 21:54
@Baldred a écrit:Bonsoir,
pour info le dernier bilan social du MEN (2018) est paru et consultable ici :

https://www.education.gouv.fr/bilan-social-du-ministere-de-l-education-nationale-de-la-jeunesse-et-des-sports-2019-2020-308115


Le chapitre 5 traite des rémunérations :
Le tableau 5.5 présente les salaires mensuels moyens des enseignants du public en 2018, c'est intéressant dans la mesure où le calcul intègre les primes :
Agrégés moins de 30a : Brut 2912 / Net 2367 / net EQTP 2467
           plus de 50a.             4894/       3966/               4031

Avec pour le net EQTP : CN : 3365 ;   HC : 4174  ; CE : 4722

Très intéressant, merci ! Cela ne nous aide pas, toutefois, à comprendre quand ce seuil de 3000 est atteint, mais donne une idée des salaires (il me semble par contre que les témoignages du forum sont un peu en deçà des chiffres données, est-ce que le document est fiable?)

_________________
Dicebat Bernardus Carnotensis nos esse quasi nanos, gigantium humeris insidentes, ut possimus plura eis et remotiora videre, non utique proprii visus acumine, aut eminentia corporis, sed quia in altum subvenimur et extollimur magnitudine gigantea.

– Jean de Salisbury, Metalogicon, III, 4
Baldred
Baldred
Niveau 9

Salaire des agrégés et questions sur l'avancement - Page 4 Empty Re: Salaire des agrégés et questions sur l'avancement

par Baldred Mer 6 Jan 2021 - 21:58
Aussi fiable qu un document officiel du ministère
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum