Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Mar 26 Jan 2021 - 17:39
Puis de la cohérence que diable. Dire que le virus circule dans les transports mais pas dans les salles de classe...

Soyons cohérent, si le gouvernement reconnait qu'il circule, qu'on laisse ouvert pour x raisons, au moins, on protège les personnels... Sauf que là, à la course à l'économie de bout de chandelle, on a un gloubiboulga de mesures, auxquelles, de moins en moins de gens vont adhérer.


Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Leclochard Mar 26 Jan 2021 - 18:16
@lene75 a écrit:Sauf que ça, c'est le discours qu'on nous a servi il y a un an. Maintenant on sait qu'un confinement, même dur, même long, ne virera pas le virus. On a déjà fait. On n'a pas viré le virus.

+1.
La seule certitude d'un reconfinement général et très restrictif, c'est qu'on coulera un peu plus de petites sociétés, de restaurants, que plus de gens seront dépressifs et sans emploi, qu'il se jouera des drames familiaux dans l'ombre. On aura gagné du temps, limité la pandémie provisoirement au prix d'un désastre social et économique innommable. Sérieusement, qui croit qu'on élimine un virus ainsi ? Il est probable que désormais, il s'adaptera et circulera quelque part dans le monde à tout moment.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Mar 26 Jan 2021 - 18:24
Et puis hier Axel Khan dans Cà vous qui a bien fini de plomber l'ambiance en disant que de toute façon on ne reviendrait jamais à la vie d'avant.
Laotzi
Laotzi
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Laotzi Mar 26 Jan 2021 - 18:32
@Leclochard a écrit:
@lene75 a écrit:Sauf que ça, c'est le discours qu'on nous a servi il y a un an. Maintenant on sait qu'un confinement, même dur, même long, ne virera pas le virus. On a déjà fait. On n'a pas viré le virus.

+1.
La seule certitude d'un reconfinement général et très restrictif, c'est qu'on coulera un peu plus de petites sociétés, de restaurants, que plus de gens seront dépressifs et sans emploi, qu'il se jouera des drames familiaux dans l'ombre. On aura gagné du temps, limité la pandémie provisoirement au prix d'un désastre social et économique innommable. Sérieusement, qui croit qu'on élimine un virus ainsi ? Il est probable que désormais, il  s'adaptera et circulera quelque part dans le monde à tout moment.  

Perso, je ne sais pas ce qu'il faut faire, mais les restaurants n'ont-ils pas préférés le premier confinement, très restrictif, qui leur a permis ensuite de rouvrir à partir du mois de juin, plutôt que ces demi-mesures qui les oblige à rester fermer depuis des mois et encore pour de nombreux mois alors que le reste (sauf la culture et les facs) est ouvert ?

Enfin, de toute façon, on ne refera jamais un confinement comme celui de mars 2020 car il a été accepté parce que les Français avaient peur du virus, que nous n'avions pas de masques, tests et même gel au début. Maintenant, ça ne signifie pas non plus que les demi-mesures soient satisfaisantes.

Ce qui plombe le moral, ce n'est pas de devoir faire face à un éventuel nouveau confinement restrictif, c'est de ne pas avoir de vision à plus long terme, de se demander si, malgré les vaccins, on en sortira un jour, et quand ? Qui pensait en septembre 2020 qu'on aurait encore les masques en classe en septembre 2021 ? Parce que cela semble bien probable désormais.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Mar 26 Jan 2021 - 18:33
Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Mar 26 Jan 2021 - 18:46
@Laotzi a écrit:
Ce qui plombe le moral, ce n'est pas de devoir faire face à un éventuel nouveau confinement restrictif, c'est de ne pas avoir de vision à plus long terme, de se demander si, malgré les vaccins, on en sortira un jour, et quand ? Qui pensait en septembre 2020 qu'on aurait encore les masques en classe en septembre 2021 ? Parce que cela semble bien probable désormais.

C'est encore trop tôt pour juger probable une seconde rentrée avec les masques : Israël obtient déjà des premiers résultats avec les vaccins par exemple, il y a quand même de fortes chances que la France arrive à vacciner d'ici l'été toutes les personnes les plus vulnérables au virus...

Pareil pour les scientifiques qui estiment qu'on ne reviendra jamais au monde d'avant : certes, si par "monde d'avant" on entend "sans ce virus" ; mais l'existence de ce virus ne nous empêchera pas de vivre normalement une fois qu'une partie suffisante de la population sera immunisée ou qu'on aura développé des traitements efficaces.

En revanche je suis d'accord avec toi, l'absence de perspectives et cet éternel entre-deux sont terriblement plombants, on a l'impression de ne jamais en voir le bout. Pourtant je fais partie de ceux qui n'ont aucune envie se retourner en distanciel et encore moins envie de reprendre le télétravail avec des enfants à garder en même temps !
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 Mar 26 Jan 2021 - 18:58
@Leclochard a écrit:
@lene75 a écrit:Sauf que ça, c'est le discours qu'on nous a servi il y a un an. Maintenant on sait qu'un confinement, même dur, même long, ne virera pas le virus. On a déjà fait. On n'a pas viré le virus.

+1.
La seule certitude d'un reconfinement général et très restrictif, c'est qu'on coulera un peu plus de petites sociétés, de restaurants, que plus de gens seront dépressifs et sans emploi, qu'il se jouera des drames familiaux dans l'ombre. On aura gagné du temps, limité la pandémie provisoirement au prix d'un désastre social et économique innommable. Sérieusement, qui croit qu'on élimine un virus ainsi ? Il est probable que désormais, il  s'adaptera et circulera quelque part dans le monde à tout moment.  

Parce que cette situation d'entre deux que l'on vit est supportable ? Les restaurants, les lieux de spectacle, les bistrots, les boites de nuit sont fermés. Il faut imaginer la rage des restaurateurs de devoir rester fermer et d'apprendre le midi que des centaines de gosses se serrent dans les cantines. Plus on attend, et plus cette situation risque de durer. Le métro-boulot-dodo sans aucune perspective de loisir et de convivialité va bientôt faire énormément de morts également...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 26 Jan 2021 - 18:59
On a quand même suffisamment progressé dans les vaccins (que je ne voyais absolument pas prêts si vite) pour pouvoir sortir en mars/avril 2021 en bien meilleur état moral que mars/avril 2020. Le confinement anglais paie manifestement : évidemment pas encore dans les bilans de décès, avec les 100 000 morts passés, mais 20 000 nouveaux cas, c'est une chute spectaculaire en dix jours.
Par ailleurs, le R-Uni n'obligeait pas à mettre les masques en extérieur, dans un pays où la population vit massivement dans des métropoles à commencer par la londonienne. Je ne suis pas un fan du masque en extérieur partout, mais dans les grands boulevards urbains c'est quand même préférable même si c'est une injustice criante par rapport aux villages, et ça peut expliquer une bonne part du désastre local.

En confinant les écoles dès maintenant, on permettrait une reprise moins cruche que celle de la mi-mai/début juin qui relevait plus de la démagogie que du sanitaire strict pour une période si brève. Si on veut avoir un vrai troisième trimestre, il faut fermer au plus vite.

Pour la suite : le masque finira par disparaître avec la vaccination massive des personnes à risque et de plus de 50 ans, mais il faudra sans doute garder le lavage des mains  dont la pénibilité sociale et physique n'a rien à voir avec celle du masque, notamment pour les porteurs de lunettes que j'admire chaque jour davantage de ne pas tout envoyer balader. En plus, la réduction quasi à néant des gastros et des grippes, en dépit d'un hiver idéal pour une fois (froid et humide), doit beaucoup à cette pratique là. Il y a bel et bien un horizon depuis la vaccination, le seul nuage persistant étant qu'un variant contraigne à revoir les compositions des vaccins comme c'est le cas tous les ans pour la grippe. Mais aucun vaccin grippal ne parvient à des taux de 90/95% donc il y a une marge.

Enfin, il y a espoir que nous puissions faire enfin comprendre que les salles de classe à plus de 25 ce n'est pas seulement une entrave pédagogique, mais c'est sanitairement une sottise. Que la ventilation des locaux n'est pas un caprice.  Et je pense que Blanquer a décidé que le virus s'arrête à l'école aussi parce qu'il a parfaitement conscience des conséquences budgétaires s'il fait face au monde scolaire réel...Où d'autres virus à contagion aérienne sont infiniment probables selon de nombreux scientifiques  avec la conjonction du réchauffement climatique et de la réduction de la bio-diversité. Plaider l'exceptionnalité de la situation ne tiendra pas.


Dernière édition par Pontorson50 le Mar 26 Jan 2021 - 20:51, édité 1 fois
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Mar 26 Jan 2021 - 19:02
Alors là, si le nouveau monde signifie un monde dans lequel on se lave davantage les mains, je vote pour ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 3854100262

Pour le reste je suis globalement d'accord avec toi (comme quoi, tout arrive Razz ), sauf que je n'ai aucun espoir qu'on revienne à des effectifs plus raisonnables, ce qui serait pourtant une bonne idée.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ruthven Mar 26 Jan 2021 - 19:05
@Danska a écrit:Alors là, si le nouveau monde signifie un monde dans lequel on se lave davantage les mains, je vote pour ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 3854100262

Dans les nombreux sanitaires parfaitement entretenus de nos établissements scolaires ...
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Mar 26 Jan 2021 - 19:08
@Guermantes729 a écrit:
@pseudo-intello a écrit:
Un confinement écoles ouvertes, on voit bien que ça ne marche pas. .

En effet. Le problème, c'est que visiblement un confinement écoles fermées, ça ne marche pas non plus :/ Royaume-Uni Allemagne Bulgarie, etc

On trouve sur le traditionnel
https://www.worldometers.info/coronavirus/

le sombre classement du nombre de morts par millions d'habitants, et certains pays font "mieux" mais d'autres font "pires" que la France et ce, indépendamment de la fermeture des écoles.

Je me rappelle qu'ici-même, on avait loué l'Italie et ses mesures drastiques pour la rentrée scolaire, ce qui ne l'a pourtant pas empêchée de faire face à une forte 2ème vague...

En Novembre "ça" avait marché, mais on n'avait pas les masques, on n'avait pas les mêmes variants et là aussi on avait bien vu qu'à pays "comparables" les résultats étaient fort différents. Comme on le constate à l'échelle locale en France: certaines régions sont préservées, d'autres explosent.

Je ne dis pas ça pour ne pas fermer les écoles, je dis ça pour dire que je suis très pessimiste et que si une mesure, quelle qu'elle soit, avait fait ses preuves, elle serait appliquée sans discernement partout.
J'ai l'impression que leur "forte 2ème vague" est moins forte que la nôtre (ici). 
Prendre des mesures adaptées selon les zones géographique serait une bonne chose si la population ne bougeait pas mais ce n'est pas le cas.
Marxou
Marxou
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Marxou Mar 26 Jan 2021 - 19:16
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...

Un confinement en demi-teinte ne servira à rien et la multiplication des incohérences (fermer les restos mais garder les écoles ouvertes, etc, etc) entraînera une hostilité croissante de la population à toutes les mesures. Et puis, je ne comprends pas ce "en même temps" qui me semble dingue: soit on confine totalement (et cela implique en premier lieu les établissements scolaires), soit on ne parle pas de confinement. Point barre.
L'idée de certains ici, confiner au moins deux semaines en + des vacances de  février, serait déjà ça.
PS :  dans ma région plutôt (relativement) épargnée jusqu'ici, les cas de variant anglais se multiplient dans les établissements scolaires. humhum
Clecle78
Clecle78
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Mar 26 Jan 2021 - 19:20
@Marxou a écrit:
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...

Un confinement en demi-teinte ne servira à rien et la multiplication des incohérences (fermer les restos mais garder les écoles ouvertes, etc, etc) entraînera une hostilité croissante de la population à toutes les mesures. Et puis, je ne comprends pas ce "en même temps" qui me semble dingue: soit on confine totalement (et cela implique en premier lieu les établissements scolaires), soit on ne parle pas de confinement. Point barre.
L'idée de certains ici, confiner au moins deux semaines en + des vacances de  février, serait déjà ça.
PS :  dans ma région plutôt (relativement) épargnée jusqu'ici, les cas de variant anglais se multiplient dans les établissements scolaires. humhum
Idem ici. Il y a une semaine tout le monde se félicitait d'etre épargné et depuis quelques jours pléthore de cas et de soupçons de variants (beaucoup d'anglais ici et les familles sont venues à noël). Les parents du collège qui se pensaient à l'abri s'affolent.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Mar 26 Jan 2021 - 19:20
@Marxou a écrit:
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...

Un confinement en demi-teinte ne servira à rien et la multiplication des incohérences (fermer les restos mais garder les écoles ouvertes, etc, etc) entraînera une hostilité croissante de la population à toutes les mesures. Et puis, je ne comprends pas ce "en même temps" qui me semble dingue: soit on confine totalement (et cela implique en premier lieu les établissements scolaires), soit on ne parle pas de confinement. Point barre.
L'idée de certains ici, confiner au moins deux semaines en + des vacances de  février, serait déjà ça.
PS :  dans ma région plutôt (relativement) épargnée jusqu'ici, les cas de variant anglais se multiplient dans les établissements scolaires. humhum
Tu as une source officielle pour étayer cela, ou c'est ton impression, Marxou ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Marxou
Marxou
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Marxou Mar 26 Jan 2021 - 19:24
@henriette a écrit:
@Marxou a écrit:
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...

Un confinement en demi-teinte ne servira à rien et la multiplication des incohérences (fermer les restos mais garder les écoles ouvertes, etc, etc) entraînera une hostilité croissante de la population à toutes les mesures. Et puis, je ne comprends pas ce "en même temps" qui me semble dingue: soit on confine totalement (et cela implique en premier lieu les établissements scolaires), soit on ne parle pas de confinement. Point barre.
L'idée de certains ici, confiner au moins deux semaines en + des vacances de  février, serait déjà ça.
PS :  dans ma région plutôt (relativement) épargnée jusqu'ici, les cas de variant anglais se multiplient dans les établissements scolaires. humhum
Tu as une source officielle pour étayer cela, ou c'est ton impression, Marxou ?

Oui, Henriette: infos du journal local.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Mar 26 Jan 2021 - 19:28
Ok, tu es dans quelle région ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mar 26 Jan 2021 - 19:29
@Cleroli a écrit:
@Guermantes729 a écrit:
@pseudo-intello a écrit:
Un confinement écoles ouvertes, on voit bien que ça ne marche pas. .

En effet. Le problème, c'est que visiblement un confinement écoles fermées, ça ne marche pas non plus :/ Royaume-Uni Allemagne Bulgarie, etc

On trouve sur le traditionnel
https://www.worldometers.info/coronavirus/

le sombre classement du nombre de morts par millions d'habitants, et certains pays font "mieux" mais d'autres font "pires" que la France et ce, indépendamment de la fermeture des écoles.

Je me rappelle qu'ici-même, on avait loué l'Italie et ses mesures drastiques pour la rentrée scolaire, ce qui ne l'a pourtant pas empêchée de faire face à une forte 2ème vague...

En Novembre "ça" avait marché, mais on n'avait pas les masques, on n'avait pas les mêmes variants et là aussi on avait bien vu qu'à pays "comparables" les résultats étaient fort différents. Comme on le constate à l'échelle locale en France: certaines régions sont préservées, d'autres explosent.

Je ne dis pas ça pour ne pas fermer les écoles, je dis ça pour dire que je suis très pessimiste et que si une mesure, quelle qu'elle soit, avait fait ses preuves, elle serait appliquée sans discernement partout.
J'ai l'impression que leur "forte 2ème vague" est moins forte que la nôtre (ici).

Attention à la différence d'échelle.
L'Italie est clairement au dessus de nous.
(et avec moins d'habitants)
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par pseudo-intello Mar 26 Jan 2021 - 19:34
@VanGogh59 a écrit:Le métro-boulot-dodo sans aucune perspective de loisir et de convivialité va bientôt faire énormément de morts également...
All work and no play makes Jack a dull boy. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 2790680366
Marxou
Marxou
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Marxou Mar 26 Jan 2021 - 19:34
@henriette a écrit:Ok, tu es dans quelle région ?

Pas spécialement envie de le dire. Si cette info sans lien ni référence pose problème, tu peux supprimer mon message bien sûr. Mais, c'est un fait, les cas de variant anglais se multiplient dans ma région.
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mar 26 Jan 2021 - 19:47
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...


Sauf que les restaurateurs souhaitent logiquement que les restaurants ouvrent mais ils ne souhaitent pas que les cantines ferment. Ils ne souhaitent pas que les écoles ferment.

D'après France Inter ce soir, les syndicats veulent que les écoles restent ouvertes mais dans de meilleures conditions.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Mar 26 Jan 2021 - 19:48
@Ruthven a écrit:
@Danska a écrit:Alors là, si le nouveau monde signifie un monde dans lequel on se lave davantage les mains, je vote pour ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 3854100262

Dans les nombreux sanitaires parfaitement entretenus de nos établissements scolaires ...

Oui, je sais bien, il faudrait déjà qu'on puisse se laver facilement les mains (ahurissant que ce ne soit pas considéré comme un scandale majeur qu'en France, en 2021, on ne puisse pas avoir facilement accès à des sanitaires décents) ; mais même dans notre salle des profs, où les lavabos sont correctement entretenus et approvisionnés en savon, une bonne moitié des collègues quittent les sanitaires sans passer par la case lavabo.
maldoror1
maldoror1
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maldoror1 Mar 26 Jan 2021 - 19:50
@Danska a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Danska a écrit:Alors là, si le nouveau monde signifie un monde dans lequel on se lave davantage les mains, je vote pour ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 3854100262

Dans les nombreux sanitaires parfaitement entretenus de nos établissements scolaires ...

Oui, je sais bien, il faudrait déjà qu'on puisse se laver facilement les mains (ahurissant que ce ne soit pas considéré comme un scandale majeur qu'en France, en 2021, on ne puisse pas avoir facilement accès à des sanitaires décents) ; mais même dans notre salle des profs, où les lavabos sont correctement entretenus et approvisionnés en savon, une bonne moitié des collègues quittent les sanitaires sans passer par la case lavabo.

C'est parfaitement répugnant !

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mar 26 Jan 2021 - 19:58
@Manu7 a écrit:
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...


Sauf que les restaurateurs souhaitent logiquement que les restaurants ouvrent mais ils ne souhaitent pas que les cantines ferment. Ils ne souhaitent pas que les écoles ferment.

D'après France Inter ce soir, les syndicats veulent que les écoles restent ouvertes mais dans de meilleures conditions.

Des meilleurs conditions c'est quoi ?
Davantage de gel hydroalcoolique et du scotch pour maintenir le masque sur le nez des élèves ?
Que peut-on faire de mieux que de l'hybride (et donc des écoles fermées pour la moitié des élèves) ?
A part doubler le nombre de professeurs, de personnels, de locaux,... bref des mesures infaisables à court terme.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Mar 26 Jan 2021 - 20:04
Des masques chirurgicaux, plus de nettoyage, ça serait déjà un progrès.
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par uneodyssée Mar 26 Jan 2021 - 20:10
Déjà, de l'hybride partout où l'âge des élèves l'autorise.

Mes élèves m'ont demandé pourquoi on ne le faisait pas (pensant être le seul lycée du département à ne pas le faire, ce qui est faux, mais persuadés, donc, de se faire «arnaquer», de leur point de vue…). Si ce n'était pas laissé au libre choix des équipes, si on ne nous disait pas «mais quand même les Terminales, présentiel tout le temps»… Cela compenserait temporairement le refus d'investir pour alléger les classes…
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Mar 26 Jan 2021 - 20:11
@Enaeco a écrit:
@Manu7 a écrit:
@Jenny a écrit:Certains restaurateurs n’ont pas rouvert depuis mars (pour les 2 et 3 étoiles notamment, c’est très compliqué) et effectivement ceux que j’en connais préféreraient des vraies mesures et ne comprennent pas que les cantines soient ouvertes.

Mais on dérive de l’EN...


Sauf que les restaurateurs souhaitent logiquement que les restaurants ouvrent mais ils ne souhaitent pas que les cantines ferment. Ils ne souhaitent pas que les écoles ferment.

D'après France Inter ce soir, les syndicats veulent que les écoles restent ouvertes mais dans de meilleures conditions.

Des meilleurs conditions c'est quoi ?
Davantage de gel hydroalcoolique et du scotch pour maintenir le masque sur le nez des élèves ?
Que peut-on faire de mieux que de l'hybride (et donc des écoles fermées pour la moitié des élèves) ?
A part doubler le nombre de professeurs, de personnels, de locaux,...  bref des mesures infaisables à court terme.
L'hybride, ce n'est pas la même chose que les écoles fermées. Et si je redoute absolument une fermeture totale, j'appelle l'hybride de mes voeux, à tous les niveaux.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum