Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 18:50
Un médecin sur LCI témoigne d'un patient intubé contaminé par son fils qui a croisé un cas positif dans sa classe ... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 2950807625
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 27 Mar 2021 - 18:51
@kero Je pense que cette mesure a surtout une portée "communication".
Montrer qu'on agit parce que la situation évolue, même si on a encore et toujours un train de retard. Et ça nous amènera aux vacances.

Pour reprendre les chiffres de Atalante1, si on fait des groupes de 18 en lycée et qu'on a 1,25% d'élèves positifs, ça nous fait 1 groupe sur 4 ou 5 de fermé pour 1 semaine (vu la FAQ).
Atalante1
Atalante1
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Atalante1 Sam 27 Mar 2021 - 18:56
Ça promet...
Bolzano
Bolzano
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Bolzano Sam 27 Mar 2021 - 18:56
Mais comment voulez-vous que ce bouzin intenable pour les familles comme pour les établissements tienne plus de quelques jours ? Cela pousserait tant de gens au bout de la fatigue ou de la colère. La fermeture de classe au premier cas, ce n'est que l'apéro pour patienter jusqu'aux restrictions supplémentaires de la semaine prochaine. Il faudra bien prendre alors une position claire pour les écoles. De toute façon le pays et son gouvernement sont maintenant face au mur épidémique, laisser les gens tomber malades comme des mouches serait un suicide politique et on reprocherait au président d'être le chauffard ivre qui renverse une vieille dame sans même laisser la trace de pneu du freinage désespéré de dernière seconde.

De plus, vu qu'on découvre enfin tout ce que Blanquer a maquillé, j'en viens même à me demander si le grand chef ne va pas être obligé de désavouer son ministre pour s'en faire un bouclier. Car si une partie de la population refuse le confinement, une autre y voit une nécessité, craint même que ce virus plus méchant ne lui soit rapporté de l'école à la maison, ou l'a vécu. Les opinions se retournent vite et c'est peut-être à quoi on assiste actuellement sur twitter : la mise en accusation des mensonges et de l'inaction à l'école, de leurs conséquences épidémiques.

Après, on a vu à quel point Macron et Blanquer peuvent s'entêter, et comme il est trop tard maintenant, il y aura des dégâts politiques quelle que soit l'option choisie. Donc je m'attends à toutes les surprises et toutes les consternations, mais que rien ne change très vite me paraît inimaginable.
Piu
Piu
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Piu Sam 27 Mar 2021 - 18:59
@Enaeco a écrit:@Halybel : oui il y a rupture d'égalité.
Mieux vaut-il mettre tout le monde à la maison pour rétablir l'égalité (sachant qu'en étant tous à la maison, on crée des nouvelles inégalités) ?

Bref, la mesure est hypocrite, je suis d'accord. Comme beaucoup de mesures depuis plus d'un an et la liste est longue.

Maintenant, j'en vois ici qui s'imaginent déjà que la majorité des classes vont fermer. Et bien j'en doute fort.
Je pense qu'il y a confusion entre nombre d'élèves en éviction COVID et nombre d'élèves réellement positifs et extrapolation à partir de cas personnels.

Certains établissement sont très touchés : ils seront totalement fermés. On va voir exploser le nombre de fermetures cette semaine, c'est programmé.
Mais je maintiens, quand on regarde le nombre de cas positif chez les enfants actuellement, concrètement, même à 1 positif par classe, on va maintenir une majorité de classes ouvertes.
Si ça continue d'exploser, alors ils passeront à la fermeture générale parce que ça sera devenu nécessaire (on peut d'ailleurs considérer que c'est déjà nécessaire)

Je partage ton analyse, Enaeco. Des cas contacts, il y en a plein chez nous. Mais de vrais cas positifs (parce qu'ils seront allés se faire tester, ceci est une autre histoire...), cela concernait 3 classes dans mon collège cette semaine par exemple.
Ce que j'espère, c'est que cette mesure n'ira pas encore freiner davantage le peu de motivation qu'ont les élèves à aller se faire tester (Il y a eu une campagne de tests antigéniques, sur certaines classes, on n'avait que 5 volontaires !)
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 19:06
Robert Cohen : "on ne peut pas fermer les écoles sans confiner car les enfants se contaminent dans les familles".

Atalante1
Atalante1
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Atalante1 Sam 27 Mar 2021 - 19:07
Et aussi entre eux, du coup les familles sont confinés par eux...
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Sam 27 Mar 2021 - 19:07
La famille, ce lieu de génération spontanée du virus... pale Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 2950807625

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 19:08
@Piu a écrit:
@Enaeco a écrit:@Halybel : oui il y a rupture d'égalité.
Mieux vaut-il mettre tout le monde à la maison pour rétablir l'égalité (sachant qu'en étant tous à la maison, on crée des nouvelles inégalités) ?

Bref, la mesure est hypocrite, je suis d'accord. Comme beaucoup de mesures depuis plus d'un an et la liste est longue.

Maintenant, j'en vois ici qui s'imaginent déjà que la majorité des classes vont fermer. Et bien j'en doute fort.
Je pense qu'il y a confusion entre nombre d'élèves en éviction COVID et nombre d'élèves réellement positifs et extrapolation à partir de cas personnels.

Certains établissement sont très touchés : ils seront totalement fermés. On va voir exploser le nombre de fermetures cette semaine, c'est programmé.
Mais je maintiens, quand on regarde le nombre de cas positif chez les enfants actuellement, concrètement, même à 1 positif par classe, on va maintenir une majorité de classes ouvertes.
Si ça continue d'exploser, alors ils passeront à la fermeture générale parce que ça sera devenu nécessaire (on peut d'ailleurs considérer que c'est déjà nécessaire)

Je partage ton analyse, Enaeco. Des cas contacts, il y en a plein chez nous. Mais de vrais cas positifs (parce qu'ils seront allés se faire tester, ceci est une autre histoire...), cela concernait 3 classes dans mon collège cette semaine par exemple.
Ce que j'espère, c'est que cette mesure n'ira pas encore freiner davantage le peu de motivation qu'ont les élèves à aller se faire tester (Il y a eu une campagne de tests antigéniques, sur certaines classes, on n'avait que 5 volontaires !)

Je ne comprends pas qu'on ne déploie pas les tests salivaires en collège et lycée.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis Sam 27 Mar 2021 - 19:08
@Piu a écrit:Ce que j'espère, c'est que cette mesure n'ira pas encore freiner davantage le peu de motivation qu'ont les élèves à aller se faire tester (Il y a eu une campagne de tests antigéniques, sur certaines classes, on n'avait que 5 volontaires !)

On est pas dans le même établissement ^^ Les jeunes ici font tout leur possible pour être contaminés pour être mis à l'isolement et ne pas aller à l'école  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 437980826


Dernière édition par montjoie-saintdenis le Sam 27 Mar 2021 - 19:13, édité 1 fois
Thierry75
Thierry75
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Thierry75 Sam 27 Mar 2021 - 19:09
Le sgen cfdt de Créteil dépose un préavis de grève (du 29 mars au 16 avril).

_________________
Ich bin... ich war... Pianist
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 19:13
Robert Cohen a écrit:"Le problème, ce ne sont pas les enfants, mais les adultes autour des enfants", indique sur LCI le Pr Robert Cohen, pédiatre et infectiologue. "S'il faut fermer les écoles, c'est le bon moment, au moment des vacances scolaires en les allongeant", si cette mesure est accompagnée d'autres restrictions pour la société, estime-t-il. Fermer les écoles sans autres mesures "serait une catastrophe".

En outre, le Pr Cohen plaide pour une vaccination rapide des professeurs. "Il faut vraiment mettre les enseignants dans les prioritaires de la vaccination, en profitant des vacances scolaires" pour leur administrer la première dose, indique le pédiatre.

Il est payé pour faire tourner le vent ou quoi ?
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Sam 27 Mar 2021 - 19:14
@chmarmottine a écrit:
Robert Cohen a écrit:"Le problème, ce ne sont pas les enfants, mais les adultes autour des enfants", indique sur LCI le Pr Robert Cohen, pédiatre et infectiologue. "S'il faut fermer les écoles, c'est le bon moment, au moment des vacances scolaires en les allongeant", si cette mesure est accompagnée d'autres restrictions pour la société, estime-t-il. Fermer les écoles sans autres mesures "serait une catastrophe".

En outre, le Pr Cohen plaide pour une vaccination rapide des professeurs. "Il faut vraiment mettre les enseignants dans les prioritaires de la vaccination, en profitant des vacances scolaires" pour leur administrer la première dose, indique le pédiatre.

Il est payé pour faire tourner le vent ou quoi ?
Pffff !
J'avais mis un autre commentaire, que j'ai édité, pour rester dans la charte.
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Sam 27 Mar 2021 - 19:20
@Monsieur Silence a écrit:La FAQ du ministère a été mise à jour et précise les conditions de fermeture des classes dans les 19 départements concernés :

A compter du 27 mars, dans les départements faisant l’objet de mesures renforcées la survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.

Cette règle s’applique pour tout élève déclaré cas positif par ses responsables légaux à compter du 27 mars. Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement).

https://www.education.gouv.fr/covid-19-questions-reponses

Alors que sur un bandeau de chaine d'info tout à l'heure, on lisait que Blanquer avait dit que bien sûr c'était rétroactif.
Bolzano
Bolzano
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Bolzano Sam 27 Mar 2021 - 19:29
FAQ a écrit:A compter du 27 mars, dans les départements faisant l’objet de mesures renforcées la survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.

D'après le Snes de Versailles, le DASEN refuse de considérer les nouvelles mesures comme rétroactives et donne consigne de ne pas fermer les classes où des élèves ont été déclarés COVID+ cette semaine.

On gagne quelques jours, quelques classes (à quoi bon ?), et on exaspère encore un peu plus. C'est malin.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Sam 27 Mar 2021 - 19:30
Même chose à Paris.
madu
madu
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par madu Sam 27 Mar 2021 - 19:32
@MC311 a écrit:
@madu a écrit:Dans le collège de mon fils, 5 cas dans 4 classes, sur trois niveaux différents. Établissement fermé du 29 mars au 6 avril.
Peut-on savoir, STP, quand la décision de fermeture a été communiquée aux parents ?

Nous l’avons su hier, avant l’annonce gouvernementale un cas/une fermeture de classe.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Sam 27 Mar 2021 - 19:39
@Bolzano a écrit:
FAQ a écrit:A compter du 27 mars, dans les départements faisant l’objet de mesures renforcées la survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.

D'après le Snes de Versailles, le DASEN refuse de considérer les nouvelles mesures comme rétroactives et donne consigne de ne pas fermer les classes où des élèves ont été déclarés COVID+ cette semaine.

On gagne quelques jours, quelques classes (à quoi bon ?), et on exaspère encore un peu plus. C'est malin.

Logique Blanquerienne. Normal donc ...
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Sam 27 Mar 2021 - 19:40
@chmarmottine a écrit:Robert Cohen : "on ne peut pas fermer les écoles sans confiner car les enfants se contaminent dans les familles".

C'est un non-sens apparent : si on confine dur, mars-avril l'a montré, les enfants se contaminent tout autant voire plus en famille, vu qu'ils ne peuvent s'en absenter mais que les parents doivent faire les courses. C'est pour cela que les démocraties du sud-est asiatique ont fermé les écoles sans aucun confinement : cela suffisait à leur permettre de procéder à un isolement total contraint des enfants et de leur famille durant deux semaines au moindre test positif car dès qu'un cas était détecté, on savait que l'enfant n'avait pas eu des centaines de contacts possibles hors famille.

Mais d'une part il y a moins de un enfant par femme en Corée (0,88!), ce qui y rend la fermeture des écoles aisée. D'autre part et surtout, cette façon de faire était possible avec un système juridique approprié (l'État pouvait assigner jusqu'à de simples cas contact à résidence) et surtout très peu de cas. Là, nous gérons en Europe et en Amérique une crise faute d'avoir su étouffer la maladie dans l'oeuf.

Enfin il s'agit quand même d'un changement complet de Cohen : car il admet qu'on puisse fermer les écoles sans que ce soit une catastrophe, même si ce qu'il propose est une nouvelle fois contestable.  De toutes façons, nous n'avons que des solutions d'attente de l'efficacité vaccinale plus ou moins mauvaises faute d'avoir agi sur les écoles dès février.


Dernière édition par Pontorson50 le Sam 27 Mar 2021 - 20:48, édité 2 fois
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Celadon Sam 27 Mar 2021 - 20:27
Dire que cet article date de début janvier...
https://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2021/01/10/comment-le-ministre-blanquer-peut-il-encore-mentir-sur-la-situation-sanitaire-dans-les-ecoles.html
Quant à la procédure isolement / test / cas contacts, c’est une illusion depuis belle lurette : beaucoup de cas ne sont pas signalés, ni par l’ARS ni par les parents (la preuve : c’est sur ces déclarations que le ministère fonde son chiffre de 0,3%...), on ne ferme plus les classes, les cas contact ne sont pas isolés. Mais JM Blanquer continue à dire le contraire : « Nous sommes dans une stratégie qui fonctionne, qui est la rupture des chaines de contamination, quand des symptômes sont repérés chez quelqu’un, isolement, puis test, puis travail sur les cas contacts » (Europe 1 le 5 janvier).
La stratégie de communication, elle, fonctionne : « Plus je répète, plus j’ai raison ».
Atalante1
Atalante1
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Atalante1 Sam 27 Mar 2021 - 20:31
C'est vraiment ridicule, ce dogme de la différence française. Si au moins, nos élèves avaient un bon niveau !

Pour rappel, 1,25% de positifs dans un lycée parisien.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Sam 27 Mar 2021 - 20:34
@Atalante1 a écrit:C'est vraiment ridicule, ce dogme de la différence française. Si au moins, nos élèves avaient un bon niveau !

Mais ça peut expliquer l'attentisme syndical : il est difficile à une corporation d'affirmer que ne pas la fréquenter quelque temps est sans effets graves...sans se voir alors accuser d'incompétence ou d'inutilité. C'est pas un équilibre simple en communication.
Atalante1
Atalante1
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Atalante1 Sam 27 Mar 2021 - 20:36
Et d'avouer que le niveau scolaire serait pire si les élèves restaient chez eux entre leur PlayStation et Netflix.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 20:44
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Exgp5nDXEAg04WG?format=png&name=4096x4096

Taux d'incidence en Ile de France. Voir la ligne des 10-19 ans.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Sam 27 Mar 2021 - 20:46
@chmarmottine a écrit:
@Cassandrine a écrit:La mesure de fermeture d'une classe pour un cas covid ne concerne que les 19 départements. Pour les autres départements les élèves peuvent continuer à se contaminer et l'épidémie peut flamber (même pas de demi-groupe envisagé pour les collèges).

et des lycées qui renoncent aux demi-groupes.
Aucune mesure en primaire, et on reprend le sport en intérieur ...

C'est du grand n'importe quoi... d'autant qu'on arrive au beau temps.

Ma soeur apprend vendredi que lundi, c'est sport en intérieur pour sa fille en CM2. Du coup, elle ne la mettra pas à l'école ce jour-là.
Elle fait hyper attention et aide notre mère... Elle limite les risques au maximum.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Sam 27 Mar 2021 - 20:51
@chmarmottine a écrit:Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Exgp5nDXEAg04WG?format=png&name=4096x4096

Taux d'incidence en Ile de France. Voir la ligne des 10-19 ans.

On voit bien : collégiens + lycéens (comme les + jeunes sont moins voire pas testés c'est une autre histoire) + la population qui a le taux d'activité le plus important... C'est donc bien école + travail qui diffuse le virus. Il faut vraiment être de mauvaise foi pour prétendre le contraire

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum