Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Sam 27 Mar 2021 - 20:51
@chmarmottine a écrit:Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Exgp5nDXEAg04WG?format=png&name=4096x4096

Taux d'incidence en Ile de France. Voir la ligne des 10-19 ans.

On voit bien : collégiens + lycéens (comme les + jeunes sont moins voire pas testés c'est une autre histoire) + la population qui a le taux d'activité le plus important... C'est donc bien école + travail qui diffuse le virus. Il faut vraiment être de mauvaise foi pour prétendre le contraire
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermione0908 Sam 27 Mar 2021 - 21:16
@Jenny a écrit:Chez nous, une classe avec 3 cas confirmés n’a pas été fermée car les élèves ne se seraient pas contaminés au même endroit. Un groupe de spécialité avec 5 cas non plus, car ils n’étaient pas issus des mêmes classes. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 2164541516

J'ai eu la même réponse de mon chef avant les vacances de février : 3 cas concomitants dans une de mes 6e, mais pas de fermeture car ce serait des contaminations intra-familiales. 10 absents sur 25 avec les cas contact. Circulez y a rien à voir.


@henriette a écrit:La famille, ce lieu de génération spontanée du virus... pale Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 2950807625
Je crois vraiment qu'il faut qu'on arrête de rendre les élèves à leurs familles le soir...

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2021
Annmart
Annmart
Je viens de m'inscrire !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Annmart Sam 27 Mar 2021 - 21:17
Le "nouveau" protocole "durci" prend effet lundi minuit.
Un grand frère positif aujourd'hui ne déclenche pas la fermeture de sa classe. Si les résultats du petit frère qui n'arriveront que mardi sont positifs, sa classe sera fermée. Le tout dans la même école....
Le virus n'est donc pas rétroactif....
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Sam 27 Mar 2021 - 21:23
@Annmart a écrit:Le "nouveau" protocole "durci" prend effet lundi minuit.
Un grand frère positif aujourd'hui ne déclenche pas la fermeture de sa classe. Si les résultats du petit frère qui n'arriveront que mardi sont positifs, sa classe sera fermée. Le tout dans la même école....
Le virus n'est donc pas rétroactif....

Le petit frère étant en isolement et n'étant pas retourné en classe depuis avant la prise d'effet du nouveau protocole, je pense que sa classe non plus ne sera pas fermée.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 21:26
@Annmart a écrit:Le "nouveau" protocole "durci" prend effet lundi minuit.
Un grand frère positif aujourd'hui ne déclenche pas la fermeture de sa classe. Si les résultats du petit frère qui n'arriveront que mardi sont positifs, sa classe sera fermée. Le tout dans la même école....
Le virus n'est donc pas rétroactif....

D'après les posts précédents, pas forcément, puisqu'on pourrait supposer que le petit frère a été contaminé par son frère en famille et non en classe ...
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Celadon Sam 27 Mar 2021 - 21:27
https://www.marianne.net/societe/education/cas-contacts-tus-menaces-intimidations-quand-le-pasdevague-des-enseignants-rencontre-le-covid
Des professeurs du collège de Laurent se sont aussi fait taper sur les doigts pour avoir osé contacter l'ARS locale. "Au bout de sept cas, une enseignante a finalement décidé de solliciter leur service pour leur demander la marche à suivre. Ça a été très mal vécu par le rectorat, raconte Laurent. Notre directrice d'établissement a reçu un mail mentionnant nommément la collègue dans une mise au point assez cinglante." Dans ce courriel consulté par Marianne, le rectorat reproche cette prise de contact individuelle avec l'ARS, qu'il estime "ne pas être justifié". Pour les services de l'État, la petite dizaine de contaminations au sein de l'équipe du collège ne semble pas inquiétante. Le terme ne peut visiblement être utilisé que si "surviennent trois cas positifs d'élèves hors fratrie en moins d'une semaine. dans ce cas un lien avec l'ARS pourrait se justifier", comme il est indiqué dans les brochures du ministère de l'Éducation. "Comme si un cluster chez les enseignants, ça n'existait pas ! On nous a renvoyé à nos responsabilités individuelles", s'agace Laurent.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 21:47
Les écoles ont reçu pour ordre de fermer leur classe dès lundi 29 mars si des cas de Covid-19 sont recensés durant ce week-end, a appris France Bleu Paris. Selon cette station de radio, les écoles ont reçu pour consigne du ministère de l'Education nationale de ne pas ouvrir leurs classes lundi 29 mars si ces dernières ont détecté pendant le week-end parmi les élèves ou les enseignants un cas positif au Covid-19.

C'est donc une précision par rapport aux annonces faites par le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer vendredi 26 mars. En conférence de presse, le ministre avait annoncé que dans les 19 départements reconfinés, une classe sera fermée dès le premier cas positif.
Les cas détectés à partir du samedi 27 mars sont concernés

"Il fallait choisir une date : jusqu'à quand on remonte pour les cas Covid +?", explique le ministère de l'Éducation nationale à France Bleu. Ce sera donc à partir du samedi 27 mars.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/info-france-bleu-covid-19-des-classes-fermeront-des-lundi-si-des-cas-de-covid-ont-ete-detectes-ce-week-end_4349885.html
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Sam 27 Mar 2021 - 22:13
Si on prévient lundi matin, la classe rentre à la maison directement ? Tu parles d'une organisation.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 22:20
C'est bien beau de prendre des mesures dans les départements "confinés" et de mettre d'autres départements en "vigilance renforcée", mais je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée de ne rien faire ailleurs :

Bruno Marty est "très inquiet pour la population du Réolais". Le maire de La Réole a alerté la préfecture de Gironde via la sous-préfecture de Langon et l'ARS (Agence régionale de Santé) de la situation dans le secteur de La Réole où la propagation du virus s'est accéléré au cours de la semaine 11.
Au collège Paul Esquinance, le nombre de cas positifs à la Covid-19 était de 53 vendredi 26 mars. "Quatre classes de 5ème, 4ème et 3ème ont déjà été fermées car il y avait plus de trois élèves positifs", explique Bruno Marty qui est également professeur de mathématiques dans l'établissement. Pour enrayer la propagation du virus et casser les chaines de transmission avant les vacances de Printemps, le maire de La Réole a demandé dans un courrier envoyé vendredi 26 mars à l'ARS de "fermer dès lundi 29 mars ce collège".

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/la-reole-53-cas-de-covid-19-au-college-paul-esquinance-le-maire-demande-sa-fermeture-des-lundi-2019352.html
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Sam 27 Mar 2021 - 22:24
Précisions transmises par notre direction :
Pour les élèves :
L'apparition d'un cas confirmé (variant ou non) parmi les élèves , à partir du samedi 27 mars, entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.
En lycée, cette mesure s’élargit à tous les groupes (LV, spécialités, options…) fréquentés par l’élève.
Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement).
Tous les autres élèves de la classe ou des groupes fréquentés (enseignements de spécialité, enseignements facultatifs, etc.) sont considérés comme contacts à risque. A l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.

Pour les personnels :
En cas d’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels la règle est inchangée : une analyse au cas par cas est réalisée pour identifier les personnels cas contacts à risque.
L'enseignant, s'il a respecté les gestes barrières et a porté un masque de façon continue, ne sera pas contact à risque dans le cas de l'éviction de la classe entière suite à la positivité d'un élève.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 22:29
@Jenny a écrit:Précisions transmises par notre direction :
Pour les élèves :
L'apparition d'un cas confirmé (variant ou non) parmi les élèves , à partir du samedi 27 mars, entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.
En lycée, cette mesure s’élargit à tous les groupes (LV, spécialités, options…) fréquentés par l’élève.
Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement).
Tous les autres élèves de la classe ou des groupes fréquentés (enseignements de spécialité, enseignements facultatifs, etc.) sont considérés comme contacts à risque. A l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.

Pour les personnels :
En cas d’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels la règle est inchangée : une analyse au cas par cas est réalisée pour identifier les personnels cas contacts à risque.
L'enseignant, s'il a respecté les gestes barrières et a porté un masque de façon continue, ne sera pas contact à risque dans le cas de l'éviction de la classe entière suite à la positivité d'un élève.

Il y a des niveaux entiers (Tale ou 1ere) qui vont fermer alors. Je ne suis pas en département confiné, mais si c'était le cas, avec tous les groupes dans mon lycée, c'est ce qui se passerait. Ma fille appartient à 5 groupes différents qui eux mêmes regroupes des élèves de multiples classes et pas les mêmes d'un groupe à l'autre. Si ma fille était positive, elle ferait fermer les 9 classes de Tale.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Sam 27 Mar 2021 - 22:32
Non, je comprends que les groupes auxquels appartient l'élève ferment.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo Sam 27 Mar 2021 - 22:32
@Jenny a écrit:Précisions transmises par notre direction :
Pour les élèves :
L'apparition d'un cas confirmé (variant ou non) parmi les élèves , à partir du samedi 27 mars, entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.
En lycée, cette mesure s’élargit à tous les groupes (LV, spécialités, options…) fréquentés par l’élève.
Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement).
Tous les autres élèves de la classe ou des groupes fréquentés (enseignements de spécialité, enseignements facultatifs, etc.) sont considérés comme contacts à risque. A l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.

Pour les personnels :
En cas d’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels la règle est inchangée : une analyse au cas par cas est réalisée pour identifier les personnels cas contacts à risque.
L'enseignant, s'il a respecté les gestes barrières et a porté un masque de façon continue, ne sera pas contact à risque dans le cas de l'éviction de la classe entière suite à la positivité d'un élève.

Bon, les lycées en zone tendue ferment de facto dans quelques jours, donc.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Sam 27 Mar 2021 - 22:33
@Jenny a écrit:Non, je comprends que les groupes auxquels appartient l'élève ferment.

Ah oui, au temps pour moi, j'avais mal lu.
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Sam 27 Mar 2021 - 22:35
@chmarmottine a écrit:
@Jenny a écrit:Précisions transmises par notre direction :
Pour les élèves :
L'apparition d'un cas confirmé (variant ou non) parmi les élèves , à partir du samedi 27 mars, entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.
En lycée, cette mesure s’élargit à tous les groupes (LV, spécialités, options…) fréquentés par l’élève.
Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement).
Tous les autres élèves de la classe ou des groupes fréquentés (enseignements de spécialité, enseignements facultatifs, etc.) sont considérés comme contacts à risque. A l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.

Pour les personnels :
En cas d’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels la règle est inchangée : une analyse au cas par cas est réalisée pour identifier les personnels cas contacts à risque.
L'enseignant, s'il a respecté les gestes barrières et a porté un masque de façon continue, ne sera pas contact à risque dans le cas de l'éviction de la classe entière suite à la positivité d'un élève.

Il y a des niveaux entiers (Tale ou 1ere) qui vont fermer alors. Je ne suis pas en département confiné, mais si c'était le cas, avec tous les groupes dans mon lycée, c'est ce qui se passerait. Ma fille appartient à 5 groupes différents qui eux mêmes regroupes des élèves de multiples classes et pas les mêmes d'un groupe à l'autre. Si ma fille était positive, elle ferait fermer les 9 classes de Tale.
Je n'ai pas la même lecture que toi : seuls les groupes d'élèves au contact de ta fille seront isolés, ce qui veut dire que les classes ne fermeront pas mais seront fortement dépeuplées.
Par contre, pourquoi les profs sont exclus de cette mesure ? Ils portent le masque comme les élèves (et l'élève positif ne va pas déjeuner avec tous ceux de ses groupes de spé/options respectifs).

Edit : je n'avais pas vu la réponse de Jenny avant de poster
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo Sam 27 Mar 2021 - 23:04
@Jenny a écrit:Non, je comprends que les groupes auxquels appartient l'élève ferment.

A la relecture, l'interprétation me semble à préciser.

Le jeune Théo, élève de première A, suit les spécialités maths/physiques/HLP. Dans ces spécialités, il est mélangé avec des élèves des premières B, C et D.

Théo est testé Covid+. Les trois groupes de spés sont donc fermés. Mais les élèves de premières B, C et D fréquentant ces groupes continuent-ils d'aller dans leurs autres cours ? Si non, les lycées vont rapidement être dépeuplés, si oui on atteint un stade inédit d'absurditude.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Sam 27 Mar 2021 - 23:10
Je comprends plutôt que oui, sans certitude. Ce qui effectivement est absurde, mais au point où on en est... Pour rien au monde je ne voudrais être proviseur en ce moment !

Et les lycées vont vite être dépeuplés de toute façon si cette mesure s'applique tellement : rien que dans le mien, en zone officiellement pas sous surveillance, il y a au moins trois ou quatre cas officiels par niveau, sur cinq ou six classes par niveau, et facilement le double en réalité.


Dernière édition par Danska le Sam 27 Mar 2021 - 23:12, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Sam 27 Mar 2021 - 23:11
Pour moi, les élèves des groupes de maths/physique/HLP sont isolés une semaine. Les autres élèves des 1res B, C et D vont en cours.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo Sam 27 Mar 2021 - 23:13
Ah, ben tout le monde n'est pas du même avis. Very Happy Ce qui n'est pas grave puisque les deux solutions sont ingérables.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Sam 27 Mar 2021 - 23:15
Je n'aimerais vraiment pas être proviseur ce soir titanic

Edit : à bien y réfléchir je pense que Jenny a raison, en fait. Voyons les choses du bon côté : les collègues des lycées en zone confinée vont avoir très peu de copies à corriger dans les prochaines semaines, s'il leur prend la fantaisie de prévoir des interros en classe pour le contrôle continu Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 2164541516
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Sam 27 Mar 2021 - 23:24
Etre proviseur en temps de COVID, c'est l'enfer. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 3631399767
kero
kero
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kero Sam 27 Mar 2021 - 23:48
Je suis quand même très inquiet par le nombre de parents qui seront amenés à faire de la rétention d'informations pour éviter la fermeture de classe.
Mathsenstock
Mathsenstock
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathsenstock Dim 28 Mar 2021 - 0:02
Tout à fait d'accord.
Et les élèves de prépa vont avoir l'"interdiction" de se faire tester...
Clecle78
Clecle78
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Dim 28 Mar 2021 - 8:41
Dans mon petit village 15 profs contacts ou posifs donc absents, des dizaines d'élèves dans le même cas et bien on ne ferme pas ! C'est le bazar. Les parents sont désorientés et beaucoup commencent à avoir peur ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Iphigénie Dim 28 Mar 2021 - 8:46
En fait on voit avec cette crise les aberrations de l’administration à la française : et quand je pense que ce sont les mêmes qui organisent l’école hors crise depuis des années, c’est assez éclairant...
avatar
misc
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par misc Dim 28 Mar 2021 - 8:49
@kero a écrit:Je suis quand même très inquiet par le nombre de parents qui seront amenés à faire de la rétention d'informations pour éviter la fermeture de classe.

Je pense d'ailleurs que c'est pour ça qu'un tiers des parents refusent de faire tester son enfant avec les tests salivaires (un écouvillon dans le nez, j'aurais compris qu'ils refusent mais cracher dans un tube, ce n'est pas vraiment traumatisant...). A mon avis, ils craignent que le gamin soit positif et qu'on leur dise de devoir s'en occuper jusqu'à la fin de la période d'isolement.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum