Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
choup78
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par choup78 Mer 31 Mar - 21:22
Ben écoutez, chacun voit midi à sa porte comme on dit...
Oui je m'occupe de mes enfants, oui j'ai fait maîtresse, prof de maths, de physique, d'anglais etc l'année dernière, et je répète que ça me soule grave de devoir le faire...j'en ai rien à faire qu'on me traite de feignasse, je ne me sens pas visée...
Hélips
Hélips
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hélips Mer 31 Mar - 21:24
choup78 a écrit:Et certains de mes collègues revendiquent le ''je ne ferai pas cours, j'en ai rien à faire de la continuité pédagogique, ''bonnes vacances'', donc encore une fois quand c'est le prof de ta fille, ça fait bien c****
Et l'intervention de ben1205 c'était "quel rapport entre des enfants en bas-âge et ne pas poster du boulot aux élèves ?". On lui a répondu.
Quant aux collègues qui ne vont rien donner à faire à mon gamin pendant 2 semaines, ma foi, oui, j'en vois un, et mon fils s'en remettra. J'ai bien davantage de collègues à qui j'ai envie d'expliquer "stop, tu t'occupes de tes enfants et tu fais le minimum pour les élèves" (y compris dans les profs de mon fils).

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
choup78
choup78
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par choup78 Mer 31 Mar - 21:25
Hélips a écrit:
choup78 a écrit:Et certains de mes collègues revendiquent le ''je ne ferai pas cours, j'en ai rien à faire de la continuité pédagogique, ''bonnes vacances'', donc encore une fois quand c'est le prof de ta fille, ça fait bien c****
Et l'intervention de ben1205 c'était "quel rapport entre des enfants en bas-âge et ne pas poster du boulot aux élèves ?". On lui a répondu.
Quant aux collègues qui ne vont rien donner à faire à mon gamin pendant 2 semaines, ma foi, oui, j'en vois un, et mon fils s'en remettra. J'ai bien davantage de collègues à qui j'ai envie d'expliquer "stop, tu t'occupes de tes enfants et tu fais le minimum pour les élèves" (y compris dans les profs de mon fils).

Tant mieux pour toi, ma fille avait du travail pour une matinée...par semaine...
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss Mer 31 Mar - 21:25
choup78 a écrit:
En tant que parents, ça me soule déjà de savoir que certains de mes collègues ne vont pas faire de continuité pédagogique.

Désolée mais vu le peu de droits qu'il nous reste et la façon dont on a été traité, je comprends que les collègues demandent des ASA.
Par ailleurs, une néo a expliqué plus haut qu'avec des enfants en bas âge notamment, l'épuisement était déjà conséquent.
Donc, que ce soient pour des raisons de principes ou pour des questions pratiques, voire de santé (au cas où cela aurait encore un sens de se soucier du bien-être des gens), le dispositif ASA se justifie pleinement.
En tant que parent, je comprendrais totalement que tous les collègues ne postent pas de devoirs. Ils sont juste absents dans ce cas (ASA).
Les gens au chômage partiel n'ont pas l'obligation de bosser pendant leur chômage partiel, sauf abus de la part de l'entreprise. Qui s'émeut des couples avec une personne en télétravail et l'autre en chômage partiel pour garde d'enfant de 10 ans ? Personne, je crois. Sincèrement, je ne vois pas pourquoi les enseignants devraient encore être des sous-citoyens.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Jacq
Jacq
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jacq Mer 31 Mar - 21:36
Écoutez un peu de musique... de toute façon nous savons que nous sommes les seuls à  nous inquiéter de la progression de nos élèves... En HAUT ils s'en moquent, seul compte l'aspect médiatique. Notre supposé ministre en est le premier exemple.
Une année ruinée, le bac maintenu...
Le ministre droit dans ses bottes crottées de fiente, mais il s'en moque tant que cela ne se voit ps médiatiquement.
ebloui
ebloui
Je viens de m'inscrire !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ebloui Mer 31 Mar - 21:37
Je pense que nous nous étions tous improvisés professeurs de toutes les matières pour permettre à nos enfants de passer les deux mois infernaux il y a un an et ce qui désempare plus c'est de devoir recommencer du même acabit un an après alors que tout a été soit disant prêt pour affronter la pandémie. Dire maintenant par des collègues que des collègues en faisaient et en feront moins est matière à nous infliger nous-mêmes les traitements que les autres corps de métiers qui ne connaissent rien de/sur la complexité de notre métier se délectent à scander haut et fort sur tous les plateaux.
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mélusine2 Mer 31 Mar - 21:41
Danska a écrit:Moi, ce qui me saoule pas mal, ce sont les collègues qui se permettent d'en juger d'autres vu les circonstances. C'est dingue de devoir rappeler à des collègues qu'on a, pour la plupart d'entre nous, zéro matériel fourni par notre employeur et qu'on est prévenus au dernier moment ! On devrait tous collectivement refuser de télétravailler, mais non, au lieu de ça on se tire dans les pattes.


Et enfants ou pas, plus jamais je ne recommencerai à travailler comme l'année dernière pendant le premier confinement. Comme beaucoup ici, j'en suis sortie épuisée, tout ça pour apprendre ensuite de la bouche de notre ministre que c'était du temps perdu (heureusement vite rattrapé ensuite, dixit le même ministre), et que les enseignants étaient tous collectivement une sacrée bande de feignasses, quand même, preuve en est qu'il y avait des "décrocheurs" parmi eux sur lesquels les médias ont fait des gorges chaudes pendant des semaines. Merci pour la reconnaissance des efforts fournis, toujours agréable à entendre.

ô combien. Ça ne m'empêchera pas d'essayer derechef de bricoler au mieux pour mes élèves (avec exactement le même degré d'anticipation et la même aide de la part de l'institution), mais le yaka, de la part de collègues supposés connaître nos conditions de travail, est très difficilement supportable.
Piwi
Piwi
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Piwi Mer 31 Mar - 21:51
choup78 a écrit:
ben2510 a écrit:
alprechac2 a écrit:
Piwi a écrit:Quelqu un sait si les enseignants peuvent avoir une autorisation d absence tant que les crèches sont fermées ? Parce que les cours à distance avec mes deux terreurs de un et deux ans je ne le sens pas du tout!
Oui, tu dois demander à ton chef de te placer en ASA (autorisation spéciale d'absence) ; au 1er confinement, certains avaient rechigné mais après intervention syndicale, avaient fini par le faire.
Mais pourquoi faire ?
Les cours à distance ne nécessitent pas de faire des visios ou ce genre de choses ; tu peux te contenter de donner un plan de travail dans le cahier de textes, répondre aux questions sur pronote ou sur un pad, et donner un corrigé en fin de semaine, rien d'incompatible avec la garde d'enfants !
+1
En tant que parents, ça me soule déjà de savoir que certains de mes collègues ne vont pas faire de continuité pédagogique. Je ne demande pas forcément de visio mais d'au moins poster du travail, bref un minimum histoire que mes enfants aient de quoi travailler...l'année dernière ma fille travaillait 1 matinée...
Je comprends que 2 enfants en bas âge ne permettent pas de faire de classe virtuelle, mais ça n'empêche pas de mettre du travail sur Pronote.
Merci pour la réponse. Après les commentaires...bah du pour du contre, de l'indigné, c'est le jeu du forum.
Pour contextualiser, je suis dans l' enseignement privé avec une délicate "pression" a faire de la visio depuis le passage à l'hybride (pas d obligation mais voilà le lycée a investi dans des webcam pour chaque salle alors "qu est ce qui vous dérange...?"). Perso cela ne m'a pas posé de soucis, je gère plutôt pas mal il me semble les deux groupes (distanciel et présentiel) lors de mes cours grâce une tablette tactile achetée en partie avec la prime. Bien sûr cela demande plus de préparation et est plus fatiguant à gérer mais franchement ça passe.
Les enfants à la crèche, j aurai poursuivi de la maison les cours"en live" de la même façon. Je ne pense pas être un tire au flanc ( j ai deux congés paternité comme seuls absences en 15 ans) et pourtant là je ne m en sens pas capable parce que je sais que si je ne propose pas de "live", je ne me contenterai pas de quelques brides de cours et d exo posés sur l ent...l expérience du confinement de l'an dernier avec 4h mini de boulot chaque soir quand les enfants dorment (avec de la chance) n'est pas mais pas du tout un bon souvenir.
avatar
Cath
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Mer 31 Mar - 21:53
sifi a écrit:Du coup, plein de questions qui restent sans réponses :
- quid des EAF (qui craignaient déjà, pour finir les programmes), du grand oral ? Parce que, selon qu'ils aient lieu ou non, ce n'est pas du tout la même façon d'enseigner...
- quid des BTS, qui ont leur épreuve de culture générale le 11 mai ?
- quid, d'ailleurs, de l'épreuve de culture générale des BTS ?
Euh pourquoi,  il est question qu'elle soit supprimée ?
Theriakos96
Theriakos96
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Theriakos96 Mer 31 Mar - 21:54
Quelqu’un a compris quelque chose à cette histoire d’un jour par semaine pour les étudiants? Jusqu’à présent on fonctionnait avec une méthode hybride (du moins, à l’université où j’assure des heures de vacations, dans une autre région que la mienne) ; en fonction de quoi décidera-t-on de faire venir tel ou tel professeur pour que le cours soit en hybride ? C’est l’idée d’un jour par semaine par étudiant qui m’est peu claire...


Dernière édition par Theriakos96 le Mer 31 Mar - 22:02, édité 1 fois
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mer 31 Mar - 21:57
De toutes façon pour les profs d'école, il va s'agir de trois jours de distanciel en tout et pour tout (vaut mieux parce que à ces âges!).
Et pour nous, dix jours. Sauf nouvel échec sanitaire. Mais on a quand même une montée en régime des vaccins à suivre, et ce soir on baisse le nombre d'hospitalisés et celui des réas, le taux de positivité plafonne à 8.2, et Paris a amorcé une baisse de l'incidence sur 7 jours (les départs de certains Parisiens?). Même si le plafond devrait durer plus longtemps selon les toubibs de l'APHP, on n'est pas sur la même pente que mi-mars dernier quand aucun d'entre nous ne pouvait penser que les 4 semaines initiales ne seraient pas prolongées.
La faute est surtout de n'avoir pas procédé ainsi en février, période plus propice à restreindre les libertés de déplacement.

Je ne pense pas devoir faire du distanciel aussi longtemps que l'an dernier. En mai on sera sans doute à demi-jauge dans le secondaire, ce n'est pas pareil que perdre les élèves deux mois.


Dernière édition par Pontorson50 le Mer 31 Mar - 21:59, édité 1 fois
avatar
Cath
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cath Mer 31 Mar - 21:59
@Theriakos : Aucune idée,  Enfant 2 est visiblement dans la seule UFR de TrèsGrandeFacParisienne qui a décidé de ne pas reprendre du tout en présentiel.
Theriakos96
Theriakos96
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Theriakos96 Mer 31 Mar - 22:03
Cath a écrit:@Theriakos : Aucune idée,  Enfant 2 est visiblement dans la seule UFR de TrèsGrandeFacParisienne qui a décidé de ne pas reprendre du tout en présentiel.
Merci pour ta réponse !
avatar
Melyne5
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Melyne5 Mer 31 Mar - 22:21
Piwi a écrit:
choup78 a écrit:
ben2510 a écrit:
alprechac2 a écrit:Oui, tu dois demander à ton chef de te placer en ASA (autorisation spéciale d'absence) ; au 1er confinement, certains avaient rechigné mais après intervention syndicale, avaient fini par le faire.
Mais pourquoi faire ?
Les cours à distance ne nécessitent pas de faire des visios ou ce genre de choses ; tu peux te contenter de donner un plan de travail dans le cahier de textes, répondre aux questions sur pronote ou sur un pad, et donner un corrigé en fin de semaine, rien d'incompatible avec la garde d'enfants !
+1
En tant que parents, ça me soule déjà de savoir que certains de mes collègues ne vont pas faire de continuité pédagogique. Je ne demande pas forcément de visio mais d'au moins poster du travail, bref un minimum histoire que mes enfants aient de quoi travailler...l'année dernière ma fille travaillait 1 matinée...
Je comprends que 2 enfants en bas âge ne permettent pas de faire de classe virtuelle, mais ça n'empêche pas de mettre du travail sur Pronote.
Merci pour la réponse. Après les commentaires...bah du pour du contre, de l'indigné, c'est le jeu du forum.
Pour contextualiser, je suis dans l' enseignement privé avec une délicate "pression" a faire de la visio depuis le passage à l'hybride (pas d obligation mais voilà le lycée a investi dans des webcam pour chaque salle alors "qu est ce qui vous dérange...?"). Perso cela ne m'a pas posé de soucis, je gère plutôt pas mal il me semble les deux groupes (distanciel et présentiel) lors de mes cours grâce une tablette tactile achetée en partie avec la prime. Bien sûr cela demande plus de préparation et est plus fatiguant à gérer mais franchement ça passe.
Les enfants à la crèche, j aurai poursuivi de la maison les cours"en live" de la même façon. Je ne pense pas être un tire au flanc ( j ai deux congés paternité comme seuls absences en 15 ans) et pourtant là je ne m en sens pas capable parce que je sais que si je ne propose pas de "live", je ne me contenterai pas de quelques brides de cours et d exo posés sur l ent...l expérience du confinement de l'an dernier avec 4h mini de boulot chaque soir quand les enfants dorment (avec de la chance) n'est pas mais pas du tout un bon souvenir.
Sur BFM, ils annoncent que les parents en télétravail ne  pourront pas arrêter de bosser et ne seront pas indemnisés pour garder leurs enfants; ils peuvent faire les 2 . L’indemnisation sera réservée à  ceux pour qui le télétravail est impossible.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ben2510 Mer 31 Mar - 23:51
Hélips a écrit:
Et l'intervention de ben1205 c'était "quel rapport entre des enfants en bas-âge et ne pas poster du boulot aux élèves ?".
Non.
Hélips a écrit:
On lui a répondu.
Non.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Jeu 1 Avr - 0:17
Ben je te cite :
ben2510 a écrit:
alprechac2 a écrit:
Piwi a écrit:Quelqu un sait si les enseignants peuvent avoir une autorisation d absence tant que les crèches sont fermées ? Parce que les cours à distance avec mes deux terreurs de un et deux ans je ne le sens pas du tout!
Oui, tu dois demander à ton chef de te placer en ASA (autorisation spéciale d'absence) ; au 1er confinement, certains avaient rechigné mais après intervention syndicale, avaient fini par le faire.

Mais pourquoi faire ?
Les cours à distance ne nécessitent pas de faire des visios ou ce genre de choses ; tu peux te contenter de donner un plan de travail dans le cahier de textes, répondre aux questions sur pronote ou sur un pad, et donner un corrigé en fin de semaine, rien d'incompatible avec la garde d'enfants !
Juste pour savoir, toi personnellement tu l'as fait souvent seul avec deux enfants en bas âge, ce que tu proposes ? Ou c'est juste à vue de nez au doigt mouillé, en mode yakafokon ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Jeu 1 Avr - 2:05
On ne va pas commencer à se tirer dans les pattes. Pour l’instant, on est partis sur 3 jours et demi de distanciel. Et après les vacances, les écoles primaires et maternelles sont censées être ouvertes donc les profs du secondaire pourront faire leur semaine de cours à distance sans leurs enfants petits à gérer.
Ce qui est terrible, c’est cette impression de retour en arrière.
Il faudrait avoir aussi des réponses sur les examens.
Simonella
Simonella
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Jeu 1 Avr - 3:50
roxanne a écrit:On ne va pas commencer à se tirer dans les pattes. Pour l’instant, on est partis sur 3 jours et demi de distanciel. Et après les vacances, les écoles primaires et maternelles sont censées être ouvertes donc les profs du secondaire pourront faire leur semaine de cours à distance sans leurs enfants petits à gérer.
Ce qui est terrible, c’est cette impression de retour en arrière.
Il faudrait avoir aussi des réponses sur les examens.

Roxanne a raison. La question vraiment en attente, ce sont les examens.
Lisak40
Lisak40
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lisak40 Jeu 1 Avr - 4:17
Exactement. Je suis convoquée pour faire passer des oraux bientôt. Je me demande s'ils vont bien avoir lieu. J'espère que les inspecteurs/le rectorat va nous renseigner rapidement car cela demande pas mal de travail de préparation.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Jeu 1 Avr - 4:34
Sur France Inter, à l'instant : "on a l'expérience du 1er confinement, et des plans de continuité pédagogique ont été élaborés côté enseignants". Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 346737548
#On est prêts !
Malaga
Malaga
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malaga Jeu 1 Avr - 4:35
Je vais être confinée la semaine prochaine avec trois enfants (mon mari continue lui à travailler en dehors de la maison) donc deux enfants en primaire qu'il va falloir faire travailler et un enfant de deux ans. Je vais donner du travail à mes élèves (quand bien même ces derniers le feront peu, ce qui a été le cas quand des classes ont été fermés dans mon collège) mais je prendrai mal si un parent ou un collègue se permettait de dire que je pourrai quand même en faire plus.

Qui est-on pour juger le travail des uns et des autres ?

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Banana244   Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Banana244     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Jeu 1 Avr - 4:38
Cicyle a écrit:Sur France Inter, à l'instant : "on a l'expérience du 1er confinement, et des plans de continuité pédagogique ont été élaborés côté enseignants". Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 346737548
#On est prêts !

Pour répondre à cette belle phrase, les professeurs ont surtout l'expérience de ce qu'il ne faut pas faire ou espérer pendant le distanciel: ne pas s'épuiser, attendre le mail de contre-ordres de la Direction puis le mail changeant encore d'avis pour la douzième fois de la journée, espérer des consignes des inspecteurs qui arrivent au milieu ou après la bataille, découvrir à quel point certains parents sont agressifs ....
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Jeu 1 Avr - 4:43
Cassandrine a écrit:
Cicyle a écrit:Sur France Inter, à l'instant : "on a l'expérience du 1er confinement, et des plans de continuité pédagogique ont été élaborés côté enseignants". Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 346737548
#On est prêts !

Pour répondre à cette belle phrase, les professeurs ont surtout l'expérience de ce qu'il ne faut pas faire  ou espérer  pendant le distanciel: ne pas s'épuiser, attendre le mail de contre-ordres de la Direction puis le mail changeant encore d'avis pour la douzième fois de la journée, espérer des consignes des inspecteurs qui arrivent au milieu ou après la bataille, découvrir à quel point certains parents sont agressifs ....
Oui, bien entendu. A titre personnel, on sait un peu mieux où on va. Mais dans la phrase, on dirait que tout est organisé et prêt. Franchement, dans mes deux écoles, c'est loin d'être le cas. Je n'ai pas les adresses mail des parents, on n'a discuté de rien, ni avec les directeurs, ni avec mes binômes (je suis en poste fractionné). Donc tout va se décider aujourd'hui et demain.
Pour 1 petite semaine de distanciel, j'ai vraiment l'impression qu'on se fout de nous.
Quand je vois des gens de mon entourage, payés à rien fiche depuis des mois. Pour nous, pas question d'une semaine de plus que les vacances scolaires, hein. Des fois qu'on abuserait. Parce qu'il ne faut pas me faire croire que cette petite semaine va changer quoi que ce soit d'un point de vue pédagogique.
acsyle
acsyle
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par acsyle Jeu 1 Avr - 4:49
On est censé revenir en classe début mai, mais rien n'est sûr. Le point crucial c'était la fermeture des écoles et maintenant qu'ils ont franchi le pas, je ne serai pas surpris s'il devait y avoir une prolongation. Surtout que mai est un mois gruyère avec plein de jours fériés.
Les seules annonces dont on peut être sûres ce sont celles qui sont effectives à l'instant T. Pour celles de l'avenir, tout peut encore changer.
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User20401 Jeu 1 Avr - 4:51
Ils rouvriront. Il a rouvert le 11 mai, contre toute attente. S'il y a ne serait-ce qu'une légère baisse (et elle y sera), il rouvrira, en tous cas en primaire.
Simonella
Simonella
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Jeu 1 Avr - 4:52
Je trouverais vraiment cruel de nous faire revivre l'attente de l'année dernière concernant les épreuves de français. J'aimerais vraiment faire autre chose que du bachotage avec mes élèves si les épreuves devaient être annulées.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum