Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Jeu 5 Aoû 2021 - 17:42
Les personnes vaccinées sont peu contaminantes, et ne font pas de formes graves. J'espérais, je souhaitais, je voulais croire que l'obligation vaccinale se mettrait vite en place pour retrouver un peu de normalité, rester prudent sans se bécoter à tout bout de champ mais pouvoir abandonner ce satané masque pour faire cours. Certes, vulnérable, après un an de FFP2 porter un chirurgical sera une mini délivrance, mais que je HAIS ce truc, après avoir goûté au non port dans les coins déserts de mes vacances. Je fais confiance à la médecine, j'ai couru me faire vacciner dès que possible, je suis en partie rassurée, mais reprendre avec des ados non vaccinés au masque sous le nez et qui seront sans doute plus rétifs que l'année dernière m'angoisse d'avance. Je me répète en boucle que je ne peux pas faire de forme grave, mais avec la vaccination de tous la probabilité de l'attraper est tout de même nettement supérieure. Quand je vois à quelle loterie de réactions et séquelles possibles s'exposent ceux qui l'ont je ne comprends pas leur refus.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Jeu 5 Aoû 2021 - 17:46
@henriette a écrit:
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Il me semble aussi. Je constate en tout cas une chose : j'ai tous les ans sans exception depuis que j'enseigne, donc depuis bientôt 30 ans, une maladie pulmonaire en octobre ou novembre, et une fois sur deux un autre épisode en février ou mars. Sauf cette année : je n'ai rien eu du tout, pas même un rhume. J'ai porté continûment un masque KN95, fait cours oscillobattants et porte ouverts, et j'ai été intraitable sur le port du masque par les élèves.

Pareil. Je me choppe des virus tous les ans d’habitude.
Même intransigeance sur le masque et les fenêtres grandes ouvertes.
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Jeu 5 Aoû 2021 - 17:49
@Maellerp a écrit:Je fais confiance à la médecine, j'ai couru me faire vacciner dès que possible, je suis en partie rassurée, mais reprendre avec des ados non vaccinés au masque sous le nez et qui seront sans doute plus rétifs que l'année dernière m'angoisse d'avance.
Pourquoi les non vaccinés seraient plus rétifs que cette année ? Je crains plutôt un non port du masque parmi les vaccinés (arguant qu'ils ne risquent rien puisque vaccinés). A partir de mai, ce sont les collègues vaccinés qui avaient tendance à baisser le masque en salle des profs, non les autres.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 Jeu 5 Aoû 2021 - 18:00
@Jenny a écrit:
@henriette a écrit:
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Il me semble aussi. Je constate en tout cas une chose : j'ai tous les ans sans exception depuis que j'enseigne, donc depuis bientôt 30 ans, une maladie pulmonaire en octobre ou novembre, et une fois sur deux un autre épisode en février ou mars. Sauf cette année : je n'ai rien eu du tout, pas même un rhume. J'ai porté continûment un masque KN95, fait cours oscillobattants et porte ouverts, et j'ai été intraitable sur le port du masque par les élèves.

Pareil. Je me choppe des virus tous les ans d’habitude.
Même intransigeance sur le masque et les fenêtres grandes ouvertes.

C’est mon cas aussi. Je n’ai pas été malade cette année, même pas un rhume, ce qui est exceptionnel. Par contre pas de fenêtre et de porte ouverte en permanence (je suis très frileuse et je suis en montagne).
avatar
KrixL
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par KrixL Jeu 5 Aoû 2021 - 18:11
Moi qui ne suis jamais malade, j'ai perdu ma voix à plusieurs reprises depuis le port du masque.
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 5 Aoû 2021 - 18:15
Au delà des fenêtres ouvertes ou masques, il y a aussi (et surtout ?) eu un rappel permanent sur les gestes barrières (pour ne pas simplement parler d hygiène élémentaire) qui pour certains étaient plus que des rappels et ne faisaient pas partie du quotidien
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Jeu 5 Aoû 2021 - 18:18
@henriette a écrit:
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Il me semble aussi. Je constate en tout cas une chose : j'ai tous les ans sans exception depuis que j'enseigne, donc depuis bientôt 30 ans, une maladie pulmonaire en octobre ou novembre, et une fois sur deux un autre épisode en février ou mars. Sauf cette année : je n'ai rien eu du tout, pas même un rhume. J'ai porté continûment un masque KN95, fait cours oscillobattants et porte ouverts, et j'ai été intraitable sur le port du masque par les élèves.

20 ans d'enseignement mais même remarque.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Jeu 5 Aoû 2021 - 19:03
@ysabel a écrit:
@henriette a écrit:
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Il me semble aussi. Je constate en tout cas une chose : j'ai tous les ans sans exception depuis que j'enseigne, donc depuis bientôt 30 ans, une maladie pulmonaire en octobre ou novembre, et une fois sur deux un autre épisode en février ou mars. Sauf cette année : je n'ai rien eu du tout, pas même un rhume. J'ai porté continûment un masque KN95, fait cours oscillobattants et porte ouverts, et j'ai été intraitable sur le port du masque par les élèves.

20 ans d'enseignement mais même remarque.

Même constatation aussi.
Depuis presque 25 ans, je fais plusieurs bronchites ou pneumonies chaque année. Pas deux ou trois, non, bien plus, de septembre à juillet. C'est épuisant.
Mon dernier épisode de ce genre date du 9 mars 2020 ... de ce côté-là, je revis !

J'ai porté des chirurgicaux d'avril 2020 à décembre 2020. Depuis janvier, je ne mets que des FFP2.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Jeu 5 Aoû 2021 - 19:04
@Cleroli a écrit:
@Maellerp a écrit:Je fais confiance à la médecine, j'ai couru me faire vacciner dès que possible, je suis en partie rassurée, mais reprendre avec des ados non vaccinés au masque sous le nez et qui seront sans doute plus rétifs que l'année dernière m'angoisse d'avance.
Pourquoi les non vaccinés seraient plus rétifs que cette année ? Je crains plutôt un non port du masque parmi les vaccinés (arguant qu'ils ne risquent rien puisque vaccinés). A partir de mai, ce sont les collègues vaccinés qui avaient tendance à baisser le masque en salle des profs, non les autres.

C'était le contraire dans mon lycée. Il y a toujours eu la même constance chez les mal masqués et chez les masqués. Les premiers vaccinés ont continué à porter le masque rigoureusement.

ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Jeu 5 Aoû 2021 - 19:11
En attendant, tous les jours je vois passer des articles sur tel ou tel pays, telle grande ville américaine qui équipe les établissements scolaires de purificateurs d'air pour la rentrée.
Et chez nous, rien... je suis écoeurée.
Macron et ses sbires ne veulent pas dépenser un centime d'euro pour la sécurité des enfants et des personnels.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Jeu 5 Aoû 2021 - 19:27
@chmarmottine a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Maellerp a écrit:Je fais confiance à la médecine, j'ai couru me faire vacciner dès que possible, je suis en partie rassurée, mais reprendre avec des ados non vaccinés au masque sous le nez et qui seront sans doute plus rétifs que l'année dernière m'angoisse d'avance.
Pourquoi les non vaccinés seraient plus rétifs que cette année ? Je crains plutôt un non port du masque parmi les vaccinés (arguant qu'ils ne risquent rien puisque vaccinés). A partir de mai, ce sont les collègues vaccinés qui avaient tendance à baisser le masque en salle des profs, non les autres.

C'était le contraire dans mon lycée. Il y a toujours eu la même constance chez les mal masqués et chez les masqués. Les premiers vaccinés ont continué à porter le masque rigoureusement.


Je crains l'attitude des élèves, vaccinés ou pas... déjà qu'ils le portaient de plus en plus mal, avec le passage par les vacances et le fait qu'en extérieur ils aient entendu qu'ils pouvaient l'enlever, le ras le bol... Les vaccinés auront peut être tendance à se dire qu'ils sont protégés et à se laisser aller, mais les autres vont suivre, et eux pour le coup seront beaucoup plus contaminants. Les collègues vaccinés ou pas ont continué à le porter correctement et à faire attention aux vulnérables, les élèves se sont globalement bien comportés chez nous, mais une année de plus ainsi je pense que ce sera plus compliqué.
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Jeu 5 Aoû 2021 - 21:05
@Maellerp a écrit:

Les collègues vaccinés ou pas ont continué à le porter correctement et à faire attention aux vulnérables, les élèves se sont globalement bien comportés chez nous, mais une année de plus ainsi je pense que ce sera plus compliqué.

Vous avez de la chance. Chez nous, personne parmi les collègues ni le personnel n'a fait attention aux vulnérables... sauf pour les jalouser. Et pourtant quand nous avons dû reprendre en septembre, nous n'avons eu droit à rien d'autre qu'aux masques chirurgicaux fournis, que j'ai vite abandonnés tellement leur pince-nez était inefficace.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Jeu 5 Aoû 2021 - 22:17
@Flo44 a écrit:
@Maellerp a écrit:

Les collègues vaccinés ou pas ont continué à le porter correctement et à faire attention aux vulnérables, les élèves se sont globalement bien comportés chez nous, mais une année de plus ainsi je pense que ce sera plus compliqué.

Vous avez de la chance. Chez nous, personne parmi les collègues ni le personnel n'a fait attention aux vulnérables... sauf pour les jalouser. Et pourtant quand nous avons dû reprendre en septembre, nous n'avons eu droit à rien d'autre qu'aux masques chirurgicaux fournis, que j'ai vite abandonnés tellement leur pince-nez était inefficace.

Pour les jalouser ??? Mais de quoi ? Je ne faisais envie à personne avec mon FFP2 payé sur mes deniers, mes marques sur le visage et mon essoufflement permanent ! Mais à partir de janvier ou février mon CDE à décidé de financer nos FFP2 puisqu'il en a financé pour les professeurs d'Eps et pour le personnel administratif, et les élèves ont posé des questions en début d'année concernant ces masques " spéciaux" et de leur utilité, et une fois le spectre de l'enseignement à distance en maths agité ils ont accepté sans rechigner de faire attention et de garder les fenêtres ouvertes en plein hiver. Mais encore une fois, je crains qu'ils ne soient plus dans d'aussi bonnes dispositions, sans doute parce que moi-même la situation me pèse, j'espérais enfin faire cours à des visages découverts.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 Jeu 5 Aoû 2021 - 22:34
@Maellerp a écrit:
@Flo44 a écrit:
@Maellerp a écrit:

Les collègues vaccinés ou pas ont continué à le porter correctement et à faire attention aux vulnérables, les élèves se sont globalement bien comportés chez nous, mais une année de plus ainsi je pense que ce sera plus compliqué.

Vous avez de la chance. Chez nous, personne parmi les collègues ni le personnel n'a fait attention aux vulnérables... sauf pour les jalouser. Et pourtant quand nous avons dû reprendre en septembre, nous n'avons eu droit à rien d'autre qu'aux masques chirurgicaux fournis, que j'ai vite abandonnés tellement leur pince-nez était inefficace.

Pour les jalouser ??? Mais de quoi ? Je ne faisais envie à personne avec mon FFP2 payé sur mes deniers, mes marques sur le visage et mon essoufflement permanent ! Mais à partir de janvier ou février mon CDE à décidé de financer nos FFP2 puisqu'il en a financé pour les professeurs d'Eps et pour le personnel administratif, et les élèves ont posé des questions en début d'année concernant ces masques " spéciaux" et de leur utilité, et une fois le spectre de l'enseignement à distance en maths agité ils ont accepté sans rechigner de faire attention et de garder les fenêtres ouvertes en plein hiver. Mais encore une fois, je crains qu'ils ne soient plus dans d'aussi bonnes dispositions, sans doute parce que moi-même la situation me pèse, j'espérais enfin faire cours à des visages découverts.

Question : pourquoi ton CDE a-t-il financé des FFP2 pour les personnels administratifs ?
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Jeu 5 Aoû 2021 - 23:18
@Isis39 a écrit:
@Maellerp a écrit:
@Flo44 a écrit:
@Maellerp a écrit:

Les collègues vaccinés ou pas ont continué à le porter correctement et à faire attention aux vulnérables, les élèves se sont globalement bien comportés chez nous, mais une année de plus ainsi je pense que ce sera plus compliqué.

Vous avez de la chance. Chez nous, personne parmi les collègues ni le personnel n'a fait attention aux vulnérables... sauf pour les jalouser. Et pourtant quand nous avons dû reprendre en septembre, nous n'avons eu droit à rien d'autre qu'aux masques chirurgicaux fournis, que j'ai vite abandonnés tellement leur pince-nez était inefficace.

Pour les jalouser ??? Mais de quoi ? Je ne faisais envie à personne avec mon FFP2 payé sur mes deniers, mes marques sur le visage et mon essoufflement permanent ! Mais à partir de janvier ou février mon CDE à décidé de financer nos FFP2 puisqu'il en a financé pour les professeurs d'Eps et pour le personnel administratif, et les élèves ont posé des questions en début d'année concernant ces masques " spéciaux" et de leur utilité, et une fois le spectre de l'enseignement à distance en maths agité ils ont accepté sans rechigner de faire attention et de garder les fenêtres ouvertes en plein hiver. Mais encore une fois, je crains qu'ils ne soient plus dans d'aussi bonnes dispositions, sans doute parce que moi-même la situation me pèse, j'espérais enfin faire cours à des visages découverts.

Question : pourquoi ton CDE a-t-il financé des FFP2 pour les personnels administratifs ?

Je n'en connais pas la raison. Au moment où ils ont été commandés pour les enseignants EPS, les personnels de direction ont commencé à en porter aussi et je pense qu'ils ont tout simplement jugé "normal" d'en faire bénéficier les vulnérables. Il se trouve que dans le personnel administratif il y a sans doute des personnels fragiles, je ne sais pas qui entrait exactement dans les critères,  en tout cas tous les personnels qui étaient considérés vulnérables avec un certificat médical en ont bénéficié au même moment et jusqu'à la fin de l'année. Je sais que c'était financé sur les deniers propres de l'établissement puisque le rectorat ne nous fournissait que des chirurgicaux type 2. J'ai la chance d'avoir eu une direction qui a toujours essayé d'agir au mieux, on ne nous a pas obligés à changer de salles, le ménage était fait tous les jours voire deux fois par jour, les produits désinfectants et le gel contrôlé et renouvelé tous les matins. Les masques chirurgicaux type 2 pour les vulnérables ont été réclamés au rectorat dès juin 2020 en prévision de la rentrée, et nous ont été fournis rapidement. Malheureusement mon médecin m'avait interdit de reprendre sans FFP2, je m'en suis donc procuré seule jusqu'à début 2021.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 5 Aoû 2021 - 23:48
@Sphinx a écrit:
@Pontorson50 a écrit: Après tout, quand cette pandémie finira, on finira bien par me soutenir qu'il faut vivre avec le masque tout le temps par précaution contre d'autres virus présents ou à venir. On le fait déjà en Asie, ce que je peux comprendre dans des lieux à très forte densité humaine et avec la cohérence de civilisations où le collectif est clairement supérieur à l'individu, chez nous c'est plus compliqué.

Hum, non. En Asie, on porte un masque quand on a un rhume ou une grippe qu'on risque de refiler à tout le monde, pas tout le temps. Ce sont les gens malades qui les portent pour éviter de t'éternuer dessus (sauf actuellement bien sûr). Je veux bien admettre qu'il y a des différences de moralité et de culture d'une partie du monde à une autre mais il y a des fois des notions très simple de civisme élémentaire qui me semblent pouvoir être communes tout de même...


J'admets d'ailleurs que la Corée du Sud a refusé le vaccin estimant à juste titre d'autres mesures beaucoup plus coercitives suffisantes. Ils sont cohérents.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 3795679266

La gestion maîtrisée de la crise n’avait guère poussé le gouvernement à agir rapidement pour vacciner la population. La campagne vaccinale avait d'ailleurs démarré fin février 2021, soit deux mois après la France. L’arrivée du variant Delta a changé la donne ces derniers mois puisque le gouvernement a été contraint de placer la capitale Séoul en semi-confinement en juillet.

(...) Le 25 juillet, 16,89 millions de Coréens sur 51,3 millions avaient reçu une dose et 6,86 millions leurs deux doses, d’après l’Agence coréenne de prévention et de contrôle des maladies (KDCA) citée par l’agence de presse Yonhap.


https://www.marianne.net/societe/sante/variant-delta-vaccin-restrictions-ou-en-est-lasie

Merci mes infos étaient datées, je suis très heureux que la Corée du sud confirme ainsi sa bonne gestion. Merci aussi d'avoir nuancé ma vision du masque en Asie.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Jeu 5 Aoû 2021 - 23:51
@Jenny a écrit:
@henriette a écrit:
@Jenny a écrit:+1 pour l’Asie. Ils portent un masque quand ils sont malades (et ça me paraît pas être une mauvaise idée).
Il me semble aussi. Je constate en tout cas une chose : j'ai tous les ans sans exception depuis que j'enseigne, donc depuis bientôt 30 ans, une maladie pulmonaire en octobre ou novembre, et une fois sur deux un autre épisode en février ou mars. Sauf cette année : je n'ai rien eu du tout, pas même un rhume. J'ai porté continûment un masque KN95, fait cours oscillobattants et porte ouverts, et j'ai été intraitable sur le port du masque par les élèves.

Pareil. Je me choppe des virus tous les ans d’habitude.
Même intransigeance sur le masque et les fenêtres grandes ouvertes.
Idem. D'ailleurs nous avons été moins absents cette année, le Cde n'a pas manqué de le dire au CA, nous n'avons jamais perdu aussi peu d'heures de cours.
Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hypermnestre Ven 6 Aoû 2021 - 8:49
Même situation pour moi. En plus du port du masque, je bénis la fin de la bise.
N'avez-vous jamais connu cette situation : faire la bise à quelqu'un qui enchaîne en vous disant : "Ah là là j'ai la crève depuis hier..." ?
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Ven 6 Aoû 2021 - 9:05
@Hypermnestre a écrit:Même situation pour moi. En plus du port du masque, je bénis la fin de la bise.
N'avez-vous jamais connu cette situation : faire la bise à quelqu'un qui enchaîne en vous disant : "Ah là là j'ai la crève depuis hier..." ?
Ah si! Je déteste faire la bise de toute façon.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Ven 6 Aoû 2021 - 9:11
Je n'ai effectivement pas eu de souci de santé même fenêtres grandes ouvertes tout le temps. Mais j'ai à chaque reprise de vacances mis plus de temps à retrouver une voix correcte pour faire cours ( j'ai toujours du mal le premier soir, là le rodage durait plutôt une semaine), et l'essouflement survenant au moindre effort ou au moindre cours plus animé m'a vraiment pesé, le soir j'etais beaucoup plus fatiguée que les autres années. Vous êtes prêts et favorables à une autre année masqués ? Je me dis que je garderai les bonnes habitudes de me désinfecter davantage les mains, de mieux aérer, de laisser les copies dormir 48h au collège, mais j'espérais vraiment une vaccination généralisée rapide qui nous permettrait de tomber le masque en cours. Outre le confort personnel, j'ai hâte de retrouver des interactions normales, des visages entiers, d'oublier le " remonte ton masque" répété à longueur de journée. Je réalise que ce n'est pas pour tout de suite et cela me mine. Et j'en ai marre de lire que les vaccinés peuvent transmettre " comme les autres" , toutes les études disent que non, que très nettement moins, alors vaccinée et entourée de vaccinés je crois que j'aurais été prête à prendre le risque puisque protégée contre les formes graves. On nous l'a fait prendre sans nous demander notre avis, et sans vaccin, au début de la pandémie, et pendant un bon moment,  avec juste les gestes barrière. J'espérais avoir le choix, là on ne l'a pas, et pendant longtemps encore.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Ven 6 Aoû 2021 - 9:21
J’aurais aimé aussi une vaccination générale qui aurait permis d’enlever les masques plus rapidement (je pense juste qu’en cas de rhume, ce n’est pas une mauvaise idée). Mais on n’y sera pas… :/ donc je résous à une 3e année masqués.
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Ven 6 Aoû 2021 - 9:55
J'en ai marre du masque, mais je ne me vois pas faire sans. La majorité de mes élèves ne sont probablement pas vaccinés, et je reste vulnérable, probablement, même vaccinée (je n'en mourrai sans doute pas, grâce au vaccin, mais j'ai pas trop envie de me payer des jours de fièvre et d'épuisement, voire un petit séjour à l'hôpital).
Chez nous les vulnérables n'ont pas eu droit à leur salle, j'ai donc dû tout me trimballer (malgré mes problèmes de dos et autres que j'avais signalés et qui m'ont valu un arrêt mi-octobre), avec mes FFP2, et les collègues n'en avaient absolument rien à faire d'aérer la salle avant que j'arrive (les 3/4 du temps j'arrivais dans une salle avec fenêtres fermées). De même la fenêtre de la salle des professeurs était presque toujours fermée, et il y avait toujours au moins un collègue sans masque. Je ne parle même pas des élèves. J'étais quasiment la seule à faire la police. Et le chef d'établissement tient absolument à ce qu'on reste sur une salle/une classe (ce qui ne va pas du tout avec le principe qu'on n'ait qu'un jeu de manuels par enseignant et non un manuel par élève)
J'ai hâte que tout ça se décante. J'espère qu'une fois que tous les enfants l'auront eu, dans 1 an ou 2, l'immunité collective nous protègera, plus les rappels de vaccin pour les plus fragiles.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Ven 6 Aoû 2021 - 10:05
Je mesure ma chance d'avoir repris dans de bonnes conditions en septembre comparé à beaucoup d'entre vous. Il est évident que sans vaccination obligatoire ce sera masque et vigilance, mes vulnérabilités ne se sont pas envolées. Je croise les doigts pour que le chirurgical suffise, et qu 'aucun variant très virulent généré par la circulation encore forte du virus ne vienne semer la zizanie... mais j'appréhende, alors que globalement l'année dernière j'étais soulagée de pouvoir reprendre malgré les contraintes.
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Elyas Ven 6 Aoû 2021 - 10:07
L'Allemagne équipe toutes ses salles de classes de purificateurs, l'Italie met 2,4 milliards d'euros pour préparer la rentrée. Nous, en France, on a un protocole avec 4 scénarios et 0 euro d'investissement (voire moins avec tout ce que Blanquer a rendu et les suppressions de postes) et l'institut Pasteur nous annonce l'apocalypse : https://www.midilibre.fr/2021/08/02/covid-15-millions-denfants-infectes-les-projections-inquietantes-en-cas-de-quatrieme-vague-en-france-9709266.php . Même en relativisant cette prévision, ça va faire très mal dans les établissements scolaires.

On n'est pas prêts d'ôter le masque ou de faire cours à des classes entières pendant l'automne.
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par piesco Ven 6 Aoû 2021 - 10:17
@Elyas a écrit:L'Allemagne équipe toutes ses salles de classes de purificateurs, l'Italie met 2,4 milliards d'euros pour préparer la rentrée. Nous, en France, on a un protocole avec 4 scénarios et 0 euro d'investissement (voire moins avec tout ce que Blanquer a rendu et les suppressions de postes) et l'institut Pasteur nous annonce l'apocalypse : https://www.midilibre.fr/2021/08/02/covid-15-millions-denfants-infectes-les-projections-inquietantes-en-cas-de-quatrieme-vague-en-france-9709266.php . Même en relativisant cette prévision, ça va faire très mal dans les établissements scolaires.

On n'est pas prêts d'ôter le masque ou de faire cours à des classes entières pendant l'automne.

L'éternel commencement. Neutral
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Ven 6 Aoû 2021 - 10:41
@chmarmottine a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Maellerp a écrit:Je fais confiance à la médecine, j'ai couru me faire vacciner dès que possible, je suis en partie rassurée, mais reprendre avec des ados non vaccinés au masque sous le nez et qui seront sans doute plus rétifs que l'année dernière m'angoisse d'avance.
Pourquoi les non vaccinés seraient plus rétifs que cette année ? Je crains plutôt un non port du masque parmi les vaccinés (arguant qu'ils ne risquent rien puisque vaccinés). A partir de mai, ce sont les collègues vaccinés qui avaient tendance à baisser le masque en salle des profs, non les autres.
C'était le contraire dans mon lycée. Il y a toujours eu la même constance chez les mal masqués et chez les masqués. Les premiers vaccinés ont continué à porter le masque rigoureusement.
Tu as de la chance, moi je me suis pris le bec avec des collègues vaccinés pour leur rappeler qu'ils devaient remettre leur masque après avoir bu leur café (ils justifiaient leur comportement par la vaccination et le ras-le-bol du masque). En classe en revanche, à l'exception de quelques élèves de 2de (toujours les mêmes, j'ai même fini par donner des barrettes de nez que j'avais achetées), le masque a été bien porté par tous (je parle de mes classes de 1re et de Tale et du temps en classe).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum