Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Leclochard
Empereur

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Leclochard Sam 4 Sep 2021 - 14:25
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Baldred a écrit:
@tschai a écrit:
Je n'atteindrai jamais 3000 euros de retraite, quand bien même je travaillerais jusqu'à 67 ans! Reste à savoir si partir à 62 ans avec 2100 € et une santé encore correcte (j'espère) vaut mieux que "tenir le coup" jusqu'à 67 ans pour avoir 2800 €, avec le gros risque de gâcher les meilleures années de mon 3e âge en travaillant encore? En tout cas, j'envie beaucoup mes anciens collègues qui comme tu le dis ont bénéficié de la CPA et du départ à 60 ans. Tout en sachant bien que des conditions certainement encore plus dégradées attendent nos collègues trentenaires...
C'est sans doute le signe le plus évident qu'on entre dans la dernière partie de la carrière : même une cigale comme moi commence à compter, et ce ne sont pas des calculs simples :
Le temps partiel, les promotions si iongtemps attendues, le montant satisfaisant de la retraite, le pari sur "le reste à travailler" en plus ou moins bonne santé, la juste balance entre le temps et l'argent, l'âge des enfants...
Je suppose que la position de ces curseurs pour chacun joue énormément sur la sérénité/souffrance de ces dernières années.
Le chiffre de 3000 euros revient souvent comme une borne importante et de moins en moins accessible. Il faudra un jour que je me demande de combien j'aurais besoin...
Des pensions à 3000 euros ? cela paraît très élevé. On est dans l'irrationnel. Je veux dire que la plupart des collègues ont élevé leurs enfants, payer des traites, des mensualités, des frais divers etc.. toute leur vie ou presque en gagnant bien moins. Là, il y a un malentendu sur ce qu'est la retraite.
Non pourquoi ? Personnellement si je pars avec tous mes trimestres en mars 2034 à l'indice 972 de la classe exceptionnelle, l'ENSAP m'indique un montant net de 3100 euros de retraite.

C'est juste deux fois la retraite moyenne et bien au-dessus de la pension du certifié qui aurait cotisé tous ses trimestres (environ 2200 euros nets). Donc, oui, c'est hors-norme et pas du tout représentatif. Je n'ai pas envie de te décevoir, mais je doute qu'en mars 2034, ta pension soit à ce niveau.
avatar
PHLA
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par PHLA Sam 4 Sep 2021 - 14:32
@Leclochard a écrit:
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Baldred a écrit:
C'est sans doute le signe le plus évident qu'on entre dans la dernière partie de la carrière : même une cigale comme moi commence à compter, et ce ne sont pas des calculs simples :
Le temps partiel, les promotions si iongtemps attendues, le montant satisfaisant de la retraite, le pari sur "le reste à travailler" en plus ou moins bonne santé, la juste balance entre le temps et l'argent, l'âge des enfants...
Je suppose que la position de ces curseurs pour chacun joue énormément sur la sérénité/souffrance de ces dernières années.
Le chiffre de 3000 euros revient souvent comme une borne importante et de moins en moins accessible. Il faudra un jour que je me demande de combien j'aurais besoin...
Des pensions à 3000 euros ? cela paraît très élevé. On est dans l'irrationnel. Je veux dire que la plupart des collègues ont élevé leurs enfants, payer des traites, des mensualités, des frais divers etc.. toute leur vie ou presque en gagnant bien moins. Là, il y a un malentendu sur ce qu'est la retraite.
Non pourquoi ? Personnellement si je pars avec tous mes trimestres en mars 2034 à l'indice 972 de la classe exceptionnelle, l'ENSAP m'indique un montant net de 3100 euros de retraite.

Je n'ai pas envie de te décevoir, mais je doute qu'en mars 2034, ta pension soit à ce niveau.
Ca fait 20 ans que j'entends cette petite musique. Eh bien, nous verrons bien, cela ne dépend pas de nous de toute évidence. Et vos doutes ne sont en rien des certitudes.
avatar
PHLA
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par PHLA Sam 4 Sep 2021 - 14:33
@Leclochard a écrit:
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Baldred a écrit:
C'est sans doute le signe le plus évident qu'on entre dans la dernière partie de la carrière : même une cigale comme moi commence à compter, et ce ne sont pas des calculs simples :
Le temps partiel, les promotions si iongtemps attendues, le montant satisfaisant de la retraite, le pari sur "le reste à travailler" en plus ou moins bonne santé, la juste balance entre le temps et l'argent, l'âge des enfants...
Je suppose que la position de ces curseurs pour chacun joue énormément sur la sérénité/souffrance de ces dernières années.
Le chiffre de 3000 euros revient souvent comme une borne importante et de moins en moins accessible. Il faudra un jour que je me demande de combien j'aurais besoin...
Des pensions à 3000 euros ? cela paraît très élevé. On est dans l'irrationnel. Je veux dire que la plupart des collègues ont élevé leurs enfants, payer des traites, des mensualités, des frais divers etc.. toute leur vie ou presque en gagnant bien moins. Là, il y a un malentendu sur ce qu'est la retraite.
Non pourquoi ? Personnellement si je pars avec tous mes trimestres en mars 2034 à l'indice 972 de la classe exceptionnelle, l'ENSAP m'indique un montant net de 3100 euros de retraite.

C'est juste deux fois la retraite moyenne et bien au-dessus de la pension du certifié qui aurait cotisé tous ses trimestres (environ 2200 euros nets).
Je suis certifié au passage. L'ENSAP me mentirait-il ?
Leclochard
Leclochard
Empereur

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Leclochard Sam 4 Sep 2021 - 14:40
Le calcul se fait avec les règles actuelles. Es-tu assez naïf pour penser qu’elles ne vont pas changer dans un sens négatif durant les treize prochaines années ? A chaque mandat présidentiel, on a droit à une réforme déplaisante.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
mathmax
mathmax
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mathmax Sam 4 Sep 2021 - 14:48
@Balthazaard a écrit:La CPA (ancienne version, car elle a été modifiée, de telle sorte que, devenue sans intérêt, les demandes s'étaient éteintes) pour autant que je me souvienne était intéressante pour les collègues qui avaient une durée de cotisation complète et qui étaient en dessous de l’age légal de départ. A l'époque 37,5 années et 60ans et surtout la décote pour trimestres manquant n'existait pas pour nous. Si on la rétablissait dans les conditions actuelles, pas sûr que ce serait aussi avantageux.
je pense pouvoir parler ayant plus de 62 ans, comme beaucoup il me faudrait 67 ans (d'ailleurs cet été je me suis trouvé avec des gens de mon àge d'autres secteurs ayant, comme moi, eu le malheur de faire des études et d'y croire, et tous étaient au même tarif..). Je trouve un peu amusant les plans et les projets de ceux qui sont encore loin (relativement) du compte...je pense que vous partirez quand vous n'en pourrez plus, comme moi, et là adieu les beaux calculs. Chaque année passée 55 pour moi est plus dure que la précédente, quelles que soient les conditions, cette année, EDT super, (très) petits effectifs, aucune pression morale (sur le devoir du métier, si je peux, je partirai quand cela mettra le max de b...., je suis très, très, rancunier) ...et pourtant cela s'annonce dur, je dirai que j'appréhende l'hiver, on verra, je n'exclue plus rien, si je pars ce ne sera pas sur la base d'un calcul financier...j'en deviens de plus en plus persuadé.

Je n’ai pas du tout les mêmes retours : autour de moi les gens qui sont cadres arrêtent de travailler à 60 ou 61 ans en profitant de sortes de plans sociaux, congés de fin de carrière, prime de départ en retraite convertie en temps... Il est vrai qu’il s’agit de salariés de grandes entreprises.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
PHLA
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par PHLA Sam 4 Sep 2021 - 14:55
@Leclochard a écrit:Le calcul se fait avec les règles actuelles. Es-tu assez naïf pour penser qu’elles ne vont pas changer dans un sens négatif durant les treize prochaines années ? A chaque mandat présidentiel, on a droit à une réforme déplaisante.
Justement avec les règles actuelles, tu m'annonces qu'un certifié avec tous ses trimestres touche actuellement 2200 euros de retraite. Je t'indique que c'est faux puisqu'avec les règles actuelles,  L'ENSAP m'annonce 3100 euros net. Sinon, les prédicateurs comme toi qui annoncent que dans 10 ans, il n'y aura plus de retraite, j'entends ça depuis la fin des années 90.
Mathador
Mathador
Vénérable

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Mathador Sam 4 Sep 2021 - 15:02
Dans ton calcul tu as escompté un passage à la lettre A qui est doublement contingentée (CE + échelon spécial), et qu'il soit effectif au moins 2 ans et demi avant de faire valoir tes droits à la retraite pour atteindre le dernier chevron.
Cela me paraît optimiste, et il me semble plus raisonnable, du moins dans le cas général, de supposer un indice 821 (fin HC) ou 830 (fin CE sans échelon spécial).

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Aurevilly Sam 4 Sep 2021 - 15:03
Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Pontorson50 Sam 4 Sep 2021 - 14:32
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:
Des pensions à 3000 euros ? cela paraît très élevé. On est dans l'irrationnel. Je veux dire que la plupart des collègues ont élevé leurs enfants, payer des traites, des mensualités, des frais divers etc.. toute leur vie ou presque en gagnant bien moins. Là, il y a un malentendu sur ce qu'est la retraite.
Non pourquoi ? Personnellement si je pars avec tous mes trimestres en mars 2034 à l'indice 972 de la classe exceptionnelle, l'ENSAP m'indique un montant net de 3100 euros de retraite.

Je n'ai pas envie de te décevoir, mais je doute qu'en mars 2034, ta pension soit à ce niveau.
Ca fait 20 ans que j'entends cette petite musique. Eh bien, nous verrons bien, cela ne dépend pas de nous de toute évidence. Et vos doutes ne sont en rien des certitudes.

Par définition, partir au dernier échelon de la classe exceptionnelle d'un corps c'est exceptionnel, non? Donc les 3000 euros nets, c'est pas près d'être la retraite de base du prof.
Resterait à voir les montants de la retraite additionnelle mise en place par Filllon, ça devrait commencer à monter en régime lentement, mais pas grand chose avant 10/15 ans je pense, or ce serait dans tes échéances...Ce qui devrait préserver tes 3000 euros même si Leclochard voit juste pour la retraite de base.
Clecle78
Clecle78
Doyen

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Clecle78 Sam 4 Sep 2021 - 15:06
@mathmax a écrit:
@Balthazaard a écrit:La CPA (ancienne version, car elle a été modifiée, de telle sorte que, devenue sans intérêt, les demandes s'étaient éteintes) pour autant que je me souvienne était intéressante pour les collègues qui avaient une durée de cotisation complète et qui étaient en dessous de l’age légal de départ. A l'époque 37,5 années et 60ans et surtout la décote pour trimestres manquant n'existait pas pour nous. Si on la rétablissait dans les conditions actuelles, pas sûr que ce serait aussi avantageux.
je pense pouvoir parler ayant plus de 62 ans, comme beaucoup il me faudrait 67 ans (d'ailleurs cet été je me suis trouvé avec des gens de mon àge d'autres secteurs ayant, comme moi, eu le malheur de faire des études et d'y croire, et tous étaient au même tarif..). Je trouve un peu amusant les plans et les projets de ceux qui sont encore loin (relativement) du compte...je pense que vous partirez quand vous n'en pourrez plus, comme moi, et là adieu les beaux calculs. Chaque année passée 55 pour moi est plus dure que la précédente, quelles que soient les conditions, cette année, EDT super, (très) petits effectifs, aucune pression morale (sur le devoir du métier, si je peux, je partirai quand cela mettra le max de b...., je suis très, très, rancunier) ...et pourtant cela s'annonce dur, je dirai que j'appréhende l'hiver, on verra, je n'exclue plus rien, si je pars ce ne sera pas sur la base d'un calcul financier...j'en deviens de plus en plus persuadé.

Je n’ai pas du tout les mêmes retours : autour de moi les gens qui sont cadres arrêtent de travailler à 60 ou 61 ans en profitant de sortes de plans sociaux, congés de fin de carrière, prime de départ en retraite convertie en temps... Il est vrai qu’il s’agit de salariés de grandes entreprises.
Je confirme. La mère de ma belle fille est partie à 57 ans avec un parachute doré et ça on en parle pas souvent ..
avatar
PHLA
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par PHLA Sam 4 Sep 2021 - 15:08
@Mathador a écrit:Dans ton calcul tu as escompté un passage à la lettre A qui est doublement contingentée (CE + échelon spécial), et qu'il soit effectif au moins 2 ans et demi avant de faire valoir tes droits à la retraite pour atteindre le dernier chevron.
Cela me paraît optimiste, et il me semble plus raisonnable, du moins dans le cas général, de supposer un indice 821 (fin HC) ou 830 (fin CE sans échelon spécial).
Je viens de refaire la simulation avec l'indice 821 et l'indice 830. J'obtiens 2670 euros avec 821 et 2701 avec 830. On est encore bien au dessus des 2200 euros de Leclochard.
avatar
PHLA
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par PHLA Sam 4 Sep 2021 - 15:10
@Aurevilly a écrit:Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Avec tous les trimestres ? Quel indice ?
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Aurevilly Sam 4 Sep 2021 - 15:10
Net ou brut ?
mathmax
mathmax
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mathmax Sam 4 Sep 2021 - 15:11
L’ENSAP indique des montants nets.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
Felicie
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Felicie Sam 4 Sep 2021 - 15:12
J'ai passé la soixantaine, j'espère que ce sera ma dernière rentrée. Je dois aller au moins jusqu'à 63 ans car ma retraite du privée est amputée de 10 % si je la prend à 62 ans, bien qu'ayant tous les trimestres nécessaires. Ayant eu le concours à 50 ans, ma retraite du privé représente environ les 2/3, et celle du public est celle d'un certifié classe normal (merci le PPCR). Mais comme j'ai tout fait tard, un enfant à 40 ans qui n'a donc pas terminé ses études, je ne sais pas encore si le montant de ma retraite me le permettra.
J'attaque cette année en mode survie, en essayant de prendre un peu de distance car je fais aussi beaucoup de km, sinon cela sera difficile physiquement.
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Aurevilly Sam 4 Sep 2021 - 15:13
@PHLA a écrit:
@Aurevilly a écrit:Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Avec tous les trimestres ? Quel indice ?
Indice : 826, presque tous les trimestres (74% au lieu de 75).
mathmax
mathmax
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mathmax Sam 4 Sep 2021 - 15:16
@Aurevilly a écrit:
@PHLA a écrit:
@Aurevilly a écrit:Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Avec tous les trimestres ? Quel indice ?
Indice : 826, presque tous les trimestres (74% au lieu de 75).

Normalement une pension de 2800 brut donne environ 2500 net.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
PHLA
Niveau 9

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par PHLA Sam 4 Sep 2021 - 15:18
@Aurevilly a écrit:
@PHLA a écrit:
@Aurevilly a écrit:Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Avec tous les trimestres ? Quel indice ?
Indice : 826, presque tous les trimestres (74% au lieu de 75).
Indice 826 ? Ca correspond à quel échelon ? Ben écoute, je n'y comprends rien. Il faut croire que l'ENSAP a envie de me faire rêver mais je persiste à dire que mes projections indiquées sur le site sont plus élevées. Je ne vais pas mentir pour faire plaisir à tout le monde ! Maintenant on verra bien, et puis je ne serai peut-être plus là dans 13 ans...
mamieprof
mamieprof
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mamieprof Sam 4 Sep 2021 - 15:21
@mathmax a écrit:
@Aurevilly a écrit:
@PHLA a écrit:
@Aurevilly a écrit:Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Avec tous les trimestres ? Quel indice ?
Indice : 826, presque tous les trimestres (74% au lieu de 75).

Normalement une pension de 2800 brut donne environ 2500 net.

Oui il y a 10 % de prélèvements.
Ce prélèvement important est peut-être du à un pourcentage de prélèvement pour le couple avec une personne encore en activité ou à cause de prélèvements pour impôts sur des revenus locatifs, financiers ou autres
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Pontorson50 Sam 4 Sep 2021 - 15:24
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:Le calcul se fait avec les règles actuelles. Es-tu assez naïf pour penser qu’elles ne vont pas changer dans un sens négatif durant les treize prochaines années ? A chaque mandat présidentiel, on a droit à une réforme déplaisante.
Justement avec les règles actuelles, tu m'annonces qu'un certifié avec tous ses trimestres touche actuellement 2200 euros de retraite. Je t'indique que c'est faux puisqu'avec les règles actuelles,  L'ENSAP m'annonce 3100 euros net. Sinon, les prédicateurs comme toi qui annoncent que dans 10 ans, il n'y aura plus de retraite, j'entends ça depuis la fin des années 90.

La CPA a bel et bien disparu, l'âge moyen de la prise de retraite monte, les annuités se rallongent alors que l'entrée dans la carrière retarde, l'inflation n'est plus prise en compte ni pour la retraite ni pour le traitement dont dépend son montant...Personne ne dit que la retraite va sauter, mais que son montant soit garanti dans les règles de calcul de 2021 quand on vise 2034, c'est quand même optimiste au regard des réformes depuis Balladur et de la dernière tentative. Alors certes, il y a cette classe exceptionnelle qui peut être vue comme une compensation, mais vu son nom, elle n'a pas vocation à être la fin de carrière de tous, sinon Bercy aurait lâché du lest sur tout le reste au lieu de fabriquer une nouvelle grille.

En revanche, je pense qu'à moins de cinq ans de la retraite, il y a peu de risque de voir une réforme applicable à soi direct. Mais le dernier ballon d'essai gouvernemental était bien de repousser l'âge à 64 ans, et tout indique que Macron réélu (et comment pourrait-il ne pas l'être vu l'abstention des opposants potentiels!), on y va tout droit. Et là ça devait tomber sur les gens à seulement plus de 5 ans des 62 ans. Il faut donc de la prudence à plus de 5 ans de sa date de prise d'acte pour arrêter les calculs...
mathmax
mathmax
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mathmax Sam 4 Sep 2021 - 15:27
@PHLA a écrit:
@Aurevilly a écrit:
@PHLA a écrit:
@Aurevilly a écrit:Je confirme, certifié classe exceptionnelle : 2200€ net (2800€ brut)
Avec tous les trimestres ? Quel indice ?
Indice : 826, presque tous les trimestres (74% au lieu de 75).
Indice 826 ? Ca correspond à quel échelon ? Ben écoute, je n'y comprends rien. Il faut croire que l'ENSAP a envie de me faire rêver mais je persiste à dire que mes projections indiquées sur le site sont plus élevées. Je ne vais pas mentir pour faire plaisir à tout le monde ! Maintenant on verra bien, et puis je ne serai peut-être plus là dans 13 ans...
.

Non, le montant que tu indiques correspond bien à peu près à 75% du brut de l’indice 830, c’est ce qu’on a actuellement pour une carrière complète sans decote ni surcote. Ensuite pour le net tu retranches 9 ou 10 %., et tu ajoutes 5% par annuité supplémentaire. Je pense qu’Aurevilly indique son net après impots ou mutuelle.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
mamieprof
mamieprof
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mamieprof Sam 4 Sep 2021 - 15:28
@Clecle78 a écrit:
@mathmax a écrit:
@Balthazaard a écrit:La CPA (ancienne version, car elle a été modifiée, de telle sorte que, devenue sans intérêt, les demandes s'étaient éteintes) pour autant que je me souvienne était intéressante pour les collègues qui avaient une durée de cotisation complète et qui étaient en dessous de l’age légal de départ. A l'époque 37,5 années et 60ans et surtout la décote pour trimestres manquant n'existait pas pour nous. Si on la rétablissait dans les conditions actuelles, pas sûr que ce serait aussi avantageux.
je pense pouvoir parler ayant plus de 62 ans, comme beaucoup il me faudrait 67 ans (d'ailleurs cet été je me suis trouvé avec des gens de mon àge d'autres secteurs ayant, comme moi, eu le malheur de faire des études et d'y croire, et tous étaient au même tarif..). Je trouve un peu amusant les plans et les projets de ceux qui sont encore loin (relativement) du compte...je pense que vous partirez quand vous n'en pourrez plus, comme moi, et là adieu les beaux calculs. Chaque année passée 55 pour moi est plus dure que la précédente, quelles que soient les conditions, cette année, EDT super, (très) petits effectifs, aucune pression morale (sur le devoir du métier, si je peux, je partirai quand cela mettra le max de b...., je suis très, très, rancunier) ...et pourtant cela s'annonce dur, je dirai que j'appréhende l'hiver, on verra, je n'exclue plus rien, si je pars ce ne sera pas sur la base d'un calcul financier...j'en deviens de plus en plus persuadé.

Je n’ai pas du tout les mêmes retours : autour de moi les gens qui sont cadres arrêtent de travailler à 60 ou 61 ans en profitant de sortes de plans sociaux, congés de fin de carrière, prime de départ en retraite convertie en temps... Il est vrai qu’il s’agit de salariés de grandes entreprises.
Je confirme. La mère de ma belle fille est partie à 57 ans avec un parachute doré et ça on en parle pas souvent ..

idem pour la mère de ma belle-fille qui avec 3 enfants semble avoir eu une surprime et touche une énorme retraite. Merci EDF...
mathmax
mathmax
Érudit

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par mathmax Sam 4 Sep 2021 - 15:29
@Pontorson50 a écrit:
@PHLA a écrit:
@Leclochard a écrit:Le calcul se fait avec les règles actuelles. Es-tu assez naïf pour penser qu’elles ne vont pas changer dans un sens négatif durant les treize prochaines années ? A chaque mandat présidentiel, on a droit à une réforme déplaisante.
Justement avec les règles actuelles, tu m'annonces qu'un certifié avec tous ses trimestres touche actuellement 2200 euros de retraite. Je t'indique que c'est faux puisqu'avec les règles actuelles,  L'ENSAP m'annonce 3100 euros net. Sinon, les prédicateurs comme toi qui annoncent que dans 10 ans, il n'y aura plus de retraite, j'entends ça depuis la fin des années 90.

La CPA a bel et bien disparu, l'âge moyen de la prise de retraite monte, les annuités se rallongent alors que l'entrée dans la carrière retarde, l'inflation n'est plus prise en compte ni pour la retraite ni pour le traitement dont dépend son montant...Personne ne dit que la retraite va sauter, mais que son montant soit garanti dans les règles de calcul de 2021 quand on vise 2034, c'est quand même optimiste au regard des réformes depuis Balladur et de la dernière tentative. Alors certes, il y a cette classe exceptionnelle qui peut être vue comme une compensation, mais vu son nom, elle n'a pas vocation à être la fin de carrière de tous, sinon Bercy aurait lâché du lest sur tout le reste au lieu de fabriquer une nouvelle grille.

En revanche, je pense qu'à moins de cinq ans de la retraite, il y a peu de risque de voir une réforme applicable à soi direct. Mais le dernier ballon d'essai gouvernemental était bien de repousser l'âge à 64 ans, et tout indique que Macron réélu (et comment pourrait-il ne pas l'être vu l'abstention des opposants potentiels!), on y va tout droit. Et là ça devait tomber sur les gens à seulement plus de 5 ans des 62 ans. Il faut donc de la prudence à plus de 5 ans de sa date de prise d'acte pour arrêter les calculs...

Je crois que cela devait aller plus vite que ça pour les 64 ans. La génération 1961 devait être concernée.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Pontorson50 Sam 4 Sep 2021 - 15:33
@mathmax a écrit:
Je crois que cela devait aller plus vite que ça pour les 64 ans. La génération 1961 devait être concernée.

Exact, je me suis mélangé les comptes...Et dans l'euphorie de la reconduite de son mandat, on peut s'attendre à plus de purge.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par Pontorson50 Sam 4 Sep 2021 - 15:36
@Felicie a écrit:J'ai passé la soixantaine, j'espère que ce sera ma dernière rentrée.  Je dois aller au moins jusqu'à 63 ans car ma retraite du privée est amputée de 10 % si je la prend à 62 ans, bien qu'ayant tous  les trimestres nécessaires. Ayant eu le concours à 50 ans, ma retraite du privé représente environ les 2/3, et celle du public est celle d'un certifié classe normal (merci le PPCR). Mais comme j'ai tout fait tard, un enfant à 40 ans qui n'a donc pas terminé ses études, je ne sais pas encore si le montant de ma retraite me le permettra.
J'attaque cette année en mode survie, en essayant de prendre un peu de distance car je fais aussi beaucoup de km, sinon cela sera difficile physiquement.

Pardon mais je n'ai pas pu résister, quelle formulation ad hoc!
Il est clair que avoir eu un enfant à 40 ans, ce n'est plus rare, et ça rend compliqué de partir à 62 ans dans plus d'une famille. Cela aussi nos réformateurs ne le voient guère.
fanette
fanette
Habitué du forum

Enseigner après 60 ans  - Page 4 Empty Re: Enseigner après 60 ans

par fanette Sam 4 Sep 2021 - 16:34
Mère de 3 enfants nés avant 2004 (ce qui donne la possibilité de partir n'importe quand, mais avec décote, des trimestres supplémentaires, et une majoration de pension), certifiée hors classe 7eme échelon. J'ai eu mon CAPES tôt (stagiaire à 21 ans), mais j'ai effectué deux ans à 80% à la naissance de mon 3e enfant. Je devrais pouvoir partir à taux plein à 60 ans et 9 mois, pour une pension nette de 2868€ (soit 3155 € brut), d'après le simulateur de l'ENSAP (indice 821). En revanche, j'ai dû leur envoyer des justificatifs, car ils ne prenaient pas en compte les bonifications d'un an par enfant (12 trimestres, ce n'est pas rien !). Pensez à vérifier qu'il n'y a pas d'erreur pour vous ! C'est maintenant rétabli. Bon, je ne me réjouis pas trop vite, je sais que tout peut changer d'ici là.
A 56 ans, je fatigue en fin de journée (salle surchauffée +masque...). Je passe plus de temps assise (quand je n'écris pas au tableau, mais en maths, on écrit beaucoup), y compris sur le bureau quand je veux dominer la situation Very Happy et je demande à ne pas travailler après 16h. J'essaie de m'économiser, je pense toujours au temps de correction quand je crée une évaluation mais je suis toujours prof principal, membre du CA, parce que ce sont des fonctions que j'aime bien.
Je connais une instit qui est partie à 58 ans, avec décote. Son compagnon étant bien plus âgé, elle avait acquis un studio il y a quelques années (le loyer remboursant l'emprunt), de façon à se prévoir un complément financier. Ils adorent voyager, et rien ne dit qu'en attendant un taux plein, elle aurait ensuite pu en profiter autant avec son conjoint vieillissant...
Bon courage à tous, jeunes et moins jeunes ! J'ai dans mon entourage des personnes qui vont au-delà, même en ayant tous leurs trimestres, juste parce qu'ils ont envie de continuer. A croire que toutes les professions ne sont pas aussi fatigantes que la nôtre Wink

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum