Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mitsie
mitsie
Niveau 4

sentiment d'impuissance Empty sentiment d'impuissance

par mitsie le Jeu 8 Nov 2012 - 8:51
Je commence vraiment à lâcher prise. Voilà deux mois que je suis stagiaire et j'ai l'impression que le sort s'acharne.
Je rencontre quelques difficultés au niveau de ma tenue de classe mais au lieu de m'encourager, mon tuteur et mon CDE ne font que me faire comprendre que je suis une incapable. Je trouve que c'est dégueulasse, j'apprends et au lieu de m'encourager on me rabaisse. Même quand je raconte à mon tuteur des choses positives comme des remarques des élèves ("vous expliquez bien" "avec vous on comprend mieux" "vos séquences sont bien organisées"), il me regarde avec un petit sourire en me répondant "méfie-toi de ces remarques" comme si j'étais naïve et qu'il était impossible qu'on me trouve compétente. Il ne me dit aucune chose positive et passe son temps à me parler des risques du métier, de sa difficulté, me faisant comprendre que ce n'est pas à ma portée.
Je sens que ces embûches ne vont pas m'aider à être titularisée, j'ai même peur d'être licenciée...Je me sens impuissante, je ne peux rien dire et dois encaisser ces remarques décourageantes. Je voulais me syndiquer mais il est un membre actif du syndicat auquel je souhaitais adhérer...
J'ai tout de même trouvé du réconfort auprès des autres collègues, mais je sais qu'ils ne pourront rien faire quant au sort qui m'attend.
Que feriez-vous à ma place pour tenir le coup ?
Zorglub
Zorglub
Habitué du forum

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Zorglub le Jeu 8 Nov 2012 - 8:53
Ben, le SNALC ou bien FO !!!

Au vu de votre histoire, je subodore que votre formateur est au SNES ou au SGEN ...
mitsie
mitsie
Niveau 4

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par mitsie le Jeu 8 Nov 2012 - 8:55
@Zorglub a écrit:Ben, le SNALC ou bien FO !!!

Au vu de votre histoire, je subodore que votre formateur est au SNES ou au SGEN ...

bien vu...
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 8:56
Allez, c'est le métier qui rentre.
Jusqu'à noël au moins, tes collègues et ton CDE te testent. Tu es bizuté, comme la plupart des nouveaux (nouveaux dans le métier, nouveau dans un établissement, etc...).
Garde le sourire, fais ce que tu a à faire, et dis toi que plus on te dis de choses négatives, plus c'est que tu es bon. Les vrais faibles ont les plains en silence et on les regarde avec commisération.
Tu es un bon prof, et ca les fait ch*er. C'est pour ca qu'ils s'acharnent. Ils diront plus tard que c'était pour t’endurcir.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 8:57
@Zorglub a écrit:Ben, le SNALC ou bien FO !!!

Au vu de votre histoire, je subodore que votre formateur est au SNES ou au SGEN ...

Le snes représentant un nombre considérable de syndiqués, le pari n'était pas trop risqué Wink

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Zorglub
Zorglub
Habitué du forum

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Zorglub le Jeu 8 Nov 2012 - 8:58
Y'a pas de hasard ...
On subit tous notre destin.
La fatalité est incontournable.
mitsie
mitsie
Niveau 4

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par mitsie le Jeu 8 Nov 2012 - 9:03
@Pseudo a écrit:Allez, c'est le métier qui rentre.
Jusqu'à noël au moins, tes collègues et ton CDE te testent. Tu es bizuté, comme la plupart des nouveaux (nouveaux dans le métier, nouveau dans un établissement, etc...).
Garde le sourire, fais ce que tu a à faire, et dis toi que plus on te dis de choses négatives, plus c'est que tu es bon. Les vrais faibles ont les plains en silence et on les regarde avec commisération.
Tu es un bon prof, et ca les fait ch*er. C'est pour ca qu'ils s'acharnent. Ils diront plus tard que c'était pour t’endurcir.

Je ne suis pas sûre que ce soit du bizutage... Il y a d'autres stagiaires et on ne les traite pas ainsi.
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par gnafron2004 le Jeu 8 Nov 2012 - 9:05
du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes

pour ton souci, peut être que tu interprète ce qui t'es dit ? le petit sourire, il pourrait vouloir dire "c'est mignon". Et il rajoute le "mais" de peur que tu n'oublie qu'on est jamais à l'abri dans ce métier...
mais moi-même j'interprète ici. Je ne suis pas à ta place. Tu as des collègues sympas ? n'hésite pas, pose-leur plein de questions sur la tenue de classe.
Pourquoi as-tu si peur de ne pas être titularisée ? cela ne fait QUE deux mois, et si ils voient beaucoup de défauts, c'est un peu normal, non ? Rome ne s'est pas faite en un jour...
Et puis, ils ne seront pas seuls à juger de tes progrès . As-tu vu ton inspecteur ?
lalilala
lalilala
Empereur

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par lalilala le Jeu 8 Nov 2012 - 9:07
@Pseudo a écrit:Allez, c'est le métier qui rentre.
Jusqu'à noël au moins, tes collègues et ton CDE te testent. Tu es bizuté, comme la plupart des nouveaux (nouveaux dans le métier, nouveau dans un établissement, etc...).
Garde le sourire, fais ce que tu a à faire, et dis toi que plus on te dis de choses négatives, plus c'est que tu es bon. Les vrais faibles ont les plains en silence et on les regarde avec commisération.
Tu es un bon prof, et ca les fait ch*er. C'est pour ca qu'ils s'acharnent. Ils diront plus tard que c'était pour t’endurcir.

T'as l'air de trouver ça normal.... j'ai été "bizutée" aussi, j'ai fini sous medocs. J'ai quand même tenu toute l'année. Aujourd'hui mon métier me dégoûte et je me sens toujours aussi nulle à c**** dans ce que je fais. C'est grave je trouve!!

Mitsie, va voir un autre syndicat que le sien et puis essaie de parler de ce que tu ressens à tes formateurs (si tu les sens bien, sinon laisse tomber).

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
lalilala
lalilala
Empereur

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par lalilala le Jeu 8 Nov 2012 - 9:08
@gnafron2004 a écrit:du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes


euh oui... certains ne que ça à foutre visiblement! Pas mal de profs ont une "drôle" de mentalité je trouve.... plus ça va, plus ce milieu me donne des boutons d'ailleurs....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 9:12
@lalilala a écrit:
@Pseudo a écrit:Allez, c'est le métier qui rentre.
Jusqu'à noël au moins, tes collègues et ton CDE te testent. Tu es bizuté, comme la plupart des nouveaux (nouveaux dans le métier, nouveau dans un établissement, etc...).
Garde le sourire, fais ce que tu a à faire, et dis toi que plus on te dis de choses négatives, plus c'est que tu es bon. Les vrais faibles ont les plains en silence et on les regarde avec commisération.
Tu es un bon prof, et ca les fait ch*er. C'est pour ca qu'ils s'acharnent. Ils diront plus tard que c'était pour t’endurcir.

T'as l'air de trouver ça normal.... j'ai été "bizutée" aussi, j'ai fini sous medocs. J'ai quand même tenu toute l'année. Aujourd'hui mon métier me dégoûte et je me sens toujours aussi nulle à c**** dans ce que je fais. C'est grave je trouve!!

Mitsie, va voir un autre syndicat que le sien et puis essaie de parler de ce que tu ressens à tes formateurs (si tu les sens bien, sinon laisse tomber).

Je ne trouve pas ca normal !

Je trouve ca dégueulasse !

Surtout que c'est bien entendu nié (ici aussi, évidemment). C'est surement inconscient en grande partie. De la même façon que les élèves nous testent de façon inconsciente aussi le plus souvent.

Mais pour l'avoir ressenti plusieurs fois dans ma carrière, je sais de quoi je parle.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
mitsie
mitsie
Niveau 4

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par mitsie le Jeu 8 Nov 2012 - 9:13
@gnafron2004 a écrit:du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes

pour ton souci, peut être que tu interprète ce qui t'es dit ? le petit sourire, il pourrait vouloir dire "c'est mignon". Et il rajoute le "mais" de peur que tu n'oublie qu'on est jamais à l'abri dans ce métier...
mais moi-même j'interprète ici. Je ne suis pas à ta place. Tu as des collègues sympas ? n'hésite pas, pose-leur plein de questions sur la tenue de classe.
Pourquoi as-tu si peur de ne pas être titularisée ? cela ne fait QUE deux mois, et si ils voient beaucoup de défauts, c'est un peu normal, non ? Rome ne s'est pas faite en un jour...
Et puis, ils ne seront pas seuls à juger de tes progrès . As-tu vu ton inspecteur ?

Comment interpréter des remarques du type "vous avez eu le CAPES, donc vous pourrez réussir dans d'autres domaines", "tu sais, le fils d'un ami a été licencié après redoublement car il n'était vraiment pas fait pour ça" "j'ai eu un ami qui n'avait pas du tout d'autorité, je lui ai conseillé de se réorienter et aujourd'hui il m'en remercie" ?
Je ne pense pas que ce soit ma paranoïa qui me guide, et voilà pourquoi j'ai peur d'être licenciée.
Je n'ai pas encore vu mon inspecteur, mais mon tuteur lui l'a vu, histoire de lui faire un portrait de moi bien significatif...
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par gnafron2004 le Jeu 8 Nov 2012 - 9:15
ok, pseudo, j'ai compris...je voulais juste aider... pingouin
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 9:15
@gnafron2004 a écrit:du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes


Mais si, mais si... Enfin tous les titulaires n'ont pas que ca à foutre, mais certains s'y emploient fort bien. C'est très facile de faire un peu la gueule à quelqu'un et de lui dire des trucs désagréables. Et pas que les titulaires d'ailleurs. Un auxiliaire qui a un peu de bouteille (un an de plus que le nouveau) peu faire l'affaire.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Celeborn le Jeu 8 Nov 2012 - 9:18
Comme conseillé par Zorglub, te syndiquer te permettra de trouver un interlocuteur extérieur qui pourra, le cas échéant, te défendre. Si le SNALC t'intéresse, n'hésite pas à m'envoyer un message privé le cas échéant en me précisant ton académie : je t'orienterai vers la bonne personne.

En attendant, il faut jouer la comédie du stagiaire : tu NE PARLES PAS de tes problèmes à ton tuteur ni à ton chef d'établissement, et tu leur chantes « tout va très bien, madame la marquise ».

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Mehitabel le Jeu 8 Nov 2012 - 9:20
Mais Mitsie avant de te licencier on va d'abord te faire faire un report de stage, peut être dans une autre académie, de toute façon avec un autre tuteur.
Tu seras surement inspectée, laisse le temps au temps. Il faut que les choses se mettent en place, et cela prend beaucoup de temps et d'énergie. Beaucoup d'entre nous avons connu des stages horribles, pour des raisons multiples, certains ont été en renouvellement, d'autres ont été titularisés. Ne pars pas avec cette idée de licenciement en tête. Reste confiante et fais ton travail, comme tu peux.
Tu devrais te rapprocher d'un syndicat, et essaye de prendre du recul sur ce qui t'est dit, je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais même lorsque l'on est titulaire on peut tomber sur des collègues qui ne manquent pas de nous rabaisser, notre travail il est avant tout avec les élèves, alors profites de tes moments de classe, des remarques de tes élèves, et tiens bon! Je te souhaite plein de courage, l'année de stage est toujours très très éprouvante. fleurs sunny



Dernière édition par Mehitabel le Jeu 8 Nov 2012 - 9:27, édité 1 fois
mitsie
mitsie
Niveau 4

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par mitsie le Jeu 8 Nov 2012 - 9:22
@lalilala a écrit:
@Pseudo a écrit:Allez, c'est le métier qui rentre.
Jusqu'à noël au moins, tes collègues et ton CDE te testent. Tu es bizuté, comme la plupart des nouveaux (nouveaux dans le métier, nouveau dans un établissement, etc...).
Garde le sourire, fais ce que tu a à faire, et dis toi que plus on te dis de choses négatives, plus c'est que tu es bon. Les vrais faibles ont les plains en silence et on les regarde avec commisération.
Tu es un bon prof, et ca les fait ch*er. C'est pour ca qu'ils s'acharnent. Ils diront plus tard que c'était pour t’endurcir.

T'as l'air de trouver ça normal.... j'ai été "bizutée" aussi, j'ai fini sous medocs. J'ai quand même tenu toute l'année. Aujourd'hui mon métier me dégoûte et je me sens toujours aussi nulle à c**** dans ce que je fais. C'est grave je trouve!!

Mitsie, va voir un autre syndicat que le sien et puis essaie de parler de ce que tu ressens à tes formateurs (si tu les sens bien, sinon laisse tomber).

oui en effet, c'est très grave... en tout cas tu as eu la force de tenir toute l'année, c'est déjà une victoire. Mais je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir, une fois qu'on t'a fait perdre confiance c'est difficile d'y remédier...
Ce qui est le plus horrible, c'est de se dire que ce ne sont pas les élèves qui nous pourrissent la vie, contrairement à ce qu'on peut penser.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 9:22
@mitsie a écrit:
@gnafron2004 a écrit:du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes

pour ton souci, peut être que tu interprète ce qui t'es dit ? le petit sourire, il pourrait vouloir dire "c'est mignon". Et il rajoute le "mais" de peur que tu n'oublie qu'on est jamais à l'abri dans ce métier...
mais moi-même j'interprète ici. Je ne suis pas à ta place. Tu as des collègues sympas ? n'hésite pas, pose-leur plein de questions sur la tenue de classe.
Pourquoi as-tu si peur de ne pas être titularisée ? cela ne fait QUE deux mois, et si ils voient beaucoup de défauts, c'est un peu normal, non ? Rome ne s'est pas faite en un jour...
Et puis, ils ne seront pas seuls à juger de tes progrès . As-tu vu ton inspecteur ?

Comment interpréter des remarques du type "vous avez eu le CAPES, donc vous pourrez réussir dans d'autres domaines", "tu sais, le fils d'un ami a été licencié après redoublement car il n'était vraiment pas fait pour ça" "j'ai eu un ami qui n'avait pas du tout d'autorité, je lui ai conseillé de se réorienter et aujourd'hui il m'en remercie" ?
Je ne pense pas que ce soit ma paranoïa qui me guide, et voilà pourquoi j'ai peur d'être licenciée.
Je n'ai pas encore vu mon inspecteur, mais mon tuteur lui l'a vu, histoire de lui faire un portrait de moi bien significatif...

Après seulement 7 semaines de cours, cela ne peut être que de la malveillance.
Et comme ils ne te connaissent absolument pas, c'est de la malveillance gratuite.
Ne leur donne pas raison en te remettant en cause. Travaille pour toi et tes classes. Et retourne leur les questions, si tu en as l'envie.
"vous avez eu le CAPES, donc vous pourrez réussir dans d'autres domaines" = Vous pensez que je ferais mieux d'aller faire autre chose ? si la réponse est oui (ce qui m'étonnerait) continuer les questions = comme quoi par exemple ? etc... ou, mieux, mais plus couillu : "vous aussi vous avez le capes, vous aussi vous pourrez réussir dans d'autres domaines", avec un grand, immense sourire.
"j'ai eu un ami qui n'avait pas du tout d'autorité, je lui ai conseillé de se réorienter et aujourd'hui il m'en remercie" ? = Vous pensez que je n'ai pas d'autorité ? A quoi reconnaissez-vous l'autorité ? etc...
Noie les dans leur crotte.




Dernière édition par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 9:24, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Zorglub
Zorglub
Habitué du forum

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Zorglub le Jeu 8 Nov 2012 - 9:24
Plus sérieusement, j'ai subi le même type de harcèlement par des formateurs type IUFM lorsque j'ai suivi le "protocole (thérapeutique ?) de reconversion disciplinaire" à destination des pauv' nazes de TZR à vie (ie les profs d'enseignement techniques mis au rancard pour cause de liquidation des filières STI).

J'ai passé une année atroce (je suis certifié depuis 1981).

Durant les séances de torture (12 h/semaine sur une année ..) une pouf est même allée jusqu'à nous expliquer que, avant de corriger des copies, il convenait de construire un barème.
Comme je restais gravement interrogatif sur cet obscur objet (du désir ?) elle a jugé bon de passer deux heures à nous expliquer ce qu'est un barème (!).

Chais pas qui parlait du plaisir de lire des tweet pas drôles écrits par des bouffons ?
Il aurait eu sa place dans l'année de délire que j'ai subie.

Nous avons été inspecté 3 fois en un an + rapport spécial de notre tuteur au quotidien + rapport (allégé) de notre tuteur adjoint + rapport spécial et détaillé de nos (dé)formateurs + entretien évalué spécial détaillé et circonstancié par notre principale, son adjoint assisté du CPE + questionnaires d'auto-repentance à remplir en 3 exemplaires, etc.
Le tout suivi de débriefings si possible collectifs afin d'être suffisamment humiliants ou de séances de confessionnal corsées destinées à nous faire avouer le meurtre du petit Grégory.

Étrangement, alors que 2 (sur 3) des formateurs ont été ignobles avec nous, une forte majorité des IPR a été assez positive et nous a plus souvent remonté le moral que fracassé.
(faut dire ky sont à l'agonie pour trouver des profs de maths et que leur "protocole" coûte cher faudrait pas que tt le monde abandonne en cours d'année !)


Donc, Mitsie, restez positive tout n'est pas joué !

En même temps, faut admettre que le pire reste possible : dans mon club de neurasthéniques seuls 3 sur 8 ont été validés ...
mitsie
mitsie
Niveau 4

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par mitsie le Jeu 8 Nov 2012 - 9:31
@Mehitabel a écrit:Mais Mitsie avant de te licencier on va d'abord te faire faire un report de stage, peut être dans une autre académie, de toute façon avec un autre tuteur.
Tu seras surement inspectée, laisse le temps au temps. Il faut que les choses se mettent en place, et cela prend beaucoup de temps et d'énergie. Beaucoup d'entre nous avons connu des stages horribles, pour des raisons multiples, certains ont été en renouvellement, d'autres ont été titularisés. Ne pars pas avec cette idée de licenciement en tête. Reste confiante et fais ton travail, comme tu peux.
Tu devrais te rapprocher d'un syndicat, et essaye de prendre du recul sur ce qui t'est dit, je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais même lorsque l'on est titulaire on peut tomber sur des collègues qui ne manquent pas de nous rabaisser, notre travail il est avant tout avec les élèves, alors profites de tes moments de classe, des remarques de tes élèves, et tiens bon! Je te souhaite plein de courage, l'année de stage est toujours très très éprouvante. fleurs sunny

Merci, ça me rassure de lire ça car j'ai vraiment l'impression d'être la seule à vivre cette année aussi mal.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par User5899 le Jeu 8 Nov 2012 - 9:32
@mitsie a écrit:
@gnafron2004 a écrit:du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes

pour ton souci, peut être que tu interprète ce qui t'es dit ? le petit sourire, il pourrait vouloir dire "c'est mignon". Et il rajoute le "mais" de peur que tu n'oublie qu'on est jamais à l'abri dans ce métier...
mais moi-même j'interprète ici. Je ne suis pas à ta place. Tu as des collègues sympas ? n'hésite pas, pose-leur plein de questions sur la tenue de classe.
Pourquoi as-tu si peur de ne pas être titularisée ? cela ne fait QUE deux mois, et si ils voient beaucoup de défauts, c'est un peu normal, non ? Rome ne s'est pas faite en un jour...
Et puis, ils ne seront pas seuls à juger de tes progrès . As-tu vu ton inspecteur ?

Comment interpréter des remarques du type "vous avez eu le CAPES, donc vous pourrez réussir dans d'autres domaines", "tu sais, le fils d'un ami a été licencié après redoublement car il n'était vraiment pas fait pour ça" "j'ai eu un ami qui n'avait pas du tout d'autorité, je lui ai conseillé de se réorienter et aujourd'hui il m'en remercie" ?
Je ne pense pas que ce soit ma paranoïa qui me guide, et voilà pourquoi j'ai peur d'être licenciée.
Je n'ai pas encore vu mon inspecteur, mais mon tuteur lui l'a vu, histoire de lui faire un portrait de moi bien significatif...
Juste une question, Mitsie. Avez-vous ne serait-ce que pour l'écarter immédiatement, envisagé la possibilité que les remarques puissent être fondées ? On n'est pas forcément son meilleur observateur. Attention, hein, je ne dis pas qu'ils ont raison, je n'ai aucun élément.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Celeborn le Jeu 8 Nov 2012 - 9:39
Cripure a écrit:
Juste une question, Mitsie. Avez-vous ne serait-ce que pour l'écarter immédiatement, envisagé la possibilité que les remarques puissent être fondées ?

Je ne vois pas comment on peut envisager qu'une remarque sur le thème « pas du tout d'autorité » puisse être fondée au bout de 8 semaines de cours d'un stagiaire, tout de même.

Tu enseignes quelle discipline, Mitsie ? Dans quel type d'établissement ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par Pseudo le Jeu 8 Nov 2012 - 9:40
Cripure a écrit:
@mitsie a écrit:
@gnafron2004 a écrit:du bizutage...nan, mais on a que ça à foutre, nous les titulaires... Rolling Eyes

pour ton souci, peut être que tu interprète ce qui t'es dit ? le petit sourire, il pourrait vouloir dire "c'est mignon". Et il rajoute le "mais" de peur que tu n'oublie qu'on est jamais à l'abri dans ce métier...
mais moi-même j'interprète ici. Je ne suis pas à ta place. Tu as des collègues sympas ? n'hésite pas, pose-leur plein de questions sur la tenue de classe.
Pourquoi as-tu si peur de ne pas être titularisée ? cela ne fait QUE deux mois, et si ils voient beaucoup de défauts, c'est un peu normal, non ? Rome ne s'est pas faite en un jour...
Et puis, ils ne seront pas seuls à juger de tes progrès . As-tu vu ton inspecteur ?

Comment interpréter des remarques du type "vous avez eu le CAPES, donc vous pourrez réussir dans d'autres domaines", "tu sais, le fils d'un ami a été licencié après redoublement car il n'était vraiment pas fait pour ça" "j'ai eu un ami qui n'avait pas du tout d'autorité, je lui ai conseillé de se réorienter et aujourd'hui il m'en remercie" ?
Je ne pense pas que ce soit ma paranoïa qui me guide, et voilà pourquoi j'ai peur d'être licenciée.
Je n'ai pas encore vu mon inspecteur, mais mon tuteur lui l'a vu, histoire de lui faire un portrait de moi bien significatif...
Juste une question, Mitsie. Avez-vous ne serait-ce que pour l'écarter immédiatement, envisagé la possibilité que les remarques puissent être fondées ? On n'est pas forcément son meilleur observateur. Attention, hein, je ne dis pas qu'ils ont raison, je n'ai aucun élément.

Après 7 semaines de cours ?

Et quand bien même, s'ils le pensent, pourquoi le dire de cette façon vicieuse et détournée, laissant la place à l'interprétation ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
stresszen
stresszen
Niveau 5

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par stresszen le Jeu 8 Nov 2012 - 9:40
Je suis tout à fait d'accord avec ceux qui te disent de garder confiance en toi!!

Ne te laisse pas démonter par des personnes qui te dénigrent!! Elles devraient normalement te soutenir, t'aider et te diriger! C'est elle qui font mal leur boulot. Toi, tu débutes, donc laisse toi le temps d'être à l'aise dans ta fonction.
Rapproche toi de ceux qui t’apprécient et qui peuvent t'apporter des conseils sur le métier.

Bon courage!
eliam
eliam
Fidèle du forum

sentiment d'impuissance Empty Re: sentiment d'impuissance

par eliam le Jeu 8 Nov 2012 - 9:40
@Mehitabel a écrit:Mais Mitsie avant de te licencier on va d'abord te faire faire un report de stage, peut être dans une autre académie, de toute façon avec un autre tuteur.
Tu seras surement inspectée, laisse le temps au temps. Il faut que les choses se mettent en place, et cela prend beaucoup de temps et d'énergie. Beaucoup d'entre nous avons connu des stages horribles, pour des raisons multiples, certains ont été en renouvellement, d'autres ont été titularisés. Ne pars pas avec cette idée de licenciement en tête. Reste confiante et fais ton travail, comme tu peux.
Tu devrais te rapprocher d'un syndicat, et essaye de prendre du recul sur ce qui t'est dit, je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais même lorsque l'on est titulaire on peut tomber sur des collègues qui ne manquent pas de nous rabaisser, notre travail il est avant tout avec les élèves, alors profites de tes moments de classe, des remarques de tes élèves, et tiens bon! Je te souhaite plein de courage, l'année de stage est toujours très très éprouvante. fleurs sunny


D'accord avec Mehitabel. Tu ne seras pas licenciée cette année, tu as donc du temps pour progresser. Plutôt que de cacher des choses à ton tuteur (je ne vois pas comment tu pourrais puisqu'il assiste à tes cours), il faut insister pour qu'il te conseille de façon concrète.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum