Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Page 38 sur 43 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39 ... 43  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par profs:( le Ven 18 Nov 2016 - 19:13

@fredot a écrit:
@profs:( a écrit:Retour rapide sur une formation évaluation, nouvelles pédagogies.....
Matin : 3 h cour magistral, un peu dialogué
Aprem : Mise en groupe où les gens discutaient entre eux

Bref, car je n'ai pas envie de perdre davantage de temps là dessus, il me semble que les formateurs pourraient au moins mettre en place des formations comme ils conseillent de faire les cours. Parce que suivre un diaporama avec des paragraphes longs comme le bras pendant 3 heures le matin et discuter l'aprem comme on le ferait dans un bar avec les groupes, je trouve cela quand même limite.
Il faut que ces personnes se rendent compte qu'ils font (peut être sans le vouloir) culpabiliser les gens en disant tout ce qu'on peut faire (et sous entendu qu'on ne fait pas). Ils parlent de différenciation, de classe inversée, d'ilôts etc etc etc ..... Mais qu'ils le fassent en formation !!!! Dans la salle, nous n'étions pas tous au même niveau sur le plan des compétences, des nouvelles pédagogies. Pourquoi ne font ils pas ce qu'ils disent ?
1/ Questionnaire préalable par mail
2/ analyse des questionnaires
3/ Exercices, textes, productions pour des groupes constitués à l'avance
4/ ......

Cela m'arrive bien entendu à moi aussi d'être moyen devant les élèves mais je ne me présente pas devant des collègues pour leur dire comment faire et ne pas le montrer!
Le pire c'est que je ne suis même pas certain qu'ils se rendent compte qu'ils ne font jamais ce qu'ils préconisent. C'est fou !
Peut-être que parce que quand tu envoies un mail en tant que formateur personne ne répond et si tu demandes un travail préparatoire (consultation ou autre) sur Moodle il y en a 5 maxi sur 30 qui se connectent à Moodle humhum

Et chez nous les IPR nous ont demandé d'être "bienveillants" et de ne pas surcharger de travail en amont de la formation les collègues. Du coup en formation tu es obligé de passer par la case diaporama de présentation alors que si tout le monde avait lu le doc avant on pourrait rentrer dans le vif du sujet directement.

Bon je précise que je ne suis que formateur sur le numérique dans ma discipline et qu'on a limité le temps de diapo à 1h maxi pour ensuite partir sur de la pratique (en EPS) en tant qu'élève et prof pour montrer les usages possibles.

Et comment on fait alors avec les élèves qui ne répondent pas aux mails ou qui ne font pas le travail préparatoire ? cela serait un bon moyen de montrer comment faire justement non ?
Je n'attends pas qu'on me dise que c'est merveilleux en théorie. Je demande de la pratique.

profs:(
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par profs:( le Ven 18 Nov 2016 - 19:21

@VinZT a écrit:Apporter à des adultes (et même des non-adultes) des informations de façon magistrale, en soi, ce n'est pas un problème pour moi. Je préfère largement ça à tourner autour du pot pendant trois plombes. 

Concernant le cas particulier de cette réforme, il s'agit de neutraliser les opinions non-conformes et de verrouiller un dispositif que tout le monde (ou presque) sait ingérable. Donc on passe en force, en prêchant la bonne parole pour ensuite faire des tables rondes façon alcooliques anonymes. Rien de bon ne peut en sortir, tant les positions de part et d'autres sont tendues.

Ils pourraient en effet gagner beaucoup de temps en disant : personne n'y comprend rien, nous inclus, alors démerdavez-vous !

Apporter des informations de façon magistrale n'est pas toujours un problème en effet. Cela le devient quand une personne dit que ce n'est pas la meilleure façon de faire passer ces informations mais qu'elle le fait.

profs:(
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par VinZT le Ven 18 Nov 2016 - 19:26

Bah, ces gens sont tellement habitués aux contorsions qu'ils pourraient bosser dans un cirque.

Ah mais, en fait … c'est le cas !

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par gauvain31 le Ven 18 Nov 2016 - 20:04

@VinZT a écrit:Bah, ces gens sont tellement habitués aux contorsions qu'ils pourraient bosser dans un cirque.

Ah mais, en fait … c'est le cas !

Ou bosser comme acteur. C'est métier de communicant, un métier de représentation. Il faut paraître, faire semblant, c'est le plus important. Mais la réforme du collège a achevé de les ridiculiser. Dommage pour les IPR qui ont encore une conscience
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Luigi_B le Lun 2 Jan 2017 - 11:44

Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Fires of Pompeii le Lun 2 Jan 2017 - 11:46

Comme quoi la réforme profite à quelques uns... Je vous laisse, j'ai une thèse à faire sur "formation ou manipulation".

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Anaxagore le Lun 2 Jan 2017 - 11:58

@Luigi_B a écrit:Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".

Je comprends pas. Ne s'adresse-t-on pas dans ces formations à des intellectuels? A des êtres pensants, usant de leur libre arbitre et supposés amener les élèves à pouvoir user du leur?

Ils résistent? Les bougres.

Et si on n'arrivait pas à les convaincre car ils ont raison ou car on essaie de piétiner leur liberté pedagogique et leur liberté dans leur travail intellectuel?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Honchamp le Lun 2 Jan 2017 - 12:00

@Luigi_B a écrit:Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".

Je trouve que ça serait extrêmement intéressant à lire. Perso, j'aimerais bien en tout cas.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Lefteris le Lun 2 Jan 2017 - 12:11

@Luigi_B a écrit:Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".
L'implicite du titre est éclairant : on résiste généralement à un coup de force, à une brimade, à des théories imposées. Ca redéfinit le terme de "formation" employé par l'E.N.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par bernardo le Lun 2 Jan 2017 - 12:13

Il y a un récit qui masque un conflit.

-> récit (fiction, propagande): les professeurs ont une organisation psychique inadaptée à leur nouveau "public" d'élèves ; ils en sont conscients car ils voient bien qu'ils n'arrivent pas à faire réussir les élèves les plus en difficulté ; ils sont donc prêts à se (trans)former ; mais quelque chose en eux (d'inconscient) résiste ; la peur du changement ; la force des habitudes prises, etc. Il y a donc un gentil formateur (thérapeute) qui va les conduire (avec bienveillance) à s'aventurer sur les chemins du nouveau, qui va leur donner la main pour qu'ils acceptent peu à peu de prendre des risques, d'apprivoiser leur peur de l'inconnu, etc. (voir par exemple le film The Truman Show)

-> conflit (réel) : moi, professeur (déjà "formé", merci bien), je suis en conflit avec votre projet pour l'école, votre conception du métier de professeur, vos valeurs. Je n'adhère ni à ce projet, ni à cette conception, ni à ces valeurs. Par conséquent je n'ai tout simplement pas besoin de votre formation (qui n'est pas la mienne).

Il faut masquer ce conflit par un récit parce que sinon les formateurs se sentiraient (les pauvres) inutiles ... et, qui sait, ils feraient peut-être un "burn-out" ?

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par bernardo le Lun 2 Jan 2017 - 12:14

@Lefteris a écrit:
@Luigi_B a écrit:Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".
L'implicite du titre est éclairant : on résiste généralement à un coup de force, à une brimade, à des théories imposées. Ca redéfinit le terme de "formation" employé par l'E.N.

Je pense que c'est résistance au sens de la psychanalyse.
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par VanGogh59 le Lun 2 Jan 2017 - 12:26

@bernardo a écrit:-> récit (fiction, propagande): les professeurs ont une organisation psychique inadaptée à leur nouveau "public" d'élèves ; ils en sont conscients car ils voient bien qu'ils n'arrivent pas à faire réussir les élèves les plus en difficulté ; ils sont donc prêts à se (trans)former ; mais quelque chose en eux (d'inconscient) résiste ; la peur du changement ; la force des habitudes prises, etc. Il y a donc un gentil formateur (thérapeute) qui va les conduire (avec bienveillance) à s'aventurer sur les chemins du nouveau, qui va leur donner la main pour qu'ils acceptent peu à peu de prendre des risques, d'apprivoiser leur peur de l'inconnu, etc. (voir par exemple le film The Truman Show)
Étrangement ton récit concorde aussi, de façon moins extrême, je le concède, à la collectivisation des terres mis en place par Staline en URSS. Bon, là les "résistants" étaient fusillés ou envoyés au Goulag donc pas de raccourci facile. Mais la mécanique est très proche....

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
VanGogh59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par bernardo le Lun 2 Jan 2017 - 12:28

@VanGogh59 a écrit:
@bernardo a écrit:-> récit (fiction, propagande): les professeurs ont une organisation psychique inadaptée à leur nouveau "public" d'élèves ; ils en sont conscients car ils voient bien qu'ils n'arrivent pas à faire réussir les élèves les plus en difficulté ; ils sont donc prêts à se (trans)former ; mais quelque chose en eux (d'inconscient) résiste ; la peur du changement ; la force des habitudes prises, etc. Il y a donc un gentil formateur (thérapeute) qui va les conduire (avec bienveillance) à s'aventurer sur les chemins du nouveau, qui va leur donner la main pour qu'ils acceptent peu à peu de prendre des risques, d'apprivoiser leur peur de l'inconnu, etc. (voir par exemple le film The Truman Show)
Étrangement ton récit concorde aussi, de façon moins extrême, je le concède, à la collectivisation des terres mis en place par Staline en URSS. Bon, là les "résistants" étaient fusillés ou envoyés au Goulag donc pas de raccourci facile. Mais la mécanique est très proche....

Oui, je pense aussi que cela a à voir avec la rééducation. Mais il y a en effet une grande différence : on peut résister (dans le sens courant du terme) sans être éliminé physiquement.
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Honchamp le Lun 2 Jan 2017 - 12:29

@Lefteris a écrit:
@Luigi_B a écrit:Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".
L'implicite du titre est éclairant : on résiste généralement à un coup de force, à une brimade, à des théories imposées. Ca redéfinit le terme de "formation" employé par l'E.N.

2 tactiques à ma connaissance, utilisées par les chefs d'établissement quand ils nous mettent en travail par groupe lors des "journées de réflexion", avec groupes listés à l'avance...
Comme ils connaissent et sont capables d'étiqueter leurs personnels :
- Diluer les résistants, ou les grandes gueu... dans différents groupes.
- Les réunir dans un même groupe ou dans 2 groupes, où ils ratiocineront ensemble, sans contaminer les autres. (En y adjoignant quelques autres, "éléments passifs", sinon, c'est trop gros). Le but est que les éléments moteurs -selon les critères actuels- , réunis à part ,puissent "échanger fructueusement" et faire part en réunion pleinière de leurs propositions.

Est-ce de ce genre de formules dont va aussi traiter ce doc ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Lefteris le Lun 2 Jan 2017 - 12:35

@VanGogh59 a écrit:
@bernardo a écrit:-> récit (fiction, propagande): les professeurs ont une organisation psychique inadaptée à leur nouveau "public" d'élèves ; ils en sont conscients car ils voient bien qu'ils n'arrivent pas à faire réussir les élèves les plus en difficulté ; ils sont donc prêts à se (trans)former ; mais quelque chose en eux (d'inconscient) résiste ; la peur du changement ; la force des habitudes prises, etc. Il y a donc un gentil formateur (thérapeute) qui va les conduire (avec bienveillance) à s'aventurer sur les chemins du nouveau, qui va leur donner la main pour qu'ils acceptent peu à peu de prendre des risques, d'apprivoiser leur peur de l'inconnu, etc. (voir par exemple le film The Truman Show)
Étrangement ton récit concorde aussi, de façon moins extrême, je le concède, à la collectivisation des terres mis en place par Staline en URSS. Bon, là les "résistants" étaient fusillés ou envoyés au Goulag donc pas de raccourci facile. Mais la mécanique est très proche....
Tout ça part d'un présupposé très simple : "Nous tenons la vérité, si vous ne l'acceptez pas, c'est qu'il y a un manque, une carence de votre part, ou que vous êtes déviants".
Dans le même esprit, les politiques pour ne jamais remettre en cause leurs orientations, forcément bonnes, parlent de "manque de pédagogie". Si l'on avait compris, on ne pourrait qu'adhérer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par bernardo le Lun 2 Jan 2017 - 12:36

Ces tactiques sont inutiles : le but des "formations" c'est de pouvoir dire qu'elles ont eu lieu, que "les choses avancent dans la bonne direction même s'il y a encore des progrès à accomplir".
Il faut maintenir l'apparence de la politesse et le mythe d'une école qui se réforme, qui s'adapte, qui se modernise parce que ce serait une demande de la société.
Dans les faits, il se passe peu de choses parce que, tant qu'on n'use pas de la force, on n'obtient rien. Je ne sais pas d'ailleurs ce qu'on obtient avec la force ...
Mais le discours peut tourner à vide sans que cela gêne beaucoup de monde (à part peut-être les principaux concernés). Il faut nourrir la machine à communication qui a toujours besoin d'être nourrie. Et, sur le "terrain" (on se croirait en Irak), il y a les soldats qui assurent le quotidien, à qui l'on vient rendre parfois visite pour se faire mousser.
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Lun 2 Jan 2017 - 12:39

Vous croyez que NVB va venir entonner pour nous "Diamants are the girl's best friends" ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par bernardo le Lun 2 Jan 2017 - 12:46

@V.Marchais a écrit:Vous croyez que NVB va venir entonner pour nous "Diamants are the girl's best friends" ?

Pourquoi pas ? Le choix de cette ministre est exemplaire d'une réduction de la politique de l'EN à une politique de communication destinée à masquer pas mal de choses, dont, évidemment, la réduction de la dépense publique.

Quand on ne peut pas utiliser la force pour contraindre les professeurs à "changer", on peut toujours dire qu'on les "forme". D'ailleurs, ça doit coûter moins cher de dire que d'utiliser une police de la pensée pour traquer les déviants. La tyrannie a aussi un coût.
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par VanGogh59 le Lun 2 Jan 2017 - 13:14

@bernardo a écrit:
@V.Marchais a écrit:Vous croyez que NVB va venir entonner pour nous "Diamants are the girl's best friends" ?

Pourquoi pas ? Le choix de cette ministre est exemplaire d'une réduction de la politique de l'EN à une politique de communication destinée à masquer pas mal de choses, dont, évidemment, la réduction de la dépense publique.

Quand on ne peut pas utiliser la force pour contraindre les professeurs à "changer", on peut toujours dire qu'on les "forme". D'ailleurs, ça doit coûter moins cher de dire que d'utiliser une police de la pensée pour traquer les déviants. La tyrannie a aussi un coût.
On peut s'interroger également sur la formation initialement affichée comme un moyen d'aider les enseignants et de les "accompagner" dans leurs pratiques mais devenue dans les faits aujourd'hui un moyen essentiel de contrainte et de remise en cause de liberté pédagogique...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
VanGogh59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Luigi_B le Lun 2 Jan 2017 - 15:27

Documents à pomper pour l'auteur du mémoire : ce diaporama dans l'académie de Créteil et ces conseils de l'ESEN...


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect
avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Honchamp le Lun 2 Jan 2017 - 15:44

@Luigi_B a écrit:Documents à pomper pour l'auteur du mémoire : ce diaporama dans l'académie de Créteil et ces conseils de l'ESEN...


Merci.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par dami1kd le Lun 2 Jan 2017 - 16:04

@Luigi_B a écrit:Un collègue formateur fait porter son mémoire de CAFFA sur "Formation et public résistant".

C'est à peu près le titre choisi par une amie pour son CAFFA également, sauf qu'elle a choisi terrain hostile plutôt que public résistant.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Lefteris le Lun 2 Jan 2017 - 16:13

Le diaporama est lui-même une adaptation, presque un copié-collé de méthodes managériales introduites partout, dans le privé et dans le public.
Comme je ne tiens pas à développer une énième fois un propos sur le management, je conseille vivement de taper sur gougueule quelques mots clefs comme "conduite du changement", "résistance au changement". Vous y trouverez la même phraséologie, les mêmes éléments de langage, les même sources.

Pour ceux qui s'intéressent  vraiment à la manipulation qu'est le "management" (< maneggiare)  et ses objectifs, vous trouverez des articles et études sur l'idéologie du changement. En gros, le changement n'a pas toujours de but précis, mais a pour but d'obtenir une catégorie de salariés insécurisés, toujours sur la sellette, et de ce fait malléables (une fois que c'est entré dans les mœurs) et acceptant la précarisation de leur emploi, de leur manière de travailler, de leur lieu de travail.


Dernière édition par Lefteris le Lun 2 Jan 2017 - 16:17, édité 1 fois (Raison : frappe)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par ipomee le Lun 2 Jan 2017 - 16:15

Ah, variations sur "public résistant".
On vient donc de trouver "terrain hostile".
Je propose : "environnement récalcitrant". A vous.
avatar
ipomee
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par laMiss le Lun 2 Jan 2017 - 16:36

"profs cons".
C'est bien le regard qu'ils portent sur nous, non ?


_________________
aai Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ! aai

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par ipomee le Lun 2 Jan 2017 - 16:38

Oui, mais dans le titre d'un mémoire ça fait peut-être un peu trop djeun, non ?
avatar
ipomee
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 43 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39 ... 43  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum