Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 9:56

Un petit exemple de ma schizophrénie professorale.
En classe, je suis souriante, cherchant à créer une atmosphère de convivialité qui pousse le plus d'élèves à participer. Mais je suis impitoyable sur le travail.
Je dois rendre dès demain à mes Sixième un contrôle de conjugaison que les trois quarts ont lamentablement raté tout simplement parce qu'ils n'ont rien daigné apprendre. Or c'est la deuxième fois que cela se produit (c'était un contrôle de rattrapage). Comme je l'ai déjà fait l'an passé, au lieu de rendre les copies aux élèves, je vais les envoyer par la poste à leurs parents, assorties de deux heures de colle pour travailler les conjugaisons et du courrier suivant, sous couvert du CDE :



Madame, Monsieur,



Votre enfant a eu à revoir, avant les vacances de Noël, la conjugaison du présent de l’indicatif. Un premier contrôle très simple a mis en évidence le fait qu’un grand nombre d’élèves n’avait pas appris sa leçon. Une punition a été donnée aux élèves concernés et le contrôle a été refait. Je tiens à préciser qu’il s’agissait dans les deux cas d’une simple récitation des conjugaisons étudiées, sans difficulté aucune ni exercice réclamant quelque réflexion.
Or, il se trouve qu’après cette première punition, votre enfant n’a toujours paspris la peine d’apprendre ses conjugaisons et qu’il a obtenu à son contrôle une note tout à fait insuffisante.
J’attire votre attention de parent sur le caractère particulièrement inquiétant de la situation. Le présent est le temps le plus courant de la langue français, il a déjà fait l’objet d’apprentissage et de révisions régulières tout au long de la scolarité primaire de votre enfant et il a été revu en détail cette année en classe. Cet échec à deux contrôles successifs révèle un manque durable de travail : cela fait des années qu’il n’apprend tout simplement pas assez sérieusement ses leçons. Il est urgent que votre enfant prenne conscience que cela ne peut plus durer. Un enfant qui ne travaille pas suffisamment pour réussir à maîtriser un temps de base comme le présent compromet gravement sa scolarité et son avenir.
Aussi, votre enfant sera collé, avec d’autres élèves de sa classe, le ... pour travailler à nouveau ses conjugaisons. Mais toutes les punitions seront inutiles si vous n’exercez pas votre autorité de parent pour contraindre votre enfant à apprendre ses leçons. C’est seulement ensemble que nous pourrons le faire progresser.
Confiante en votre soutien actif, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations cordiales.


Demain, j'annonce la couleur aux mômaks (ça, c'est pour le côté glacial Twisted Evil ) et on se met aussitôt au travail dans la joie et la bonne humeur... Very Happy

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 10:03

marquisedemerteuil a écrit:bah moi justement, je viens en cours pour bosser et point, transmettre des connaissances, je suis exigeante sur le comportement...et 'jai au contraire l'impression qu'ils me le font payer. pale

Il est impossible de répondre sur un cas particulier.
Je ne sais pas quoi te dire, Marquise, mais je reste convaincue qu'il n'y a pas de recette toute faite face aux élèves et que chacun doit trouver son équilibre en fonction de sa personnalité. Je n'ai pas dit que c'était facile et, surtout, cela vient avec le temps.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 10:03

@ V.Marchais
La "tronche dissuasive"', c'est au début, pour bien cadrer les choses et pour bien fixer les rôles (="Il y a vous, qui (n') êtes (que) des "élèves", et moi, qui suis votre "professeur"") et pour pouvoir y revenir à tout moment au moindre débordement.
Il est évident que, dans le développement même du cours, dans ce que vous appelez l'enthousiasme de la transmission, on redevient naturel, passionné. Mais les élèves doivent sentir que l'on n'est là que pour ça.
A quel niveau enseignez-vous, V.Marchais?
Je me demande, d'ailleurs, si la "séquence" n'est pas en elle-même un facteur déstabilisant, car le professeur ne sachant pas trop si sa "séquence" est bonne ou pas, si sa "progression" est bonne ou pas, si ses contorsions mentales pour essayer de plier tout ça à une norme supposée sont efficaces, les élèves ressentent peut-être l'incertitude qui étreint leur maître... Je n'affirme pas . Je me demande... Je suspecte le côté déstabilisant du "décloisonnement" dont on nous rebat les oreilles.
Il me paraît moins flottant d'arriver avec un bon cours de grammaire bien traditionnel, avec de bonnes explications de texte bien carrées, bien linéaires, si possibles dictées.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Reine Margot le Dim 2 Jan 2011 - 10:04

oui, sans doute. Smile

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 10:07

@Jean a écrit:@lapetitemenu
Il ne s'agit pas de "les faire taire", mais de créer une ambiance tellement réfrigérante, tellement glaciale, d'apparaître tellement méprisante, tellement lointaine, tellement distante, tellement emm... d'être là (alors que ce n'est pas vrai du tout, car ce métier vous passionne), tellement

Alors ça, par contre, je suis persuadée que c'est un très mauvais conseil, potentiellement explosif, surtout en ZEP.
Notre exigence est le signe de notre respect - et les élèves, qui ne sont pas complètement imbéciles, finissent par le comprendre.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 10:15

@Jean a écrit:@ V.Marchais
La "tronche dissuasive"', c'est au début, pour bien cadrer les choses et pour bien fixer les rôles (="Il y a vous, qui (n') êtes (que) des "élèves", et moi, qui suis votre "professeur"") et pour pouvoir y revenir à tout moment au moindre débordement.
Il est évident que, dans le développement même du cours, dans ce que vous appelez l'enthousiasme de la transmission, on redevient naturel, passionné. Mais les élèves doivent sentir que l'on n'est là que pour ça.
A quel niveau enseignez-vous, V.Marchais?
Je me demande, d'ailleurs, si la "séquence" n'est pas en elle-même un facteur déstabilisant, car le professeur ne sachant pas trop si sa "séquence" est bonne ou pas, si sa "progression" est bonne ou pas, si ses contorsions mentales pour essayer de plier tout ça à une norme supposée sont efficaces, les élèves ressentent peut-être l'incertitude qui étreint leur maître... Je n'affirme pas . Je me demande... Je suspecte le côté déstabilisant du "décloisonnement" dont on nous rebat les oreilles.
Il me paraît moins flottant d'arriver avec un bon cours de grammaire bien traditionnel, avec de bonnes explications de texte bien carrées, bien linéaires, si possibles dictées.

Je travaille au collège. 5 ans à Saint-Denis, 5 ans à Joué-lès-Tours, zone sinistrée de la banlieue tourangelle.
Je ne travaille pas en séquences. Je fais des cours de grammaire selon une progression spécifique qui assure le réinvestissement permanent des notions étudiées et quand nous étudions un texte, nous nous adonnons au plaisir du commentaire à bâtons rompus, "à sauts et à gambades", en nous reposant un peu de la grammaire. Chaque chose en son temps.
Je suis très attachée à la liberté pédagogique. Je crois aussi que le décloisonnement systématique, tel qu'il est pratiqué avec la séquence, est bien hasardeux pour des professeurs débutants. Néanmoins je ne saurais l'interdire à son tour, convaincue que l'on n'enseigne bien que si l'on est à l'aise avec sa méthode.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 10:16

V.Marchais a écrit:
Comme je l'ai déjà fait l'an passé, au lieu de rendre les copies aux élèves, je vais les envoyer par la poste à leurs parents, assorties de deux heures de colle pour travailler les conjugaisons et du courrier suivant, sous couvert du CDE.

Votre chef d'établissement est visiblement quelqu'un de remarquable.
C'est ce que je voulais ajouter : dans un collège, il faut que tout le monde s'associe à l'application des règles de discipline. Dans mon collège, nous avons mis en place il y a cinq ou six ans un "permis à points", qui figure dans le carnet de correspondance des élèves et qui intervient pour la note de vis scolaire au brevet. Il y a un barème : chaque élève a 20 pts pour le trimestre. Il y a 1 pt de moins pour l'oubli d'un cahier, un devoir non fait, etc., 2 pts de moins pour bavardage, etc., 3 pts de moins pour manque de respect aux adultes, etc.. Cela marche très bien. A partir de 5 pts perdus, l'administration convoque les parents. En plus, nous mettons en place , pour les élèves qui posent des problèmes de travail ou de comportement, des "fiches de suivi", à remplir à chaque heure, qui sont épluchées par la principale-adjointe, avec retombées immédiates sur le fautif. Cette politique de stricte discipline à l'échelon de l'établissement constitue un soutien majeur pour les professeurs, qui savent qu'en cas de problème avec un élève ils ne seront pas livrés à eux-mêmes, voire désavoués comme cela arrive avec certains principaux manifestement pas faits pour cette responsabilité.




Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 10:21

@Jean a écrit:
Votre chef d'établissement est visiblement quelqu'un de remarquable.

Non. Il est le pur produit de l'EN actuelle, refusant de réunir le conseil de discipline même dans des cas graves, pour préserver l'image de l'établissement, complaire à l'IA, s'assurer sa promotion... Mais justement, il soutient ce genre d'initiative interne qui recadre les choses en évitant de faire des vagues.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Séréna le Dim 2 Jan 2011 - 10:21

Le décloisonnement est de moins en moins recommandé par les IUFM et par les IPR (du moins en lettres), en formation on nous dit de plus en plus de revenir à de la grammaire "décrochée", c'est vrai que c'est quand même mieux.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par doctor who le Dim 2 Jan 2011 - 10:24

Tess. a écrit:Le décloisonnement est de moins en moins recommandé par les IUFM et par les IPR (du moins en lettres), en formation on nous dit de plus en plus de revenir à de la grammaire "décrochée", c'est vrai que c'est quand même mieux.

Ne pas croire les formateurs d'IUFM, même quand ils reprennent les arguments de leurs ennemis. S'ils conseillent la grammaire "décrochée" (ce qui ne veut rien dire, d'ailleurs), je me mets à la séquence. Twisted Evil

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 10:25

@V.Marchais a écrit:
@Jean a écrit:@lapetitemenu
Il ne s'agit pas de "les faire taire", mais de créer une ambiance tellement réfrigérante, tellement glaciale, d'apparaître tellement méprisante, tellement lointaine, tellement distante, tellement emm... d'être là (alors que ce n'est pas vrai du tout, car ce métier vous passionne), tellement

Alors ça, par contre, je suis persuadée que c'est un très mauvais conseil, potentiellement explosif, surtout en ZEP.
Notre exigence est le signe de notre respect - et les élèves, qui ne sont pas complètement imbéciles, finissent par le comprendre.

Oui, mais, V.Marchais, nous nous étions compris ! Je n'ai pas dit qu'il fallait leur faire croire qu'on les méprisait, mais leur montrer qu'on les tenait à distance, qu'on ne cherchait pas à être leur copain.
"Notre exigence est le signe de notre respect" : c'est exactement ma philosophie du métier...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 10:26

Voici ce que nous disions sur le sujet sur un autre fil - auquel Jean a participé.

quote="V.Marchais"]
@lilith888 a écrit:
@Thalie a écrit:Je comprends bien
ce que tu dis Lilith ; mais, justement tu penses que la leçon avec
exercices n'est pas la bonne méthode pour tes collégiens qui ont un bon
niveau en langue mais quid de nos collégiens qui arrivent en 6e sans
savoir conjuguer le présent comme c'est mon cas ou qui ne font
presqu'aucun accord au pluriel ? Ne penses-tu pas que tes bons élèves
ont eu droit au primaire à des leçons et des exos systématiques pour
acquérir à un jeune âge des automatismes qui doivent forcément passer
par un apprentissage répétitif.

Je suis tout à fait
d'accord avec toi, Thalie. Mais justement, selon moi, dans un système
idéal, cela devrait effectivement être acquis au primaire, avec la
fameuse leçon + exercices.
Pour qu'au collège, on puisse passer
véritablement à des choses plus fines, entrer petit à petit dans
l'analyse et les enjeux des textes.

Je suis d'accord
avec cela - à cette nuance près que, comme Chocolat ou Doctor Who, je
pense qu'au collège, il faut encore consolider les acquis et que le
travail en séquence aurait véritablement sa place au lycée, où la
grammaire n'aurait plus qu'à être réactivée à la faveur des textes et
pour les éclairer. Mais à l'heure actuelle, les délires pédagogiques
ont conduit à une situation strictement inverse : ORL, soit l'empirisme
le plus total au Primaire (vous me direz que son heure a sonné,
m'enfin, c'était hier et nous avons toujours au collège les enfants qui
n'ont connu que cela) et reprise de cours de grammaire méthodiques au
lycée ou à la fac. scratch[/quote]

http://www.neoprofs.org/t28461p90-la-sequence-a-disparu-des-nouveaux-programme-de-francais-des-colleges#607263

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par doublecasquette le Dim 2 Jan 2011 - 10:36

@V.Marchais a écrit:

Mais à l'heure actuelle, les délires pédagogiques
ont conduit à une situation strictement inverse : ORL, soit l'empirisme
le plus total au Primaire (vous me direz que son heure a sonné,
m'enfin, c'était hier et nous avons toujours au collège les enfants qui
n'ont connu que cela)

De plus, son heure n'a pas tant sonné que cela...
J'ai eu récemment dans ma classe deux stagiaires Master 2 qui ont découvert réellement qu'on pouvait faire une leçon de grammaire, comme ça, juste parce que c'était le moment dans la progression prévue, sans qu'elle vienne des remarques d'un élève ou du professeur au sujet d'une phrase ou d'un mot de l'album de littérature de jeunesse étudié dans la classe à ce moment-là.
Elles ont d'ailleurs aussi découvert qu'on n'était pas obligé de ne faire lire - que dis-je lire, étudier - que des albums de littérature de jeunesse.
Si elles le découvraient, c'est bien qu'au vrai-faux IUFM, on ne leur avait parlé qu' "exploitation d'album sous forme de séquence" et ORL. Donc, vous n'avez pas fini de recevoir des élèves n'ayant connu que cela.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 10:53

@doublecasquette a écrit:
@V.Marchais a écrit:

Mais à l'heure actuelle, les délires pédagogiques
ont conduit à une situation strictement inverse : ORL, soit l'empirisme
le plus total au Primaire (vous me direz que son heure a sonné,
m'enfin, c'était hier et nous avons toujours au collège les enfants qui
n'ont connu que cela)

De plus, son heure n'a pas tant sonné que cela...
J'ai eu récemment dans ma classe deux stagiaires Master 2 qui ont découvert réellement qu'on pouvait faire une leçon de grammaire, comme ça, juste parce que c'était le moment dans la progression prévue, sans qu'elle vienne des remarques d'un élève ou du professeur au sujet d'une phrase ou d'un mot de l'album de littérature de jeunesse étudié dans la classe à ce moment-là.
Elles ont d'ailleurs aussi découvert qu'on n'était pas obligé de ne faire lire - que dis-je lire, étudier - que des albums de littérature de jeunesse.
Si elles le découvraient, c'est bien qu'au vrai-faux IUFM, on ne leur avait parlé qu' "exploitation d'album sous forme de séquence" et ORL. Donc, vous n'avez pas fini de recevoir des élèves n'ayant connu que cela.

Je soupçonne fort la "séquence" de n'avoir été imposée que pour empêcher l'acquisition des connaissances. Car je ne vois pas d'autre moyen de faire acquérir les connaissances que de les cloisonner et archi-cloisonner (ce n'est pas Descartes qui disait qu'on ne vient à bout d'une difficulté qu'en la décomposant en ses éléments?). Pour l'acquisition des connaissances, l'orthographe, la grammaire, l'explication de textes, la rédaction constituent autant de "cours" différents et évidemment complémentaires. Foin des contorsions mentales! Soyons directs et simples! Notre objectif, ce n'est pas de complaire aux idéologues (aux "stratèges en, chambre", comme disaient les Grecs), mais de rendre nos élèves plus instruits!

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 12:58

Bon, allez! Adoucissons notre propos ! Ne soutenons pas le paradoxe que l'intention des inventeurs de la "séquence" était d'empêcher l'acquisition des connaissances. Disons simplement que pour des élèves qui n'ont pas acquis AUPARAVANT par des méthodes traditionnelles les solides connaissances de base, la "séquence" ne semble être pas la méthode la plus propre à leur faire acquérir lesdites.
Ce nonobstant, mon étonnement reste grand devant la fortune prodigieuse autant qu'imméritée et du mot et de la chose!

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par InvitéN le Dim 2 Jan 2011 - 13:01

@Jean a écrit:Bon, allez! Adoucissons notre propos ! Ne soutenons pas le paradoxe que l'intention des inventeurs de la "séquence" était d'empêcher l'acquisition des connaissances. Disons simplement que pour des élèves qui n'ont pas acquis AUPARAVANT par des méthodes traditionnelles les solides connaissances de base, la "séquence" ne semble être pas la méthode la plus propre à leur faire acquérir lesdites.
Ce nonobstant, mon étonnement reste grand devant la fortune prodigieuse autant qu'imméritée et du mot et de la chose!

Je suis bien loin d'être spécialiste et je n'ai pas le CAPES de lettres mais en discutant avec des collègues, il me semble que le but de la séquence c'est de proposer une démarche "intégratrice" pour donner du sens aux connaissances distribuées dans un souci d'appropriation active...

Je comprends que celà soit beaucoup de travail ceci dit et que celà en convienne pas au niveau des élèves arrivant en 6ème cafe affraid

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 13:12

nateka a écrit:
@Jean a écrit:Bon, allez! Adoucissons notre propos ! Ne soutenons pas le paradoxe que l'intention des inventeurs de la "séquence" était d'empêcher l'acquisition des connaissances. Disons simplement que pour des élèves qui n'ont pas acquis AUPARAVANT par des méthodes traditionnelles les solides connaissances de base, la "séquence" ne semble être pas la méthode la plus propre à leur faire acquérir lesdites.
Ce nonobstant, mon étonnement reste grand devant la fortune prodigieuse autant qu'imméritée et du mot et de la chose!

Je suis bien loin d'être spécialiste et je n'ai pas le CAPES de lettres mais en discutant avec des collègues, il me semble que le but de la séquence c'est de proposer une démarche "intégratrice" pour donner du sens aux connaissances distribuées dans un souci d'appropriation active...

Je comprends que celà soit beaucoup de travail ceci dit et que celà en convienne pas au niveau des élèves arrivant en 6ème cafe affraid

C'est marrant, parce qu'il me semble, à moi qui suis un parfait Béotien en "recherche pédagogique", que les élèves comprennent par eux-mêmes que la conjugaison, ça sert à conjuguer les verbes et à faire moins de fautes, que l'explication de texte , ça sert à comprendre et à apprécier un texte (par exemple, ils s'éclatent sur Knock, sur le Médecin malgré lui pour peu qu'on le leur explique en prenant le temps de le faire), que la grammaire, ça sert à comprendre comment les phrases sont construites (sujet, verbe, compléments, etc.), ce qui est intéressant en soi, et que ça sert aussi à faire moins de fautes, et aussi pour apprendre les langues étrangères, et que tout ça mis ensemble, ça leur sert à être plus instruit et que c'est toujours un plus dans leurs études et dans la société des savoir que d'ignorer.
A vrai dire, nateka, cette terminologie me fait doucement rigoler : "démarche intégratrice", "donner du sens", "appropriation active"... Ouahh! Que c'est beau ! Trissotinus Diafoirusque redivivi!
Cela dit, je n'empêche personne d'essayer de comprendre et d'appliquer ces belles formules. Liberté pédagogique!

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 13:29

Oui, Nateka, "donner du sens aux apprentissages", ce n'est qu'une formule creuse qui permet d'asseoir une théorie par ailleurs sans fondements. Je me répète : ce qui a du sens, pour un élève, c'est de comprendre ce qu'on lui enseigne et de progresser, et dans les petites classes, ça marche tout de même mieux en évitant de tout mélanger sous couvert de décloisonnement et d'interdisciplinarité.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par InvitéN le Dim 2 Jan 2011 - 13:34

@Jean a écrit:
nateka a écrit:
@Jean a écrit:Bon, allez! Adoucissons notre propos ! Ne soutenons pas le paradoxe que l'intention des inventeurs de la "séquence" était d'empêcher l'acquisition des connaissances. Disons simplement que pour des élèves qui n'ont pas acquis AUPARAVANT par des méthodes traditionnelles les solides connaissances de base, la "séquence" ne semble être pas la méthode la plus propre à leur faire acquérir lesdites.
Ce nonobstant, mon étonnement reste grand devant la fortune prodigieuse autant qu'imméritée et du mot et de la chose!

Je suis bien loin d'être spécialiste et je n'ai pas le CAPES de lettres mais en discutant avec des collègues, il me semble que le but de la séquence c'est de proposer une démarche "intégratrice" pour donner du sens aux connaissances distribuées dans un souci d'appropriation active...

Je comprends que celà soit beaucoup de travail ceci dit et que celà en convienne pas au niveau des élèves arrivant en 6ème cafe affraid

C'est marrant, parce qu'il me semble, à moi qui suis un parfait Béotien en "recherche pédagogique", que les élèves comprennent par eux-mêmes que la conjugaison, ça sert à conjuguer les verbes et à faire moins de fautes, que l'explication de texte , ça sert à comprendre et à apprécier un texte (par exemple, ils s'éclatent sur Knock, sur le Médecin malgré lui pour peu qu'on le leur explique en prenant le temps de le faire), que la grammaire, ça sert à comprendre comment les phrases sont construites (sujet, verbe, compléments, etc.), ce qui est intéressant en soi, et que ça sert aussi à faire moins de fautes, et aussi pour apprendre les langues étrangères, et que tout ça mis ensemble, ça leur sert à être plus instruit et que c'est toujours un plus dans leurs études et dans la société des savoir que d'ignorer.
A vrai dire, nateka, cette terminologie me fait doucement rigoler : "démarche intégratrice", "donner du sens", "appropriation active"... Ouahh! Que c'est beau ! Trissotinus Diafoirusque redivivi!
Cela dit, je n'empêche personne d'essayer de comprendre et d'appliquer ces belles formules. Liberté pédagogique!

Eh bien, rigole, rigole Jean , celà ne fait de mal à personne. Il se trouve que ma formation est celle d'un prof d'EPS ( plus proche d'un prof des écoles ou de celle des anciens "instit" ) et qu'elle tente d'articuler des connaissances centrées sur le fonctionnement des élèves face aux savoirs...et sur les savoirs eux mêmes. Quand j'utilise des termes je sais ce que j'entends derrière eux et celà me suffit à construire mes cours.

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par InvitéN le Dim 2 Jan 2011 - 13:39

@V.Marchais a écrit:Oui, Nateka, "donner du sens aux apprentissages", ce n'est qu'une formule creuse qui permet d'asseoir une théorie par ailleurs sans fondements. Je me répète : ce qui a du sens, pour un élève, c'est de comprendre ce qu'on lui enseigne et de progresser, et dans les petites classes, ça marche tout de même mieux en évitant de tout mélanger sous couvert de décloisonnement et d'interdisciplinarité.

La formule est générale je le conçois; Disons que derrière ce terme j'entends : provoquer une résonnance avec des référents culturels. Partir de ce que sont/vivent les élèves pour les emmener vers une culture commune ambitieuse.
Pour donner du sens :

- attention aux consignes avec un but concret et clair pour l'élève
- des critères de réussite très concrets ( réussir 3 fois sur 10 essais ) par exemple qui relève d'une posture expérimentale scientifique
- régulation des réponses pour faire méerger des critères de réalisation ( mon "objet d'étude" restant du domaine moteur )
- bilan sur les résultats/rpéonses pour recadrer ..

etc,etc..

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par thrasybule le Dim 2 Jan 2011 - 13:40

Ecoute Nateka, mon frère est Prag en eps et donne des cours pour la préparation à l'écrit du Capeps et je sais très bien que si tu ne recraches pas dans les pseudo-"disserts" le catéchisme à la gloire des pédagogos dans une soupe , un galimatias sous-philosophique, sous-sociologique et sous-psychologique, tu ne seras pas reçu

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Eos le Dim 2 Jan 2011 - 13:52

Il y a des collègues qui militent pour un syndicat dans ton collège ? Est-ce qu'ils sont au courant de ça ?

Si des collègues le font je n'en ai aucune idée, je vais me renseigner au cas où. J'ai mal au ventre à l'idée de voir les 3e demain, le fait de m'être évanouie devant eux ne risque pas de les rendre plus sympa.



Eos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 13:52

@thrasybule a écrit:Ecoute Nateka, mon frère est Prag en eps et donne des cours pour la préparation à l'écrit du Capeps et je sais très bien que si tu ne recraches pas dans les pseudo-"disserts" le catéchisme à la gloire des pédagogos dans une soupe , un galimatias sous-philosophique, sous-sociologique et sous-psychologique, tu ne seras pas reçu

Incontestablement.
Dans ce cas précis, il est moral d'affirmer que la fin justifie les moyens.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 14:01

@Eos a écrit:
Il y a des collègues qui militent pour un syndicat dans ton collège ? Est-ce qu'ils sont au courant de ça ?

Si des collègues le font je n'en ai aucune idée, je vais me renseigner au cas où. J'ai mal au ventre à l'idée de voir les 3e demain, le fait de m'être évanouie devant eux ne risque pas de les rendre plus sympa.



Si ça peut te donner un peu plus d'assurance et de tranquillité intérieure, je me permets d'ajouter qu'il faut bien te mettre en tête que les élèves se fichent éperdument de ta vie personnelle, de ce qui t'arrive. Ils sont en plein narcissisme d'enfants ou d'adolescents. Tu appartiens aux "adultes", donc tu leur es étrangère. Ils ont déjà oublié l'incident du trimestre dernier. Tu peux y aller la tête haute et entamer un trimestre "nouveau" (à tous points de vue).

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par InvitéN le Dim 2 Jan 2011 - 14:04

@thrasybule a écrit:Ecoute Nateka, mon frère est Prag en eps et donne des cours pour la préparation à l'écrit du Capeps et je sais très bien que si tu ne recraches pas dans les pseudo-"disserts" le catéchisme à la gloire des pédagogos dans une soupe , un galimatias sous-philosophique, sous-sociologique et sous-psychologique, tu ne seras pas reçu

Sur ce sujet je te trouve très caricatural...Ton frère, ton frère...je ne le connais pas et à chaque fois j'ai le droit à mon frère ...Les profs d'EPS sont différents entre enx autant que les profs de lettres : il y a des "courants", des "écoles", des méthodes...A Lille nous étions sur le pôle didactique plus que péda figure toi ( et je suis tout sauf une "pédagogo " )...A Nantes ils se réclament d'une priorité aux "méthodes"...etc,etc...

Question : Prag en EPS celà signifie quoi ?

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Gryphe le Dim 2 Jan 2011 - 14:04

@Eos a écrit:
Il y a des collègues qui militent pour un syndicat dans ton collège ? Est-ce qu'ils sont au courant de ça ?
Si des collègues le font je n'en ai aucune idée, je vais me renseigner au cas où. J'ai mal au ventre à l'idée de voir les 3e demain, le fait de m'être évanouie devant eux ne risque pas de les rendre plus sympa.
Eos, au vu de deux-trois éléments que tu as mentionnés, je pense qu'il est très important que tu te trouves du "renfort" au sein de ton établissement : profs principaux des classes que tu gères (je sais qu'avec les "groupes" ce n'est pas facile, mais quand même), profs de la même matière ou d'autres langues, CPE, profs avec lesquels le courant passe bien...

Il s'est passé des choses graves avec ta classe de 3ème, le fait d'avoir des "trucs et astuces" pour mieux les gérer te soulagera un peu, mais pas forcément tant que ça. Le plus important me semble dans ton cas le soutien des collègues dans l'établissement. Les élèves sentent ce genre de choses très vite, si la prof est isolée ou est bien intégrée dans l'établissement. Et de fait, ils se permettent plus ou moins de choses aussi en fonction de ce critère là.

Bon courage et bonne reprise.


Et sinon, je ne sais pas si ce sera de nature à vous rassurer, mais je pense que les élèves non plus n'ont pas très envie de retourner en cours demain... lol!

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum