« Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Daphné le Lun 28 Fév 2011 - 7:10

Cripure a écrit:
@pg73 a écrit:Le premier salaire d'un certifié est déjà dans les clous du revenu médian du français moyen...
Vous avez quand même des façons de raisonner curieuses. Ce fait, que je ne vérifie pas, vous faisant confiance, ce fait donc suffit-il à établir que notre revenu (et le revenu des autres dont vous parlez) est correct ? Si je me plains de ce revenu, que je trouve faible, est-ce que je lèse celui qui gagne moins que moi ? Comment voulez-vous que la situation avance avec ce genre de honte mal placée ? Si vous trouvez qu'un agrégé qui gagne après 24 ans moins de 3000€ nets sans aucune indemnité supplémentaire gagne un bon salaire, vous ôtez toute crédibilité à la valeur travail. Ou alors vous légitimez le fait que ce prof ne fasse absolument plus rien et saborde les copies en prime. Notre travail n'est pas payé, c'est tout. 3000 euros par mois, c'est 100 euros par jour. Un artisan qui vient chez moi une heure pour dépanner ma chaudière me prend au moins 65€ de déplacement et de main d'œuvre. Et il a bien raison de n'avoir pas honte de vendre son savoir.
Bon sang, c'est vraiment le moment de devenir patron !

Tout à fait d'accord topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Lun 28 Fév 2011 - 8:12

Un agrégé qui donne une khôle par semaine gagne très confortablement sa vie.

Une khôle c'est tester 3 personnes ! Je pense que l'honnêteté intellectuelle c'est important. Quant au niveau, en MPSI 1ère année 30% du programme correspond à ce que je faisais en terminale donc qu'on ne me dise pas que c'est éprouvant. Comme dans tout corps de profession il y a aussi des avantages que les uns et autres pourraient épingler à l'instar des plombiers qu'on cite souvent en exemple.

Mon père, certifié, avait des fiches de paie entre 2900 et 3100 nets avec quelques heures sups et il n'était pas en hors classe.

En entreprise pour avoir un salaire décent, il faut soit démissionner au moins une fois, soit se donner à fond et non se contenter du minimum.

Etre PP c'est aussi s'impliquer dans la vie de l'établissement et ce n'est pas non plus la fin du monde, un salarié qui veut un bon salaire doit aussi s'impliquer.

L'article évoqué dans ce post ne parle pas de tout ça.

On se contente de dire que le salaire est lamentable sans argumentation, sans tenir compte de ce qu'il se passe autour et ce n'est pas acceptable.

Je connais plusieurs collègues heureux de leur statut et qui n'ont rien trouvé dans le privé donc ils sont parfaitement lucides sur le sujet.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Augustin le Lun 28 Fév 2011 - 8:40

Aaah merci je me sens mieux, enfin moins pauvre je veux dire. Grâce à toi j'en ai plus rien à faire de pas partir en vacance, de pas pouvoir acheter un appart qui ne soit pas un taudis, de limiter mes sorties au resto/cinéma et de contempler mes potes à bac+ 2 toucher un tiers de plus que moi en se glandant la nouille derrière leur logiciel X ou Y tout en me chambrant sur mes vacances alors qu'ils le sont toujours en même temps que moi ( Shocked ).
Ouf je vais pouvoir lâcher le prozac Very Happy

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par roxanne le Lun 28 Fév 2011 - 8:55

@Augustin a écrit:Aaah merci je me sens mieux, enfin moins pauvre je veux dire. Grâce à toi j'en ai plus rien à faire de pas partir en vacance, de pas pouvoir acheter un appart qui ne soit pas un taudis, de limiter mes sorties au resto/cinéma et de contempler mes potes à bac+ 2 toucher un tiers de plus que moi en se glandant la nouille derrière leur logiciel X ou Y tout en me chambrant sur mes vacances alors qu'ils le sont toujours en même temps que moi ( Shocked ).
Ouf je vais pouvoir lâcher le prozac Very Happy
je ne sais pas danns quel monde tu vis ni où tu vis (ce qui a son importance) mais je trouve qu'à un moment , il ne faut pas laisser dire n'importe quoi, ne serait-ce que pour être un peu crédibles .Quele salaire d'un prof certifié soit moyen , on est d'accord , ce n'est pas non plus le quart monde.Je suis propriètaire d'un bel appart (certes en Auvergne pas à Paris), je sors raisonnablement , et mes potes qui ne sont pas profs soit galèrent , soit effectivement gagnent très bien leurs vies mais en faisant des horaires de dingues, des déplacements, et en ayant toujours au-dessus de la tête l'épée du licenciement..Il est de fait que les classes moyennes vivent moins bien que la génération précédente mais c'est pareil pour tout le monde.Et j'ai un pote qui a eu son agreg l'année dernière (en interne) et il reconnaît lui-même qu'il a changé de niveau de vie..soyons aussi un peu réalistes et n'alignons pas les mêmes lieux communs sur les autres professions que ceux qu'on aligne sur nous .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Augustin le Lun 28 Fév 2011 - 8:59

Mais je compte bien sur l'agreg interne pour changer de niveau de vie, s'il ne la supprime pas avant que je puisse la passer.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Ruthven le Lun 28 Fév 2011 - 9:08

@olivier-np30 a écrit:Un agrégé qui donne une khôle par semaine gagne très confortablement sa vie.

Une khôle c'est tester 3 personnes ! Je pense que l'honnêteté intellectuelle c'est important. Quant au niveau, en MPSI 1ère année 30% du programme correspond à ce que je faisais en terminale donc qu'on ne me dise pas que c'est éprouvant. Comme dans tout corps de profession il y a aussi des avantages que les uns et autres pourraient épingler à l'instar des plombiers qu'on cite souvent en exemple.

Mais il y a peu de khôles à faire, encore faut-il être près d'un lycée qui a une prépa ...

L'heure de khole est payée en moyenne autour de 50 euros ; elle est imposable pour ceux qui n'ont pas leur service d'enseignement complet en prépa. S'il n'y avait pas cela pour améliorer le salaire des profs de prépa, je ne suis pas persuadé que les postes attireraient les meilleurs enseignants.

Personnellement, je ne me plains pas de mon salaire, mais il faut reconnaître qu'il y a un moment où la qualification doit se payer. Quand je vois le tarif auquel sont payées des formations bidon (type PRODAS= programme de développement affectif et social), quand je vois le tarif des formations en entreprise, je trouve que la qualification intellectuelle n'est pas rémunérée à la même hauteur à l'intérieur de l'EN.

A l'université, l'heure de vacation est à 30 euros ; on paie des gens très qualifiés (souvent agrégés et docteurs) une misère pour faire fonctionner la machine, et tout le monde a l'air de trouver cela normal sous prétexte que c'est un travail valorisé.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Fourseasons le Lun 28 Fév 2011 - 9:22

Olivier, ca ne te dérange pas de prendre en compte les HS et la fonction de PP pour dire que le salaire d'un enseignant est très confortable ? Parce que si tu as besoin d'y inclure ses rémunérations pour travail supplémentaire c'est bien que sans celles-ci la rémunération ne te semble pas si confortable, par rapport à nos responsabilités et les exigences d'études.

Tout le monde ne peut pas être PP ni avoir des HS ! Tant pis pour ceux là ?

Bon je ne suis pas non plus de ceux qui estime que son salaire ne lui permet pas de vivre décemment même si je suis loin de rouler sur l'or et de pouvoir partir régulièrement en vacances.
Cela étant dit, ca ne te choque pas que le niveau de vie des enseignants depuis au moins 20 ans a sacrément chuté ? Ne doit-on pas dans notre pays revaloriser ce beau métier ? Attirer les meilleurs avec un salaire attractif (surtout que les conditions d'enseignement n'attirent plus!) ? Redonner au métier d'enseignant ses lettres de noblesse pour qu'il soit à nouveau respecté lui permettant de remplir son rôle si important pour la société ?

Parce que le discours "prof très bien payé, prof toujours en vacances" franchement ca n'aide l'EN a remplir son rôle ! Beau message envoyé à nos élèves.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Jane le Lun 28 Fév 2011 - 9:38

Le sentiment de richesse relative est aussi, je suppose, lié à la situation familiale et à la région où l'on habite. Couple de profs échelon 8 pour Tarzan, 7 pour moi, avec 3 enfants, dans une grande ville (donc aux logements hors de prix, avec des impôts locaux exorbitants), ça ne va pas chercher loin. Un couple d'enseignants sans enfants vivant à la campagne doit sans aucun doute se sentir infiniment plus riche que moi, je suppose.
Maintenant, on ne peut nier que le salaire d'un enseignant est supérieur au revenu médian. Doit-on pour autant s'en contenter parce que d'autres gagnent moins ? Maigre consolation, non ?
Quand on ajoute à ce sentiment la charge de travail grandissante (tout autant qu'inutile) que nos ministres successifs fort ingénieux ont réussi à nous imposer, le mépris qu'on nous oppose, la difficulté grandissante d'exercer le métier qu'on a choisi (quelles que soient nos raisons au départ) avec un public de plus en plus cossard et odieux, ça finit par peser lourd dans la balance. Même pas le portefeuille pour faire contrepoids. La seule chose qui nous reste, ce sont nos vacances qu'on nous jalouse tant: pour combien de temps encore ? No

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Lun 28 Fév 2011 - 10:37

Cripure a écrit:
@pg73 a écrit:Je ne réclame aucune avancée salariale pour ma pomme, après chacun est libre de revendiquer ce qu'il veut...
Ce n'est pas ce que vous avez écrit. S'il ne s'agit que d'énoncer un credo personnel, la discussion n'a pas d'intérêt. Bien sûr que vous êtes libre de revendiquer ou pas, de vendre votre talent ou pas. Je parlais de votre message précédent.

Alors je résume ma pensée en + clair. La situation matérielle des profs certifié ou agrégé c'est pas blanc ou noir, et je ne veux pas me laisser enfermer dans une position caricaturale.

Non, nous ne sommes pas d'infâmes privilégiés et n'avons pas à nous justifier en permanence sur nos prétendus avantages, d'ailleurs ceux qui se coltinent tous les jours des classes infernales savent que ce n'est pas forcément une sinécure pour 30 euros de l'heure... Ceux qui nous envient peuvent passer le concours, après un an de neuf-trois je pense qu'ils verront les fameuses vacances d'un autre oeil...

Oui, nous faisons partie des classes moyennes favorisées. Nous gagnons tous ici (du moins les titulaires des concours capes ou agreg) honnêtement notre vie, après il fut considérer les situations d'exercices professionnelles qui sont très diverses... Enseignant certifié ou agrégé en France c'est loin d'être le quart-monde quand même au regard du reste de la société !

Comme prof de maths en tout cas si je veux vraiment gagner de l'argent, je sais très bien comment faire (colles, heures sup, cours particuliers) et si je veux soigner ma qualité de vie je sais aussi comment faire (moins d'heure sup, et aucun extra...) mais on ne peut pas toujours réclamer le beurre et l'argent du beurre...

Je suis 10000 fois plus scandalisé par les conditions de plus en plus difficiles dans lesquelles on nous demande de transmettre notre savoir (élèves difficiles, impossibilité d'imposer une discipline vraiment efficace dans certains établissements) que par notre situation matérielle qui me parait tout à fait décente ! Transmettre ses connaissances est un boulot bien agréable, ce qui l'est moins c'est qu'on ne puisse plus le faire dans certains établissements !!!

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Reine Margot le Lun 28 Fév 2011 - 10:50

le problème ce n'est pas la comparaison avec d'autres professions mais que nos salaires n'ont pas été revalorisés pour suivre l'inflation depuis 25 ans...d'où perte du pouvoir d'achat. ok on n'est pas les plus à plaindre mais petit à petit on se paupérise.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Augustin le Lun 28 Fév 2011 - 10:54

@pg73 a écrit:mais on ne peut pas toujours réclamer le beurre et l'argent du beurre...

Juste au passage... dans ce pays certains n'ont pas besoin de réclamer pour avoir le beurre, l'argent du beurre et plus si affinité. Et ce sont les mêmes qui ont l'intention de profiter de la destruction de l'école que je déplore avec toi. Tout se tient... CQFD.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Kroko le Lun 28 Fév 2011 - 11:00

moi je trouve l'argument que "nous ça va parce que c'est pire ailleurs" détestable. Oui on sera toujours bien lotis par rapport à d'autres. ça ne veut pas dire qu'on ne mérite pas un salaire à la hauteur du niveau d'études et du métier.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par roxanne le Lun 28 Fév 2011 - 11:04

On est d'accord mais ça répond aussi à un discours un peu courant aussi (et sûrement en réponse aux remarques faites par les non-profs) "on est les plus malheureux , on travaille plus que tout le monde et on gagne moins"..voilà, je trouve qu'il est dommage de répondre à une caricature par une autre caricature..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Kroko le Lun 28 Fév 2011 - 11:05

c'est sûr ....

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par alprechac2 le Lun 28 Fév 2011 - 11:08

Je n'ai pas lu tout le post. J'ai juste une petite remarque sur le salaire.

C'est sûr qu'à première vue, gagner 1840 euros / mois (certifiée 6e échelon), ouah ! ça fait rêver dans notre société (et mes parents sont tous les deux ouvriers au smic, donc oui, je me rends compte de ma "chance").

Mais en y regardant de plus près, si on calcule notre taux horaire : 1840 / 180 heures (car on nous serine - CDE y compris - que 1h de cours = 1h30 de travail à la maison, donc 45 heures par semaine, donc 180 heures au mois ; et encore, j'estime faire plus de 45 heures par semaine, mais bon, tenons compte de ces fameuses vacances où l'on travaille moins) = 10.22 euros de l'heure, soit ce que l'on me donnait l'été quand j'étais étudiante et que je faisais des ménages au noir ...

Alors, certes, on a un salaire décent mensuel, mais pour combien d'heures de travail au final ? Au taux horaire, notre salaire est loin d'être décent et revaloriser l'école serait peut-être aussi nous payer un peu plus ...

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par CarmenLR le Lun 28 Fév 2011 - 11:13

@olivier-np30 a écrit:
Mon père, certifié, avait des fiches de paie entre 2900 et 3100 nets avec quelques heures sups et il n'était pas en hors classe.

En entreprise pour avoir un salaire décent, il faut soit démissionner au moins une fois, soit se donner à fond et non se contenter du minimum.

Etre PP c'est aussi s'impliquer dans la vie de l'établissement et ce n'est pas non plus la fin du monde, un salarié qui veut un bon salaire doit aussi s'impliquer.


Je suis désolée, Olivier, mais cette phrase me choque. Je ne supporte plus le discours sur les profs qui ne s'investissent pas et font le minimum. Ce n'est pas mon cas et marre aussi de prendre pour les autres. Qui a dit que l'on se contentait du minimum ? Je fais mon travail plus que parfaitement : préps nickels, changements de programmes, devoirs très fréquents, corrections impecs, implication maximale dans la vie de l'établissement (je suis dans un grand nombre de projets et c'est le cas de beaucoup de mes collègues, parce qu'aujourd'hui, enseigner, c'est ça) , avec une direction adepte du management d'équipes. On en est à un minimum de 4 heures de réunions par semaine et on a des pics réguliers à 11 heures / semaine (oui), plus souvent qu'à notre tour, au moment des portes ouvertes, de l'écriture du projet d'établissement, de la réflexion sur les programmes etc., et des réunions avec compte-rendus, rapport d'activités, etc. rédigés par qui ??, pendant le temps durant lequel je suis censée faire mes préps et corrections, qu'il faut pourtant bien faire à un moment donné : le week-end et le soir, tard. En faisant le minimum, que ce soit dans un bon bahut ou dans un bahut difficile, on ne tient pas 6 semaines, tout simplement. Je bosse tout le temps, pas de week-ends depuis septembre. Quelques jours de décompression à chaque vacances, et boulot intensif la deuxième semaine. Je précise que j'ai plus de dix ans de boutique et que je suis quelqu'un d'efficace : la charge de travail en lycée est tout simplement énorme.

Reconnaissance salariale : eh bien, non, aucune. Nous sommes très nombreux à faire pas mal d'heures supp non payés, imposées par le système, parce que c'est ainsi que le métier évolue. Je fais ça par conscience professionnelle et parce que si on ne le fait pas, ce n'est juste pas tenable.

Mon salaire est correct, mais nettement inférieur à l'investissement en temps et en énergie.
Et surtout, surtout, surtout, comme le dit Jane, les conditions de travail se dégradent à vitesse V : les tâches complètement inutiles et chronophages se multiplient, et les classes et les élèves ingérables aussi. Les élèves sont de plus en plus difficiles et il est de plus en plus difficile d'enseigner. Les classes et les zones où l'on n'enseigne pas mais où on fait de la "gestion de classe" en permanence se multiplient, ce n'est pas un secret. La grande question que je me pose est celle de l'utilité de tous ces projets et réunions chronophages : tout cela me semble complètement inutile, voire parfois nuisible, pour les élèves. Je me demande si tout cela n'est pas fait très cyniquement pour que nous n'ayons plus le temps ni la possibilité d'enseigner et que le savoir soit confisqué par les élites.

3000 euros pour un certifié ????? 11ème échelon avec 5 HSA, forcément. Je ne lance pas l'éternel débat sur les hsa, mais je suis contre et de l'aveu même de mon CDE, si tous les collègues refusaient les HSA, la politique de suppression de postes cesserait ou ralentirait fortement. Et devenir propriétaire dans une grande ville, j'y songe, mais il fallait sans doute y penser il y a dix ans.

Je ne dis pas du tout que je suis plus malheureuse que les autres salariés, et je suis consciente de ce que j'ai : j'ai un boulot intellectuel (plus pour longtemps) et stimulant payé correctement, mais je songe à la reconversion, parce que si ça continue à ce rythme-là, je vais tomber malade. Donc, oui, gagner un peu moins, pourvu que je ne sois pas pressée comme un citron comme c'est le cas aujourd'hui. Au taux horaire réel, je gagnerai plus (si, si), et je pourrai me projeter dans l'avenir, parce que là, avec la politique hallucinante qui règne à l'EN depuis 10 ans, ce n'est juste pas possible. Et puis, surtout, je sens profondément qu'ils sont en train de détruire l'école publique et je ne le supporte pas.

Je précise aussi, et je suis d'accord avec toi, Olivier, que l'article de départ n'est vraiment pas terrible et qu'effectivement, avec une base aussi mauvaise, le débat va s'enliser...

Sur ce, et sans blague, je vais... travailler.


CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Invité le Lun 28 Fév 2011 - 11:42

bref.
N'empêche que prof n'est plus un métier qui attire, qu'il se dévalorise pour pas mal de raisons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par gemshorn le Lun 28 Fév 2011 - 11:57

.


Dernière édition par gemshorn le Lun 28 Mar 2011 - 18:12, édité 1 fois

gemshorn
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Lun 28 Fév 2011 - 11:59

@gemshorn a écrit:
@Adri a écrit:
8è échelon, oui ... première rentrée pour stage en 2000, première rentrée de titulaire en 2001 je termine donc ma 11ème année (c'est pour ça le vouvoiement ? Razz )
et j'ai commencé avec un reclassement (2,5 ans je crois)

Euh, j'ai commencé en 1997 comme MA, certifié en 1999, agrégé en 2001 (avec reclassement) et je suis au 7è échelon seulement (depuis un an), alors tu as avancé drôlement vite heu

le reclassement certifié vers agrégé fait souvent perdre un échelon

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par gemshorn le Lun 28 Fév 2011 - 13:13

.


Dernière édition par gemshorn le Lun 28 Mar 2011 - 18:11, édité 1 fois

gemshorn
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Adri le Lun 28 Fév 2011 - 13:15

bon, je ne suis pas représentative, je m'en rend bien compte... La faute à mon parcours.
sinon, je suis passée une fois au grand choix, puis choix...

financièrement c'est appréciable (mais le reste furieux )


Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Adri le Lun 28 Fév 2011 - 13:19

@gemshorn a écrit:
@Karine B. a écrit:

le reclassement certifié vers agrégé fait souvent perdre un échelon

Ça, je le savais plus ou moins (d'ailleurs, je trouve que c'est bien mal récompenser ceux qui ont le mérite de passer et réussir un concours alors qu'ils enseignent déjà, mais bon, c'est un autre problème). Adri a, semble-t-il, aussi été reclassé d'après ce qu'il disait, c'est pour ça que je ne comprends pas (enfin, c'est un détail).

oui j'ai été reclassée, mais je ne suis pas passée de certifiée à agrégée, c'est ma scolarité ENS (4 ans) qui m'a valu d'être reclassée. (je ne sais plus à combien de temps ça équivaut exactement). En bref, je suis entrée à l'EN en octobre 1995, mais je n'ai commencé à être prof qu'en 2000.

Et désolée, à force de ne pas trop en dire, je n'étais pas très claire Rolling Eyes

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par gemshorn le Lun 28 Fév 2011 - 13:22

.


Dernière édition par gemshorn le Lun 28 Mar 2011 - 18:11, édité 1 fois

gemshorn
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Adri le Lun 28 Fév 2011 - 13:26

eh je ne suis encore qu'au 8ème !

et pas besoin de courbettes Laughing

le grand choix, une seule fois humhum Rolling Eyes

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par gemshorn le Lun 28 Fév 2011 - 13:28

.


Dernière édition par gemshorn le Lun 28 Mar 2011 - 18:11, édité 1 fois

gemshorn
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Lun 28 Fév 2011 - 17:14

Lorica a écrit:bref.
N'empêche que prof n'est plus un métier qui attire, qu'il se dévalorise pour pas mal de raisons.

Exact, pour pas mal de raisons ! Mais à mon avis le salaire est en queue de liste des multiples raisons. On pourra bien me proposer 10000 euros par mois, c'est pas ça qui me donnera envie de me taper 5 ans de neuf trois dans des conditions d'exercice totalement infernales. Je préfère garder ma santé mentale, mes 1900 euros et le lycée pépère qui va avec !

Je pense que les conditions d'exercice du début de carrière ont de quoi faire frémir tous les jeunes profs titulaires du CAPES, alors si en plus il faut risquer sa peau pour 1400 euros mensuel, ça s'apparente plus au salaire de la peur !




_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum