Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:05

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article4704

Pourquoi le jury qui a choisi ce texte n’a-t-il pas, comme c’est la norme, été voir la source latine ? Il se serait rendu compte que le texte original n’existe tout simplement pas… Et c’est là où l’erreur qu’un historien qualifie de « désolante et incompréhensible » se double d’une faute professionnelle grave.

En effet, s’il n’est pas certain qu’une telle affaire entraîne une invalidation de l’épreuve, puisque le principe fondamental d’équité entre tous les candidats n’a pas été rompu, il demeure un doute, puisqu’a été livré, dans une épreuve de commentaire de texte en histoire médiévale, un texte contemporain.

Les agrégatifs qui ont passé les concours se posent d’ailleurs la question avec anxiété, comme l’atteste ce forum d’échanges entre historiens, par le biais duquel l’affaire a commencé à émerger. A l’heure où nous mettons en ligne, le ministère de l’éducation nationale ne nous a pas répondu sur les risques d’annulation de l’épreuve.

Mais cette erreur humaine et cette faute professionnelle ont aussi un parfum de scandale. En effet, le jury – ou du moins certains de ses membres – aurait voulu étouffer l’affaire, qui ne transparaît que maintenant, alors que l’épreuve d’agrégation date de plus d’un mois. « On peut parler d’omerta. Cela se sait dans le milieu, mais on nous a dit de ne pas en parler, pour ne pas mettre en danger le bon déroulement de l’épreuve et remettre en question le travail des candidats. Mais c’est aussi un réflexe corporatiste, qui témoigne de l’arrogance de certains pontes, incapables de reconnaître leurs erreurs. »

L’historien et universitaire médiéviste qui s’exprime ainsi refuse de parler à visage découvert, comme les autres chercheurs contactés par Mediapart, puisque, poursuit-il, « le milieu des médiévistes français est un milieu minuscule et très centralisé, où il est facile de faire régner l’ordre et où les membres du jury d’agrégation sont puissants ». Une autre source interne – un correcteur de l’épreuve qui souhaite lui aussi conserver l’anonymat – affirme même que le corrigé, transmis par le jury, maintient qu’il s’agit de la traduction d’un texte inédit. Le jury préférerait donc accréditer un mensonge plutôt que de reconnaître une erreur. « Ce qui est absurde, poursuit un historien, c’est d’avoir cru possible d’étouffer une telle affaire à l’heure d’internet. On se demande si ces gens pensent avec des catégories médiévales. »

D’autres historiens contactés par Mediapart avancent une autre explication à l’affaire qui serait également imputable aux dernières réformes ayant touché ces dernières années le monde de la recherche, sans vouloir pour autant en faire une excuse. Les tâches administratives des directeurs de laboratoires ont explosé avec les réformes de l’Université et le temps imputé à la recherche a été réduit d’autant. Catherine Vincent, l’historienne médiéviste membre du jury d’agrégation qui a décidé de donner ce document aux candidats, est aussi directrice de laboratoire à l’Université Paris X, où elle est réputée faire un excellent travail en interne. Mais cette réputation de travailleuse ne sera sans doute pas suffisante. Sous couvert, encore une fois, d’anonymat, un historien médiéviste avance :« La question n’est sans doute déjà plus de savoir si le jury va démissionner, mais quand ? »


Dernière édition par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:07, édité 1 fois

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:07

@thrasybule a écrit:Ils peuvent refaire passer l'épreuve?
Au début je pensais que non, mais vu le scandale que c'est en train de faire, l'hypothèse commence à devenir crédible.
Je pense qu'un étudiant gagnerait au T.A., parce que si on laisse ça, les prochains jurys pourront faire étudier une recette de cuisine japonaise traditionnelle en la faisant passer pour une chanson de David Bowie.

On en parle sur twitter, par exemple Isabelle Vodjdani : http://twitter.com/#!/IsaVodj/statuses/72724514370367488

@IsaVodj Isabelle Vodjdani
Grosse bourde dans le sujet de l'agrégation d'Histoire http://is.gd/VaoRie - #pastiche

Et ce sera demain dans Libération :

http://www.liberation.fr/sciences/01012339208-une-histoire-de-faux-pour-l-agregation

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Igniatius le Lun 23 Mai 2011 - 22:26

@John a écrit:
@thrasybule a écrit:Ils peuvent refaire passer l'épreuve?
Au début je pensais que non, mais vu le scandale que c'est en train de faire, l'hypothèse commence à devenir crédible.
Je pense qu'un étudiant gagnerait au T.A., parce que si on laisse ça, les prochains jurys pourront faire étudier une recette de cuisine japonaise traditionnelle en la faisant passer pour une chanson de David Bowie.


D'autant que ça existe presque !

Spoiler:
Ca pourrait peut-être tromper un vieux professeur de chaire...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par thrasybule le Lun 23 Mai 2011 - 22:28

Igniatius j'allais mettre cette chanson!Je pensais aussi au beau japonais dans Furyo, avec la belle musique de je ne sais plus trop qui

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Igniatius le Lun 23 Mai 2011 - 22:29

LEs grands esprits...


On a sans doute le niveau pour siéger au jury de l'agreg d'histoire, non ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:30

On s'égare, on s'égare...

Et je ne suis pas sûr que Catherine Vincent et Denyse Roche aient traité de "China Girl" dans leurs ouvrages, donc n'accusons pas sans preuve s'il vous plaît !

D'ailleurs, les chansons de David Bowie datent-elles vraiment du 20eme siècle ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:31

Tiens, le journal 20 minutes vient de reprendre l'information :

http://www.20minutes.fr/ledirect/729222/agregation-histoire-2011-annulee-faute-organisateurs

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Condorcet le Lun 23 Mai 2011 - 22:32

@Igniatius a écrit:LEs grands esprits...


On a sans doute le niveau pour siéger au jury de l'agreg d'histoire, non ?

On ne se moque pas des historiens Razz Razz Razz

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:33

Je me demande si le Président du jury de l'agrégation externe d'histoire est en train de dormir en ce moment. Sleep Si c'est le cas, j'espère qu'il profite bien de sa nuit : ça va lui faire drôle en lisant le journal demain.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Hermione0908 le Lun 23 Mai 2011 - 22:43

Oiseau, je croise tous les doigts pour que cela ne te porte pas préjudice. Parce que l'annulation d'épreuve, c'est très déstabilisant. J'ai vécu ça en 2005 au capes externe, on nous a dit alors qu'on avait déjà rempli les en-tête des copies que l'épreuve était annulée (français moderne). Nous, on avait tellement la tête dans le guidon qu'on a compris "le capes est annulé". Bonjour le moment de panique. Il ne s'agissait finalement que d'une épreuve. On a été convoqués à nouveau 15 jours plus tard. Mais c'est vraiment perturbant.
En tout cas, je n'en reviens pas d'une telle bourde. Il n'y a pas de relecteurs des sujets ? A ce niveau d'exigence universitaire, c'est impardonnable.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Condorcet le Lun 23 Mai 2011 - 22:54

Il faut savoir aussi que la tâche des universitaires devient insoutenable pour certains, entre l'administratif, le volet recherche, l'aspect pédagogique, ce genre d'erreurs est, hélas, moins révélateur d'une insuffisance personnelle que de l'engorgement horaire de l'université actuelle. Comme agrégatif malheureux
Spoiler:
terrassé par Edgar Quinet
, je ris des velléités labyrinthiques du jury de l'agrégation d'histoire qui adore proposer des commentaires de texte déroutants ; comme ancien doctorant et historien, je compatis devant cette incroyable erreur qui va ternir des réputations. Si cela était confirmé, je trouve cependant malhonnête et contraire à l'esprit qui préside à la discipline historique de ne pas confesser humblement son erreur (car qui ne commet pas d'erreur ?).

Tous mes encouragements et mes souhaits de réussite, quel que soit le contexte, Oiseau : coeurs fleurs2 fleurs


Dernière édition par condorcet le Lun 23 Mai 2011 - 23:05, édité 1 fois

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 22:57

Je suis tombé par hasard sur le mail d'un Monsieur Pierre Jego qui n'aime pas beaucoup le ministre Shocked

http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=vx&list=H-Francais&month=1105&week=d&msg=p7M2lLEFRFMldhJym6gBtA

C'est normal qu'il y ait des discussions pareilles en accès public ???

View the H-Francais Discussion Logs by month
View the Prior Message in H-Francais's May 2011 logs by: [date] [author] [thread]
View the Next Message in H-Francais's May 2011 logs by: [date] [author] [thread]
Visit the H-Francais home page.

From: Pierre Jego
List Editor: Bruno Modica
Editor's Subject: Bourde agreg d'histoire
Author's Subject: Bourde agreg d'histoire
Date Written: Mon, 23 May 2011 21:17:38 +0200
Date Posted: Tue, 23 May 2011 15:17:38 -0400

Sujet : Pierre JEGO vous envoie un article à lire sur mediapart.fr
Vous allez apprécier.....
Pierre

Voilà la dernière du MEN de l'incapable et discrédité Chatel. Chatel en
haillons? Oui, c'est une commune de Charentes Maritimes en effet!
frappée par Xynthia en mars 2010. Refrappée par cette affaire
"abracadabrantesque"!
Pierre

Veuillez cliquer sur son titre ci-dessous pour accéder à l'article qui
vous est offert. Ce faisant, vous autorisez Mediapart a vous tenir
informé de ses publications. Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée.

Article offert : Gigantesque bourde du jury à l’agrég d’histoire : le
concours menacé ?

http://www.mediapart.fr/article/offert/6ffa635494d9bb1ddd9f9c8469a39039



Erreur humaine, faute professionnelle et silence gêné ou contraint de
certains historiens se
conjuguent pour faire tanguer l’agrégation d’histoire. Le texte donné à
l’épreuve de commentaire de texte en histoire médiévale a été présenté
comme un authentique document médiéval alors qu’il s’avère être un
pastiche des années 1960.
>


NDLM: hallucinant en effet... mais tout à fait à l'image de ce que je
pressentais... La trahison des clercs...


> Message du 23/05/11 21:03
> De : "Bruno Modica"
> A : H-FRANCAIS@H-NET.MSU.EDU
> Copie à :
> Objet : presse : L'Ecole n'enseigne pas a voir
>
> From: Daniel Letouzey
>
> dans la revue de presse HG,
> http://clioweb.canalblog.com/
> http://clioweb.canalblog.com/tag/esclavages
>
> - L'Ecole n'enseigne pas à regarder et à voir...
>
> Les plus masos écouteront la reprise en mai 2011
> des arguments déjà servis en 2007
> Méconnaissance involontaire
> ou mépris calculé du travail fait
> par les profs et leurs élèves en classe ?
>
> - Malheureux manuel franco-allemand...
>
> - Palémon Glorieux et l'épreuve de médiévale à l'Agrégation 2011
> (source CVUH)
>
>
> Daniel
> Copyleft H-Français - Clioweb - Clionautes
>
> .
> D Letouzey
> ..
> Revue de presse HG : http://clioweb.canalblog.com/
> L'histoire des esclavages : http://clioweb.free.fr/
> ....
>


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Igniatius le Lun 23 Mai 2011 - 23:00

Si je puis me permettre, t'es sûr que c'est judicieux de le publier sur ton forum ?

Il a peut-être fait une mauvaise manip ce monsieur.

Ceci dit, j'aime bien ce qu'il dit, même si ce n'est pas clair.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Invité19 le Lun 23 Mai 2011 - 23:00

apparemment ils ont essayé de dissimuler le truc...

j'ai de l'estime pour Catherine Vincent en plus, et au contraire s'il y avait bien un membre du jury qui ne cherchait pas à enfoncer les candidats, d'après ce que j'en ai aperçu, c'était elle.

je suis furieuse d'un côté, mais de l'autre je suis assez triste pour les conséquences que ça va avoir sur leur renommée, peut-être.

J'espère qu'ils vont pas annuler l'épreuve...


Dernière édition par Oiseau phenix le Mar 24 Mai 2011 - 1:02, édité 1 fois

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Condorcet le Lun 23 Mai 2011 - 23:07

Cela montre qu'il devrait y avoir un spécialiste qui compose en même temps que les candidats pour repérer les invraisemblances. Triste jour pour la discipline historique pale


Dernière édition par condorcet le Ven 27 Jan 2012 - 13:49, édité 1 fois

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par lysias le Lun 23 Mai 2011 - 23:12

Oiseau: moi non plus je n'espère pas que l'épreuve sera annulée.

Pour que tout soit clair, j'ai relayé l'info ici, mais j'attends surtout que les principaux protagonistes assument les conséquences de leurs actes. Je suis sûr que s'ils n'avaient pas essayé (n'essayent pas) d'étouffer l'affaire, bon nombre d'agrégatifs en seraient satisfaits. Or, là, ce n'est pas du tout le cas (au delà du fait que ça soit très très grave). Franchement, pour la plupart d'entre nous, ça fait 2 ans qu'on n'a pas de vie sociale, qu'on bûche, qu'on bûche, qu'on bûche: là, ça reste impardonnable.

Après, comme tu l'as dit plus haut, et j'adhérais déjà quelques heures plus tôt: ce qui me chiffonne le plus, c'est qu'à un tel niveau d'exigence, et venant d'un jury qui sait si bien mépriser les candidats (ou les spectateurs, expérience vécue), on en vienne à un tel degré de légèreté (pour rester poli)...

j'espère qu'on ne nous fera pas repasser l'épreuve (c'est déjà assez intense de devoir préparer les oraux comme ça); mais j'espère aussi des démissions, et que le jury tire les conséquences de leurs erreurs. J'ai échoué l'an dernier, je risque d'échouer cette année, comme bien d'autres, et nous en tirons les conséquences: nous remettons ça, nous renonçons pour un an encore à une vie sociale et les agréments qui l'accompagnent. Que le jury, pour cette fois, tire les conséquences de ce méfait.


(oiseau: bon courage, malgré tout ce qui s'annonce, pour la suite. Je compatis, sincèrement. Demain colle de HP: alors c'est dire ! )


Dernière édition par lysias le Lun 23 Mai 2011 - 23:58, édité 1 fois (Raison : ortho...)

lysias
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Condorcet le Lun 23 Mai 2011 - 23:14

Courage à vous deux et de tout coeur, je souhaite que le jury reconnaisse son erreur en trouvant la solution la plus humaine pour les candidats. fleurs2 fleurs

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Igniatius le Lun 23 Mai 2011 - 23:19

Croisez les doigts les girls, et ne vous laissez pas (trop) distraire pdt vos révisions !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Lun 23 Mai 2011 - 23:33

Des précisions par Joseph Confavreux :

Alerté par un mail d'un agrégatif, j'ai tenté de contacter dès ce lundi matin plusieurs membres du jury de l'agrégation, dont Catherine Vincent, mais aucun ne m'a – à la fin de cette journée – répondu. Les historiens que j'ai pu joindre ont confirmé que le texte donné à l'épreuve d'agrégation n'était pas un authentique document médiéval, mais ont tous demandé l'anonymat. Même le candidat qui a attiré mon attention sur cette histoire n'a pas souhaité donner son nom. Plusieurs explications se conjuguent probablement. Un souci de ne pas fragiliser le travail intense des candidats à l'agrégation qui ont passé cette épreuve. Une volonté de ne pas accabler les responsables de la bourde dans un contexte de malaise collectif dans la recherche et l'Université. Mais sans doute aussi – et c'est plus grave – des injonctions informelles pour taire l'affaire, au moins jusqu'à la fin du déroulement de l'épreuve.

Pour ceux qui ne connaissent pas Joseph Confavreux : http://www.franceculture.com/personne-joseph-confavreux.html


Dernière édition par John le Lun 23 Mai 2011 - 23:36, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Invité19 le Lun 23 Mai 2011 - 23:33

Colle de HP pour moi aujourd'hui... courage pour la tienne !!

pour ma part j'ai planté 2 fois les oraux, et la première fois à quasiment rien... là j'en ris presque (passée ma première colère) j'ai pris mes distances avec tout ça, sinon on ne survit pas.


Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Invité19 le Lun 23 Mai 2011 - 23:34

merci John !

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Mar 24 Mai 2011 - 8:00

L'erreur pourrait venir de là : http://fasti.univ-paris1.fr/reunion_070105.php#constance

II. Les participants français au concile de Constance, par Sophie Vallery-Radot

Le concile de Constance (1414-1418) occupe une place considérable dans l’histoire des assemblées de l’Église. Ses deux principaux objectifs : mettre un terme au Grand Schisme et mener la réforme de l’Église. Ce concile rassemblant des centaines de participants laïcs et ecclésiastiques permet le brassage, les échanges de tous ces participants. Pour faciliter son organisation et améliorer son efficacité, l’assemblée conciliaire est divisée en nations : italienne, allemande, anglaise, française et espagnole à partir de 1417. S. V.-R. s’intéresse à la nation française, un vocable comprenant les individus appartenant alors au royaume de France stricto sensu, et aux régions frontalières de Bourgogne, Lorraine, Provence, Savoie et Gascogne. L’histoire de la nation française, au sein même de l’assemblée conciliaire, est le reflet de la guerre civile qui sévit en France.

L’historiographie est considérable mais lacunaire et difficile d’accès. Il n’y a pas d’étude systématique sur les acteurs du concile hormis les principaux, Pierre d’Ailly et Jean Gerson. Il n’existe rien sur la nation française, ni sur les membres qui la composent. C’est en cela que réside l’intérêt de tenter de reconstituer la liste des participants au concile. Pour cela, nous disposons de listes contemporaines ou légèrement postérieures au concile, dispersées dans les différentes bibliothèques européennes. Dans la majorité de ces listes, le classement des participants au concile suit un ordre hiérarchique ce qui rend difficile l’identification des membres de cette nation, notamment dans le cas des procureurs, et en ce qui concerne les localisations.

S. V.-R. est finalement arrivée à identifier 285 individus quand une source (P. Glorieux, Le concile de Constance au jour le jour, Tournai, 1965) mentionne pour la seule nation française près de 400 participants dont 200 docteurs.

Cette recherche, tant sur la nation française à Constance que sur les individus qui la constituent, et sur leurs relations, attitudes et marges de manœuvre, intéresse au premier chef les membres des Fasti. C’est pourquoi, S.V.-R a préparé une liste des participants au concile pour l’équipe des Fasti en les classant par diocèse (liste envoyée sur demande).

En étudiant, à l’échelle de l’Église, l’implication d’individus que nous croisons dans les sources locales, S. V.-R. offre une problématique à la connaissance érudite. L’exercice de mise en relation de l’activité conciliaire avec les sources locales est forcément périlleux. Les membres des Fasti ont une belle occasion de prouver que la collaboration n’est pas un vain mot.

Signalez les sources et envoyez vos fiches biographiques à S. V.-R. par mail : s.vallery-radot@hotmail.fr

Elle pourrait aussi venir de là (fin du 1er paragraphe et ambiguïté de la note 65) :

http://books.google.com/books?id=6BvRegAz_dAC&pg=PA466&lpg=PA466&dq=H%C3%A9l%C3%A8ne+Millet+Itin%C3%A9raires+du+savoir+de+l%27Italie+%C3%A0+la+Scandinavie&source=bl&ots=PH49aCVygN&sig=7fZkVVO30hWF-j1dBqJ6H2fMehQ&hl=de&ei=0kjbTdPjAsbAhAev0I2jDw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=5&ved=0CDsQ6AEwBA#v=onepage&q=glorieux&f=false

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par Marie Laetitia le Mar 24 Mai 2011 - 9:19

Je ne comprends pas en quoi ça explique l'erreur. On travaille tjrs en histoire sur des documents originaux. Si j'ai à ma disposition pour mon travail des publications d'érudits du XIXe ou du XXe siècle qui ne donnent pas leurs sources, je n'en tiens simplement pas compte.

Cette situation ubuesque tient sans doute de l'erreur humaine, tjrs possible. Mais j'ai tout de même beaucoup de mal à comprendre comment ce texte ne pouvait pas être reconnu de tous comme une simple restitution...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Mar 24 Mai 2011 - 9:20

Surtout par d'éminentes spécialistes !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Mar 24 Mai 2011 - 9:24

Bon ben ça y est : c'est carrrément dans le Monde :

http://www.lemonde.fr/education/article/2011/05/24/le-concours-d-agregation-d-histoire-risque-d-etre-annule_1526430_1473685.html

Le concours d'agrégation d'histoire risque d'être annulé

LEMONDE.FR | 24.05.11 | 08h04

Une menace d'annulation pèse sur le concours d'agrégation d'histoire 2011. L'épreuve d'histoire médiévale, qui s'est tenue début avril, est entachée d'irrégularité, car le texte proposé à l'étude, qui était présenté comme un journal authentique datant de 1415, s'est révélé être en réalité un texte composé par l'historien Palémon Glorieux, publié en 1964.

Une confusion qui provoque la surprise de monde universitaire et la colère des postulants, qui se plaignent sur des forums dédiés à l'histoire. Une erreur étonnante, d'autant que dans le texte d'introduction, Palémon Glorieux sous-entend la part d'invention de ce texte moderne à partir de diverses sources anciennes, et ne dissimule pas son identité d'auteur.

Le blog sciences de Libération s'interroge : "Comment les deux historiennes chargées de choisir le texte du concours – Catherine Vincent (du CHSCO) et Denyse Riche (université Lyon-II) – ont-elles pu commettre cette énorme bourde ? Comment imaginer que les historiennes n'aient pas vérifié qu'il existe un 'original', en latin le plus probablement ?"

C'est la première fois que les organisateurs du concours d'agrégation sont confrontés à pareil cas. Les ministres de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, Luc Chatel et Valérie Pécresse, devront se prononcer sur la validité ou non de cette épreuve. Ils pourront alors décider de valider cette épreuve malgré le scandale, ou faire repasser aux postulants l'épreuve contestée, voire l'ensemble du concours pour se prémunir contre des plaintes d'irrégularité.

Le Monde.fr

Luc Cédelle s'y met également :

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/05/24/scandale-a-l%E2%80%99agregation-d%E2%80%99histoire-le-document-medieval-datait-de-1964/

24 mai 2011
Scandale à l’agrégation d’histoire : le document médiéval datait de 1964!

Une épreuve de l’agrégation d’histoire 2011 risque-t-elle d’être invalidée, entraînant peut-être l’annulation du concours et l’obligation pour les candidats de le repasser ?

On n’en est pas encore là, et les avis divergent sur cette perspective. Mais une chose est sûre : un sérieux cafouillage dans le choix d’un sujet provoque un scandale sans précédent. En histoire médiévale, le texte donné à l’épreuve de commentaire, censé être un document historique authentique produit au Moyen Âge était en fait extrait d’une fiction rédigée au XXème siècle !

Les quelques pages soumises à l’analyse des candidats étaient extraites d’un livre paru en 1964. Un document médiéval ou sa traduction peuvent bien sûr avoir été édités en 1964 mais en l’occurrence c’est tout le contenu de l’ouvrage cité (Palémon Glorieux, Le Concile de Constance au jour le jour, 1964) qui est le fruit de l'imagination de cet auteur belge contemporain.

C’est en fait une sorte de roman historique dans lequel l’auteur, prenant littérairement l’identité d’un participant au concile de Constance, en 1415, en tient le journal, consignant jour après jour les épisodes de cet événement.

Le concile œcuménique de Constance, seizième de l'Église romaine, avait été réuni pour tenter de résoudre le Grand Schisme qui divisait l'Occident depuis 1378.

Les membres du jury qui ont choisi le texte ne semblent pas avoir décelé qu’il s’agissait d’un pastiche. Ils ne se sont apparemment renseignés ni sur l’existence d’une éventuelle version originale en latin, dont ils auraient dû vérifier la qualité, ni sur les modalités de transmission de ce texte. Et ils n’ont pas lu non plus les explications données dans son livre par l’auteur, ne cachant pas qu’en l'absence de source, il a « prêté sa plume » au narrateur.

Aussitôt connue, cette bourde a déclenché l’indignation parmi les candidats à l’agrégation, qui ont alerté la presse, et dans le milieu des enseignants en histoire. L’information a circulé sur des sites de discussion entre étudiants.

Selon certains protestataires, le jury aurait été, après l’épreuve, prévenu de sa bourde par plusieurs enseignants mais aurait tenté, en vain, «d'étouffer l'affaire».

Que va-t-il se passer maintenant ? Certains affirment que l’agrégation pourrait être annulée, mais d’une part la balle est dans le camp du ministère de l’Education nationale, qui n’a pas réagi jusqu’à présent et d’autre part, l’épreuve étant nationale, aucun candidat n’a été lésé par rapport aux autres.

Regrettable et fâcheux

L’association des professeurs d’histoire et de géographie (APHG), rappelant qu’elle est «très attachée aux concours nationaux du Capes et de l'Agrégation» pour sa part réagi lundi soir, par une déclaration de son secrétaire général, Hubert Tison, qualifiant de «regrettable et fâcheux» le choix du texte d'histoire médiévale à l'agrégation.

L’APHG rappelle que «le jury doit chercher des sujets qui n'ont jamais été expliqués» et qu'il est même, pour cette raison, «amené à traduire des textes en latin inédits».

«Faire passer pour un document authentique du XVème siècle une reconstitution imaginée par un auteur du XXème siècle alors que ce texte n'existe pas et que l'auteur lui-même le dit dans une notice, traduit un manque de vigilance et de rigueur dans la vérification des sources. A aucun moment les étudiants n'ont été prévenus que le texte qu'ils avaient à commenter était un pastiche», poursuit l’association.

Celle-ci remarque cependant que « tous les candidats ont planché sur le même texte» et «qu'il n'y a pas eu de rupture d'égalité entre eux, ce qui n'entraînerait pas ipso facto de refaire l'épreuve ou l'ensemble des épreuves d'agrégation». Mais l'APHG demande «que les étudiants ne soient pas pénalisés dans la correction et qu'à l'avenir pareille erreur, pareille faute ne se reproduise pas».

Luc Cédelle

C'est aussi sur yahoo actualités, sur Free actualités, sur le forum des étudiants de l'Université Toulouse le Mirail...

On en parle sur France Info ce matin :

La revue de presse et d’internet... Avec d’abord une affaire délicate qui touche le petit monde des concours de l’Education nationale...

Scandale : le mot est employé sur le blog de liberation.fr, le mot est peut-être un peu fort, en tout cas c’est une incroyable bourde dans l’organisation du concours d’agrégation d’histoire 2011, un concours désormais menacé d’annulation. Les étudiants ont planché début avril, notamment sur un texte présenté comme le journal authentique d’un participant au concile de Constance en 1415. Or, il s’agissait en réalité d’un texte composé par un historien en 1964, non pas pour créer faux, mais par une sorte de jeu historique et littéraire, une fiction pour faire revivre l’événement malgré l’absence de toute archive de l’époque.

L’introduction précisait bien d’ailleurs que le texte était fabriqué de toutes pièces. Comment les deux historiennes chargées de choisir le texte du concours ont-elles pu commettre ce que Sylvestre Huet appelle sur liberation.fr une énorme bourde ? Mystère... Et surtout que faire ? Les ministres vont devoir trancher, entre l’annulation pure et simple du concours ou seulement de l’épreuve d’histoire médiévale.

C'est au tour du Nouvel Obs :

L'agrégation d'histoire 2011 menacée d'annulation ?

24/05/11 à 08:20

Ca gronde chez les candidats à l'agreg' d'histoire 2011. Sur son blog "{Sciences²}", le journaliste Sylvestre Huet de Libération évoque une "énorme bourde" commise lors de l'épreuve d'histoire médiévale, passée en avril dernier.

En effet, le texte proposé aux étudiants a été présenté comme un texte issu du journal authentique d'un participant au Concile de Constance (1415). D'après l'énoncé de l'épreuve, ce dernier a été officiellement rédigé par Jean de Cerisy, le secrétaire de Jean Gerson, Chancelier de Notre Dame et de l'Université de Paris (1363-1429), philosophe et théologien.

Une erreur fatale au concours ?

Problème : ce texte s'avère être un journal fictif, rédigé non pas au 15ème siècle mais en 1964 et par l'historien Palémon Glorieux, explique Sylvestre Huet. "Je me suis permis de prêter ma plume au secrétaire de Gerson", explique d'ailleurs l'historien dans l'introduction du livre d'où est tiré l'extrait.

Le journaliste souligne d'ailleurs que s'il avait été authentique, le texte n'aurait certainement pas été écrit en français actuel mais en latin ou en vieux français.

L'erreur n'est pas anodine. Elle reste en tout cas en travers de la gorge des étudiants qui ont passé l'épreuve et s'interrogent : comment les deux historiennes, Catherine Vincent et Denyse Riche, toutes deux chargées de s'occuper de l'épreuve d'histoire médiévale, ont-elles pu commettre une telle erreur ? Luc Chatel et Valérie Pécresse doivent désormais trancher si celle-ci, aussi grosse soit-elle d'un point de vue scientifique, justifie d'annuler l'épreuve d'histoire médiévale voire l'ensemble du concours d'agrégation d'histoire de 2011. La décision ne manquerait pas de mécontenter bon nombre d'étudiants.

Le Nouvel Observateur

Le Figaro en parle également :

Le concours d'agrégation d'histoire de cette année est menacé d'annulation, révèle sur son blog un journaliste de Libération. L'épreuve d'histoire médiévale, qui s'est déroulée début avril, est en effet entachée d'un scandale dénoncé sur internet par des discussions entre étudiants.

Le texte proposé à l'étude, qui était présenté comme un journal authentique datant de 1415, s'est finalement révélé être un texte composé par l'historien Palémon Glorieux, publié en 1964. Une confusion qui pourrait bien remettre en cause la validité de l'épreuve.

Et sur le forum Histoire pour tous : http://www.histoire-pour-tous.fr/actualite/65-evenements/3668-agregation-dhistoire-2011n-une-epreuve-annuleen.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !

Message par John le Mar 24 Mai 2011 - 10:17

Commentaire très juste et lucide trouvé sur un forum :

sauf à considérer qu'un faux vaut un vrai, il n'est pas possible de corriger cette épreuve.

http://www.passion-histoire.net/n/www/viewtopic.php?f=90&t=27779&st=0&sk=t&sd=a&start=105

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum