À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour faire "monter le niveau"...

5% 5% 
[ 11 ]
23% 23% 
[ 48 ]
15% 15% 
[ 31 ]
4% 4% 
[ 8 ]
12% 12% 
[ 24 ]
5% 5% 
[ 11 ]
4% 4% 
[ 9 ]
24% 24% 
[ 49 ]
7% 7% 
[ 14 ]
 
Total des votes : 205

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Dhaiphi le Sam 24 Déc 2011 - 18:09

@Malaga a écrit:Les élèves, comme nous tous, oublient ce qu'ils ne "réactivent" pas régulièrement.
Je crois que "réactivation" est le maître mot.
Je ne vois pas pourquoi des élèves retiendraient ad eternam des notions qu'ils n'emploient pas ou plus mais je me répète. Embarassed

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par User5899 le Sam 24 Déc 2011 - 18:20

@coquelicot a écrit:Ben, tu l'as dit : il faut que ce soit réactivé régulièrement.
Ben, moi, j’apprenais tout par cœur, et près de quarante ans après, je me souviens de plein de choses que je ne pratique plus ni n'ai réactivées, en allemand, histoire, géographie, SVT, mathématiques, physique, chimie. Je me souviens même de certaines choses en EPS, discipline que je n'ai jamais pratiquée ni ne pratique aujourd'hui. Ce n'est pas une question de réactivation, mais d'attention lors de l’apprentissage et d'approfondissement de cet apprentissage. S'il fallait borner celui-ci à ce qui est utile, ce serait absurde : on ne sait jamais ce qui sera utile, quand on a 8 ou 13 ans.
Dhaiphi : ce n'est pas parce qu'on ne voit pas quelque chose que ladite chose n'existe pas...
Dhaiphi & Coquelicot : vos propos sont précisément ceux à cause desquels, selon moi, il y a des problèmes aujourd'hui. Désolé... Embarassed

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Dhaiphi le Sam 24 Déc 2011 - 18:49

Cripure a écrit:S'il fallait borner celui-ci à ce qui est utile, ce serait absurde : on ne sait jamais ce qui sera utile, quand on a 8 ou 13 ans.
Je n'ai pas dit que c'est souhaitable, il faut continuer à apprendre l'essentiel et même le superflu (qui ne le sera pas pour certains) avec toute l'attention et l'implication nécessaires comme tu le signalais...
Dhaiphi : ce n'est pas parce qu'on ne voit pas quelque chose que ladite chose n'existe pas...
heu oui, à propos de quoi ? scratch

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Sam 24 Déc 2011 - 18:54

Déjà posté, mais je ne m'en lasse pas :

Parabole des cailloux et de l'instruction

Un homme marchait dans le désert.
Une voix lui dit : "Ramasse quelques cailloux, mets-les dans ta poche. Demain, tu seras à la fois content et triste."
L'homme obéit ; le lendemain, il retira de sa poche des diamants, des rubis, des émeraudes, et il fut à la fois content et triste.
Content d'avoir pris une poignée de cailloux, et triste de ne pas en avoir ramassé davantage.

Ainsi en va-t-il de l'instruction...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par roxanne le Sam 24 Déc 2011 - 19:00

C'est ce que je dis parfois aux élèves qui osent me répondre quand ils n'ont pas fait leur travail qu'ils "n'ont pas que ça à faire".Je leur dis "Ben si, vous n'avez que ça à faire, vous n'avez pas d'enfants à élever, pas de traites à payer, vous n'avez qu'à apprendre, c'est la seule fois dans votre vie , profitez !"
autant vous dire que je passe pour une folle ..mais en général, ça leur en bouche en coin..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Reine Margot le Sam 24 Déc 2011 - 20:08

@roxanne a écrit:J'ai été écolière dans les années 70, je suis rentrée en 6° en sachant faire une analyse de phrase complexe, y compris les subordonnées et sachant compter et me débrouiller en calcul, ayant fait de l'histoire, pouvant situer les grandes villes et rivières sur ne carte de France .Mais ça n'a pas empêché que j'aie aussi appris en primaire à nager, à chanter, qu'on a élevé des têtards, ramassé des herbes, fabriqué un boulier.....pourquoi ce ne serait plus possible tout ça aujourd'hui ?

+1 (dans les années 80): je pense que la baisse du nombre d'heures y est pour beaucoup, et en effet pas mal de trucs annexes...(anglais alors qu'ils ne maîtrisent pas leur langue, etc)

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par coquelicot le Dim 25 Déc 2011 - 9:07

Bon, ok, expliquez-moi.

[quote="izbouchka"]
@Dhaiphi a écrit:
@coquelicot a écrit:Clarinette tu es vraiment une instit exemplaire, il n'y a pas à dire ! Tu gères tout de main de maître : histoire, anglais, français/maths, bien sûr, et même la dernière lubie de Chatel et ses petites phrases de morale ...
Mais je ne suis pas sûre qu'apprendre soit synonyme d'ingurgiter. Connaître les régions et les départements par coeur, soit. A priori, c'est de la mémorisation, ce n'est pas si difficile. Mais à quoi ça sert ? A faire bien entre la poire et le fromage ? De même, un programme d'histoire en accéléré parce que, je cite, les collègues ne foutent rien, c'est bien pour l'ego mais j'aimerais savoir ce qui reste au bout d'un an ou deux ...


Je me sens proche de Clarinette par l'esprit et par les résultats obtenus par mes élèves. Coquelicot, c'est avec le ramassis de C... que tu écris que nous en sommes là. Prends par exemple une langue vivante ; vient un moment, si tu ne te fais pas des listes de mots par cœur et si tu n'apprends pas par cœur la grammaire... hé bien tu ne sauras pas parler la langue.
Tu connais le principe de "culture générale" ? A quoi ça sert ? Rien qu'à poser la question, tu me fais froid dans le dos. pale

Cripure a écrit:
@coquelicot a écrit:Ben, tu l'as dit : il faut que ce soit réactivé régulièrement.
Ben, moi, j’apprenais tout par cœur, et près de quarante ans après, je me souviens de plein de choses que je ne pratique plus ni n'ai réactivées, en allemand, histoire, géographie, SVT, mathématiques, physique, chimie. Je me souviens même de certaines choses en EPS, discipline que je n'ai jamais pratiquée ni ne pratique aujourd'hui. Ce n'est pas une question de réactivation, mais d'attention lors de l’apprentissage et d'approfondissement de cet apprentissage. S'il fallait borner celui-ci à ce qui est utile, ce serait absurde : on ne sait jamais ce qui sera utile, quand on a 8 ou 13 ans.
Dhaiphi : ce n'est pas parce qu'on ne voit pas quelque chose que ladite chose n'existe pas...
Dhaiphi & Coquelicot : vos propos sont précisément ceux à cause desquels, selon moi, il y a des problèmes aujourd'hui. Désolé... Embarassed

J'ai dit que je pensais qu'il ne servait à rien de faire apprendre la liste des départements par coeur ou de survoler le programme d'histoire pour le finir dans les temps, ce qui selon moi ne permet pas d'ancrer des repères solides dans la tête des enfants. On me répond que je dis un ramassis de conneries (ok ... opinion très constructive ...) et que c'est à cause de ce que j'écris qu'on en est là. Pouvez-vous développer ?

Ensuite, je dis qu'il faut réactiver les connaissances des élèves régulièrement pour éviter qu'ils n'oublient. C'est pourtant, je pense, ce qu'on fait tous ? On aborde une notion, on s'appuie sur celle-ci pour aborder la suivante et on donne régulièrement des exercices sur ce qu'on a appris avant afin de ne pas l'oublier. Non ? Mais là encore, on me dit que mes propos sont la cause des maux d'aujourd'hui.

Alors, expliquez-moi, qu'ai-je donc dit de si horrible pour que je sois considérée comme le fléau de l'éducation et de l'instruction réunies ?


Dernière édition par coquelicot le Mar 27 Déc 2011 - 22:38, édité 1 fois

coquelicot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par doublecasquette le Dim 25 Déc 2011 - 9:48

La communication par messages interposés amène souvent à des déductions hâtives que ce soit dans un sens ou dans l'autre.
Comme le disait Roxanne un peu plus haut : il faut fréquenter assidûment une classe pour savoir ce qui s'y passe réellement.

C'est aussi ce que me disait un IEN un jour, alors que je lui proposais de consulter mon cahier-journal et les belles progressions que j'avais rédigées rien que pour lui, en plus furieux : "Madame, je sais que les instituteurs ont appris à écrire ; moi, ce qui m'intéresse, ce sont les cahiers de vos élèves, pas les vôtres !"
Il va sans dire que cet IEN a quitté l'Ed. Nat. aussi vite qu'il a pu.

Donc, Coquelicot, surtout, passe un joyeux Noël, ne t'afflige pas des jugements à l'emporte-pièce des uns et des autres et continue de réfléchir et de te questionner "à voix haute" sur ce forum.

Ton avis n'est pas si délétère que cela et il a des défenseurs très cotés, même sur ce forum.
En effet, y a bien longtemps, ce me semble, déjà un chercheur en sciences de l'éduc écrivait : "Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine."

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Dim 25 Déc 2011 - 12:00

Coquelicot, je vis très bien sans connaitre ni les départements, ni les capitales, ni les drapeaux *ni les accents circonflexes, mais c'est parce que je suis sur phone*

Mais je sais les trouver si besoin...

Cela signifierait que je n'ai pas de culture générale ? Chais pas...
fleurs




_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Dim 25 Déc 2011 - 14:13

@coquelicot a écrit:Bon, ok, alors, expliquez-moi, qu'ai-je donc dit de si horrible pour que je sois considérée comme le fléau de l'éducation et de l'instruction réunies ?
Coquelicot, j'ai beau paraître très péremptoire, je ne me permettrais jamais de juger de la qualité de ton travail à travers quelques posts sur un forum, dont on sait qu'ils sont facilement caricaturaux parce que l'on ne prend pas toujours le temps d'y développer une argumentation suffisamment étayée.

En ce qui concerne la mémorisation d'éléments apparemment "inutiles", je pense que le défi que représente la liste des 101 départements, par exemple, est très stimulant, et réinvestissable pour d'autres apprentissages. Et puis, je dis toujours à mes élèves que la mémoire, c'est comme un muscle.

Pour l'histoire, c'est plus un squelette, une trame sur laquelle ils s'appuieront au collège, qu'une réflexion approfondie, dont ils ne sont pas encore capables, de toute façon.

Dernier point, indépendamment des méthodes et manuels employés, je crois beaucoup à "l'effet-maître" et aux conséquences positives d'attentes élevées de la part de l'enseignant envers ses élèves, dans une atmosphère de confiance et de respect mutuels.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Sowandi le Lun 26 Déc 2011 - 0:38

@Clarinette a écrit:
@Sowandi a écrit:Alors évidemment, en première intention, on a vite fait de dire que tel prof est tout pourri du slip, mais pour moi, c'est juste une pulsion, le truc qui fait que tu ressens le contentement d’être toi et pas lui/elle. Bon, on ne va pas ferrailler là-dessus pendant 20 ans non plus. N'oublions pas le côté libérateur et anonyme de ce forum, qui permet d'exprimer des choses que je ne me permettrais certainement pas d'exprimer devant les collègues en question, parce que, même si je pense que certains ne sont pas, ou plus, à la hauteur de la mission qui leur a été confiée, je sais que ce n'est pas volontaire.

Mais en réfléchissant un peu plus, si on te met ailleurs, dans une position moins confortable, ou si toi-même il t'arrive un truc qui perturbe ton équilibre... à quoi tu vas ressembler ??? J'ai déjà été dans des positions plus inconfortables, comme tu dis : IME, CLIS, ZEP, divorce, mais j'ai toujours essayé de ne pas en faire une excuse pour moins bosser (bon, je n'ai pas encore testé la ménopause, hein ! Razz). Les élèves ne sont pas responsables de nos soucis personnels ou de notre aspiration à de meilleures conditions de travail, que je sache, non ?

Voir des problèmes, ok, essayer de comprendre d'où viennent les problèmes, ok, reconnaître que quelqu'un a un problème/fait mal son boulot, ok. Mais je croyais que TOUS nos collègues faisaient admirablement leur boulot ? Suspect
Mais dire à la moindre occasion Je poste beaucoup sur ce forum, et mes messages dans ce sens ne sont que minoritaires, il ne faut pas non plus exagérer ! que des tas de collègues J'ai dit certains, pas tous ! font mal leur boulot alors que toi tu fais parfaitement le tien Ce n'est pas ce que j'ai dit : j'essaie de le faire au mieux, c'est tout, parce que j'estime que je le dois aux élèves. , en balançant systématiquement comme argument le refus d'un corporatisme aveugle, je vais me permettre de dire (et ouais, rien à foutre du corporatisme) que c'est une attitude infantile que je trouve très chiante. C'est ton droit le plus strict. Very Happy

C'est sûr, tu auras toujours quelqu'un pour te taper dans la main après avoir balancé sur un collègue, parce qu'il y aura toujours quelqu'un qui à un moment donné sera en bisbille avec un collègue, et à qui cela fera du bien de savoir qu'il n'est pas tout seul. Je répète que je dis tout ça sous couvert d'anonymat forumesque. Au quotidien, je suis plutôt mère-poule avec mes collègues, mais parfois, mes poussins me font souci ! Laughing Pour te donner un exemple, deux collègues discutaient dans la salle des maîtres l'autre jour, après l'inspection de l'une d'entre elle (avec laquelle j'ai passé des heures à l'aider à la préparer, parce qu'elle en était malade, n'en dormait plus et ne savait pas où donner de la tête... à 55 ans ! humhum Eh bien, cette collègue disait à l'autre qui acquiesçait vigoureusement : "Ouf, maintenant, je vais pouvoir me débarrasser de tous ces documents administratifs que j'ai fabriqués pour l'inspection !" Elle parlait de l'emploi du temps et des programmations ! En CM, je trouve que ça craint ! Shocked Voilà le genre d'exemples qui montre que nous ne sommes pas sur la même planète pédagogique, elle et moi, et forcément, j'ai tendance à penser que la préparation à la 6ème est moins efficace sans programmation ni emploi du temps.

Je trouve juste qu'il faut passer à autre chose.

Je ne demande que ça, et qu'on arrête de se focaliser sur une partie de quelques-uns de mes messages.

Tu interviens sur beaucoup de sujets donc pour toi cela semble noyé dans la masse, pour moi qui lis essentiellement ce qui concerne "le français au primaire", j'ai constaté que "tu te libères souvent anonymement".

Je me suis permise d'ouvrir ma grande gueule parce que j'ai vu que tu avais vexé à plusieurs reprises des participants de ce forum, avec ta façon d’écrire tes messages qui donnent l'impression que tu gères tout admirablement et que les autres sont des brelles.

Ces participants ont montré par leurs documents ou même livres, par leurs messages très construits, argumentés et réfléchis ce à quoi ressemble leur enseignement et même s'il y a quelques couacs sur le forum, ont toujours démontré leur volonté d'aider et de partager leur connaissances.
Je suis une nouvelle prof de français, je viens ici parler boulot, grammaire, dessin, rédaction, lecture..., digresser parfois sur des trucs plus perso, et en tant que nouvelle prof très souvent perdue entre ses élèves, ses cours à préparer et tous les trucs sur l'enseignement, vivant au bout du monde, je remercie chaudement toutes ces personnes qui m'ont aidé et qui ont répondu à mes questions.

Et par solidarité toute animale, quand je vois quelqu'un trop agacer ces personnes que je respecte, PAF, j'attaque.


Dernière édition par Sowandi le Lun 26 Déc 2011 - 1:44, édité 1 fois

Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Lun 26 Déc 2011 - 1:41

Sowandi, s'il te plait, *je n'ai toujours pas d'accent circonflexe* pourrais-tu remettre les *quote* dans tes derniers messages, car on dirait que c'est à moi que tu t'adresses ?

Merci !

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Sowandi le Lun 26 Déc 2011 - 1:44

Fait Mufab !

Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Sowandi le Lun 26 Déc 2011 - 1:47

cath5660 a écrit:
@Sowandi a écrit:
Nous sommes plutôt dans un système anglo-saxon (la direction est indienne, le programme est celui de Cambridge), les profs qui sont les plus critiqués par les élèves et par les autres profs sont les profs Chinois... sauf par les élèves chinois, japonais ou coréens.
Parce que leur façon de transmettre le savoir est "frontale", je ne sais pas trop comment dire autrement... le prof explique, cherche à faire progresser ses élèves et les élèves doivent écouter et travailler...
C'est le bordel pendant leur cours, les élèves se lèvent, parlent...

C'est intéressant, ça. Tu peux détailler?

De ce que je connais des systèmes éducatifs asiatiques, la discipline, le travail, le respect du prof sont au coeur du système.
L'enseignement passe beaucoup par la répétition, l'apprentissage par coeur, en tout cas au niveau du primaire.
Je pense que cela vient en grande partie du fait que l'apprentissage de leur propre langue (chinois, japonais, coréen) est très long, il y a un très grand nombre d’idéogrammes à connaitre.

Pour le système indonésien, il est très exigent depuis le CP (enfin dans les villes, dans les campagnes, je ne sais pas), les élèves ont beaucoup de devoirs à la maison et des évaluations tous les mois (peut-être pas en CP).
Si l’élève est en-dessous d'une certaine note, il doit repasser le test.
Il y a peut-être un parallèle à faire avec notre certificat d’étude, beaucoup d'enfants ne continuent pas l’école après le primaire donc le programme est fait de telle façon que les enfants reçoivent un maximum au primaire (qui dure jusqu’à 12 ans).

J'ai l'impression qu'ici, les profs n’hésitent pas à dire tout ce qui ne va pas chez un enfant sans avoir peur de traumatiser qui que ce soit (parent ou enfant), mais bon, il n'y a pas de filet de sécurité dans ce pays: pas de sécurité sociale, pas de retraite (sauf privé, ça commence à peine au niveau national), pas d'allocation, il vaut peut-être mieux pas trop donner d’illusion.

J'ai même vu un enfant exclu un jour en maternelle : l'enfant a fait trop de bêtises une journée et ne voulait pas se calmer, c'est le lendemain qu'il n'a pas eu le droit d'aller à l’école.

Mais bon, tout ça fait partie d'une culture, il est difficile, je trouve, de comprendre véritablement un système car certaines choses se ressemblent dans la forme mais sont très différentes dans le fond.
Je m’intéresse beaucoup à ce sujet mais j'essaie de ne pas faire de déduction trop hâtive car je me suis déjà plantée copieusement dans mon interprétation !

Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Lun 26 Déc 2011 - 1:53

@Sowandi a écrit:Fait Mufab !

Merci !



_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Nemuyoake le Lun 26 Déc 2011 - 8:51

@Sowandi a écrit:
cath5660 a écrit:
@Sowandi a écrit:
Nous sommes plutôt dans un système anglo-saxon (la direction est indienne, le programme est celui de Cambridge), les profs qui sont les plus critiqués par les élèves et par les autres profs sont les profs Chinois... sauf par les élèves chinois, japonais ou coréens.
Parce que leur façon de transmettre le savoir est "frontale", je ne sais pas trop comment dire autrement... le prof explique, cherche à faire progresser ses élèves et les élèves doivent écouter et travailler...
C'est le bordel pendant leur cours, les élèves se lèvent, parlent...

C'est intéressant, ça. Tu peux détailler?

De ce que je connais des systèmes éducatifs asiatiques, la discipline, le travail, le respect du prof sont au coeur du système.
L'enseignement passe beaucoup par la répétition, l'apprentissage par coeur, en tout cas au niveau du primaire.
Je pense que cela vient en grande partie du fait que l'apprentissage de leur propre langue (chinois, japonais, coréen) est très long, il y a un très grand nombre d’idéogrammes à connaitre.

Pour le système indonésien, il est très exigent depuis le CP (enfin dans les villes, dans les campagnes, je ne sais pas), les élèves ont beaucoup de devoirs à la maison et des évaluations tous les mois (peut-être pas en CP).
Si l’élève est en-dessous d'une certaine note, il doit repasser le test.
Il y a peut-être un parallèle à faire avec notre certificat d’étude, beaucoup d'enfants ne continuent pas l’école après le primaire donc le programme est fait de telle façon que les enfants reçoivent un maximum au primaire (qui dure jusqu’à 12 ans).

J'ai l'impression qu'ici, les profs n’hésitent pas à dire tout ce qui ne va pas chez un enfant sans avoir peur de traumatiser qui que ce soit (parent ou enfant), mais bon, il n'y a pas de filet de sécurité dans ce pays: pas de sécurité sociale, pas de retraite (sauf privé, ça commence à peine au niveau national), pas d'allocation, il vaut peut-être mieux pas trop donner d’illusion.

J'ai même vu un enfant exclu un jour en maternelle : l'enfant a fait trop de bêtises une journée et ne voulait pas se calmer, c'est le lendemain qu'il n'a pas eu le droit d'aller à l’école.

Mais bon, tout ça fait partie d'une culture, il est difficile, je trouve, de comprendre véritablement un système car certaines choses se ressemblent dans la forme mais sont très différentes dans le fond.
Je m’intéresse beaucoup à ce sujet mais j'essaie de ne pas faire de déduction trop hâtive car je me suis déjà plantée copieusement dans mon interprétation !

La différence, c'est qu'au Japon et en Corée, ils ont école APRES l'école, dans des juku au Japon, dans des haggyo (pas sûre de la transcription) en Corée. Il y a des concours d'entrée pour les colleges, lycées et universités. Des concours pour les meilleurs youchien (école maternelle au Japon) existent aussi. Ils sont poussés à réussir ces concours par tous les moyens et n'ont pas le loisir de se la couler douce s"ils veulent avoir l'espoir de décrocher leur place dans un établissement qui ne mène pas à une voie de garage...

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Sowandi le Lun 26 Déc 2011 - 9:09

C'est UNE différence, et non LA différence.

Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Nemuyoake le Lun 26 Déc 2011 - 9:12

Ce n'était pas un LA exclusif dans ma tête, j'aurais dû préciser effectivement. Mes excuses.

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Sowandi le Lun 26 Déc 2011 - 9:17

Y a pas de souci !
C'est juste que je préfère nuancer pour être sûre de ne pas rendre la réalité trop caricaturale (car après les gens disent plein de mal des pays asiatiques et moi j'aime pas ça)(parce que j'aime beaucoup l'Asie)(en fait).

Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Cath le Lun 26 Déc 2011 - 9:46

Merci de vos explications.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum