Profs : rééquilibrer les salaires.

Page 3 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mar 22 Jan 2013 - 18:54

Mymoune, je me permets de t'interpeler:
pourquoi un Professeur des Ecoles est-il si peu payé en passant autant de temps devant élèves et après un aussi long temps d'étude?



Dernière édition par If_Then_Else le Mar 22 Jan 2013 - 18:55, édité 1 fois

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Clarinette le Mar 22 Jan 2013 - 18:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@If_Then_Else a écrit:Le fait est que tous les enseignants depuis la maternelle jusqu'à la fac sont recrutés à BAC+5.
De mon point vue, ils ont tous vocation à enseigner à tous les niveaux scolaires -avec une formation continue adaptée-.
Les différences de salaire deviennent scandaleuses.

Passe l'agrégation alors, puisque tout le monde a le même niveau dans toutes les disciplines. Nier que le niveau de l'agrégation est supérieur à celui du CAPES est franchement ridicule.
Et le statut des professeurs agrégés n'est pas le même que celui des certifiés (créé bien plus tard d'ailleurs). Les agrégés sont historiquement ceux qui ont perdu le plus de pouvoir d'achat lors des 30 dernières années. Si vous ne voulez plus d'agrégés, il faut le dire tout de suite, parce que si on aligne les salaires, on se doute bien ce qui finira par arriver.
Autant je trouve effectivement que les salaires des PE devraient être réévalués à la hausse, ou complétés par une indemnité pour les réunions, rendez-vous, suivi des élèves..., mais je trouve dommage de rallumer les guéguerre 1er/2nd degré avec des chiffres qui ne sont peut-être même pas exacts, et l'affirmation que CRPE et agrég se valent ! Shocked Ne faisons pas le jeu des gouvernants et serrons-nous les coudes, voyons !

@Pseudo a écrit:Sauf que l'agrégation n'existe pas pour les PE. Ni pour les docs, ni pour les CPE, dont on ne parle pas de ré-équilibrer les salaires alors qu'ils n'ont pas non plus l'isoe ou la possibilité de faire des heures sup.

Je trouve que Peillon parle très mal d'un vrai problème.
D'accord avec tout ça.

holderfar a écrit:Ah ca, taper sur les agrégés c'est plus facile que de demander une augmentation pour soi! Finalement les Sarkozy et compagnie ont raison de niveler par le bas, les gens ne demandent que ca!
Les vrais problemes, ce sont les salaires des PE et profs docs et l'exigence du bac+5. Pas les agrégés.
Absolument.

@lalilala a écrit:Pourquoi ne pas placer d'entrée les agrégés dans le supérieur, les classes prépa, ou au minimum en lycée avec les classes à examen alors ?
Oui, ça me semblerait logique.

@If_Then_Else a écrit:Je précise que j'ai un diplôme d'ingénieur ( CNAM), maîtrise et prep-ENA au cas où...
Et ? Rolling Eyes

@Presse-purée a écrit:And the winner is Peillon!!! Tapez-vous dessus entre vous, ça vous occupera pendant que je territorialise pour les profs et que j'accentue les inégalités géographiques pour les élèves...
topela

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Pseudo le Mar 22 Jan 2013 - 18:55

@Lefteris a écrit:
@Pseudo a écrit:Je n'ai vu nulle part la volonté de baisser le salaire des agrégés. J'ai raté quelque chose ?


Lis bien tout le fil Rolling Eyes ..

Je dois être blonde. Tu peux me citer le passage concerné s'il te plait ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Clarinette le Mar 22 Jan 2013 - 18:56

@If_Then_Else a écrit:Mymoune, je me permets de t'interpeler:
pourquoi un Professeur des Ecoles est-il si peu payé en passant autant de temps devant élèves et après un aussi long temps d'étude?

Mais enfin, arrête d'interpeller les collègues, justement ! Qu'y peuvent-ils ? Ils sont dans leur immense majorité d'accord sur le fait que les PE ne sont pas assez payés. Que cherches-tu exactement à prouver ? scratch

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 19:01

Voilà c'est ca qui me gonfle: qu'est-ce qu'on y peut nous? Ca va changer quelque chose si on fait 27h comme les PE avec 20 classes à charge? Et avec le meme salaire? C'est pour le plaisir de voir qu'on sera tous dans la meme mouise?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mar 22 Jan 2013 - 19:01

Clarinette: C'est pas moi, c'est lui (V. PEILLON) qui a ouvert le débat en évoquant un rééquilibrage des salaires des enseignants.

Puisqu'il est question de "mettre le paquet" sur le 1er degré, il ne me paraît pas déraisonnable de demander une justice salariale.

Maintenant, si cela t'irrite, tu n'es pas obligée de suivre les échanges.

Personnellement, j'apprécierais une unité interdegré sur la question.

Agrégés de toutes les disciplines: ne vous inquiétez pas, on ne veut pas vous appauvrir. On veut juste être réévalué question salaire.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Clarinette le Mar 22 Jan 2013 - 19:02

C'est ton agressivité qui m'irrite. Tu as quand même une drôle de façon de chercher l'unité inter-degré, comme tu dis... Rolling Eyes

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Lefteris le Mar 22 Jan 2013 - 19:03

@Pseudo a écrit:Je n'ai vu nulle part la volonté de baisser le salaire des agrégés. J'ai raté quelque chose ?

Il y a des mots comme "scandaleux", une mise en doute systématique de la qualité pédagogique des agrégés, une affirmation d'équivalence des niveaux d'études... Bon je ne rallume pas cette guerre et ces arguments stupides.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mar 22 Jan 2013 - 19:05

Ajoutons le mot "indifférence" pour être complet.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 19:05

Oui encore une fois: il faut revendiquer augmentation des salaires, fin de l'idiotie de bac+5 pour tous. Comme Vince n'a pas les moyens d'augmenter les pe, il nous monte les uns contre les autres. Sous-entendu: est-ce bien normal que les agrégés soient payés autant?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par c0c0 le Mar 22 Jan 2013 - 19:07

@Clarinette a écrit:C'est ton agressivité qui m'irrite. Tu as quand même une drôle de façon de chercher l'unité inter-degré, comme tu dis... Rolling Eyes

Exactement !
Je n'ai peux être pas compris le message de mymoune mais il me semblait qu'elle allait exactement dans le même sens que toi en disant
"L'autre problème consiste à ne pas reconnaître le travail énorme que peut amasser un professeur des écoles." If_Then_Else.

c0c0
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Lefteris le Mar 22 Jan 2013 - 19:07

@If_Then_Else a écrit:Clarinette: C'est pas moi, c'est lui (V. PEILLON) qui a ouvert le débat en évoquant un rééquilibrage des salaires des enseignants.

Puisqu'il est question de "mettre le paquet" sur le 1er degré, il ne me paraît pas déraisonnable de demander une justice salariale.

Maintenant, si cela t'irrite, tu n'es pas obligée de suivre les échanges.

Personnellement, j'apprécierais une unité interdegré sur la question.

Agrégés de toutes les disciplines: ne vous inquiétez pas, on ne veut pas vous appauvrir. On veut juste être réévalué question salaire.
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que si tu veux être réévalué, il faut que le corps de la catégorie au-dessus le soit aussi . Ca s'appelle le "tuilage" des indices dans le jargon de la FP , tout monte en même temps, les indices sommitaux de chaque corps peuvent "tuiler" ceux du dessus dans la même proportion.
Je l'ai connu dans mon ancien corps de la FP, avant d'être enseignant, il a fallu étirer toute la grille.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mar 22 Jan 2013 - 19:12

Le recrutement des PE à BAC+5 provoque certainement une frustation "catégorielle".

Désolé d'être aussi "mordant" sur la question "beefsteak".

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Edgar le Mar 22 Jan 2013 - 19:14

Coïncidence : discussion tout à l'heure à ce sujet avec mon fils de 10 ans pour essayer de lui expliquer pourquoi je tente d'avoir l'agreg et que si un jour il veut devenir professeur, je lui conseille de passer d'emblée l'agreg et rien que l'agreg et de ne pas regarder le CAPES comme une solution viable.

Sa réponse au sujet du fait qu'un agrégé est mieux payé que moi pour exactement le même boulot dans le même établissement sur le même niveau :

"Attends papa, c'est normal quand même, il est plus gradé".


10 ans, c'est imparable. Remarquez, je disais exactement la même chose quand je suis entré dans l'enseignement, je n'avais aucun problème avec cela, mais aujourd'hui je me pose des questions.

"Passe l'agreg d'abord qu'il disait. " Very Happy


PS au sujet du recrutement à Bac plus 5 en master de l'enseignement : quels sont les contenus réels et la valeur ajoutée réelle par rapport à une licence d'antan ou une maîtrise ? Je suis très sceptique et pense que certains professeurs de fac ont dû bricoler très vite fait une pseudo année de masterisation sans contenu ni finalités bien claires. Je tiens cela de témoignages d'étudiants qui me parlent de leur Master, et c'est assez désolant à entendre.


Dernière édition par Edgar le Mar 22 Jan 2013 - 19:21, édité 2 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mar 22 Jan 2013 - 19:17

"Attends papa, c'est normal quand même, il est plus gradé".

Mon fiston pourrait bien me narguer:
Attends papa, c'est normal quand même, tu es plus dégradé
Laughing

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Celadon le Mar 22 Jan 2013 - 19:19

Les PE sont recrutés à un niveau élevé aussi dans le phare incontournable que constitue la Finlande. Et mieux soutenus et mieux payés.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Zorglub le Mar 22 Jan 2013 - 19:26

Ben moi j'ai pas l'agreg paske quand j'étais à l'ENS j'ai fait la java + ciné + nuits d'enfer etc.

(Il va de soi que les prof agrégé ont un bien meilleur niveau disciplinaire que moi. Mais c'est pas même le pb. Qu'ils soient bons ou mauvais prof est sans intérêt dans le débat.)

Ils ont réussi un concours super dur et donc méritent un meilleur salaire (puisque telle est la logique salariale globale en France).

Ce qui me surprend c'est qu'on prive les élèves de leurs lumières.
Je trouverais logique de multiplier leur salaire par 18/15 et de les passer à 18 h puisque la plupart ne font pas de recherche et sont profs en lycée ou en collège, et font un boulot "normalement normal" !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Lefteris le Mar 22 Jan 2013 - 19:28

@Edgar a écrit:Coïncidence : discussion tout à l'heure à ce sujet avec mon fils de 10 ans pour essayer de lui expliquer pourquoi je tente d'avoir l'agreg et que si un jour il veut devenir professeur, je lui conseille de passer d'emblée l'agreg et rien que l'agreg et de ne pas regarder le CAPES comme une solution viable.

Sa réponse au sujet du fait qu'un agrégé est mieux payé que moi pour exactement le même boulot dans le même établissement sur le même niveau :

"Attends papa, c'est normal quand même, il est plus gradé".


10 ans, c'est imparable. Remarquez, je disais exactement la même chose quand je suis entré dans l'enseignement, je n'avais aucun problème avec cela, mais aujourd'hui je me pose des questions.

"Passe l'agreg d'abord qu'il disait. " Very Happy


PS au sujet du recrutement à Bac plus 5 en master de l'enseignement : quels sont les contenus réels et la valeur ajoutée réelle par rapport à une licence d'antan ou une maîtrise. Je suis très sceptique et pense que certains profs de fac ont dû bricoler vite fait une pseudo année de masterisation sans contenu ni finalités bien claires. Je tiens cela de témoignages d'étudiants qui me parlent de leur Master, et c'est assez désolant à entendre.
On se trouve avec l'agrégation dans un ca s qui n'est pas si unique : les différentes écoles d'ingénieur offrent différents grades, payés différemment, y compris dans les corps d'Etat . Et il ne viendrait à l'idée de personne de dire qu'un Cyrien ou un X bac + 5 a le même niveau qu'un étudiant possédant un diplôme sienséduk ou astrologie.
On pourrait tout à fait envisager de mettre tout le monde sur la grille indiciaire de l'agrégation, ce serait la solution la plus satisfaisante (sauf pour Bercy Rolling Eyes ) mais il faudrait alors des concours nationaux pour tout le monde, et uniquement des épreuves de connaissances, et bien entendu anonymes.

Pour la mastérisation, je sais que dans certaines facs, ils ont demandé à des gens de s'inscrire en master enseignement , et ont validé ça aux admissibles. Après tout, c'est pas injuste, on sait au moins qu'ils ont bossé dans leur matière.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 19:29

@If_Then_Else a écrit:Le recrutement des PE à BAC+5 provoque certainement une frustation "catégorielle".

Désolé d'être aussi "mordant" sur la question "beefsteak".
Là on est d'accord: la condition de diplôme est injuste et le salaire trop bas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Lefteris le Mar 22 Jan 2013 - 19:34

@Zorglub a écrit:Ben moi j'ai pas l'agreg paske quand j'étais à l'ENS j'ai fait la java + ciné + nuits d'enfer etc.

(Il va de soi que les prof agrégé ont un bien meilleur niveau disciplinaire que moi. Mais c'est pas même le pb. Qu'ils soient bons ou mauvais prof est sans intérêt dans le débat.)

Ils ont réussi un concours super dur et donc méritent un meilleur salaire (puisque telle est la logique salariale globale en France).

Ce qui me surprend c'est qu'on prive les élèves de leurs lumières.
Je trouverais logique de multiplier leur salaire par 18/15 et de les passer à 18 h puisque la plupart ne font pas de recherche et sont profs en lycée ou en collège, et font un boulot "normalement normal" !

Le boulot normal , c'est 15 heures. Avant la création du Capes, il n'y avait outre les agrégés que des professeurs licenciés, qui faisant 16 heures . En échange d'un nouveau statut de titulaire , on a demandé 18 heures aux certifiés.
Quant au salaire , dans la fonction publique d'Etat, le grade est séparé de l'emploi, ce qui évite les pressions, les entretiens d'embauche au liue des concours. Système imparfait peut-être, mais moins que la gueule du client.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par mymoune le Mar 22 Jan 2013 - 19:35

Les professeurs des écoles sont peu syndiqués pourtant il y a de quoi revendiquer. On leur demande d'être compétents dans l'éparpillement, de faire du socle commun une priorité mais de ne pas négliger l'histoire des arts, l'éducation au développement durable, l'éducation physique.

Les dossiers de compétences à remplir constituent véritablement le tonneau des Danaïdes. On leur demande de préparer le spectacle de Noël, la kermesse de fin d'année sans compter les projets annuels et d'être disponibles pour cela parfois quelques samedis ou dimanches. Très peu de possibilité d'heures sup. Ils sont sans arrêt confrontés aux parents, très exposés. Ils doivent repérer les élèves qui nécessiteraient d'intégrer une SEGPA, les dys.
Les cahiers sont à corriger chaque jour. Ils subissent les élèves toute la journée (récréations, pause à la cantine, soutien le soir après les sours parfois). Et on en les entend que très peu se plaindre et ils parviennent à rester très humains, très patients.

J'ai partagé la vie d'un professeur des écoles. Je peux affirmer que nous ne faisons pas le même métier et que leur quotidien est bien plus usant qu'on peut l'imaginer.

mymoune
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par mymoune le Mar 22 Jan 2013 - 19:36

Voilà si nous n'étions pas d'accord sur ce point, je pense que nous le sommes à présent Very Happy

mymoune
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Clarinette le Mar 22 Jan 2013 - 19:37

Merci Mymoune ! topela
Cela dit, quand je vois les monstres que certains se coltinent dans le second degré, ça ne fait pas envie... pale

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Edgar le Mar 22 Jan 2013 - 19:38

La question n'est pas de mettre les catégories en concurrence et en affrontement : aujourd'hui, en 2013 :

1 / les certifiés sont sous-payés, point, car ce concours, bien que moins difficile que l'agreg, n'est pas donné à tout le monde et recrute des Cadres catégorie A

2/ Les agrégés, bien que mieux payés que les Capes, sont aussi mal payés compte tenu de leur statut de cadre A + et de la difficulté exceptionnelle de ce concours. Le même niveau de recrutement dans un autre corps d'Etat vous place tout de suite dans d'autres sphères.

3 / Il est vrai qu'un des problèmes du système français est que tout se joue au départ, quand vous avez entre 20 et 25 ans, et ensuite, toute évolution de carrière est assez limitée indépendamment de votre progression ou de votre performance après des années, et réciproquement, vous ne risquez rien si vous avez passé le 1er test d'entrée même si vous êtes un charlatan cossard dans votre travail réel. Il faudrait rééquilibrer le système en ce sens pour aussi récompenser VRAIMENT le travail, la créativité, la performance, l'implication tout au long de la carrière et ne pas vivre toute sa vie sur ses acquis de 25 ans.




Dernière édition par Edgar le Mar 22 Jan 2013 - 19:41, édité 2 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Lefteris le Mar 22 Jan 2013 - 19:38

holderfar a écrit:
@If_Then_Else a écrit:Le recrutement des PE à BAC+5 provoque certainement une frustation "catégorielle".

Désolé d'être aussi "mordant" sur la question "beefsteak".
Là on est d'accord: la condition de diplôme est injuste et le salaire trop bas.
Et les candidats le font savoir . C'est bien pour ça que dans les académies pourraves , il n'y a plus assez de candidats... les inscrits ne viennent même pas au concours, il faut aller taper loin dans la liste complémentaire.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par cunégonde le Mar 22 Jan 2013 - 19:39

@Zorglub a écrit:Ben moi j'ai pas l'agreg paske quand j'étais à l'ENS j'ai fait la java + ciné + nuits d'enfer etc.

(Il va de soi que les prof agrégé ont un bien meilleur niveau disciplinaire que moi. Mais c'est pas même le pb. Qu'ils soient bons ou mauvais prof est sans intérêt dans le débat.)

Ils ont réussi un concours super dur et donc méritent un meilleur salaire (puisque telle est la logique salariale globale en France).

Ce qui me surprend c'est qu'on prive les élèves de leurs lumières.
Je trouverais logique de multiplier leur salaire par 18/15 et de les passer à 18 h puisque la plupart ne font pas de recherche et sont profs en lycée ou en collège, et font un boulot "normalement normal" !
Si les agrégés passent à 18h, les certifiés passeront à 21h, 21h, c'est ce que faisaient les PEGC jadis, PEGC qui st passés progressivement à 18h avant d'être nommés certifiés ou classe exceptionnelle, donc de terminer leur carrière avec un salaire d'agrégé
C'est la seule catégorie d'enseignants à avoir bénéficié de la prétendue revalorisation Jospin
Alors prêt pr 21h Zorglub?

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum