Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Invité le Mer 22 Mai 2013 - 19:12

@If_Then_Else a écrit:Igniatius: touché, coulé?
Ah oui. Quand même. affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par If_Then_Else le Mer 22 Mai 2013 - 19:13

Ce qui est honteux, c'est de lire qu'un agrégé peut se faire plus de 100K€ en n'en foutant pas une rame alors l'immense majorité galère.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Ronin le Mer 22 Mai 2013 - 19:14

If_then_else...ton argumentaire est digne des formateurs iufm, c'est grandiose !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 22 Mai 2013 - 19:15

Tu délires! Tu as des hallucinations, If_then_else!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Invité le Mer 22 Mai 2013 - 19:15

@If_Then_Else a écrit:Ce qui est honteux, c'est de lire qu'un agrégé peut se faire plus de 100K€ en n'en foutant pas une rame alors l'immense majorité galère.
En n'en foutant pas une rame: Laughing Laughing Laughing Laughing
Bon, tu nous rappelles quand tu seras parvenu à enseigner en prépa? Tu dis tellement de bêtises que même la situation scandaleuse que tu cites en deviendrait presque sympathique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Reine Margot le Mer 22 Mai 2013 - 19:16

If Then Else, il faut être de mauvaise foi pour ne pas voir que ce rapport encourage justement le creusement des inégalités déjà existantes, et la prolétarisation des profs (fin du statut protecteur et remplacement par une gestion individuelle, fin de la progression que représente l'agreg..)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par doublecasquette le Mer 22 Mai 2013 - 19:17

Depuis le temps qu'on l'attendait, celle-là ! Marre de chez marre de chez ralbol !

Spoiler:
Je vois en lisant les deux derniers commentaires que tout y est, même l'opposition des catégories à l'intérieur d'un même corps ! Pffff !
Mais vous ne vous rendez pas compte que c'est ce qu'ils cherchent ?
Là, c'est carrément "Marre de chez marre de chez ralbol de ras la casquette !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Anaxagore le Mer 22 Mai 2013 - 19:19

@doublecasquette a écrit:Depuis le temps qu'on l'attendait, celle-là ! Marre de chez marre de chez ralbol !

Spoiler:
Je vois en lisant les deux derniers commentaires que tout y est, même l'opposition des catégories à l'intérieur d'un même corps ! Pffff !
Mais vous ne vous rendez pas compte que c'est ce qu'ils cherchent ?
Là, c'est carrément "Marre de chez marre de chez ralbol de ras la casquette !

Absolument.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Ruthven le Mer 22 Mai 2013 - 19:21

Je comprends mal que l'on puisse se réjouir de l'annualisation des services qui va augmenter mécaniquement la charge de travail sans augmenter le salaire (ceux qui, en lycée, sont annualisés pour l'AP ou les EE le voient bien ...).


Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Ruthven le Mer 22 Mai 2013 - 19:24

holderfar a écrit:
@If_Then_Else a écrit:Ce qui est honteux, c'est de lire qu'un agrégé peut se faire plus de 100K€ en n'en foutant pas une rame alors l'immense majorité galère.
En n'en foutant pas une rame: Laughing Laughing Laughing Laughing
Bon, tu nous rappelles quand tu seras parvenu à enseigner en prépa? Tu dis tellement de bêtises que même la situation scandaleuse que tu cites en deviendrait presque sympathique.

Surtout que la question de l'enseignement en CPGE est vraiment spécifique : entre les changements de programme et les copies, difficile de ne pas bien payer des spécialistes (et en plus dans les disciplines scientifiques, il faut pouvoir les fixer, car les reconversions sont très faciles).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par meskiangasher le Mer 22 Mai 2013 - 19:27

@Ruthven a écrit:Je comprends mal que l'on puisse se réjouir de l'annualisation des services qui va augmenter mécaniquement la charge de travail sans augmenter le salaire (ceux qui, en lycée, sont annualisés pour l'AP ou les EE le voient bien ...).
On peut toutefois se poser une question : vaut-il mieux être annualisé sans changement plutôt que de voir, lorsqu'on est en service hebdomadaire, le nombre de semaines travaillées augmenter.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Edgar le Mer 22 Mai 2013 - 19:27

On ne va pas se crêper le chignon tout de même, alors que personne ne peut s'estimer privilégié dans ce système.

L'agreg est une progression salariale certes, pour ceux qui ont l'interne, mais il devrait y avoir une façon (autre que les échelons) pour progresser par le biais de son travail réel dans un établissement.

Je regrette de le dire, mais tout le monde connaît des collègues qui se sont mis en absence plus ou moins légale (certificats de complaisance de moyenne ou longue durée), ont arrêté de s'occuper de leurs cours ou de travailler avec les collègues, ne viennent plus à la moindre réunion, ou ont pris un tps partiel pour travailler leur agreg, et qui l'ont (tant mieux pour eux) : ils se retrouvent alors mieux payés que des collègues qui ne peuvent pas faire ce qu'ils font (charges de famille qui ne permettent pas d'être en temps partiel par exemple, ou de prendre un congé formation) et qui ne pourront donc pas préparer l'agreg dans des conditions potables) mais dont la valeur professionnelle ou l'engagement est le même, ou même plus importants parfois.

Nous avons probablement le seul système de promotion qui repose sur le fait de se mettre en parenthèse de ce pour lequel on est payé pour progresser : un paradoxe. Se voulant égalitaire, il est inique.



Dernière édition par Edgar le Mer 22 Mai 2013 - 19:31, édité 4 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 22 Mai 2013 - 19:27

Et la proportion de professeurs enseignant en CPGE est de toute façon infime! Le gros des troupes est dans le secondaire. Pardon d'écrire des évidences.

Edit: l'agreg est de toute façon un paradoxe (travailler moins pour gagner plus). J'ai pris un congé de formation, payé par les deniers publics certes, mais le reste du temps, j'étais une bonne à tout faire (pardon: TZR) de l'Education nationale.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Invité le Mer 22 Mai 2013 - 19:30

Ne t'excuse pas, ce sera très utile à If then else qui semble penser qu'avec 10 profs de prépa agrégés, c'est tout le système qui est ruiné (au moins ça!) Laughing


Dernière édition par holderfar le Mer 22 Mai 2013 - 21:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par doublecasquette le Mer 22 Mai 2013 - 19:31

@micaschiste a écrit:
les enseignants de collège pourraient délivrer plusieurs disciplines et faire des échanges de services avec les maîtres de l'école d'à côté en cas de besoins des élèves.

Suspect

Je me porte déjà volontaire pour donner un cours de philosophie en Khâgne sur la partie du programme de votre choix (je ne le connais pas, je ne peux pas me prononcer à l'avance) ou, au besoin, pour remplacer un professeur de Mécanique Appliquée (ça doit bien exister ce truc ?) en Lycée Professionnel ! professeur

En échange, j'aimerais assez qu'un professeur, agrégé de ce qu'il veut si possible, vienne faire effectuer à mes nains un joli cadeau pour la Fête des Mamans... bisous

Spoiler:
Ça va ? Je suis crédible ? Suspect

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par linkus le Mer 22 Mai 2013 - 19:32

@Caspar Goodwood a écrit: Et la proportion de professeurs enseignant en CPGE est de toute façon infime! Le gros des troupes est dans le secondaire. Pardon d'écrire des évidences.

Edit: l'agreg est de toute façon un paradoxe (travailler moins pour gagner plus). J'ai pris un congé de formation, payé par les deniers publics certes, mais le reste du temps, j'étais une bonne à tout faire (pardon: TZR) de l'Education nationale.
Ce n'est pas l'agreg le paradoxe. Le paradoxe, c'est le CAPES! C'est travaillez plus pour gagner moins.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Invité le Mer 22 Mai 2013 - 19:33

@doublecasquette a écrit:
@micaschiste a écrit:
les enseignants de collège pourraient délivrer plusieurs disciplines et faire des échanges de services avec les maîtres de l'école d'à côté en cas de besoins des élèves.

Suspect

Je me porte déjà volontaire pour donner un cours de philosophie en Khâgne sur la partie du programme de votre choix (je ne le connais pas, je ne peux pas me prononcer à l'avance) ou, au besoin, pour remplacer un professeur de Mécanique Appliquée (ça doit bien exister ce truc ?) en Lycée Professionnel ! professeur

En échange, j'aimerais assez qu'un professeur, agrégé de ce qu'il veut si possible, vienne faire effectuer à mes nains un joli cadeau pour la Fête des Mamans... bisous

Spoiler:
Ça va ? Je suis crédible ? Suspect
Bah oui, de toute façon, de la maternelle à la fac, c'est le même métier, non? Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par doublecasquette le Mer 22 Mai 2013 - 19:33

@JPhMM a écrit:
@Celeborn a écrit:Communiqué du SNALC à venir dans la journée, mais en gros on n'est pas d'accord Wink

Et le ministre non plus, d'ailleurs…
Espérons qu'il n'est pas d'accord avec l'ensemble.
Enseignants, nous ne connaissons que trop bien le scénario.

Rapport Machin, en substance : « Les enseignants doivent s'adapter au monde moderne et conséquemment accepter la réforme A. Leur situation s'en trouvera améliorée à hauteur d'une revalorisation B pour mettre fin à leurs niveaux indignes de rémunération ».
Les enseignants : « Ce rapport est une honte, nous ne pouvons accepter la réforme A, nous voulons bien par contre de la revalorisation B. »
Le ministre : « Je vous ai entendus, et ce rapport ne peut être accepté dans sa globalité. Voilà pourquoi nous refuserons la revalorisation B, mais le monde nous contraint cependant de nous lancer dans la grande réforme A. »
Les enseignants : « Merci. Outch... »

C'est tout à fait ça ! No pale

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Gryphe le Mer 22 Mai 2013 - 19:33

@Celeborn a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Oui, mais Celeborn a justement admis (ou du moins sous-entendu) qu'un des buts était d'être invité par les médias (ce qui a malheureusement échoué).

Pas tout à fait, puisqu'un représentant sera sur Europe 1 demain midi, et que j'ai eu... radio Classique au bout du fil !
Il semblerait par ailleurs que l'Huma ait bien aimé le communiqué, qu'ils ont intégralement repris sur un de leurs sites. Razz

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par philann le Mer 22 Mai 2013 - 19:36

@If_Then_Else a écrit:C'est le rapport de la Cour qui s'attaque à un système en faillite et dont les effets sont désastreux pour l'ensemble du pays, pas moi.

Je comprends que les "happy fews" surdiplômés, qui ont été les meilleurs élèves jusqu'à 30 ans et "cool" jusqu'à 70 ans, s'insurgent contre cette remise en question de ce système qui leur est très favorable au détriment de tous...

Le "refroidissement économique" actuel, qui s'exprime au travers du rapport de la Cour des Comptes, montre le danger péril à s'endormir sur les lauriers napoléoniens.

Ce n'est pas mon cas!! Deux fois un échec aux concours de philo, vacataire à l'étranger, puis contractuelle en France, et certifiée à l'interne il y a un mois.
Cela ne m'empêche pas de trouver ces attaques corporatistes d'une stupidité sans nom!!! Si vraiment on veut jouer à cela alors les PE vont en vouloir aux profs du secondaire mieux payés, les contractuels vont en vouloir aux titulaires, les certifiés aux agrégés etc... Et comme l'a dit intelligemment D-Casquette, qu'y gagnerons-nous?? NOus diviser, c'est tout ce que nos politiques recherchent. Plus on jouera à la politique du bac à sable, plus ils nous imposeront ce que l'on ne veut pas!!!

Je trouve personnellement la rémunération des PE parfaitement indigne! Crying or Very sad POur les autres, les salaires insuffisants (ou insultants car je rappelle que les primes ne comptent pas pour les retraites)...je conseillerai aux collègues d'aller personnellement le plus loin possible dans l'évolution possible de carrière: je me réjouis du contractuel qui devient certifié, du certifié qui devient agrégé, de l'agrégé qui devient CDE ou IPR etc...
Essayez de faire plus, mieux, sans nuire aux autres (pas 15 HSA!!)

Je crois effectivement à la présence du troll (mais suis prof, qu'à défaut d'honnêteté, il apprenne quelque chose! Rolling Eyes

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Ruthven le Mer 22 Mai 2013 - 19:36

@meskiangasher a écrit:
@Ruthven a écrit:Je comprends mal que l'on puisse se réjouir de l'annualisation des services qui va augmenter mécaniquement la charge de travail sans augmenter le salaire (ceux qui, en lycée, sont annualisés pour l'AP ou les EE le voient bien ...).
On peut toutefois se poser une question : vaut-il mieux être annualisé sans changement plutôt que de voir, lorsqu'on est en service hebdomadaire, le nombre de semaines travaillées augmenter.

L'acceptation de l'annualisation n'empêchera pas l'augmentation du nombre de semaines travaillées, bien au contraire puisque l'annualisation permettra entre autre de faire rentrer des stages de 'vacances' dans notre service. L'annualisation est vraiment le plus sûr moyen de voir notre service exploser (sauf pour ceux qui arriveront à décrocher les décharges de management d'équipe ou d'élaboration de projet).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Edgar le Mer 22 Mai 2013 - 19:36

@linkus a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit: Et la proportion de professeurs enseignant en CPGE est de toute façon infime! Le gros des troupes est dans le secondaire. Pardon d'écrire des évidences.

Edit: l'agreg est de toute façon un paradoxe (travailler moins pour gagner plus). J'ai pris un congé de formation, payé par les deniers publics certes, mais le reste du temps, j'étais une bonne à tout faire (pardon: TZR) de l'Education nationale.
Ce n'est pas l'agreg le paradoxe. Le paradoxe, c'est le CAPES! C'est travaillez plus pour gagner moins.


Ce qui à l'origine n'est pas un paradoxe puisque le CAPES était une sous-agreg pour recruter des professeurs en masse mais d'un niveau inférieur pour en avoir plus.
Le problème aujourd'hui étant que nous faisons peu ou prou le même travail.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Daphné le Mer 22 Mai 2013 - 19:39

@Gryphe a écrit:Pour l'histoire de la bivalence...
Il y a déjà en collège des professeurs qui font
- physique-chimie,
- biologie-géologie,
- histoire-géographie-éducation civique,
- français-latin-grec,
et j'en passe...

- Economie-gestion......
Oui mais dans ces cas là ce sont des bivalences/polyvalences choisies pour lesquelles les collègues sont diplômés et formés.
C'est toute la différence.


Dernière édition par Daphné le Mer 22 Mai 2013 - 19:39, édité 2 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Olympias le Mer 22 Mai 2013 - 19:39

@If_Then_Else a écrit:Ce qui est honteux, c'est de lire qu'un agrégé peut se faire plus de 100K€ en n'en foutant pas une rame alors l'immense majorité galère.

Tiens, c'est une généralité ça ?? Un de mes amis vient récemment nommé en CPGE passe l'essentiel de son temps libre à taper des cours, à corriger les exos de ses hypo et khâgneux...Mais je supposer que tu peux faire au débotté, là comme ça, un cours sur la Grèce archaïque ?

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par doublecasquette le Mer 22 Mai 2013 - 19:40

@iphigénie a écrit:
en GB les professeurs sont recrutés localement (PAS par le chef d'établissement je précise) et ça ne leur pose pas de problème. Ils trouvent notre système très bizarre et bureaucratique.
Je ne sais pas ce qu'il en est chez les Grands-Bretons, mais dans nos campagnes, c'est la porte ouverte au piston, passe-droit, connaissances locales etc dans la tradition bien française des potentats locaux. Et la disparité assurée d'un établissement à l'autre.
Ce système est en oeuvre dans les pays où me semble-t-il il y a une grande tradition d'écoles payantes privées.

Ce sera très exactement ça. La preuve, c'est que c'est déjà le cas pour tout le personnel recruté par la collectivité territoriale de tutelle (ATSEM, agent d'entretien, personnel de service du périscolaire).
Sans parler des "chapelles pédagogiques". Allez lire ce que 21déjà subit dans son pays perdu depuis le début de l'année, ça devrait vacciner tout un chacun contre le recrutement sur dossier après entretien... pale

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par philann le Mer 22 Mai 2013 - 19:43

@Gryphe a écrit:Pour l'histoire de la bivalence...
Il y a déjà en collège des professeurs qui font
- physique-chimie,
- biologie-géologie,
- histoire-géographie-éducation civique,
- français-latin-grec,
et j'en passe...

Et puis je connais un certain nombre d'historiens et de géographes qui ne se réjouissent pas spécialement de la situation...et qui ne se trouvent pas forcément méga-compétents dans "l'autre" discipline.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum