Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Celadon le Mer 23 Avr 2014 - 14:42
OMG  affraid Merci Luigi.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par User5899 le Mer 23 Avr 2014 - 15:16
@Isis39 a écrit:Ayant enseigné en collège et en lycée, je constate que préparer des cours en collège prend moins de temps, de même que les corrections (corriger le brevet et corriger le bac, par exemple, ce n'est franchement pas la même chose !). Par contre une heure de cours au collège c'est plus fatigant en terme d'investissement, de fatigue nerveuse.
Je vous crois sans peine. Mais justement : un travail de prépa et de correction moindre (quoique peut-être plus fréquent) à effectuer après des journées plus pénibles, est-ce que ça équilibre bien ? Pour ma part, je redis ce qui a été ignoré plus haut : je pense que plus les élèves sont jeunes, plus on s'éloigne de sa spécialité universitaire et donc plus le métier est difficile, d'où ma proposition d'un abattement pour les profs de collège plus que pour les profs de lycée (et je n'ai enseigné qu'en lycée). Quant aux instits... Sancti subito !

@PauvreYorick a écrit:
@iphigénie a écrit: personnellement, je travaille toujours autant quel que soit mon nombre d'heures: si j'en ai moins, je perfectionne, si j'en ai plus, je vais plus vite. Si on m'impose plus, je bâcle.
Je "fonctionne" de la même façon.
J'ai entendu à 13h que le blocage du point d'indice est décidé jusqu'en 2017. J'ai immédiatement décidé que dorénavant, ce sera deux devoirs par trimestre et par classe. D'ailleurs, ça ne changera rien Laughing

@the educator a écrit:
Cripure a écrit:The Educator, avoir 16 à la dissert ouvre un droit : celui d'enseigner ce qui tourne autour de la dissert, permet de la réaliser et a été jugé par la nation comme possédant quelque valeur.
Le truc c'est que quand ladite nation se dit qu'elle réviserait bien son jugement, ouh la, on dirait qu'on pisse sur une fourmilière...
Y aurait-il un délit d'opinion ? Et la nation, sur ce sujet comme sur d'autres, serait-elle dédouanée du devoir de justification, de rendu des comptes et de cohérence ?


Dernière édition par Cripure le Mer 23 Avr 2014 - 15:22, édité 2 fois
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Iphigénie le Mer 23 Avr 2014 - 15:21
@the educator a écrit:
@Iphigénie a écrit:personnellement, je travaille toujours autant quel que soit mon nombre d'heures: si j'en ai moins, je perfectionne, si j'en ai plus, je vais plus vite. Si on m'impose plus, je bâcle.
Wow, ça voudrait dire que depuis tout ce temps, on a calqué le temps de travail sur ta vitesse d’exécution! Mais c'est génial. Et on travaille tous à la même vitesse et de la même manière?
Non on a calqué le temps de travail sur une certaine idée du travail véritable en lycée, après sont venus les agrégés en collèges, les AP et l'ECJS.
On travaille à la vitesse que l'on veut: c'est justement ça le métier d'enseignant (enfin à mes yeux): le droit d'approfondir ton travail si tu le souhaites, et normalement, tu le souhaites.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par PauvreYorick le Mer 23 Avr 2014 - 15:24
(réponse au post de Cripure):

Le camarade latiniste a oublié de faire tomber le c Smile

Je ne suis pas sûr qu'on puisse généraliser le raisonnement même si pour ma part je le partage (il y a un "niveau de confort" et quand on s'en éloigne c'est dur, dans les deux sens quoique pas pour les mêmes raisons; cela ne dit pas où il se situe, je peux très bien imaginer qu'il se situe, pour mille raisons et par exemple du fait des programmes, en 4e plutôt qu'en 1re par exemple).

En revanche, ce qu'on peut dire, c'est que lorsque le service d'un certifié est exactement de même nature que le service d'un agrégé (cours aux mêmes classes), il est normal de se demander si la différence de concours justifie suffisamment que le certifié en fasse plus quantitativement pour un salaire moindre. (Et aberrant de poser la question dans les termes inverses.)

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par skindiver le Mer 23 Avr 2014 - 15:26
Après tout dépend du collége.... je suis dans un collège top, je ne peux vraiment pas rêver mieux. Faire des heures n'est pas un problème alors que là où j'étais avant c'était vraiment l'horreur, j'y allais à reculons, avec certaines classe j'avais un noeud dans le ventre en arrivant, j'étais sur le point de craquer certains soirs dans ma voiture. J'ai vraiment failli être dégouté à vie de l'enseignement.

Il pourrait y avoir aussi un allègement d'une ou deux heures par semaine dans les établissements difficiles.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Isis39 le Mer 23 Avr 2014 - 15:28
Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:Ayant enseigné en collège et en lycée, je constate que préparer des cours en collège prend moins de temps, de même que les corrections (corriger le brevet et corriger le bac, par exemple, ce n'est franchement pas la même chose !). Par contre une heure de cours au collège c'est plus fatigant en terme d'investissement, de fatigue nerveuse.
Je vous crois sans peine. Mais justement : un travail de prépa et de correction moindre (quoique peut-être plus fréquent) à effectuer après des journées plus pénibles, est-ce que ça équilibre bien ? Pour ma part, je redis ce qui a été ignoré plus haut : je pense que plus les élèves sont jeunes, plus on s'éloigne de sa spécialité universitaire et donc plus le métier est difficile, d'où ma proposition d'un abattement pour les profs de collège plus que pour les profs de lycée (et je n'ai enseigné qu'en lycée). Quant aux instits... Sancti subito !


Je dois avouer que j'enseigne dans un collège plutôt tranquille (question comportement des élèves, par contre au niveau culturel...). Donc j'ai vraiment mesuré la différence de travail à la maison. Cela permet de plus s'interroger ses pratiques, notamment pour faire travailler et progresser les élèves en difficulté, voire en perdition). Cependant la charge de travail s'est alourdie ces dernières années au collège : être professeur principal en 3e devient très très lourd, on a l'histoire des arts à assumer en plus, l'évaluation des compétences pour le LPC, etc.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Roumégueur Ier le Mer 23 Avr 2014 - 16:13
L'Ifrap, toujours en avance sur son temps.
Comme notre profession n'a pas connu le privilège de passer aux 35h (merci qui?) et comme nous sommes à un moment où d'aucuns estiment que les fonctionnaires devraient travailler 39h ( http://www.rtl.fr/actualites/info/economie/article/yves-jego-veut-revenir-aux-39-heures-une-provocation-selon-la-cfdt-fonction-publique-7771332323 ), nous voici bien embêtés : l'opinion publique trouverait tout à fait naturel d'augmenter notre temps d'enseignement, qui est bien loin du temps de travail total qui, lui, n'a fait qu'augmenter ces dernières années. Et comme dans le même temps, notre revenu n'a fait que baisser, le cocktail devient explosif.
TOUS en grève le 15 mai !


Le ministère avait fait une étude en 2002 et en 2010 sur notre temps de travail :
2002
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/ni0243.pdf

2010
http://cache.media.education.gouv.fr/file/2013/46/4/DEPP_NI_2013_13_temps_travail_enseignants_second_degre_public_2010_260464.pdf
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Isis39 le Mer 23 Avr 2014 - 16:17
Je suis bien embêtée : je ferai bien grève mais j'ai organisé une formation ce jour-là. Donc je je vais travailler.  Sad 
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par trompettemarine le Mer 23 Avr 2014 - 16:24
Hors sujet :
Curieuse idée d'avoir mis la grève un jeudi alors que le jeudi 8 mai et le jeudi 29 mai sont fériés.
Quand on ne voit certaines classes que le jeudi ou presque, cela n'aide pas à faire la grève.

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par User5899 le Mer 23 Avr 2014 - 16:27
@PauvreYorick a écrit:(réponse au post de Cripure):

Le camarade latiniste a oublié de faire tomber le c Smile
Sans doute parce que je suis encore un peu latiniste Laughing
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Iphigénie le Mer 23 Avr 2014 - 16:28
Les grèves changent de jour: les précédentes étaient le mardi. En excluant le lundi et le vendredi pour ne pas qu'on taxe les profs de vouloir allonger leur week-end.
Non, ce qui est dommage, c'est que les grèves dans l'EN ne soient pas hebdomadaires: chacun pourrait ainsi choisir le jour qui lui convient (déjà où il a cours...) et cela perturberait bien davantage.
Le principe d'une grève étant bien de perturber, et donc de léser, sinon, autant dire qu'on fait grève mais qu'on travaille quand même pour ne pas que certaines classes loupent leurs heures.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par User5899 le Mer 23 Avr 2014 - 16:30
@PauvreYorick a écrit:(réponse au post de Cripure):

Le camarade latiniste a oublié de faire tomber le c Smile

Je ne suis pas sûr qu'on puisse généraliser le raisonnement même si pour ma part je le partage (il y a un "niveau de confort" et quand on s'en éloigne c'est dur, dans les deux sens quoique pas pour les mêmes raisons; cela ne dit pas où il se situe, je peux très bien imaginer qu'il se situe, pour mille raisons et par exemple du fait des programmes, en 4e plutôt qu'en 1re par exemple).

En revanche, ce qu'on peut dire, c'est que lorsque le service d'un certifié est exactement de même nature que le service d'un agrégé (cours aux mêmes classes), il est normal de se demander si la différence de concours justifie suffisamment que le certifié en fasse plus quantitativement pour un salaire moindre. (Et aberrant de poser la question dans les termes inverses.)
Dans l'armée, changer de corps ou de grade, c'est aussi changer d'emploi. La solution au vrai problème que vous abordez, ce serait une différenciation des tâches. Mais les certifiés accepteraient-ils sans douleur d'être cantonnés au collège, puis aux secondes dans les lycées, puis dans les 1res technologiques, etc ?
NB Le même travail pour un salaire différent, ça existe aussi chez les perdir, où un adjoint ex agrégé peut gagner plus qu'un chef ex certifié, vu qu'il y a plusieurs niveaux de perdir en fonction, par exemple, du corps d'origine.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par User5899 le Mer 23 Avr 2014 - 16:31
@Roumégueur Ier a écrit:L'Ifrap, toujours en avance sur son temps.
Comme notre profession n'a pas connu le privilège de passer aux 35h (merci qui?)
1607h / 47, ça fait un peu moins de 35h Razz
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par PauvreYorick le Mer 23 Avr 2014 - 16:38
Cripure a écrit: NB Le même travail pour un salaire différent, ça existe aussi chez les perdir, où un adjoint ex agrégé peut gagner plus qu'un chef ex certifié, vu qu'il y a plusieurs niveaux de perdir en fonction, par exemple, du corps d'origine.
C'est vrai, mais le vieux marxiste que je suis a toujours un peu de mal avec ça Very Happy (même si je peux voir l'intérêt de la chose).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Roumégueur Ier le Mer 23 Avr 2014 - 17:33
Cripure a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'Ifrap, toujours en avance sur son temps.
Comme notre profession n'a pas connu le privilège de passer aux 35h (merci qui?)
1607h / 47, ça fait un peu moins de 35h Razz

Chiche : quand on arrive à 1607h de travail à partir de septembre, on arrête de bosser...
(Pardon, à partir d'août! Regardez ce zoli calendrier où on dit que les cours reprennent le 29/08 pour les enseignants ("Reprise des cours" qu'ils ont marqué!)
http://www.education.gouv.fr/pid25058/le-calendrier-scolaire.html?annee=158&zone=166&search_input=Toulouse+%2831000%29
On les prend au mot, on fait cours le 29/08 sans les élèves et on n'assiste pas aux réunions prévues? Bon, perso, je ferai encore grève ce jour-là en fait, quelle feignasse)
avatar
mathmax
Fidèle du forum

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par mathmax le Mer 23 Avr 2014 - 18:23
@The Educator a écrit:chez les PE, où l'on subventionne les femmes d'ingénieurs
 heu

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
florestan
Grand sage

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par florestan le Mer 23 Avr 2014 - 18:32
Mais euh moi j'ai pas envie de travailler 18 heures payées 15 sinon j'aurais pas passé l'agrégation. Qui c'est Agnès Verdier chose? c'est quoi l'IFRAP? Qu'est ce qu'on lui a fait encore à celle là?
avatar
EU1
Fidèle du forum

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par EU1 le Mer 23 Avr 2014 - 18:43
Il y a d'autres moyens de récupérer de l'argent sans geler le point d'indice ou montrer du doigt telle ou telle catégorie de personnel. Exemple :

Arrivant en région parisienne, on m'a versé :

- 2000 euros de prime spéciale d'installation
- 1500 euros de prime d'entrée dans le métier
- 900 euros au titre de l'AIP
- 1250 euros (l'équivalent de 34 HSE) au titre de la formation T1 non assurée

voilà un exemple d'argent qui ne me semble pas le plus intelligemment distribué.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Olympias le Mer 23 Avr 2014 - 18:47
@florestan a écrit:  Mais euh moi j'ai pas envie de travailler 18 heures payées 15 sinon j'aurais pas passé l'agrégation. Qui c'est Agnès Verdier chose? c'est quoi l'IFRAP? Qu'est ce qu'on lui a fait encore à celle là?
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c'est l'Ifrap. Elle a voulu devenir prof, le rêve de sa vie et a loupé son stage !!!! Depuis, elle nous hait.  Twisted Evil
avatar
florestan
Grand sage

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par florestan le Mer 23 Avr 2014 - 18:49
@Olympias a écrit:
@florestan a écrit:  Mais euh moi j'ai pas envie de travailler 18 heures payées 15 sinon j'aurais pas passé l'agrégation. Qui c'est Agnès Verdier chose? c'est quoi l'IFRAP? Qu'est ce qu'on lui a fait encore à celle là?
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c'est l'Ifrap. Elle a voulu devenir prof, le rêve de sa vie et a loupé son stage !!!! Depuis, elle nous hait.  Twisted Evil

Euh Olympias désolée pour mon inculture crasse , mais c'est quoi l'IFRAP ???
avatar
mathmax
Fidèle du forum

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par mathmax le Mer 23 Avr 2014 - 18:54
Institution Française de Récriminations des Aigris Populistes.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
florestan
Grand sage

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par florestan le Mer 23 Avr 2014 - 18:55
@mathmax a écrit:Institution Française de Récriminations des Aigris Populistes.

OK  Very Happy Je googlelise le sigle.
avatar
florestan
Grand sage

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par florestan le Mer 23 Avr 2014 - 18:58
C'est bon je suis édifiée. Les fonctionnaires contre l'Etat, 60 milliards d'économie, elle nous a dans le blair. Mais Olympias comment sais-tu qu'elle voulait rentrer à l'EN?
avatar
piesco
Grand sage

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par piesco le Mer 23 Avr 2014 - 19:03
@iphigénie a écrit:
@the educator a écrit:C'est un vrai problème ce système de recrutement vécu comme un "ticket" pour quelque chose.
C'est le propre d'une promotion, non?
Si tu veux faire des heures, tu passes le concours de CPE, c'est un choix!  Very Happy

Pllus sérieusement, c'est absurde cette contestation des maxima: personnellement, je travaille toujours autant quel que soit mon nombre d'heures: si j'en ai moins, je perfectionne, si j'en ai plus, je vais plus vite. Si on m'impose plus, je bâcle.

Nous sommes deux.



avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par Chocolat le Mer 23 Avr 2014 - 19:10
Cripure a écrit:
@Chocolat a écrit:à l'exception de la pluie, rien ne tombe - et tout cuit, de préférence - du ciel !
Même la pluie est crue araignée


C'est vraiment trop inzuste !  calimero

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
User21714
Expert spécialisé

Re: Agnès Verdier-Molinié (IFRAP) : "Il faudra demander aux agrégés d'enseigner 18 heures ou plus" (La Croix).

par User21714 le Mer 23 Avr 2014 - 19:11
L'IFRAP continue dans la même voie:
tenter de diviser pour régner. Bof... Rien de nouveau!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum