Gérer une classe après un mauvais départ

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 14:10

@Helene_de_Troie a écrit:
@nitescence a écrit:
@kero a écrit:

C'est clairement un des enjeux, oui. Interdire les arrivées au compte-goute.

Sinon, un truc que tu peux faire aussi, à supposer qu'ils n'aient pas cours après toi, c'est garder en classe quelques minutes ceux qui sont en retard et les faire repartir TOI au compte-goute (comme je le fais avec une de mes cinquièmes).

Waouh ! La punition qu'on s'inflige... Il vaut mieux ne pas les accepter en cours : ça fait toujours moins d'élèves à gérer (et souvent ce sont les plus perturbateurs).
Moi je ferme la porte à la sonnerie et tout ce qui est dehors reste dehors : ils peuvent tambouriner à la porte tant qu'ils veulent, je n'ouvre pas.

Le problème vient quand ils ouvrent la porte... Bien sûr, "c'est interdit de fermer à clé, madame!!!"

Ca n'est pas fermé à clef : j'ai juste poussé le verrou... ;-)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Helene_de_Troie le Sam 28 Fév 2015 - 14:34

@nitescence a écrit:
@Helene_de_Troie a écrit:
@nitescence a écrit:

Waouh ! La punition qu'on s'inflige... Il vaut mieux ne pas les accepter en cours : ça fait toujours moins d'élèves à gérer (et souvent ce sont les plus perturbateurs).
Moi je ferme la porte à la sonnerie et tout ce qui est dehors reste dehors : ils peuvent tambouriner à la porte tant qu'ils veulent, je n'ouvre pas.

Le problème vient quand ils ouvrent la porte... Bien sûr, "c'est interdit de fermer  à clé, madame!!!"

Ca n'est pas fermé à clef : j'ai juste poussé le verrou... ;-)

Il faut en avoir un, alors...

Helene_de_Troie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:26

J'ai lu attentivement toutes vos réponses, et je prends bonne note de vos conseils. En réponse à vos commentaires :

Mafalda16, quand tu dis « Mission plan de classe, puis note de participation: tout le monde part de zéro, chaque prise de parole (constructive mais pas forcément juste) rapporte un point, chaque bavardage ou autre attitude non convenable fait perdre deux points »,
tu arrives à gérer les comptes dans l’heure ?

nitescence,
J’ai essayé des travaux en groupe, mais en groupe ça bavarde… Mais peut-être que les envoyer faire une recherche peut être une bonne idée, ça allège effectivement le groupe. Mais si je fais autre chose avec les autres et qu’eux n’ont pas le cours, ce n’est pas gênant ?
Après, comme il y a un assistant de langue, j'avais pensé m'arranger pour diviser mes heures au maximum entre lui et moi (mais je fuis un peu le problème de la gestion de l'ensemble de la classe si je fais ça, et l'assistant et la préparation des cours, c'est pas la joie. Enfin lui, au moins il a la paix).

kero
Oui elles me reviennent toujours, je suis très vigilante là-dessus, je double si ce n'est pas rendu à l'heure.

Catalunya
Je ne m’énerve pas, au contraire je suis plutôt de nature humour cinglant dit avec calme et perspicacité. Et il ne vaut mieux pas que je m'énerve car quand je le suis vraiment, j'ai les nerfs et je tremble (ce qui est assez ridicule !)

Ruthven
Oui mais je ne peux pas ne pas les accepter comme il n’y a aucune possibilité de les prendre en charge ailleurs. Si je les laisse seuls avec la possibilité de vadrouiller en dehors du lycée, c’est plutôt gênant puisqu’ils sont censés être sous ma responsabilité (à défaut de pouvoir être sous celles du CPE ou surveillant), donc s'il leur arrive quelque chose, je serai responsable, non ?


kero
Non, je ne peux pas les retenir en fin d'heure car certains ont cours 20 min après mon cours et doivent manger entre temps :-/.
Mais ceci étant dit, ça n’est pas valable pour tous alors je devrais pouvoir en tirer quelque chose diable



J'aime assez l'idée de la note de participation qui part de zéro ou des dates de DS imposées et inchangeables...
Autre chose que j'ai testé:
J'ai dit à mes élèves que je regrettais que le cours n'intéresse pas tout le monde et que, s'il préférait faire autre chose (un autre document), je leur donnerai un travail noté à faire dans l'heure et à me rendre à la fin. Inconvénient: ça me fait du boulot en plus niveau préparation et correction. Avantage: ça les refroidit comme ils ont conscience qu'ils risquent de se rater.


Afin de pouvoir limiter les bavardages pendant l'heure, que me conseillez-vous d'autre? Est-ce que les enchaîner à coup de punitions dès qu'un rire éclate ou qu'un élève se retourne ou bavarde est une bonne idée lol ?

Je vous réitère à tous mes remerciements dans tous les cas :-)

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 15:28

@PL19 a écrit:kero
Oui elles me reviennent toujours, je suis très vigilante là-dessus, je double si ce n'est pas rendu à l'heure.

Ok. Combien punis-tu, en gros ? Taille et fréquence ?

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:31

@kero a écrit:
@PL19 a écrit:kero
Oui elles me reviennent toujours, je suis très vigilante là-dessus, je double si ce n'est pas rendu à l'heure.

Ok. Combien punis-tu, en gros ? Taille et fréquence ?


En général je donne la correction d'un exercice, la leçon ou le vocabulaire à recopier pour le cours suivant (souvent le lendemain) 3/4 fois et si besoin je rajoute 1 ou 2 fois dans l'heure.
La fréquence... j'avais la main lourde en début d'année mais j'avais l'impression que ça en devenait grotesque alors je le fais moins (sauf si travail non fait) maintenant car je n'avais pas l'impression que ça les calmait.

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 15:32

Est-ce que tu as essayé l'ironie ? Avec certaines classes ça marche bien de se moquer des élèves perturbateurs (et tant pis si ça n'est pas IUFM : les formateurs n'ont qu'à venir faire cours à notre place, plutôt que d'être planqués). Tu peux essayer d'en casser quelques-uns.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par imprimemature97 le Sam 28 Fév 2015 - 15:32

Bonjour je suis dans un lycée et je rencontre le même problème mais avec une classe à volume chiffré plus important et des attitudes encore plus explicites,( ils ne veulent pas travailler et font tout pour perturber le cour, rigoler, discuter, protestent dès que je mets une activité en classe) ils ont carrément "pourri" un cours ce trimestre, au point où je ne peux rien faire, j'ai mois trois heures pour une séance!!! Bien sur, je me suis énervée, j'en ai exclu et ils rigolent en partant, me ridiculisant totalement auprès de la classe!! C'est moi qui passe pour une incompétente, ma crédibilité auprès des autres élève, prend un gros coup, les parents commencent à venir me voir, et l'équipe pédagogique suggère le dialogue plutôt que la sanction, j'ai trop menacé, pas agi, ils n'y croient plus, mes injonctions, menaces sanctions ne leur font plus rien...je ne sais plus quoi faire, et les autres collègues des autres discipline arrivent à les faire travailler....


Merci de prendre en compte ce message, pourriez vous me dire comment redresser la barre??? J'apporte mon empathie et mon soutiens à ceux et celles qui rencontrent cette situation, je suis jeune, je débute à peine... je les ai à l'année...

imprimemature97
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:33

@nitescence a écrit:Est-ce que tu as essayé l'ironie ? Avec certaines classes ça marche bien de se moquer des élèves perturbateurs (et tant pis si ça n'est pas IUFM : les formateurs n'ont qu'à venir faire cours à notre place, plutôt que d'être planqués). Tu peux essayer d'en casser quelques-uns.


Oui je le fais, c'est généralement suivi d'un "Ooouuh comment elle t'a cassé mon gars" de la classe.

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 15:35

@PL19 a écrit:
@nitescence a écrit:Est-ce que tu as essayé l'ironie ? Avec certaines classes ça marche bien de se moquer des élèves perturbateurs (et tant pis si ça n'est pas IUFM : les formateurs n'ont qu'à venir faire cours à notre place, plutôt que d'être planqués). Tu peux essayer d'en casser quelques-uns.

Oui je le fais, c'est généralement suivi d'un "Ooouuh comment elle t'a cassé mon gars" de la classe.

Là tu marques un point ! Savoure.

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:36

@imprimemature97 a écrit:Bonjour je suis  dans un lycée et je rencontre le même problème mais avec une classe à volume chiffré plus important et des attitudes encore plus explicites,( ils ne veulent pas travailler et font tout pour perturber le cour, rigoler, discuter, protestent dès que je mets une activité en classe) ils ont carrément "pourri" un cours ce trimestre, au point où je ne peux rien faire, j'ai mois trois heures pour une séance!!! Bien sur, je me suis énervée, j'en ai exclu et ils rigolent en partant, me ridiculisant totalement auprès de la classe!! C'est moi qui passe pour une incompétente, ma crédibilité auprès des autres élève, prend un gros coup, les parents commencent à venir me voir, et l'équipe pédagogique suggère le dialogue plutôt que  la sanction, j'ai trop menacé, pas agi, ils n'y croient plus, mes injonctions, menaces sanctions ne leur font plus rien...je ne sais plus quoi faire, et les autres collègues des autres discipline arrivent à les faire travailler....


               Merci de prendre en compte ce message, pourriez vous me dire comment redresser la barre??? J'apporte mon empathie et mon soutiens à ceux et celles qui rencontrent cette situation, je suis jeune, je débute à peine... je les ai à l'année...


Comme je te comprends... Moi aussi je me sens assez ridicule. Surtout quand je lis la compassion dans le regard de la seule fille du groupe... !

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:40

@nitescence a écrit:
@PL19 a écrit:
@nitescence a écrit:Est-ce que tu as essayé l'ironie ? Avec certaines classes ça marche bien de se moquer des élèves perturbateurs (et tant pis si ça n'est pas IUFM : les formateurs n'ont qu'à venir faire cours à notre place, plutôt que d'être planqués). Tu peux essayer d'en casser quelques-uns.

Oui je le fais, c'est généralement suivi d'un "Ooouuh comment elle t'a cassé mon gars" de la classe.

Là tu marques un point ! Savoure.


Tu m'étonnes ;-) !
N'empêche que je pense qu'ils me voient plus comme une jeune à draguer qu'une figure d'autorité humhum
Mais mon tuteur dit qu'ils m'aiment bien quand même (à savoir comment, ça c'est une autre question).

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 15:40

@imprimemature97 a écrit:Bonjour je suis dans un lycée et je rencontre le même problème mais avec une classe à volume chiffré plus important et des attitudes encore plus explicites,( ils ne veulent pas travailler et font tout pour perturber le cour, rigoler, discuter, protestent dès que je mets une activité en classe) ils ont carrément "pourri" un cours ce trimestre, au point où je ne peux rien faire, j'ai mois trois heures pour une séance!!! Bien sur, je me suis énervée, j'en ai exclu et ils rigolent en partant, me ridiculisant totalement auprès de la classe!! C'est moi qui passe pour une incompétente, ma crédibilité auprès des autres élève, prend un gros coup, les parents commencent à venir me voir, et l'équipe pédagogique suggère le dialogue plutôt que la sanction, j'ai trop menacé, pas agi, ils n'y croient plus, mes injonctions, menaces sanctions ne leur font plus rien...je ne sais plus quoi faire, et les autres collègues des autres discipline arrivent à les faire travailler....


Merci de prendre en compte ce message, pourriez vous me dire comment redresser la barre??? J'apporte mon empathie et mon soutiens à ceux et celles qui rencontrent cette situation, je suis jeune, je débute à peine... je les ai à l'année...

As-tu essayé le plan de classe ? As-tu un tuteur ? Quels conseils te donne-t-il ?
Quant aux parents, ce sont leurs gamins qui foutent le bordel, pas toi !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 15:43

@PL19 a écrit:
N'empêche que je pense qu'ils me voient plus comme une jeune à draguer qu'une figure d'autorité humhum

J'ai l'impression que ça t'obsède cette idée-là. Tu devrais peut-être y prêter moins d'attention, non ? Si ça te trouble et qu'ils le sentent, ils vont s'engouffrer dans la brèche !

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 15:43

Après, s'il y en a qui refusent de se calmer, on passe à l'exclusion, hein.

Ça calme bien.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:44

@nitescence a écrit:
@PL19 a écrit:
N'empêche que je pense qu'ils me voient plus comme une jeune à draguer qu'une figure d'autorité humhum

J'ai l'impression que ça t'obsède cette idée-là. Tu devrais peut-être y prêter moins d'attention, non ? Si ça te trouble et qu'ils le sentent, ils vont s'engouffrer dans la brèche !

Oui ça m'obsède un peu, encore que devant eux je ne le montre pas, je ne les "calcule" pas comme ils disent. Mais en dehors de la classe, je me dis que ça doit jouer dans ma gestion de classe :/

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:45

@kero a écrit:Après, s'il y en a qui refusent de se calmer, on passe à l'exclusion, hein.

Ça calme bien.


Comme je débute, j'ai toujours peur que ce soit plus ce qu'attendent les élèves qu'autre chose :-/

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Ruthven le Sam 28 Fév 2015 - 15:46

@PL19 a écrit:

Oui mais je ne peux pas ne pas les accepter comme il n’y a aucune possibilité de les prendre en charge ailleurs. Si je les laisse seuls avec la possibilité de vadrouiller en dehors du lycée, c’est plutôt gênant puisqu’ils sont censés être sous ma responsabilité (à défaut de pouvoir être sous celles du CPE ou surveillant), donc s'il leur arrive quelque chose, je serai responsable, non ?


A voir selon les modalités de ton lycée. Si tu les marques absent, ils ne sont plus sous ta responsabilité (dans mon bahut, on est libre de gérer les retards comme on le souhaite, soit on accepte les élèves, soit on les renvoie).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:52

@Ruthven a écrit:
@PL19 a écrit:

Oui mais je ne peux pas ne pas les accepter comme il n’y a aucune possibilité de les prendre en charge ailleurs. Si je les laisse seuls avec la possibilité de vadrouiller en dehors du lycée, c’est plutôt gênant puisqu’ils sont censés être sous ma responsabilité (à défaut de pouvoir être sous celles du CPE ou surveillant), donc s'il leur arrive quelque chose, je serai responsable, non ?


A voir selon les modalités de ton lycée. Si tu les marques absent, ils ne sont plus sous ta responsabilité (dans mon bahut, on est libre de gérer les retards comme on le souhaite, soit on accepte les élèves, soit on les renvoie).


C'est vrai que vu comme ça...
C'est c** j'ai tellement "peur" de faire quelque chose qui risquerait de me coûter des représailles (pas des élèves hein) que je n'ose presque pas faire ou dire des choses que je ferais très certainement en temps normal... Suspect
En dehors de mon travail, je suis très douée pour rembarrer tout le monde et remettre les pieds sur terre de certains Laughing

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 15:54

@PL19 a écrit:
@kero a écrit:Après, s'il y en a qui refusent de se calmer, on passe à l'exclusion, hein.

Ça calme bien.


Comme je débute, j'ai toujours peur que ce soit plus ce qu'attendent les élèves qu'autre chose :-/

Disons que pour que ça marque le coup, faut le faire bien.

- Pas en stress/colère mais parfaitement posé
- Si possible on prépare le coup lorsqu'on sent que ça risque de venir, en préparant la fiche d'exclusion + travail en avance
- Lors de l'exclusion on fait sortir le mec tout en gardant un oeil sur la classe
- Dès qu'il est sorti: on gueule, mais on gueule bien et on rappelle les règles de base
- on termine le cours en mode full-magistral: tout le monde écrit/écoute/prend des notes/interdiction de poser des questions. Punition au premier qui s'adresse à son camarade/ouvre la bouche pour dire quoi que ce soit.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Ruthven le Sam 28 Fév 2015 - 15:55

@PL19 a écrit:
C'est c** j'ai tellement "peur" de faire quelque chose qui risquerait de me coûter des représailles (pas des élèves hein) que je n'ose presque pas faire ou dire des choses que je ferais très certainement en temps normal... Suspect

Il suffit alors de t'entendre avec le CPE (s'il n'est pas nuisible).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 15:56

@kero a écrit:
@PL19 a écrit:
@kero a écrit:Après, s'il y en a qui refusent de se calmer, on passe à l'exclusion, hein.

Ça calme bien.


Comme je débute, j'ai toujours peur que ce soit plus ce qu'attendent les élèves qu'autre chose :-/

Disons que pour que ça marque le coup, faut le faire bien.

- Pas en stress/colère mais parfaitement posé
- Si possible on prépare le coup lorsqu'on sent que ça risque de venir, en préparant la fiche d'exclusion + travail en avance
- Lors de l'exclusion on fait sortir le mec tout en gardant un oeil sur la classe
- Dès qu'il est sorti: on gueule, mais on gueule bien et on rappelle les règles de base
- on termine le cours en mode full-magistral: tout le monde écrit/écoute/prend des notes/interdiction de poser des questions. Punition au premier qui s'adresse à son camarade/ouvre la bouche pour dire quoi que ce soit.

Mmh, j'aime bien cette façon de faire Very Happy !

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 16:00

@PL19 a écrit:
@kero a écrit:
@PL19 a écrit:


Comme je débute, j'ai toujours peur que ce soit plus ce qu'attendent les élèves qu'autre chose :-/

Disons que pour que ça marque le coup, faut le faire bien.

- Pas en stress/colère mais parfaitement posé
- Si possible on prépare le coup lorsqu'on sent que ça risque de venir, en préparant la fiche d'exclusion + travail en avance
- Lors de l'exclusion on fait sortir le mec tout en gardant un oeil sur la classe
- Dès qu'il est sorti: on gueule, mais on gueule bien et on rappelle les règles de base
- on termine le cours en mode full-magistral: tout le monde écrit/écoute/prend des notes/interdiction de poser des questions. Punition au premier qui s'adresse à son camarade/ouvre la bouche pour dire quoi que ce soit.

Mmh, j'aime bien cette façon de faire Very Happy !

L'an dernier dans mon collège ZEP, je tournais à une moyenne de 1/2 exclusions par jours, alors j'ai pris le pli. Razz

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 16:01

@Ruthven a écrit:
@PL19 a écrit:
C'est c** j'ai tellement "peur" de faire quelque chose qui risquerait de me coûter des représailles (pas des élèves hein) que je n'ose presque pas faire ou dire des choses que je ferais très certainement en temps normal... Suspect

Il suffit alors de t'entendre avec le CPE (s'il n'est pas nuisible).


Le CPE est très à l'écoute. Mais, d'après mes collègues, ce n'est pas le plus apte à calmer les plus gros spécimens...



Je repense à un de mes cas... soit il travaille dans le bruit ou essaie de faire sa vie, soit il dort...
J'avoue que quand il dort... je ne cherche plus à le réveiller parce qu'il me gonfle et c'est un des leaders de la classe, alors lui en moins, c'est déjà ça.
Faites-vous quelque chose de particulier pour ce genre d'énergumène ?

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 16:02

Moi je laisse toujours dormir les élèves : le sommeil, c'est sacré !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Sam 28 Fév 2015 - 16:04

@nitescence a écrit:Moi je laisse toujours dormir les élèves : le sommeil, c'est sacré !
lol! tu m'as bien fait rire.

Alala l'ESPE et la réalité... tout un monde !

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 16:07

Il y a deux écoles à ce propos.

Je ne partage pas la posture laxiste/démissionnaire de nitescence. Interdit de dormir chez moi. Tout le monde travaille. Même en faisant semblant, avec une feuille dont je sais qu'elle terminera à la poubelle après la fin du cours. C'est une question symbolique. Chez Monsieur Kero, interdit de roupiller et ne pas écrire le cours. Je fais partie de ceux qui pensent que si on laisse faire, cela sous-entend qu'on ne contrôle rien (ce qui ouvre la porte à...).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum