NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Daphné le Jeu 12 Mar 2015 - 10:48

Cripure a écrit:


@Daphné a écrit:
@cignus a écrit:Tout cela m'énerve tellement que j'en viens à l'idée que nous devons plus nous battre contre ces réformes... après tout, elles sont pensées par des gens bien plus experts et intelligents que nous... Et puis on est fonctionnaire, comme on aime à nous le rappeler, alors on fait ce qu'on nous dit de faire...
J'aimerais qu'on se batte, et les syndicats en premier lieu, pour que nos conditions de travail n'empirent pas (voire s'améliorent) tout comme nos salaires...

Que les syndicats en reviennent à leur fondamentaux : la défense des salariés.

Mais là tu as une réforme inspirée par un syndicat qui se pourlèche en ce moment et qui est très content Twisted Evil
Et qui a obtenu des voix en décembre

Exact : ils ont 4 sièges au CTM, ils vont peser.
Avec entre autres le syndicat majoritaire chez les CDE.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 10:51

@Reine Margot a écrit:que dirait-on d'un parent qui dirait qu'il laisse ses enfants obéir quand ils en ont envie, et ne les force jamais à faire ce qui les ennuie?
que dirait-on d'un adulte qui dirait qu'il laisse d'autres adultes obéir quand ils en ont envie, et ne les force jamais à faire ce qui les ennuie?

le vrai problème, c'est la polysémie de l'ennui (je m'ennuie, tu m'ennuies...), et parfois même des difficultés à définir l'une ou l'autre des acceptions.
Je vois des gens qui, lorsqu'ils s'ennuient, lisent, contemplent, etc... bref, trompent l'ennui. Parce que rêvasser, réfléchir, lire, dessiner, ou écrire (j'ai énormément écrit en cours au lycée et ensuite, et ça m'a valu pas mal de soucis...), ce n'est déjà plus s'ennuyer. L'ennui, ce n'est pas le contraire de l'activité, ou alors il faut redéfinir ce que l'on entend par activité. L'ennui ce n'est pas non plus l'inverse du loisir. C'est d'ailleurs amusant comme les mêmes tâches peuvent être ou non ennuyeuses selon le contexte et l'environnement dans lequel on les effectue.

Qu'on soit clair, ça ne me range pas du côté de l'analyse de notre bonne ministre (même si je pense que cette perte d'envie et d’appétence des enfants-élèves-futurs-adultes (tm) est une catastrophe nationale dont l'EN n'est pas la seule responsable) , ni de cette réforme à l'eau tiède qui me donne envie de me pendre avec mes lacets (sans parler du déploiement, qui, côté administration/direction, promet d'être copieux....).

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Daphné le Jeu 12 Mar 2015 - 10:52

@Reine Margot a écrit:que dirait-on d'un parent qui dirait qu'il laisse ses enfants obéir quand ils en ont envie, et ne les force jamais à faire ce qui les ennuie?
On dirait qu'on marche sur la tête. Et maintenant c'est au sommet de l'Etat que cela se dit, et aucune fédération de parents ne réagit...

Tu es sérieuse ??

J'en connais une qui va trouver ça très bien au contraire.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Marie Laetitia le Jeu 12 Mar 2015 - 11:19

En tout cas, étant donné les mesures, si des syndicats appellent à la grève, j'en serai (même si je suis occupée actuellement à tout autre chose et que le temps est précieux en ce moment pour moi). C'est une catastrophe...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Iphigénie le Jeu 12 Mar 2015 - 11:53

Les élèves s'ennuient parce qu'ils ne travaillent pas: donc faisons-les travailler moins.
Et ils manquent d'attention parce qu'ils passent leur temps devant des écrans: donc donnons-leur plus d'écrans.
Ils ne maîtrisent plus les bases de la lecture et de l'écriture: donc faisons de l'interdisciplinaire.
J'ai tout bon pour être ministre, là, non?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ronin le Jeu 12 Mar 2015 - 11:55

Fais gaffe tu vas finir premier ministre oui...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par JPhMM le Jeu 12 Mar 2015 - 12:05

Les Français ne font pas les mêmes diagnostics.
Pour eux, les TICE ne sont pas la solution mais le problème.

Le niveau d'orthographe a baissé, s'accordent les sondés qui y voient une priorité pour l'éducation. 86 % des Français jugent que les nouvelles technologies sont responsables de cette dégradation.
http://www.francetvinfo.fr/societe/education/les-francais-de-plus-en-plus-mauvais-en-orthographe_846849.html

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Celadon le Jeu 12 Mar 2015 - 12:16

@Ronin a écrit:Fais gaffe tu vas finir premier ministre oui...
Tu veux rire, c'est un programme présidentiel !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 12:28

Les Français ne font pas les mêmes diagnostics.
Pour eux, les TICE ne sont pas la solution mais le problème.
les mêmes français ont aussi des tas d'avis qui collent un peu moins à nos attentes, et risquent de nous faire un carnage lors des prochaines élections. Donc bon.

Sur la question de la place de la technique dans la grandeur et la décadence de notre civilisation, Stiegler est en plein dedans avec son concept (à quatre roues motrices) de Pharmakon.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Oliv396 le Jeu 12 Mar 2015 - 12:30

"Le vrai problème" que j'aurai samedi, c'est que je vais m'ennuyer lors de la journée portes ouvertes...

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Celadon le Jeu 12 Mar 2015 - 12:40

Le vrai problème, c'est que le ressenti des enseignants, osef. Twisted Evil

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Chocolat le Jeu 12 Mar 2015 - 14:07

Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.
Alors forcément, les autres, de plus en plus déçus par un système scolaire orienté vers le nivellement par le bas, trouvent le quotidien scolaire de plus en plus difficile à supporter, et je les comprends aisément !

Mon gamin et ses amis font d'ailleurs partie de ces enfants qui s'ennuient prodigieusement à l'école, et ce malgré les efforst de certains de leurs enseignants qui tentent d'aller à contre-courant pour leur proposer des contenus intellectuellement stimulants et un volume de travail en adéquation avec leurs besoins.

A force de vouloir transformer le collège en un lieu qui convienne à ceux qui refusent d'apprendre et de se comporter convenablement, on a réussi l'exploit de le rendre invivable pour tous !

Bravo, le collège unique !

Ce qui est magistral, c'est qu'avec tout cela, on trouve encore le moyen de creuser.

Autant d'inconscience me donne la nausée.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Celadon le Jeu 12 Mar 2015 - 14:14

Ah mais c'est pas fini. Tu peux transposer ça à la future mixité des quartiers...
Je ne vois pas comment on pourra résorber ce manque d'éducation de civisme et d'intérêt. Sûrement pas avec ce qui est prévu.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Daphné le Jeu 12 Mar 2015 - 14:15

@Chocolat a écrit:Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.
Alors forcément, les autres, de plus en plus déçus par un système scolaire orienté vers le nivellement par le bas, trouvent le quotidien scolaire de plus en plus difficile à supporter, et je les comprends aisément !

Mon gamin et ses amis font d'ailleurs partie de ces enfants qui s'ennuient prodigieusement à l'école, et ce malgré les efforst de certains de leurs enseignants qui tentent d'aller à contre-courant pour leur proposer des contenus intellectuellement stimulants et un volume de travail en adéquation avec leurs besoins.

A force de vouloir transformer le collège en un lieu qui convienne à ceux qui refusent d'apprendre et de se comporter convenablement, on a réussi l'exploit de le rendre invivable pour tous !

Bravo, le collège unique !

Ce qui est magistral, c'est qu'avec tout cela, on trouve encore le moyen de creuser.

Autant d'inconscience me donne la nausée.

Nous, ça fait maintenant près de 40 ans qu'on le dit !

Il parait qu'on est réac, élitiste, et j'en passe............

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Chocolat le Jeu 12 Mar 2015 - 14:27

@Celadon a écrit:Ah mais c'est pas fini. Tu peux transposer ça à la future mixité des quartiers...
Je ne vois pas comment on pourra résorber ce manque d'éducation de civisme et d'intérêt. Sûrement pas avec ce qui est prévu.


Le problème ne vient pas de la mixité, qui est très clairement enrichissante donc bienvenue.
Le problème vient du fait que l'absence d'éducation, le manque de respect, le refus de travailler et d'apprendre ainsi que le refus que les autres travaillent et apprennent soient revendiqués et posés en mode de fonctionnement que l'école encourage ouvertement dans un laxisme suicidaire.





_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Chocolat le Jeu 12 Mar 2015 - 14:32

@Daphné a écrit:
@Chocolat a écrit:Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.
Alors forcément, les autres, de plus en plus déçus par un système scolaire orienté vers le nivellement par le bas, trouvent le quotidien scolaire de plus en plus difficile à supporter, et je les comprends aisément !

Mon gamin et ses amis font d'ailleurs partie de ces enfants qui s'ennuient prodigieusement à l'école, et ce malgré les efforst de certains de leurs enseignants qui tentent d'aller à contre-courant pour leur proposer des contenus intellectuellement stimulants et un volume de travail en adéquation avec leurs besoins.

A force de vouloir transformer le collège en un lieu qui convienne à ceux qui refusent d'apprendre et de se comporter convenablement, on a réussi l'exploit de le rendre invivable pour tous !

Bravo, le collège unique !

Ce qui est magistral, c'est qu'avec tout cela, on trouve encore le moyen de creuser.

Autant d'inconscience me donne la nausée.

Nous, ça fait maintenant près de 40 ans qu'on le dit !

Il parait qu'on est réac, élitiste, et j'en passe............

Non mais il faut faire cesser le délire, à un moment donné, parce que si on continue de la sorte, dire bonjour et merci, ce sera élitiste !

Et bosser pendant les cours, ce sera réac !

En fait, ça l'est déjà...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 14:42

Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.

Estimer que le collège actuel n'est pas fait pour tous, c'est aussi estimer qu'on n'a plus besoin, collectivement, d'autant de professeurs, et qu'une partie d'entre nous va devoir se reconvertir, a minima vers d'autres formes d'enseignement/d'éducation. Qui est prêt à ça? Qui va aller enseigner dans ces "autres structures"? Ou si les boulots sont si différents, qui se retrouvera sur la touche?

Ou alors on peut prendre le problème en amont...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Thalia de G le Jeu 12 Mar 2015 - 14:45

@the educator a écrit:
Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.

Estimer que le collège actuel n'est pas fait pour tous, c'est aussi estimer qu'on n'a plus besoin, collectivement, d'autant de professeurs, et qu'une partie d'entre nous va devoir se reconvertir, a minima vers d'autres formes d'enseignement/d'éducation. Qui est prêt à ça? Qui va aller enseigner dans ces "autres structures"? Ou si les boulots sont si différents, qui se retrouvera sur la touche?

Ou alors on peut prendre le problème en amont...
Je ne comprends pas. On peut avoir besoin d'autant d'enseignants, mais en les utilisant au mieux. Peux-tu développer ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 14:56

Non mais il faut faire cesser le délire, à un moment donné, parce que si on continue de la sorte, dire bonjour et merci, ce sera élitiste !
Tu vois j'étais un bon élève, et l'école m'a sans doute apporté (même si, comme NVB, je n'ai pas eu le choix, pour répondre à celui qui pense que NVB devait remercier l'école de l'avoir conduite au ministère...), mais pour moi élève, dire bonjour ou merci à un prof par principe était impensable. Pour le lycéen un peu anar que j'étais, ils étaient l'ennemi, "the wall", la norme sociale, tout ça... Seuls quelques uns avait gagné mon respect. Je ne dis pas ça par provocation, et pour être passé de l'autre côté du bureau (et être sérieusement rentré dans le rang), mon regard a bien sur évolué, ce que je veux simplement indiqué, c'est que même pour l'élève que j'étais, même si je savais faire, la politesse et le respect ne coulait pas de source. Je continue aujourd'hui de croire que le respect se construit, et que la politesse en découle.
Il n'y a qu'à lire ici bas les commentaires sur la ministre pour se convaincre de cela.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 15:01

@Thalia de G a écrit:
@the educator a écrit:
Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.

Estimer que le collège actuel n'est pas fait pour tous, c'est aussi estimer qu'on n'a plus besoin, collectivement, d'autant de professeurs, et qu'une partie d'entre nous va devoir se reconvertir, a minima vers d'autres formes d'enseignement/d'éducation. Qui est prêt à ça? Qui va aller enseigner dans ces "autres structures"? Ou si les boulots sont si différents, qui se retrouvera sur la touche?

Ou alors on peut prendre le problème en amont...
Je ne comprends pas. On peut avoir besoin d'autant d'enseignants, mais en les utilisant au mieux. Peux-tu développer ?

Je pense que dans ces structures "différentes" ou l'on accueillerait ces élèves impolis, inculted, incapabled de vivre en groupe ni de tenir assis une heure, le boulot serait fort différent de ce dont rêvent les candidats au concours. Quand tu vois que le but pour un prof de REP, c'est de la quitter (voir le thread sur la prime, et je peux comprendre cette position sans problemes), combien de volontaires pour aller au charbon?


Dernière édition par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 16:21, édité 1 fois

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Daphné le Jeu 12 Mar 2015 - 15:22

@Chocolat a écrit:
@Daphné a écrit:
@Chocolat a écrit:Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.
Alors forcément, les autres, de plus en plus déçus par un système scolaire orienté vers le nivellement par le bas, trouvent le quotidien scolaire de plus en plus difficile à supporter, et je les comprends aisément !

Mon gamin et ses amis font d'ailleurs partie de ces enfants qui s'ennuient prodigieusement à l'école, et ce malgré les efforst de certains de leurs enseignants qui tentent d'aller à contre-courant pour leur proposer des contenus intellectuellement stimulants et un volume de travail en adéquation avec leurs besoins.

A force de vouloir transformer le collège en un lieu qui convienne à ceux qui refusent d'apprendre et de se comporter convenablement, on a réussi l'exploit de le rendre invivable pour tous !

Bravo, le collège unique !

Ce qui est magistral, c'est qu'avec tout cela, on trouve encore le moyen de creuser.

Autant d'inconscience me donne la nausée.

Nous, ça fait maintenant près de 40 ans qu'on le dit !

Il parait qu'on est réac, élitiste, et j'en passe............

Non mais il faut faire cesser le délire, à un moment donné, parce que si on continue de la sorte, dire bonjour et merci, ce sera élitiste !

Et bosser pendant les cours, ce sera réac !

En fait, ça l'est déjà...

C'est bien ce que je dis professeur

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Chocolat le Jeu 12 Mar 2015 - 15:49

@the educator a écrit:
Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège, c'est le collège unique, pensé et organisé pour et en fonction des élèves qui n'aiment pas apprendre, qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes et à leurs envies immédiates, qui sont paresseux et très mal eduqués.

Estimer que le collège actuel n'est pas fait pour tous, c'est aussi estimer qu'on n'a plus besoin, collectivement, d'autant de professeurs, et qu'une partie d'entre nous va devoir se reconvertir, a minima vers d'autres formes d'enseignement/d'éducation. Qui est prêt à ça? Qui va aller enseigner dans ces "autres structures"? Ou si les boulots sont si différents, qui se retrouvera sur la touche?

Ou alors on peut prendre le problème en amont...

Pas du tout.
Personnellement je préfèrerais avoir des classes de niveaux ouvertement, plutôt que de m'épuiser à faire de la différenciation sur trois, voire cinq niveaux dans une seule classe, et ce tout en étant obligée de trouver des appellations farfelues pour les groupes de soutien.
A force de mépriser les filières professionnelles courtes en considérant (à tort) que tout le monde doit avoir le bac, on a fini par massacrer l'orientation en envoyant en voie générale des gamins qui n'ont pas le niveau requis et qui ne supportent pas d'avoir des cours du matin au soir (peu importe le contenus de ces cours, hein).
Et après, on s'étonne d'avoir des chômeurs bacheliers tandis que des tas de branches professionnelles manquent de jeunes !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Chocolat le Jeu 12 Mar 2015 - 15:54

@the educator a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@the educator a écrit:

Estimer que le collège actuel n'est pas fait pour tous, c'est aussi estimer qu'on n'a plus besoin, collectivement, d'autant de professeurs, et qu'une partie d'entre nous va devoir se reconvertir, a minima vers d'autres formes d'enseignement/d'éducation. Qui est prêt à ça? Qui va aller enseigner dans ces "autres structures"? Ou si les boulots sont si différents, qui se retrouvera sur la touche?

Ou alors on peut prendre le problème en amont...
Je ne comprends pas. On peut avoir besoin d'autant d'enseignants, mais en les utilisant au mieux. Peux-tu développer ?

Je pense que dans ces structures "différentes" ou l'on accueillerait ces élèves impolis, inculte, incapable de vivre en groupe ni de tenir assis une heure, le boulot serait fort différent de ce dont rêvent les candidats au concours. Quand tu vois que le but pour un prof de REP, c'est de la quitter (voir le thread sur la prime, et je peux comprendre cette position sans problemes), combien de volontaires pour aller au charbon?

Pardon, mais les élèves impolis et incapables de vivre en groupe ni de tenir assis une heure, sont à renvoyer chez leurs parents, afin que ces derniers refassent leur éducation et exigent d'eux qu'ils se comportent convenablement.

Le fait qu'un élève soit inculte ne me dérange absolument pas ; j'estime que l'aider à l'être un peu moins fait partie de mon boulot.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 16:19

Pardon, mais les élèves impolis et incapables de vivre en groupe ni de tenir assis une heure, sont à renvoyer chez leurs parents, afin que ces derniers refassent leur éducation et exigent d'eux qu'ils se comportent convenablement.
Et donc pendant ce temps là les collègues qui assuraient la garderie jusqu'alors restent chez eux aussi?

Personnellement je préfèrerais avoir des classes de niveaux ouvertement, plutôt que de m'épuiser à faire de la différenciation sur trois, voire cinq niveaux dans une seule classe, et ce tout en étant obligée de trouver des appellations farfelues pour les groupes de soutien.
Je suis plutôt d'accord, mais d’expérience, ça ne se bousculait pas au portillon pour prendre les 3e d'insertion, par exemple.


Dernière édition par the educator le Jeu 12 Mar 2015 - 16:55, édité 1 fois

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par ycombe le Jeu 12 Mar 2015 - 16:51

@the educator a écrit:
Je suis plutôt d'accord, mais d’expérience, ça ne se bousculait pas au portillon pour prendre les 3e d'insertion, par exemple.
Ceux là, ont les confie aux membres de l'UNSA. Eux connaissent les bonnes méthodes pédagogiques pour les faire réussir… Twisted Evil

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Reine Margot le Jeu 12 Mar 2015 - 16:57

@Daphné a écrit:
@Reine Margot a écrit:que dirait-on d'un parent qui dirait qu'il laisse ses enfants obéir quand ils en ont envie, et ne les force jamais à faire ce qui les ennuie?
On dirait qu'on marche sur la tête. Et maintenant c'est au sommet de l'Etat que cela se dit, et aucune fédération de parents ne réagit...

Tu es sérieuse ??

J'en connais une qui va trouver ça très bien au contraire.

Oui, c'est bien ce que je dis, même des fédérations de parents appuient cette évolution vers l'absence totale de discipline (dans tous les sens du terme), tandis que les enfants de leurs dirigeants sont sans doute bien à l'abri dans des établissements exigeants...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum