Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par N119 le Lun 28 Sep 2015 - 14:44

L'article qui se trouve sur le blog suivant :

https://milasaintanne.wordpress.com/

est assez hallucinant ...

extraits :

Le premier paradoxe de cette histoire c’est que la plupart des opposants sont des fonctionnaires d’État, qui ont pour mission d’appliquer la loi. Mais que dans un déni sidérant de démocratie, il se refusent à appliquer les lois de la République.


Ils n’ont même pas la reconnaissance du ventre envers un État qui les nourrit, [...]  , veulent être reconnus comme des cadres mais sans les contraintes liée à cette fonction. Le beurre, l’argent du beurre…

J'espère que cette dame vivra toujours sous un régime démocratique !!!


Dernière édition par Thalia de G le Lun 28 Sep 2015 - 19:19, édité 2 fois (Raison : Titre précisé.)

N119
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par ylm le Lun 28 Sep 2015 - 14:56

Mila Saint Anne, rien de surprenant.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par trompettemarine le Lun 28 Sep 2015 - 15:11

80 % vs 20 % des syndicats d'enseignants.
Voilà la ligne de démarcation.
Après, les 20 % qui viennent parler de démocratie parce que les 80 % ne sont pas d'accord avec eux...
Sleep


Dernière édition par trompettemarine le Lun 28 Sep 2015 - 15:19, édité 1 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Thalia de G le Lun 28 Sep 2015 - 15:15

Les opposants ne seraient-ils qu'une bande de feignasses ?
MSA a écrit: J’ai préféré m’occuper de mes élèves, travailler, réfléchir en essayant de me tenir à l’écart de la fureur ambiante.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Reine Margot le Lun 28 Sep 2015 - 15:16

Je crois que cette dame confond application de la loi et approbation personnelle. La plupart de ceux qui s'opposent à la réforme l'appliqueront en septembre 2016, en conservant leur liberté pédagogique dans les limites de la loi.

Personne n'empêche ceux qui veulent "enseigner autrement" de le faire, dans le respect des programmes. En revanche cette réforme est imposée par le haut, n'implique pas du tout la majorité des enseignants de terrain qui n'ont pas l'heur d'être forcément "innovants" mais obtiennent quand même des résultats.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Presse-purée le Lun 28 Sep 2015 - 15:21

ça ne sert pas à grand-chose de lire ce texte, je pense.

En revanche, je pose ça là, pour évoquer le concept d'autonomie des équipes:

Trouvé sur Facebook a écrit:Le SNPDEN-Lille a exprimé sa colère et celle des collègues à la suite d'une séance de formation sur la réforme du collège transformée en une invraisemblable séance de vexations. A Lille comme partout en France, les personnels de direction ne doivent pas hésiter à collectivement claquer la porte d'une prétendue séance de formation mais qui ne s’avérerait n'être qu'un indigne happening d'autorités débordées. Voici le message commun des collègues lillois du SNPDEN et de ID :
"Que la réforme inquiète nos autorités, c'est compréhensible. Que les uns et les autres s'agacent, on le comprend et le tolère. Les organisations syndicales que nous sommes s’interdisent habituellement les attaques ad hominem mais là, la coupe est pleine. Les « mardis de l'encadrement », malgré la grande qualité de certains intervenants, sont totalement improductifs, du fait de la tonalité générale qui leur est imprimée par le responsable de la DAFOP.
Personnels de direction infantilisés, considérés comme des exécutants zélés et incapables d'initiative, attaques personnelles et propos insultants envers les collègues qui osent poser des questions de simple bon sens, paroles déplacées que nous n'accepterions pas d'un élève, remarques également déplacées sur les capacités intellectuelles et managériales des personnels de direction, interprétation contestable et mémoire sélective des échanges tenus en Blanchet…
Une des dernières réunions a été une véritable caricature, très mal vécue par les collègues.
Nous demandons à tous les personnels de direction de ne plus accepter aucune vexation et de quitter la salle si de tels faits se reproduisent.
Nous regrettons profondément que ces rencontres, qui représentent un investissement en temps important et l'occasion d'un vrai travail pédagogique soient gâchées par une attitude indigne."

Donc, le diagnostic posé par certaines organisations syndicales opposées à la réforme (SUD et un peu FO) semble s'avérer juste: l'autonomie promise n'est qu'une fiction. Les cartes de formation seront préétablies par les rectorats et ni les perdir ni (et encore moins) les profs n'auront leur mot à dire.

Sinon, venir rappeler le statut de fonctionnaire de l'Etat quand on a soutenu les désobéisseurs des programmes de 2008, franchement, je trouve cela curieux.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Lefteris le Lun 28 Sep 2015 - 15:29

@Presse-purée a écrit:ça ne sert pas à grand-chose de lire ce texte, je pense.

En revanche, je pose ça là, pour évoquer le concept d'autonomie des équipes:

Trouvé sur Facebook a écrit:Le SNPDEN-Lille a exprimé sa colère et celle des collègues à la suite d'une séance de formation sur la réforme du collège transformée en une invraisemblable séance de vexations. A Lille comme partout en France, les personnels de direction ne doivent pas hésiter à collectivement claquer la porte d'une prétendue séance de formation mais qui ne s’avérerait n'être qu'un indigne happening d'autorités débordées. Voici le message commun des collègues lillois du SNPDEN et de ID :
"Que la réforme inquiète nos autorités, c'est compréhensible. Que les uns et les autres s'agacent, on le comprend et le tolère. Les organisations syndicales que nous sommes s’interdisent habituellement les attaques ad hominem mais là, la coupe est pleine. Les « mardis de l'encadrement », malgré la grande qualité de certains intervenants, sont totalement improductifs, du fait de la tonalité générale qui leur est imprimée par le responsable de la DAFOP.
Personnels de direction infantilisés, considérés comme des exécutants zélés et incapables d'initiative, attaques personnelles et propos insultants envers les collègues qui osent poser des questions de simple bon sens, paroles déplacées que nous n'accepterions pas d'un élève, remarques également déplacées sur les capacités intellectuelles et managériales des personnels de direction, interprétation contestable et mémoire sélective des échanges tenus en Blanchet…
Une des dernières réunions a été une véritable caricature, très mal vécue par les collègues.
Nous demandons à tous les personnels de direction de ne plus accepter aucune vexation et de quitter la salle si de tels faits se reproduisent.
Nous regrettons profondément que ces rencontres, qui représentent un investissement en temps important et l'occasion d'un vrai travail pédagogique soient gâchées par une attitude indigne."

Donc, le diagnostic posé par certaines organisations syndicales opposées à la réforme (SUD et un peu FO) semble s'avérer juste: l'autonomie promise n'est qu'une fiction. Les cartes de formation seront préétablies par les rectorats et ni les perdir ni (et encore moins) les profs n'auront leur mot à dire.

Sinon, venir rappeler le statut de fonctionnaire de l'Etat quand on a soutenu les désobéisseurs des programmes de 2008, franchement, je trouve cela curieux.
Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que ce même syndicat qui multiplie les insultes voilées à l'encontre des enseignants se sent tout à fait concerné quand il se sent lui-même méprisé et infantilisé. La réforme leur allait très bien jusque-là , quand ils étaient persuadés qu'ils tiendraient la schlague selon leur bon vouloir. Maintenant, ils s’aperçoivent qu'on va les faire ramer sur le pont supérieur, et ça coince.
Bon, il n'est jamais trop tard pur se réveiller, et devenir résistant...Comme disait Céline, l'esprit se met parfois en route après une bonne gifle.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par kero le Lun 28 Sep 2015 - 17:13

Je trouve ça très marrant.

Profs contre, Perdir contre.

On se décidera peut-être à nous foutre la paix ?

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par illizia le Lun 28 Sep 2015 - 18:36

@kero a écrit:Je trouve ça très marrant.

Profs contre, Perdir contre.

On se décidera peut-être à nous foutre la paix ?
Oui, mais Mila Sainte-Anne, pour! Et ça, ça change tout professeur
Spoiler:

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par John le Lun 28 Sep 2015 - 18:41

Le premier paradoxe de cette histoire c’est que la plupart des opposants sont des fonctionnaires d’État, qui ont pour mission d’appliquer la loi. Mais que dans un déni sidérant de démocratie, il se refusent à appliquer les lois de la République.
L'application de la réforme du collège dans les termes actuels n'est pas dans la loi. Dire le contraire est une mystification.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 18:42

@Presse-purée a écrit:ça ne sert pas à grand-chose de lire ce texte, je pense.
Je confirme, ça ne sert jamais à grand-chose de lire le bulletin de la Mutualité Sociale Agricole.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par JaneB le Lun 28 Sep 2015 - 18:44

Soyons de bons petits fonctionnaires zélés ...sans esprit critique! professeur

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Olympias le Lun 28 Sep 2015 - 18:46

Pour qui lit ses tweets et sa prose, elle fait preuve d'un immense mépris pour autrui et affecte de tout mieux savoir que le autres.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Lefteris le Lun 28 Sep 2015 - 18:50

@Reine Margot a écrit:Je crois que cette dame confond application de la loi et approbation personnelle. La plupart de ceux qui s'opposent à la réforme l'appliqueront en septembre 2016, en conservant leur liberté pédagogique dans les limites de la loi.

Personne n'empêche ceux qui veulent "enseigner autrement" de le faire, dans le respect des programmes. En revanche cette réforme est imposée par le haut, n'implique pas du tout la majorité des enseignants de terrain qui n'ont pas l'heur d'être forcément "innovants" mais obtiennent quand même des résultats.
Le fonctionnaire appliquera ce qui lui sera imposé, le fusil sur la tempe, mais le salarié défendra avec les moyens légaux ses intérêts matériels et moraux. Faudrait quand même pas nous demander de faire du zèle pendant qu'on nous cogne dessus.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Ronin le Lun 28 Sep 2015 - 18:54

Ben quand t'es au SGEN, si.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par trompettemarine le Lun 28 Sep 2015 - 18:54

Je lui propose, si elle  enseigne au collège, puisqu'elle a la reconnaissance du ventre, d'être volontaire lors des suppressions des trois ou quatre postes qui toucheront chaque collège, ou alors d'être prête à laisser une heure pour l'EC latin, puisque ce système est très bien.

C'est bien de voir les contraintes de près, de très près. C'est facile de ne pas subir le système et de ne rien risquer soi-même (enfin, je le suppose, étant donné la teneur des propos.)

Sur ce, je ne dirai plus rien sur cet article.

HS :
Je propose aussi à tous les notables socialistes de placer leurs enfants dans les collèges publics pour qu'ils suivent les EPI, en faisant en sorte de ne surtout pas leur donner de cours supplémentaires pour combler ce qui n'aura pas été vu ou compris en cours.


Dernière édition par trompettemarine le Lun 28 Sep 2015 - 18:58, édité 1 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Elyas le Lun 28 Sep 2015 - 18:58

@Reine Margot a écrit:Je crois que cette dame confond application de la loi et approbation personnelle. La plupart de ceux qui s'opposent à la réforme l'appliqueront en septembre 2016, en conservant leur liberté pédagogique dans les limites de la loi.

Personne n'empêche ceux qui veulent "enseigner autrement" de le faire, dans le respect des programmes. En revanche cette réforme est imposée par le haut, n'implique pas du tout la majorité des enseignants de terrain qui n'ont pas l'heur d'être forcément "innovants" mais obtiennent quand même des résultats.


As-tu simplement idée de la haine qu'enseigner autrement déclenche chez beaucoup de collègues ? Je le constate tous les jours. Dès qu'un enseignant a une pratique différente, il y a souvent un groupe de collègues qui vont le massacrer, le harceler et lui pourrir la vie. C'est assez ahurissant et très fréquent. Je bourlingue pas mal dans mon Académie et ce que je découvre/vois/entends me fait tout simplement frémir.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Lefteris le Lun 28 Sep 2015 - 19:00

@trompettemarine a écrit:Je lui propose, si elle  enseigne au collège, puisqu'elle a la reconnaissance du ventre, d'être volontaire lors des suppressions des trois ou quatre postes qui toucheront chaque collège, ou alors d'être prête à laisser une heure pour l'EC latin, puisque ce système est très bien.

C'est bien de voir les contraintes de près, de très près.

HS :
Je propose aussi à tous les notables socialistes de placer leurs enfants dans les collèges publics pour qu'ils suivent les EPI, en faisant en sorte de ne surtout pas leur donner de cours supplémentaires pour combler ce qui n'aura pas été vu ou compris en cours.
J'aime bien l'argument de la "reconnaissance du ventre", comme si c'était une structure philanthropique qui donne à manger aux gens, et pas des salariés qui font tourner un système. Elle est au MEDEF ? parce que c'est ce genre de discours, le gentil patron qui nourrit -parce qu'il est gentil justement- ces vilains ingrats de salariés.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par ysabel le Lun 28 Sep 2015 - 19:06

après, c'est MSA... faut pas chercher midi à 14h.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par trompettemarine le Lun 28 Sep 2015 - 19:07

@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je crois que cette dame confond application de la loi et approbation personnelle. La plupart de ceux qui s'opposent à la réforme l'appliqueront en septembre 2016, en conservant leur liberté pédagogique dans les limites de la loi.

Personne n'empêche ceux qui veulent "enseigner autrement" de le faire, dans le respect des programmes. En revanche cette réforme est imposée par le haut, n'implique pas du tout la majorité des enseignants de terrain qui n'ont pas l'heur d'être forcément "innovants" mais obtiennent quand même des résultats.


As-tu simplement idée de la haine qu'enseigner autrement déclenche chez beaucoup de collègues ? Je le constate tous les jours. Dès qu'un enseignant a une pratique différente, il y a souvent un groupe de collègues qui vont le massacrer, le harceler et lui pourrir la vie. C'est assez ahurissant et très fréquent. Je bourlingue pas mal dans mon Académie et ce que je découvre/vois/entends me fait tout simplement frémir.

Enseigner autrement, oui.
Mais il s'agit là d'imposer cet "autrement" à tous ceux qui préfèrent enseigner autrement que cet "autrement."
Les collègues pro-réforme n'ont pas le monopole de la pédagogie.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Presse-purée le Lun 28 Sep 2015 - 19:11

@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je crois que cette dame confond application de la loi et approbation personnelle. La plupart de ceux qui s'opposent à la réforme l'appliqueront en septembre 2016, en conservant leur liberté pédagogique dans les limites de la loi.

Personne n'empêche ceux qui veulent "enseigner autrement" de le faire, dans le respect des programmes. En revanche cette réforme est imposée par le haut, n'implique pas du tout la majorité des enseignants de terrain qui n'ont pas l'heur d'être forcément "innovants" mais obtiennent quand même des résultats.


As-tu simplement idée de la haine qu'enseigner autrement déclenche chez beaucoup de collègues ? Je le constate tous les jours. Dès qu'un enseignant a une pratique différente, il y a souvent un groupe de collègues qui vont le massacrer, le harceler et lui pourrir la vie. C'est assez ahurissant et très fréquent. Je bourlingue pas mal dans mon Académie et ce que je découvre/vois/entends me fait tout simplement frémir.

Alors ça devrait dispenser de traiter de lepéniste quiconque n'a pas la même carte syndicale qu'elle, non? Et, je le répète, quand on soutient ceux qui n'ont pas appliqué les programmes de 2008 (avec des arguments qui peuvent s'entendre sur la qualité de ceux-ci, mais ça reste un débat intellectuel), on ne devrait pas s'amuser à pondre ce genre d'articles. Mais ça en dit long sur l'éthique...


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Olympias le Lun 28 Sep 2015 - 19:16

@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je crois que cette dame confond application de la loi et approbation personnelle. La plupart de ceux qui s'opposent à la réforme l'appliqueront en septembre 2016, en conservant leur liberté pédagogique dans les limites de la loi.

Personne n'empêche ceux qui veulent "enseigner autrement" de le faire, dans le respect des programmes. En revanche cette réforme est imposée par le haut, n'implique pas du tout la majorité des enseignants de terrain qui n'ont pas l'heur d'être forcément "innovants" mais obtiennent quand même des résultats.


As-tu simplement idée de la haine qu'enseigner autrement déclenche chez beaucoup de collègues ? Je le constate tous les jours. Dès qu'un enseignant a une pratique différente, il y a souvent un groupe de collègues qui vont le massacrer, le harceler et lui pourrir la vie. C'est assez ahurissant et très fréquent. Je bourlingue pas mal dans mon Académie et ce que je découvre/vois/entends me fait tout simplement frémir.
Ça, c'est inadmissible. Il existe la liberté pédagogique et chacun fait comme il l'entend.
Par contre, imposer des normes, non. Je pratique un peu de tout en seconde et première. En terminale difficile de faire des choses originales en raison des contraintes du bac, de la lourdeur des programmes. Bcp de magistral, dialogué. Travail autonome pour les croquis et les études de cas.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Carnyx le Lun 28 Sep 2015 - 19:16

@trompettemarine a écrit:
Enseigner autrement, oui.
Mais il s'agit là d'imposer cet "autrement" à tous ceux qui préfèrent enseigner autrement que cet "autrement."
Les collègues pro-réforme n'ont pas le monopole de la pédagogie.
Ils croient fermement le contraire, ce sont de Vrais Croyants ! Very Happy
Et comme ils sont toujours du côté du manche, il n'est pas tellement étonnant qu'on les apprécie modérément…

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Lefteris le Lun 28 Sep 2015 - 19:19

Jamais  entendu une expression aussi creuse que cet "enseigner autrement". Par rapport à qui ? A quoi ?
Qui sait comment  chacun enseigne, et s'il ne fait pas lui même "autrement" selon lzes classes, les années, les niveaux ?
Je vois que cette réforme va surtout entraîner du "tous pareil", avec  management transversal pour que tout le monde surveille tout le monde, imposition de "bonnes pratiques", méthodes imposées pour que tout le monde puisse faire la même chose en "barrettes".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Olympias le Lun 28 Sep 2015 - 19:20

@Lefteris a écrit:Jamais  entendu une expression aussi creuse que cet "enseigner autrement". Par rapport à qui ? A quoi ?
Qui sait comment  chacun enseigne, et s'il ne fait pas lui même "autrement" selon lzes classes, les années, les niveaux ?
Je vois que cette réforme va surtout entraîner du "tous pareil", avec  management transversal pour que tout le monde surveille tout le monde, imposition de "bonnes pratiques", méthodes imposées pour que tout le monde puisse faire la même chose en "barrettes".

topela J'en ai peur et ce sera désastreux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum