Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par PauvreYorick le Lun 28 Sep 2015 - 21:48

Je m'associe, au nom de tout Vulcain, à la protestation de trompettemarine.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par KrilinXV3 le Lun 28 Sep 2015 - 21:49

En 2010, en réunion lassive de fin d'année, ma chef: "Comme chaque année l'an prochain, les professeurs de Français et Mathématiques mettront en place des devoirs communs de 4e. Peut-êter que ceux d'HG pourraient le faire aussi ???" Nous, sortis, de notre léthargie: "Hein ? Quoi ? Qu'est-ce ?". Ma chef: "Voilà c'est décidé. L'HG fera aussi un devoir commun." Un de mes collègues: "Excusez-moi, mais ça sert à quoi en fait ?". Ma chef: "Cela sert à l'intérêt des élèves, MONSIEUR."

Pendant deux ans, on a fait un devoir commun en 4e. Mais comme une de nos collègues allait moins vite (et c'est bien son droit), cela revenait souvent pour elle à faire une évaluation habituelle, et pour nous à refaire l'évaluation d'un chapitre déjà évalué. En plus les profs de Maths s'obstinaient à appeler ça "le brevet blanc", expression reprise par les élèves et qui nous rendait fous.

En 2012, en réunion projet d'établissement, un groupe d'enseignants (aucun ne faisait partie d'une matière au DNB) travaillait sur l'évaluation et ils ont proposé: 1 DEVOiR COMMUN PAR TRIMESTRE DANS CHAQUE MATIERE DU DNB DE LA 6e A LA 3e !!!
Je suis intervenu pour interrompre cette mascarade:
_ Faisabilité: banaliser 36 (3 matières x3 trimestres x4 niveaux) demi-journées par an ?
_ Intérêt: Nan mais ça sert à quoi en fait ?

(Réponse de l'établissement: c'est très important pour les élèves et les parents)

Sauf que (3e point):
_ J'ai gardé toute l'année les copies du devoir commun d'HG 4e. Les élèves ne les ont jamais réclamées.
_ Le bilan des résultats aux devoirs communs a été transmis aux professeurs principaux. Le lendemain de la dernière réunion parents/profs de l'année.
_ Donc non, non et non. D'ailleurs à ce propos: en HG nous n'en ferons plus en 4e, cela n'a pas d'intérêt.

La direction depuis n'a jamais retenté de nous l'imposer. Je les imagine cherchant vainement sur internet des arguments: à quoi sert un devoir commun ?

Mes collègues d'HG m'ont payés coups sur coups au bistrot du coin le soir même.
Chaque année, les Ayatollahs (une prof de français et un prof de Maths, indéboulonnables, dont la parole est considérée comme d'or par beaucoup de monde, ils sont néanmoins très sympathiques dans la vie, je précise) me relancent avec véhémence: "vous ne voulez toujours pas faire de devoir commun en 4e" ??? Les pauvres. A cause de nous, ils ne peuvent plus l'appeler "Brevet Blanc".

Bref. Liberté.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Olympias le Lun 28 Sep 2015 - 21:50

Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
J'aime beaucoup Spock....

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par KrilinXV3 le Lun 28 Sep 2015 - 21:53

En plus de ne pas servir à grand chose, ils sont parfois franchement nocifs: organiser la concurrence, la mise en compétition et l'évaluation sauvage d'enseignants. Or les notes dépendent de tellement de facteurs qu'il me paraît dangereux d'aller dans ce sens. Sauf quand la préparation à un examen l'exige bien sûr. Mais dans ce type de cas, le curseur est plutot mis sur la préparation de l'élève.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Elyas le Lun 28 Sep 2015 - 21:54

@Marie Laetitia a écrit:
@doctor who a écrit:D'accord pour ne pas imposer en ne pas juger sur des racontars d'élèves.
En revanche, quelle tristesse qu'une sdp où l'on ne peut pas débattre de nos façon de faire, raconter nos essais, nos succès, nos échecs, prendre acte de nos différences dans un esprit de tolérance.
La discrétion me semble un pis-aller bien désespérant.

La liberté de parole ne va pas que dans un sens. On a le droit de parler de nos manières de faire. On a le droit de trouver aussi lourdingue l'insistance de quelques-uns sur leurs manières qui changeraient la face de la terre si on les croyait. Et sans se faire accuser d'avoir des propos odieux ou qui relèvent du même type que les propos de harceleurs. Rolling Eyes

Tu n'as jamais ramassé une collègue de 58 ans en pleurs un soir car tous ses collègues lui étaient tombés dessus car elle ne faisait pas d'actionnel et qui osaient dire qu'elle caquetait trop sur ses méthodes alors que ce n'était pas vrai. Le tout avec l'appui du cde.
Tu n'as jamais découvert que la seule collègue qui faisait des cours de grammaire potables pleurait dans les toilettes car on la traitait de feignasse car elle refusait de suivre une progression commune et que parce qu'elle parlait un peu de sa passion de la grammaire à table, on la disait "vaniteuse".
Voilà pourquoi je trouve odieux qu'on ose un seul instant penser que le harcèlement contre un collègue peut être justifié car il parle un peu de ses idées et de ses projets. Le harcèlement n'a aucune excuse et en sous-entendant que le collègue l'a peut être cherché, tu t'es placé dans le camp des harceleurs et ça, pardon, mais je trouve effectivement ça au pire odieux, au mieux maladroit.


Dernière édition par Elyas le Lun 28 Sep 2015 - 21:56, édité 2 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par John le Lun 28 Sep 2015 - 21:55

@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Sphinx le Lun 28 Sep 2015 - 21:56

arth75 a écrit:En 2010, en réunion lassive de fin d'année

Shocked

@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.

Ah si si : dès qu'on en annonce un, 90% des élèves s'inquiètent subitement et se mettent à travailler. (Bon, il y a toujours des irréductibles). Ils ne sont pas au courant, eux, que ça ne sert à rien : ne leur dites rien Razz

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Gryphe le Lun 28 Sep 2015 - 21:57

@John a écrit:
@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.
John, tu es très en forme ce soir. Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par John le Lun 28 Sep 2015 - 21:58

@Gryphe a écrit:
@John a écrit:
@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.
John, tu es très en forme ce soir. Very Happy
Tu n'imagines pas les vendettas que j'ai déjà vues pour des histoires de devoirs communs : certaines durent depuis plus de dix ans !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par trompettemarine le Lun 28 Sep 2015 - 21:59

@PauvreYorick a écrit:Je m'associe, au nom de tout Vulcain, à la protestation de trompettemarine.

Logique ! Smile

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 21:59

@doctor who a écrit:D'accord pour ne pas imposer en ne pas juger sur des racontars d'élèves.
En revanche, quelle tristesse qu'une sdp où l'on ne peut pas débattre de nos façon de faire, raconter nos essais, nos succès, nos échecs, prendre acte de nos différences dans un esprit de tolérance.
La discrétion me semble un pis-aller bien désespérant.
Personne ne vous en empêche. Nous fonctionnons autrement sans nous être concertés et l'ambiance est plutôt bonne. Il est vrai que nous sommes 130 et que bien sûr, il se forme plein de petits groupes par affinités. La pédagogie ne fait pas partie de ce qui soude le mien.


Dernière édition par Cripure le Lun 28 Sep 2015 - 22:09, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par KrilinXV3 le Lun 28 Sep 2015 - 22:01

@John a écrit:
@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.
Et puis il faut les surveiller. Genre sur une matinée, tu rates 3h de 5e ou 4e parce que pendant 1h t'as des 3e et que du coup on t'as mis à surveiller. Et dans l'éducation prioritaire, il est obligatoire de faire deux brevets blancs. Et on fait deux oraux blancs d'HDA et un oral de stage, plus l'oral officiel d'HDA. Et tout est toujours le mardi et le mercredi. L'équivalent de deux semaines de cours perdues au cours de l'année, c'est garanti, à cause de ces conneries. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 22:02

arth75 a écrit:En 2010, en réunion lassive de fin d'année, ma chef: "Comme chaque année l'an prochain, les professeurs de Français et Mathématiques mettront en place des devoirs communs de 4e. Peut-êter que ceux d'HG pourraient le faire aussi ???" Nous, sortis, de notre léthargie: "Hein ? Quoi ? Qu'est-ce ?". Ma chef: "Voilà c'est décidé. L'HG fera aussi un devoir commun." Un de mes collègues: "Excusez-moi, mais ça sert à quoi en fait ?". Ma chef: "Cela sert à l'intérêt des élèves, MONSIEUR."
Et voilà Suspect
On engage la discussion sur un acte de foi : on ne peut que perdre.
La bonne réaction est la fermeté. "Madame, l'équipe d'histoire-géographie ne voit pas l'intérêt d'un devoir commun et n'en mettra pas en place, usant en cela de sa liberté pédagogique".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Olympias le Lun 28 Sep 2015 - 22:06

@John a écrit:
@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 22:08

@Elyas a écrit:Tu n'as jamais découvert que la seule collègue qui faisait des cours de grammaire potables pleurait dans les toilettes car on la traitait de feignasse car elle refusait de suivre une progression commune et que parce qu'elle parlait un peu de sa passion de la grammaire à table, on la disait "vaniteuse".
La seule fois où j'ai parlé de grammaire avec des collègues inconnus, c'était en 2003 au cours d'une manif anti-Fillon. Je me rappelle, nous discutions, une jeune femme et moi, du passé antérieur, et nous nous sommes fait interrompre, je m'en rappelle comme si c'était hier, par une furie habillée comme une clocharde, sans doute éméchée, qui nous a braillé : "Ah le passé antérieur ! mais kesque vous foutez ici ? Quand on cause au passé antérieur, on fait pas des manifs. Moi je suis au SE et le passé antérieur, on aura sa peau et la grammaire avec". Very Happy
Depuis, je regarde en cachette et furtivement le logo du SE. Pour retrouver cette émotion vraie, ce frisson d'air pur lol!
C'est mon côté vaniteux.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Presse-purée le Lun 28 Sep 2015 - 22:08

@Collier de Barbe a écrit:Terrifiant billet: c'est la ministre qui a décidé donc c'est le bien donc il faut obéir.
Puis, c'est le bien car ça permet d'enseigner autrement donc c'est génial...
Tout ça pour 3h d'EPIs dans la semaine.
Désespérant.

Ah, tu es allé le lire? Je file pas de clic à ce genre de trucs, pour ma part.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par John le Lun 28 Sep 2015 - 22:08

arth75 a écrit:
@John a écrit:
@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.
Et puis il faut les surveiller. Genre sur une matinée, tu rates 3h de 5e ou 4e parce que pendant 1h t'as des 3e et que du coup on t'as mis à surveiller. Et dans l'éducation prioritaire, il est obligatoire de faire deux brevets blancs. Et on fait deux oraux blancs d'HDA et un oral de stage, plus l'oral officiel d'HDA. Et tout est toujours le mardi et le mercredi. L'équivalent de deux semaines de cours perdues au cours de l'année, c'est garanti, à cause de ces conneries. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Ah oui oui : j'ai oublié que les surveillances peuvent aussi l'objet de litiges !
Et il y a aussi les joies de celui qui est chargé de rassembler puis de dispatcher les copies, avant de les récupérer corrigées, de les rerassembler et de les redispatcher par classe. Qui chantera les malheurs de cestuy-là, lorsque, à un moment ou à un autre, arrive l'inévitable "Mais... il en manque une ! Faut recompter tout le paquet !"


Dernière édition par John le Lun 28 Sep 2015 - 22:10, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Lefteris le Lun 28 Sep 2015 - 22:09

Je suis partagé sur les devoirs communs, après avoir été contre. Dans les établissements un peu difficiles, ils  calment une partie des élèves, tentés d'être "suiveurs",   parce que ça solennise l'événement, qu'ils révisent un peu. Ceci dit, ça ne vient pas d'en haut, chacun met son grain de sel , et personne ne fait caguer le voisin pour un demi -point. C'est le seul moment où l'on se "concerte"  , il n'y a pas de coordo chez nous (personne n'en veut).
Moi, je me tape du sujet, je demande seulement qu'on s'aligne sur le plus petit dénominateur commun ( par exemple : pas de poésie si machin n'a pas fait son chapitre poésie). De plus,  je ne fais d'évaluation de chapitre  quand il y a devoir commun.  Je ne corrige qu'un paquet de copies quoi qu'il arrive...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 22:11

On brasse de l'air à n'en plus finir avec ces trucs... C'est sans doute ce que le ministère appelle travailler.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par dami1kd le Lun 28 Sep 2015 - 22:12

Bonjour,

Je ne comprends pas bien l'objet du message initial de ce sujet. À moins qu'on en soit au niveau d'un "heeeeuuuu, regardez, elle a fait pipi au lit !" Pourquoi la lire dans ce cas ? N'est-ce pas paradoxal de reprocher à quelqu'un qu'on va écouter de "claironner" ?
L'existence même de ce sujet et les commentaires qui suivent ne font finalement que lui donner en partie raison.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par gauvain31 le Lun 28 Sep 2015 - 22:14

C'est beau de brasser de l'air, ça crée de l'énergie renouvelable... avec peut être une idée d'EPI SVT /Techno dans le collimateur

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par John le Lun 28 Sep 2015 - 22:15

@dami1kd a écrit:Bonjour,

Je ne comprends pas bien l'objet du message initial de ce sujet. À moins qu'on en soit au niveau d'un "heeeeuuuu, regardez, elle a fait pipi au lit !" Pourquoi la lire dans ce cas ? N'est-ce pas paradoxal de reprocher à quelqu'un qu'on va écouter de "claironner" ?
L'existence même de ce sujet et les commentaires qui suivent ne font finalement que lui donner en partie raison.
Il y a des arguments valables pour et contre la réforme.
Là, le coup du "C'est la loi" et du "Il n'est pas autorisé pour un fonctionnaire d'exprimer son désaccord avec un décret", c'est à ranger dans la catégorie des mauvais arguments. Le texte est écrit et publié : on ne peut pas reprocher aux gens de le lire et de le commenter.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par ysabel le Lun 28 Sep 2015 - 22:17

@John a écrit:
arth75 a écrit:
@John a écrit:
@Olympias a écrit:Les devoirs communs ne servent pas à grand chose.
Si, ils servent à pimenter la vie d'un établissement, à créer des vendettas féroces et à voir les collègues se taper dessus, au choix :
- pour savoir qui fera le sujet,
- pour se battre sur le contenu du corrigé (parfois au demi-point près),
- pour se répartir les copies (au pro-rata du nombre de classes, du nombre d'élèves, du nombre d'heures,... ?),
- pour critiquer mutuellement les manières de corriger de X ou Y, toujours trop laxistes ou trop sévères.
Et puis il faut les surveiller. Genre sur une matinée, tu rates 3h de 5e ou 4e parce que pendant 1h t'as des 3e et que du coup on t'as mis à surveiller. Et dans l'éducation prioritaire, il est obligatoire de faire deux brevets blancs. Et on fait deux oraux blancs d'HDA et un oral de stage, plus l'oral officiel d'HDA. Et tout est toujours le mardi et le mercredi. L'équivalent de deux semaines de cours perdues au cours de l'année, c'est garanti, à cause de ces conneries. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Ah oui oui : j'ai oublié que les surveillances peuvent aussi l'objet de litiges !
Et il y a aussi les joies de celui qui est chargé de rassembler puis de dispatcher les copies, avant de les récupérer corrigées, de les rerassembler et de les redispatcher par classe. Qui chantera les malheurs de cestuy-là, lorsque, à un moment ou à un autre, arrive l'inévitable "Mais... il en manque une ! Faut recompter tout le paquet !"

Rah, nous on est vachement organisés.
A la pré-rentrée, durant le conseil pédagogique on tire au sort (enfin, presque) l'OE pour l'écrit (qui tombe en général début avril).
une semaine avant le-dit bac blanc, on se réunit (enfin, on se retrouve dans la même salle durant la journée porte-ouverte puisque personne ne vient voir le français) et on décide du sujet.
Qq mails plus tard (pas bcp,  hein) on reformule une question, on fait une proposition succincte de corrigé et de barème
après l'épreuve, les copies sont classées par ordre alphabétique (sections générales / sections techno) et on récupère le nombre de copies correspondant au nombre d'élèves que l'on a.
On corrige quand on veut - ou presque (on essaie de faire cela dans les 3 semaines Rolling Eyes )
On remet les copies directement dans les casiers des collègues...

Bon, quand une copie disparaît on la cherche et parfois on ne la retrouve pas Laughing


Dernière édition par ysabel le Lun 28 Sep 2015 - 22:18, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par User5899 le Lun 28 Sep 2015 - 22:18

@John a écrit:Il y a des arguments valables pour et contre la réforme.
Tiens. Tu es sûr ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par John le Lun 28 Sep 2015 - 22:23

Cripure a écrit:
@John a écrit:Il y a des arguments valables pour et contre la réforme.
Tiens. Tu es sûr ?
Oui. Ce qui me fait douter, comme beaucoup, c'est le côté pratique qui n'a pas l'air d'avoir été pris en compte par le ministère.
De même, le CSP n'a pas réellement tenu, à ma connaissance, une promesse qui avait été faite : intégrer dans les programmes de français de collège une partie de l'étude du latin et du grec, à savoir la connaissance du lexique antique et l'étymologie gréco-latine d'un grand nombre de mots français. Pour moi, c'est une grave erreur. On peut être d'accord ou non avec cette idée, mais je pense que l'une des erreurs fondamentales est là.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par MUTIS le Lun 28 Sep 2015 - 22:26

Bon j'ai jeté un oeil puis je l'ai vite repris...
"Depuis que les textes de la réforme du collège ont été publiés, les anti- font du bruit. Beaucoup plus de bruit que les pro-. C’est d’ailleurs souvent le cas, quelque soit le sujet."
Ecrire cela après toutes les interventions médiatiques en faveur de la réforme et le peu de place qu'on a laissé aux anti... Il fallait un certain culot...

On en est vraiment là ???
Son argumentaire n'a aucun intérêt, ne perdons pas notre temps.
John, c'est quoi au fait les arguments pro réforme valables ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum