Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Isis39
Esprit sacré

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Isis39 le Mar 29 Sep 2015 - 5:59
@matahari a écrit:
@Thalia de G a écrit:Les opposants ne seraient-ils qu'une bande de feignasses ?
MSA a écrit: J’ai préféré m’occuper de mes élèves, travailler, réfléchir en essayant de me tenir à l’écart de la fureur ambiante.

Quand on confond Louis XVI et Louis XVII, on peut effectivement donner des leçons de travail et de réflexion aux autres !


Tu n'as que ça à faire, traquer les fautes de frappe dans les documents des autres ?? heu


Dernière édition par henriette le Sam 5 Déc 2015 - 15:24, édité 1 fois (Raison : modération - anonymat)
avatar
egomet
Grand sage

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par egomet le Mar 29 Sep 2015 - 7:03
@John a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@John a écrit:
Le premier paradoxe de cette histoire c’est que la plupart des opposants sont des fonctionnaires d’État, qui ont pour mission d’appliquer la loi. Mais que dans un déni sidérant de démocratie, il se refusent à appliquer les lois de la République.
L'application de la réforme du collège dans les termes actuels n'est pas dans la loi. Dire le contraire est une mystification.

Suite à vos remarque et puisqu'il faut tout expliquer...
Certains commentaires me font remarquer que "Collège 2016" n'est pas une loi. Certes, un spécialiste de droit constitutionnel pourrait m'en vouloir de confondre lois, décrets et textes d'application. Mais c'est bien d'une loi qu'il s'agit, celle de la Refondation de l'École dont le projet a été proposé en conseil des ministres en janvier 2013 et promulguée en juillet de la même année. Le projet de réforme des collège qui en découle a été présenté au conseil des ministres en mars 2015, adopté (largement) par le Conseil supérieur de l'Éducation. Le décret et l'arrêté qui permettent son application ayant été publié en mai dernier.
D'ailleurs puisque j'y pense, voila encore une chronologie qui vient détruire le fameux argument d'un décret présenté dans la précipitation et sans concertation. 2 ans c'est vrai que ça passe vite mais quand même.
Mila, il y a des arguments pour défendre cette réforme, mais dire que s'opposer à ce décret, c'est refuser d'appliquer la loi, ça ne tient pas une seconde :
Il y a une loi, qui porte sur la refondation de l'école, et qui dit vaguement qu'on va tout repenser de A à Z, soit.
Il y a ensuite des décrets et des arrêtés : n'importe qui a le droit de dire que ces décrets et arrêtés sont formidables, inoffensifs ou insupportables, et de manifester pour les soutenir avec joie ou les combattre avec vigueur.
Cette histoire de légalisme n'a vraiment rien à voir avec la question, ni pour soutenir la réforme, ni pour la combattre.

Et quand bien même, il est encore autorisé de critiquer une loi, même promulguée en bonne et due forme. Heureusement.

C'est aussi une forme de légalisme qui pousse les Français, et en particulier les fonctionnaires, à protester contre les lois en préparation. Ils le font parce qu'ils savent qu'ils finiront par les appliquer. S'ils faisaient franchement le choix de l'illégalité, comme des voyous que vous supposez qu'ils sont, ils ne s'embêteraient pas à le dire.

Quant au caractère démocratique de la loi et au fait que les fonctionnaires sont payés pour l'appliquer, il y a du vrai, mais ne soyez pas naïve sur la volonté du peuple qui s'exprime dans les urnes, ni sur l'honnêteté du deal qui unit un fonctionnaire à son administration. Sans même parler des problèmes de fond sur la représentativité, Hollande est un président mal élu et les électeurs n'avaient aucune idée de ce qu'il allait faire de son mandat. Et le contrat d'un professeur est forcé à tous les niveaux, puisqu'il est quasiment impossible d'exercer ce métier sans être fonctionnaire. Sa liberté de choix consiste tout au plus à dire oui ou non, en bloc, sans négociations, au moment d'entrer dans le métier. Pour ceux qui y sont depuis longtemps, cette réforme ne correspond en rien à ce à quoi ils ont consenti. Il n'y a aucun devoir de reconnaissance vis à vis de l'Etat. D'obéissance sans doute, mais il ne faudrait pas trop en demander.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par User5899 le Mar 29 Sep 2015 - 7:11
@Isis39 a écrit:
@matahari a écrit:
@Thalia de G a écrit:Les opposants ne seraient-ils qu'une bande de feignasses ?
MSA a écrit: J’ai préféré m’occuper de mes élèves, travailler, réfléchir en essayant de me tenir à l’écart de la fureur ambiante.

Quand on confond Louis XVI et Louis XVII, on peut effectivement donner des leçons de travail et de réflexion aux autres !



Tu n'as que ça à faire, traquer les fautes de frappe dans les documents des autres ?? heu
Disons que dans un titre et dans une perspective de classe inversée, c'est particulièrement fâcheux.


Dernière édition par henriette le Sam 5 Déc 2015 - 15:25, édité 1 fois (Raison : modération - anonymat)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par User5899 le Mar 29 Sep 2015 - 7:12
@egomet a écrit:Il n'y a aucun devoir de reconnaissance vis à vis de l'Etat. D'obéissance sans doute, mais il ne faudrait pas trop en demander.
D'autant que certains grands procès des vingt dernières années ont abouti à la condamnation morale de l'obéissance aveugle.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par egomet le Mar 29 Sep 2015 - 7:36
Cripure a écrit:
@egomet a écrit:Il n'y a aucun devoir de reconnaissance vis à vis de l'Etat. D'obéissance sans doute, mais il ne faudrait pas trop en demander.
D'autant que certains grands procès des vingt dernières années ont abouti à la condamnation morale de l'obéissance aveugle.
Des 70 dernières années. professeur
C'est fou comme le temps passe.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
Not a Panda
Niveau 7

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Not a Panda le Mar 29 Sep 2015 - 8:36
@John a écrit:Sur la loi de refondation, oui bien sûr.

Sur une coquille vide, donc (si j'ai bien compris). Y a-t-il eu un débat parlementaire sur le détail ? Sur les points qui font polémiques et qui irritent les anti ?
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Carnyx le Mar 29 Sep 2015 - 8:41
Bizarre, ce sont les mêmes qui nous rabâchent que le seul devoir du fonctionnaire est d'obéir et qui prêchent d'autre part la rebellitude. Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par egomet le Mar 29 Sep 2015 - 8:42
@Not a Panda a écrit:
@John a écrit:Sur la loi de refondation, oui bien sûr.

Sur une coquille vide, donc (si j'ai bien compris). Y a-t-il eu un débat parlementaire sur le détail ? Sur les points qui font polémiques et qui irritent les anti ?

Oh! C'est une vieille méthode politique. Un texte annonce de grands principes généraux et généreux, puis renvoie à un autre de rang inférieur. Comme ça on peut gouverner tranquille. Ou ne pas gouverner d'ailleurs, parce que le détail du détail sera réglé in fine par une commission non élue et des fonctionnaires inamovibles. Mais tout ça est formellement démocratique, et le peuple est tenu.

Même la déclaration des droits de l'homme et du citoyen n'est pas exempte de ce travers.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par egomet le Mar 29 Sep 2015 - 8:48
@Carnyx a écrit:Bizarre, ce sont les mêmes qui nous rabâchent que le seul devoir du fonctionnaire est d'obéir et qui prêchent d'autre part la rebellitude. Very Happy

À condition d'être dans le camp du bien. J'te rééduquerais tout ça vite fait. Ah, ces rétrogrades qui ne comprennent rien!

Blague à part, la posture du résistant est très inconfortable pour un professeur. Comment préserver son autorité, si on donne soi-même l'exemple de la désobéissance? Et comment survivre quand les ordres de l'administration elle-même sapent le travail et l'autorité des professeurs?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Carnyx le Mar 29 Sep 2015 - 8:51
@egomet a écrit:
@Carnyx a écrit:Bizarre, ce sont les mêmes qui nous rabâchent que le seul devoir du fonctionnaire est d'obéir et qui prêchent d'autre part la rebellitude. Very Happy

À condition d'être dans le camp du bien. J'te rééduquerais tout ça vite fait. Ah, ces rétrogrades qui ne comprennent rien!

Blague à part, la posture du résistant est très inconfortable pour un professeur. Comment préserver son autorité, si on donne soi-même l'exemple de la désobéissance?  Et comment survivre quand les ordres de l'administration elle-même sapent le travail et l'autorité des professeurs?
J'ai souvent constaté que les ventilateurs et autres brasseurs de vent, rebelles à plein temps, peuvent être aussi les plus brutaux envers les élèves !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Not a Panda
Niveau 7

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Not a Panda le Mar 29 Sep 2015 - 8:52
@egomet a écrit:
@Not a Panda a écrit:
@John a écrit:Sur la loi de refondation, oui bien sûr.

Sur une coquille vide, donc (si j'ai bien compris). Y a-t-il eu un débat parlementaire sur le détail ? Sur les points qui font polémiques et qui irritent les anti ?

Oh! C'est une vieille méthode politique. Un texte annonce de grands principes généraux et généreux, puis renvoie à un autre de rang inférieur. Comme ça on peut gouverner tranquille. Ou ne pas gouverner d'ailleurs,  parce que le détail du détail sera réglé in fine par une commission non élue et des fonctionnaires inamovibles. Mais tout ça est formellement démocratique, et le peuple est tenu.

Même la déclaration des droits de l'homme et du citoyen n'est pas exempte de ce travers.

Merci pour l'explication
avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par BrindIf le Mar 29 Sep 2015 - 14:01
@Not a Panda a écrit:
@John a écrit:Sur la loi de refondation, oui bien sûr.

Sur une coquille vide, donc (si j'ai bien compris). Y a-t-il eu un débat parlementaire sur le détail ? Sur les points qui font polémiques et qui irritent les anti ?
Vous trouverez sur le site reformeducollege.fr une analyse des points de la réforme qui étaient prévus par la loi, et ceux qui sont ajoutés par le décret : http://www.reformeducollege.fr/mieux-comprendre/loi-de-refondation-de-l-ecole#TOC-En-bref-:-dans-quelle-mesure-la-r-forme-du-coll-ge-tait-elle-inscrite-dans-la-loi-de-refondation-
avatar
dami1kd
Habitué du forum

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par dami1kd le Mar 29 Sep 2015 - 18:33
@matahari a écrit:
@Thalia de G a écrit:Les opposants ne seraient-ils qu'une bande de feignasses ?
MSA a écrit: J’ai préféré m’occuper de mes élèves, travailler, réfléchir en essayant de me tenir à l’écart de la fureur ambiante.

Quand on confond Louis XVI et Louis XVII, on peut effectivement donner des leçons de travail et de réflexion aux autres !
( voir le titre)


Si la maladresse vient de Mila, par avance, au temps pour moi.
Mais je trouve très limite de poster ce lien ici. Vous n'avez pas à trahir l'anonymat de quelqu'un qui a choisi un pseudo.
avatar
ylm
Neoprof expérimenté

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par ylm le Mar 29 Sep 2015 - 19:42
@dami1kd a écrit:Vous n'avez pas à trahir l'anonymat de quelqu'un qui a choisi un pseudo.
???

Mila Saint Anne a affirmé elle-même sur Twitter à Alain Morvan qui lui reprochait son anonymat (alors que justement c'est une antienne des pro-college2016 de reprocher aux antis leur anonymat) que Mila Saint Anne n'était pas un pseudo mais "le nom qui figure sur [sa] carte d'identité".

Quelque chose m'échappe.
avatar
dami1kd
Habitué du forum

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par dami1kd le Mar 29 Sep 2015 - 20:17
@ylm a écrit:
@dami1kd a écrit:Vous n'avez pas à trahir l'anonymat de quelqu'un qui a choisi un pseudo.
???

Mila Saint Anne a affirmé elle-même sur Twitter à Alain Morvan qui lui reprochait son anonymat (alors que justement c'est une antienne des pro-college2016 de reprocher aux antis leur anonymat) que Mila Saint Anne n'était pas un pseudo mais "le nom qui figure sur [sa] carte d'identité".

Quelque chose m'échappe.

Bien sûr que non. C'est un pseudo..
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par User5899 le Mar 29 Sep 2015 - 20:18
@egomet a écrit:
Cripure a écrit:
@egomet a écrit:Il n'y a aucun devoir de reconnaissance vis à vis de l'Etat. D'obéissance sans doute, mais il ne faudrait pas trop en demander.
D'autant que certains grands procès des vingt dernières années ont abouti à la condamnation morale de l'obéissance aveugle.
Des 70 dernières années.  professeur
C'est fou comme le temps passe.
heu
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par User5899 le Mar 29 Sep 2015 - 20:20
@dami1kd a écrit:
@matahari a écrit:
@Thalia de G a écrit:Les opposants ne seraient-ils qu'une bande de feignasses ?
MSA a écrit: J’ai préféré m’occuper de mes élèves, travailler, réfléchir en essayant de me tenir à l’écart de la fureur ambiante.

Quand on confond Louis XVI et Louis XVII, on peut effectivement donner des leçons de travail et de réflexion aux autres !
( voir le titre)


Si la maladresse vient de Mila, par avance, au temps pour moi.
Mais je trouve très limite de poster ce lien ici. Vous n'avez pas à trahir l'anonymat de quelqu'un qui a choisi un pseudo.
Keuoua ? MSA est une anonyme consternante ? Mais ouvaton, ouvaton !!
avatar
Honchamp
Expert

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Honchamp le Mar 29 Sep 2015 - 20:32
En tout cas, quelque soit l'identité réelle de la dame, c'est quelqu'un qui a mis un tigre dans son moteur.
Bon, en ce moment, j'espère qu'elle ne roule pas au diesel...

https://www.google.fr/search?q=mettez+un+tigre+dans+votre+moteur+esso&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0CAcQ_AUoAWoVChMIyc-2uYqdyAIVS9kaCh1L8ghm&biw=1024&bih=644

Bon, j'arrête et je sors,  pingouin  
Ce n'était qu'un coup de nostalgie enfantine et de connivence avec ceux qui se souviennent de ce slogan...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par C'est pas faux le Mar 29 Sep 2015 - 21:28
@Carnyx a écrit:
J'ai souvent constaté que les ventilateurs et autres brasseurs de vent, rebelles à plein temps,  peuvent être aussi les plus brutaux envers les élèves !
Normal : renâcler au Bien est injustifiable.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Reine Margot le Mer 30 Sep 2015 - 5:11
@dami1kd a écrit:
@ylm a écrit:
@dami1kd a écrit:Vous n'avez pas à trahir l'anonymat de quelqu'un qui a choisi un pseudo.
???

Mila Saint Anne a affirmé elle-même sur Twitter à Alain Morvan qui lui reprochait son anonymat (alors que justement c'est une antienne des pro-college2016 de reprocher aux antis leur anonymat) que Mila Saint Anne n'était pas un pseudo mais "le nom qui figure sur [sa] carte d'identité".

Quelque chose m'échappe.

Bien sûr que non. C'est un pseudo..

Où son anonymat a-t-il été brisé?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
ylm
Neoprof expérimenté

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par ylm le Mer 30 Sep 2015 - 5:38
@dami1kd a écrit:
@ylm a écrit:Quelque chose m'échappe.

Bien sûr que non. C'est un pseudo..

Je sais...

@Reine Margot a écrit:Où son anonymat a-t-il été brisé?

Ici par exemple: http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article798
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Tamerlan le Mer 30 Sep 2015 - 6:42
@Reine Margot a écrit:
@dami1kd a écrit:
@ylm a écrit:
@dami1kd a écrit:Vous n'avez pas à trahir l'anonymat de quelqu'un qui a choisi un pseudo.
???

Mila Saint Anne a affirmé elle-même sur Twitter à Alain Morvan qui lui reprochait son anonymat (alors que justement c'est une antienne des pro-college2016 de reprocher aux antis leur anonymat) que Mila Saint Anne n'était pas un pseudo mais "le nom qui figure sur [sa] carte d'identité".

Quelque chose m'échappe.

Bien sûr que non. C'est un pseudo..

Où son anonymat a-t-il été brisé?

A l'origine dans un post de matahari. Pour moi ça pose quand même problème.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Carnyx le Mer 30 Sep 2015 - 7:04
Il est étrange que quelqu'un qui ne pense qu'à démasquer les horribles personnes qui se cachent derrière des pseudos, utilise elle-même un pseudo. J'ai du mal à y croire. Very Happy

Elle qui prétendait débusquer en trois clics les participants du forum…
Pour quoi faire d'ailleurs
. heu affraid

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
matahari
Niveau 3

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par matahari le Mer 30 Sep 2015 - 11:48
A l'origine dans un post de matahari. Pour moi ça pose quand même problème.

Pas contrariante, puisque ça dérange certains, j'ai effacé. Je respecte les pseudos, sauf quand ils écrivent des énormités pareilles "https://milasaintanne.wordpress.com/ "Le premier paradoxe de cette histoire c’est que la plupart des opposants sont des fonctionnaires d’État, qui ont pour mission d’appliquer la loi. Mais que dans un déni sidérant de démocratie, il se refusent à appliquer les lois de la République.
Ils n’ont même pas la reconnaissance du ventre envers un État qui les nourrit, [...] , veulent être reconnus comme des cadres mais sans les contraintes liée à cette fonction. Le beurre, l’argent du beurre…"

Discours largement relayé par les CDE, que je n'avais jamais entendu dans ma longue carrière !

Cependant, via google on trouve facilement qui est MSA. Que les contrariés effacent aussi leur message pour rester cohérents avec leur contrariété !

Autant le dire sous son nom comme xx ( je ne cite pas) sur France inter, ce matin, pour défendre l'évaluation par compétences, mais sans décliner, toutefois, son rôle dans un syndicat pro-réforme.






avatar
pamplemousses4
Expert spécialisé

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par pamplemousses4 le Mer 30 Sep 2015 - 11:55
@matahari a écrit:
A l'origine dans un post de matahari. Pour moi ça pose quand même problème.

Pas contrariante, puisque ça dérange certains, j'ai effacé. Je respecte les pseudos, sauf quand ils écrivent des énormités pareilles "https://milasaintanne.wordpress.com/ "Le premier paradoxe de cette histoire c’est que la plupart des opposants sont des fonctionnaires d’État, qui ont pour mission d’appliquer la loi. Mais que dans un déni sidérant de démocratie, il se refusent à appliquer les lois de la République.
Ils n’ont même pas la reconnaissance du ventre envers un État qui les nourrit, [...]  , veulent être reconnus comme des cadres mais sans les contraintes liée à cette fonction. Le beurre, l’argent du beurre…"

Discours largement relayé par les CDE, que je n'avais jamais entendu dans ma longue carrière !

Cependant, via google on trouve facilement qui est MSA. Que les contrariés effacent aussi leur message pour rester cohérents avec leur contrariété !

Autant le dire sous son nom comme xx ( je ne cite pas) sur France inter, ce matin, pour défendre l'évaluation par compétences, mais sans décliner, toutefois, son rôle dans un syndicat pro-réforme.
MSA était déjà intervenue sur Inter, chez Demorand qui l'avait rappelé suite à un de ses tweets. Elle avait donné son prénom, se disant simplement professeur d'HG lambda. Comme j'ignorais tout de son identité, ce n'est qu'incidemment que j'ai compris de qui il s'agissait, à la "lecture" de son twitter.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

par Isis39 le Mer 30 Sep 2015 - 12:21
@matahari a écrit:
A l'origine dans un post de matahari. Pour moi ça pose quand même problème.

Pas contrariante, puisque ça dérange certains, j'ai effacé. Je respecte les pseudos, sauf quand ils écrivent des énormités pareilles "https://milasaintanne.wordpress.com/ "Le premier paradoxe de cette histoire c’est que la plupart des opposants sont des fonctionnaires d’État, qui ont pour mission d’appliquer la loi. Mais que dans un déni sidérant de démocratie, il se refusent à appliquer les lois de la République.
Ils n’ont même pas la reconnaissance du ventre envers un État qui les nourrit, [...]  , veulent être reconnus comme des cadres mais sans les contraintes liée à cette fonction. Le beurre, l’argent du beurre…"

Discours largement relayé par les CDE, que je n'avais jamais entendu dans ma longue carrière !

Cependant, via google on trouve facilement qui est MSA. Que les contrariés effacent aussi leur message pour rester cohérents avec leur contrariété !

Autant le dire sous son nom comme xx ( je ne cite pas) sur France inter, ce matin, pour défendre l'évaluation par compétences, mais sans décliner, toutefois, son rôle dans un syndicat pro-réforme.


Que tu ne sois pas d'accord avec elle et discute de ses idées, pas de problème.
Mais que tu ailles traquer les fautes de frappe (car si tu regardes bien le doc, on voit bien qu'il s'agit d'une faute de frappe) dans les documents de son blog à destination de ses élèves, c'est franchement mesquin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum