Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par MUTIS le Jeu 1 Oct 2015 - 8:18

@MUTIS a écrit:
@John a écrit:
John, c'est quoi au fait les arguments pro réforme valables ?
Rééquilibrer le moment où les élèves débutent la LV2 (pourquoi certains en 6eme et d'autres en 4eme ?) ; faire faire du grec et du latin à tout le monde (en l'intégrant aux programmes de français pour le vocabulaire et la syntaxe simple ; et aux programmes d'histoire pour la civilisation) au lieu de le proposer à quelques-uns seulement ; faire travailler les élèves sur des contenus plus pratiques (ça devait être le but des EPI), etc.
Je crains cependant que la conviction d'avoir idéologiquement raison, qui se discute de toute façon, l'ait emporté sur la nécessité de veiller à l'application pratique des principes qui ont guidé la réforme.
3 arguments fort discutables et fort peu convaincants...
Pourquoi certains commencent en 6ème et d'autres en 4ème par exemple : eh bien parce que certains sont plus à l'aise que d'autres, que certains ont plutôt besoin de renforcement en français et en maths, que d'autres qui parlent une deuxième langue à la maison auraient besoin de mieux appréhender une première langue supplémentaire et de cours de FLE par exemple etc...
Pour le latin : en français nous l'évoquons et en histoire ils en parlent aussi... vous semblez ignorer que c'est l'enseignement de la langue latine et de la langue grecque qui sont en jeu et un approfondissement du travail sur l'Antiquité. Quant aux contenus plus pratiques, personne n'a attendu les EPI...
En regard du nombre d'inepties, il me semble que le caractère désastreux et destructeur de cette réforme est nettement plus évident !

http://www.neoprofs.org/t92085-reforme-2016-12-inepties-ou-le-triomphe-des-inegalites?highlight=triomphe


Au fait John, tu as d'autres arguments ? Ou c'est tout ce que tu trouves de positif ?

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par BrindIf le Jeu 1 Oct 2015 - 9:23

Il y a un point positif, c'est l'idée de mettre systématiquement des heures-profs en plus par classe. Que chaque établissement choisisse comment les répartir est plus discutable. Que ces heures soient créées en réduisant les horaires des élèves et en supprimant les options est contre-productif.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par MUTIS le Jeu 1 Oct 2015 - 9:36

@BrindIf a écrit:Il y a un point positif, c'est l'idée de mettre systématiquement des heures-profs en plus par classe

C'est ironique ?
Peux-tu expliquer ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par BrindIf le Jeu 1 Oct 2015 - 9:41

La fameuse "marge" de 2,75 puis 3h, c'est des heures-profs. Actuellement (de mémoire, je peux me tromper) il y a une heure en 6e, trente minutes en 5e et 4e pour permettre des dédoublements en cours de français et en sciences. On passe à presque 3h par niveau, c'est une amélioration.
Sauf que... il y a tout le reste, et en particulier les deux points que j'ai mentionnés : gestion locale, et baisse des horaires élèves (or une heure en dédoublé ne vaut pas deux heures en classe entière).

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par MUTIS le Jeu 1 Oct 2015 - 9:46


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Sphinx le Jeu 1 Oct 2015 - 10:13

Juste pour info, mon CDE m'a dit qu'on ne perd que trois heures l'an prochain. Je ne sais pas comment c'est possible (je n'ai plus les chiffres de cette année), mais il n'est pas du genre à mentir. On devait déjà être sous-dotés Rolling Eyes il n'y avait quasi aucun dédoublement et ça ne va pas s'arranger...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par Tangleding le Jeu 1 Oct 2015 - 10:16

@BrindIf a écrit:Il y a un point positif, c'est l'idée de mettre systématiquement des heures-profs en plus par classe. Que chaque établissement choisisse comment les répartir est plus discutable. Que ces heures soient créées en réduisant les horaires des élèves et en supprimant les options est contre-productif.
L'idée peut paraître bonne mais pas la réalisation qui se fait en retirant à d'autres dispositifs existant et efficaces pour "créer" cette marge par un transfert de coût...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par BrindIf le Jeu 1 Oct 2015 - 10:50

Tang, on est d'accord, les inconvénients du reste détruisent tout l'intérêt de cette idée, et plus encore.
Disons que reconnaître qu'il y a eu ça de fait permet de mieux comprendre pourquoi certains sont pour, et de mieux convaincre ceux qui ne veulent pas concevoir que la présentation de la réforme soit mensongère.

@MUTIS a écrit:Je crois que tu te trompes ... Tous les collèges perdent des heures... même avec les marges... Regarde les documents de Tang et fais toi-même le calcul.
J'ai fait les calculs à partir des documents officiels scratch Les discussions citées parlent de la baisse horaire pour les élèves, pas pour les profs. Quels sont les documents de Tang ?

édit : Les options rendent le calcul plus compliqué, là oui il est probable qu'il y aura une perte en heures profs également.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur le blog de Mila Saint-Anne : la ligne de démarcation entre pro et anti-réforme ...

Message par MUTIS le Ven 2 Oct 2015 - 8:48

@MUTIS a écrit:
@MUTIS a écrit:
@John a écrit:
John, c'est quoi au fait les arguments pro réforme valables ?
Rééquilibrer le moment où les élèves débutent la LV2 (pourquoi certains en 6eme et d'autres en 4eme ?) ; faire faire du grec et du latin à tout le monde (en l'intégrant aux programmes de français pour le vocabulaire et la syntaxe simple ; et aux programmes d'histoire pour la civilisation) au lieu de le proposer à quelques-uns seulement ; faire travailler les élèves sur des contenus plus pratiques (ça devait être le but des EPI), etc.
Je crains cependant que la conviction d'avoir idéologiquement raison, qui se discute de toute façon, l'ait emporté sur la nécessité de veiller à l'application pratique des principes qui ont guidé la réforme.
3 arguments fort discutables et fort peu convaincants...
Pourquoi certains commencent en 6ème et d'autres en 4ème par exemple : eh bien parce que certains sont plus à l'aise que d'autres, que certains ont plutôt besoin de renforcement en français et en maths, que d'autres qui parlent une deuxième langue à la maison auraient besoin de mieux appréhender une première langue supplémentaire et de cours de FLE par exemple etc...
Pour le latin : en français nous l'évoquons et en histoire ils en parlent aussi... vous semblez ignorer que c'est l'enseignement de la langue latine et de la langue grecque qui sont en jeu et un approfondissement du travail sur l'Antiquité. Quant aux contenus plus pratiques, personne n'a attendu les EPI...
En regard du nombre d'inepties, il me semble que le caractère désastreux et destructeur de cette réforme est nettement plus évident !

http://www.neoprofs.org/t92085-reforme-2016-12-inepties-ou-le-triomphe-des-inegalites?highlight=triomphe


Au fait John, tu as d'autres arguments ? Ou c'est tout ce que tu trouves de positif ?

Rien d'autre ?
3 plumes d'un côté, 12 tomates de l'autre... De quel côté penche la balance ?
Et cela vaut-il le coup de détruire tout ce qui marche très bien dans de nombreux établissements ?
Si j'ai bien compris, vous voyez vous la balance à l'équilibre et on ne vous verra pas manifester...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum