Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par HORA le Lun 18 Jan 2016 - 21:00

@Lefteris a écrit:
Cripure a écrit:
@Oudemia a écrit:
Cripure a écrit:"Bravo au Cyclope, qui n'a pas démérité, et à Nausicaa, qui a pris mon fainéant de mari en pension pendant 7 ans"
Euh, vous avez tapé trop vite, là Very Happy
Non, pas du tout. Je m'adapte à certains collègues et au nouveau discours des IPR, dont l'évangile est glosée par Saint Lefteris veneration
Si l'Odyssée est un roman qui raconte un long voyage, alors Nausicaa peut bien tenir une auberge et y héberger le routard qu'elle saura guider. C'est ainsi que, selon Jésus, nous saurons actualiser l'antiquité professeur
Aujourd'hui, qu'on le sache, Calypso, c'est le nom de plusieurs boîtes de nuit.
Ben tiens, voilà une idée d'EPI : écrire un guide du routard notant les hôtes d'Ulysse. Circé, Calypso, le Cyclope...
Là, on explose celui de Bovary, on fait le buzz dans la pédagosphère  . Et d'ailleurs,tiens,  le Cyclope mangeait-il équilibré ?

Laughing

(En tout cas, il recyclait. On pourrait lui envoyer une carte de félicitations pour son esprit d'initiative en matière de développement durable, accompagnée d'un tract écrit en espagnol et vantant les mérites des légumes.)

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Nita le Lun 18 Jan 2016 - 21:05

@HORA a écrit:
@Lefteris a écrit:
Cripure a écrit:
@Oudemia a écrit:
Euh, vous avez tapé trop vite, là Very Happy
Non, pas du tout. Je m'adapte à certains collègues et au nouveau discours des IPR, dont l'évangile est glosée par Saint Lefteris veneration
Si l'Odyssée est un roman qui raconte un long voyage, alors Nausicaa peut bien tenir une auberge et y héberger le routard qu'elle saura guider. C'est ainsi que, selon Jésus, nous saurons actualiser l'antiquité professeur
Aujourd'hui, qu'on le sache, Calypso, c'est le nom de plusieurs boîtes de nuit.
Ben tiens, voilà une idée d'EPI : écrire un guide du routard notant les hôtes d'Ulysse. Circé, Calypso, le Cyclope...
Là, on explose celui de Bovary, on fait le buzz dans la pédagosphère  . Et d'ailleurs,tiens,  le Cyclope mangeait-il équilibré ?

Laughing

(En tout cas, il recyclait. On pourrait lui envoyer une carte de félicitations pour son esprit d'initiative en matière de développement durable, accompagnée d'un tract écrit en espagnol et vantant les mérites des légumes.)

De la viande pas cuite ? Salmonelle, welcome ! Et la listéria, grâce aux fromages de brebis... et hop, un TP dégustation - vivre ensemble comme les Grecs...


Dernière édition par Nita le Lun 18 Jan 2016 - 21:13, édité 1 fois

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Invité El le Lun 18 Jan 2016 - 21:06

On s'éloigne un peu du sujet là Razz

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par trompettemarine le Lun 18 Jan 2016 - 21:08

@jésus a écrit:
@trompettemarine a écrit:Qui deviendra le passeur d'humanités qu'est le professeur de lettres classiques ?
Le début des âges obscurs commence donc en 2016.
Nous ne sommes plus très nombreux. Et pourtant, il faut des passeurs.

Toutes les civilisations sont mortelles, c'est vrai, la nôtre est même suicidaire. Elle décide que le savoir ne doit pas être transmis et que certains savoirs doivent disparaître sur l'autel du libéralisme économique et d'une pseudo-modernité qui n'est qu'un leurre avant le néant.

Panem et circenses : Nabilla, Macron, Attali, etc.

A nous d'enseigner coûte que coûte ces matières et faire en sorte qu'il y ait d'autres passeurs qui survivent.
S'il ne faut pas mentir aux étudiants, il ne faut pas non plus de nous-mêmes totalement supprimer notre matière parce que l'Etat fait tout pour.

Quand le latin et le grec auront disparu, c'est la littérature qui disparaîtra à son tour, le français ne sera qu'une langue de communication utilitaire. On dirait que c'est prévu, écrit, acté.

Nous sommes un rempart contre l'ignorance, un rempart qui ne doit pas s'écrouler.

Bon, j'arrête avec les métaphores, là.

sans faire aucun troll, pour un ex littéraire pur et dur que j'ai été lycéen, pour avoir étudier en deug le grec et le latin et y avoir de très bonnes notes et pour avoir envisagé un temps faire LC, je me suis plongé dans les programmes de licence, regarder ce qui faisait au CAPES, j'ai bossé un été dessus et je me suis fait ch....
J'avais besoin de " modernité" , de penser les sciences modernes, la technique, l'art moderne, notre époque en tant que tel quand bien même l'antiquité est nécessaire à comprendre tout ça...

Je trouve que c'est pas non plus tabou de faire en sorte que la culture gréco-latine, antique serve un minima à être relié clairement à notre temps et savoir-faire...et que la grammaire, phonétique, philologie, linguistique ancienne, c'est ultra-rasoir pour moi...

je dis ça

[/quote]
Tu as raison : Tu dis ça, tu dis rien.

Lis plutôt :

http://www.neoprofs.org/t98382-marianne-semaine-du-15-au-21-janvier-le-latin-et-grec-contre-la-langue-de-boi

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Invité El le Lun 18 Jan 2016 - 21:10

En tout cas, une nouvelle idée de fil est apparue: si au sein de l'EN, c'est plié (ce que je crois), où et comment enseigner les langues anciennes (oui parce que tu vois, Jésus/Λογὀς, le Verbe c'est l'accès à l'hic et nunc; pas de grammaire, pas d'extase)?

Vous feriez des associations pour les enseigner? Vous verriez l'instauration d'une nouvelle République des Lettres pour partir à la reconquête de l'intelligence?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par trompettemarine le Lun 18 Jan 2016 - 21:12

Cripure a écrit:
@Oudemia a écrit:
Cripure a écrit:"Bravo au Cyclope, qui n'a pas démérité, et à Nausicaa, qui a pris mon fainéant de mari en pension pendant 7 ans"
Euh, vous avez tapé trop vite, là Very Happy
Non, pas du tout. Je m'adapte à certains collègues et au nouveau discours des IPR, dont l'évangile est glosée par Saint Lefteris veneration
Si l'Odyssée est un roman qui raconte un long voyage, alors Nausicaa peut bien tenir une auberge et y héberger le routard qu'elle saura guider. C'est ainsi que, selon Jésus, nous saurons actualiser l'antiquité professeur
Aujourd'hui, qu'on le sache, Calypso, c'est le nom de plusieurs boîtes de nuit.


L'Odyssée n'est pas un roman, c'est une EPIpée !
pingouin

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par RogerMartin le Lun 18 Jan 2016 - 21:15

Cripure a écrit:...Bah oui mais non Razz
Mon IPR, il n'aura pas ça, épicétou.
Que veux-tu que je te dise d'autre ?
En outre, ce qui me désespère le plus, ce n'est pas tant la heu non disons la profondeur de vue des IPR que tu cites, devant laquelle je veneration veneration pire qu'à la Mecque, comme de bien entendu et charte oblige paraît-il, que l'espèce d'allégresse d'une partie de la profession qui, ne connaissant de toute façon pas du tout l'Odyssée (j'ai même entendu un collègue m'expliquer qu'en grec, le titre veut dire "long voyage", si, si Rolling Eyes) fors quelques extraits dans le manuel, ne marche pas, mais court en frétillant de tout son subsistant d'appendice caudal qu'on ne voit heureusement plus chez notre espèce tant ce serait déprimant. Qu'est-ce que ça peut avoir de formateur d'enseigner et d'apprendre n'importe quoi ? Pourquoi invoquer le socle pour justifier d'apprendre du faux ? C'est un mystère pour moi.

Et vous osez vous plaindre de mes faiblesses en grec? furieux
De toute façon, c'est un mot latin, puisqu'en anglais c'est Odysseus Razz

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Dalva le Lun 18 Jan 2016 - 21:42

@jésus a écrit:
sans faire aucun troll, pour un ex littéraire pur et dur que j'ai été lycéen, pour avoir étudier en deug le grec et le latin et y avoir de très bonnes notes et pour avoir envisagé un temps faire LC, je me suis plongé dans les programmes de licence, regarder ce qui faisait au CAPES, j'ai bossé un été dessus et je me suis fait ch....
J'avais besoin de " modernité" , de penser les sciences modernes, la technique, l'art moderne, notre époque en tant que tel quand bien même l'antiquité est nécessaire à comprendre tout ça...

Je trouve que c'est pas non plus tabou de faire en sorte que la culture gréco-latine, antique serve un minima à être relié clairement à notre temps et savoir-faire...et que la grammaire, phonétique, philologie, linguistique ancienne, c'est ultra-rasoir pour moi...

je dis ça
Vous êtes sûr de vous ?

Question subsidiaire : la modernité, vous la désirez dans tous les domaines, y compris la grammaire ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par User5899 le Lun 18 Jan 2016 - 22:08

@Panta Rhei a écrit:N'ai pas lu les 9 pages; ma réponse à une telle question serait franche et nette.

Oui, à moins de vouloir à tout prix devenir fonctionnaire; mais certainement pas avec l'espoir d'enseigner ni latin ni grec.

Complètement dépassé, élitiste et inutile.

Ben oui, mais regardez : l'anglais est utile, et pourtant, si on l'enseignait, ça se remarquerait, non ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par User5899 le Lun 18 Jan 2016 - 22:12

elpenor a écrit:En tout cas, une nouvelle idée de fil est apparue: si au sein de l'EN, c'est plié (ce que je crois), où et comment enseigner les langues anciennes (oui parce que tu vois, Jésus/Λογὀς, le Verbe c'est l'accès à l'hic et nunc; pas de grammaire, pas d'extase)?

Vous feriez des associations pour les enseigner? Vous verriez l'instauration d'une nouvelle République des Lettres pour partir à la reconquête de l'intelligence?
Il faut partir de l'idée de Connaissance hellénique.
http://ch.hypotheses.org/a-propos

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par User5899 le Lun 18 Jan 2016 - 22:12

@trompettemarine a écrit:
Cripure a écrit:
@Oudemia a écrit:
Cripure a écrit:"Bravo au Cyclope, qui n'a pas démérité, et à Nausicaa, qui a pris mon fainéant de mari en pension pendant 7 ans"
Euh, vous avez tapé trop vite, là Very Happy
Non, pas du tout. Je m'adapte à certains collègues et au nouveau discours des IPR, dont l'évangile est glosée par Saint Lefteris veneration
Si l'Odyssée est un roman qui raconte un long voyage, alors Nausicaa peut bien tenir une auberge et y héberger le routard qu'elle saura guider. C'est ainsi que, selon Jésus, nous saurons actualiser l'antiquité professeur
Aujourd'hui, qu'on le sache, Calypso, c'est le nom de plusieurs boîtes de nuit.


L'Odyssée n'est pas un roman, c'est une EPIpée !
pingouin
Oui, ça fait pleurer Médée Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Rendash le Lun 18 Jan 2016 - 23:16

@trompettemarine a écrit:


L'Odyssée n'est pas un roman, c'est une EPIpée !
pingouin

Tu ne me feras pas avaler ça


Bon, j'ai lu les premières pages attentivement, jusqu'aux interventions de jésus, meilleures sur le fond que sur la forme, et ce n'est pas peu dire. J'espère que tu relisais tes commentaires sur les copies plus que tes posts, camarade. Philosophe? Des clous.

Plusieurs élèves m'ont demandé comment devenir professeur, parmi mes collégiens de l'an dernier ou mes lycéens de cette année. Il paraît que j'ai l'air de m'éclater dans mon boulot et que ça leur donne envie, malgré le travail. (Bande de fayots. Mais même mon chef y trouve que je rayonne, remarquez sunny ) Je n'ai pas envie de les en décourager. J'adore mon métier, j'ai envie qu'ils aient la possibilité d'y goûter. Cela dit, je les avertis qu'il faut vraiment en vouloir, parce que tout est fait pour nous en dégoûter. Et dans le cas des LC, clairement, je me croirais criminel de ne pas les avertir que c'est râpé. Pas d'avenir.

La solution intermédiaire serait peut-être de les orienter vers des études d'histoire. Qu'ils apprennent les langues anciennes par leurs propres moyens en même temps ; ils auront la possibilité d'exploiter ça. Et ils deviendront une rareté, ce qui leur permettrait, le cas échéant, d'envisager un poste dans le supérieur. Combien d'historiens de ma génération ont une connaissance suffisante des langues anciennes pour pouvoir travailler directement sur les sources et non sur des traductions? De tous ceux que je connais qui travaillent sur ces périodes, un seul lit à peu près le grec dans le texte, il s'y est mis il y a trois ans en s'attaquant à son mémoire de M1. Il fait la lecture à ses filles le soir I love you Les autres baragouinent vaguement les deux premières déclinaisons, et maîtrisent le latin et le grec comme jésus l'orthographe et la syntaxe.

En tout cas, c'est, je crois, ce que je conseillerais à tes élèves, elpénor.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par User5899 le Lun 18 Jan 2016 - 23:26

Et puis, il faut lire Zink. Beaucoup. Beaucoup Zink. Michel. Un Michel. Michel Zink. Un Michel pas mort. Un Michel au zinc. Avec un café. Pour lire Zink. Pour lire Zink sur le zinc dit-il. Il dit pour lire Zink pas mort.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Rendash le Lun 18 Jan 2016 - 23:28

Je crois que Cripure est en train de devenir Zink-Zink Suspect

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par User5899 le Lun 18 Jan 2016 - 23:31

@Rendash a écrit:Je crois que Cripure est en train de devenir Zink-Zink Suspect
Meuh non. Je fais juste du développement duras Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Rendash le Lun 18 Jan 2016 - 23:32

Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:Je crois que Cripure est en train de devenir Zink-Zink Suspect
Meuh non. Je fais juste du développement duras Razz

Laughing

veneration

I love you

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par jésus le Mar 19 Jan 2016 - 9:21

@Dalva a écrit:
@jésus a écrit:
sans faire aucun troll, pour un ex littéraire pur et dur que j'ai été lycéen, pour avoir étudier en deug le grec et le latin et y avoir de très bonnes notes et pour avoir envisagé un temps faire LC, je me suis plongé dans les programmes de licence, regarder ce qui faisait au CAPES, j'ai bossé un été dessus et je me suis fait ch....
J'avais besoin de " modernité" , de penser les sciences modernes, la technique, l'art moderne, notre époque en tant que tel quand bien même l'antiquité est nécessaire à comprendre tout ça...

Je trouve que c'est pas non plus tabou de faire en sorte que la culture gréco-latine, antique serve un minima à être relié clairement à notre temps et savoir-faire...et que la grammaire, phonétique, philologie, linguistique ancienne, c'est ultra-rasoir pour moi...

je dis ça
Vous êtes sûr de vous ?

Question subsidiaire : la modernité, vous la désirez dans tous les domaines, y compris la grammaire ?

Après, en philosophie, notamment dans mon ex fac, l'ufr philo survit parce qu'il y a des masters de philo générale , développement durable, esthétique, muséologie, santé, option architecture, paysage qui fait venir de bons profs anime la fac via des colloques...mais que les historiens de la philo et autres agrégatifs méprisent copieusement....
Le truc , c'est que l'ouverture aux questions modernes via ces formations permet à la fac de ne pas tomber dans le repli sur soi et donne de la visibilité à la philosophie en dehors de son domaine...
La solution pour les lettres classiques se trouvent peut être aussi là, offrir des masters un peu plus professionnalisant ( application des langues anciennes à la paléographie, archives, histoire, archéo etc, que sais-je mais monter quelque chose pour prouver qu'on se bouge) Et c'est l'absence totale de ce type de master en LC qui a fait que je ne suis pas allé dans cette filière.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Osmie le Mar 19 Jan 2016 - 9:26

@Nita a écrit:
@HORA a écrit:
@Lefteris a écrit:
Cripure a écrit:
Non, pas du tout. Je m'adapte à certains collègues et au nouveau discours des IPR, dont l'évangile est glosée par Saint Lefteris veneration
Si l'Odyssée est un roman qui raconte un long voyage, alors Nausicaa peut bien tenir une auberge et y héberger le routard qu'elle saura guider. C'est ainsi que, selon Jésus, nous saurons actualiser l'antiquité professeur
Aujourd'hui, qu'on le sache, Calypso, c'est le nom de plusieurs boîtes de nuit.
Ben tiens, voilà une idée d'EPI : écrire un guide du routard notant les hôtes d'Ulysse. Circé, Calypso, le Cyclope...
Là, on explose celui de Bovary, on fait le buzz dans la pédagosphère  . Et d'ailleurs,tiens,  le Cyclope mangeait-il équilibré ?

Laughing

(En tout cas, il recyclait. On pourrait lui envoyer une carte de félicitations pour son esprit d'initiative en matière de développement durable, accompagnée d'un tract écrit en espagnol et vantant les mérites des légumes.)

De la viande pas cuite ? Salmonelle, welcome ! Et la listéria, grâce aux fromages de brebis... et hop, un TP dégustation - vivre ensemble comme les Grecs...

Quelle belle idée ! Et avec une étape underground en salle de shoot chez les Lotophages !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par DesolationRow le Mar 19 Jan 2016 - 9:27

@jésus a écrit:
@Dalva a écrit:
@jésus a écrit:
sans faire aucun troll, pour un ex littéraire pur et dur que j'ai été lycéen, pour avoir étudier en deug le grec et le latin et y avoir de très bonnes notes et pour avoir envisagé un temps faire LC, je me suis plongé dans les programmes de licence, regarder ce qui faisait au CAPES, j'ai bossé un été dessus et je me suis fait ch....
J'avais besoin de " modernité" , de penser les sciences modernes, la technique, l'art moderne, notre époque en tant que tel quand bien même l'antiquité est nécessaire à comprendre tout ça...

Je trouve que c'est pas non plus tabou de faire en sorte que la culture gréco-latine, antique serve un minima à être relié clairement à notre temps et savoir-faire...et que la grammaire, phonétique, philologie, linguistique ancienne, c'est ultra-rasoir pour moi...

je dis ça
Vous êtes sûr de vous ?

Question subsidiaire : la modernité, vous la désirez dans tous les domaines, y compris la grammaire ?

Après, en philosophie, notamment dans mon ex fac, l'ufr philo survit parce qu'il y a des masters de philo générale , développement durable, esthétique, muséologie, santé, option architecture, paysage qui fait venir de bons profs anime la fac via des colloques...mais que les historiens de la philo et autres agrégatifs méprisent copieusement....
Le truc , c'est que l'ouverture aux questions modernes via ces formations permet à la fac de ne pas tomber dans le repli sur soi et donne de la visibilité à la philosophie en dehors de son domaine...
La solution pour les lettres classiques se trouvent peut être aussi là, offrir des masters un peu plus professionnalisant ( application des langues anciennes à la paléographie, archives, histoire, archéo etc, que sais-je mais monter quelque chose pour prouver qu'on se bouge) Et c'est l'absence totale de ce type de master en LC qui a fait que je ne suis pas allé dans cette filière.

… et notre désespoir en est sans remède, croyez-moi.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Presse-purée le Mar 19 Jan 2016 - 10:23

@jésus a écrit:
@Dalva a écrit:
@jésus a écrit:
sans faire aucun troll, pour un ex littéraire pur et dur que j'ai été lycéen, pour avoir étudier en deug le grec et le latin et y avoir de très bonnes notes et pour avoir envisagé un temps faire LC, je me suis plongé dans les programmes de licence, regarder ce qui faisait au CAPES, j'ai bossé un été dessus et je me suis fait ch....
J'avais besoin de " modernité" , de penser les sciences modernes, la technique, l'art moderne, notre époque en tant que tel quand bien même l'antiquité est nécessaire à comprendre tout ça...

Je trouve que c'est pas non plus tabou de faire en sorte que la culture gréco-latine, antique serve un minima à être relié clairement à notre temps et savoir-faire...et que la grammaire, phonétique, philologie, linguistique ancienne, c'est ultra-rasoir pour moi...

je dis ça
Vous êtes sûr de vous ?

Question subsidiaire : la modernité, vous la désirez dans tous les domaines, y compris la grammaire ?

Après, en philosophie, notamment dans mon ex fac, l'ufr philo survit parce qu'il y a des masters de philo générale , développement durable, esthétique, muséologie, santé, option architecture, paysage qui fait venir de bons profs anime la fac via des colloques...mais que les historiens de la philo et autres agrégatifs méprisent copieusement....
Le truc , c'est que l'ouverture aux questions modernes via ces formations permet à la fac de ne pas tomber dans le repli sur soi et donne de la visibilité à la philosophie en dehors de son domaine...
La solution pour les lettres classiques se trouvent peut être aussi là, offrir des masters un peu plus professionnalisant ( application des langues anciennes à la paléographie, archives, histoire, archéo etc, que sais-je mais monter quelque chose pour prouver qu'on se bouge) Et c'est l'absence totale de ce type de master en LC qui a fait que je ne suis pas allé dans cette filière.

Cela existe déjà un peu partout... contrairement à ce que tu crois. Ce sont les licences interdisciplinaires "Humanités"...

Mais les étudiants y font comme toi, l'enseignement de la langue y est portion congrue. Et curieusement, après, il y a moins d'étudiants "parce que la grammaire c'est difficile". A un moment donné, si on veut travailler sérieusement et en profondeur sur ce sujet, ne vaudrait-il pas apprendre les langues? Retarder l'entrée dans cet apprentissage ne fonctionne pas, on le voit bien aujourd'hui. On veut escamoter les difficultés, même à la fac, et finalement on entre jamais vraiment dans le travail sur l'Antiquité... qui doit passer, à un moment donné, par un travail linguistique.

Ces langues, si on les apprend pas au collège, si on ne les apprend pas au lycée, si on ne les apprend pas à la fac, à quel moment bosse-t-on réellement, de manière personnelle, sur l'Antiquité? Bref, rester à la surface des connaissances pendant sa scolarité entière, est-ce une perspective enthousiasmante?

Ce qui ne veut pas dire que la fac n'a rien à se reprocher. Mais bon, à un moment donné, il faut peut-être arrêter d'escamoter les contenus.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Sacapus le Mar 19 Jan 2016 - 10:50

@DesolationRow a écrit:Et bien écoute, si j'avais la réponse, je pense que je ne l'aurais pas ratée.

Si seulement j'avais un truc entre les deux oreilles qui me permettait de suivre une recette de manière à peu près sensée.
Apicius donne-t-il une recette pour la pâte à crêpes ?

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Sacapus le Mar 19 Jan 2016 - 10:55

@RogerMartin a écrit:Et vous osez vous plaindre de mes faiblesses en grec? furieux
De toute façon, c'est un mot latin, puisqu'en anglais c'est Odysseus
C'est une blague ?

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par DesolationRow le Mar 19 Jan 2016 - 10:55

@Sacapus a écrit:
@DesolationRow a écrit:Et bien écoute, si j'avais la réponse, je pense que je ne l'aurais pas ratée.

Si seulement j'avais un truc entre les deux oreilles qui me permettait de suivre une recette de manière à peu près sensée.
Apicius donne-t-il une recette pour la pâte à crêpes ?

veneration idee

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par pamplemousses4 le Mar 19 Jan 2016 - 10:56

@Sacapus a écrit:
@RogerMartin a écrit:Et vous osez vous plaindre de mes faiblesses en grec? furieux
De toute façon, c'est un mot latin, puisqu'en anglais c'est Odysseus
C'est une blague ?
Oui ; mais n'allez pas nous l'énerver davantage.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Osmie le Mar 19 Jan 2016 - 11:00

@DesolationRow a écrit:
@Sacapus a écrit:
@DesolationRow a écrit:Et bien écoute, si j'avais la réponse, je pense que je ne l'aurais pas ratée.

Si seulement j'avais un truc entre les deux oreilles qui me permettait de suivre une recette de manière à peu près sensée.
Apicius donne-t-il une recette pour la pâte à crêpes ?

veneration idee

Il me semble qu'il en donne une pour la vulve de truie farcie, mais on s'éloigne de la crêpe.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Message par Mr le Mar 19 Jan 2016 - 11:18

Que répondre à des élèves qui veulent devenir professeurs de langues anciennes ?

Venez sur ce forum.

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum