Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Condorcet
Oracle

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par Condorcet Dim 25 Déc 2016 - 11:07
La campagne présidentielle vous (= les universitaires) offre un boulevard et ce, tous les cinq ans. Il n'est pas encore trop tard pour faire émerger des revendications et exposer les problèmes les plus criants de l'ESR. Peut-être, par miracle, se trouvera-t-il un candidat futur président pour entendre ce que vous lui direz.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par Marcel Khrouchtchev Dim 25 Déc 2016 - 11:25
Au vu des programmes proposés par les uns et les autres, je crains que ce soit peine perdue.
Il n'y a quasiment pas d'esprit de corps.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par RogerMartin Dim 25 Déc 2016 - 18:26
@Condorcet a écrit:La campagne présidentielle vous (= les universitaires) offre un boulevard et ce, tous les cinq ans. Il n'est pas encore trop tard pour faire émerger des revendications et exposer les problèmes les plus criants de l'ESR. Peut-être, par miracle, se trouvera-t-il un candidat futur président pour entendre ce que vous lui direz.
Je dirais comme MK, peu d'esprit de corps, et pas assez de relais actifs dans le monde politique.
En plus l'idéal affiché de pas mal d'universitaires revendicatifs serait de flinguer les prépas, comme si cela allait amener une pluie de fric sur la fac. Donc tant qu'à faire, je préfère que les politiques ne s'occupent pas particulièrement de nous -- quand ils le font, ça donne la loi Jospin, LMD, semestrialisation, LRU, contrats quadriennaux et frénésie du changement pour le changement, ou cette ultime concession aux quarterons de l'UNEF. Pitié ! Wink

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Olympias
Olympias
Prophète

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par Olympias Dim 25 Déc 2016 - 18:58
@RogerMartin a écrit:
@Condorcet a écrit:La campagne présidentielle vous (= les universitaires) offre un boulevard et ce, tous les cinq ans. Il n'est pas encore trop tard pour faire émerger des revendications et exposer les problèmes les plus criants de l'ESR. Peut-être, par miracle, se trouvera-t-il un candidat futur président pour entendre ce que vous lui direz.
Je dirais comme MK, peu d'esprit de corps, et pas assez de relais actifs dans le monde politique.
En plus l'idéal affiché de pas mal d'universitaires revendicatifs serait de flinguer les prépas, comme si cela allait amener une pluie de fric sur la fac. Donc tant qu'à faire, je préfère que les politiques ne s'occupent pas particulièrement de nous -- quand ils le font, ça donne la loi Jospin, LMD, semestrialisation, LRU, contrats quadriennaux et frénésie du changement pour le changement, ou cette ultime concession aux quarterons de l'UNEF. Pitié ! Wink
C'est bien dommage. Ensemble et soudés on est plus forts.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par RogerMartin Dim 25 Déc 2016 - 22:09
Oui. J'ai tenté de remuer les collègues pour la réforme du collège, rien, meme en latin et allemand. Ce n'est pas grave, des collègues du secondaire m'ont accueillie dans leurs manifs Wink De toute façon meme pour les choses qui touchent la fac, c'est tellement le chacun pour soi que les actions n'ont pas d'impact.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par Anaxagore Dim 25 Déc 2016 - 22:18
Ils creusent même activement leur tombe. Lorsque j'ai pointé le fait, on m'a dit de ne pas déranger les gens qui travaillent.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Bouboule
Doyen

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par Bouboule Dim 25 Déc 2016 - 22:42
@RogerMartin a écrit:Ah ben tiens, un super exemple de ce qui peut se passer en sciences, pour édifier les collègues.
Cette histoire date d'il y a une quinzaine d'années, je ne m'interdis pas de penser qu'elle est encore d'actualité. DEA "mutualisé" entre une ENS parisienne, une université de Picardie et une fac parisienne dont le numéro m'échappe. Ce DEA d'algèbre assez ambitieux permettait principalement à des enseignants nommés dans l'horreur de la fac de Picardie de faire une bonne part de leurs horaires dans le 5e arrondissement parisien et de s'épargner quelques souffrances ferroviaires.
Donc pour que ce montage fonctionne, tous les ans quelques candidats picards (et au minimum une victime sacrificielle !) étaient admis dans le saint des saints, et bien sur, du fait de leur niveau pas tout à fait équivalent (surprise surprise) à celui des normaliens qui formaient le gros des troupes, éjectés en quelques semaines de cours de la formation, qui continuait ensuite son petit bonhomme de chemin, bien au chaud.
A l'époque, la meme chose se passait en lettres entre la meme ville picarde et une fac parisienne, mais cela provoquait les hauts cris des instances centrales de l'université : kwaa, mais une formation où les étudiants picards ne sont pas largement invités ? C'est loin, c'est cher, c'est injuste, c'est pour faire plaisir aux turbo-profs. Du DEA berceau-cocon des collègues matheux, pas un mot en mal, tout va bien, orgasme d'échanges de savoirs.
De cette affaire j'en ai retenu que les scientifiques ont très bien conscience des problèmes d'échelles, mais les résolvent avec un cynisme bien à eux et en se fichant totalement de l'impact sur les étudiants.

MK n'a pas tort : les M recherche dont il parle n'avaient probablement pas d'équivalent en France, par ex. en néerlandais où les enseignants titulaires dans le sup se comptent sur les doigts de la main. Ah mais voilà, si ça n'existe pas ailleurs, c'est que c'est inutile, si ça existe ailleurs, c'est qu'on n'en a pas besoin. Le type de recherches menées en LSH (où  je vois bien qu'on a pas mal de points communs avec les sciences dures dès qu'on touche aux périodes historiques + ou - reculées) ont ceci qu'elles ne se pretent pas au réseautage que les scientifiques ont poussé au plus haut des cieux.
Lors d'une réunion à l'HCERES, j'ai ainsi appris qu'à cause de labos de plusieurs centaines de membres (à Nantes semble-t-il), on va nous faire iéch à extraire des rapports débilissimes exigés par le Mammon administratif 20% de notre production scientifique. "C'est pour vous permettre de vous auto-évaluer" "C'est parce qu'on s'y perd dans ces gros rapports".
Voilà. Merci l'inflation, le comptage et autres billevesées. Pierre-Gilles de Gennes et Wendelin Werner ont produit le meilleur de leur recherches avant ce genre de stupidités. J'attends la suite avec curiosité.

Oh oui, j'en connais plein des exemples édifiants dans les formations scientifiques. J'ai même vu la création d'une antenne d'une fac pour éviter que les néo-bacheliers partent dans une autre fac. Sauf que personne ne voulait se taper les 200km A/R en voiture pour y enseigner. On avait donc un L1 et un L2, essentiellement conduits par des collègues du secondaire, et des MdC ne faisant plus de recherche.
C'est pourquoi je pose des questions sur les formations avant d'avoir un avis.

Pour reprendre l'exemple du néerlandais, le master était peut-être très bien, mais peut-être pas, je n'en sais rien d'où mes questions. Je conçois cependant très bien qu'un master de néerlandais ne fonctionne pas avec un gros effectif.
Niht
Niht
Habitué du forum

Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté. - Page 8 Empty Re: Master : le droit à la poursuite d'études après la licence voté.

par Niht Jeu 2 Fév 2017 - 17:01
http://www.20minutes.fr/bordeaux/2007547-20170202-selection-entree-master-universite-bordeaux-existe-deja-examens

Plusieurs dizaines d’étudiants se sont rassemblées devant le rectorat ce jeudi pour protester contre un vote du conseil d’administration de l’université de Bordeaux entérinant une sélection à l’entrée du master 1. Une mesure qui devrait être appliquée à partir de la rentrée prochaine et qui va laisser, selon eux, beaucoup de jeunes sans options de formations acceptables. On ne connaît pas encore clairement les critères de sélection (examen du dossier, lettre de motivation, CV etc.)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum