Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Ven 24 Avr 2020 - 13:31
@Tangleding a écrit:Le concours Lépine continue : des députés proposent de repousser la rentrée de septembre à la mi septembre pour le tourisme, en faisant terminer l'année scolaire mi juillet.
Bon je ne pense pas que ça passe, quand même. A suivre.
J'ai lu aussi, est-ce une façon de prévenir que les déplacements (je ne parle pas de confinement) risquent d'être fortement restreints jusqu'à cette date ? Après, l'école, on s'en f..... face au tourisme.


Dernière édition par Cleroli le Ven 24 Avr 2020 - 13:31, édité 1 fois
Kagome
Kagome
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Kagome le Ven 24 Avr 2020 - 13:31
@Tangleding a écrit:
@Kagome a écrit:Ici mon établissement se lance dans la production des masque en tissu par les personnels pour préparer la possible rentrée dont on a aucune nouvelle. On ne sait pas si ces masques seront pour nous, pour les élèves, pour ceux qui n'auront pas de masques du tout malgré ceux fournis dans quelques jours par notre agglomération. Bon. Je participe à leur couture.
En fait à tous les niveaux l'initiative citoyenne, privée et locale se substitue à l'administration (rectorat / ministère)
Tu penses que décharger l'employeur de ses responsabilités en fabriquant des masques placebo inefficaces est une bonne idée ?


Être citoyen c'est ne pas bazarder nos droits.
Ces masques suivent le schéma AFNOR. Ce sont les modèles que je mets pour sortir depuis 1 mois. Ce n'est pas placebo. Ce n'est pas parfait mais c'est mieux que les masques invisibles promis par le gouvernement depuis 2 mois quasi. Après si tu es capable de me donner là maintenant tout de suite un masque 100% efficace, tu es le bienvenu.
Pour le reste, j'ai bien précisé : on ne sait pas quelle sera l'utilité de ces masques ni les conditions de la reprise si reprise il y a. En attendant, je pense que notre communauté pourra au moins compter sur cela hors contexte professionnel a minima. Avant que tu ne déformes mes propos : je n'ai pas dit que ces masques seraient l'excuse pour reprendre sans rien d'autre / conditions sanitaires assurées.
Être citoyen, c'est aussi savoir se bouger, surtout en cas de défaillance.

_________________
Makenaï Zettaï
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par tchanq' le Ven 24 Avr 2020 - 13:31
Source:
https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200424.OBS27928/30-deputes-lr-demandent-au-gouvernement-de-reporter-une-partie-des-vacances-en-septembre.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR08s8Uy-w84_HilnBckHQAZgZIJudCQQ1ruPBrZ1DagZGI-mxQhAVEU_sA#Echobox=1587719629


Trente députés LR réclament ce vendredi 24 avril des « clarifications urgentes pour le tourisme », suggérant notamment de reporter les congés de début juillet à début septembre et de prévoir un dispositif de défiscalisation des réservations en France.

_________________
Failure is not an option
fabienne7564
fabienne7564
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par fabienne7564 le Ven 24 Avr 2020 - 13:33
@Tangleding a écrit:Il faut des masques chirurgicaux fournis par l EN au minimum pour tous les adultes, au minimum un par demi journée de cours et deux de plus pour chaque personnel venant en transports en commun. C'est non négociable ça.
+1000 Absolument non négociable. Je ne reprendrai pas le travail si je n'ai pas cette assurance. J'espère que les syndicats (je suis syndiquée) sauront faire pression et que les fédérations de parents d'élèves les soutiendront.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Ven 24 Avr 2020 - 13:38
Si les élèves n’en portent pas, ça ne sert pas à grand chose.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 24 Avr 2020 - 13:38
@tchanq' a écrit:Source:
https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200424.OBS27928/30-deputes-lr-demandent-au-gouvernement-de-reporter-une-partie-des-vacances-en-septembre.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR08s8Uy-w84_HilnBckHQAZgZIJudCQQ1ruPBrZ1DagZGI-mxQhAVEU_sA#Echobox=1587719629


Trente députés LR réclament ce vendredi 24 avril des « clarifications urgentes pour le tourisme », suggérant notamment de reporter les congés de début juillet à début septembre et de prévoir un dispositif de défiscalisation des réservations en France.

Concrètement, c'est quoi un "report" des vacances ? On continue à travailler jusqu'au 15 juillet et on ne reprend que le 15 septembre ?
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Ven 24 Avr 2020 - 13:39
Oui.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Ven 24 Avr 2020 - 13:40
@Not a Panda a écrit:
@Paleoprof a écrit:Je regarde régulièrement les infographies sur le site de FranceInfo, qui propose des représentations graphiques des données Santé Publique France.
Voici la courbe des cas confirmés / décès mise à jour à la date d'hier. Il reste tant de questions et de doutes sur ce virus, tant de lacunes dans la chaîne logisitique pour approvisionner la population en équipements de protection individuelle. Qui oserait affirmer que dans trois semaines, les risques seront assez faibles ou maîtrisés pour rouvrir les établissements scolaires lorsque l'on voit la situation actuelle ?
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Captur10

Source : https://www.francetvinfo.fr/

Je croyais qu'on avait dépassé les 20 000 morts et les 150 000 cas. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3795679266

https://www.worldometers.info/coronavirus/

Oui tout à fait, j'ai oublié de préciser car j'ai mis le lien et c'est l'allure générale du diagramme en bâtons que je mentionnais. Sur ce graphe, les décès concernent uniquement les décès en hopitaux.
A la date d'hier : 13547 morts en hopitaux + 8309 en EHPAD = 21856 décès confirmés liés au virus.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3201648960   pingouin
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Ven 24 Avr 2020 - 13:40
@Kagome a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Kagome a écrit:Ici mon établissement se lance dans la production des masque en tissu par les personnels pour préparer la possible rentrée dont on a aucune nouvelle. On ne sait pas si ces masques seront pour nous, pour les élèves, pour ceux qui n'auront pas de masques du tout malgré ceux fournis dans quelques jours par notre agglomération. Bon. Je participe à leur couture.
En fait à tous les niveaux l'initiative citoyenne, privée et locale se substitue à l'administration (rectorat / ministère)
Tu penses que décharger l'employeur de ses responsabilités en fabriquant des masques placebo inefficaces est une bonne idée ?


Être citoyen c'est ne pas bazarder nos droits.
Ces masques suivent le schéma AFNOR. Ce sont les modèles que je mets pour sortir depuis 1 mois. Ce n'est pas placebo. Ce n'est pas parfait mais c'est mieux que les masques invisibles promis par le gouvernement depuis 2 mois quasi. Après si tu es capable de me donner là maintenant tout de suite un masque 100% efficace, tu es le bienvenu.
Pour le reste, j'ai bien précisé : on ne sait pas quelle sera l'utilité de ces masques ni les conditions de la reprise si reprise il y a. En attendant, je pense que notre communauté pourra au moins compter sur cela hors contexte professionnel a minima. Avant que tu ne déformes mes propos : je n'ai pas dit que ces masques seraient l'excuse pour reprendre sans rien d'autre / conditions sanitaires assurées.
Être citoyen, c'est aussi savoir se bouger, surtout en cas de défaillance.
Les masques vont être lavés avant d'être distribués ?  Par qui ? Où vont-ils être stockés ? Parce que si c'est pour mettre un masque pas très propre … L'hygième et la notion de propreté, c'est très relatif :
le sac à main posé sur le sol des toilettes, les personnes qui rentrent les poubelles sans se laver les mains ou qui mettent les baguettes directement dans le coffre, c'est quand même assez fréquent ! Les élèves qui mettent les mains sous les semelles des chaussures ou qui rangent les chaussures de sport directement dans le sac de classe ….
I
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Ven 24 Avr 2020 - 13:42
Pandémie. Danger. Si le virus était une armée de chars d'asssaut et que les consignes gouvernementales soient " il va falloir slalomer et courir vite pour aller de chez vous à votre lycée mais vous devez vous adapter à la situation, on vous laisse fabriquer les bonnes chaussures et travailler votre esquive et votre souplesse, vous devez y aller; entre-temps sur le parcours ou à l'arrivée bien sûr en classe il n'est pas exclu qu'un char passe par là et vous écrase, ou vous ampute, mais ce sont les risques du métier, vous êtes des fonctionnaires on ne vous demande pas votre avis"... Vous iriez?
Danger.Pandémie.
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Panta Rhei le Ven 24 Avr 2020 - 13:45
Message de notre chef à l'instant (dont nous n'avons pas eu de nouvelles depuis le début des vacances): des informations concernant le Brevet! Il nous souhaite bon week-end avant la reprise des cours. Sans aucune autre précision. J'ai le droit de le prendre comme une injonction? Au passage, nous sommes encore officiellement en vacances.

Cela promet!

Autre question: pour la pré-rentrée, allez-vous exiger une convocation officielle avec ordre du jour et précisions que toutes les mesures seront prises (gel, lavage des mains, masques, distance de 2 mètres entre chacun. Au passage, 1 mètre entre adultes n'est pas assez si l'un des deux tousse ou éternue).



Dernière édition par Panta Rhei le Ven 24 Avr 2020 - 13:48, édité 1 fois

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Mouton
Mouton
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mouton le Ven 24 Avr 2020 - 13:47
@So Vox a écrit:Bonjour,
Bon, ce message ne traite pas le sujet des masques, mais je me permets de poster cette video d'une infirmière qui montre l'inutilité des gants lorsqu'ils sont utilisés dans de mauvaises conditions.

Il me semble que cela peut être un rappel utile dans le cadre d'une reprise le 11 Mai... bannir la manipulation des téléphones portables (élèves compris) ou être en capacité de les désinfecter, de se laver les mains après chaque utilisation (sans parler du fait qu'on les dépose souvent n'importe où...).
On ne parle même pas des bureaux, chaises, poignées de porte, feutres veleda ou stylo TBI, claviers d'ordinateurs, interrupteurs, TOILETTES...

Avant qu'ils ne rentrent dans l'établissement, foutez-leur des paillettes sur les mains, on verra le résultat après une heure... abi  (reprise de la bonne idée d'une institutrice pour montrer aux petits de sa classe comment se diffusaient les mi-crobes (et même les crobes entiers...Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1482308650 )

Au fait, z'ont prévu un drone qui suit chaque élève dans ses déplacements ou pas ? ...pardon, pour la remarque pourrie... c'est nerveux...

En fait, ce qui est fou, c'est que depuis le début, on ne voit toujours pas la queue du début de spots explicatifs sur "comment utiliser correctement un masque/des gants". Au début du confinement, je veux bien, "on était pas prêts", mais maintenant...
Vu la proportion des gens qui font n'importe quoi avec, ça me parait plus que vital. Mais non, on préfère dire "ça ne sert à rien de toute façon"...
bernardo
bernardo
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par bernardo le Ven 24 Avr 2020 - 13:49
@zigmag17 a écrit:Pandémie. Danger. Si le virus était une armée de chars d'asssaut et que les consignes gouvernementales soient " il va falloir slalomer et courir vite pour aller de chez vous à votre lycée mais vous devez vous adapter à la situation, on vous laisse fabriquer les bonnes chaussures et travailler votre esquive et votre souplesse, vous devez y aller; entre-temps sur le parcours ou à l'arrivée bien sûr en classe il n'est pas exclu qu'un char passe par là et vous écrase, ou vous ampute, mais ce sont les risques du métier, vous êtes des fonctionnaires on ne vous demande pas votre avis"... Vous iriez?
Danger.Pandémie.

Certains iront, d'autres non. Moi, sauf garanties sérieuses, je n'irai pas. Il vaut mieux perdre un mois de salaire que le reste de sa vie Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1482308650

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
percehaie
percehaie
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par percehaie le Ven 24 Avr 2020 - 13:50
Bonjour,
Personnellement, il semblerait que dans mon établissement, on fasse venir en priorité les élèves sélectionnés par le professeur principal, en fonction bien sûr de l'éventuel décrochage ou des difficultés rencontrées durant la continuité pédagogique.
Les professeurs principaux vont donc être consultés pour décider qui doit venir en priorité mais cela me dérange d'avoir à prendre cette décision : que se passe-t-il si tel élève (même si les risques sont apparemment très faibles ) tombe malade ?

N'est-ce pas aux familles de prendre leurs responsabilités ?

avatar
Ruggera7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ruggera7 le Ven 24 Avr 2020 - 13:50
Bonjour à Tous; pardon si ma question a déjà été posée et qu'elle a été traitée, je n'ai pas relu toutes les pages de cette discussion. J'ai entendu sur Cnews que l'Elysée venait de déclarer que le retour des élèves en classe se ferait sur la base du volontariat. cela concerne-t-il à votre avis tous les niveaux y compris les lycéens (terminales) qui ont leur bac sur la base du contrôle continu? Il me semblait pourtant avoir entendu marteler la question de l'assiduité jusqu'au 5 juillet? Et d'autre part, pour les profs, est-ce aussi un retour sur le volontariat? ou faut-il être en mesure de produire un certificat médical qui recense leurs pathologies vues comme des contre-indications? Le fait d'héberger un parent de 75 ans fait-il partie de ces conditions?
Je suis assez inquiète...
avatar
Ianna
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ianna le Ven 24 Avr 2020 - 13:53
@zigmag17 a écrit:Pandémie. Danger. Si le virus était une armée de chars d'asssaut et que les consignes gouvernementales soient " il va falloir slalomer et courir vite pour aller de chez vous à votre lycée mais vous devez vous adapter à la situation, on vous laisse fabriquer les bonnes chaussures et travailler votre esquive et votre souplesse, vous devez y aller; entre-temps sur le parcours ou à l'arrivée bien sûr en classe il n'est pas exclu qu'un char passe par là et vous écrase, ou vous ampute, mais ce sont les risques du métier, vous êtes des fonctionnaires on ne vous demande pas votre avis"... Vous iriez?
Danger.Pandémie.
Oui, bien sûr.
Mais seulement si j'ai envie de me suicider.
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par HORA le Ven 24 Avr 2020 - 13:54
@bernardo a écrit:
@zigmag17 a écrit:Pandémie. Danger. Si le virus était une armée de chars d'asssaut et que les consignes gouvernementales soient " il va falloir slalomer et courir vite pour aller de chez vous à votre lycée mais vous devez vous adapter à la situation, on vous laisse fabriquer les bonnes chaussures et travailler votre esquive et votre souplesse, vous devez y aller; entre-temps sur le parcours ou à l'arrivée bien sûr en classe il n'est pas exclu qu'un char passe par là et vous écrase, ou vous ampute, mais ce sont les risques du métier, vous êtes des fonctionnaires on ne vous demande pas votre avis"... Vous iriez?
Danger.Pandémie.

Certains iront, d'autres non. Moi, sauf garanties sérieuses, je n'irai pas. Il vaut mieux perdre un mois de salaire que le reste de sa vie Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1482308650

Entièrement d'accord. D'autant plus que le char d'assaut, c'est potentiellement chacun de nous : quand on est contaminé, on fait courir un risque de contamination aux autres.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 24 Avr 2020 - 13:57
@percehaie a écrit:Bonjour,
Personnellement, il semblerait que dans mon établissement, on fasse venir en priorité les élèves sélectionnés par le professeur principal, en fonction bien sûr de l'éventuel décrochage ou des difficultés rencontrées durant la continuité pédagogique.
Les professeurs principaux vont donc être consultés pour décider qui doit venir en priorité mais cela me dérange d'avoir à prendre cette décision : que se passe-t-il si tel élève (même si les risques sont apparemment très faibles ) tombe malade ?

N'est-ce pas aux familles de prendre leurs responsabilités ?


Le président a dit hier que le retour se fait sur la basse du volontariat. Pas de la décision des profs principaux.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Ven 24 Avr 2020 - 14:01
@Kagome a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Kagome a écrit:Ici mon établissement se lance dans la production des masque en tissu par les personnels pour préparer la possible rentrée dont on a aucune nouvelle. On ne sait pas si ces masques seront pour nous, pour les élèves, pour ceux qui n'auront pas de masques du tout malgré ceux fournis dans quelques jours par notre agglomération. Bon. Je participe à leur couture.
En fait à tous les niveaux l'initiative citoyenne, privée et locale se substitue à l'administration (rectorat / ministère)
Tu penses que décharger l'employeur de ses responsabilités en fabriquant des masques placebo inefficaces est une bonne idée ?


Être citoyen c'est ne pas bazarder nos droits.
Ces masques suivent le schéma AFNOR. Ce sont les modèles que je mets pour sortir depuis 1 mois. Ce n'est pas placebo. Ce n'est pas parfait mais c'est mieux que les masques invisibles promis par le gouvernement depuis 2 mois quasi. Après si tu es capable de me donner là maintenant tout de suite un masque 100% efficace, tu es le bienvenu.
Pour le reste, j'ai bien précisé : on ne sait pas quelle sera l'utilité de ces masques ni les conditions de la reprise si reprise il y a. En attendant, je pense que notre communauté pourra au moins compter sur cela hors contexte professionnel a minima. Avant que tu ne déformes mes propos : je n'ai pas dit que ces masques seraient l'excuse pour reprendre sans rien d'autre / conditions sanitaires assurées.
Être citoyen, c'est aussi savoir se bouger, surtout en cas de défaillance.
Je ne suis pas ton employeur, je n'ai pas à te fournir des masques bidons qui amusent le JT.

Il n'y a aucun contrôle de conformité de ces masques maison quand bien même ils suivent le schéma afnor, la dispersion de cette production dépasse de très loin les tolérances acceptables. On ne s'improvise pas fabricant industriel dans son coin.

Arrêtons de faire n'importe quoi. Une situation de crise exige du sérieux pas de l'improvisation généralisée.

Les masques protecteurs face à ce virus sont les chirurgicaux et bien portés, on doit être formés à leur port, à leur manipulation, par notre employeur qui doit les fournir et en nombre suffisant.

Tant que ce n'est pas garanti, droit de retrait évidemment.

_________________
"Never complain, just fight."
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amethyste le Ven 24 Avr 2020 - 14:01
Entendu ce matin sur France Info la gestion du déconfinement pour Veolia : test sérologique et viral pour chacun des 50 000 salariés. Si test positif, quatorzaine avec test proposé aux membres de la famille. Prise de température tous les jours, 2 masques par jour fournis + gel. A quand la même chose dans l'EN ?

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Gallia
Gallia
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Gallia le Ven 24 Avr 2020 - 14:02
Bonjour à tous,

Personnellement, j'ai une question très pratique qui me tarabuste depuis l'hypothétique reprise du 11 mai: vous voyez-vous faire cours avec un masque ? J'ai du mal à m'imaginer pour ma part me faire bien comprendre des élèves.

Ici, aucune info pour le moment de la part de notre chef si ce n'est les notes du brevet blanc Rolling Eyes

_________________
On nous apprend à désapprendre.
percehaie
percehaie
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par percehaie le Ven 24 Avr 2020 - 14:06
@Isis39 a écrit:
@percehaie a écrit:Bonjour,
Personnellement, il semblerait que dans mon établissement, on fasse venir en priorité les élèves sélectionnés par le professeur principal, en fonction bien sûr de l'éventuel décrochage ou des difficultés rencontrées durant la continuité pédagogique.
Les professeurs principaux vont donc être consultés pour décider qui doit venir en priorité mais cela me dérange d'avoir à prendre cette décision : que se passe-t-il si tel élève (même si les risques sont apparemment très faibles ) tombe malade ?

N'est-ce pas aux familles de prendre leurs responsabilités ?


Le président a dit hier que le retour se fait sur la basse du volontariat. Pas de la décision des profs principaux.

Merci pour ta réponse.
On nous demande de cibler les élèves en difficulté qui ont le plus besoin de revenir dans l'établissement.
On voit déjà les limites de ce retour avec volontariat. Si certains élèves sont enjoints de revenir en priorité, ne risque-t-on pas de les mettre potentiellement en danger ?
Cela me dérange et me met très mal à l'aise.
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Ven 24 Avr 2020 - 14:09
@bernardo a écrit:
@zigmag17 a écrit:Pandémie. Danger. Si le virus était une armée de chars d'asssaut et que les consignes gouvernementales soient " il va falloir slalomer et courir vite pour aller de chez vous à votre lycée mais vous devez vous adapter à la situation, on vous laisse fabriquer les bonnes chaussures et travailler votre esquive et votre souplesse, vous devez y aller; entre-temps sur le parcours ou à l'arrivée bien sûr en classe il n'est pas exclu qu'un char passe par là et vous écrase, ou vous ampute, mais ce sont les risques du métier, vous êtes des fonctionnaires on ne vous demande pas votre avis"... Vous iriez?
Danger.Pandémie.

Certains iront, d'autres non. Moi, sauf garanties sérieuses, je n'irai pas. Il vaut mieux perdre un mois de salaire que le reste de sa vie Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 1482308650

Exactement. Je suis de moins en moins présente sur ce fil parce que je trouve que l'on tourne en rond. Il serait tellement simple de TOUS refuser d'y aller. Tant pis pour des conséquences financières fâcheuses mais momentanées. L'obéissance d'un groupe m'a toujours fait peur quand le groupe commence à souffrir du syndrôme de Stockholm et à justifier des arguments avancés par ceux qui lui veulent du mal et donnent des ordres iniques.
Je trouve ça dingue de se demander comment fabriquer un masque , comment faire dans des lycées qui ne répondent pas aux normes sanitaires en temps normal , comment faire si on nous demande de faire passer des oraux, comment faire si... Bien sûr qu'il faut se protéger et protéger les autres, bien sûr qu'il faudra sortir du confinement à un moment donné, mais se substituer à l'Etat censé protéger ses citoyens à tous les niveaux alors que lui ne le fait pas, c'est niet. Pas de garanties sanitaires? Mépris encore et toujours de notre fonction? Soit: gardons la vie sauve si c'est possible, c'est ce qui importe pour l'instant.
avatar
PHLA
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par PHLA le Ven 24 Avr 2020 - 14:11
Le recteur de l'académie Aix Marseille laisserait le choix aux enseignants de faire du présentiel ou du télétravail d'après le café pédagogique. C'est légal ça des règles variables d'une académie à l'autre ?
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/04/24042020Article637233113459663661.aspx

Le volontariat concernera t-il également les enseignants ? Apparemment non. Mais selon Michel Vincent, président de la Commission lycée du Ceser de Provence Alpes Cote d'Azur, le recteur d'Aix Marseille étendrait ce volontariat aux enseignants , qui auraient le choix entre enseigner en présentiel ou en distanciel.


Dernière édition par henriette le Ven 24 Avr 2020 - 14:51, édité 3 fois (Raison : Ajout des balises de citation)
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Ven 24 Avr 2020 - 14:12
@Kagome a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Kagome a écrit:Ici mon établissement se lance dans la production des masque en tissu par les personnels pour préparer la possible rentrée dont on a aucune nouvelle. On ne sait pas si ces masques seront pour nous, pour les élèves, pour ceux qui n'auront pas de masques du tout malgré ceux fournis dans quelques jours par notre agglomération. Bon. Je participe à leur couture.
En fait à tous les niveaux l'initiative citoyenne, privée et locale se substitue à l'administration (rectorat / ministère)
Tu penses que décharger l'employeur de ses responsabilités en fabriquant des masques placebo inefficaces est une bonne idée ?


Être citoyen c'est ne pas bazarder nos droits.
Ces masques suivent le schéma AFNOR. Ce sont les modèles que je mets pour sortir depuis 1 mois. Ce n'est pas placebo. Ce n'est pas parfait mais c'est mieux que les masques invisibles promis par le gouvernement depuis 2 mois quasi. Après si tu es capable de me donner là maintenant tout de suite un masque 100% efficace, tu es le bienvenu.
Pour le reste, j'ai bien précisé : on ne sait pas quelle sera l'utilité de ces masques ni les conditions de la reprise si reprise il y a. En attendant, je pense que notre communauté pourra au moins compter sur cela hors contexte professionnel a minima. Avant que tu ne déformes mes propos : je n'ai pas dit que ces masques seraient l'excuse pour reprendre sans rien d'autre / conditions sanitaires assurées.
Être citoyen, c'est aussi savoir se bouger, surtout en cas de défaillance.

Oui, c'est important de prendre des mesures dans sa vie personnelle. J'ai reçu ainsi des masques en coton bio réalisés par une couturière, je ne doute pas de leur utilité dans certaines situations même s'ils n'ont rien à voir avec un masque ffp2.

Après, si c'est à nous de suppléer aux défaillances de notre ministère en réalisant nos propres masques en vue d'une utilisation en milieu professionnel, ça pose un gros gros problème quand même. ça veut dire que l’État faillit de manière gravissime à ses obligations et ça remet en question beaucoup de choses. Par exemple, devons-nous encore obéir aux ordres d'un État défaillant si cela nous met en danger?
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Ven 24 Avr 2020 - 14:15
J'ai eu l'occasion de le dire hier, mais le fil va tellement vite que l'info vous a peut-être échappée. En Martinique, le président de la collectivité territoriale (qui regroupe région et département) a dit, après concertation avec les maires, que les conditions d'une reprise en mai (et problement en juin) ne seraient pas réunies : pas de masques en nombre suffisant pour équiper les agents, impossibilité de désinfecter périodiquement les salles, etc.

La solution est peut-être là : faire un forcing auprès des élus locaux pour exiger d'eux des garanties suffisantes ou au contraire l'annonce que la réouverture ne pourra se faire. Ils sont sans doute plus sensible à l'argument « on se souviendra de vous aux prochaines élections » que les technos du ministère ou que sa tête de gondole.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum