Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sei
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Sei Lun 12 Oct 2020, 14:48
Sifi, quelques idées :

1) « Les comédies ne sont faites que pour être jouées », écrit Molière dans son « Avis au lecteur » de L’Amour médecin. Pensez-vous, comme Molière, que Le Malade imaginaire est une comédie faite pour être représentée sur scène et non pour être lue ?

2) Le metteur en scène Claude Stratz a écrit : « La dernière pièce de Molière commence dans les teintes d’une journée finissante. C’est une comédie crépusculaire. » Partagez-vous cette vision du Malade imaginaire ?
Avec la variante : Le metteur en scène Philippe Adrien parle du Malade imaginaire comme « d’une antichambre de la mort où l’humour parvient à peine à conjurer l’horreur ». Partagez-vous cette vision de la pièce ?

3) « Il faut jouer les intermèdes des comédies-ballets de Molière », écrit le critique Claude Mazouer. En quoi les intermèdes sont-ils indispensables à la comédie du Malade imaginaire ?

Et pour ceux que cela intéresse, de nombreuses pistes pour le travail, notamment des extraits de mise en scène filmées, ici : https://www.edutheque.fr/actualite/article/travailler-loral-du-bac-de-francais-avec-theatre-en-acte.html
NLM76
NLM76
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par NLM76 Lun 12 Oct 2020, 15:17
Pour la question 1), qu'est-ce qu'on a envie de répondre : «La réponse est oui. D'autres questions ?» ! Wink

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Iphigénie
Iphigénie
Devin

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Iphigénie Lun 12 Oct 2020, 15:35
L'interprétation du 2) montre que jouer dépend largement de comment on a lu Very Happy
C'est une mode agaçante cette façon de vouloir a tout prix transformer Molière en tragique, non? (Je me souviens du Tartuffe mis en scène et en film par Depardieu, je l'ai toujours trouvé insupportable: Tartuffe à Sainte-Anne...) Alors que l'interprétation de Robert Hirsch était un régal
sifi
sifi
Érudit

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par sifi Lun 12 Oct 2020, 16:44
Super, merci beaucoup!!
J'avoue que le dernier sujet me laisse perplexe: moi-même, ces intermèdes ne m'inspirent pas... 1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 3692576925 1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 1043192790

Iphigénie
Iphigénie
Devin

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Iphigénie Lun 12 Oct 2020, 16:47
NLM76 a écrit:Pour la question 1), qu'est-ce qu'on a envie de répondre : «La réponse est oui. D'autres questions ?» ! Wink

Iphigénie a écrit:L'interprétation du 2) montre que jouer dépend largement de comment on a lu Very Happy
C'est une mode agaçante cette façon de vouloir a tout prix transformer Molière en tragique, non? (Je me souviens du Tartuffe mis en scène et en film par Depardieu, je l'ai toujours trouvé insupportable: Tartuffe à Sainte-Anne...) Alors que l'interprétation de Robert Hirsch était un régal

sifi a écrit:Super, merci beaucoup!!
J'avoue que le dernier sujet me laisse perplexe: moi-même, ces intermèdes ne m'inspirent pas... 1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 3692576925 1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 1043192790

bon ben 1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 437980826
pourtant ce sont bien +/- les sujets classiques auxquels on peut effectivement penser, cela dit. peut être en modulant la formulation...
sifi
sifi
Érudit

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par sifi Lun 12 Oct 2020, 16:50
Non mais ils sont très bien tes sujets!
C'est moi qui ai du mal avec les intermèdes, ce qui ne veut pas dire que je ne vais pas me pencher sur la question!
Sei
Sei
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Sei Lun 12 Oct 2020, 17:07
Vous êtes retors, j'ai proposé un des sujets à mes élèves. C'est parti pour plusieurs heures de doute (syndrome de l'imposteur, bonjour !) ! Very Happy

Iphigénie, je dirais que la "mode" d'un Molière sombre date du XIXe romantique. Je partage ton avis et trouve que c'est mal comprendre Molière que de le tirer vers le tragique.
ysabel
ysabel
Enchanteur

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par ysabel Lun 12 Oct 2020, 20:31
Iphigénie a écrit:L'interprétation du 2) montre que jouer dépend largement de comment on a lu Very Happy
C'est une mode agaçante cette façon de vouloir a tout prix transformer Molière en tragique, non? (Je me souviens du Tartuffe mis en scène et en film par Depardieu, je l'ai toujours trouvé insupportable: Tartuffe à Sainte-Anne...) Alors que l'interprétation de Robert Hirsch était un régal

Molière et la Comédie Française dans les années 1970... à pleurer

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
cannelle21
cannelle21
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par cannelle21 Lun 19 Oct 2020, 17:44
Pour préparer mes élèves à l'oral j'aimerais créer une roue de questions sur Le Malade imaginaire. Ce sont des premières STMG. Quelles questions poseriez-vous sur cette oeuvre ?

Je vous mets un exemple de ma roue sur Art, lue en cursive.
https://wordwall.net/fr/resource/5520361

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
gregforever
gregforever
Sage

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par gregforever Lun 19 Oct 2020, 18:46
Expliquez le titre.
Quel personnage est le plus comique?
Que dénonce cette pièce? ou de quoi fait-elle la satire?
Est-ce une comédie classique?
Qui est Béralde?
Qui sont les différents représentants de la médecine dans la pièce?
En quoi est-ce une comédie-ballet?
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert spécialisé

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Écusette de Noireuil Lun 19 Oct 2020, 19:19
Quelle est votre scène préférée et pourquoi  ?
Quel autre titre pourrait on proposer ?
Quel rôle aimeriez vous jouer ?
Pourquoi  jouer cette pièce ?
Qu'est-ce qui explique son succès ?
Cette pièce est elle seulement comique?
(Ma connexion est mauvaise, je n'ai pas regardé ta "roue : aussi excuse moi si certaines questions font  doublon )

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par frimoussette77 Lun 19 Oct 2020, 19:26
Écusette de Noireuil a écrit:Quelle est votre scène préférée et pourquoi  ?
Quel autre titre pourrait on proposer ?
Quel rôle aimeriez vous jouer ?
Pourquoi  jouer cette pièce ?
Qu'est-ce qui explique son succès ?
Cette pièce est elle seulement comique?
(Ma connexion est mauvaise, je n'ai pas regardé ta "roue : aussi excuse moi si certaines questions font  doublon )
Les questions de la roue ont été crées à partir d'une autre œuvre.
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert spécialisé

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Écusette de Noireuil Lun 19 Oct 2020, 20:14
Oui, mais certaines questions peuvent s'appliquer à presque toutes les pièces !

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
cannelle21
cannelle21
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par cannelle21 Mar 20 Oct 2020, 19:49
Merci à ceux qui se sont lancés Smile D'autres idées ?

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
Sei
Sei
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Sei Mer 21 Oct 2020, 11:01
Cannelle, je pense en vrac à ces questions :

Quel passage vous semble particulièrement intéressant à mettre en scène ? Pourquoi ?
Pensez-vous que les positions de Béralde sur la médecine sont toujours d'actualité ?
Si vous étiez metteur en scène, choisiriez-vous de représenter les intermèdes ? si oui, tous ou seulement certains ? Pourquoi ?
Quelles opinions contradictoires sur le mariage peut-on découvrir dans cette pièce ?
Que pensez-vous du rôle d'Argan en chef de famille ?
Quel passage vous paraît particulièrement comique ? pourquoi ?
Toinette est-elle une servante fidèle ?

Edit : ta roue est très ludique ! Merci pour le partage.

Par ailleurs, je voulais vous demander s'il était possible, dans le cadre du parcours, de mener une étude linéaire d'un texte non théâtral et de l'inscrire pour l'oral (je pense à un extrait de Pascal, sur le divertissement).
cannelle21
cannelle21
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par cannelle21 Jeu 29 Oct 2020, 11:29
Pour remercier ceux qui m'ont aidée, voici ma roue de questions pour mes premières STMG.
https://wordwall.net/fr/resource/6020132

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
gregforever
gregforever
Sage

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par gregforever Jeu 29 Oct 2020, 11:32
Merci beaucoup!
NLM76
NLM76
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par NLM76 Ven 30 Oct 2020, 05:59
Sei a écrit:
Par ailleurs, je voulais vous demander s'il était possible, dans le cadre du parcours, de mener une étude linéaire d'un texte non théâtral et de l'inscrire pour l'oral (je pense à un extrait de Pascal, sur le divertissement).
Ça ne me paraît pas aller dans la logique des programmes, qui mettent le parcours sous le titre de «l'objet d'étude» "Théâtre".

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
olibrius72
olibrius72
Niveau 1

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Longueur des textes...

par olibrius72 Ven 30 Oct 2020, 10:13
Bonjour à tous,
Je suis en train de préparer mes textes et je me heurte à une difficulté que j'avais déjà rencontrée l'an dernier avec Phèdre... la longueur des textes.
Par exemple, je voudrais étudier un extrait de l'Acte I scène 5, notamment du point de vue du comique mais j'ai du mal à rester dans les limites imposées. Au minimum je me retrouve avec une quarantaine de lignes, sinon cela n'a pas de sens...
Comment avez-vous résolu ce problème ? Quelle est la longueur de vos textes ?
Merci d'avance !
Dorine
Dorine
Niveau 10

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Dorine Ven 30 Oct 2020, 10:23
Je crois que la limite de 20 lignes ne concerne ni le théâtre ni la poésie.
sifi
sifi
Érudit

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par sifi Dim 01 Nov 2020, 10:34
Au théâtre il est quasi impossible de faire 20 lignes: que faire si l'on a des stichomythies, par exemple.
J'ai largement dépassé les 20 lignes également, selon le passage étudié.
NLM76
NLM76
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par NLM76 Dim 01 Nov 2020, 11:46
L'équivalent de 20 lignes en prose. (Rien ne dit s'il s'agit de lignes d'un livre de poche ou d'un manuel grand format, de feuilles A4 : on a, me semble-t-il une certaine latitude).

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert spécialisé

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Écusette de Noireuil Dim 01 Nov 2020, 23:40
Je vise en théâtre autour de 20 répliques, s'il n'y a pas de longue tirade.

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
Sei
Sei
Vénérable

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par Sei Lun 14 Déc 2020, 21:50
NLM76 a écrit:
Sei a écrit:
Par ailleurs, je voulais vous demander s'il était possible, dans le cadre du parcours, de mener une étude linéaire d'un texte non théâtral et de l'inscrire pour l'oral (je pense à un extrait de Pascal, sur le divertissement).
Ça ne me paraît pas aller dans la logique des programmes, qui mettent le parcours sous le titre de «l'objet d'étude» "Théâtre".

Un peu tard, je te remercie pour ton avis.
J'ai proposé le texte en lecture complémentaire, mais laissé tomber la lecture linéaire.
roxanne
roxanne
Oracle

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par roxanne Mar 15 Déc 2020, 06:53
J'hésite encore sur la cursive. Knock n'a pas été réédité en scolaire. Je pense que je vais prendre L'île des Esclaves.
roxanne
roxanne
Oracle

1re : Le malade imaginaire + parcours - Page 3 Empty Re: 1re : Le malade imaginaire + parcours

par roxanne Mar 15 Déc 2020, 06:58
olibrius72 a écrit:Bonjour à tous,
Je suis en train de préparer mes textes et je me heurte à une difficulté que j'avais déjà rencontrée l'an dernier avec Phèdre... la longueur des textes.
Par exemple, je voudrais étudier un extrait de l'Acte I scène 5, notamment du point de vue du comique mais j'ai du mal à rester dans les limites imposées. Au minimum je me retrouve avec une quarantaine de lignes, sinon cela n'a pas de sens...
Comment avez-vous résolu ce problème ? Quelle est la longueur de vos textes ?

Merci d'avance !
Pour le coup, 20 vers de Racine c'est largement assez riche pour faire une étude linéaire de 8 minutes. Trois vers suffiraient.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum