Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Mar 16 Juin 2020 - 20:24
@Pontorson50 a écrit:
@pogonophile a écrit:
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.

+ 1 000, pour les Cde (comme pour les profs d'ailleurs en ce qui concerne la grève ou pas) la situation peut être cornélienne, et ils peuvent parfaitement balancer entre plusieurs hypothèses défendables éthiquement là où ils sont en charge.
Je suis le premier à soutenir les CDE dans cette épreuve qu'on leur impose mais franchement, faire autant de zèles pour faire revenir des élèves qui seraient déjà chez eux en temps normal, je trouve ça très petit. Ce ne sont pas eux qui se retrouveront en première ligne devant eux pendant 6 ou 7 heures. Quelle importance que la piétaille meurt au combat en quelque sorte. Quant au tweet tout à fait sérieux de ce recteur qui a le projet de virer nos tables, je le prends tout simplement pour un crachat... Le gentilhomme qui jette son os à ronger aux gueux que nous sommes..
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Mar 16 Juin 2020 - 20:25
@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:
@Fenrir a écrit:
@Rendash a écrit:Et pendant ce temps, l'inénarrable Marie-Estelle Pech explique doctement que les chiffres des " profs décrocheurs" est sans doute sous estimé, parce que "les enseignants et le ministère ont intérêt à dire que tout s'est très bien passé"  Laughing
 
Elle ne semble pas avoir lu les tweets de Celeborn...

C'est fatiguant.

Non, mais elle vient de prendre une leçon par Schneidermann d'ASI, c'est juste jouissif Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 4105177660 yesyes Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 2253691428

Tu as un lien ? On veut bien en profiter aussi...





_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 16 Juin 2020 - 20:27
Je rejoins pogonophile.
Ça ressemble à un chef qui essaye d'appliquer la consigne de retour à la normale...

Du coup un enseignant qui se lance dans des projets, qui fait tous les trucs à la mode, qui fait plein de classes virtuelles, c'est un enseignant qui vise une promotion ?
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Mar 16 Juin 2020 - 20:30
@VanGogh59 a écrit:Je suis le premier à soutenir les CDE dans cette épreuve qu'on leur impose mais franchement, faire autant de zèles pour faire revenir des élèves qui seraient déjà chez eux en temps normal, je trouve ça très petit. Ce ne sont pas eux qui se retrouveront en première ligne devant eux pendant 6 ou 7 heures. Quelle importance que la piétaille meurt au combat en quelque sorte. Quant au tweet tout à fait sérieux de ce recteur qui a le projet de virer nos tables, je le prends tout simplement pour un crachat... Le gentilhomme qui jette son os à ronger aux gueux que nous sommes..

Niveau "mort au combat" et burn-out, je crois qu'en ce moment, on explose pas mal de compteurs...

Sinon un truc qui doit être possible, c'est de rester mesuré dans certaines expressions.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Mar 16 Juin 2020 - 20:34
@Enaeco a écrit:Je rejoins pogonophile.
Ça ressemble à un chef qui essaye d'appliquer la consigne de retour à la normale...

... et qui n'a pas compris que les consignes ne mettent pas en place les conditions du retour à la normale. Rolling Eyes


@Enaeco a écrit:Du coup un enseignant qui se lance dans des projets, qui fait tous les trucs à la mode, qui fait plein de classes virtuelles, c'est un enseignant qui vise une promotion ?

Comme un CDE : en dehors de la période du confinement pour ce qui est des classes virtuelles, un enseignant qui fait tout ça pense avant tout à sa carrière... ou il agit par conviction. Entre les deux, je ne sais pas lequel est le pire.


Dernière édition par Moonchild le Mar 16 Juin 2020 - 20:36, édité 1 fois
avatar
sebastien79
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par sebastien79 le Mar 16 Juin 2020 - 20:35
@Enaeco a écrit:Je rejoins pogonophile.
Ça ressemble à un chef qui essaye d'appliquer la consigne de retour à la normale...

Du coup un enseignant qui se lance dans des projets, qui fait tous les trucs à la mode, qui fait plein de classes virtuelles, c'est un enseignant qui vise une promotion ?

Quitte à faire un retour à la normale, faisons le vraiment. Comment faire un retour à la normale avec un tel protocole ?
C'est normal, à mon sens qu'il y ait un protocole à respecter actuellement, mais il ne faut surtout pas chercher à faire comme avant, car ça n'est tout simplement pas possible.
Glaskassa
Glaskassa
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Glaskassa le Mar 16 Juin 2020 - 20:42
@amethyste a écrit:Je viens de lire ça sur les SR :
  Suite aux nombreuses réactions sceptiques dans les commentaires, je suspens cette publication le temps de recevoir de la part de ma principale la copie d'écran du mail en question. En effet, je conçois tout à fait que si à moi, la parole de ma cheffe, que je connais bien, me suffit pour y croire (et ça n'a déjà pas été sans mal !), à vous, il faut des preuves de ce que j'avance (on ne se connaît pas, vous ne savez ni qui je suis ni d'où j'écris etc...). Je re-publierai donc mon intervention lorsque j'aurai reçu la copie du mail du rectorat (qui va être envoyée à l'ensemble de l'équipe du collège ainsi qu'aux parents d'élèves de notre établissement).

En attendant, nous avons bien évidemment fait remonter l'info au SNES local, qui pour l'instant n'a pas enregistré d'autres signalements de ce mail dans l'académie.

Je pense que les parents d'élèves ne manqueront pas non plus d'en avertir la presse locale lorsqu'ils recevront "officiellement" l'information.

Ma principale a envoyé un mail au rectorat pour les informer que dans notre collège, il est impossible d'accueillir tous les élèves dans les salles tout en respectant les distances de sécurité, faute de place. Réponse du rectorat : vous n'avez qu'à enlever les tables dans toutes les salles. Les élèves restent assis sur leurs chaises, cours sur les genoux, idem le midi, pas de cantine, les élèves mangent la gamelle sur les genoux... Voilà voilà..    
C'est contagieux aussi, l'idée de faire cours sans table apparemment. Ils sont gentils, ils laissent les chaises quand même.

Que sont les "SR" ?
Aujourd'hui, mais en l'attente du protocole demain, c'est ce que notre direction a prévu. Ma première réaction a été de me marrer. La 2ème a été de me dire que ce n'était pas idiot : il est matériellement impossible, dans nombre d'établissements scolaires, de faire revenir tous les élèves, avec un mètre de distance entre eux. Pourquoi ? Salles de classes trop petites, les tables gênent. Virons les tables !! Je ne sais pas si la direction de mon CLG a décidé cela par provocation ou par pragmatisme. Ma 3ème réaction est plus professionnelle : 1) attention les cervicales après 8h passées tête baissée pour écrire ; 2) nous allons passer la journée à entendre/voir tomber classeurs, livres, stylos... ; 3) il va falloir investir dans des tables uniques ; 4) pourquoi donc les établissements ayant une capacité d'accueil de 600 élèves en accueillent-ils presque 900 ?

A part ça, si c'est mis en place lundi, je vais prendre mes élèves en photo. Je leur annoncerai que c'est collector. Inédit. A mémoriser. Souriez tous !

Je ne sais pas si cette solution est "la meilleure" (elle n'est pas viable), mais, face à la FCPE et à ses annonces que je juge indignes, face au manque de préparation de notre gouvernement (ça ne fait pas 3 mois qu'ils sont censés préparer ce moment où tous les élèves devront revenir ?), face à la tension à laquelle sont soumis nos CDE (sans dec', depuis 3 mois, ils doivent revoir leur copie toutes les semaines, et dans l'urgence chaque fois), je me dis que je vais faire. En rigolant. Dans la détente. Il ne restera que 15 jours.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ha@_x le Mar 16 Juin 2020 - 20:45
@Glaskassa a écrit:A part ça, si c'est mis en place lundi, je vais prendre mes élèves en photo. Je leur annoncerai que c'est collector. Inédit. A mémoriser. Souriez tous !

Rigoureusement interdit sans l'autorisation des parents.

Sinon SR ça veut dire stylos rouges...

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Glaskassa
Glaskassa
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Glaskassa le Mar 16 Juin 2020 - 20:49
@Ha@_x a écrit:
@Glaskassa a écrit:A part ça, si c'est mis en place lundi, je vais prendre mes élèves en photo. Je leur annoncerai que c'est collector. Inédit. A mémoriser. Souriez tous !

Rigoureusement interdit sans l'autorisation des parents.

Sinon SR ça veut dire stylos rouges...

Je le sais Wink
Merci pour l'explication des SR !! Je crois que mes neurones sont partis en vacances depuis quelques semaines !
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 16 Juin 2020 - 20:52
Je ne sais pas si c'est du bluff (y a-t-il beaucoup d'endroits où on va à la fois accueillir plus de la moitié des élèves par classes et où les bureaux sont doubles ?) ou si c'est sérieux cette histoire de classe sans table mais ça me ferait beaucoup rire de voir les médias s'emparer d'une histoire de classe sans tables !
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ha@_x le Mar 16 Juin 2020 - 20:58
Sérieux ? Non...c'est juste de la communication.. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 1665347707

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Philomène87 le Mar 16 Juin 2020 - 20:58
Si on fait ça, c'est le meilleur moyen pour terminer l'année sans aucun élève. Quel parent accepterait des conditions de scolarisation pareilles, même pour 2 semaines ?
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Mar 16 Juin 2020 - 20:59
Je ne comprends pas comment on peut dans le même temps prôner un retour "à la normale" (disons autant à la normale que possible, tout le monde sait bien qu'on n'est pas dans du normal), donc un retour en classe pour un maximum d'élèves pour qu'au moins ils finissent l'année en ayant eu contact avec les cours, et suggérer d'enlever les tables. En quoi cela pourrait-il être un retour à la normale ? Que va-t-on faire avec eux pendant des heures et des heures en classe ?

Qu'est-ce qu'ils croient, les gens ? Qu'un cours et une activité faisables en classe normale habituellement, ça s'adapte d'un claquement de doigts au numérique à distance, puis au parallèle distanciel/présentiel, puis à des cours sans table (donc sans écrit quasiment, et surtout avec document unique) ?
Combien d'heures va-t-on devoir passer à prévoir et mettre en page des machins à trous à photocopier ?

Parce que pour revenir à quelque chose qui était évoqué il y a des pages et des pages, il y a des semaines, même, je découvre que je suis satisfaite quand j'ai réussi à préparer un machin qui occupe une heure de cours avec ceux qui sont là MAIS qui peut être envoyé à ceux restés chez eux et réalisé par eux en même temps sans mon accompagnement ET qui est propre à recevoir un corrigé à mettre en ligne + le cours qui va avec, si possible élaboré par les élèves en partie à partir de leurs réponses et du corrigé (au bas mot, quatre heures de travail pour chaque heure de cours, quand je pars de cours que j'avais déjà faits avant).
Et là, j'arrive avec ma satisfaction en bandoulière et, outre que le cours, bien sûr, ne se passe absolument pas comme si les élèves étaient ravis de revenir en classe (ça y est, il faut gérer à nouveau les bavardages, aucun ne souhaite prendre la parole, plusieurs ne prennent pas la peine d'amener leur matériel, les cours ne sont pas à jour, etc.), je réalise que ce n'est absolument pas ça, pour moi, le boulot de prof de français. Non, ce n'est pas remplir des feuilles avec des pointillés où on voit clairement là où on doit écrire la réponse, non, ce n'est pas cocher des cases entre plusieurs solutions dont une seule est évidente (mais si je propose autre chose, plus de subtilité, ceux qui sont à la maison, comment feront-ils ?) et surtout, non non et non, ce n'est pas un questionnement ultra guidé qui ne tient pas compte de ce que voient les élèves dans le texte avant que je pose la question, ce n'est pas une synthèse pré-écrite et pré-mâchée avec des trous dedans, ce n'est pas faire écrire dix mots à tout casser à des élèves qui ont appris à écrire voilà six à dix ans.

Alors le "retour à la normal", hein... Et l'importance de la reprise de contact avec les cours, hein...
Nadejda
Nadejda
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Nadejda le Mar 16 Juin 2020 - 21:02
@Hermiony a écrit:Mail de notre chef avec en PJ le courrier aux parents : le protocole avec les 1m à conserver et le manque d'agents de service rendent l'accueil de tous les élèves impossible. Conclusion : on continue comme jusqu'à présent. Il reste encore quelques places pour les parents qui le souhaiteraient.

Une décision claire, nette et sans doute la seule possible de toute façon.


Dans mon collège on conservera l'organisation actuelle (6e/5e lundi et mardi ; 4e/3e jeudi et vendredi). Peut-être y aura-t-il plus d'heures de cours qu'actuellement (2x2h par jour), à voir... Et comme les cours s'arrêteront mardi 30 au soir afin de préparer l'année prochaine, eh bien les "grands" reviendront "tous"* deux jours.
J'ai du mal à imaginer qu'on puisse faire autrement dans un collège REP de 800 élèves.

*J'ai eu de 2 à 12 élèves la semaine dernière alors...
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Agrippina furiosa le Mar 16 Juin 2020 - 21:04
Chez nous, ça paraît plié : on garde les edt post-confinement (qui nous permettent de décaler les récrées des 6 et 5 d'un côté et des 4 et 3 de l'autre car notre cour est petite), on rouvre le mercredi matin (avec le même décalage), on prend tous ceux qui veulent revenir, chaque classe reste dans la salle prévue, le self continue ses 3 services avec deux élèves par table (placé en quinconce) et tout le monde garde le masque. Il reste 15 jours, et j'ai la faiblesse de penser que pour certains élèves, oui, c'est important de retrouver l'établissement.
Ah ! J'oubliais : au vu des multiples crachats médiatiques qu'on essuie depuis une bonne quinzaine, on a tous décidé (collègues et chef) que ce serait boulot boulot jusqu'à la dernière heure de cours, pour toutes les classes, et on l'a bien fait savoir, non pas pour décourager, mais pour montrer aux parents et aux gamins que non, c'était pas nous, le problème et qu'on n'était pas une garderie. Personnellement, ça me va très bien.
EdithW
EdithW
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Mar 16 Juin 2020 - 21:06
@Agrippina furiosa a écrit:Chez nous, ça paraît plié : on garde les edt post-confinement (qui nous permettent de décaler les récrées des 6 et 5 d'un côté et des 4 et 3 de l'autre car notre cour est petite), on rouvre le mercredi matin (avec le même décalage), on prend tous ceux qui veulent revenir, chaque classe reste dans la salle prévue, le self continue ses 3 services avec deux élèves par table (placé en quinconce) et tout le monde garde le masque. Il reste 15 jours, et j'ai la faiblesse de penser que pour certains élèves, oui, c'est important de retrouver l'établissement.
Ah ! J'oubliais : au vu des multiples crachats médiatiques qu'on essuie depuis une bonne quinzaine, on a tous décidé (collègues et chef) que ce serait boulot boulot jusqu'à la dernière heure de cours, pour toutes les classes, et on l'a bien fait savoir, non pas pour décourager, mais pour montrer aux parents et aux gamins que non, c'était pas nous, le problème et qu'on n'était pas une garderie. Personnellement, ça me va très bien.

Donc vous faites cours jusqu'au vendredi 3 juillet 16h30? Et quid des réunions de fin d'année? la semaine suivante?
avatar
Flo44
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mar 16 Juin 2020 - 21:11
Pas de cluster dans les écoles ?

Ouest France a écrit:
Un cluster est ainsi repéré au service pharmacie de la clinique Le Confluent avec trois cas positifs, ainsi que dans une école à Nantes et dans un Ehpad. [...] En Vendée, c’est aussi le cas dans un abattoir aux Herbiers et dans une école à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/coronavirus-de-nouveaux-clusters-dans-les-pays-de-la-loire-59f69fdc-affb-11ea-bd99-eef5aac62458



-------

https://www.neoprofs.org/viewtopic.php?t=129187
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Mer 17 Juin 2020 - 11:48
@Danska a écrit:Bah, ça laisse jusqu'à vendredi pour avoir le vrai protocole, contacter les familles, récupérer les réponses et organiser un semblant d'accueil. Ca va, quoi, on est large !


Oui, de toute façon le weekend c'est pour les faibles ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 3115730067

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum