Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Poupoutch
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Poupoutch le Dim 2 Aoû - 15:55
@Thalia de G a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Jenny a écrit:Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos.
Sauf au restaurant
Oui et non.
J'étais en déplacement ces derniers jours et j'ai eu à déjeuner dans deux restaurants. Je suis entrée masquée avec mon fils masqué, et installée à une distance respectable d'autres convives.
Mon fils et moi n'aurions pas été masqués, nous ne serions pas entrés dans la salle du restaurant et je trouve que c'est rassurant.
Je plussoie. J'ai même vu des clients se faire refouler d'un restaurant faute de masque.
Quant aux cinémas et aux théâtres, puisque j'ai également pratiqué les deux depuis le deconfinement, le masque y est obligatoire tant qu'on n'est pas assis à distance respectable des autres spectateurs (on peut, au cinéma, occuper des sièges contigus si l'on est de la même famille, ce que j'ai fait avec les enfants). Dans certains spectacles, même en plein air, le masque restait obligatoire sur toute la durée de la représentation.
Enfin, une exception ne signifie pas que le masque ne peut pas être porté : je l'ai gardé la première fois que je suis retournée au théâtre (certes il ne faut pas prétendre aller voir une intégrale du Soulier de Satin) et je le mets déjà dans la rue (ça tombe bien, cela devient obligatoire chez moi à partir de demain). Par ailleurs, les théâtres tout au moins ne savaient pas encore, avant leur fermeture d'été, qu'elles seraient exactement les règles pour la rentrée (limite de jauge, distanciation, masque). Il est aussi probable qu'un protocole spécifique sera prévu pour les écoles.

Shahar, Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 2252222100
LDR
LDR
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR le Dim 2 Aoû - 15:56
@Shajar a écrit:Dites, vous vous énervez pour une situation que vous ne rencontrerez en vrai que dans un mois. Un mois, à l'échelle du coronavirus, c'est hyper-long, et connaissant notre bien aimée institution chérie, il est plus que probable que les conditions réelles ne nous soient dévoilées que le 30 juillet au soir sur BFM.
C'est peut-être pas la peine de vous exciter dès maintenant. C'est les vacances ! flower

+1

Le texte, pour l'instant, c'est:
-distance d'un mètre impossible= masques ;
-distance d'un mètre possible= pas de masques obligatoires. Point.

En discuter sur des dizaines de pages ne changera rien à cette loi.

_________________
2020-2021 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
Tivinou
Tivinou
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tivinou le Dim 2 Aoû - 15:57
@Shajar a écrit:Dites, vous vous énervez pour une situation que vous ne rencontrerez en vrai que dans un mois. Un mois, à l'échelle du coronavirus, c'est hyper-long, et connaissant notre bien aimée institution chérie, il est plus que probable que les conditions réelles ne nous soient dévoilées que le 30 juillet au soir sur BFM.
C'est peut-être pas la peine de vous exciter dès maintenant. C'est les vacances ! flower
Tu as dû vouloir écrire le 30 août. Je te trouve optimiste. Misons sur le 3 septembre.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Dim 2 Aoû - 15:58
@Shajar a écrit:Dites, vous vous énervez pour une situation que vous ne rencontrerez en vrai que dans un mois. Un mois, à l'échelle du coronavirus, c'est hyper-long, et connaissant notre bien aimée institution chérie, il est plus que probable que les conditions réelles ne nous soient dévoilées que le 30 juillet au soir sur BFM.
C'est peut-être pas la peine de vous exciter dès maintenant. C'est les vacances ! flower

Effectivement... Si chacun pouvait retrouver un peu de sérénité et profiter des vacances ce serait la meilleur préparation possible pour la rentrée fleurs

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Dim 2 Aoû - 16:00
Interview de Blanquer dans le JDD le 30 août, démenti le 31 par Macron ou Castex sur BFM, c'est le process de communication normal à l'EN.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ProvençalLeGaulois le Dim 2 Aoû - 16:03
@Thalia de G a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Jenny a écrit:Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos.
Sauf au restaurant
Oui et non.
J'étais en déplacement ces derniers jours et j'ai eu à déjeuner dans deux restaurants. Je suis entrée masquée avec mon fils masqué, et installée à une distance respectable d'autres convives.
Mon fils et moi n'aurions pas été masqués, nous ne serions pas entrés dans la salle du restaurant et je trouve que c'est rassurant.
Certes, je comprends l'intérêt de pinailler mais ça a parfois ses limites. Smile
Au cinéma et au resto, on y passe environ 2heures, si sur ces 2h on porte le masque 3 minutes c'est un grand max d'où le raccourci logique au resto au ciné on porte pas le masque.
Si d'aventure d'ici le 31 août on nous pond une autre circulaire indiquant que les élèves n'auront à porter le masque que lorsqu'ils s'installent et pourront le retirer une fois assis, je doute franchement que l'interprétation majoritaire sur le forum soit "mais si on fait porter le masque à l'école"

@Shajar le 30 ou 31 août plutôt mais je suis parfaitement d'accord. Wink

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Dim 2 Aoû - 16:09
@LDR a écrit:
@Jenny a écrit:Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos.

Les locaux d'enseignement ne font pas partie des lieux soumis à la loi (cf. Site du Ministère de la Santé)

Le seul texte paru à ce jour pour l'EN est celui sur lequel tout le monde discute depuis plusieurs jours. Il indique bien que le port du masque, en salle de classe, n'est nécessaire qu'en cas d'impossible distanciation sociale, comme lors du déconfinement.

Personnellement, je suivrai la même ligne qu'en Juin. Je ne le porterai pas quand je serai devant le tableau, et donc à distance, et le remettrai en cas de déplacement dans la salle, puisque la loi m'y autorise. Je ne vois d'ailleurs que ça à dire pour le moment.
Dans la salle que j'occupe habituellement, il n'y a pas un mètre entre la table du premier élève et le tableau. Le bureau du prof est collé à la première table des élèves.
LDR
LDR
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR le Dim 2 Aoû - 16:12
@frimoussette77 a écrit:
Dans la salle que j'occupe habituellement, il n'y a pas un mètre entre la table du premier élève et le tableau. Le bureau du prof est collé à la première table des élèves.

Ok.
Donc masque obligatoire. Fin de l'histoire. Smile

_________________
2020-2021 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Dim 2 Aoû - 16:12
Ah oui, je confirme qu'on ne rentre pas sans masque dans les restaurants.

En revanche, on l'enlève quand on est à table, on diffuse largement ses aérosols le temps du repas et d'ailleurs on ne le remet pas quand le serveur vient prendre la commande.

La différence c'est qu'on sera obligé de mettre les pieds à l'école contrairement au restaurant (encore que le serveur subit l'absence de masque de ses clients)


Dernière édition par Enaeco le Dim 2 Aoû - 16:18, édité 1 fois
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 2 Aoû - 16:18
@LDR a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
Dans la salle que j'occupe habituellement, il n'y a pas un mètre entre la table du premier élève et le tableau. Le bureau du prof est collé à la première table des élèves.

Ok.
Donc masque obligatoire. Fin de l'histoire. Smile


Nous sommes bien d'accord qu'il est impossible de prévoir ce qui sera décidé ou pas pour la rentrée.

Mais cette histoire de masque et de tableau est quand même embêtante ... comme si le but était de protéger seulement les élèves : si on ne porte pas de masque, le collègue suivant, il baigne dans notre "nuage" ?
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Verdurette le Dim 2 Aoû - 16:25
Ce qui me fait halluciner, c'est de voir parler du masque comme d'un bonnet de laine pour l'hiver, en ignorant souverainement  la règle de base du port du masque  : une fois mis, on n'y touche plus, et quand on l'enlève, c'est pour le jeter ou le mettre en machine, en le tenant soigneusement par les élastiques. Donc toutes ces élucubrations sur je le mets dans le couloir, je l'enlève une fois à mon bureau, je le remets pour aller voir le cahier des élèves, je l'enlève en revenant au tableau, je le remets pour sortir etc ... c'est aberrant.

Il n'y a pas un "nuage" posé devant le tableau  -je sais depuis Tchernobyl qu'en France  les nuages sont immobiles, mais bon ...- le virus , si virus il y a, peut être partout dans l'air de la classe.  D'où l'importance d'aérer, l'ennui, c'est qu'il y a beaucoup de salles "inaérables" ... et j'ai beaucoup de doutes sur le fait qu'on se soit préoccupé durant l'été de cet aspect des choses.
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 2 Aoû - 16:30
@Verdurette a écrit:Ce qui me fait halluciner, c'est de voir parler du masque comme d'un bonnet de laine pour l'hiver, en ignorant souverainement  la règle de base du port du masque  : une fois mis, on n'y touche plus, et quand on l'enlève, c'est pour le jeter ou le mettre en machine, en le tenant soigneusement par les élastiques. Donc toutes ces élucubrations sur je le mets dans le couloir, je l'enlève une fois à mon bureau, je le remets pour aller voir le cahier des élèves, je l'enlève en revenant au tableau, je le remets pour sortir etc ... c'est aberrant.

Il n'y a pas un "nuage" posé devant le tableau  -je sais depuis Tchernobyl qu'en France  les nuages sont immobiles, mais bon ...- le virus , si virus il y a, peut être partout dans l'air de la classe.  D'où l'importance d'aérer, l'ennui, c'est qu'il y a beaucoup de salles "inaérables" ... et j'ai beaucoup de doutes sur le fait qu'on se soit préoccupé durant l'été de cet aspect des choses.

Certes, mais je pense aux collègues qui disent rester au niveau du tableau pour protéger les élèves. Je pense que l'essentiel des gouttelettes projetées en parlant vont rester par là ... un énorme nuage si tu veux ... pour accueillir le collègue suivant ...
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Dim 2 Aoû - 16:30
@Verdurette a écrit:Ce qui me fait halluciner, c'est de voir parler du masque comme d'un bonnet de laine pour l'hiver, en ignorant souverainement  la règle de base du port du masque  : une fois mis, on n'y touche plus, et quand on l'enlève, c'est pour le jeter ou le mettre en machine, en le tenant soigneusement par les élastiques. Donc toutes ces élucubrations sur je le mets dans le couloir, je l'enlève une fois à mon bureau, je le remets pour aller voir le cahier des élèves, je l'enlève en revenant au tableau, je le remets pour sortir etc ... c'est aberrant.
Oui c'est une pratique assez courante, on dirait. Le masque sort parfois du fin fond d'un sac ou d'une poche et on ne sait pas bien depuis quand il s'y trouve.
On voit aussi beaucoup de masques suspendus dans des voitures surchauffées. 
Il y a encore beaucoup de progrès à faire.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Dim 2 Aoû - 16:40
@Verdurette a écrit:Ce qui me fait halluciner, c'est de voir parler du masque comme d'un bonnet de laine pour l'hiver, en ignorant souverainement  la règle de base du port du masque  : une fois mis, on n'y touche plus, et quand on l'enlève, c'est pour le jeter ou le mettre en machine, en le tenant soigneusement par les élastiques. Donc toutes ces élucubrations sur je le mets dans le couloir, je l'enlève une fois à mon bureau, je le remets pour aller voir le cahier des élèves, je l'enlève en revenant au tableau, je le remets pour sortir etc ... c'est aberrant.

Il n'y a pas un "nuage" posé devant le tableau  -je sais depuis Tchernobyl qu'en France  les nuages sont immobiles, mais bon ...- le virus , si virus il y a, peut être partout dans l'air de la classe.  D'où l'importance d'aérer, l'ennui, c'est qu'il y a beaucoup de salles "inaérables" ... et j'ai beaucoup de doutes sur le fait qu'on se soit préoccupé durant l'été de cet aspect des choses.

Je pense que la proportion de masques bien utilisés est très faible.

L'utilisation de beaucoup (et celle qui sera faite par nos élèves) consiste à trimballer son masque dans la poche/à la main/sur le menton partout où on peut enfin le retirer.
Le masque jetable fait sans problème la journée.

Il y a plusieurs niveaux de protection. Porter un masque sans respecter les règles strictes permet, je pense, de bloquer les postillons et réduire en bonne partie la diffusion par aérosols. On attend sans doute mieux d'un chirurgien de bloc opératoire mais pour un virus qui circule peu, ça me semble déjà correct...

Si la diffusion du virus via aérosols était si facile, alors on aurait pas eu de débats sur l'utilité du masque.

Sinon c'est FFP2 pour tout le monde...


Dernière édition par Enaeco le Dim 2 Aoû - 16:43, édité 1 fois
LDR
LDR
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR le Dim 2 Aoû - 16:42
@Verdurette a écrit:Ce qui me fait halluciner, c'est de voir parler du masque comme d'un bonnet de laine pour l'hiver, en ignorant souverainement  la règle de base du port du masque  : une fois mis, on n'y touche plus, et quand on l'enlève, c'est pour le jeter ou le mettre en machine, en le tenant soigneusement par les élastiques. Donc toutes ces élucubrations sur je le mets dans le couloir, je l'enlève une fois à mon bureau, je le remets pour aller voir le cahier des élèves, je l'enlève en revenant au tableau, je le remets pour sortir etc ... c'est aberrant.

En fait, c'est ce que dit la loi. Point. (Distance impossible= masque / distance possible= pas de masque obligatoire). Aucun texte ne vient souligner, réprimer ou valoriser, pour le moment, telle ou telle pratique. D'autres textes, comme dit pertinemment plus haut, viendront, ou non, compléter, modifier ou supprimer des mesures. Inutile, donc, de produire de l'exégèse moralisatrice à foison à ce propos.

_________________
2020-2021 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Verdurette le Dim 2 Aoû - 16:44
Théoriquement, ce nuage devrait être dispersé à chaque fin de cours par un courant d'air ... mais ledit courant d'air ne peut se pratiquer avec des fenêtres qu'on peut à peine entr'ouvrir, qui sont coincées... comme le rapportent nombre de collègues. (et je le crois volontiers, il y a deux ans, j'allais au collège une fois par semaine dans le cadre de la liaison CM2-6ème, j'ai voulu un jour ouvrir les fenêtres tellement j'étais incommodée par les odeurs corporelles des élèves, or on m'a dit que c'était impossible .)

Pour nous protéger, le FFP2 est la seule solution, mais bien porté, et là, pour le coup, parler et respirer est nettement plus ardu ...

Quant à l'exégèse moralisatrice, appliquer la loi ne dispense pas de le faire intelligemment... c'est pour nous-mêmes que nous l'appliquons, pas pour les beaux yeux du gouvernement.
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion le Dim 2 Aoû - 16:47
Un masque une fois utilisé doit être considéré comme contaminé et contaminant. 
En vous lisant, je me dis que vous allez finir par nous envier Betsy DeVos! Entrer dans un établissement scolaire où le port du masque n’est pas respecté c’est prendre un risque important d’attraper le virus. Sans investissement massif dans des mesures de protection et sans diminution des effectifs il sera impossible de faire retourner les élèves à l’école sans menacer la santé publique.
Il y a une colonie de vacances de Géorgie où, malgré l’obligation d’un test négatif préalable, deux tiers des enfants et des animateurs ont été infectés en moins d’une semaine. Sans mesures strictes, il est impossible d’empêcher un développement exponentiel, potentiellement très rapide.
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Dim 2 Aoû - 16:48
@LDR a écrit:
@Jenny a écrit:Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos.

Les locaux d'enseignement ne font pas partie des lieux soumis à la loi (cf. Site du Ministère de la Santé)

Le seul texte paru à ce jour pour l'EN est celui sur lequel tout le monde discute depuis plusieurs jours. Il indique bien que le port du masque, en salle de classe, n'est nécessaire qu'en cas d'impossible distanciation sociale, comme lors du déconfinement.

Personnellement, je suivrai la même ligne qu'en Juin. Je ne le porterai pas quand je serai devant le tableau, et donc à distance, et le remettrai en cas de déplacement dans la salle, puisque la loi m'y autorise. Je ne vois d'ailleurs que ça à dire pour le moment.

Comment ça ?!
Les lieux d'enseignement sont bien mentionnés dans la liste sur le site du ministère de la santé.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Dim 2 Aoû - 16:50
@Verdurette a écrit:Théoriquement, ce nuage devrait être dispersé à chaque fin de cours par un courant d'air ... mais ledit courant d'air ne peut se pratiquer avec des fenêtres qu'on peut à peine entr'ouvrir, qui sont coincées... comme le rapportent nombre de collègues. (et je le crois volontiers, il y a deux ans, j'allais au collège une fois par semaine dans le cadre de la liaison CM2-6ème, j'ai voulu un jour ouvrir les fenêtres tellement j'étais incommodée par les odeurs corporelles des élèves, or on m'a dit que c'était impossible .)

Pour nous protéger, le FFP2 est la seule solution, mais bien porté, et là, pour le coup, parler et respirer est nettement plus ardu ...


Quant à l'exégèse moralisatrice, appliquer la loi ne dispense pas de le faire intelligemment... c'est pour nous qu'on l'applique, pas pour les beau yeux du gouvernement.

Donc c'est une histoire de compromis entre bon fonctionnement du quotidien et précautions face au virus (les précautions max étant un confinement strict...).
C'est ensuite un curseur à placer. A partir de là, il y a ceux prêt à ne rien changer pour vivre normalement et ceux prêt à vivre en combinaison d'astronaute et en passant les légumes à l'eau de javel pour être surs de ne pas attraper le virus. La plupart se situe à différents niveaux entre ces deux extrêmes.
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 2 Aoû - 16:54
@Madame_Prof a écrit:
@LDR a écrit:
@Jenny a écrit:Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux clos.

Les locaux d'enseignement ne font pas partie des lieux soumis à la loi (cf. Site du Ministère de la Santé)

Le seul texte paru à ce jour pour l'EN est celui sur lequel tout le monde discute depuis plusieurs jours. Il indique bien que le port du masque, en salle de classe, n'est nécessaire qu'en cas d'impossible distanciation sociale, comme lors du déconfinement.

Personnellement, je suivrai la même ligne qu'en Juin. Je ne le porterai pas quand je serai devant le tableau, et donc à distance, et le remettrai en cas de déplacement dans la salle, puisque la loi m'y autorise. Je ne vois d'ailleurs que ça à dire pour le moment.

Comment ça ?!
Les lieux d'enseignement sont bien mentionnés dans la liste sur le site du ministère de la santé.

Oui, sauf qu'un texte précédent établissait des règles spécifiques à certains lieux, dont les établissement d'enseignement, avec cette histoire de distanciation physique impossible.

Le port du masque grand public était déjà obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités, dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes (fixées par l’arrêté du 25 juin 1980) :

- (L) Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.

- (N) Restaurants et débits de boissons ;

- (O) Hôtels et pensions de famille ;

- (P) Salles de jeux ;

- (R.) Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;

- (S) Bibliothèques, centres de documentation ;

- (V) Établissements de culte ;

- (X) Établissements sportifs couverts ;

- (Y) Musées ;

- (PA) Établissements de plein air ;

- (CTS) Chapiteaux, tentes et structures ;

- (OA) Hôtels-restaurants d’altitude ;

- (EF) Établissements flottants ;

- (REF) Refuges de montagne.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Dim 2 Aoû - 16:56
Concrètement il y a une règle spécifique quand le port du masque est trop contraignant pour le bon déroulement de l'activité en question...
LDR
LDR
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR le Dim 2 Aoû - 16:57
@Madame_Prof a écrit:

Comment ça ?!
Les lieux d'enseignement sont bien mentionnés dans la liste sur le site du ministère de la santé.

Je ne trouve pas ça très clair quant aux lieux d'enseignement, dans ce cas, après vérification sur le site.

En revanche, circulaire du 10 juillet:
"Afin de garantir la santé des élèves et des personnels, et eu égard à la situation épidémique à la date de la présente circulaire, le respect des règles sanitaires essentielles doit être assuré : gestes barrière, hygiène des mains, port du masque pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans lorsque les règles de distanciation ne peuvent être respectées dans les espaces clos ainsi que dans les transports scolaires, nettoyage et aération des locaux."

@Verdurette a écrit:Quant à l'exégèse moralisatrice, appliquer la loi ne dispense pas de le faire intelligemment... c'est pour nous-mêmes que nous l'appliquons, pas pour les beaux yeux du gouvernement.

Rien que pour l'adverbe, je me dis que la salle des profs ne me manque pas. Laughing
Je vais appliquer les conseils dits plus haut, et me contenter de vacances reposantes.


_________________
2020-2021 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde option Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Verdurette le Dim 2 Aoû - 16:58
Je suis tout à fait d'accord. Et je pense aussi que dans un collège de plusieurs centaines d'élèves en Ile de France où la moitié des élèves prennent les transports en commun,   et une classe unique à la campagne où les élèves viennent à pied ou en vélo,  il y a aussi bien des différences (et des situations intermédiaires).
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Yazilikaya le Dim 2 Aoû - 17:00
@Verdurette a écrit:Ce qui me fait halluciner, c'est de voir parler du masque comme d'un bonnet de laine pour l'hiver, en ignorant souverainement  la règle de base du port du masque  : une fois mis, on n'y touche plus, et quand on l'enlève, c'est pour le jeter ou le mettre en machine, en le tenant soigneusement par les élastiques. Donc toutes ces élucubrations sur je le mets dans le couloir, je l'enlève une fois à mon bureau, je le remets pour aller voir le cahier des élèves, je l'enlève en revenant au tableau, je le remets pour sortir etc ... c'est aberrant.

Il n'y a pas un "nuage" posé devant le tableau  -je sais depuis Tchernobyl qu'en France  les nuages sont immobiles, mais bon ...- le virus , si virus il y a, peut être partout dans l'air de la classe.  D'où l'importance d'aérer, l'ennui, c'est qu'il y a beaucoup de salles "inaérables" ... et j'ai beaucoup de doutes sur le fait qu'on se soit préoccupé durant l'été de cet aspect des choses.

Dans l'idéal bien sûr.
Dans les fait, en salle de sport par exemple, si on doit le mettre pour circuler entre chaque machine, il est enlevé pendant qu'on est sur la machine.
En classe, quand la chaleur était là, oui je profitais d'être au tableau pour prendre des goulées d'air, comme l autorisait du reste le protocole.
Je respecterai le protocole de rentrée même si je considère que le non port du masque pour les élèves en classe, et le fait qu'il puisse se toucher normalement à la récréation (mais une fois passé le seuil de la classe, il faut respecter 1 mètre, ce qui est absolument impossible) soit incohérent.
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 2 Aoû - 17:09
@LDR a écrit:
@Madame_Prof a écrit:

Comment ça ?!
Les lieux d'enseignement sont bien mentionnés dans la liste sur le site du ministère de la santé.

Je ne trouve pas ça très clair quant aux lieux d'enseignement, dans ce cas, après vérification sur le site.

En revanche, circulaire du 10 juillet:
"Afin de garantir la santé des élèves et des personnels, et eu égard à la situation épidémique à la date de la présente circulaire, le respect des règles sanitaires essentielles doit être assuré : gestes barrière, hygiène des mains, port du masque pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans lorsque les règles de distanciation ne peuvent être respectées dans les espaces clos ainsi que dans les transports scolaires, nettoyage et aération des locaux."

@Verdurette a écrit:Quant à l'exégèse moralisatrice, appliquer la loi ne dispense pas de le faire intelligemment... c'est pour nous-mêmes que nous l'appliquons, pas pour les beaux yeux du gouvernement.

Rien que pour l'adverbe, je me dis que la salle des profs ne me manque pas. Laughing
Je vais appliquer les conseils dits plus haut, et me contenter de vacances reposantes.


Je pense qu'il s'agit de ce décret :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041939818&categorieLien=id

[quote]I. - L'accueil des usagers dans les établissements mentionnés au présent chapitre est organisé dans des conditions de nature à permettre le respect des règles d'hygiène et de distanciation mentionnées à l'article 1er.
Toutefois, dans les établissements et services mentionnés à l'article 32, dans les écoles maternelles ainsi que pour les assistants maternels, dès lors que le maintien de la distanciation physique entre le professionnel et l'enfant n'est par nature pas possible, l'établissement ou le professionnel concerné met en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.
II. - Portent un masque de protection :
1° Les personnels des établissements et structures mentionnés aux articles 32 et 33 en présence des usagers accueillis ;

2° Les assistants maternels, y compris à domicile ;
3° Les élèves des écoles élémentaires présentant des symptômes liés au virus jusqu'au moment de la prise en charge hors de l'école ;
4° Les collégiens et les lycéens lors de leurs déplacements ;
5° Les enfants de onze ans ou plus accueillis en application du III de l'article 32 ;
6° Les représentants légaux des élèves.
Les dispositions du 1° ne s'appliquent pas aux personnels enseignants lorsqu'ils font cours et sont à une distance d'au moins un mètre des élèves.[/quote]
avatar
AmyR
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AmyR le Dim 2 Aoû - 17:18
@Shajar a écrit:Dites, vous vous énervez pour une situation que vous ne rencontrerez en vrai que dans un mois. Un mois, à l'échelle du coronavirus, c'est hyper-long, et connaissant notre bien aimée institution chérie, il est plus que probable que les conditions réelles ne nous soient dévoilées que le 30 juillet au soir sur BFM.
C'est peut-être pas la peine de vous exciter dès maintenant. C'est les vacances ! flower

Oui voilà c'est ce que je me dit.
(bon après, si l'épidémie reprend autant qu'on le dit aux infos, le mieux se serait encore de prolonger l'enseignement à distance..)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum