Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

106 - 22%
99 - 21%
91 - 19%
94 - 20%
52 - 11%
35 - 7%
 
Total des votes: 477
 
kaktus65
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par kaktus65 le Lun 14 Sep 2020 - 22:00
Très clairement, le masque est un gros handicap pour l'enseignement : même maux que les collègues sur le fil (tête, vertiges ...) avec un malaise supplémentaire dû à la chaleur. Je ne fais pas la chasse à ceux qui mettent mal le masque, c'est tout simplement infernal avec > 30°C dans les salles ...
Impossible de tenir longtemps avec ça, des arrêts de travail, il va y en avoir. Et tant qu'à faire, autant qu'il dure puisqu'on nous maintient le jour de carence.
A Tuin
A Tuin
Sage

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par A Tuin le Lun 14 Sep 2020 - 22:16
@zigmag17 a écrit:
Pour l'instant le plus étrange c'est 1- le trombinoscope de tous les élèves masqués, c'est complètement hallucinant et 2- le fait de ne pas reconnaître mes propres élèves quand je les croise devant le lycée et qu'ils ne portent plus leur masque Razz
Tes collègues n'ont tout de même pas proposé un Trombi des élèves en masques ??? Sérieux ??? C'est un peu ridicule et inutile je trouve si c'est le cas.
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Écusette de Noireuil le Lun 14 Sep 2020 - 22:26
Je suis très gênée par le port du masque, j'ai décidé pour économiser les jetables chirurgicaux de ne les mettre que lorsque je suis en cours, et de mettre du tissu lorsque je suis dans l'établissement mais pas en présence d'élèves, afin d'économiser les jetables. Par contre les tissus c'est impossible pour moi de faire cours avec . J'ajoute que j'ai aussi testé brièvement un masque inclusif et que ça a duré 10 minutes, j'étouffe littéralement avec , c'est un inconfort total en tout cas pas adapté à ma morphologie.
Je me reconnais dans beaucoup de symptômes, notamment le mal de gorge, la soif.
Pourtant je n'ai pas trop de mal à placer ma voix d'habitude, j'ai moi aussi un enseignement de théâtre qui  en principe  me donne de bonnes techniques mais là je n'ai pas trouvé.

@Poupoutch a écrit: j'ai réussi à retrouver ma technique vocale (j' ai trouvé comment mettre le masque de façon à pouvoir contrôler mon souffle et économiser ma voix).

@Poupoutch :Tu peux nous en dire plus s'il te plaît  ?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Lun 14 Sep 2020 - 22:34
@A Tuin a écrit:
@zigmag17 a écrit:
Pour l'instant le plus étrange c'est 1- le trombinoscope de tous les élèves masqués, c'est complètement hallucinant et 2- le fait de ne pas reconnaître mes propres élèves quand je les croise devant le lycée et qu'ils ne portent plus leur masque Razz
Tes collègues n'ont tout de même pas proposé un Trombi des élèves en masques ??? Sérieux ??? C'est un peu ridicule et inutile je trouve si c'est le cas.

C'est très sérieux!!! Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 1482308650 M'en fiche, les reconnais tous! (c'est presque vrai d'ailleurs ça en devient inquiétant: avec masque ça va, sans masque je ne les reconnais pas Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 2790680366)
avatar
JayKew
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par JayKew le Lun 14 Sep 2020 - 22:39
@Écusette de Noireuil a écrit:Je suis très gênée par le port du masque, j'ai décidé pour économiser les jetables chirurgicaux de ne les mettre que lorsque je suis en cours, et de mettre du tissu lorsque je suis dans l'établissement mais pas en présence d'élèves, afin d'économiser les jetables. Par contre les tissus c'est impossible pour moi de faire cours avec . J'ajoute que j'ai aussi testé brièvement un masque inclusif et que ça a duré 10 minutes, j'étouffe littéralement avec , c'est un inconfort total en tout cas pas adapté à ma morphologie.
Je me reconnais dans beaucoup de symptômes, notamment le mal de gorge, la soif.
Pourtant je n'ai pas trop de mal à placer ma voix d'habitude, j'ai moi aussi un enseignement de théâtre qui  en principe  me donne de bonnes techniques mais là je n'ai pas trouvé.

@Poupoutch a écrit: j'ai réussi à retrouver ma technique vocale (j' ai trouvé comment mettre le masque de façon à pouvoir contrôler mon souffle et économiser ma voix).

@Poupoutch :Tu peux nous en dire plus s'il te plaît  ?

J’avoue que je suis curieux aussi de connaître la « technique » du port du masque de la collègue !
thierry75
thierry75
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par thierry75 le Lun 14 Sep 2020 - 22:43
Le masque ne me gêne pas plus que ça ; simplement, j'aimerais que cela ne dure pas trop longtemps (évidemment ça va durer) : conclusion, il me gêne quand même.
Mal au crâne surtout, mais ce que je craignais, que les élèves ne me comprissent pas, n'est pas arrivé.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
A rebours
A rebours
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par A rebours le Lun 14 Sep 2020 - 23:52
J'ai coché la dernière proposition...
Migraines, déshydratation, mal de gorge depuis la fin de la semaine dernière (je crois que je parle trop et trop fort), transpiration sous le masque et donc irritations, vertiges le lendemain d'une grosse journée. Ce qui m'inquiète le plus, problèmes de circulation sanguine : mes pieds, chevilles et jambes gonflent dès que je porte le masque plus de 2h (idem pour mon nez d'ailleurs ! Ne riez pas, c'est hyper désagréable). Mes jambes me semblent alors dures et figées. Depuis samedi je recommence à être essoufflée plus facilement, comme après que j'ai été malade en mars. Peut-être que tous ces désagréments sont justement liés à ça, en tout cas ça m'épuise, 1h de sieste est nécessaire quand je n'ai pas cours.
C'est difficile d'envisager l'enseignement à long terme ainsi, d'autant que ces conséquences sur mes jambes me font un peu peur. J'ai rendez-vous chez le médecin cette semaine.
Et pourtant, j'aime me retrouver en face des élèves pour leur donner le goût de notre civilisation gréco-romaine. Mais là, je navigue à vue.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Poupoutch le Mar 15 Sep 2020 - 6:21
@JayKew a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:Je suis très gênée par le port du masque, j'ai décidé pour économiser les jetables chirurgicaux de ne les mettre que lorsque je suis en cours, et de mettre du tissu lorsque je suis dans l'établissement mais pas en présence d'élèves, afin d'économiser les jetables. Par contre les tissus c'est impossible pour moi de faire cours avec . J'ajoute que j'ai aussi testé brièvement un masque inclusif et que ça a duré 10 minutes, j'étouffe littéralement avec , c'est un inconfort total en tout cas pas adapté à ma morphologie.
Je me reconnais dans beaucoup de symptômes, notamment le mal de gorge, la soif.
Pourtant je n'ai pas trop de mal à placer ma voix d'habitude, j'ai moi aussi un enseignement de théâtre qui  en principe  me donne de bonnes techniques mais là je n'ai pas trouvé.

@Poupoutch a écrit: j'ai réussi à retrouver ma technique vocale (j' ai trouvé comment mettre le masque de façon à pouvoir contrôler mon souffle et économiser ma voix).

@Poupoutch :Tu peux nous en dire plus s'il te plaît  ?

J’avoue que je suis curieux aussi de connaître la « technique » du port du masque de la collègue !
Ma technique a deux avantages : éviter la buée sur les lunettes et le masque qui colle à la bouche quand on respire. Il suffit en fait de croiser les élastiques avant de les passer sur les oreilles. Et d'ajuster ensuite le masque pour qu'il soit bien hermétique.
Ensuite, je peux à nouveau respirer plus profondément, et donc utiliser une respiration profond qui permet de sortir sa plus belle voix de théâtre. De ce fait je ne tire que très peu sur les cordes vocales.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
avatar
Flo44
Habitué du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Flo44 le Mar 15 Sep 2020 - 6:46
@Poupoutch a écrit:
@JayKew a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:Je suis très gênée par le port du masque, j'ai décidé pour économiser les jetables chirurgicaux de ne les mettre que lorsque je suis en cours, et de mettre du tissu lorsque je suis dans l'établissement mais pas en présence d'élèves, afin d'économiser les jetables. Par contre les tissus c'est impossible pour moi de faire cours avec . J'ajoute que j'ai aussi testé brièvement un masque inclusif et que ça a duré 10 minutes, j'étouffe littéralement avec , c'est un inconfort total en tout cas pas adapté à ma morphologie.
Je me reconnais dans beaucoup de symptômes, notamment le mal de gorge, la soif.
Pourtant je n'ai pas trop de mal à placer ma voix d'habitude, j'ai moi aussi un enseignement de théâtre qui  en principe  me donne de bonnes techniques mais là je n'ai pas trouvé.

@Poupoutch a écrit: j'ai réussi à retrouver ma technique vocale (j' ai trouvé comment mettre le masque de façon à pouvoir contrôler mon souffle et économiser ma voix).

@Poupoutch :Tu peux nous en dire plus s'il te plaît  ?

J’avoue que je suis curieux aussi de connaître la « technique » du port du masque de la collègue !
Ma technique a deux avantages : éviter la buée sur les lunettes et le masque qui colle à la bouche quand on respire. Il suffit en fait de croiser les élastiques avant de les passer sur les oreilles. Et d'ajuster ensuite le masque pour qu'il soit bien hermétique.
Ensuite, je peux à nouveau respirer plus profondément, et donc utiliser une respiration profond qui permet de sortir sa plus belle voix de théâtre. De ce fait je ne tire que très peu sur les cordes vocales.

Croiser les élastiques est une mauvaise idée : ça fait un gros trou au niveau des joues, l'air passe par là. Donc on expire des goutelettes vers les voisins. Et on anihile aussi sa protection (si, le masque protège un peu le porteur... même si c'est moins que le masque porté par les autres)

Pour ma part, 2 jours de classe, 2 malaises (alors que j'ai porté le masque sans souci pour faire du sport, vélo et marche).
Hier après-midi, après à peine une heure de cours, mon masque était totalement trempé. Je ne me suis pas sentie bien, j'ai dû m'asseoir (et mettre le 4ème masque de la journée!!!)
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Poupoutch le Mar 15 Sep 2020 - 6:54
@Flo44 a écrit:
@Poupoutch a écrit:
@JayKew a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:Je suis très gênée par le port du masque, j'ai décidé pour économiser les jetables chirurgicaux de ne les mettre que lorsque je suis en cours, et de mettre du tissu lorsque je suis dans l'établissement mais pas en présence d'élèves, afin d'économiser les jetables. Par contre les tissus c'est impossible pour moi de faire cours avec . J'ajoute que j'ai aussi testé brièvement un masque inclusif et que ça a duré 10 minutes, j'étouffe littéralement avec , c'est un inconfort total en tout cas pas adapté à ma morphologie.
Je me reconnais dans beaucoup de symptômes, notamment le mal de gorge, la soif.
Pourtant je n'ai pas trop de mal à placer ma voix d'habitude, j'ai moi aussi un enseignement de théâtre qui  en principe  me donne de bonnes techniques mais là je n'ai pas trouvé.



@Poupoutch :Tu peux nous en dire plus s'il te plaît  ?

J’avoue que je suis curieux aussi de connaître la « technique » du port du masque de la collègue !
Ma technique a deux avantages : éviter la buée sur les lunettes et le masque qui colle à la bouche quand on respire. Il suffit en fait de croiser les élastiques avant de les passer sur les oreilles. Et d'ajuster ensuite le masque pour qu'il soit bien hermétique.
Ensuite, je peux à nouveau respirer plus profondément, et donc utiliser une respiration profond qui permet de sortir sa plus belle voix de théâtre. De ce fait je ne tire que très peu sur les cordes vocales.

Croiser les élastiques est une mauvaise idée : ça fait un gros trou au niveau des joues, l'air passe par là. Donc on expire des goutelettes vers les voisins. Et on anihile aussi sa protection (si, le masque protège un peu le porteur... même si c'est moins que le masque porté par les autres)

Pour ma part, 2 jours de classe, 2 malaises (alors que j'ai porté le masque sans souci pour faire du sport, vélo et marche).
Hier après-midi, après à peine une heure de cours, mon masque était totalement trempé. Je ne me suis pas sentie bien, j'ai dû m'asseoir (et mettre le 4ème masque de la journée!!!)
Voir la partie mise en gras dans mon message. Je suis à risque. Je ne joue pas avec ma santé ou celle des élèves. A la rigueur, sur moi, ça tient même mieux en croisant, autrement les élastiques sont trop lâches.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
sifi
sifi
Érudit

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par sifi le Mar 15 Sep 2020 - 7:30
Quand je vois ce que subissent certains d'entre vous, je me dis que je n'ai pas à me plaindre... dans l'ensemble je le tolère plutôt bien, mais quand même: essoufflement très marqué dans les escaliers, maux de gorge même si je m'efforce comme toujours de parler avec le ventre et non avec le larynx, et surtout cette sueur perpétuelle autour de la bouche qui me donne des super petits boutons...
Le plus gênant, je trouve, ce sont ces "demi-élèves". J'aime établir le contact avec eux, les faire sourire ou rire, et là... même si les yeux parlent, je les trouve étrangement amorphes. Impossible de retenir les prénoms rapidement. Et bien sûr, déjà avant j'avais parfois l'impression d'être sourde, mais là ils sont quasi inaudibles la plupart du temps, et pour peu qu'il y ait un bruit de fond (comme la tondeuse juste sous ma fenêtre...), ce n'est même pas la peine d'essayer de les entendre.
Je remarque aussi que de manière naturelle j'ai tendance à moins circuler dans la salle, alors que normalement je le fais beaucoup.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par pseudo-intello le Mar 15 Sep 2020 - 8:05
Mes élèves sont pour certains obligés de croiser les élastiques, sinon le a masque est trop grand et glisse... je sais que c'est pas chouette, mais ne pas les croiser, ce n'est pas mieux (dans leur cas).
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Écusette de Noireuil le Mar 15 Sep 2020 - 8:07
Merci Poupoutch, je vais tenter (j'ai un peu peur que ça tire sur les oreilles !)
À mon avis  cette technique n'est pas plus risquée que le port classique sans élastiques croisés.
Il me semble d'ailleurs que certains soignants la préconisent.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Poupoutch le Mar 15 Sep 2020 - 9:17
C'est un conseil que j'ai reçu d'un médecin binoclard...

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
tango
tango
Expert spécialisé

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par tango le Mar 15 Sep 2020 - 10:38
Perso j'ai une petite tête,  un visage fin, je suis obligée de croiser les élastics pour que le masque se plaque sur mon  visage, j'ai nettement moins de fuites ainsi que si je le mets "normalement". Je n'ai pas de gros trous sur le côté où passerait l'air, au contraire ils sont réduits par rapport à ceux qu'il y a si je ne croise pas les élastics. J'ai aussi moins de buée comme ça. Évidement, ce ne sont que des masques chirurgicaux et pas ffp2, donc ils ne sont pas totalement hermétiques, ne nous leurrons pas. Avec un masque en tissu, quoi qu'il arrive c'est trop grand et mal ajusté pour moi.
Donc tout dépend de la morphologie de chacun et de la taille du masque.


En ce qui concerne le sujet du topic, je pensais pouvoir supporter le masque sans problème,  mais en réalité je dois beaucoup pousser la voix. Conséquences, une douleur dans le fond de la gorge, ça chauffe,  ma voix est "grippée" depuis 10 jours, et ça ne va pas s'arranger à forcer comme ça. J'ai très soif mais ne peux boire suffisamment et ai des maux de tête après une demi-journée or je fais de grosses journées. Parfois  je saigne du nez, en plus des rhinites dues aux allergies, je  vous laisse imaginer la praticité de la chose avec un masque. Fatigue accentuée en fin de journée par rapport à d'habitude.
Sans compter le fait que je joue d'ordinaire beaucoup sur les expressions du visage, ce qui est désormais compliqué.  Il est également frustrant de ne pas voir les réactions des élèves. Quant à les reconnaître et apprendre qui est qui... Ça va être long. J'ai pourtant des doutes sur le masque inclusif qui doit se remplir de buée et dont le pourtour est en tissus, donc protection médiocre. Wait and see. Je n'en ai pas testé personnellement.

Et je râle pour le budget masques, avec mes grosses journées. Il est hors de question que j'utilise les masques slips fournis par l'EN 10 fois trop grands, trop épais (on n'entend rien quand quelqu'un parle au travers) et non protecteurs (des fuites partout et je doute des masques en tissu).
nc33
nc33
Niveau 6

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par nc33 le Mar 15 Sep 2020 - 17:05
Je viens de prendre rendez-vous chez le médecin, pour voir ce qu'il a à me proposer concernant mon mal de gorge permanent.
tango
tango
Expert spécialisé

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par tango le Mar 15 Sep 2020 - 17:08
ha, ça va intéresser pas mal de monde, s'il a une solution !
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Panta Rhei le Mar 15 Sep 2020 - 17:16
Je conseille fortement les supports 3d en silicone. Une vraie différence.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
avatar
Flo44
Habitué du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Flo44 le Mar 15 Sep 2020 - 17:22
J'ai dû changer de masque (chirurgical) ce matin après une heure de cours. Masque humide, j'avais déjà du mal à respirer...
Chaleur + masque => coût élevé !
avatar
Flo44
Habitué du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Flo44 le Mar 15 Sep 2020 - 17:24
@pseudo-intello a écrit:Mes élèves sont pour certains obligés de croiser les élastiques, sinon le a masque est trop grand et glisse... je sais que c'est pas chouette, mais ne pas les croiser, ce n'est pas mieux (dans leur cas).
Je fais un noeud sur les élastiques pour les rétrécir à la bonne longueur. Ça fonctionne très bien.

Il y a aussi la méthode de la région Hauts de France :
https://www.youtube.com/watch?v=awOx1OgLtw0
(avec deux petits élastiques)

Pour le fait de croiser :
https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/yonne-ce-qu-il-faut-faire-ou-ne-pas-faire-avec-son-masque-1590245451


Dernière édition par Flo44 le Mar 15 Sep 2020 - 17:35, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Mar 15 Sep 2020 - 17:33
Hier encore (j'avais vingt ans...  Razz ?) ... non: hier encore je me vantais de tolérer le masque avec aisance, brio, légèreté. Mais voilà: aujourd'hui est passé par là, avec son cortège d'élèves qui, ça y est -c'était trop beau pour durer- commencent à rechigner, à tenter de l'enlever, à parler entre eux. Bref après une très grosse fâcherie dans une classe, je n'ai plus de poumons -j'ai l'impression que la plèvre s'est décollée et à l'intérieur ça ne doit pas être joli à voir-, je tousse, j'ai les cordes vocales qui font des noeuds de marin et je suis épuisée (vertiges et grosse fatigue). JOIE!!!!
Donc je rectifie ce que j'écrivais sur ce fil il y a quelques jours: masque supportable lorsque élèves sages et peu de parlote. Eviter l'énervement qui n'est pas du tout compatible avec le corona! (en revanche si LA corona peut calmer ça! abi)
Je précise que je porte des masques chirurgicaux, les "Dim" à mon sens sont juste une atteinte aux droits de l'Homme  Very Happy et inefficaces en plus.


Dernière édition par zigmag17 le Mar 15 Sep 2020 - 17:39, édité 1 fois
Goa
Goa
Niveau 8

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Goa le Mar 15 Sep 2020 - 17:38
J'ai coché l'avant-dernière proposition : je suis épuisée par ces deux premières semaines. Je m'essouffle vite, parle trop fort donc ai déjà mal à la gorge.
Certains gamins peinent à jouer le jeu durant toute une journée donc on bataille pas mal et on répète sans cesse de remettre le masque.
J'ai dû acheter les miens, trouvant ceux qu'on nous a fournis (slip DIM) impossibles à garder durant 6h de cours (journée de 6h 2 fois par semaine dans mon EDT cette année).
Danska
Danska
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Danska le Mar 15 Sep 2020 - 17:44
@nc33 a écrit:Je viens de prendre rendez-vous chez le médecin, pour voir ce qu'il a à me proposer concernant mon mal de gorge permanent.

Je suis intéressée également - d'autant que je viens de découvrir un truc sympa en rentrant : visiblement, je ne supporte plus la clim de la voiture après avoir fait cours, ça m'irrite encore plus la gorge. Une découverte qui tombe à pic vu la météo de ces jours-ci Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 1665347707
Esméralda
Esméralda
Grand sage

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Esméralda le Mar 15 Sep 2020 - 17:58
Gorge irrité depuis hier ... Moi aussi j'ai l'impression de devoir parler trop fort et de trop tirer sur la corde ( vocale Razz ) Franchement cette sensation de chaleur perpétuelle sur le visage, c'est très pénible. Et les élèves commencent à bavarder !!!
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Monsieur_Tesla le Mar 15 Sep 2020 - 18:08
Bonjour à tous, je ne porte que des masques chirurgicaux, les inconvénients du masque pour moi :


  • difficile de comprendre les élèves qui n'articulent pas.
  • irritation des yeux en fin de journée.
  • fatiguant au vu des températures en IdF en ce moment.
  • Beaucoup de mal à reconnaitre les élèves. (petit collège => 360 élèves, je suis le seul prof de SPC))



J'ai la chance d'avoir une voix qui porte, donc pas de soucis de ce point de vu !

Je reviens sur mon propre post, c'est insupportable après 7h de cours .... le masque est trempé, même si on l'a changé dans la journée !


Dernière édition par Monsieur_Tesla le Mer 16 Sep 2020 - 15:59, édité 1 fois

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Gallia
Gallia
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Gallia le Mar 15 Sep 2020 - 18:34
Pour ma part, je supporte le masque chirurgical mais, aujourd'hui, j'ai découvert le masque transparent fourni par la maman de mon élève malentendante et là, l'heure de cours a été un calvaire : buée sur la partie en plastique, masque irrespirable si plaqué contre la peau (car trop grand pour moi) et voix, fatigue décuplées... Je vais le rendre à la maman et lui dire que j'attends ceux "homologués" par l'E.N. en espérant que ce ne sera pas du même topo car sinon, cela va être très très très problématique pour moi de faire cours... Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 5 2314601941

_________________
On nous apprend à désapprendre.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum