Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny Lun 21 Sep 2020 - 18:51
Non loin de là. On peut fermer à partir de 3 cas. A Paris, j’ai l’impression que c’est rarement le cas. Aucun établissement fermé lors du décompte de la semaine dernière alors qu’on est loin d’être les plus touchés de l’académie.
celitian
celitian
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian Lun 21 Sep 2020 - 18:55
Dans une classe d'une vingtaine, il ne reste que deux élèves, des cas confirmés et d'autres en attente.
Mais tout va bien, les professeurs ne sont pas des cas contacts donc au travail !
avatar
chmarmottine
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine Lun 21 Sep 2020 - 18:57
maikreeeesse a écrit:Fermeture "possible" à partir de 3 cas. Si un élève de primaire est un cas confirmé, ses camarades ne sont pas contacts puisque les enfants ne sont pas contagieux.

3 cas dans une même classe, de familles différentes, non ?
VinZT
VinZT
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT Lun 21 Sep 2020 - 18:59


Hop ! Circulez, y a rien à voir.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny Lun 21 Sep 2020 - 19:03
chmarmottine a écrit:
maikreeeesse a écrit:Fermeture "possible" à partir de 3 cas. Si un élève de primaire est un cas confirmé, ses camarades ne sont pas contacts puisque les enfants ne sont pas contagieux.

3 cas dans une même classe, de familles différentes, non ?

Même dans ce cas, ça reste une possibilité pas une obligation.
maikreeeesse
maikreeeesse
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maikreeeesse Lun 21 Sep 2020 - 19:09
3 cas dans une classe ou dans une école, de fratries différentes, oui.
RogerMartin
RogerMartin
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin Lun 21 Sep 2020 - 19:38
Halybel a écrit:
RogerMartin a écrit:Nuance : seules les structures où il y a de telles soirées (écoles d'ingé, médecine, Sc Po Paris) ont fait pratiquer des campagnes massives de tests qui ont révélé les clusters.
On ne me fera pas croire que nos amphis sans aération, où, dans certaines matières, les étudiants s'entassent au coude à coude à chaque heure, ne sont pas des endroits de contagion. Mais les présidences des facs ne craignent qu'une chose, que nous partions en vacances Rolling Eyes et donc ceux qui ont fait la folie d'ouvrir s'y accrochent comme des bulots. Très peu ont fait les investissements qui étaient nécessaires pour préparer le distanciel : ce sera à nouveau de la poche des collègues pour le matériel, génial.
Idem pour les cantines de lycée, etc.
Mais si on ne teste pas, c'est génial : il n'y a pas de cas, pas de cluster, c'est la faute des familles/fêtards/ailleurs pas nous.

Ils ne testent pas non plus en collèges et lycées, surement la trouille que ça contredise leur théorie que les enfants ne sont pas contagieux.
Les études sur les 10-19 montrent qu'ils se comportent presque comme des adultes pour la diffusion du virus, d'où l'obligation de porter le masque dès 11 ans...
Je suis d'accord, il faudrait tester systématiquement quelques établissements secondaires pour avoir une photographie. Mais personne ne veut voir le résultat.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 Lun 21 Sep 2020 - 19:59
Je n'en peux plus,. Ils ont passé leur temps à enlever leur masque, personne ne le porte devant
l'établissement alors que c'est obligatoire, et ils piquent niquent tous les uns sur les autres dans la rue. Que faire ? Tout le monde à l'air de s'en foutre royalement au lycée. J'en ai marre...


Dernière édition par Clecle78 le Lun 21 Sep 2020 - 20:34, édité 1 fois
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Fifi* Lun 21 Sep 2020 - 20:04
Jenny a écrit:Non loin de là. On peut fermer à partir de 3 cas. A Paris, j’ai l’impression que c’est rarement le cas. Aucun établissement fermé lors du décompte de la semaine dernière alors qu’on est loin d’être les plus touchés de l’académie.
Oui mais c’est fou car là on dépasse largement visiblement les 3 cas. Finalement heureusement que les familles n’envoient pas leur enfant en pseudo cas contact. Mais ça c’est plus facile en lycée quand les élèves peuvent se garder seul.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ysabel Lun 21 Sep 2020 - 20:06
On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User20401 Lun 21 Sep 2020 - 20:08
ysabel a écrit:On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"
Alors ça, j'aimerais bien voir ! (Je précise que je comprends qu'un AED, étant donné son statut, obtempère).
Ici, je me ferai un grand plaisir de le clamer sur tous les toits s'il y a (quand il y aura) un cas dans ma classe/mon école… Et encore plus s'il y en a plus d'un !


Dernière édition par Cicyle le Lun 21 Sep 2020 - 20:12, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny Lun 21 Sep 2020 - 20:11
*Fifi* a écrit:
Jenny a écrit:Non loin de là. On peut fermer à partir de 3 cas. A Paris, j’ai l’impression que c’est rarement le cas. Aucun établissement fermé lors du décompte de la semaine dernière alors qu’on est loin d’être les plus touchés de l’académie.
Oui mais c’est fou car là on dépasse largement visiblement les 3 cas. Finalement heureusement que les familles n’envoient pas leur enfant en pseudo cas contact. Mais ça c’est plus facile en lycée quand les élèves peuvent se garder seul.
L'an dernier, au moins une bonne dizaine de collègues positifs, une élève en réa, des parents d'élèves en réa. On est restés ouverts jusqu'au confinement. cafe

Un établissement parisien n'a plus de vie scolaire...
“On nous demande de gérer avec quasiment rien”. Ce jeudi 10 septembre, des professeurs du collège Valmy, dans le 10e arrondissement de Paris, ont fait grève après des contaminations au Covid-19 au sein de leur établissement, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Selon les enseignants et la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), deux membres du personnel auraient été testés positivement en début de semaine, provoquant notamment la mise en quarantaine de toute l’équipe de vie scolaire.

Jointe par Le HuffPost, l’Académie de Paris confirme la quartorzaine des cinq assistants d’éducation (AED), ainsi que des cas confirmés de coronavirus, sans préciser le nombre exact de ces derniers.
https://www.huffingtonpost.fr/entry/apres-des-cas-covid-19-greve-dans-un-college-a-paris_fr_5f59e20ac5b67602f600d060

Pas grave, la priorité est de rester ouverts.


Dernière édition par Jenny le Lun 21 Sep 2020 - 20:13, édité 1 fois
Danska
Danska
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska Lun 21 Sep 2020 - 20:12
Cicyle a écrit:
ysabel a écrit:On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"
Alors ça, j'aimerais bien voir ! (Je précise que je comprends qu'un AED, étant donné son statut, obtempère).
Ici, je me ferai un grand plaisir de le clamer sur tous les toits s'il y a un cas dans ma classe/mon école… Et encore plus s'il y en a plus d'un !

Mais il faut encore être au courant : dans mon lycée (même taille que celui d'Ysabel, à une centaine d'élèves près), ce sont les élèves qui m'ont appris vendredi qu'il y avait des cas positifs, je pensais qu'on n'en avait encore aucun. Aucune idée du nombre exact dans l'établissement : au moins 2, donc, mais il y en a probablement davantage.
avatar
Enaeco
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Lun 21 Sep 2020 - 20:13
Clecle78 a écrit:Je n'en peux plus,. Ils ont passé leur temps à enlever leur masque, personne ne le porte devant
l'établissement alors que c'est obligatoire, et ils piquent nisuent tous les uns sur les autres dans la rue  . Que faire ? Tout le monde à l'air de s'en foutre royalement au lycée.  J'en ai marre...

On ne peut pas faire grand chose...
Comment notre message peut-il être audible quand dès qu'ils mettent un pied en dehors de l'établissement, ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Ils ne sont pas stupides. : si on peut enlever son masque ailleurs, si on peut aller au restaurant, si on peut aller au sport et si en plus les parents tiennent le même discours, si mis à part pour aller à la boulangerie, il n'y a qu'à l'école qu'on leur "prend la tête" avec ça, ça doit être une lubie comme une autre (du style pas le droit à la casquette).

On ne peut pas lutter seuls.
Il faut des mesures, au moins à une échelle locale, qui sont beaucoup plus restrictives pour que ça puisse prendre sens...

(Ou alors que les élèves se sentent directement touchés par des cas graves, dans leur entourage... ça malheureusement, ça calme... Sauf que c'est quand même plutôt rare...)


Dernière édition par Enaeco le Lun 21 Sep 2020 - 20:15, édité 1 fois
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User20401 Lun 21 Sep 2020 - 20:14
Danska a écrit:
Cicyle a écrit:
ysabel a écrit:On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"
Alors ça, j'aimerais bien voir ! (Je précise que je comprends qu'un AED, étant donné son statut, obtempère).
Ici, je me ferai un grand plaisir de le clamer sur tous les toits s'il y a un cas dans ma classe/mon école… Et encore plus s'il y en a plus d'un !

Mais il faut encore être au courant : dans mon lycée (même taille que celui d'Ysabel, à une centaine d'élèves près), ce sont les élèves qui m'ont appris vendredi qu'il y avait des cas positifs, je pensais qu'on n'en avait encore aucun. Aucune idée du nombre exact dans l'établissement : au moins 2, donc, mais il y en a probablement davantage.
En effet… Et là les AED peuvent "aider" quelques infos à fuite. Eux, le savent, en général.
En primaire, c'est plus facile. On sait en général pourquoi les enfants sont absents (surtout ici, dans de toutes petites écoles de petits villages).
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny Lun 21 Sep 2020 - 20:14
Je n'ai les infos que pour mes classes. Pour les collègues, je le sais quand ils me préviennent.
Pour les classes, souvent les parents dès les soupçons/le test, l'administration envoie aussi un message quand le cas est confirmé;
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ysabel Lun 21 Sep 2020 - 20:15
Cicyle a écrit:
ysabel a écrit:On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"
Alors ça, j'aimerais bien voir ! (Je précise que je comprends qu'un AED, étant donné son statut, obtempère).
Ici, je me ferai un grand plaisir de le clamer sur tous les toits s'il y a (quand il y aura) un cas dans ma classe/mon école… Et encore plus s'il y en a plus d'un !

Tout à fait pour les AED, par contre je suis furieuse contre ceux qui savent qui sont titulaires et qui ne disent rien !
Je sais que la semaine dernière un élève (entre autres) a été testé et n'ont été considérés comme cas contact que les 4 élèves qui ont mangé autour de lui à la cantine.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
dandelion
dandelion
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion Lun 21 Sep 2020 - 20:21
Je viens d’entendre un ‘Téléphone sonne’ sur France Inter sur les Covid longs et ça faisait froid dans le dos. Qu’un état se soucie peu des morts, parce qu’ils sont âgés, et que, cyniquement, on peut se dire que ça pourrait atténuer le problème des retraites, c’est immoral, mais on peut comprendre le calcul (dans une économie qui valorise la spéculation, les catastrophes ne sont pas mauvaises pour tout le monde). Qu’on prenne le risque d’avoir de très nombreuses personnes jeunes souffrant d’invalidités dont on ne peut prévoir la durée, c’est très difficile à comprendre par contre.
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli Lun 21 Sep 2020 - 20:22
ysabel a écrit:On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"
En rentrant à midi chez moi, j'ai entendu à la radio (Fce info, il me semble) un débat opposant, entre autre,  un médecin à un représentant de la PEEP. Ce dernier expliquait qu'il n'y avait pas eu de mort de profs en mai dernier (!) et qu'il fallait arrêter avec ce fantasme.
Autant le médecin critiquait le relâchement du protocole sanitaire mis en place dans les écoles, autant celui de la PEEP se voulait très confiant. Si jamais des collègues décèdent, on nous dira qu'ils sont minoritaires et donc que tout va bien No


Dernière édition par Cleroli le Lun 21 Sep 2020 - 22:14, édité 1 fois
frimoussette77
frimoussette77
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 Lun 21 Sep 2020 - 20:26
Cleroli a écrit:
ysabel a écrit:On ne ferme plus, on ne dit plus les cas : il ne faut pas fermer car les parents doivent aller bosser. Le profs morts ne seront que des dégâts collatéraux (et puis ce sont les vieux donc ils coûtent chers, les contractuels, c'est mieux)
Ils fermeront tout ce qui est loisir mais écoles et "usines" continueront à tourner.

Ce matin je discutais avec un surveillant : interdiction absolue de dire les cas (parce que bon, 1500 élèves, 150 profs + les autres adultes + 1900 repas tous les midis avec les élèves du lycée pro et du collège voisin et il n'y aurait aucun cas ni même suspicion ?) : le discours officiel est "tout va bien"
En rentrant à midi chez moi, j'ai entendu à la radio (Fce info, il me semble) un débat opposant, en autre,  un médecin à un représentant de la PEEP. Ce dernier expliquait qu'il n'y avait pas eu de mort de profs en mai dernier (!) et qu'il fallait arrêter avec ce fantasme.
Autant le médecin critiquait le relâchement du protocole sanitaire mis en place dans les écoles, autant celui de la PEEP se voulait très confiant. Si jamais des collègues décèdent, on nous dira qu'ils sont minoritaires et donc que tout va bien No
On ne pourra pas mettre en cause la mauvaise qualité du masque fourni, puisqu'il n'a pas été fourni.
Rubik
Rubik
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rubik Lun 21 Sep 2020 - 20:32
Un cas confirmé dans l classe dont je suis PP, je l'ai su par un mail des parents.
Le chef refuse de communiquer, que ce soit aux collègues ou aux parents de la classe, encore moins du bahut ! Rappelons que l'EPS, c'est sans masque...
Il a fini par me dire que si j'y tenais absolument, je pouvais envoyer un mail aux collègues de la classe uniquement et sous le sceau du secret. C'est une blague ??? Je ne me suis pas privée pour en parler en salle des profs, mais je refuse de faire le travail du chef en envoyant un mail ! Soit disant, il faut éviter "la panique"...

J'ai mis en pièce jointe le document que j'ai trouvé sur le site du ministère, est-ce que vous comprenez comme moi que le chef a obligation de prévenir tout le monde ou c'est moi qui débloque ?
Fichiers joints
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Attachment
que-faire-si-un-l-ve-est-un-cas-confirm-de-covid-19--71521_2.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(614 Ko) Téléchargé 17 fois
avatar
Enaeco
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Lun 21 Sep 2020 - 20:35
dandelion a écrit:Je viens d’entendre un ‘Téléphone sonne’ sur France Inter sur les Covid longs et ça faisait froid dans le dos. Qu’un état se soucie peu des morts, parce qu’ils sont âgés, et que, cyniquement, on peut se dire que ça pourrait atténuer le problème des retraites, c’est immoral, mais on peut comprendre le calcul (dans une économie qui valorise la spéculation, les catastrophes ne sont pas mauvaises pour tout le monde). Qu’on prenne le risque d’avoir de très nombreuses personnes jeunes souffrant d’invalidités dont on ne peut prévoir la durée, c’est très difficile à comprendre par contre.


Le calcul a été fait je pense...
Pardon si ça vous paraît cru mais dans un choix dicté uniquement par l'économie, même long terme, je ne vois pas de doute entre la perte liée à l'immobilisation (ou au ralenti) pour une durée inconnue de l'économie du pays et la perte liée à l'entretien d'invalides.
C'est dur mais on a déjà combien dinvalides? Et combien on va en rajouter à cause de ce virus ? Le budget ne va pas trembler à côté d'une France qui ne travaille plus
totoro
totoro
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par totoro Lun 21 Sep 2020 - 20:54
2 salles, 2 ambiances :
-collège 1 , un cas = message à tous les parents (rien d’alarmiste, juste l’info, mais au moins, on peut surveiller d’éventuels symptômes mineurs chez les enfants)
-lycée 2, prof qui refuse de porter le masque et permet aux élèves de faire de même (et je n’en dis pas plus tellement c’est hallucinant)

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rs
AsarteLilith
AsarteLilith
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AsarteLilith Lun 21 Sep 2020 - 21:00
Au secours : https://www.bfmtv.com/societe/education/covid-19-blanquer-promet-moins-de-classes-fermees-grace-au-nouveau-protocole-sanitaire-a-l-ecole_AN-202009210062.html#xtor=AL-68

Extrait :
"Désormais, une classe ne fermera que lorsque trois élèves seront testés positif en même temps au coronavirus. Actuellement, environ 2000 classes sont fermées suite à une contamination.
À partir de mardi, un nouveau protocole assoupli va être mis en place dans les écoles. Il prévoit notamment que lorsqu'un enfant est testé positif, sa classe puisse "continuer de se tenir normalement pour les autres élèves, qui ne sont plus considérés comme cas contacts". "

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pseudo-intello Lun 21 Sep 2020 - 21:01
dandelion a écrit:Je viens d’entendre un ‘Téléphone sonne’ sur France Inter sur les Covid longs et ça faisait froid dans le dos. Qu’un état se soucie peu des morts, parce qu’ils sont âgés, et que, cyniquement, on peut se dire que ça pourrait atténuer le problème des retraites, c’est immoral, mais on peut comprendre le calcul (dans une économie qui valorise la spéculation, les catastrophes ne sont pas mauvaises pour tout le monde). Qu’on prenne le risque d’avoir de très nombreuses personnes jeunes souffrant d’invalidités dont on ne peut prévoir la durée, c’est très difficile à comprendre par contre.

C'est ça qui me fait peur.
Une maman d'amis de mes enfants m'a raconté qu'elle a chopé le Covid début avril, qu'elle n'a pas toujours pas récupéré ses poumons en aussi bon état qu'avant, et que son pneumologue dit qu'elle ne les récupérera peut-être jamais.

_________________
Publicité:
avatar
chmarmottine
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine Lun 21 Sep 2020 - 21:02
Le niveau de filtration des masques chirurgicaux, même lavés et réutilisés, resteraient plus efficaces que les masques en matière textile. C'est ce qu'affirme Philippe Vroman, enseignant-chercheur au laboratoire Gemtex de l'Ensait à Roubaix, ce lundi. Une théorie encore peu répandue.

Tout est dit sur le niveau de filtration des masques donnés par l'EN ...

Le suite :

Philippe Vroman a battu en brèche une idée jusque-là portée par les plus sérieuses institutions de santé, en assurant que le masque chirurgical pouvait finalement être lavé et réutilisé.

"Le masque chirurgical est très efficace en terme de filtrage, rappelle l'enseignant-chercheur au laboratoire Gemtex de l'Ensait à Roubaix. Même après avoir été lavé, il reste plus efficace que les autres", a-t-il assuré à France Bleu Nord. Ce discours vient bousculer l'idée répandue que l'opinion publique se faisait des masques chirurgicaux, présentés jusque-là comme à usage unique. Alors, en quoi est-il plus efficace que les autres ? Et comment le reste-t-il après lavage ?

https://www.lci.fr/population/covid-19-le-masque-chirurgical-lave-et-reutilise-plus-efficace-que-ceux-en-textile-2165182.html
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum