Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Lun 5 Oct 2020 - 19:07
Pour en ajouter une couche: ici non plus, pas de communication. La première semaine (rentrée) nous avions eu des mails du CPE. Puis très rapidement plus rien. J'ai appris tous les cas par les élèves. J'ai demandé confirmation auprès de la vie sco ensuite...
Toutefois, comme je l'ai écrit la dernière fois : des élèves malades reviennent en classe sans test, un simple avis médical semblerait suffire pour valider le retour.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Lun 5 Oct 2020 - 19:07
4 nouveaux cas confirmés aujourd’hui...
Chmarmottine : on ne ferme pas comme ça surtout en IDF.
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermione0908 le Lun 5 Oct 2020 - 19:14
On n'a chez moi strictement aucune information sur le nombre de cas potentiels. Aucune.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2020
Simonella
Simonella
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella le Lun 5 Oct 2020 - 19:16
Nous avons un collègue malade qui nous a alertés. S'il ne l'avait pas fait, nous ne saurions rien.
tt1724
tt1724
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par tt1724 le Lun 5 Oct 2020 - 19:20
Aucun cas dans mon établissement (zone sans alerte) mais beaucoup beaucoup plus d'élèves absents chaque semaine depuis la rentrée que les années précédentes avec des symptômes rhume, toux...mais comme ils n'ont pas de fièvre, ils reviennent quelques jours après et comme qu'il n'y a aucune obligation de tester (me semble-t-il ? ), tout va pour le mieux...
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian le Lun 5 Oct 2020 - 19:28
@laMiss a écrit:
@chmarmottine a écrit:1 cas positif + 7 cas contacts dans une même classe ... si certains cas contacts s'avèrent positifs d'ici peu, on ferme la classe ?

Je commence vraiment à flipper de traîner si proche du virus ...

A partir de trois cas positifs simultanés, la classe PEUT fermer.

C'est pas plutôt doit fermer puisque tout le monde est considéré comme étant un cas contact :

Dans le second degré
Le  port  du  masque  étant  obligatoire  tant  pour  les  personnels  que  pour  les  élèves  dans  tous  les espaces de l’établissement et en particulier dans les classes, l’apparition d’un cas confirmé parmi les enseignants ou les élèves n’implique pas automatiquement de  contacts  à  risque  dans  la  classe.  Toutefois, dans la circonstance où trois élèves d’une même classe (de fratries différentes) seraient positifs  au  Covid-19,  alors  les  élèves  et  les  personnels  de  la  classe  doivent  être  considérés  comme contacts à risque.  

@Proton a écrit:Pour en ajouter une couche: ici non plus, pas de communication. La première semaine (rentrée) nous avions eu des mails du CPE. Puis très rapidement plus rien. J'ai appris tous les cas par les élèves. J'ai demandé confirmation auprès de la vie sco ensuite...
Toutefois, comme je l'ai écrit la dernière fois : des élèves malades reviennent en classe sans test, un simple avis médical semblerait suffire pour valider le retour.
Le protocole est pourtant clair pour le 2nd degré
Pour les personnels, les collégiens et les lycéens
Les personnels et les élèves identifiés comme contacts à risque ne sont pas accueillis dans l’école ou l’établissement jusqu’au résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé 7jours après le dernier contact avec le cas confirmé.Les responsables légaux des élèves doivent attester sur l’honneur de la réalisation du test et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire est maintenue jusqu’à sa production et pour une durée maximale de 14 jours.

Chez nous, on ne nous dit rien non plus donc nous avons demandé aux élèves de nous prévenir directement. Plusieurs classes avec 3 cas positifs mais toujours aucune fermeture, le point positif est que ça bouge et que les collègues sont maintenant très remontés.
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EnglishTidsear le Lun 5 Oct 2020 - 21:44
Je confirme que l'on ne teste pas nécessairement. Mon fils ayant mal a la gorge depuis hier, il n'est pas allé au collège aujourd'hui et n'ira pas demain. Pas de fièvre ce matin mais 37,6 lors du rdv. Je signale que je suis enrhumée également et ai des élèves covid+ . Mon médecin me dit qu'il est certain à 99% que ce n'est pas le covid, que nous ne serions pas prioritaires pour un dépistage, que ce serait inutile et que les labos sont débordés de toute façon. J'espère juste qu'il a raison...
Sinon, une amie assistante sociale dans une maison de santé, donc au contact régulier de personnes âgées et fragiles, a recu de l'ARS les nouvelles consignes suivantes: si l'on est asymptomatique en cas de test covid positif, il faut quand même aller travailler. Les gestes barrière suffisent. C'est déjà ce qui se passe dans les établissements scolaires, non?
Amaury
Amaury
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Amaury le Lun 5 Oct 2020 - 21:49
@EnglishTidsear a écrit:
Sinon, une amie assistante sociale dans une maison de santé, donc au contact régulier de personnes âgées et fragiles, a recu de l'ARS les nouvelles consignes suivantes: si l'on est asymptomatique en cas de test covid positif, il faut quand même aller travailler. Les gestes barrière suffisent. C'est déjà ce qui se passe dans les établissements scolaires,  non?

Ben non. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 3795679266 Pourquoi dis-tu cela ?
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Lun 5 Oct 2020 - 21:54
Suite de l'histoire : j'ai moi-même ramené l'élève chez les surveillants, bien décidée à leur dire deux mots. Je suis tombée en chemin sur la CPE, qui l'a pris en charge, a appelé la mère, laquelle est venue chercher son fils immédiatement.

A la récréation, la CPE m'a expliqué que la perte de goût n'apparaît plus dans la liste des symptômes évocateurs et que du coup, en l'absence de l'infirmière, seule habilitée à prendre la température, le protocole ne s'applique pas dans le cas des maux de tête + perte de goût + fébrilité.
Mouais.
Elle est complètement désabusée, me dit que le protocole ne sert plus à rien, que deux élèves renvoyés avec les mêmes symptômes vont, selon le médecin, revenir en classe sans rien pas même un certificat, ou être testés.

En somme, nous avons peut-être pléthore de covid+ qui s'ignorent malgré les symptômes.

Heureusement que je suis dans une zone ultra épargnée en ce moment (ça nous change de mars).
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EnglishTidsear le Lun 5 Oct 2020 - 21:59
Amaury, je veux dire qu'il n'y a plus aucun "cas contact" dans les classes. Il suffit de ne pas tester pour ne pas avoir de cas. Et donc professeurs comme élèves vont en cours.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 le Lun 5 Oct 2020 - 22:15
@Dalva a écrit:A la récréation, la CPE m'a expliqué que la perte de goût n'apparaît plus dans la liste des symptômes évocateurs
Quoi?
Bien sûr que si... le protocole ne détaille pas les symptômes.
La perte du goût est bien mentionnée sur le site du gouvernement :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/comprendre-la-covid-19
sur ameli aussi...
C'est même un des symptômes les plus caractéristiques (dans le cas des formes peu graves)

Je ne sais pas qui a décidé ça chez vous, mais ça mérite un bon coup de gueule (au moins). Quand est-ce qu'on va arrêter de se faire mener en bateau?


Dernière édition par Flo44 le Lun 5 Oct 2020 - 22:16, édité 1 fois
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermione0908 le Lun 5 Oct 2020 - 22:16
@EnglishTidsear a écrit:
Sinon, une amie assistante sociale dans une maison de santé, donc au contact régulier de personnes âgées et fragiles, a recu de l'ARS les nouvelles consignes suivantes: si l'on est asymptomatique en cas de test covid positif, il faut quand même aller travailler. Les gestes barrière suffisent. C'est déjà ce qui se passe dans les établissements scolaires,  non?
Ma sœur est infirmière de bloc d'urgence. En cas de covid + chez un soignant de son service mais sans fièvre, ils ont l'obligation de travailler.
Si on en est là dans le milieu hospitalier dans un service sensible, alors dans l'EdukNat, on s'en tamponne bien cordialement.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2020
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 le Lun 5 Oct 2020 - 22:18
@Hermione0908 a écrit:
@EnglishTidsear a écrit:
Sinon, une amie assistante sociale dans une maison de santé, donc au contact régulier de personnes âgées et fragiles, a recu de l'ARS les nouvelles consignes suivantes: si l'on est asymptomatique en cas de test covid positif, il faut quand même aller travailler. Les gestes barrière suffisent. C'est déjà ce qui se passe dans les établissements scolaires,  non?
Ma sœur est infirmière de bloc d'urgence. En cas de covid + chez un soignant de son service mais sans fièvre, ils ont l'obligation de travailler.
Si on en est là dans le milieu hospitalier dans un service sensible, alors dans l'EdukNat, on s'en tamponne bien cordialement.
La différence, c'est qu'on manque cruellement d'infirmières, même en temps normal.
Un enseignant qui manque quelques jours, ce n'est pas un drame, par contre (dans le secondaire, car en primaire c'est plus compliqué).
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Lun 5 Oct 2020 - 22:20
Dans la FAQ modifiée le 4 octobre : Survenue brutale d’un ou plusieurs des signes cliniques suivants : infection respiratoire aigüe avec fièvre ou sensation de fièvre, fatigue inexpliquée, douleur musculaire inexpliquée, maux de tête inhabituels, diminution ou perte du goût ou de l’odorat, diarrhée. Une rhinite seule n’est pas considérée comme un symptôme évocateur de Covid-19.
Donc oui, la perte du goût est un symptôme reconnu dans l'EN.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Lun 5 Oct 2020 - 23:14
Effectivement, la perte du goût ou de l'odorat sont encore dans les symptômes : soit la CPE est crevée et a tout mélangé (c'est possible) soit le surveillant concerné n'a pas écouté ce que lui disait le gamin, soit elle se fiche de moi (ce qui est possible aussi).

J'en ai ras le bol.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 6 Oct 2020 - 6:32
A sa décharge, tout a tellement changé, en un mois…
J'ai dû aller revérifier la FAQ. Pourtant, PE, je devrais connaître les signes qui impliquent l'appel aux parents.
Mais cafe
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par HORA le Mar 6 Oct 2020 - 9:18
Ce matin, j'ai entendu dans le journal de 7h de France Culture une personne souligner la dangerosité du virus et en appeler au respect des règles sanitaires avec ce message : "Faites-le pour vous-même, pour vos amis, vos enseignants, pour vos parents et vos grands-parents, qui pourraient être contaminés". C'est à 4'

https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-7h

Première fois que j'entends quelqu'un s'inquiéter de la santé des enseignants.
C'était Berlusconi...
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 le Mar 6 Oct 2020 - 9:52
Entendu hier sur la 5 ( "C'est dans l'air") par un médecin ( enfin je crois, car j'ai pris l'émission en cours et se positionnait comme telle) qui disait qu'il n'y avait pas de cluster dans les écoles. Je vais en parler à une amie dont les 2 enfants (ils sont dans la même classe d'une école très rurale) ont été testés ( elle aussi surtout qu'elle travaille en EPHAD), mis en septaine, puis recontrôlés avant leur retour en classe car leur PE et Directrice était positive. Aujourd'hui ils sont retournés en classe et avec le masque ( 9 et 10 ans). Je ne vous raconte pas quelles ont été les conditions de ce test ( une drive-test) et mon amie a eu de la chance car elle et ses enfants ont été testés ( elle était arrivée de très bonne heure), tandis que d'autres ont dû revenir le lendemain. En plus les familles se sont débrouillées, aucune priorité. une obligation mais pas d'organisation.
Donc s'il y en avait il y a 8 jours , il y en a encore certainement aujourd'hui ou alors je me trompe sur le sens du mot cluster. Expliquez moi.
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou le Mar 6 Oct 2020 - 10:08
@Ajonc35 a écrit:Entendu hier sur la 5 ( "C'est dans l'air") par un médecin ( enfin je crois, car j'ai pris l'émission en cours et se positionnait comme telle) qui disait qu'il n'y avait pas de cluster dans les écoles. Je vais en parler à une amie dont les 2 enfants (ils sont dans la même classe d'une école très rurale) ont été testés ( elle aussi  surtout qu'elle travaille en EPHAD), mis en septaine, puis recontrôlés avant leur retour en classe car leur PE et Directrice était positive. Aujourd'hui ils sont retournés en classe et avec le masque ( 9 et 10 ans). Je ne vous raconte pas quelles ont été les conditions de ce test ( une drive-test) et mon amie a eu de la chance car elle et ses enfants ont été testés ( elle était arrivée de très bonne heure), tandis que d'autres ont dû revenir le lendemain. En plus les familles se sont débrouillées, aucune priorité. une obligation mais pas d'organisation.
Donc s'il y en avait il y a 8 jours , il y en a encore certainement aujourd'hui ou alors je me trompe sur le sens du mot cluster. Expliquez moi.
Notre ministre te dirait que ce sont les adultes qui ont fait des fêtes à l'extérieur qui ont apporté le virus à l'école. Ce n'est pas l'école le lieu de transmission initial puisque les enfants ne sont pas contaminants.
On pourrait faire des syllogismes exemplaires à la Ionesco avec ça...
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Mar 6 Oct 2020 - 10:08
Il n'y a pas non plus de clusters dans les lycées ... je pense qu'on se fout bien de nous, hein et que le nombre de contaminés peu symptomatiques ou asymptomatiques est bien plus important que ce qu'on peut penser.

Un exemple : entre autres, deux cas positifs dans mes classes depuis le milieu de la semaine dernière.
16 cas contacts en tout qui sont en isolement. Cela fait donc 18 élèves dont deux porteurs certains et sans aucun doute d'autres porteurs dont on ne saura jamais la positivité.
On a donc isolé les élèves qui ont mangé au self avec les deux cas positifs.
Et comme les cas contacts des cas contacts ne sont pas des cas contacts, on s'arrête à l'unité d'observation "table". La table voisine collée à la table du contaminé officiel ne compte pas. Les élèves qui se sont installés à cette table ensuite, sans désinfection, ne comptent pas non plus.
Les élèves qui ont participé au cours d'EPS ne comptent pas non plus.

Ils serait bon de tester quelques lycées totalement pour savoir ce qu'il en est ...
Clecle78
Clecle78
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Mar 6 Oct 2020 - 10:14
On se fiche vraiment de nous. Cette politique est d'un cynisme total avec la complicité des médias qui refusent absolument d'évoquer le problème. Ce déni à l'échelle d'un pays est criminel. Malheureusement nous restons complètement passifs, syndicats compris. Blanquet a réussi son coup, nous sommes totalement inaudibles et incapables de nous faire respecter.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 le Mar 6 Oct 2020 - 10:44
Je rajoute en complément aux derniers posts que dans mon lycée , nous en recevons aucune information. Je ne dis pas toutes les informations. Ainsi une élève positive dans une classe où j'ai passé la matinée le jour où elle est partie ( dont une évaluation donc si elle avait éternué sur la copie!) et nous avons été informée par la PP ( qui elle avait été informée directement par la famille donc elle nous a transmis) et rien de la CPE . Depuis 5 cas cas contacts ( self! mais auparavant ces 5 élèves avaient fait la queue!) et encore la PP qui nous informe, rien de la CPE. Cette PP est agacée de la gestion par notre Direction ( la CPE a sans doute des consignes et comme c'est une bonne toutoue) et donc nous transmets les infos. Pas sure que tous nos PP le fassent quand , bien sûrs ils ont informés eux mêmes!)
Nous, enseignants, avons aussi des familles avec, parfois des gens fragiles. Certains d'entre nous sont aussi fragiles et rien. D'autant plus rien que pas de médecine du travail pour nous, que les médecins scolaires sont rares et les infirmières se raréfient aussi quand leur poste existe encore.
(A propos de Médecine scolaire, je faisais le comparatif avec mon amie dont les enfants sont bien plus jeunes que les miens puisque ces derniers sont un peu plus âgés que mes petits-ajoncs. Les miens en avaient encore et les siens rien, comme mes petits-ajoncs)
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar le Mar 6 Oct 2020 - 11:34
@Ajonc35 a écrit:Entendu hier sur la 5 ( "C'est dans l'air") par un médecin ( enfin je crois, car j'ai pris l'émission en cours et se positionnait comme telle) qui disait qu'il n'y avait pas de cluster dans les écoles. Je vais en parler à une amie dont les 2 enfants (ils sont dans la même classe d'une école très rurale) ont été testés ( elle aussi  surtout qu'elle travaille en EPHAD), mis en septaine, puis recontrôlés avant leur retour en classe car leur PE et Directrice était positive. Aujourd'hui ils sont retournés en classe et avec le masque ( 9 et 10 ans). Je ne vous raconte pas quelles ont été les conditions de ce test ( une drive-test) et mon amie a eu de la chance car elle et ses enfants ont été testés ( elle était arrivée de très bonne heure), tandis que d'autres ont dû revenir le lendemain. En plus les familles se sont débrouillées, aucune priorité. une obligation mais pas d'organisation.
Donc s'il y en avait il y a 8 jours , il y en a encore certainement aujourd'hui ou alors je me trompe sur le sens du mot cluster. Expliquez moi.


Dans cette même émission, une virologue dont j'ai oublié le nom a dit que "dans les écoles il n'y avait pas de problème car les élèves étaient bien espacés". Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 1665347707
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par GaliNéo le Mar 6 Oct 2020 - 11:41
Concernant les CDI, dans mon premier établissement il y a un protocole sanitaire strict avec quarantaine de trois jours pour les livres, dans mon autre établissement rien du tout... Allez y comprendre quelque chose...

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine le Mar 6 Oct 2020 - 11:45
6 absents dans une classe à 35 élèves..., 3 malades pendant le déroulement d'un de mes cours dans cette même classe : covid, pas covid, cas contact... Je ne sais pas du tout.
Officiellement tout va bien.
somac
somac
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par somac le Mar 6 Oct 2020 - 11:55
@Ajonc35 a écrit:Entendu hier sur la 5 ( "C'est dans l'air") par un médecin ( enfin je crois, car j'ai pris l'émission en cours et se positionnait comme telle) qui disait qu'il n'y avait pas de cluster dans les écoles.

Ci-dessous les données de Santé Publique France au 1er octobre 2020.
J'espère que la personne sur la 5 n'est pas médecin !


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 30 E953_t10
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum