Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par kyralina le Lun 29 Aoû 2016 - 18:30

Pourquoi autant d'insultes et de clivages dans les établissements? Tout simplement car il n'y a pas eu de concertation. Cette réforme a été imposée sans réelle explication, sans aucune pédagogie. Ces insultes, qu'on ne peut que déplorer, ne sont que la conséquence de la méthode.
"Vous êtes fonctionnaire donc vous obéissez". C'est infantilisant et crispant.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Iphigénie le Lun 29 Aoû 2016 - 18:35

Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Finrod le Lun 29 Aoû 2016 - 18:35

@kyralina a écrit:Pourquoi autant d'insultes et de clivages dans les établissements? Tout simplement car il n'y a pas eu de concertation. Cette réforme a été imposée sans réelle explication, sans aucune pédagogie. Ces insultes, qu'on  ne peut que déplorer, ne sont que la conséquence de la méthode.
"Vous êtes fonctionnaire donc vous obéissez". C'est infantilisant et crispant.

Cette réforme est inexplicable enfin. Dire qu'il aurait fallu faire preuve de plus de pédagogie envers les enseignants revient à dire qu'il sont trop bête pour avoir compris seuls, or c'est malheureusement l'inverse, nous avons trop bien compris...

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par VanGogh59 le Lun 29 Aoû 2016 - 18:42

@kyralina a écrit:Pourquoi autant d'insultes et de clivages dans les établissements? Tout simplement car il n'y a pas eu de concertation. Cette réforme a été imposée sans réelle explication, sans aucune pédagogie. Ces insultes, qu'on  ne peut que déplorer, ne sont que la conséquence de la méthode.
"Vous êtes fonctionnaire donc vous obéissez". C'est infantilisant et crispant.

C'est surtout le fait qu'on veuille imposer aux enseignants des méthodes dont ils ne veulent pas. La liberté pédagogique est mise à mal d'autant que lorsqu'on a la curiosité de farfouiller un peu sur les politiques éducatives, on s'aperçoit que ces tambouille ont bien du mal à être digérées par les pays qui les ont testé. C'est aussi ces mensonges proférées à longueur d'antenne par une ministre qui pue la suffisance et le mépris des personnels dont elle a pourtant la charge...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par kyralina le Lun 29 Aoû 2016 - 18:51

Si on est opposé à cette réforme, la ministre étiquette les professeurs de réactionnaires, anti-changement et élitistes alors que les pro-réformes seraient le contraire. Les technocrates au MEN ont joué le jeu bien connu de "diviser pour mieux régner". Que reste-t-il à cette ministre, obéissante qui joue aux chaises musicales dans les différents gouvernements? Le mépris et la suffisance.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Fires of Pompeii le Lun 29 Aoû 2016 - 18:53

Ah oui et ceux qui ont des EPI absurdes à faire - et forcément c'est dur d'inventer de l'absurde - on sous-entend qu'ils sont incompétents.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par PabloPE le Lun 29 Aoû 2016 - 18:58

@Iphigénie a écrit:Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....
J'ai un élève qui passe son temps à injurier et à provoquer les autres qui si ils ripostent en lui en collant une se trouvent illico face à une plainte à la gendarmerie. Le directeur et le maire ont abandonné connaissant bien le loustic.
Evidemment il ne se vante jamais de ce qu'il a dit juste avant le bourre-pif mais passe à merveille pour la victime de la barbarie ambiante Rolling Eyes

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Lefteris le Lun 29 Aoû 2016 - 19:13

Et voilà un exemple type de notre société : la violence de cette réforme abjecte est extrême,  comme le comportement de la ministre envers les personnels, mais des paroles sont bien plus graves, et des rosières effarouchées vont déposer plainte.

Mais ça ne changera strictement  rien : le mal est fait, les tranchées sont creusées, la haine est installée entre les camps.
Pas besoin d'injures, d'ailleurs , de "gros mots",  pour faire sentir tout le mépris et la détestation envers les "collègues" pro-réforme, qui ne peuvent ignorer ce que subissent leurs collègues dépouillés de leur matière, de leur poste, la perte d'horaires disciplinaires. Dès 2015, tout cela était connu, l'excuse de la bonne foi , de l'ignorance ne tenait plus. C'est pour cela que c'est allé beaucoup plus loin que lors d'un simple débat d'idées et de désaccord. Il y a eu face à face des gens attachés à leur enseignement, aux disciplines, à l'école républicaine avec de programmes nationaux, à leur poste aussi ce qui n'est pas un crime chez un salarié,  et de l'autre des gens qui par intérêt personnel soutiennent la destruction de tout ça,   et dont une bonne partie s'est permis de fanfaronner avec arrogance et même de narguer les "victimes", d'après les extraits de Twitter dont j'ai eu connaissance (je ne suis pas usager de cette merveille) . Tout a déjà été dit, sur ce forum et ailleurs, c'est juste un rappel.
Bref, je n'ai pas Twitter, je ne vais certainement pas prendre le risque d'employer certains mots envers un ou une de ces délicats, mais si je dois avoir un contact avec eux autre que du pied gauche,  il n'y aura pas besoin d'un croquis pour comprendre que ce que je pense dépasse largement les pires mots.


@Finrod a écrit: Cette réforme est inexplicable enfin.  Dire qu'il aurait fallu faire preuve de plus de pédagogie envers les enseignants revient à dire qu'il sont trop bête pour avoir compris seuls, or c'est malheureusement l'inverse, nous avons trop bien compris...
Tout à fait d'accord. la méthode qui consiste à taper à coups redoublés sur les gens en parlant de "pédagogie" devient insupportable. On leur remet une dose de ce qu'ils rejettent très consciemment,  en l'habillant de ce nom.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par trompettemarine le Lun 29 Aoû 2016 - 19:24

@Hérodoute a écrit:Il y a la loi. Ceux qui l'ont transgressée tout en ayant conscience de l'avoir fait doivent assumer leurs responsabilités. Ceux qui ont été ou se sont sentis insulter doivent pouvoir défendre leurs droits par le biais des tribunaux. Pro ou anti réforme, on s'en fiche. Le forum a également été touché par cette épidémie de haine mutuelle et les auteurs en ont été bannis. Dialoguer, discuter... signifie être capable d'écouter l'autre et d'accepter le fait que son point est autre. Que des enseignants ne soient pas capables de cela, c'est à se demander au nom de quelles idées ils enseignent toujours une valeur comme le respect, un principe/méthode comme l'esprit critique... aux enfants.
Je suis d'accord sur le fait que l'article parle surtout du déferlement de haine d'un camp en particulier mais ce n'est que pour illustrer l'idée générale contenue dans le titre. L'auteure s'en est servie comme EDC. Il est vrai qu'elle aurait dû, peut-être, prendre aussi des exemples de dérapages issu de l'autre camp.

Alors, il aurait été peut-être mieux valu choisir un autre extrait en guise de citation dans le premier post.
Il y a eu dérapage, certes. Mais je ne réduirai pas Cripure à ce dérapage. Que celui qui a lancé la première pierre, etc.
Moi, sa parole me manque sur ce forum.

Et enfin les journalistes devraient se demander s'ils sont réellement journalistes quand leur source principale d'information devient twitter ? 160 caractères, c'est ça ?
Où est l'enquête journalistique (je parle du journalisme en général) ?


Dernière édition par trompettemarine le Lun 29 Aoû 2016 - 19:42, édité 3 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par trompettemarine le Lun 29 Aoû 2016 - 19:29

@Iphigénie a écrit:Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....

+100000

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par kyralina le Lun 29 Aoû 2016 - 19:58

Sans le vouloir, j'ai usé du terme "pédagogie".

Je ne suis plus au collège mais j'aurais été anti-réforme. Entendons-nous bien, j'ai fait des projets super intéressants au collège ZEP dans le cadre des IDD. J'aime les projets pluridisciplinaires comme beaucoup de pro et anti-réforme mais je n'accepte pas la perte des heures en latin, les pertes des heures de cours en français (Comment peut-on parler d'égalité des chances lorsque des élèves ne comprennent pas la moitié des mots simples que j'emploie?). Une autre réforme était possible avec des dispositifs qui existaient déjà et qui ont été abandonnés.

Au lycée, j'ai découvert les enseignements d'exploration. Un élève de seconde m'a bien expliqué la situation : il a pris des heures d'enseignement d'exploration qui ne lui servent à rien puisqu'il avait du mal à travailler les matières "importantes" comme le français. Lorsque je lui ai proposé de ne plus en avoir (je ne sais toujours pas si c'est possible), il m'a répondu : "Si je les abandonne, je perd les seules matières dans lesquelles j'ai de bonnes notes". En tant que PP, je n'ai jamais vu un collègue des enseignements d'exploration dans les conseils de classe. En tout cas ceux de ma classe sans généraliser.

Cette année, on a fait passer des élèves en 1ère S sans avoir le niveau. C'est pareil pour les 1ères L. C'est une catastrophe!

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Lefteris le Lun 29 Aoû 2016 - 20:02

@kyralina a écrit:Je ne suis plus au collège mais j'aurais été anti-réforme.
Tu vas pouvoir te rattraper : le saccage du lycée est au programme ( voir le rapport Bréhier, il y a des fils là-dessus). D'ailleurs, même sans programme de destruction , la réforme du collègue n'aurait pas tardé à porter ses fruits.Déjà que vu ce qu'on est obligé de faire passer, ce n'est pas bien reluisant...


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Reine Margot le Lun 29 Aoû 2016 - 20:08

@Lefteris a écrit:Et voilà un exemple type de notre société : la violence de cette réforme abjecte est extrême,  comme le comportement de la ministre envers les personnels, mais des paroles sont bien plus graves, et des rosières effarouchées vont déposer plainte.

Mais ça ne changera strictement  rien : le mal est fait, les tranchées sont creusées, la haine est installée entre les camps.
Pas besoin d'injures, d'ailleurs , de "gros mots",  pour faire sentir tout le mépris et la détestation envers les "collègues" pro-réforme, qui ne peuvent ignorer ce que subissent leurs collègues dépouillés de leur matière, de leur poste, la perte d'horaires disciplinaires. Dès 2015, tout cela était connu, l'excuse de la bonne foi , de l'ignorance ne tenait plus. C'est pour cela que c'est allé beaucoup plus loin que lors d'un simple débat d'idées et de désaccord. Il y a eu face à face des gens attachés à leur enseignement, aux disciplines, à l'école républicaine avec de programmes nationaux, à leur poste aussi ce qui n'est pas un crime chez un salarié,  et de l'autre des gens qui par intérêt personnel soutiennent la destruction de tout ça,   et dont une bonne partie s'est permis de fanfaronner avec arrogance et même de narguer les "victimes", d'après les extraits de Twitter dont j'ai eu connaissance (je ne suis pas usager de cette merveille) . Tout a déjà été dit, sur ce forum et ailleurs, c'est juste un rappel.
Bref, je n'ai pas Twitter, je ne vais certainement pas prendre le risque d'employer certains mots envers un ou une de ces délicats, mais si je dois avoir un contact avec eux autre que du pied gauche,  il n'y aura pas besoin d'un croquis pour comprendre que ce que je pense dépasse largement les pires mots.


@Finrod a écrit: Cette réforme est inexplicable enfin.  Dire qu'il aurait fallu faire preuve de plus de pédagogie envers les enseignants revient à dire qu'il sont trop bête pour avoir compris seuls, or c'est malheureusement l'inverse, nous avons trop bien compris...
Tout à fait d'accord. la méthode qui consiste à taper à coups redoublés sur les gens en parlant de "pédagogie" devient insupportable. On leur remet une dose de ce qu'ils rejettent très consciemment,  en l'habillant de ce nom.

De toute façon l'un des buts indirects de cette réforme est de diviser les personnels, et ainsi rendre plus facile la remise en cause des statuts. Que les gens s'invectivent c'est très bien pour nos gouvernants.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Ignatius Reilly le Lun 29 Aoû 2016 - 20:16

@Reine Margot a écrit:
De toute façon l'un des buts indirects de cette réforme est de diviser les personnels, et ainsi rendre plus facile la remise en cause des statuts. Que les gens s'invectivent c'est très bien pour nos gouvernants.

Nonobstant la perte du gros de leur électorat ? Enfin, tu n'as pas tort, l'électorat est tellement versatile pour ne pas dire volage que je me demande même si les élus raisonnent encore en termes de politique politicienne.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par ycombe le Lun 29 Aoû 2016 - 20:19

@Iphigénie a écrit:Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....
Ce n'était pas une paillardise.

La modération ne cautionne aucun propos tendant à minimiser ce débordement.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Reine Margot le Lun 29 Aoû 2016 - 20:20

@Ignatius Reilly a écrit:
@Reine Margot a écrit:
De toute façon l'un des buts indirects de cette réforme est de diviser les personnels, et ainsi rendre plus facile la remise en cause des statuts. Que les gens s'invectivent c'est très bien pour nos gouvernants.

Nonobstant la perte du gros de leur électorat ? Enfin, tu n'as pas tort, l'électorat est tellement versatile pour ne pas dire volage que je me demande même si les élus raisonnent encore en termes de politique politicienne.

ça fait longtemps que le PS a renoncé à l'électorat enseignant, voire des fonctionnaires.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Zagara le Lun 29 Aoû 2016 - 20:22

Il ne semble pas opportun de défendre ou minimiser, même indirectement, des infractions relevant du pénal...

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Fires of Pompeii le Lun 29 Aoû 2016 - 20:48

Dans mon collège, les pro-réforme, qui nous parlent de coopération et de bienveillance à tout bout de champ, n'ont rien eu à faire des postes mis en danger par ladite réforme, tout simplement parce qu'eux n'étaient pas concernés.

Bienveillance, mon c**.

Peut-être que je suis attachée à ma discipline, que je veux une instruction de qualité pour nos élèves, et ça oui, ça me fait haïr cette réforme, mais je crois aussi qu'il est bon de rappeler qu'avoir un semblant de valeurs humaines, de considération des collègues, devrait décourager quiconque de soutenir cette réforme.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par kyralina le Lun 29 Aoû 2016 - 20:57

Je suis parfaitement consciente que la réforme du lycée est déjà dans les tuyaux. Le gouvernement ne va pas s'arrêter au collège.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par PabloPE le Lun 29 Aoû 2016 - 20:59

@ycombe a écrit:
@Iphigénie a écrit:Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....
Ce n'était pas une paillardise.

La modération ne cautionne aucun propos tendant à minimiser ce débordement.
Je ne vois pas en quoi l'adjectif abominable minimise quoi que ce soit Rolling Eyes


_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Iphigénie le Lun 29 Aoû 2016 - 21:19

@ycombe a écrit:
@Iphigénie a écrit:Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....
Ce n'était pas une paillardise.x

La modération ne cautionne aucun propos tendant à minimiser ce débordement.
Abominable/ débordement: on est bien d'accord.
Ne pas aggraver n'est pas minimiser, simple remarque- et basta!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par PauvreYorick le Lun 29 Aoû 2016 - 21:22

@Iphigénie a écrit:Peut-être que la violence verbale procède d'une  surdité totale du système devant toute auto-critique et à son incapacité à fournir des bilans qui ne soient pas des satisfecit ? Enfin c'est aussi une possibilité ...
Tout à fait. Sans approuver aucun dérapage, on peut s'interroger sur la coïncidence de son irruption avec certains pics, voire un plateau, de violence institutionnelle, que nous connaissons depuis quelque temps.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Catalunya le Lun 29 Aoû 2016 - 21:22

Quelqu'un pourrait-il me dire par MP ce qu'a bien pu dire Cripure de si abominable? C'est très frustrant de ne pas savoir Wink

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par PauvreYorick le Lun 29 Aoû 2016 - 21:26

@Iphigénie a écrit:Et que dire de la jouissance à bien exploiter ces injures en prenant au pied de la lettre une abominable paillardise, (mais paillardise) et en la propageant dans tous les marécages .....
C'est tout aussi juste. Ce n'est rien minimiser (et notamment pas la violence du propos initial) que de le souligner.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Lefteris le Lun 29 Aoû 2016 - 21:36

@Reine Margot a écrit:

De toute façon l'un des buts indirects de cette réforme est de diviser les personnels, et ainsi rendre plus facile la remise en cause des statuts. Que les gens s'invectivent c'est très bien pour nos gouvernants.
Disons que cette réforme s'inscrit dans l'idéologie managériale anglo-saxonne qui inspire l'OCDE, Bruxelles, et toutes les réformes pilotées par le monde financier, qui visent entre la disparition du statut de fonctionnaire et des spécificités de la République française. Elle est à tout le moins, sinon la cause, du moins en corrélation avec ce qui va tomber sur la tronche des plus jeunes, et qui va frapper de plein fouet ceux qui seront au milieu du gué, dont le sort devrait ressembler à ce qu'ont connu les agents de france Télécom dans les années 90-2000.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur Twitter, pourquoi autant de haine entre profs ? Article de Louise Tourret, 29/082016, site Slate.

Message par Lefteris le Lun 29 Aoû 2016 - 21:38

@Catalunya a écrit:Quelqu'un pourrait-il me dire par MP ce qu'a bien pu dire Cripure de si abominable? C'est très frustrant de ne pas savoir Wink
Moi aussi, je suis frustré, je n'ai pas Twitter.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum