Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jul
Habitué du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Jul le Sam 5 Aoû 2017 - 22:39
@stefmexico a écrit:
@Grrrrr5712 a écrit:J'ai une question concernant les jours de carence et l'ALD (je n'étais pas malade pendant la 1ère mise en place du jour de carence) : est-on payé intégralement (comme dans le privé?) lors d'un arrêt lié à l'ALD?
Quand Sarkozy a rétabli le délai de carence, les personnes en ALD n'étaient pas concernées. Cette fois je ne sais pas si cela sera le cas.
Sarkozy n'a jamais "rétabli" le jour de carence des fonctionnaires puisqu'il n'existait pas auparavant. Il l'a mis en place. Ceci est à rappeler car en entendant certains discours politiques et journalistiques, on a l'impression que cette mesure existait depuis toujours chez les fonctionnaires et que le président Hollande a rompu avec la tradition en le supprimant.
Par ailleurs, les arrêts maladies en lien avec l'ALD n'étaient et ne seront nullement exonérés du jour de carence.
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Dadoo33 le Sam 5 Aoû 2017 - 22:57
Le jour de carence pour les ald n'était retenu que pour le 1er arrêt pour une même période de 3 ans.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Sheldon le Sam 5 Aoû 2017 - 23:41
@Tardis a écrit:Pour être clair - si je suis absent une journée avec une gastro il ne sera plus nécessaire de fournir un arrêt de travail à l'administration, ça ne servira plus à rien parce que de toute façon je perds la journée de salaire.

C'est faux : l'absence doit être justifiée.
Le fait de ne pas être payé ne change rien.
On s'expose à des sanctions si l'on est absent sans raison, en plus du 1/30 de salaire retiré.

Le CDE peut-il "cacher" l'absence en ne la faisant pas remonter ?
Je veux dire, en a t il le droit ? Légalement, j'en doute.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
XIII
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par XIII le Dim 6 Aoû 2017 - 6:29
bigbang a écrit:
@Tardis a écrit:Pour être clair - si je suis absent une journée avec une gastro il ne sera plus nécessaire de fournir un arrêt de travail à l'administration, ça ne servira plus à rien parce que de toute façon je perds la journée de salaire.

C'est faux : l'absence doit être justifiée.
Le fait de ne pas être payé ne change rien.
On s'expose à des sanctions si l'on est absent sans raison, en plus du 1/30 de salaire retiré.


Le CDE peut-il  "cacher" l'absence en ne la faisant pas remonter ?
Je veux dire, en a t il le droit ? Légalement, j'en doute.

On tremble tous! Laughing
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Dadoo33 le Dim 6 Aoû 2017 - 6:30
bigbang a écrit:
@Tardis a écrit:Pour être clair - si je suis absent une journée avec une gastro il ne sera plus nécessaire de fournir un arrêt de travail à l'administration, ça ne servira plus à rien parce que de toute façon je perds la journée de salaire.

C'est faux : l'absence doit être justifiée.
Le fait de ne pas être payé ne change rien.
On s'expose à des sanctions si l'on est absent sans raison, en plus du 1/30 de salaire retiré.

Le CDE peut-il  "cacher" l'absence en ne la faisant pas remonter ?
Je veux dire, en a t il le droit ? Légalement, j'en doute.


Euh...Colombane a répondu à ta question juste au dessus...
avatar
colombane
Niveau 10

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par colombane le Dim 6 Aoû 2017 - 6:59
oui, on serait "obligé" de faire remonter... mais il y a un peu d'humanité quand même...tout du moins encore... C'est lui qui gère son établissement, et il décide ce qu'il veut. Au maximum, il fait remonter, et encore, il y a bien des façons de le faire : saisie sur Mozart, comme un jour de grève. Purement informatique. A la rigueur, personne ne voit rien.
Saisie + information du gestionnaire de la direction des personnels enseignants ? + l'IPR ? + le médecin de prévention ?
information seulement, mais sans retrait ?
Et quand il y a rattrapage, et surtout remplacement de courte durée, pour pouvoir payer le remplaçant (ce qui se fait beaucoup chez nous en LP), je saisis dans GIGC une autorisation d'absence avec traitement. Même si l'autorisation ou la régularisation n'ont pas été demandées.

Dans tes voeux d'EDT, essaie d'anticiper si tu sens des situations à risque... certains préfèrent des journées allégées, donc 5matinées, ou 4 après-midi.... ou commencer plus tard le matin... ou des trous pour pouvoir récupérer...

L'intérêt de l'infirmerie, c'est qu'il y a quelqu'un dans l'établissement qui peut "légitimer" ton état de santé. surtout pour les maladies chroniques. (et elle a des médicaments pour soulager, si tu n'en as pas dans ton sac à main) - et moi, au secrétariat, j'ai de l'aspirine (qu'elle n'a pas le droit de donner !)

_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par mathmax le Dim 6 Aoû 2017 - 7:13
@XIII a écrit:
bigbang a écrit:
@Tardis a écrit:Pour être clair - si je suis absent une journée avec une gastro il ne sera plus nécessaire de fournir un arrêt de travail à l'administration, ça ne servira plus à rien parce que de toute façon je perds la journée de salaire.

[u]C'est faux : l'absence doit être justifiée.
Le fait de ne pas être payé ne change rien.
On s'expose à des sanctions si l'on est absent sans raison, en plus du 1/30 de salaire retiré

On tremble tous! Laughing

 Beaucoup de fantasmes sur la toute puissance des chefs s'expriment ici décidément ! Des textes peut-être ? Savez-vous que nous sommes regis par des textes et non par le pouvoir discrétionnaire de notre chef ? Dans ce cas précis, au pire vous serez considéré comme gréviste, en général un préavis déposé par SUD vous couvre ; mais j'imagine mal une procédure de sanction engagée contre un agent victime d'une gastro ou d'une grippe et absent un jour. Le recours serait je pense assez facilement gagné.
J'attends toujours par ailleurs les explications d 'Henriette qui a rejeté mon information sur la possibilité de récupérer l'équivalent d'une journée de retrait en 2 ou 3 heures de remplacement d'un sobre « c'est erroné c'est chef qui décide », sans se donner la peine de citer un argument.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Maissa le Dim 6 Aoû 2017 - 10:56
@Tardis a écrit:Pour être clair - si je suis absent une journée avec une gastro il ne sera plus nécessaire de fournir un arrêt de travail à l'administration, ça ne servira plus à rien parce que de toute façon je perds la journée de salaire.

Bien entendu.
Si as un principal un peu tordu, tu peux toujours lui expliquer que tu étais malade, que tu n'as pas consulté un médecin, que de toute façon un prélèvement sur salaire sera fait, mais que tu peux lui rédiger un mot justifiant l'absence, s'il insiste.
S'il est vraiment tordu, il serait pertinent de demander, lors de la réunion de rentrée, ce qu'il convient de faire en cas d'absence d'une journée sans certificat médical. Un délégué syndical peut poser la question, si tu le lui demandes.

avatar
Arverne
Sage

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Arverne le Dim 6 Aoû 2017 - 11:13
@Maissa a écrit:
@Tardis a écrit:Pour être clair - si je suis absent une journée avec une gastro il ne sera plus nécessaire de fournir un arrêt de travail à l'administration, ça ne servira plus à rien parce que de toute façon je perds la journée de salaire.

Bien entendu.
Si as un principal un peu tordu, tu peux toujours lui expliquer que tu étais malade, que tu n'as pas consulté un médecin, que de toute façon un prélèvement sur salaire sera fait, mais que tu peux lui rédiger un mot justifiant l'absence, s'il insiste.
S'il est vraiment tordu, il serait pertinent de demander, lors de la réunion de rentrée, ce qu'il convient de faire en cas d'absence d'une journée sans certificat médical. Un délégué syndical peut poser la question, si tu le lui demandes.

Surtout qu'il est de plus en plus difficile, à certaines périodes, d'obtenir un RV chez son médecin pour le jour-même.
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par doubledecker le Dim 6 Aoû 2017 - 12:09
@ddalcatel a écrit:
@mathmax a écrit:C est ce que je me dis aussi (ce que dit Tardis). Il devient inutile de se déplacer chez le médecin pour ce genre de maladies, pour lesquelles son seul rôle est finalement de délivrer un arrêt . Herrelis : avant d être licencié pour abandon de poste, il doit falloir quand même un très grand nombre d absences.
Oui. Mais enfin moi par exemple quand je tombe malade il est très rare que je sache que ça va durer 24H !
Et puis non, un professeur n'a pas le droit de décider de prendre un congé sans solde quand bon lui semble. Il n'y a pas que le côté financier...

Pareil mais mon médecin m'évite ce genre de questionnement existentiel : il ne me fait aucun arrêt supérieur à la journée prise pour aller le consulter. Sa réponse les (rares) fois où je l'ai consulté? Mercredi / le weekend /les vacances arrivent bientôt pas besoin de vous arrêter. Donc à l'avenir j'appellerai le bahut et je me dispenserai d'aller poireauter dans la salle d'attente de 13h30 à 16h45 (parce que c'est consultation sans rendez vous) en attendant que monsieur le docteur me fasse entrer dans son cabinet et me fasse part de sa piètre opinion des fonctionnaires.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Maissa le Dim 6 Aoû 2017 - 12:16
Cette journée de carence n'est pour l'instant qu'une "annonce" du ministre. Nous verrons ce qui sera dit (et décidé) après la rencontre avec les syndicats en septembre et après la mobilisation du 12 septembre.
Matheod
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Matheod le Dim 6 Aoû 2017 - 12:35
En 2014, le salaire brut moyen annuel des cadres en poste s'élevait à 54.800 euros et le salaire "médian" (la moitié gagne plus, l'autre moins) atteignait 48.000 euros.
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Jenny le Dim 6 Aoû 2017 - 12:46
Doubledecker : Il faut changer de médecin.
stefmexico
Niveau 5

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par stefmexico le Dim 6 Aoû 2017 - 12:50
]

Pareil mais mon médecin m'évite ce genre de questionnement existentiel : il ne me fait aucun arrêt supérieur à la journée prise pour aller le consulter.  Sa réponse les (rares) fois où je l'ai consulté?  Mercredi / le weekend /les vacances arrivent bientôt pas besoin de vous arrêter. Donc à l'avenir j'appellerai le bahut et je me dispenserai d'aller poireauter dans la salle d'attente de 13h30 à 16h45 (parce que c'est consultation sans rendez vous) en attendant que monsieur le docteur me fasse entrer dans son cabinet et me fasse part de sa piètre opinion des fonctionnaires. [/quote]

As-tu pensé à changer de médecin?
avatar
Modulo
Habitué du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Modulo le Dim 6 Aoû 2017 - 13:20
@Jul a écrit:Par ailleurs, les arrêts maladies en lien avec l'ALD n'étaient et ne seront nullement exonérés du jour de carence.

Je peux te certifier que les arrêts maladies en lien avec un ALD étaient exonérés du jour de carence, tant que le médecin prenait la peine de cocher la petite case prévue à cet effet sur la feuille d’arrêt. Seul le premier d'entre eux sur une période de 3 ans impliquait une journée de carence.

Et pour être honnête, j'espère que cette disposition sera reprise dans la nouvelle mouture qui nous attend, vu que c'est ce qui est en place dans le privé.

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple

Mes photos de portraits sur le vif
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Dadoo33 le Dim 6 Aoû 2017 - 13:31
@Modulo a écrit:
@Jul a écrit:Par ailleurs, les arrêts maladies en lien avec l'ALD n'étaient et ne seront nullement exonérés du jour de carence.

Je peux te certifier que les arrêts maladies en lien avec un ALD étaient exonérés du jour de carence, tant que le médecin prenait la peine de cocher la petite case prévue à cet effet sur la feuille d’arrêt. Seul le premier d'entre eux sur une période de 3 ans impliquait une journée de carence.

Et pour être honnête, j'espère que cette disposition sera reprise dans la nouvelle mouture qui nous attend, vu que c'est ce qui est en place dans le privé.


Je l'espère aussi ayant une ALD entre autre avec parfois les "petites maladies" dues aux effets secondaires des médicaments. Je passe sur la fatigue
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par doubledecker le Dim 6 Aoû 2017 - 13:48
@Jenny a écrit:Doubledecker : Il faut changer de médecin.

@stefmexico a écrit:]
As-tu pensé à changer de médecin?

Vous vous doutez bien que j'ai essayé de trouver un autre médecin mais j'ai la très grande chance de vivre au beau milieu d'un désert médical. Donc quand on a un toubib on n'est pas trop regardant. Sinon il me reste les vétos

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Sheldon le Dim 6 Aoû 2017 - 13:50
Peut-on tous envoyer des tweet à M Blanquer pour lui demander de s'occuper de nos conditions de travail ?
Savoir ce qu'il compte faire pour nous ?
Sa communication est désordonnée, les idées sont lancées en vrac et je n'ai rien vu qui soit "bienveillant" à notre égard.




_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Elyas le Dim 6 Aoû 2017 - 13:53
bigbang a écrit:Peut-on tous envoyer des tweet à M Blanquer pour lui demander de s'occuper de nos conditions de travail ?
Savoir ce qu'il compte faire pour nous ?
Sa communication est désordonnée, les idées sont lancées en vrac et je n'ai rien vu qui soit "bienveillant" à notre égard.




bigbang, je te trouve d'une grande naïveté. L'agenda politique de Blanquer n'a pas pour objet nos conditions de travail. Ses idées ne sont pas lancées en vrac. Il a un projet et, selon beaucoup dont moi, les professeurs fonctionnaires (enfin, leur statut) sont un des éléments de ce qu'il considère comme un problème.
ddalcatel
Niveau 8

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par ddalcatel le Dim 6 Aoû 2017 - 13:58
bigbang a écrit:Peut-on tous envoyer des tweet à M Blanquer pour lui demander de s'occuper de nos conditions de travail ?
Savoir ce qu'il compte faire pour nous ?
Sa communication est désordonnée, les idées sont lancées en vrac et je n'ai rien vu qui soit "bienveillant" à notre égard.



Je crains que le seul objectif de M. Blanquer soit de faire des économies. Toujours plus de travail et d'élèves pour moins de salaire.
Par contre il me semble avoir lu dans un des messages, pourquoi notre mutuelle ne prendrait en charge ce jour de carence comme dans les grandes entreprises. Nous sommes 800000 enseignants, combien à la mgen ? 400000? 600000? Ne peut-on pas faire pression et menacer de la quitter ? (ce qui se fait de plus en plus d'ailleurs...)
Je raconte peut-être n'importe quoi... Mais comme toujours c'est un rapport de force à établir.
avatar
Sheldon
Niveau 9

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Sheldon le Dim 6 Aoû 2017 - 14:52
Oui, je suis naïf. J'aimerais quelques mots, ce serait un bon début.
Je regrette, mais l'objet de notre ministre est évidement de tenir compte de nos conditions de travail.

Je viens de relire sa lettre aux enseignants.

"Notre ministère est ensuite le ministère de l’humain. Tout dépend des personnes que nous sommes.  Si nous cultivons la confiance, l’esprit d’équipe, ...
Nous y parviendrons par une confiance réciproque de l’institution et de ses personnels et par une confiance de tous les acteurs les uns vis-à-vis des autres."

Il n'y a eu aucune explication de la part de notre ministre sur le jour de carence, le gel de l'indice, le report de ce que l'on peut gagner avec le PPCR, et j'en oublie.
La confiance passe par la franchise.

Quelque chose dans le genre : on n'a pas le choix, il faut absolument faire des économies, je vous comprends, je vous soutiens, que sais-je...
Ça m'aurait juste fait naïvement plaisir et ça n'aurait rien coûté.
J'aimerais la reconnaissance que toutes ces mesures sont douloureuses.
Quelques mots simples et francs, c'est compliqué ?

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
ddalcatel
Niveau 8

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par ddalcatel le Dim 6 Aoû 2017 - 15:09
bigbang a écrit:Oui, je suis naïf. J'aimerais quelques mots, ce serait un bon début.
Je regrette, mais l'objet de notre ministre est évidement de tenir compte de nos conditions de travail.

Je viens de relire sa lettre aux enseignants.

"Notre ministère est ensuite le ministère de l’humain. Tout dépend des personnes que nous sommes.  Si nous cultivons la confiance, l’esprit d’équipe, ...
Nous y parviendrons par une confiance réciproque de l’institution et de ses personnels et par une confiance de tous les acteurs les uns vis-à-vis des autres."

Il n'y a eu aucune explication de la part de notre ministre sur le jour de carence, le gel de l'indice, le report de ce que l'on peut gagner avec le PPCR, et j'en oublie.
La confiance passe par la franchise.

Quelque chose dans le genre : on n'a pas le choix, il faut absolument faire des économies, je vous comprends, je vous soutiens, que sais-je...
Ça m'aurait juste fait naïvement plaisir et ça n'aurait rien coûté.
J'aimerais la reconnaissance que toutes ces mesures sont douloureuses.
Quelques mots simples et francs, c'est compliqué ?

Pour commencer il dira que ce n'est pas lui qui décide, c'est son collègue de Bercy. D'ailleurs notre "chef" est plutôt à Bercy puisque c'est lui qui décide de notre rémunération.
Pour finir, vous savez bien qu'il nous méprise autant que ses prédécesseurs donc non, vous n'aurez aucun soutien, aucune reconnaissance, même lors de la grotesque lettre de rentrée. Il ne fera même pas semblant de s’intéresser à vous! (et à moi par la même occasion)
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Herrelis le Dim 6 Aoû 2017 - 16:48
@colombane a écrit:Ce n'est pas le chef qui décide....
C'est bien lui qui fait une saisie informatique (la secrétaire en réalité), ou décide de ne pas le faire. Et s'il décide de ne pas le faire, ça reste entre l'établissement et l'absent.
Certes, mais ce n'est pas systématique. La même chef qui nous faisait tout rattraper nous mettait dans le casier tous les mois le récapitulatif de nos absences. Il y a plus de peaux de vache qu'on ne le croit. Et s'il se fait choper parce qu'un parent va se plaindre au Rectorat... Je sais que là où je suis, toutes les absences ne sont pas remontées, sauf quand certains parents s'en mêlent, et là c'est panique à bord.

Jul : my bad, pour moi ça reste la première moitié, mais en effet plus tardif que ce que je pensais (je voyais plus ça dans la première année d'exercice). On avait eu un changement de ministre ?

Quant à l'abandon de poste qui serait sanctionné tardivement... si on s'amuse trop souvent à s'absenter sans le justifier ou le compenser, vous pouvez être sûr que là ça va remonter au Rectorat très vite et on va vous convoquer pour vous expliquer à quel point vous n'avez pas le sens du service public.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Jul
Habitué du forum

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Jul le Dim 6 Aoû 2017 - 16:57
@Dadoo33 a écrit:
@Modulo a écrit:
@Jul a écrit:Par ailleurs, les arrêts maladies en lien avec l'ALD n'étaient et ne seront nullement exonérés du jour de carence.

Je peux te certifier que les arrêts maladies en lien avec un ALD étaient exonérés du jour de carence, tant que le médecin prenait la peine de cocher la petite case prévue à cet effet sur la feuille d’arrêt. Seul le premier d'entre eux sur une période de 3 ans impliquait une journée de carence.

Et pour être honnête, j'espère que cette disposition sera reprise dans la nouvelle mouture qui nous attend, vu que c'est ce qui est en place dans le privé.


Je l'espère aussi ayant une ALD entre autre  avec parfois les "petites maladies" dues aux effets secondaires des médicaments. Je passe sur la fatigue
Je dois faire mon mea culpa alors. Désolé d'avoir relayé une fausse information. Un collègue concerné par le problème m'avait certifié l'inverse. Peut-être a-t-il eu des arrêts de différentes natures et ne concernant pas toujours son ALD. Ou peut-être que son médecin a omis de cocher la case ALD, ce que je n'espère vraiment pas pour lui.
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par laMiss le Dim 6 Aoû 2017 - 17:33
bigbang a écrit: J'aimerais la reconnaissance que toutes ces mesures sont douloureuses.
Quelques mots simples et francs, c'est compliqué ?

Bienvenue en politique. Cela consiste assez souvent à faire passer les mesures abjectes pour des mesures justes dans l'opinion publique, évidemment en mentant au moins par omission et très souvent en montant les gens les uns contre les autres.
Ils ne sont pas là pour être francs.

_________________
Bonne route !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Pseudo le Dim 6 Aoû 2017 - 17:40
Tout cela me rappelle que j'ai été parmi les premières à "bénéficier" de la mesure du jour de carence lors de sa première instauration. 

Le soir du 31 décembre, je me retrouve à l'hosto pour un pépin qui aurait pu devenir très sérieux. Je repars chez moi le soir même mais avec un rendez-vous pour le 2 ou 3 janvier, je ne sais plus, avec le spécialiste que je devais voir de toute urgence. Premier jour de travail de l'année, bim, jour de carence dans ta face ! Bon, je ne me souviens pas que ça ait déséquilibré mon budget déjà serré pourtant. Enfin, en tout cas je n'en ai plus le souvenir. Je me souviens de la visite chez le ponte et du traitement de 3 mois que je me suis coltiné en revanche. Comme quoi, ce qui importe, c'est quand même bien la santé plus que le fric.

Ce qui ne m'empêche pas de trouver cette mesure de jour de carence absolument dégueulasse.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Contenu sponsorisé

Re: Jour de carence : quelques questions pratiques

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum