Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Érudit

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Philomène87 le Dim 17 Déc 2017 - 19:35
Oui.
Perso je ne risquerais pas non plus.
avatar
che35
Niveau 6

Re: Exercice attentat sans prévenir

par che35 le Dim 17 Déc 2017 - 19:58
Nous on a eu le notre jeudi...
Un peu bordélique il faut bien le dire. Pourtant tout avait bien commencé. Nous en avons été avisés quelques jours avant avec toutes les consignes nécessaires.
Scénario prévu
9h-9h15 : phase 1 : information des élèves sur le déroulé de l'exercice par le professeur ayant la classe en charge à ce moment là.
9h15 - 9h25 : phase 2 : exercice anti intrusion
9h25 - 9h35 : phase 3 : exercice de confinement
9h35 - 9h45 : phase 4 : exercice incendie
Puis c'est la récré...
C'est là qu'à environ 9h05 il y a une sonnerie anormale...
Je continue mes explications à la classe... A 9h08 on vient m'interrompre "Monsieur Che c'est exercice là il faut vous confiner..."
Je croyais rêver.
Mais puisqu'on était dans Ubu j'ai répondu " ah ? Mais c'est pas l'heure..."
Et puis bon on s'est confinés... (dans une salle de Sciences avec aérations hautes, trop hautes , et aérations basses derrière les radiateurs   (on est en zone Seveso ici !)
Ensuite on a eu l'exercice anti intrusion, puis encore une exercice de confinement et pour finir on a évacué sur une sonnerie délirante... la vraie alarme ayant été déclenchée alors que tout le monde ou presque était déjà dehors...
La ProvAdj étant passée près de moi j'en ai profité pour lui faire mon compte-rendu verbal de ce super exercice.
Enfin pour répondre à Seifer : si ! si ! il faut le faire cet exercice même si c'est ch... parce qu'on avait autre chose de plus intéressant de prévu. Ca peut déboucher sur des trucs totalement inattendus voire rigolos...

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Exercice attentat sans prévenir

par pogonophile le Dim 17 Déc 2017 - 20:43
C'est assez spécial l'enchaînement de trois types d'exercice... Vous finissez sur un repas de Noël et une remise de bulletins pour bien faire ?
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Seifer le Dim 17 Déc 2017 - 22:36
@Beniamino Massimo a écrit:
@Seifer a écrit:Ah, moi c'est demain.

Je pense boycotter ce machin.

On risque quoi ? Etant absolument contre ce type d'exercice.
Je trouve honteux (et je pèse mes mots) les exercices attentat faits sans prévenir ou avec une mise en scène anxiogène, mais un « boycott » d'un entraînement pour lequel vous avez été avertis me paraît assez puérile. Quoi qu'on en pense, inutile de se donner des airs de demi-rebelle. On fait l'exercice, en grommelant s'il le faut, et on passe à autre chose. Si on raisonne ainsi pour tout ce contre quoi on est, bon...

En même temps je boycotte clairement les compétences par exemple. On ne m'a jamais reproché quelque chose à ce sujet-là.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Exercice attentat sans prévenir

par liliepingouin le Dim 17 Déc 2017 - 22:47
Boycotter les compétences est une chose, refuser de faire un exercice de sécurité en est une autre.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Seifer le Dim 17 Déc 2017 - 23:18
Il y a une différence entre un "exercice de sécurité" et un exercice comportant le mot "attentat" dedans.

Déjà quand est-ce qu'il y a eu un attentat dans un établissement français ?

Je pose la base et j'attends la réponse.

A quand l'exercice de sécurité contre les attaques extra-terrestres ?

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Exercice attentat sans prévenir

par RogerMartin le Dim 17 Déc 2017 - 23:44
Il y a déjà eu au moins un cas sur le sol français d'une attaque terroriste armée dans un établissement. Non ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Exercice attentat sans prévenir

par pogonophile le Lun 18 Déc 2017 - 0:19
@Seifer a écrit:Il y a une différence entre un "exercice de sécurité" et un exercice comportant le mot "attentat" dedans.

Déjà quand est-ce qu'il y a eu un attentat dans un établissement français ?

Je pose la base et j'attends la réponse.

A quand l'exercice de sécurité contre les attaques extra-terrestres ?

Tu as absolument et totalement raison, c'est aussi probable qu'une attaque extra-terrestre, et tant que ce n'est pas arrivé, y a aucune raison de s'en préoccuper, logique imparable, on attend des morts pour réfléchir à comment les éviter.
Sauf que tant que le mot d'ordre "ok arrêtez tout aux ministères de l'EN et de l'Intérieur, oubliez qu'il y a déjà eu des fusillades concernant des écoles juives, Seifer connaît mieux que vous le boulot de prévention, et c'est lui qui a raison, pas les experts que vous employez" ne sera pas reconnu, ben tu auras à faire les exercices de sécurité, y compris ceux avec le mot "attentat" dedans.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Exercice attentat sans prévenir

par JPhMM le Lun 18 Déc 2017 - 0:25
@che35 a écrit:Scénario prévu
9h-9h15 : phase 1 : information des élèves sur le déroulé de l'exercice par le professeur ayant la classe en charge à ce moment là.
9h15 - 9h25 : phase 2 : exercice anti intrusion
9h25 - 9h35 : phase 3 : exercice de confinement
9h35 - 9h45 : phase 4 : exercice incendie
Puis c'est la récré...
C'est du rapide. affraid

Si j'osais, j'appellerais cela "torcher les exercices".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Dimka le Lun 18 Déc 2017 - 0:39
@Seifer a écrit:
Déjà quand est-ce qu'il y a eu un attentat dans un établissement français ?

Je pose la base et j'attends la réponse.

A quand l'exercice de sécurité contre les attaques extra-terrestres ?
Pas loin de chez moi, y a eu un exercice, simulation d'un massacre dans un collège (pas de panique : cet exercice n'a PAS été organisé par l'éducation nationale : donc, aucun élève n'a été traumatisé pendant le tournage Laughing). Avec la police (de l'agent de la circulation au robocop d'élite, en passant par la police judiciaire), l'armée, les pompiers (les pompiers s'entraînent maintenant à intervenir avec gilets pare-balles et casques lourds), le samu (il semblerait que dans les formations d'urgentistes, il soit de plus en plus question de médecine de guerre) et d'autres services hospitaliers comme les psys, les associations de sécurité civile, j'en passe et des meilleurs. L'année dernière, à peu près la même chose dans une salle de concert.

Okay. Je suis un stupide petit secouriste et j'y connais que dalle. Mais je trouve quand même fort dommage que tous ces gens de la préfecture, des ministères, de la police, de l'armée, de la santé… se donnent autant de mal (en plus, faut fermer tout un secteur à la circulation, je ne te dis pas le boxon), alors qu'il leur suffirait de convier quelques professeurs de l'éducation nationale, qui leur expliqueraient parfaitement que tout cela ne sert à rien et qu'il n'y a aucun risque.

Laughing

Tout le monde flippe sur les écoles, je crois. Les enfants ont un potentiel médiatique et émotionnel démesuré (suffit de voir comment, parmi tous les accidents de la route, celui qui vise spécialement des collégiens et en tue une demi-douzaine se détache particulièrement), les établissements scolaires ne sont pas sécurisables (trop nombreux, trop ouverts, trop permanents, sans compter qu'entre les artistes qui organisent les exercices et les profs qui sont trop intelligents pour condescendre à admettre l'hypothèse qu'en matière de sécurité civile, il y a peut-être des gens plus compétents qu'eux…).

_________________
Spoiler:
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Exercice attentat sans prévenir

par JPhMM le Lun 18 Déc 2017 - 0:43
Les exercices intrusion se font jamais quand les pitchounes sont en récréation ou en réfectoire. Bizarre, non ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Exercice attentat sans prévenir

par JPhMM le Lun 18 Déc 2017 - 0:44
@Seifer a écrit:Il y a une différence entre un "exercice de sécurité" et un exercice comportant le mot "attentat" dedans.

Déjà quand est-ce qu'il y a eu un attentat dans un établissement français ?

Je pose la base et j'attends la réponse.

A quand l'exercice de sécurité contre les attaques extra-terrestres ?
Ce n'est pas parce qu'il est très improbable de gagner le gros lot au Loto que personne ne gagne le gros lot au Loto.

A méditer.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Dimka le Lun 18 Déc 2017 - 0:53
Oui. Et un pompier me disait qu'ils s'étaient foutus d'un chef d'établissement un peu trop sûr de lui, un jour : « okay, vous me dites que vous avez tout prévu, nickel chrome, donc si je déclenche l'alarme maintenant, c'est bon ? » — « ah bah non, là c'est l'intercours ! ».

Bon, on peut quand même supposer que les procédures apprises dans des exercices types peuvent revenir en tête.

_________________
Spoiler:
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Exercice attentat sans prévenir

par JPhMM le Lun 18 Déc 2017 - 1:04
Certes, mais une alerte intrusion, fût-elle fausse, en plein pause méridienne, foutrait un beau bordel. Aucune procédure ne prépare à cela.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Seifer le Lun 18 Déc 2017 - 1:42
@Dimka a écrit:
@Seifer a écrit:
Déjà quand est-ce qu'il y a eu un attentat dans un établissement français ?

Je pose la base et j'attends la réponse.

A quand l'exercice de sécurité contre les attaques extra-terrestres ?
Pas loin de chez moi, y a eu un exercice, simulation d'un massacre dans un collège (pas de panique : cet exercice n'a PAS été organisé par l'éducation nationale : donc, aucun élève n'a été traumatisé pendant le tournage Laughing). Avec la police (de l'agent de la circulation au robocop d'élite, en passant par la police judiciaire), l'armée, les pompiers (les pompiers s'entraînent maintenant à intervenir avec gilets pare-balles et casques lourds), le samu (il semblerait que dans les formations d'urgentistes, il soit de plus en plus question de médecine de guerre) et d'autres services hospitaliers comme les psys, les associations de sécurité civile, j'en passe et des meilleurs. L'année dernière, à peu près la même chose dans une salle de concert.

Okay. Je suis un stupide petit secouriste et j'y connais que dalle. Mais je trouve quand même fort dommage que tous ces gens de la préfecture, des ministères, de la police, de l'armée, de la santé… se donnent autant de mal (en plus, faut fermer tout un secteur à la circulation, je ne te dis pas le boxon), alors qu'il leur suffirait de convier quelques professeurs de l'éducation nationale, qui leur expliqueraient parfaitement que tout cela ne sert à rien et qu'il n'y a aucun risque.

Laughing

Tout le monde flippe sur les écoles, je crois. Les enfants ont un potentiel médiatique et émotionnel démesuré (suffit de voir comment, parmi tous les accidents de la route, celui qui vise spécialement des collégiens et en tue une demi-douzaine se détache particulièrement), les établissements scolaires ne sont pas sécurisables (trop nombreux, trop ouverts, trop permanents, sans compter qu'entre les artistes qui organisent les exercices et les profs qui sont trop intelligents pour condescendre à admettre l'hypothèse qu'en matière de sécurité civile, il y a peut-être des gens plus compétents qu'eux…).

Non mais ça c'est intéressant. Tu as une réelle mise en situation. Quand on souhaite nous faire courir en zigzag pour nous éviter des balles, c'est une mascarade.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
avatar
roxanne
Devin

Re: Exercice attentat sans prévenir

par roxanne le Lun 18 Déc 2017 - 7:12
C'est l'année dernière je crois qu'un lycéen de Grasse est arrivé avec une arme dans son lycée. L'exercice confinement avait eu lieu quelques semaines avant, les élèves du coup se font enfermés dans les salles. On ne saura jamais si ça a sauvé des vies mais il y une réelle possibilité que oui. Alors rien que pour ça, il n'y a pas à discuter. C'est comme les collègues qui restent dans leurs salles quand il y a une alerte incendie "douteuse" , c'est une faute.
avatar
lectiole
Fidèle du forum

Re: Exercice attentat sans prévenir

par lectiole le Lun 18 Déc 2017 - 12:08
Je me demande toujours comment on fait si...

L'alarme incendie et l'alarme attentat se déclenchent en même temps.

angedemon

Des terroristes auraient tout intérêt à déclencher l'alarme incendie.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Exercice attentat sans prévenir

par William Foster le Lun 18 Déc 2017 - 12:13
Bah quand ça sonne, les élèves vont se ranger dans la cour, bien serrés.
Un terroriste ponctuel avec une montre réglée n'aura même pas besoin de pousser sa stratégie jusqu'à déclencher l'alarme incendie...

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Fesseur Pro le Lun 18 Déc 2017 - 14:22
Bien sûr.
Ce n'est guère utile mais bon...
Ici, élèves et parents prévenus une semaine avant du jour et de l'heure de l'exercice.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
lectiole
Fidèle du forum

Re: Exercice attentat sans prévenir

par lectiole le Lun 18 Déc 2017 - 15:54
@William Foster a écrit:Bah quand ça sonne, les élèves vont se ranger dans la cour, bien serrés.
Un terroriste ponctuel avec une montre réglée n'aura même pas besoin de pousser sa stratégie jusqu'à déclencher l'alarme incendie...

Ah oui...
Je n'avais pas envisagé les choses ainsi. :blague:

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
amethyste
Doyen

Re: Exercice attentat sans prévenir

par amethyste le Lun 18 Déc 2017 - 17:14
Chez nous, il n'a même pas besoin de rentrer dans l'établissement. Il suffit qu'il se mette devant à 16h, où c'est la cohue car les sorties sont filtrées et là, il a toutes les victimes qu'il veut.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
missaudrey
Niveau 8

Re: Exercice attentat sans prévenir

par missaudrey le Mar 19 Déc 2017 - 22:49
Peut-être hors-sujet mais notre établissement a été pilote dans l'académie pour un nouveau système d'alerte pour les exercices, avec la mise en place et l'installation de nouveaux haut-parleurs et sonneries du genre " alerte intrusion". L'idée est pas mal en soi, sauf que le son est très insuffisant et que pour effectuer l'exercice en octobre, il nous fallait laisser les portes ouvertes pour entendre le signal (inaudible porte fermées) ! Donc si un terroriste vient un jour et que mes portes sont fermées, je ne l'entendrai pas, et si les portes sont ouvertes, et bien je l'entendrai mais nous serons peut-être tous zigouillés.
Le pire , c'est que le dispositif sera sans doute généralisé dans l'académie ...
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Kimberlite le Mer 20 Déc 2017 - 0:46
Je me demande si, au vu des infos qui sont données, ça ne vaudrait pas le coup de mettre cette discussion en accès restreint.
Les terroristes sont pour la plupart trop bêtes pour aller visiter un site de profs, mais quand même, on ne sait jamais... ce serait dommage de leur donner des idées, non?

@JPhMM a écrit:Certes, mais une alerte intrusion, fût-elle fausse, en plein pause méridienne, foutrait un beau bordel. Aucune procédure ne prépare à cela.
Aucune des procédures actuelles.
Franchement, je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas aussi des recommandations pour les pauses et heures de sortie, données au moins au personnel (du genre "en cas d'attaque devant le collège, confiner au plus vite toutes les personnes rester dedans, si possible fermer le portail, etc." ; "en cas d'attaque sur une pause méridienne, diriger les élèves vers telle et telle porte, etc.").
Même si ce sont des moments "critiques", moins faciles à gérer qu'une attaque pendant les cours, il doit bien y avoir moyen d'anticiper un peu!

Ceci me rappelle qu'on nous a retiré l'accès à la majorité des portillons permettant de rentrer dans l'établissement car "trop dangereux" (mais les portillons sont bas et faciles à sauter). Par contre, personne n'a pensé qu'en cas d'attaque pendant une pause, ce serait pas si mal d'avoir des personnes capables d'ouvrir et évacuer rapidement les élèves par les petites sorties les plus proches de la cour...
Mais au lieu de nous faire confiance en nous disant "n'utilisez plus les portillons" on nous reprend les clés et on change les serrures...

Pour répondre à Seifert: pas vraiment un attentat, plutôt une prise d'otages:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_d%27otages_de_la_maternelle_de_Neuilly

_________________
Spoiler:
Contenu sponsorisé

Re: Exercice attentat sans prévenir

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum