"Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Paratge le Sam 9 Nov 2013 - 10:37

Le fait que de "nouvelles générations" d'enseignants prendront la relève des anciennes, formées de "non-professionnels", "élitistes bourgeois" et autres qualificatifs aussi flatteurs, c'était déjà le vœu de Meirieu et de ses IUFM.

Les IUFM allaient former des professeurs professionnels dans une "profession professionnalisée" : extinction biologique des dinosaures, donc !
Les IUFM ayant pendant 20 ans répandu leurs lumières, on devrait y être au paradis de l'apprenance ! Very Happy

Alors aujourd'hui il faut recruter des animateurs en lieu de vie...


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Luigi_B le Sam 9 Nov 2013 - 10:40

@Lefteris a écrit:Cyniquement, les politiques jouent sur cette corde envieuse, pour faciliter le vrai but : alourdir les services pour économiser du personnel, avec un prof multi-usage (enseignant, surveillant, CPE, soutien scolaire, secrétariat, orientation... j'en oublie).

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Paratge le Sam 9 Nov 2013 - 10:44

« Mais tu utilises toujours le tableau et la craie ? On n'est plus à la préhistoire ! »

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Spinoza1670 le Sam 9 Nov 2013 - 10:54

Voir http://www.sauv.net/ctrc.php?id=412 : notamment L'ENSEIGNANT FACE A L'INNOVATION (OCDE, 1974)

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Paratge le Sam 9 Nov 2013 - 11:02

Les pédagos ne semblent d'ailleurs pas faire la différence entre inventions (enfin ce qu'ils croient en être) et innovations.
On pourrait en faire un sujet de discussion. Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Sam 9 Nov 2013 - 11:59

@Paratge a écrit:Les pédagos ne semblent d'ailleurs pas faire la différence entre inventions (enfin ce qu'ils croient en être) et innovations.
On pourrait en faire un sujet de discussion. Very Happy
Ce que ne comprennent pas ces gens (ou font semblant de ne pas comprendre pour promouvoir les idées -les opinions plutôt... - qui leur assurent leur fromage) c'est que l'emballage n'est pas une finalité. D'où leur inlassable radotage sur les manières d'apprendre, d'apprendre à apprendre , sur l'obsolescence des savoirs grâce au miracle de l'informatique qui constituerait une fin en soi, sur la "communication", mais sur le mode de nos élèves : "je n'ai rien à dire, mais je le dirai quand même".
L'informatique accélère certes le travail , la rédaction, sa diffusion, peut simplifier, mais le travail de réflexion en amont pour l'enseignant et en aval pour les élèves n'a nullement changé depuis des siècles et même des millénaires. Et pour communiquer et transmettre , il faudra toujours avoir quelque chose à dire, donc des savoirs fondamentaux ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Nicolatsar le Sam 9 Nov 2013 - 12:03

@Zappons a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@kero a écrit:Probablement, à cause de ce genre de choses: http://www.youtube.com/watch?v=zSlxWXDLMVY
Pardon, mais ça ne me paraît pas totalement absurde. Je n'ai pas fait le décompte à la minute près, mais je pense que de nombreux enseignants font aux alentours de 35h hebdomadaires. Faire en sorte qu'ils restent dans les établissements scolaires pour préparer leurs cours et corriger leurs copies, je vois mal où est le progrès par rapport au système actuel qui leur laisse une certaine liberté quant au choix du lieu. Mais s'il n'y a que ça pour que "la société" (au sens large) se rende compte du travail fourni, pourquoi pas. On sortirait peut-être du dialogue de sourd actuel, dans lequel les enseignants hurlent qu'ils font bien plus que 18h, et se voient lancer au visage leur statut de "planqués" en guise de réponse. En plus, on sortirait de l'établissement scolaire comme on sort du bureau, et on aurait peut-être moins d'enseignants minés parce qu'ils n'arrivent pas à déconnecter.

Après, comme le souligne Pauvre Yorick, ça n'a aucun intérêt s'il s'agit de faire du "remplissage" avec des tâches absurdes (journées de ceci, usage et abus des TICE, réunions pour cela...), sauf celui de rogner sur le temps qui devrait être dévolu aux tâches purement pédagogiques.

Quant à la notion de contrat vs. statut, je ne sais pas s'il s'agit d'un jeu sur les mots ou d'un bouleversement vraiment fondamental. Vous avez, les uns et les autres, plus de recul que moi pour juger. Mais de facto, on est déjà un peu dans une approche semi-managériale où on se voit, si ce n'est imposé, du moins fortement suggéré tel ou tel projet/approche/partenariat, parce que c'est à la mode en ce moment, parce qu'on a des subventions, parce que ça nous donne tel ou tel label...

Bref, dans le détail, je demande à voir. Mais je ne vois pas de raison d'être contre a priori.
Personnellement je suis d'accord avec toi. Je ne vois pas d'inconvénient à faire le travail de préparation/correction que je fais déjà chez moi, dans l'établissement. Si cela permet que ce travail que je faisais déjà soit enfin reconnu, et si cela permet d'être mieux rémunéré, peu m'importe de le faire ici ou ailleurs. Et, comme tu dis, cela me permettrait de décrocher réellement du boulot à la fin de la journée, en rentrant chez moi. Mais cela à deux conditions :

  1. Que chaque prof ait un bureau, un vrai. Une pièce qui lui est réservée, et où il peut entreposer ses livres et autres documents de travail, et avec un ordinateur personnel. Or, ça, je doute que cela soit matériellement possible, dans aucun établissement scolaire, ou alors il va falloir construire un nouveau bâtiment.
  2. Que ce temps de présence dans l'établissement en dehors des cours soit uniquement réservé à la préparation/correction des cours et copies, et à la préparation des activités expérimentales etc. pour les profs de sciences. En d'autres termes, qu'on ne me demande pas de participer à des réunions ou de faire du soutien scolaire ponctuel à un ou deux élèves sur ces plages horaires : je suis déjà en train de travailler. Les réunions, soutien scolaire aux élèves, etc., doivent être comptabilisées et figurer distinctement dans le planning horaire, pour éviter la dérive indiquée dans les posts plus hauts et qui seraient effectivement très vite arrivées à mon avis, selon laquelle ces 35h de présence dans l'établissement permettraient au chef de nous avoir "sous la main" pour nous faire faire d'autres tâches que nos préparations.

Si une telle organisation nouvelle était adoptée, le temps de préparation devrait être calculé au prorata du nombre d'heures de cours (par exemple 2h de réparation pour 1h de cours, je dis n'importe quoi...), en ajustant ce rapport en fonction des niveaux d'enseignements, qui ne demandent pas tous le même temps de préparation pour 1h devant élèves (et non plus uniquement en fonction de la distinction agrégé/certifié : je ne vois pas pourquoi un agrégé en collège aurait besoin de plus de temps pour préparer 1h de cours au collège qu'un certifié au même niveau d'enseignement ou, pire encore, qu'un certifié au lycée*). Et pour arriver à 35 heures au total, c'est clair qu'il faudrait diminuer le nombre d'heures de présence devant élèves qui ne serait plus tout de 15 ou 18 heures, mais bien moindre !!! La preuve, le décret de 1950 qui avait fait ce calcul pour aboutir aux ORS de 15h et 18h avait été fait sur une base d'un temps de travail de 45h/semaine

Mais du coup, on voit pas bien l'intérêt d'obliger les profs à rester dans l'établissement pour préparer leurs cours (même si moi ça ne me dérangerait pas, comme je le disais ça me permettrait de couper vraiment avec le boulot quand je rentre le soir) : en effet, si le chef ne peut pas appeler le prof pour lui faire faire du soutien etc. pendant ces heures-ci, ça n'a plus aucun intérêt. Et là on voit bien qu'effectivement c'est ça qui était voulu par Ségolène Royal en émettant cette idée. Donc, finalement, autant que les profs restent chez eux pour travailler les jours où ils n'auront pas cours : ça fera moins de monde dans les métros et sur les routes aux heures de pointe.

*Cela pose l'autre question des missions des certifiés et des agrégés, qu'il faudrait je pense clarifier et différencier une bonne fois pour toutes, pour en finir avec des situations souvent injustes pour les certifiés.
+1 mais certaines semaines il m'arrive de dépasser les 35h ! Donc si c'était décompté, il faudrait être payé en conséquence et il n'y en aurait pas une seule en plus...

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Luigi_B le Sam 9 Nov 2013 - 12:15

@Lefteris a écrit:L'informatique accélère certes  le travail , la rédaction, sa diffusion, peut simplifier,  mais le travail de réflexion en amont pour l'enseignant et en aval pour les élèves n'a nullement changé depuis des siècles et même des millénaires. Et pour communiquer et transmettre , il faudra toujours avoir quelque chose à dire, donc des savoirs fondamentaux ...
Ça me fait penser à Michel Serres chez Finkielkraut : dans les amphis le maître n'est plus le seul dépositaire du savoir grâce à... Wikipédia :"Le latin, l'hébreu etc., il sont dans Wikipédia !".

Et alors ? le maître n'a jamais été le seul dépositaire de quoi que ce soit et le latin, l'hébreu etc. étaient déjà dans les grammaires

boulet

PS:
Les grammaires sont rédigées par des spécialistes et non des contributeurs occasionnels et anonymes. Par ailleurs la grammaire latine sur Wikipédia est encore quelque peu lacunaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Grammaire_latine

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par JPhMM le Sam 9 Nov 2013 - 12:17

L'EN c'est beau comme une blague de Guitry.

A quoi bon apprendre ce qu'il y a dans les livres puisque ça y est ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Leclochard le Sam 9 Nov 2013 - 12:51

@JPhMM a écrit:L'EN c'est beau comme une blague de Guitry.

A quoi bon apprendre ce qu'il y a dans les livres puisque ça y est ?
Autrefois, on se moquait de certains avec la formule "doctus cum libro". Ce n'est plus possible.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Sam 9 Nov 2013 - 12:53

@Luigi_B a écrit:
@Lefteris a écrit:L'informatique accélère certes  le travail , la rédaction, sa diffusion, peut simplifier,  mais le travail de réflexion en amont pour l'enseignant et en aval pour les élèves n'a nullement changé depuis des siècles et même des millénaires. Et pour communiquer et transmettre , il faudra toujours avoir quelque chose à dire, donc des savoirs fondamentaux ...
Ça me fait penser à Michel Serres chez Finkielkraut : dans les amphis le maître n'est plus le seul dépositaire du savoir grâce à... Wikipédia :"Le latin, l'hébreu etc., il sont dans Wikipédia !".

Et alors ? le maître n'a jamais été le seul dépositaire de quoi que ce soit et le latin, l'hébreu etc. étaient déjà dans les grammaires

boulet

PS:
Les grammaires sont rédigées par des spécialistes et non des contributeurs occasionnels et anonymes. Par ailleurs la grammaire latine sur Wikipédia est encore quelque peu lacunaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Grammaire_latine
Avant de lire le spoiler, j'allais écrire à peu près la même chose...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Lefteris le Sam 9 Nov 2013 - 12:58

@Leclochard a écrit:
@JPhMM a écrit:L'EN c'est beau comme une blague de Guitry.

A quoi bon apprendre ce qu'il y a dans les livres puisque ça y est ?
Autrefois, on se moquait de certains avec la formule "doctus cum libro". Ce n'est plus possible.
Aujourd'hui, ce serait plutôt "indoctus cum wikipaediaé .

L'accumulation d'un fatras d'informations  non organisées et même comprises en dépit du bon sens forme dans les crânes  un salmigondis qui n'aurait pas déplu à Rabelais...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Luigi_B le Sam 9 Nov 2013 - 13:19

@Leclochard a écrit:Autrefois, on se moquait de certains avec la formule "doctus cum libro". Ce n'est plus possible.
Aujourd'hui c'est doctus cum interrete et il n'y a plus d'ironie. yesyes 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par orelyde le Sam 9 Nov 2013 - 13:20

@stench a écrit:Merci à notre ministre : ces dernières semaines j'avais un peu moins d'énergie pour ma reconversion, ça me donne un bon coup de pied au cul.
+1... Pour moi c'est à présent une évidence... je ne ferais pas carrière dans l'EN !

orelyde
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Pseudo le Sam 9 Nov 2013 - 13:23

@orelyde a écrit:
@stench a écrit:Merci à notre ministre : ces dernières semaines j'avais un peu moins d'énergie pour ma reconversion, ça me donne un bon coup de pied au cul.
+1... Pour moi c'est à présent une évidence... je ne ferais pas carrière dans l'EN !
Oui, on peut compter sur eux pour nous donner régulièrement un coup d'aiguillon !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par CatLea le Sam 9 Nov 2013 - 13:52

Moi aussi je commence à penser reconversion. Si nous passons à 35 heures de présence obligatoire au bahut, je ferai mes 35 heures mais pas plus. Tant pis si je ne rends plus les devoirs aussi vite qu'actuellement. Y'a pas marqué pigeon sur ma tête! Et puis moi aussi j'apprécie de pouvoir être au calme chez moi, avec toutes mes ressources, pouvoir m'organiser comme je veux pour avancer dans mon taf.
C'est là que mes vieux rêves de concours d'ingénieurs en instituts de recherche reviennent à la charge.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Iphigénie le Sam 9 Nov 2013 - 14:04

Si nous passons à 35 heures de présence obligatoire au bahut, je ferai mes 35 heures mais pas plus. Tant pis si je ne rends plus les devoirs aussi vite qu'actuellement. Y'a pas marqué pigeon sur ma tête! Et puis moi aussi j'apprécie de pouvoir être au calme chez moi, avec toutes mes ressources,
35 heures de présence, ce n'est plus le même métier: on ne te demande plus d'avoir des ressources, encore moins du temps de réflexion, on te demande de rentabiliser un temps de gardiennage.
C'est une façon de faire des économies, mais c'est aussi une façon de mettre les professeurs au pas, de les faire passer du statut d'enseignant au statut de surveillant-exécutant. (avec l'aide du grand plan numérique à l'école)
Au motif d'une meilleure préparation au métier, Peillon vient de baisser le niveau de recrutement à la licence en fait: l'année de master devient année de stage, autant dire qu'on ne court pas après deux lièvres à la fois, si on est en stage, on n'étudie plus. Les discours officiels ne se cachent pas de chercher à recruter, avec l'appât de la rémunération, les étudiants d'origine modeste, dont on va faire un prolétariat enseignant en quelque sorte.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Isis39 le Sam 9 Nov 2013 - 14:08

@iphigénie a écrit:
Si nous passons à 35 heures de présence obligatoire au bahut, je ferai mes 35 heures mais pas plus. Tant pis si je ne rends plus les devoirs aussi vite qu'actuellement. Y'a pas marqué pigeon sur ma tête! Et puis moi aussi j'apprécie de pouvoir être au calme chez moi, avec toutes mes ressources,
35 heures de présence, ce n'est plus le même métier: on ne te demande plus d'avoir des ressources, encore moins du temps de réflexion, on te demande de rentabiliser un temps de gardiennage.
C'est une façon de faire des économies, mais c'est aussi une façon de mettre les professeurs au pas, de les faire passer du statut d'enseignant au statut de surveillant-exécutant. (avec l'aide du grand plan numérique à l'école)
Au motif d'une meilleure préparation au métier, Peillon vient de baisser le niveau de recrutement à la licence en fait: l'année de master devient année de stage, autant dire qu'on ne court pas après deux lièvres à la fois, si on est en stage, on n'étudie plus. Les discours officiels ne se cachent pas de chercher à recruter, avec l'appât de la rémunération, les étudiants d'origine modeste, dont on va faire un prolétariat enseignant en quelque sorte.
Là je ne vois pas le rapport avec les 35 heures de présence obligatoire.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Iphigénie le Sam 9 Nov 2013 - 14:09

C'est un tout: enseigner autrement parce qu'on recrute et travaille autrement. Bien sûr que c'est lié.
Tu ne vois pas le lien parce que tu es dans une démarche "libérale" où tu te sers de l'informatique (si j'ai bien compris) dans ton cours. Mais tu verras que sous peu, ce n'est plus sur ton cours qu'on te demandera de travailler.


Dernière édition par iphigénie le Sam 9 Nov 2013 - 14:11, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par CatLea le Sam 9 Nov 2013 - 14:09

Oui, je suis d'accord Iphigénie. Le fait de passer à 35 heures obligatoires de présence va de toutes façons diminuer la qualité du boulot réalisé en amont pour la préparation de cours et tout le reste. Du coup, on occupera mais on n'enseignera plus (ou moins) et ça n'est pas pour ça que je me suis démenée à passer mon concours tout en bossant il y a 10 ans.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Celeborn le Sam 9 Nov 2013 - 14:12

@Gabaye a écrit:Bizarrement, aucune réaction de la part des syndicats...?!
Peut-être parce qu'on va nous présenter les propositions en questions dans les semaine qui viennent ? Et qu'on réagira en fonction de ce qui est proposé ?

Et que, de ce qu'on sait, les 35 heures par semaine en établissement n'en font pas partie.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par PauvreYorick le Sam 9 Nov 2013 - 14:12

@iphigénie a écrit:Au motif d'une meilleure préparation au métier, Peillon vient de baisser le niveau de recrutement à la licence en fait: l'année de master devient année de stage, autant dire qu'on ne court pas après deux lièvres à la fois, si on est en stage, on n'étudie plus. Les discours officiels ne se cachent pas de chercher à recruter, avec l'appât de la rémunération, les étudiants d'origine modeste, dont on va faire un prolétariat enseignant en quelque sorte.
Je crois, hélas, que ce diagnostic est d'une totale justesse.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par orelyde le Sam 9 Nov 2013 - 14:13

@Pseudo a écrit:
@orelyde a écrit:
@stench a écrit:Merci à notre ministre : ces dernières semaines j'avais un peu moins d'énergie pour ma reconversion, ça me donne un bon coup de pied au cul.
+1... Pour moi c'est à présent une évidence... je ne ferais pas carrière dans l'EN !
Oui, on peut compter sur eux pour nous donner régulièrement un coup d'aiguillon !
Pour moi c'est presque une révélation !

orelyde
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par barèges le Sam 9 Nov 2013 - 14:16

@PauvreYorick a écrit:
@iphigénie a écrit:Au motif d'une meilleure préparation au métier, Peillon vient de baisser le niveau de recrutement à la licence en fait: l'année de master devient année de stage, autant dire qu'on ne court pas après deux lièvres à la fois, si on est en stage, on n'étudie plus. Les discours officiels ne se cachent pas de chercher à recruter, avec l'appât de la rémunération, les étudiants d'origine modeste, dont on va faire un prolétariat enseignant en quelque sorte.
Je crois, hélas, que ce diagnostic est d'une totale justesse.
Pour être plus précis, mais ça ne change rien au fond : l'année de stage est le M2, l'année de M1 est, en gros, la préparation au CAPES.
Il reste vrai que la formation dans la discipline d'études sera jusqu'en L3. Après, il s'agira... d'autre chose.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous les métiers de l'éducation" seront réformés en deux temps : d'abord avant Noël 2013, puis en même temps que les programmes, l'éducation prioritaires et le collège.

Message par Ronub le Sam 9 Nov 2013 - 14:58

@gauvain31 a écrit:Le statut des enseignants sera modifiée que si on se laisse faire; en 2003-2004 je crois , De Robien voulait toucher au décret de 1950.... Manif .. et puis le projet est abandonné. Il ne faut pas non plus partir défaitiste , je déteste ça , mais plutôt combatif
Et moi j'aime cette remarque...

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum