Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Envisagez vous de quitter l'enseignement ?

29% 29% 
[ 89 ]
11% 11% 
[ 35 ]
30% 30% 
[ 94 ]
19% 19% 
[ 58 ]
11% 11% 
[ 33 ]
 
Total des votes : 309

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par B-Becker le 3/2/2014, 10:22

@Audrey a écrit:Et franchement... dire que nos salaires deviennent dignes quand on accepte d'être PP, ou qu'on prend la charge de 1 ou 2 HSA...ça veut tout dire.
Pour ma part, j'estime que le temps de travail est indissociable du salaire si l'on veut évaluer la "dignité" ou quoi que ce soit d'autre de pertinent. PP + HSA, à moins de bâcler le travail, il me semble que l'on bosse dans les 40h par semaine. Que deviendrait ce salaire ramené aux 35h d'un salarié classique ?

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Edgar le 3/2/2014, 10:37

@Audrey a écrit:Et franchement... dire que nos salaires deviennent dignes quand on accepte d'être PP, ou qu'on prend la charge de 1 ou 2 HSA...ça veut tout dire.

Pour ma part, j'ai gravi les deux derniers échelons au choix et au grand choix... j'ai donc gagné un peu de temps. Mais à l'échelon 7, gagner 1890,15 de salaire net de base, auquel allez, soyons fous, je rajoute l'isoe fixe qui s'élève à 99,43€, soit un total de 1989,58... ben oui, je trouve ça vraiment décourageant, et presque insultant. Je suis prof depuis 2002. Ca fait plus de 11 ans que je trime.... et seule, je m'en sors tout juste. Et moins bien qu'il y a quelques années d'ailleurs... entre le moment où j'ai fini de rembourser ma voiture et mon prêt étudiant, j'estime n'avoir eu qu'un an ou deux où j'ai pu vivre sans m'inquiéter financièrement.

Arriver à 2300 ou 2500€ de salaire net de base... mazette... ce sera pour dans... euh.... ben ce sera pour l'échelon 9. En gros. Si j'ai de la chance... j'aurai 42 ans pour les 2300 (en comptant l'isoe dedans, sinon, faut attendre l'échelon 10...), et si je traîne...44.
Ne parlons même pas d'atteindre les 2500€.....

Ce qui est sûr, c'est que quand on est célibataire, ça devient de moins en moins facile de vivre avec ce salaire "pas si indigne"...

Tout pareil (échelon, sentiment...) sauf que j'ai exactement 6 ans de plus que toi, ce qui me fait espérer le 9ème échelon un peu après la cinquantaine....  alors le mot "décourageant" n'est encore pas assez fort me concernant...

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Violet le 3/2/2014, 10:49

Tu as commencé à quel âge Edgar ?

(Je ne pensais pas qu'il y avait tant d'écarts entre nous tous...)

Ce qui me faisait dire que nos salaires n'étaient pas indignes, c'est de vivre avec quelqu'un ( non prof) qui gagne un peu plus de 1000 euros de moins que moi...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par florestan le 3/2/2014, 10:51

@Violet a écrit:Tu as commencé à quel âge Edgar ?

(Je ne pensais pas qu'il y avait tant d'écarts entre nous tous...)

Ce qui me faisait dire que nos salaires n'étaient pas indignes, c'est de vivre avec quelqu'un ( non prof) qui gagne un peu plus de 1000 euros de moins que moi...

 Le "problème" est souvent combien gagne la personne avec qui on vit....

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par coindeparadis le 3/2/2014, 11:56

Un contractuel 1er degré (instituteur suppléant) gagnait il y a 5 ans 1063 euros net. Bien-sûr il n'est pas titulaire mais il aurait gagné 400 euros de plus dans le secondaire : révoltant.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Osmie le 3/2/2014, 11:59

@florestan a écrit:
@Violet a écrit:Tu as commencé à quel âge Edgar ?

(Je ne pensais pas qu'il y avait tant d'écarts entre nous tous...)

Ce qui me faisait dire que nos salaires n'étaient pas indignes, c'est de vivre avec quelqu'un ( non prof) qui gagne un peu plus de 1000 euros de moins que moi...

 Le "problème" est souvent combien gagne la personne avec qui on vit....

Le plus gros problème, qui ne semble effleurer personne : la personne avec qui on vit gagne-t-elle quelque chose ?


Dernière édition par Janne le 3/2/2014, 12:01, édité 1 fois

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par InviteeF le 3/2/2014, 12:01

Pour ceux qui vivent avec quelqu'un. ..

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Osmie le 3/2/2014, 12:03

Qu'est-ce qui est le plus "confortable" ? Vivre seul sur un salaire ou à deux sur un salaire, de prof qui plus est ?

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par InviteeF le 3/2/2014, 12:07

Je pensais aux collègues séparés/divorcés avec enfants (cf l'autre fil) qui ne vivent pas en couple mais à plusieurs sur un salaire.

c'est peut-être à ça que tu faisais référence d'ailleurs, mais avec ta formulation ("vivre avec" pour moi = en couplé,  abus de langage,  je sais) j'ai pensé aux couples dans lesquels M. est prof et Mme au foyer. J'en ai connu plusieurs,  je pense que financièrement aujourd'hui c'est impossible...

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Lefteris le 3/2/2014, 12:09

@B-Becker a écrit:
@Audrey a écrit:Et franchement... dire que nos salaires deviennent dignes quand on accepte d'être PP, ou qu'on prend la charge de 1 ou 2 HSA...ça veut tout dire.
Pour ma part, j'estime que le temps de travail est indissociable du salaire si l'on veut évaluer la "dignité" ou quoi que ce soit d'autre de pertinent. PP + HSA, à moins de bâcler le travail, il me semble que l'on bosse dans les 40h par semaine. Que deviendrait ce salaire ramené aux 35h d'un salarié classique ?
De toute manière,  on ne juge pas du niveau d'un salaire par rapport à son impression subjective de gagner assez ou pas assez, on juge par rapport à une grille indiciaire de corps équivalents , la progression et les débouchés , les éléments de rémunération annexes.

Ceux qui trouvent tout à fait justifié que les enseignants gagnent 30 % de moins que leurs homologues de même catégorie dans la fonction publique, admettent implicitement qu'ils travaillent moins. Ils ont intériorisé le discours officiel niant les préparations, les obligations annexes.

Maintenant, ce déni ne vaut que pour les personnes en place, car c'est l'un des motifs pur lesquels les gens se détournent des concours.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Osmie le 3/2/2014, 12:12

Le problème, c'est que la grille indiciaire de la FB s'arrête au niveau de recrutement licence et ne va pas au-delà (si je ne m'abuse). Il faudrait la reconnaissance indiciaire du Bac+5.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Isidoria le 3/2/2014, 12:19

J'ai une amie qui travaille au ministère de l'écologie et du développement durable après l'IRA, eh bien elle est contente de gagner un salaire après des années de vache maigre, mais ce n'est pas non plus la panacée... et je crois qu'à peu de choses près elle gagne comme nous.
J'ai l'impression que c'est donc la fonction publique entière qu'il faudrait revoir, pas seulement nous les profs.

Personnellement, je suis vraiment très intéressée par ce que vous dites de vos salaires et du coût de la vie, j'ai quitté la France il y a quatre ans, et je crois que rentrer est inenvisageable pour l'instant pour moi...

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Lefteris le 3/2/2014, 12:20

Janne a écrit:Le problème, c'est que la grille indiciaire de la FB s'arrête au niveau de recrutement licence et ne va pas au-delà (si je ne m'abuse). Il faudrait la reconnaissance indiciaire du Bac+5.
Non, la grille indiciaire reconnaît différents niveaux de concours. Mais l'EN est restée à la traîne, même du temps de la licence exigible, un certifié devait avoir fait 4 ans d'études (d'où le titre de maître d'ailleurs), alors que les concours de catégorie A pouvaient se passer dans la 3ème année, en "licence conditionnelle" (cela signifiait qu'on devait avoir sa licence au moment d'intégrer le corps, par exmple concours en mai-juin, et licence obtenue au plus tard en septembre), donc pas d'année "perdue".
A noter qu'aujourd'hui , le capes est revenu à Bac + 4, puisque la 5ème année correspond à l'année de stage , payée comme fonctionnaire, avec ancienneté qui commence à courir , cotisations retraites et tout..

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par User5899 le 3/2/2014, 12:22

Janne a écrit:Le problème, c'est que la grille indiciaire de la FB s'arrête au niveau de recrutement licence et ne va pas au-delà (si je ne m'abuse). Il faudrait la reconnaissance indiciaire du Bac+5.
La grille agrégés reconnaît bac +4.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par johel le 3/2/2014, 12:36

@Audrey a écrit:Et franchement... dire que nos salaires deviennent dignes quand on accepte d'être PP, ou qu'on prend la charge de 1 ou 2 HSA...ça veut tout dire.

Pour ma part, j'ai gravi les deux derniers échelons au choix et au grand choix... j'ai donc gagné un peu de temps. Mais à l'échelon 7, gagner 1890,15 de salaire net de base, auquel allez, soyons fous, je rajoute l'isoe fixe qui s'élève à 99,43€, soit un total de 1989,58... ben oui, je trouve ça vraiment décourageant, et presque insultant. Je suis prof depuis 2002. Ca fait plus de 11 ans que je trime.... et seule, je m'en sors tout juste. Et moins bien qu'il y a quelques années d'ailleurs... entre le moment où j'ai fini de rembourser ma voiture et mon prêt étudiant, j'estime n'avoir eu qu'un an ou deux où j'ai pu vivre sans m'inquiéter financièrement.

Arriver à 2300 ou 2500€ de salaire net de base... mazette... ce sera pour dans... euh.... ben ce sera pour l'échelon 9. En gros. Si j'ai de la chance... j'aurai 42 ans pour les 2300 (en comptant l'isoe dedans, sinon, faut attendre l'échelon 10...), et si je traîne...44.
Ne parlons même pas d'atteindre les 2500€.....

Ce qui est sûr, c'est que quand on est célibataire, ça devient de moins en moins facile de vivre avec ce salaire "pas si indigne"...

PE 15 d'ancienneté 8 ième échelon je gagne 1954 € net. Ah non, pardon 1945 € net depuis ce mois de janvier et l'augmentation de la cotisation retraite...

Alors les 2500 € net, ça sera jamais pour moi je pense.

Je me rends compte que nous sommes vraiment mal payés les PE....

johel
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Lefteris le 3/2/2014, 12:56

@johel a écrit:
Alors les 2500 € net, ça sera jamais pour moi je pense.

.
Si, mais ce sera seulement au 11ème échelon de la classe normale des certifiés/PE/PLP/CPE , indice 658 majoré . Après , au-delà avec la hors-classe  Rolling Eyes 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Lefteris le 3/2/2014, 13:09

@Isidoria a écrit:J'ai une amie qui travaille au ministère de l'écologie et du développement durable après l'IRA, eh bien elle est contente de gagner un salaire après des années de vache maigre, mais ce n'est pas non plus la panacée... et je crois qu'à peu de choses près elle gagne comme nous.
J'ai l'impression que c'est donc la fonction publique entière qu'il faudrait revoir, pas seulement nous les profs.

Personnellement, je suis vraiment très intéressée par ce que vous dites de vos salaires et du coût de la vie, j'ai quitté la France il y a quatre ans, et je crois que rentrer est inenvisageable pour l'instant pour moi...
Un membre de ma famille proche est à l'étranger, il ne rentrera pas aussi tôt que prévu pour cette raison  en partie : sans domicile à lui, vu le coût de la vie, avec une compagne à petit salaire,  il vaut mieux rester à l'étranger , ne serait-ce que pour faire sa carrière plus rapidement (passage au grand choix automatique) et rentrer avec un salaire décent.
Autre intérêt : le fait d'être avancé en échelons donne aussi des points qui permettent de postuler avec plus de chances  pour une académie de son choix. Sinon, on est reversé dans son académie de départ apparemment, qui n'est pas forcément celle qu'on avait choisie (1er poste) . Ensuite, si l'on est tôt au 11ème échelon, on ne peut plus barrer la route pour la HC. Même en traînant, les certifiés n'ayant pas de coup de pouce ayant plus de quatre ans au 11ème échelon passent , avec le système de barème actuel. Il se retrouvent au 6ème échelon de la HC, et trois ans après au dernier. Ca vaut donc la peine d'être relativement jeune au dernier échelon , pour prendre sa retraite avec une pension décente (sans compter les années de bonification) .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par coindeparadis le 3/2/2014, 14:13

Encore faut-il :
1) être dans un pays où le coût de la vie n'est pas trop élevé
2) que la scolarité des enfants soit gratuite ou quasi gratuite

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Cathy le 3/2/2014, 14:54

J'ai voté pour la dernière réponse puisque je suis en pleine reconversion. Et je mesure la chance que j'ai de pouvoir reprendre les études...

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Edgar le 3/2/2014, 15:15

@Violet a écrit:Tu as commencé à quel âge Edgar ?

(Je ne pensais pas qu'il y avait tant d'écarts entre nous tous...)

Ce qui me faisait dire que nos salaires n'étaient pas indignes, c'est de vivre avec quelqu'un ( non prof) qui gagne un peu plus de 1000 euros de moins que moi...

J'ai commencé dans l'EN à 33 ans (j'avais une autre carrière avant bien plus rémunérée), soit il y a 12 ans. J'ai toujours eu le maximum en note admin, ils ne peuvent d'ailleurs plus me donner de points car je suis à la limite, et je suis passé au grand choix, très bons rapports d'inspections, investissement maximum (excessif) dans mes établissements sur de nombreux fronts.

La progression à l'ancienneté de notre système ne prend pas en compte les gens qui entrent en cours de carrière ni leur investissement. En gros, je n'ai absolument aucune chance de rattraper mon retard dans l'EN et si je l'avais mieux compris en y entrant, je n'aurais pas passé autant de temps à travailler et à m'occuper de mes établissements, car mes collègues se moquaient gentiment de moi au début en disant que j'étais une sorte de modèle  Very Happy , mais venant du privé, je ne me rendais pas compte à quel point j'étais en train de me faire avoir par ce système sans rien pouvoir espérer en retour ni aujourd'hui ni demain. Là où j'étais avant l'EN, quand on mouillait la chemise, on était vite repéré et on nous proposait des carrière assez fulgurantes avec des progressions salariales rapides. En un an, j'étais augmenté de l'équivalent de 4 échelons de l'EN dès le début de carrière et ce tous les ans. Je ne dis pas que j'attendais autant dans l'EN, bien loin de là, je savais que j'allais changer d'univers mais je n'attendais quand même pas le néant.

J'ai quitté mon emploi à 32 ans avec le salaire d'un agrégé hors classe et je ne faisais que commencer. Aujourd'hui : 1985 euros nets (quand même) à 45 bientôt..... Bac plus 5 avec expérience de cadre en multinationale. Waouh !  C'est peut-être la source de ma grande désillusion et de ma grande lassitude aujourd'hui.


Dernière édition par Edgar le 3/2/2014, 15:27, édité 2 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par JEMS le 3/2/2014, 15:23

J'ai tenté, j'ai loupé ! Il y a quatre ans, j'ai demandé un détachement dans un autre ministère, mais je n'avais pas les appuis de certains. Les anciens cadres de France Télécom, les militaires dans le retour au civil, eux passent avant nous. Un jour, je retenterai. Mais je ne finirai pas ma carrière à l'EN à temps plein, ça c'est certain.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Saloum le 3/2/2014, 15:27

Je n'ai pas trouvé proposition à mon pied Smile 
J'ai coché la 4ème mais, en réalité, je me tâte encore avant de tenter le grand saut. Je suis TZR depuis le début et je voudrais vérifier si un poste fixe ne serait pas la solution à tous mes maux liés au métier (même si souvent j'en doute).

Saloum
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Lefteris le 3/2/2014, 15:41

@Edgar a écrit:
@Violet a écrit:Tu as commencé à quel âge Edgar ?

(Je ne pensais pas qu'il y avait tant d'écarts entre nous tous...)

Ce qui me faisait dire que nos salaires n'étaient pas indignes, c'est de vivre avec quelqu'un ( non prof) qui gagne un peu plus de 1000 euros de moins que moi...

J'ai commencé dans l'EN à 33 ans (j'avais une autre carrière avant bien plus rémunérée), soit il y a 12 ans. J'ai toujours eu le maximum en note admin, ils ne peuvent d'ailleurs plus me donner de points car je suis à la limite, et je suis passé au grand choix, très bons rapports d'inspections, investissement maximum (excessif) dans mes établissements sur de nombreux fronts.

La progression à l'ancienneté de notre système ne prend pas en compte les gens qui entrent en cours de carrière ni leur investissement. En gros, je n'ai absolument aucune chance de rattraper mon retard dans l'EN et si je l'avais mieux compris en y entrant, je n'aurais pas passé autant de temps à travailler et à m'occuper de mes établissements, car mes collègues se moquaient gentiment de moi au début en disant que j'étais une sorte de modèle  Very Happy , mais venant du privé, je ne me rendais pas compte à quel point j'étais en train de me faire avoir par ce système sans rien pouvoir espérer en retour ni aujourd'hui ni demain. Là où j'étais avant l'EN, quand on mouillait la chemise, on était vite repéré et on nous proposait des carrière assez fulgurantes avec des progressions salariales rapides. En un an, j'étais augmenté de l'équivalent de 4 échelons de l'EN dès le début de carrière et ce tous les ans. Je ne dis pas que j'attendais autant dans l'EN, bien loin de là, je savais que j'aillais changer d'univers mais je n'attendais quand même pas le néant.

J'ai quitté mon emploi à 32 ans avec le salaire d'un agrégé hors classe et je ne faisais que commencer. Aujourd'hui : 1985 euros nets (quand même) à 45 bientôt..... Bac plus 5 avec expérience de cadre en multinationale. Waouh !  C'est peut-être la source de ma grande désillusion et de ma grande lassitude aujourd'hui.

Le tort de l'EN, c'est de ne pas reclasser les gens qui viennent du privé. C'est déjà très limite quand on vient d'une autre administration, mais au moins il y a un reclassement, même s'il y a beaucoup à redire.

Les têtes pensantes de l'EN voient que le recrutement s'est tari brutalement, et cela semble désormais inexorable. Après les matières scientifiques, ça a gagné les langues, puis les matières littéraires, et la situation actuelle dans les facs permet d'anticiper un recul pour des années encore.
Or, parallèlement, il y a de plus en plus de chômage, de difficultés professionnelles , et il y aurait là un vivier important de gens en milieu de carrière qui préfèreraient basculer dans l'EN que chercher autre chose, si un reclassement limitait la perte financière .

Ca a été institué pour l'enseignement pro , exactement pour ces raisons, donc personne ne l'ignore . Pourquoi ne pas se pencher au plus vite sur la question ? Je ne comprends vraiment pas la stratégie ...  scratch 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Leclochard le 3/2/2014, 18:02

@Lefteris a écrit:
@Isidoria a écrit:J'ai une amie qui travaille au ministère de l'écologie et du développement durable après l'IRA, eh bien elle est contente de gagner un salaire après des années de vache maigre, mais ce n'est pas non plus la panacée... et je crois qu'à peu de choses près elle gagne comme nous.
J'ai l'impression que c'est donc la fonction publique entière qu'il faudrait revoir, pas seulement nous les profs.

Personnellement, je suis vraiment très intéressée par ce que vous dites de vos salaires et du coût de la vie, j'ai quitté la France il y a quatre ans, et je crois que rentrer est inenvisageable pour l'instant pour moi...
Un membre de ma famille proche est à l'étranger, il ne rentrera pas aussi tôt que prévu pour cette raison  en partie : sans domicile à lui, vu le coût de la vie, avec une compagne à petit salaire,  il vaut mieux rester à l'étranger , ne serait-ce que pour faire sa carrière plus rapidement (passage au grand choix automatique) et rentrer avec un salaire décent.
Autre intérêt : le fait d'être avancé en échelons donne aussi des points qui permettent de postuler avec plus de chances  pour une académie de son choix. Sinon, on est reversé dans son académie de départ apparemment, qui n'est pas forcément celle qu'on avait choisie (1er poste) . Ensuite, si l'on est tôt au 11ème échelon, on ne peut plus barrer la route pour la HC. Même en traînant, les certifiés n'ayant pas de coup de pouce ayant plus de quatre ans au 11ème échelon passent , avec le système de barème actuel. Il se retrouvent au 6ème échelon de la HC, et trois ans après au dernier. Ca vaut donc la peine d'être relativement jeune au dernier échelon , pour prendre sa retraite avec une pension décente (sans compter les années de bonification) .

C'est quoi une pension décente ? 2500, 2800 euros, 3000 euros ?...  scratch 

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par Lefteris le 3/2/2014, 18:03

@Leclochard a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Isidoria a écrit:J'ai une amie qui travaille au ministère de l'écologie et du développement durable après l'IRA, eh bien elle est contente de gagner un salaire après des années de vache maigre, mais ce n'est pas non plus la panacée... et je crois qu'à peu de choses près elle gagne comme nous.
J'ai l'impression que c'est donc la fonction publique entière qu'il faudrait revoir, pas seulement nous les profs.

Personnellement, je suis vraiment très intéressée par ce que vous dites de vos salaires et du coût de la vie, j'ai quitté la France il y a quatre ans, et je crois que rentrer est inenvisageable pour l'instant pour moi...
Un membre de ma famille proche est à l'étranger, il ne rentrera pas aussi tôt que prévu pour cette raison  en partie : sans domicile à lui, vu le coût de la vie, avec une compagne à petit salaire,  il vaut mieux rester à l'étranger , ne serait-ce que pour faire sa carrière plus rapidement (passage au grand choix automatique) et rentrer avec un salaire décent.
Autre intérêt : le fait d'être avancé en échelons donne aussi des points qui permettent de postuler avec plus de chances  pour une académie de son choix. Sinon, on est reversé dans son académie de départ apparemment, qui n'est pas forcément celle qu'on avait choisie (1er poste) . Ensuite, si l'on est tôt au 11ème échelon, on ne peut plus barrer la route pour la HC. Même en traînant, les certifiés n'ayant pas de coup de pouce ayant plus de quatre ans au 11ème échelon passent , avec le système de barème actuel. Il se retrouvent au 6ème échelon de la HC, et trois ans après au dernier. Ca vaut donc la peine d'être relativement jeune au dernier échelon , pour prendre sa retraite avec une pension décente (sans compter les années de bonification) .

C'est quoi une pension décente ? 2500, 2800 euros, 3000 euros ?...   scratch 
Le meilleur pourcentage du dernier traitement, sachant que le maxi est de 75% , ce que peu atteignent...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage : qui voudrait changer de métier ?

Message par atrium le 3/2/2014, 18:04

@Leclochard a écrit:
C'est quoi une pension décente ? 2500, 2800 euros, 3000 euros ?...   scratch 

ça existe, ça?  scratch 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum