Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Helene_de_Troie le Ven 24 Avr 2015 - 20:34

Les élèves qui échouent l'ensemble de leurs matières ont 18 en EPS... Comme par hasard!

Je ne dis pas que les collègues sont des sous-profs... Mais de là, à considérer l'EPS une matière... J'éclate de rire à chaque fois qu'un prof d'EPS se met à donner des leçons sur la gestion de classe...

Helene_de_Troie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Carnyx le Ven 24 Avr 2015 - 20:34

@Ancolie a écrit:
Cripure a écrit:
@Ancolie a écrit:Quand ça commence par " Nous, en EPS,...", je fais ma liste de courses Embarassed

Faut sortir le Bingo pédago Very Happy

Laughing  Je peux le commander direct au Ministère, non?

Un exemplaire ici :
http://rirerecre.fr/le-loto-pedago/

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par *Fifi* le Ven 24 Avr 2015 - 20:44

@Helene_de_Troie a écrit:Les élèves qui échouent l'ensemble de leurs matières ont 18 en EPS... Comme par hasard!

Je ne dis pas que les collègues sont des sous-profs... Mais de là, à considérer l'EPS une matière... J'éclate de rire à chaque fois qu'un prof d'EPS se met à donner des leçons sur la gestion de classe...
Je suis un peu surprise de certaines réactions, l'EPS est une matière... et on peut trouver des élèves en grandes difficultés scolaires mais sportifs.

Enfin, il ne faut pas, je pense, généraliser. Chez nous, nous avons des profs pas du tout novlangue ou pédago. Leurs moyennes sont loin d'être les plus hautes pour le coup !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Finrod le Ven 24 Avr 2015 - 20:47

@*Fifi* a écrit:
@Helene_de_Troie a écrit:Les élèves qui échouent l'ensemble de leurs matières ont 18 en EPS... Comme par hasard!

Je ne dis pas que les collègues sont des sous-profs... Mais de là, à considérer l'EPS une matière... J'éclate de rire à chaque fois qu'un prof d'EPS se met à donner des leçons sur la gestion de classe...
Je suis un peu surprise de certaines réactions, l'EPS est une matière... et on peut trouver des élèves en grandes difficultés scolaires mais sportifs.

Enfin, il ne faut pas, je pense, généraliser. Chez nous, nous avons des profs pas du tout novlangue ou pédago. Leurs moyennes sont loin d'être les plus hautes pour le coup !

Surtout que la gestion de classe en EPS, bonjour, c'est pas du gâteau.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ergo le Ven 24 Avr 2015 - 20:49

+1 ! Je ne voudrais pas avoir à tenir une classe dans un gymnase...sans parler de la piscine.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par *Fifi* le Ven 24 Avr 2015 - 20:53

@Finrod a écrit:
@*Fifi* a écrit:
@Helene_de_Troie a écrit:Les élèves qui échouent l'ensemble de leurs matières ont 18 en EPS... Comme par hasard!

Je ne dis pas que les collègues sont des sous-profs... Mais de là, à considérer l'EPS une matière... J'éclate de rire à chaque fois qu'un prof d'EPS se met à donner des leçons sur la gestion de classe...
Je suis un peu surprise de certaines réactions, l'EPS est une matière... et on peut trouver des élèves en grandes difficultés scolaires mais sportifs.

Enfin, il ne faut pas, je pense, généraliser. Chez nous, nous avons des profs pas du tout novlangue ou pédago. Leurs moyennes sont loin d'être les plus hautes pour le coup !

Surtout que la gestion de classe en EPS, bonjour, c'est pas du gâteau.
C'est clair, je me dis souvent que je les plains franchement avec toutes leurs activités et les risques d'accident, sans parler de tous les moments "off" (trajets vers le gymnase, temps où ils sont dans les vestiaires) mais sous la responsabilité des profs. Sans parler du fait que les élèves sont plus difficiles à gérer dans cet espace ""plus libre"" que dans une salle de cours.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Cut Hélène de Troie sur l'EPS

Message par Serge le Ven 24 Avr 2015 - 20:54

Certains commentaires sont ahurissants de mépris Shocked
Le sport ne serait pas une matière parce que des notes y sont bonnes, et parce qu'un élève pas scolaire réussirait s'épanouir en discipline sportive ou artistique ?
Et si un élève a 14 en latin (parce qu'il a appris des déclinaison ou s'y connait en mythologie) alors que je lui mets 9 en français, je dois considérer que le latin n'est pas une matière non plus ?

Ah, on me dit dans l'oreillette que le latin n'est plus une matière. Au temps pour moi.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par ycombe le Ven 24 Avr 2015 - 21:58

@JPhMM a écrit:
@Ergo a écrit:Bouh, honte aux profs de calculatrice !
Profs de calcul professeur

ou de chiffres, à la limite.
Non, pas chiffres. Les élèves ne savent plus faire la différence entre chiffre et nombre.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ancolie le Ven 24 Avr 2015 - 22:08

@Carnyx a écrit:
@Ancolie a écrit:
Cripure a écrit:
Faut sortir le Bingo pédago Very Happy

Laughing  Je peux le commander direct au Ministère, non?

Un exemplaire ici :
http://rirerecre.fr/le-loto-pedago/

Laughing Laughing Merci.


Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ronin le Ven 24 Avr 2015 - 22:11

Vous êtes inférieurs aux PE, épicétout.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Guillaume le Grand le Ven 24 Avr 2015 - 22:36

Cripure a écrit:
@Ergo a écrit:Je ne sais pas si c'est une légende urbaine ou un fait, mais j'ai cru entendre dire un jour que les réformes étaient souvent d'abord introduites par l'EPS, puis par les langues avant d'être généralisées. Un connaisseur pourra peut-être me dire si cette rumeur est fausse ou si elle s'est parfois vérifiée.
EPS+langues+histoire-géo.
A l'autre bout, philosophie Very Happy
Me demande bien pourquoi... Pourtant, PauvreYorick doit être charmant en réunion Novlangue & Progressisme mdr
Un exemple pour l'histoire-géo? je ne comprend pas votre remarque

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 22:39

Je crois que Cripure dit simplement que des profs d'HG sont généralement en première ligne dans les innovations en matière de pédagogie.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Guillaume le Grand le Ven 24 Avr 2015 - 22:39

euh.. lesquelles?

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Avr 2015 - 22:41

Ah, là, c'est sa théorie, je lui laisse le soin de développer. Very Happy (d'autant que moi, l'innovation pédagogique, c'est pas trop mon fort)

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ancolie le Ven 24 Avr 2015 - 22:42

@Ronin a écrit:Vous êtes inférieurs aux PE, épicétout.
PE: petits enseignants? Laughing ok je sors Razz

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par archeboc le Ven 24 Avr 2015 - 22:48

@Ergo a écrit:+1 ! Je ne voudrais pas avoir à tenir une classe dans un gymnase...sans parler de la piscine.

Bof, à la piscine, il y a un surveillant de baignade, donc c'est lui le responsable si un morpion se noie, non ? Alors qu'au gymnase, c'est l'enseignant d'EPS qui doit tout faire, sécurité comprise. Si pendant la mise en place, un élève fait le mariole sur un trampoline et se casse le cou, là, oui, je préfère que ce ne soit pas avec moi.

Pour en revenir au sujet : les enseignants d'EPS sont vexés depuis longtemps de ne pas être pris pour des enseignants à part entière, et c'est pour cette raison qu'ils ont très tôt mis la main à la pâte des sciences de l'éducation.

Le jargon sert d'abord de marqueur identitaire : il y a ceux qui le comprennent et ceux qui restent dehors. Le problème, c'est lorsque le jargon devient le masque d'autre chose : la vacuité d'un discours, l'imposture d'une discipline qui brasse du vent. Pour l'EPS, je ne suis pas assez fort pour me prononcer, sauf que je me souviens des bouquins de Parlebas, jargonneux au possible et où pourtant on trouvait des idées intéressantes.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Denys le Ven 24 Avr 2015 - 22:59

Je suis d'accord avec Archeboc et Ergo. Nous (pas moi, je m'en fous) avons un complexe d'infériorité depuis que nous ne voulons plus n'etre que des gros muscles (vers 1980, époque Hébrard). Alors vint le temps de la masturbation intellectuelle.....Qui n'a rien à voir avec l'apprentissage bien concret de l'AUTORITE face à des gamins de ZEP !

_________________
Golding, Follett, Grisham, M.Connelly, Grangé, T.Harris, Merle, King, JM.Denis, Azzedine.

Denys
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Volubilys le Ven 24 Avr 2015 - 23:09

Moi je suis prof de tout, et ben je peux vous dire que le sport c'est loin d'être de tout repos, la gestion du groupe est au minimum difficile, et le risque physique loin d'être négligeable (un imbécile ou un maladroit peut ce tuer) et je vous conseille la gestion dans le même groupe de 30 élèves d'un hyperactif, d'un hémophile, d'un dyspraxique, de 10 pas motivés et de 10 sportifs... le tout dans 100m² non chauffé...

Moi j'admire les prof d'eps...

Mais leur jargon dans les programmes est ridicule!

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Presse-purée le Ven 24 Avr 2015 - 23:13

@Volubilys a écrit:

Mais leur jargon dans les programmes est ridicule!

Je ne suis paas d'accord avec toi, sur ce point.
Je trouve la lettre du SNEP très convaincante. Les programmes sont destinés à des professionnels, alors on utilise un langage de professionnel.


Je suis davantage inquiet quand, dans un texte destiné à des professionnels, on te dit que le langage grammatical ne sert à rien et qu'on ne prend pas la peine de nommer ce que les élèves sont censés maîtriser à la fin du cycle 4.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Presse-purée le Ven 24 Avr 2015 - 23:14

@kero a écrit:

Il est marrant de voir que même Libération se sent obligé de surfer sur la vague de mécontentement, mais le fait sur l'aspect qui est sans doute le plus accessoire de tout ce qu'il se passe.

J'ai eu 10, c'était facile.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Volubilys le Ven 24 Avr 2015 - 23:20

@Presse-purée a écrit:
@Volubilys a écrit:

Mais leur jargon dans les programmes est ridicule!

Je ne suis paas d'accord avec toi, sur ce point.
Je trouve la lettre du SNEP très convaincante. Les programmes sont destinés à des professionnels, alors on utilise un langage de professionnel.


Je suis davantage inquiet quand, dans un texte destiné à des professionnels, on te dit que le langage grammatical ne sert à rien et qu'on ne prend pas la peine de nommer ce que les élèves sont censés maîtriser à la fin du cycle 4.
Et ben moi, professionnel a qui s'adresse les programmes, j'y pige que dalle, je trouve ça ridicule et j'ai l'impression qu'on se fiche de moi! Mais c'est vrai, je ne suis que prof de tout...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par eleonore69 le Ven 24 Avr 2015 - 23:21

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Ah, là, c'est sa théorie, je lui laisse le soin de développer. Very Happy (d'autant que moi, l'innovation pédagogique, c'est pas trop mon fort)

idem !

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Ænésidème le Ven 24 Avr 2015 - 23:50

@roxanne a écrit:Il y a aussi que l'EPS est depuis quelques années une matière très pro-compétences et projets.

Mais ce qui a du sens en EPS n'en a pas forcément dans d'autres matières. Voilà la raison pour la quelle j'ai une sainte horreur de la pédagogie, qui fait mine de traiter des disciplines en général.
Il est en effet évident qu'en éducation physique et sportive il ait fallu développer un système d'évaluation qui porte sur les compétences et non sur les performances.
Mais cette évidence se retourne en philosophie : prétendre y évaluer des compétences, c'est penser chimériquement pouvoir objectiver les capacités critiques des élèves. Rien de plus fou et de plus dangereux pour la liberté de penser.
C'est donc pour une même exigence d'équité dans l'évaluation et de caractère constructif de la notation que l'on fait en EPS et en philosophie des choix diamétralement opposés : modéliser la mesure de compétence dans l'un, hiérarchiser les pures performances des élèves dans l'autre. (En philo on note la copie, en tant que performance, pas l'élève !)

(et allez faire de l'enseignement interdisciplinaire avec tout ça !)


Dernière édition par Aenésidème le Ven 24 Avr 2015 - 23:53, édité 1 fois

Ænésidème
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Presse-purée le Ven 24 Avr 2015 - 23:53

Aenésidème a écrit:
@roxanne a écrit:Il y a aussi que l'EPS est depuis quelques années une matière très pro-compétences et projets.

Mais ce qui a du sens en EPS n'en a pas forcément dans d'autres matières. Voilà la raison pour la quelle j'ai une sainte horreur de la pédagogie, qui fait mine de traiter des disciplines en général.
Il est en effet évident qu'en éducation physique et sportive il ait fallu développer un système d'évaluation qui porte sur les compétences et non sur les performances.
Mais cette évidence se retourne en philosophie : prétendre y évaluer des compétences, c'est penser chimériquement pouvoir objectiver les capacités critiques des élèves. Rien de plus fou et de plus dangereux pour la liberté de penser.
C'est donc pour une même exigence d'équité dans l'évaluation et de caractère constructif de la notation que l'on fait en EPS et en philosophie des choix diamétralement opposés : modéliser la mesure de compétence dans l'un, hiérarchiser les pures performances des élèves dans l'autre. (En philo on note la copie, en tant que performance, pas l'élève !)

(et allez faire de l'enseignement interdisciplinaire avec tout ça !)

+1

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par Albert Jarl le Sam 25 Avr 2015 - 0:22

Cripure a écrit:
@Ergo a écrit:Je ne sais pas si c'est une légende urbaine ou un fait, mais j'ai cru entendre dire un jour que les réformes étaient souvent d'abord introduites par l'EPS, puis par les langues avant d'être généralisées. Un connaisseur pourra peut-être me dire si cette rumeur est fausse ou si elle s'est parfois vérifiée.
EPS+langues+histoire-géo.
A l'autre bout, philosophie Very Happy

SVT et Physique chimie avant l'HG. De mon humble point de vue en tous cas.

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vexés, des profs d'EPS défendent leur «novlangue»

Message par ycombe le Sam 25 Avr 2015 - 1:01

Il y a une erreur dans le titre, si quelqu'un peut le changer.

Spoiler:

Il faut remplacer «Vexés» par «Ivres».

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum