Réforme du collège : Guerre du tweet

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Seikilos le Jeu 11 Juin 2015 - 6:31

@neo-fit a écrit:Je ne voudrais pas décevoir MilaSaintAnne, alors voilà ma question.
J'ai d'abord essayé de trouver la réponse par une recherche autonome, sans succès alors je me tourne vers l'aide par les pairs.
J'ai mis #college2016 dans mon 1er tweet en espérant qu'il viendrait se loger parmi les autres de ce sujet mais je ne le vois nulle part : j'ai l'impression que c'est par manque d'abonnés, n'est-ce pas ?
Aurait-il fallu que je réponde à un tweet de @najatvb puisque cela la concerne ?
Si c'est le cas, je devrais pouvoir le supprimer et le récréer en réponse, non ?
autodérision:
ceux qui connaissent mes messages, vous imaginez 140 caractères c'est mission impossible.

On voit bien le tweet en question, pas de rapport avec le nombre d'abonnés. Un compte avec 0 abonnés peut tweeter, et le tweet sera, à l'aide du hashtag, référencé comme les autres et visible par tous ceux qui chercheront #college2016 Razz


Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 6:38

@Seikilos a écrit:

On voit bien le tweet en question, pas de rapport avec le nombre d'abonnés. Un compte avec 0 abonnés peut tweeter, et le tweet sera, à l'aide du hashtag, référencé comme les autres et visible par tous ceux qui chercheront #college2016 Razz
Merci Seikilos pour cette réactivité mais comment se fait-il que je ne le vois pas ? Où l'avez-vous lu ?

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par doctor who le Jeu 11 Juin 2015 - 10:45

Si tu visualises sur ordi les messages répertoriés par un hashtag donné, tu peux cocher en haut "Tout" ou "Autre-chose-dont-je-ne-me-souviens-pas-le-nom". Si tu coches "tout", tu vois les derniers qui ont été postés, dont le tien.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Seikilos le Jeu 11 Juin 2015 - 10:54

@neo-fit a écrit:
@Seikilos a écrit:

On voit bien le tweet en question, pas de rapport avec le nombre d'abonnés. Un compte avec 0 abonnés peut tweeter, et le tweet sera, à l'aide du hashtag, référencé comme les autres et visible par tous ceux qui chercheront #college2016 Razz
Merci Seikilos pour cette réactivité mais comment se fait-il que je ne le vois pas ? Où l'avez-vous lu ?

En ce qui me concerne je l'ai vu en allant sur le compte @br1borion.

Sinon, comme le dit doctor who : pour tout voir, il faut cliquer sur "tout" (ou "direct) et non pas laisser sur "top".

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.

Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 12:17

@doctor who a écrit:Si tu visualises sur ordi les messages répertoriés par un hashtag donné, tu peux cocher en haut "Tout" ou "Autre-chose-dont-je-ne-me-souviens-pas-le-nom". Si tu coches "tout", tu vois les derniers qui ont été postés, dont le tien.
Je visualise par le navigateur Safari, j'ai tapé #college2016, en haut de la fenêtre "Top" est souligné et dans Autres options "Tout" est coché mais je ne vois pas mon tweet, c'est pas que je veux l'admirer mais je me dis que si je ne le vois pas alors j'en rate peut être d'autres parce que je ne fais pas ce qu'il faut.
Ce qui est curieux, c'est que je n'ai pas l'impression d'arriver toujours au même endroit en faisant pourtant toujours la même chose : une rechercher par #college2016
Par exemple par hasard, je suis tombée sur mes 2 tweets au milieu d'autres mais ça n'est arrivé qu'une fois. 
Merci à vous deux pour l'aide apportée

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Seikilos le Jeu 11 Juin 2015 - 13:24

@neo-fit a écrit:
@doctor who a écrit:Si tu visualises sur ordi les messages répertoriés par un hashtag donné, tu peux cocher en haut "Tout" ou "Autre-chose-dont-je-ne-me-souviens-pas-le-nom". Si tu coches "tout", tu vois les derniers qui ont été postés, dont le tien.
Je visualise par le navigateur Safari, j'ai tapé #college2016, en haut de la fenêtre "Top" est souligné et dans Autres options "Tout" est coché mais je ne vois pas mon tweet, c'est pas que je veux l'admirer mais je me dis que si je ne le vois pas alors j'en rate peut être d'autres parce que je ne fais pas ce qu'il faut.
Ce qui est curieux, c'est que je n'ai pas l'impression d'arriver toujours au même endroit en faisant pourtant toujours la même chose : une rechercher par #college2016
Par exemple par hasard, je suis tombée sur mes 2 tweets au milieu d'autres mais ça n'est arrivé qu'une fois. 
Merci à vous deux pour l'aide apportée

Il faut comprendre la chose comme un fil d'actualité : les tweets s'affichent au fur et à mesure qu'ils sont publiés. C'est donc normal de ne pas toujours voir la même chose lors d'une recherche de hashtag.

Si je fais une recherche de tweets qui comprennent le hashtag "#college2016" et que je regarde le "Direct", je vais voir les plus récents en premier (le seul risque serait d'avoir la flemme de remonter le fil, mais c'est un problème qui n'est pas lié à twitter mais à l'utilisateur).
Donc, en théorie, je peux voir tous les tweets au monde qui comprennent ce hashtag, qu'ils aient été envoyés il y a 2 ans ou 2 minutes ; le seul truc c'est de penser à les regarder dans "Direct" et pas dans "Top", sinon seuls certains sont affichés (les plus populaires par exemple), et là, il y a un risque d'en louper.

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.

Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 14:30

OK merci pour Direct, j'ai pas peur de remonter le temps mais toujours pas les miens, pas grave j'en vois déjà beaucoup plus. Merci

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Seikilos le Jeu 11 Juin 2015 - 14:43

@neo-fit a écrit:OK merci pour Direct, j'ai pas peur de remonter le temps mais toujours pas les miens, pas grave j'en vois déjà beaucoup plus. Merci

Un petit tour par ici ? https://support.twitter.com/articles/20171360-pourquoi-mon-profil-napparait-il-pas-dans-les-recherches
(C'est vrai que dans le fil on ne les voit pas. Par contre, l'un d'entre eux emploi le hashtag #college1016... Wink )

_________________
Inter deum et diabolum semper musica est.

Seikilos
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Jeu 11 Juin 2015 - 17:01

@Seikilos a écrit:
@neo-fit a écrit:OK merci pour Direct, j'ai pas peur de remonter le temps mais toujours pas les miens, pas grave j'en vois déjà beaucoup plus. Merci

Un petit tour par ici ? https://support.twitter.com/articles/20171360-pourquoi-mon-profil-napparait-il-pas-dans-les-recherches
(C'est vrai que dans le fil on ne les voit pas. Par contre, l'un d'entre eux emploi le hashtag #college1016... Wink )
Direct ou Tout : OK, pas de protection des tweets : ils devraient être publics. Je ne comprends pas.
Merci pour la coquille, j'ai corrigé.

Quelques heures plus tard : 
Ca y est, on dirait qu'on les voit.
Et mince, je me suis pris le pied dans le tapis dans une de mes réponses.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Dim 14 Juin 2015 - 23:38

Laurent Fillion a proposé un EPI sur le site du Café Pédagogique
http://www.cafepedagogique.net/searchcenter/Pages/Results.aspx?k=epi
Il faut bien reconnaître qu'il tient bien mieux la route que les 4 simulacres proposés par le MEN.
Mais, il me manque encore un petit quelque chose ( Wink ) pour être totalement convaincue.
Alors voilà ce que j'ai répondu (pour le titre, j'hésite entre "EPI mort-né" et "liberté pédagogique")
N'hésitez pas à retweeter, si vous pensez que ça le mérite.
https://twitter.com/br1borion/status/610178775976771584

En fait, mieux vaut retweeter ci-dessous (ci-dessus a un pb de lien avec le doc)
br1borion: @laurentfillion Et là ça marche ? https://t.co/tZBjxr4bEv http://t.co/5jWLVWCXLH
https://twitter.com/br1borion/status/610567103888777216
Et voilà le lien direct vers mon doc.

https://dl.dropboxusercontent.com/u/13570615/TwitterDocumentsReformeCollege2016/QuestionsSurEpiFrancaisHg.pdf
(nouveau lien)
Fichiers joints
QuestionsSurEpiFrancaisHg.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(52 Ko) Téléchargé 6 fois


Dernière édition par neo-fit le Mar 16 Juin 2015 - 2:27, édité 2 fois (Raison : nouveau lien)

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Lun 15 Juin 2015 - 23:42

Cet EPI a-t-il été conçu par cet enseignant seul ou en concertation avec un collègue de lettres?
Ma lecture n'a peut-être pas été suffisamment attentive et je n'enseigne plus au collège depuis pas mal d'années, mais il me semble que ce qui est proposé demande bien peu d'expertise. Bref, je ne vois pas l'intérêt de se mettre à deux professeurs pour faire ce à quoi un seul suffit. Par ailleurs, le côté "pratique" est, somme toute, bien léger. Bref, si la proposition n'est pas inintéressante, je ne vois pas en quoi elle est novatrice, en quoi elle aurait besoin du cadre spécifique des EPI pour émerger et je ne vois pas du tout pourquoi elle intéresserait davantage les élèves que d'habitude...
Dernière remarque, non des moindres, je trouve: je ne suis pas certaine que tout le monde arrive à faire qqch de solide avec les EPI et je n'ai aucune confiance dans les formations prévues. Alors, mieux vaut de bons cours disciplinaires dans lesquels l'interdisciplinarité plutôt que des EPI qui laissent la porte ouverte à bien des dérives (au hasard, construction de cabanes!).

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Audrey le Lun 15 Juin 2015 - 23:47

Et puis franchement, pour les élèves, en français, rédiger 4 lettres en 10h (si j'ai bien compris), on va naviguer entre lassitude et galère... faire rédiger un texte long aux élèves dans ce type de projet nécessite de les motiver constamment, et d'être au moins deux pour à la fois cadrer, pousser à travailler, corriger, guider, inspirer...
Je sais de quoi je parle, j'ai mené régulièrement ce type de travail. L'an dernier, en 6e, on était même 3 pour une séance avec 24 élèves répartis en groupe, afin d'écrire un conte: ma collègue d'HG, moi, et l'écrivain dont l'oeuvre nous avait inspirées. Eh beh franchement, on a passé bien plus de 10h pour produire ce qui est attendu en termes de longueur par l'EPI présenté plus haut. On a cru qu'on n'en sortirait jamais, et c'était pourtant une bonne classe...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par JPhMM le Lun 15 Juin 2015 - 23:51

Il tire beaucoup à couverture à lui quand même Laughing
Et puis c'est tellement artificiel. Les élèves ne sont-ils pas censés y trouver du sens à leurs apprentissages disciplinaires ? Dans l'EPI proposé, on cherche encore. Un peu comme si un(e) collège d'anglais et moi nous donnions des exercices de mathématiques écrits en anglais pour dire que nous faisons un EPI langues et cultures régionales et étrangères.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Iphigénie le Lun 15 Juin 2015 - 23:57

qu'est-ce que ça m'aurait fait suer ce genre de truc comme élève!
Et quelques pages de Quatrevint-treize me paraissent drôlement plus intéressantes à étudier que cette fausse invention qui doit respecter les connaissances que l'élève n'a pas et les grilles de consignes qui te donnent la migraine rien qu'à la voir...
J'ai l'impression qu'en fait d'interdisciplinarité, ça revient à ne faire ni du français ni de l'histoire mais un entre-deux indigeste...
Comme dit Audrey, pour avoir expérimenté, pour ma part, l'écriture de contes en seconde, on y passe bien plus que 10 heures si on veut que ce soit lisible et que ça tienne debout.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Olympias le Lun 15 Juin 2015 - 23:58

@gluche a écrit:Cet EPI a-t-il été conçu par cet enseignant seul ou en concertation avec un collègue de lettres?
Ma lecture n'a peut-être pas été suffisamment attentive et je n'enseigne plus au collège depuis pas mal d'années, mais il me semble que ce qui est proposé demande bien peu d'expertise. Bref, je ne vois pas l'intérêt de se mettre à deux professeurs pour faire ce à quoi un seul suffit. Par ailleurs, le côté "pratique" est, somme toute, bien léger. Bref, si la proposition n'est pas inintéressante, je ne vois pas en quoi elle est novatrice, en quoi elle aurait besoin du cadre spécifique des EPI pour émerger et je ne vois pas du tout pourquoi elle intéresserait davantage les élèves que d'habitude...
Dernière remarque, non des moindres, je trouve: je ne suis pas certaine que tout le monde arrive à faire qqch de solide avec les EPI et je n'ai aucune confiance dans les formations prévues. Alors, mieux vaut de bons cours disciplinaires dans lesquels l'interdisciplinarité plutôt que des EPI qui laissent la porte ouverte à bien des dérives (au hasard, construction de cabanes!).
Eh oui ! Mais ce n'est pas du temps la tendance de l'Unsa.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par JPhMM le Lun 15 Juin 2015 - 23:59

@Iphigénie a écrit:qu'est-ce que ça m'aurait fait suer ce genre de truc comme élève!
Et quelques pages de Quatrevint-treize me paraissent drôlement plus intéressantes à étudier que cette fausse invention qui doit respecter les connaissances que l'élève n'a pas et les grilles de consignes qui te donnent la migraine rien qu'à la voir...
J'ai l'impression qu'en fait d'interdisciplinarité, ça revient à ne faire ni du français ni de l'histoire mais un entre-deux indigeste...
Comme dit Audrey, pour avoir expérimenté, pour ma part, l'écriture de contes en seconde, on y passe bien plus que 10 heures si on veut que ce soit lisible et que ça tienne debout.
Oui c'est ça. C'est tellement inventé, artificiel, faux !
Le genre de truc que je haïssais quand j'étais élève, j'avais tellement l'impression qu'on me prenait pour un con.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Audrey le Mar 16 Juin 2015 - 0:03

Nous, quand on faisait un IDD lettres histoire, on constituait des caisses de livres sur la thématique choisie, et tous les élèves devaient en lire pour acquérir les connaissances requises pour rédiger/ fabriquer des questions/ faire des affiches/ conter, selon les projets menés.

On leur demandait de relever des infos sur le thème grâce à un tableau présentant différentes rubriques, infos qu'ils pouvaient réutiliser ensuite dans leurs divers écrits.

On allait aussi sur internet, on regardait des vidéos documentaires, on étudiait tous les manuels scolaires d'HG et de litt pour trouver des images, des textes, des schémas.

Mais écrire en suivant constamment le même schéma, à partir d'une fiche de questions, boudiou, que c'est chiant et répétitif...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par JPhMM le Mar 16 Juin 2015 - 0:04

Et genre tâche complexe, ça se pose là.

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Audrey le Mar 16 Juin 2015 - 0:10

En fait, une seule rédaction de lettres suffirait amplement.

A côté de ça, il semblerait plus pertinent de travailler la recherche documentaire, la classification des différentes sources utilisées, ... mais en 4e, désolée, je ne trouve pas que ça rentre franchement dans le travail essentiel à mener.

Si faire un EPI Lettres/ machin truc consiste toujours à "rédiger qqch" pour faire intervenir le français, on va franchement non seulement s'emmerder, emmerder les élèves, mais aussi passer à côté de connaissances et méthodes propres au cours de français. Pour écrire bien dans un projet long, il faut un réel travail de la langue, sur une très longue durée, en tout petit groupe, pour réellement faire progresser chacun. Sinon, ça se résume bien souvent à "Bon, ok, ce groupe là pédale dans la semoule alors que je leur ai dit 10 fois de retravailler l'emploi des pronoms et le lexique, je vais décoincer le truc en rédigeant moi-même la phrase: on n'aura jamais fini dans les temps sinon!!"...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Presse-purée le Mar 16 Juin 2015 - 0:24

Ce que je remarque surtout, c'est que ça va être prétexte à des concours de celui qui pisse le plus loin. "Mon EPI est plus beau que le tien!"; "Regardez mon bel EPI avec de la tâche complexe dedans!" et autres joyeusetés.

P.S.: ça ne règle toujours pas la question de la pertinence PEDAGOGIQUE de la transformation de la discipline langues et cultures de l'Antiquité en EPI. Mais dès qu'on aborde ce sujet, c'est le grand silence ou alors c'est le "mais le latin c'est un truc de salaud d'élitiste".

Les ringards ne sont pas là où on le croit...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par JPhMM le Mar 16 Juin 2015 - 0:25

Oui.
Enfumage classique. De toute façon j'ai jamais su pisser loin, alors... Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Mar 16 Juin 2015 - 2:16

@gluche a écrit:Bref, je ne vois pas l'intérêt de se mettre à deux professeurs pour faire ce à quoi un seul suffit. Par ailleurs, le côté "pratique" est, somme toute, bien léger. Bref, si la proposition n'est pas inintéressante, je ne vois pas en quoi elle est novatrice, en quoi elle aurait besoin du cadre spécifique des EPI pour émerger et je ne vois pas du tout pourquoi elle intéresserait davantage les élèves que d'habitude...
C'est ce que j'ai essayé de faire dans ma réponse, tout en restant courtoise et en commençant en douceur pour qu'il lise jusqu'au bout car l'ambiance sur Twitter (que je découvre) et entre certains de ces membres est comment dire …
En fait, j'ai eu un problème avec les documents joints :
Voici ma réponse : https://dl.dropboxusercontent.com/u/13570615/TwitterDocumentsReformeCollege2016/QuestionsSurEpiFrancaisHg.pdf
ou sur twitter br1borion: https://twitter.com/br1borion/status/610567103888777216
@laurentfillion Et là ça marche ? https://t.co/tZBjxr4bEv http://t.co/5jWLVWCXLH
L'as-tu lu Gluche ?

Twitter est très suivi (par l'Elysée et par la cellule com de NVB, apparemment d'après les médias) et je crois que c'est intéressant de prendre 1 à 1 les arguments, propositions… et d'essayer de les démonter.
Je suis contente que mon post déclenche autant de réactions, c'était le but mais pas pour que ça reste sur ce forum, n'oublions pas le titre de ce topic.

C'est ce que j'ai essayé de faire avec cet EPI et aussi avec celui "magazine de la machine à vapeur" du MEN
@najatvb #college2016 Enterrement du TAF par un EPI Oraison ici https://dl.dropboxusercontent.com/u/13570615/TwitterDocumentsReformeCollege2016/EPImagazineVapeur.pdf
https://twitter.com/br1borion/status/610408099099181057

Je ne suis pas sûre d'être très suivie, donc je vous invite à y faire massivement les critiques que vous faites ici, que je n'ai pas osées car je ne suis ni prof de français, ni prof d'HG et à retweetter, favoriser.
Ce sera de plus en plus percutant.

Par exemple sur vos idées :
@gluche a écrit:Ma lecture n'a peut-être pas été suffisamment attentive et je n'enseigne plus au collège depuis pas mal d'années, mais il me semble que ce qui est proposé demande bien peu d'expertise.
@Audrey a écrit:Et puis franchement, pour les élèves, en français, rédiger 4 lettres en 10h (si j'ai bien compris), on va naviguer entre lassitude et galère... faire rédiger un texte long aux élèves dans ce type de projet nécessite de les motiver constamment, et d'être au moins deux pour à la fois cadrer, pousser à travailler, corriger, guider, inspirer...
Je sais de quoi je parle, j'ai mené régulièrement ce type de travail. L'an dernier, en 6e, on était même 3 pour une séance avec 24 élèves répartis en groupe, afin d'écrire un conte: ma collègue d'HG, moi, et l'écrivain dont l'oeuvre nous avait inspirées. Eh beh franchement, on a passé bien plus de 10h pour produire ce qui est attendu en termes de longueur par l'EPI présenté plus haut. On a cru qu'on n'en sortirait jamais, et c'était pourtant une bonne classe...
@JPhMM a écrit:Il tire beaucoup à couverture à lui quand même Laughing
Et puis c'est tellement artificiel. Les élèves ne sont-ils pas censés y trouver du sens à leurs apprentissages disciplinaires ? Dans l'EPI proposé, on cherche encore. Un peu comme si un(e) collège d'anglais et moi nous donnions des exercices de mathématiques écrits en anglais pour dire que nous faisons un EPI langues et cultures régionales et étrangères.
@JPhMM a écrit:Et genre tâche complexe, ça se pose là.  Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
@Audrey a écrit:En fait, une seule rédaction de lettres suffirait amplement.

A côté de ça, il semblerait plus pertinent de travailler la recherche documentaire, la classification des différentes sources utilisées, ... mais en 4e, désolée, je ne trouve pas que ça rentre franchement dans le travail essentiel à mener.

Si faire un EPI Lettres/ machin truc consiste toujours à "rédiger qqch" pour faire intervenir le français, on va franchement non seulement s'emmerder, emmerder les élèves, mais aussi passer à côté de connaissances et méthodes propres au cours de français. Pour écrire bien dans un projet long, il faut un réel travail de la langue, sur une très longue durée, en tout petit groupe, pour réellement faire progresser chacun. Sinon, ça se résume bien souvent à "Bon, ok, ce groupe là pédale dans la semoule alors que je leur ai dit 10 fois de retravailler l'emploi des pronoms et le lexique, je vais décoincer le truc en rédigeant moi-même la phrase: on n'aura jamais fini dans les temps sinon!!"...
@Presse-purée a écrit:
P.S.: ça ne règle toujours pas la question de la pertinence PEDAGOGIQUE de la transformation de la discipline langues et cultures de l'Antiquité en EPI. Mais dès qu'on aborde ce sujet, c'est le grand silence ou alors c'est le "mais le latin c'est un truc de salaud d'élitiste".
Les ringards ne sont pas là où on le croit...

@gluche a écrit:Dernière remarque, non des moindres, je trouve: je ne suis pas certaine que tout le monde arrive à faire qqch de solide avec les EPI et je n'ai aucune confiance dans les formations prévues. Alors, mieux vaut de bons cours disciplinaires dans lesquels l'interdisciplinarité plutôt que des EPI qui laissent la porte ouverte à bien des dérives (au hasard, construction de cabanes!).
@gluche a écrit:Cet EPI a-t-il été conçu par cet enseignant seul ou en concertation avec un collègue de lettres?
Il est joignable sur Twitter @laurentfillion pour lui poser la question
Tweete, tweete

@JPhMM a écrit:
@Iphigénie a écrit:qu'est-ce que ça m'aurait fait suer ce genre de truc comme élève!
[…]Le genre de truc que je haïssais quand j'étais élève, j'avais tellement l'impression qu'on me prenait pour un con.
D'autres vous diront qu'élèves, ils ont fait des choses intéressantes (par ex ceux de Audrey en IDD Wink ) mais ce n'était surement pas de cet acabit là.
Il vaut mieux rester sur le terrain des faits plus que du ressenti.
Fichiers joints
QuestionsSurEpiFrancaisHg.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(52 Ko) Téléchargé 2 fois

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Mar 16 Juin 2015 - 2:50

@Presse-purée a écrit:Ce que je remarque surtout, c'est que ça va être prétexte à des concours de celui qui pisse le plus loin. "Mon EPI est plus beau que le tien!"; "Regardez mon bel EPI avec de la tâche complexe dedans!" et autres joyeusetés.

P.S.: ça ne règle toujours pas la question de la pertinence PEDAGOGIQUE de la transformation de la discipline langues et cultures de l'Antiquité en EPI. Mais dès qu'on aborde ce sujet, c'est le grand silence ou alors c'est le "mais le latin c'est un truc de salaud d'élitiste".

Les ringards ne sont pas là où on le croit...
Désolée la modération, mais je viens de découvrir ça, et je dois vraiment faire deux messages coup sur coup, c'est pas pour flooder.

https://twitter.com/megamathstweets/status/610593779003826179 (à retweeter en masse)
video en accès direct https://www.youtube.com/watch?v=GVbrJhGKKXE

Presse-purée : voilà c'est une réponse à ton P.S. et je crois qu'à cette date on peut lui attribuer une palme dans le concours aux EPI

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 10:11

neo-fit, j'ai lu ton document et, si je puis me permettre, je trouve que tu devrais en rester à des remarques très ciblées sur la "critique" (au sens large) de l'EPI, d'autres me semblent trop générales ou au contraire trop pointilleuses (frère ou soeur) pour être vraiment efficaces.

J'aurais encore des remarques, mais je ne tweete pas (encore?). Si certains peuvent / veulent relayer, je peux préciser...

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 10:11

J'ai répondu à ce Laurent Fillion sur le Café pédagogique.
Je suis allée sur son site, je ne connaissais pas, j'ai lu quelques trucs, il est d'une mauvaise foi incroyable dans ses "démonstrations". C'est le gars qui veut de l'avancement, il applique toutes les dernières nouveautés pédagogiques en vogue, c'est un festival !

Hum, pour la guerre du tweet, je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps avant d'intervenir avec les collègues sur le compte commun. Je hais ce truc, Twitter, il faut que je m’entraîne un peu sur mon nul compte personnel et j'y vais à reculons mais je vais me forcer un peu. Dès que je maîtrise davantage (en gros quand je me serais informée sur Twitter), j'aiderai sur le compte commun.

Laepixia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 10:53

Dans l'EPI de Laurent Fillion, il y a ce "personnage":

Je n’ai pas vraiment d’avis sur ce qui se passe en ce moment en France. C’est vrai qu’il y a des inégalités et
même des injustices, surtout pour les impôts. C’est vrai que les nobles ont beaucoup de privilèges. Mais le plus
fort, c’est le roi : c’est lui qui commande les armées et les nobles lui obéissent. Donc, pour l’instant, je ne prends
pas de risque: je suis un bon royaliste, je vais à la messe et je ne critique personne de plus puissant que moi.
J’approuve les réformes une fois qu’elles sont obligatoires. Si un jour, les événements donnent le pouvoir à
d’autres, je verrai bien. Je tiens avant tout à ma sécurité et à ma tranquillité

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum