Réforme du collège : Guerre du tweet

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 10:53

Dans l'EPI de Laurent Fillion, il y a ce "personnage":

Je n’ai pas vraiment d’avis sur ce qui se passe en ce moment en France. C’est vrai qu’il y a des inégalités et
même des injustices, surtout pour les impôts. C’est vrai que les nobles ont beaucoup de privilèges. Mais le plus
fort, c’est le roi : c’est lui qui commande les armées et les nobles lui obéissent. Donc, pour l’instant, je ne prends
pas de risque: je suis un bon royaliste, je vais à la messe et je ne critique personne de plus puissant que moi.
J’approuve les réformes une fois qu’elles sont obligatoires. Si un jour, les événements donnent le pouvoir à
d’autres, je verrai bien. Je tiens avant tout à ma sécurité et à ma tranquillité

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par BrindIf le Mar 16 Juin 2015 - 11:06

araignée

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 11:12

@gluche a écrit:Dans l'EPI de Laurent Fillion, il y a ce "personnage":

Je n’ai pas vraiment d’avis sur ce qui se passe en ce moment en France. C’est vrai qu’il y a des inégalités et
même des injustices, surtout pour les impôts. C’est vrai que les nobles ont beaucoup de privilèges. Mais le plus
fort, c’est le roi : c’est lui qui commande les armées et les nobles lui obéissent. Donc, pour l’instant, je ne prends
pas de risque: je suis un bon royaliste, je vais à la messe et je ne critique personne de plus puissant que moi.
J’approuve les réformes une fois qu’elles sont obligatoires. Si un jour, les événements donnent le pouvoir à
d’autres, je verrai bien. Je tiens avant tout à ma sécurité et à ma tranquillité

Serait-ce autobiographique ? ^^

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Luigi_B le Mar 16 Juin 2015 - 11:12

Laughing

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par neo-fit le Mar 16 Juin 2015 - 14:59

@Laepixia a écrit:
@gluche a écrit:Dans l'EPI de Laurent Fillion, il y a ce "personnage":

Je n’ai pas vraiment d’avis sur ce qui se passe en ce moment en France. C’est vrai qu’il y a des inégalités et
même des injustices, surtout pour les impôts. C’est vrai que les nobles ont beaucoup de privilèges. Mais le plus
fort, c’est le roi : c’est lui qui commande les armées et les nobles lui obéissent. Donc, pour l’instant, je ne prends
pas de risque: je suis un bon royaliste, je vais à la messe et je ne critique personne de plus puissant que moi.
J’approuve les réformes une fois qu’elles sont obligatoires. Si un jour, les événements donnent le pouvoir à
d’autres, je verrai bien. Je tiens avant tout à ma sécurité et à ma tranquillité

Serait-ce autobiographique ? ^^
C'est bien sûr ce qui saute à l'esprit quand on lit ce paragraphe et qu'on connaît en plus la position de l'auteur, le suivant et aussi un peu le précédent dans le contexte actuel font vraiment sourire en changeant quelques mots par exemple avec le mot élèves.
J'attends l'accord de la modération pour mettre ici une déformation de ces paragraphes pour les restituer dans la réforme.

@Gluche, ma réponse est très certainement améliorable et je ne demande pas mieux que de le faire.
L'idée n'était pas de parler des EPI en général mais plutôt, à chaque EPI qui sera proposé de montrer ces faiblesses.

On peut reprocher beaucoup de choses à celui de L. Fillion mais il a le mérite d'avoir essayé de sortir un truc plus abouti que les exemples infâmes du Ministère avec lesquels on essaye de nous vendre l'ensemble, c'est très méprisant de ne pas imaginer qu'on aura aucun esprit critique face à cette qualité.

Je suis sûre que L. Fillion l'a proposé en étant persuadé qu'il montrerait que les EPI ne seront pas l'usine à gaz annoncée et c'est vrai avec le sien.
Il faut donc lui montrer que le sien ne répond pas aux critères attendus par la réforme, il n'y fait pas ce qu'il faudrait qu'on y fasse.
Je pense qu'il faut montrer qu'outre le fait qu'on impose à tous une pratique pédagogique qui n'a pas fait ses preuves, les exemples qu'on nous propose sont pauvres comparé aux ambitions affichées.

L. Fillion est pro-réforme, Soeur/frère c'était un clin d'oeil à "l'égalité fille/garçon" à l'école chère à Mme La Ministre, pour lui dire de faire attention, il risque de se faire taper sur les doigts.
Mais c'est peut être de trop, tanpis ça restera comme ça car déjà parti.

@Laepixia, je découvre Twitter (à cause de ce fil) en même temps que toi, l'ergonomie est pourrie mais on s'y fait (difficilement).
Je ne participe pas au compte RefDuCollege au sens où j'envoie des tweets depuis ce compte, je préfère retweeter pour élargir la zone de diffusion.
J'ai l'impression que ça marche comme ça : plus il y a d'échanges, plus le message est vu, il faut arriver à trouver des gens qui ont beaucoup d'abonnés car s'ils retweetent beaucoup plus le verrons etc.
Il faut aussi bien choisir les mots clés (#……) et les @……… à qui on envoie.

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 18:03

Je lui avais écrit çà sur le CF :

Vous pensez réellement que l'EPI que vous proposez va faire progresser les élèves en difficulté ? J'ai lu ce que vous avez fait, il y a beaucoup de choses dedans, trop pour ce genre d'élèves.
Le travail interdisciplinaire, c'est très intéressant, beaucoup de profs y ont recours mais ça permet de réinvestir ou d'approfondir du fondamental, pas de l'acquérir. La fameuse tâche complexe, qui en réalité correspond tout bonnement à une synthèse, est la finalité. Mais il faut, pour pouvoir l'envisager, déjà dominer des tâches simples.
C'est çà que regrettent les profs qui sont contre la réforme pour un certain nombre. Personne ne nie l'intérêt du travail interdisciplinaire mais pas aux dépens du fondamental.
De plus, on fait de l'interdisciplinaire au sein même de nos disciplines. Mais c'est du ponctuel.
Exemple : mon collègue de mathématiques peut, pour travailler sur les échelles, prendre le cas du calcul de la taille réelle d'une bactérie (donc relier aux SVT) mais il le fera sur UN exercice, pas sur 10h d'EPI, c'est trop...
Les EPI n'augmentent pas notre liberté, ils la restreignent.


Retweeter... Déjà, je ne comprend même pas le vocabulaire. ^^
Mais promis, promis, dès que je me sens le courage, je lis un topo explicatif sur ce huffhuoihiuzrpgyfgayvfpayvpfyvpy de machin de moche.


Dernière édition par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 18:07, édité 2 fois

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Roumégueur Ier le Mar 16 Juin 2015 - 18:06

Euh, si j'ai bien lu son EPI à M. Fillion, il ventile ses heures bizarrement : 5h de français puis 5h d'histoire. Il n'est pas plutôt question de 10h avec 2 enseignants qui auront donné chacun des heures ou j'ai mal compris le principe des EPI?
Non parce que là, fastoche pour détourner le truc : quand j'aurai les élèves seul, je fais un cours classique de français déguisé...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Elyas le Mar 16 Juin 2015 - 18:09

@Laepixia a écrit:J'ai répondu à ce Laurent Fillion sur le Café pédagogique.
Je suis allée sur son site, je ne connaissais pas, j'ai lu quelques trucs, il est d'une mauvaise foi incroyable dans ses "démonstrations". C'est le gars qui veut de l'avancement, il applique toutes les dernières nouveautés pédagogiques en vogue, c'est un festival !

Hum, pour la guerre du tweet, je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps avant d'intervenir avec les collègues sur le compte commun. Je hais ce truc, Twitter, il faut que je m’entraîne un peu sur mon nul compte personnel et j'y vais à reculons mais je vais me forcer un peu. Dès que je maîtrise davantage (en gros quand je me serais informée sur Twitter), j'aiderai sur le compte commun.


On peut reprocher bien des trucs à Laurent Fillion mais certainement pas ça. C'en est même presque drôle à lire quand on connaît le gaillard.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par BrindIf le Mar 16 Juin 2015 - 18:10

Je pense qu'en effet ce ne sera pas très dur à détourner.
Il s'agit de faire des projets interdisciplinaires sur ses heures de cours, éventuellement en co-animation si l'établissement décide d'y consacrer ses heures de marges.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 18:11

@neo-fit a écrit:
On peut reprocher beaucoup de choses à celui de L. Fillion mais il a le mérite d'avoir essayé de sortir un truc plus abouti que les exemples infâmes du Ministère avec lesquels on essaye de nous vendre l'ensemble, c'est très méprisant de ne pas imaginer qu'on aura aucun esprit critique face à cette qualité.

Je suis sûre que L. Fillion l'a proposé en étant persuadé qu'il montrerait que les EPI ne seront pas l'usine à gaz annoncée et c'est vrai avec le sien.
Il faut donc lui montrer que le sien ne répond pas aux critères attendus par la réforme, il n'y fait pas ce qu'il faudrait qu'on y fasse.
Je pense qu'il faut montrer qu'outre le fait qu'on impose à tous une pratique pédagogique qui n'a pas fait ses preuves, les exemples qu'on nous propose sont pauvres comparé aux ambitions affichées.
Oui, L. Fillion a le mérite de proposer qqch de réfléchi.
Cependant, je ne vois pas ce que cet EPI contribue au programme de français. Il n'y a pas d'outil réellement donné pour préparer la rédaction des lettres: lectures de textes, travail sur la langue, etc.
Tout aussi grave à mes yeux, je trouve que mêler aussi étroitement savoir historique et travail de fiction rend les choses extrêmement confuses pour les élèves. Suite à ce travail, un élève peut très bien dire que Marie-Antoinette est une "folle", puisque c'est peut-être ce qu'il aura vu à travers son personnage. Que tous les élèves de 4ème "moyens" aient la distance critique pour percevoir la vérité historique à travers la construction de fiction me semble absolument utopique.
Par ailleurs, le côté "pratique" est sans originalité: on pourrait très bien mener ce genre de travail (et plus efficacement à mon avis) en cours traditionnel. Ce n'est pas un reproche, d'ailleurs, juste un constat: nos savoirs disciplinaires s'accommodent mal d'une "mise en pratique" telle que la conçoit la réforme, et c'est encore plus compliqué quand en même temps, il faut mêler deux matières, travailler à la fois le programme disciplinaire et traiter un thème transversal.
Accessoirement, bien que je comprenne le souci de proposer des séances très cadrées (encore plus au collège), je trouve aussi que ce genre de séance peut avoir un côté rébarbatif (surtout pendant 3 semaines).

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 18:16

@Elyas a écrit:
@Laepixia a écrit:J'ai répondu à ce Laurent Fillion sur le Café pédagogique.
Je suis allée sur son site, je ne connaissais pas, j'ai lu quelques trucs, il est d'une mauvaise foi incroyable dans ses "démonstrations". C'est le gars qui veut de l'avancement, il applique toutes les dernières nouveautés pédagogiques en vogue, c'est un festival !

Hum, pour la guerre du tweet, je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps avant d'intervenir avec les collègues sur le compte commun. Je hais ce truc, Twitter, il faut que je m’entraîne un peu sur mon nul compte personnel et j'y vais à reculons mais je vais me forcer un peu. Dès que je maîtrise davantage (en gros quand je me serais informée sur Twitter), j'aiderai sur le compte commun.


On peut reprocher bien des trucs à Laurent Fillion mais certainement pas ça. C'en est même presque drôle à lire quand on connaît le gaillard.

C'est pourtant le sentiment que j'ai eu en allant sur son site. Et comme je n'ai pas l'honneur de connaitre cette personne, je me fais un avis d'après ses écrits et ses productions.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 18:17

@BrindIf a écrit:Je pense qu'en effet ce ne sera pas très dur à détourner.
Il s'agit de faire des projets interdisciplinaires sur ses heures de cours, éventuellement en co-animation si l'établissement décide d'y consacrer ses heures de marges.
Ce sera plus facilement détourné dans un collège tranquille de centre-ville, avec des enseignants ayant déjà vu passer bien des réformes. Dans un collège ZEp, avec des collègues sans grande expérience et désireux d'innover pour gérer les difficultés... Sans compter l'influence des IPR quelquefois ou celle du chef d'établissement (on en connaît qui aiment devancer les réformes... Rolling Eyes )

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par BrindIf le Mar 16 Juin 2015 - 18:21

Tu as raison.
D'autant que ça vient avec tout un cortège d'autres choses (dont la forte diminution des options).
Je précisais juste en réponse à Roumégueur.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Isis39 le Mar 16 Juin 2015 - 18:24

@Elyas a écrit:
@Laepixia a écrit:J'ai répondu à ce Laurent Fillion sur le Café pédagogique.
Je suis allée sur son site, je ne connaissais pas, j'ai lu quelques trucs, il est d'une mauvaise foi incroyable dans ses "démonstrations". C'est le gars qui veut de l'avancement, il applique toutes les dernières nouveautés pédagogiques en vogue, c'est un festival !

Hum, pour la guerre du tweet, je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps avant d'intervenir avec les collègues sur le compte commun. Je hais ce truc, Twitter, il faut que je m’entraîne un peu sur mon nul compte personnel et j'y vais à reculons mais je vais me forcer un peu. Dès que je maîtrise davantage (en gros quand je me serais informée sur Twitter), j'aiderai sur le compte commun.


On peut reprocher bien des trucs à Laurent Fillion mais certainement pas ça. C'en est même presque drôle à lire quand on connaît le gaillard.

+1

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Elyas le Mar 16 Juin 2015 - 18:25

@Laepixia a écrit:
@Elyas a écrit:
@Laepixia a écrit:J'ai répondu à ce Laurent Fillion sur le Café pédagogique.
Je suis allée sur son site, je ne connaissais pas, j'ai lu quelques trucs, il est d'une mauvaise foi incroyable dans ses "démonstrations". C'est le gars qui veut de l'avancement, il applique toutes les dernières nouveautés pédagogiques en vogue, c'est un festival !

Hum, pour la guerre du tweet, je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps avant d'intervenir avec les collègues sur le compte commun. Je hais ce truc, Twitter, il faut que je m’entraîne un peu sur mon nul compte personnel et j'y vais à reculons mais je vais me forcer un peu. Dès que je maîtrise davantage (en gros quand je me serais informée sur Twitter), j'aiderai sur le compte commun.


On peut reprocher bien des trucs à Laurent Fillion mais certainement pas ça. C'en est même presque drôle à lire quand on connaît le gaillard.

C'est pourtant le sentiment que j'ai eu en allant sur son site. Et comme je n'ai pas l'honneur de connaitre cette personne, je me fais un avis d'après ses écrits et ses productions.


C'est assez triste de ne savoir réfléchir qu'en ces termes. Ensuite, si je comprends bien ce qui se déroule sur ce fil, le but est de trouver en collectivité tous les moyens pour dézinguer le boulot d'un seul collègue. Je suis désolé mais cela porte un nom : du harcèlement. Le pire, c'est que vous utilisez Néoprofs qui est avant tout un lieu d'échanges professionnels pour ça...

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 18:38

@Elyas a écrit:
@Laepixia a écrit:
@Elyas a écrit:


On peut reprocher bien des trucs à Laurent Fillion mais certainement pas ça. C'en est même presque drôle à lire quand on connaît le gaillard.

C'est pourtant le sentiment que j'ai eu en allant sur son site. Et comme je n'ai pas l'honneur de connaitre cette personne, je me fais un avis d'après ses écrits et ses productions.


C'est assez triste de ne savoir réfléchir qu'en ces termes. Ensuite, si je comprends bien ce qui se déroule sur ce fil, le but est de trouver en collectivité tous les moyens pour dézinguer le boulot d'un seul collègue. Je suis désolé mais cela porte un nom : du harcèlement. Le pire, c'est que vous utilisez Néoprofs qui est avant tout un lieu d'échanges professionnels pour ça...


C'est largement excessif ce que tu dis. J'ai donné mon avis une fois sur cette personne, c'est tout. Je n'aime pas plus que toi le "bashing" et je fais toujours attention à ne pas m'y engouffrer. Mais je commence à en avoir ras-le-bol de devoir subir des nouvelles pédagogies loin d'être éprouvées parce que des gens comme çà les acceptent sans sourciller.
Si cette personne tient un blog à la vue de tous, si elle publie dans le CP, c'est qu'elle souhaite être lue et s'expose donc aux critiques.


Dernière édition par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 18:48, édité 2 fois

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 18:40

Quant à l'EPI qu'il présente mais je suis désolée, rien de neuf à l'horizon. En SVT, on nous bassine avec les tâches complexes depuis 2/3 ans, sa présentation ressemble fortement à ce que j'ai pu voir en nombre sur le site académique de SVT de ma région, notamment avec des exemples d'EIST.

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 18:43

@Elyas a écrit:
@Laepixia a écrit:
@Elyas a écrit:


On peut reprocher bien des trucs à Laurent Fillion mais certainement pas ça. C'en est même presque drôle à lire quand on connaît le gaillard.

C'est pourtant le sentiment que j'ai eu en allant sur son site. Et comme je n'ai pas l'honneur de connaitre cette personne, je me fais un avis d'après ses écrits et ses productions.


C'est assez triste de ne savoir réfléchir qu'en ces termes. Ensuite, si je comprends bien ce qui se déroule sur ce fil, le but est de trouver en collectivité tous les moyens pour dézinguer le boulot d'un seul collègue. Je suis désolé mais cela porte un nom : du harcèlement. Le pire, c'est que vous utilisez Néoprofs qui est avant tout un lieu d'échanges professionnels pour ça...

Son site "dézingue" pas mal aussi, difficile d'en faire totalement abstraction...
L'exemple concret et détaillé d'EPI qu'il propose et met en ligne est là pour prouver que la réforme va dans le bon sens. Ce n'est pas à tous notre opinion et nous nous en expliquons.

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Roumégueur Ier le Mar 16 Juin 2015 - 18:45

@BrindIf a écrit:Je pense qu'en effet ce ne sera pas très dur à détourner.
Il s'agit de faire des projets interdisciplinaires sur ses heures de cours, éventuellement en co-animation si l'établissement décide d'y consacrer ses heures de marges.

Je pense plutôt que ce sera très difficile (au moins dans un premier temps) de gruger : les EPI vont sûrement être décidés par niveau (2 thèmes imposés pour chaque) et les collègues ne pourront que très rarement se mettre avec quelqu'un qu'ils auront choisi. Je vois aussi très mal un EPI qui serait accepté où le prof de français prend seul la classe pendant 5 heures, puis le prof d'histoire 5h la classe tout seul, il me semble que ce n'est vraiment pas l'esprit annoncé.
Ainsi, à 2 voire 3 par classe, comment faire un 'vrai' cours qui aura un fond 'disciplinaire'?
Contrairement à de nombreuses réformes idiotes, celle-ci, en plus d'être idiotissime, porte en elle une organisation lourde qui limitera la 'gruge'.
Une réforme à remettre d'urgence là où elle aurait dû rester : à la poubelle.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par gluche le Mar 16 Juin 2015 - 19:01

@Roumégueur Ier a écrit:
Ainsi, à 2 voire 3 par classe, comment faire un 'vrai' cours qui aura un fond 'disciplinaire'?
Contrairement à de nombreuses réformes idiotes, celle-ci, en plus d'être idiotissime, porte en elle une organisation lourde qui limitera la 'gruge'.
Une réforme à remettre d'urgence là où elle aurait dû rester : à la poubelle.
La marge n'a pas à aller nécessairement aux EPI. Limiter le co-enseignement de cette façon, c'est aussi limiter les dérives. Et il ne manque pas d'autres façons d'utiliser la marge.

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Luigi_B le Mar 16 Juin 2015 - 19:01

@Elyas a écrit:Ensuite, si je comprends bien ce qui se déroule sur ce fil, le but est de trouver en collectivité tous les moyens pour dézinguer le boulot d'un seul collègue. Je suis désolé mais cela porte un nom : du harcèlement. Le pire, c'est que vous utilisez Néoprofs qui est avant tout un lieu d'échanges professionnels pour ça...
Laurent Fillion, ce membre des "Cahiers pédagogiques" qui appelle le grec ancien "l'option voyage en Grèce"...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Laepixia le Mar 16 Juin 2015 - 19:39

Si vous voulez des exemples sur le type de travail qu'on veut nous voir faire en EPI, allez chercher en SVT. Les novateurs sont parmi nous. David Vincent l'avait compris !
On a été les premiers à avoir des stages sur le socle commun puis après sur les tâches complexes. On a des tableaux en tout genre, des exemples dans tous les niveaux (même en 6ème, des tâches complexes en 6ème, mais oui c'est possible !), nos IPR nous trouvent plus beaux si on travaille les tâches complexes, ils nous trouvent merveilleux si on prodigue un EIST, ils nous élèvent une statue si en plus on participe à un projet sur le développement durable !

En gros, ce qu'on veut imposer à tous, nous on le subit depuis quelques années.
Donc, nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, chers collègues, n'acceptez passssssssssss !

Laepixia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par BrindIf le Mar 16 Juin 2015 - 19:48

@Roumégueur Ier a écrit:Je pense plutôt que ce sera très difficile (au moins dans un premier temps) de gruger : les EPI vont sûrement être décidés par niveau (2 thèmes imposés pour chaque) et les collègues ne pourront que très rarement se mettre avec quelqu'un qu'ils auront choisi. Je vois aussi très mal un EPI qui serait accepté où le prof de français prend seul la classe pendant 5 heures, puis le prof d'histoire 5h la classe tout seul, il me semble que ce n'est vraiment pas l'esprit annoncé.
Ainsi, à 2 voire 3 par classe, comment faire un 'vrai' cours qui aura un fond 'disciplinaire'?
Contrairement à de nombreuses réformes idiotes, celle-ci, en plus d'être idiotissime, porte en elle une organisation lourde qui limitera la 'gruge'.
Une réforme à remettre d'urgence là où elle aurait dû rester : à la poubelle.
Je ne parle pas de gruger, mais d'interpréter largement les textes.
La marge n'est pas faite pour permettre la co-animation systématique, de toutes façons.
Pour peu qu'il y ait des groupes en sciences, en langue, et l'option latin conservée, il n'en restera de toutes façons pas assez (cf. http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/la-marge-en-pratique#part4 , un exemple très optimiste de répartition possible).
Donc si, un EPI, ce sera des heures avec un prof, d'autres heures avec un autre, et de temps en temps une mise en commun co-animée.

J'ai réfléchi un peu avec ma matière, un exemple qui me parait rentrer parfaitement dans les textes, c'est une animation interactive, textes/dialogues écrits avec un prof de langue vivante, sur un thème qui correspond à son programme, animation programmée avec le prof de maths d'informatique-malgré-lui, il n'y a pratiquement pas besoin d’interaction, et c'est bien pratique et interdisciplinaire, voire réalisable en petits groupes en classe entière.
On peut discuter de l'intérêt (surtout par rapport à celui d'étudier de belles démonstrations Rolling Eyes ) mais ça me parait à peu près réalisable, et coller aux textes.

Pour le passage en gras, si les EPI sont organisés sur les heures de cours et non sur un horaire dédié (et là je n'arrive pas à savoir à quel point les textes sont contraignants), ça devrait être plus l'exception que la règle.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Elyas le Mar 16 Juin 2015 - 20:23

@Luigi_B a écrit:
@Elyas a écrit:Ensuite, si je comprends bien ce qui se déroule sur ce fil, le but est de trouver en collectivité tous les moyens pour dézinguer le boulot d'un seul collègue. Je suis désolé mais cela porte un nom : du harcèlement. Le pire, c'est que vous utilisez Néoprofs qui est avant tout un lieu d'échanges professionnels pour ça...
Laurent Fillion, ce membre des "Cahiers pédagogiques" qui appelle le grec ancien "l'option voyage en Grèce"...


Tu noteras que j'ai dit qu'on pouvait reprocher bien des choses à Laurent. Par exemple, ça ! Après, si vous voulez jouer avec cette manière de faire (que je réprouve), c'est votre choix. Cependant, comme tout bon troll, Laurent a une peau épaisse et il a déjà bouffé bien des chevaliers criant "Montjoie ! Sus au mal !"

Les EPI vont être des enseignements souvent médiocres par manque de formation, d'ambition, d'organisation et de goût. Ils peuvent aussi donner des enseignements incroyable. Ce sera très aléatoire, donc c'est un vrai problème. Et ce n'est pas le seul.

Quant aux remarques sur les tâches complexes, j'avoue sourire en lisant certains commentaires sur ce fil et en partager certains tout en étant consterner par d'autres. Cependant, ce n'est pas le lieu et ce n'est pas sur néoprofs qu'on peut avoir un débat serein à ce sujet, surtout en ce moment.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Ronin le Mar 16 Juin 2015 - 20:28

Je note que tu le définis comme un troll Laughing

Spoiler:
venant d'un Dalek ça ne manque pas de piquant
Spoiler:
pingouin  pingouin  pingouin

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : Guerre du tweet

Message par Elyas le Mar 16 Juin 2015 - 20:32

@Ronin a écrit:Je note que tu le définis comme un troll Laughing

Spoiler:
venant d'un Dalek ça ne manque pas de piquant
Spoiler:
pingouin  pingouin  pingouin

Bah, il adore ça, les polémiques. Il y est très fort et les gens se font avoir. Cela ne veut pas dire que je ne l'apprécie pas (je l'aime beaucoup) ni qu'il est incompétent. Ses idées en matière de pédagogie et ses cours sont toujours très intéressants. Je ne partage cependant pas une façon de faire dans les tâches complexes en HG mais ça, il le sait. On en a déjà parlé.

Personnellement, je suis plutôt un gentil petit lutin, moi hearts

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum