Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 20:11
@Pseudo a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Mais parce que nous ne sommes pas en vacances bon sang, je l'ai dit, ce sont les élèves qui sont en vacances. Vous croyez posséder plus de vacances que le reste des salariés ? Pour un TZR on peut considérer que le reste du temps est occupé à préparer des cours pour être efficace rapidement.

Hi, hi... Ne vous agacez pas. Je me mettais à la place de celui qui se demandait pourquoi il "perdrait" ses vacances en changeant de job. Je ne présupposait pas de ce que les profs font ou pas de leurs vacances dont vous considérez qu'elles n'en sont pas. Peut-être même que reprendre les classes au retour est reposant pour certains du coup, c'est possible. Mais là n'était pas le propos.

C'est quand même extraordinaire. Ce n'est pas moi qui considère mais le droit du travail et de la fonction publique. Ce n'est pas une opinion, c'est la loi.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 20:16
@almuixe a écrit:Mais si nous n'avons pas plus de vacances que les autres salariés, comment est pris en compte la pénibilité des heures de cours ? Même avec des élèves charmants, une heure de représentation, c'est plus fatiguant qu'une heure assis à un bureau.
De plus, le temps de travail a été défini à l'époque où le temps de travail hebdomadaire était de 40h avec 2 semaines de congés. Nous n'avons pas, à l'inverse des autres salariés, bénéficié de l'évolution favorable de la diminution du temps de travail.

Donc en gros vous considérez qu'il faut additionner les heures devant élèves + les prep + les corrections + les réunions et rajouter un coefficient de pénibilité pour les heures. C'est une bonne base de revendication syndicale. Very Happy Notez que je n'ai pas dit que les temps de récupération durant les petites "vacances" n'étaient pas nécessaires. J'ai dit ce que juridiquement était ce temps. Bien sûr je suis parfaitement d'accord avec la fin du message.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Thalia de G le Ven 29 Avr 2016 - 20:22
Pour régler ce problème des vacances qui n'en sont pas tout en en étant, j'ai souvenir d'une formule à propos de ces fameuses "petites vacances" : ce ne sont pas des vacances, mais du chômage technique.
Je suis en somme d'accord avec Tamerlan. Ce n'est pas une opinion, c'est la loi et un fait.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 20:23
@Thalia de G a écrit:Pour régler ce problème des vacances qui n'en sont pas tout en en étant, j'ai souvenir d'une formule à propos de ces fameuses "petites vacances" : ce ne sont pas des vacances, mais du chômage technique.
Je suis en somme d'accord avec Tamerlan. Ce n'est pas une opinion, c'est la loi et un fait.

Merci Thalia. Je t'ai déjà souhaité bon anniversaire? fleurs Razz


Dernière édition par Tamerlan le Ven 29 Avr 2016 - 20:23, édité 1 fois

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
amour
amour
Expert

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par amour le Ven 29 Avr 2016 - 20:23
@Tamerlan a écrit:
@almuixe a écrit:Mais si nous n'avons pas plus de vacances que les autres salariés, comment est pris en compte la pénibilité des heures de cours ? Même avec des élèves charmants, une heure de représentation, c'est plus fatiguant qu'une heure assis à un bureau.
De plus, le temps de travail a été défini à l'époque où le temps de travail hebdomadaire était de 40h avec 2 semaines de congés. Nous n'avons pas, à l'inverse des autres salariés, bénéficié de l'évolution favorable de la diminution du temps de travail.

Donc en gros vous considérez qu'il faut additionner les heures devant élèves + les prep + les corrections + les réunions et rajouter un coefficient de pénibilité pour les heures. C'est une bonne base de revendication syndicale. Very Happy  Notez que je n'ai pas dit que les temps de récupération durant les petites "vacances" n'étaient pas nécessaires. J'ai dit ce que juridiquement était ce temps. Bien sûr je suis parfaitement d'accord avec la fin du message.
Je suis d'accord à 100% . Mais c'est difficile à revendiquer puisque nous ne sommes pas salariés.
avatar
jésus
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par jésus le Sam 30 Avr 2016 - 11:37
Sinon,

Il faut bien se rendre compte que la paie avec le temps est un élément primordial. Si on a un salaire de prof correct, il ne sert à rien de s'aventurer dans les catégories B ou C de la fonction publique, car la perte de salaire serait trop évidente. Il faut viser la catégorie A seule viable.

Et qu'un départ n'est possible en ayant une vraie formation avec un vrai métier à la clé. Jusqu'à la quarantaine, c'est encore faisable.

La création d'entreprises que tout le monde vante, débouche sur des mois faméliques, avec des salaires qui attendront le smic peut être au bout d'un an voire deux d'activités.

Moi qui suis dans le secteur culturel, je n'attends que de trouver un poste en A ou à la rigueur en B avec des responsabilités, des possibilités d'évolution, des projets à faire. Si cela ne fait pas , au pire dans un ou deux ans, il faudra que je retourne me préoccuper des concours de l'enseignement, capes et agrégation pour espérer un jour avoir une paye digne de mon niveau de formation. ( j'ai un concours de catégorie A à valider)
Parce que tout ça est sympa, mais avec un salaire en ce moment du type smic plus epsilon , on ne se projette pas... On ne peut qu'acheter une bicoque à la campagne que je n'aurais pas les moyens de restaurer. Je vais vivre ad vitam avec la prime d'activité de la CAF ( qui sera peut être très réduite, je ne connais pas encore le montant)
Bref, à un moment, on ne vit pas d'art et d'eau fraîche. Et ce point est loin d'être négligeable.

Il est dit dernièrement que les concours auront 4 ans de durée de validité à partir de maintenant. J'attends de voir la réponse du CDG.
avatar
jésus
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par jésus le Sam 21 Mai 2016 - 10:53
Bonne nouvelle, les listes d'aptitude de la FPT passe à 4 ans, et je suis prolongé d'un an...

C'est pas de trop, quand on sait que je passe en moyenne 3 ou 4 entretien par an en rapport avec le concours. Que d'être en poste en musée dans un poste à responsabilité depuis 3 mois ( c'est pas beaucoup) ne me rapporte rien en terme de candidature dans la FPT quelque soit le poste visé , ça reste peu encourageant. Et je me demande ce qu'il faut faire pour intéresser les recruteurs.
Travaillant dans un musée privé, je me demande si cela ne va pas me nuire auprès des collectivités malgré l'"aura" du musée puisque ce qu'ils veulent c'est d'une expérience en collectivité ( mais qu'ils ne me donnent pas...) Pour le moment, je ne sais pas si ce que je fais en ce moment me " rapporte" des points ou non pour une carrière dans la FPT que j'attends de pied ferme.
mathmax
mathmax
Neoprof expérimenté

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par mathmax le Sam 21 Mai 2016 - 10:58
@amour a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@almuixe a écrit:Mais si nous n'avons pas plus de vacances que les autres salariés, comment est pris en compte la pénibilité des heures de cours ? Même avec des élèves charmants, une heure de représentation, c'est plus fatiguant qu'une heure assis à un bureau.
De plus, le temps de travail a été défini à l'époque où le temps de travail hebdomadaire était de 40h avec 2 semaines de congés. Nous n'avons pas, à l'inverse des autres salariés, bénéficié de l'évolution favorable de la diminution du temps de travail.

Donc en gros vous considérez qu'il faut additionner les heures devant élèves + les prep + les corrections + les réunions et rajouter un coefficient de pénibilité pour les heures. C'est une bonne base de revendication syndicale. Very Happy  Notez que je n'ai pas dit que les temps de récupération durant les petites "vacances" n'étaient pas nécessaires. J'ai dit ce que juridiquement était ce temps. Bien sûr je suis parfaitement d'accord avec la fin du message.
Je suis d'accord à 100% . Mais c'est difficile à revendiquer puisque nous ne sommes pas salariés.

:shock: Nous sommes fonctionnaires, et les autres fonctionnaires ont bel et bien bénéficié de la diminution du temps de travail.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
taxzentiw
taxzentiw
Niveau 1

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par taxzentiw le Mar 7 Juin 2016 - 14:59
De mon côté, j'ai tiré un trait et je retourne à l'enseignement.
Le PACD m'a servi de bol d'air. Le PALD est pratiquement impossible à obtenir.
Que dites-vous ? Un poste de catégorie A au rectorat ? autant passer les concours avant le CAPES.
Tous les services me regardent en concurrent en informatique, bien que je ne sois pas une flèche.
Alors terminer dans les taches administratives à 35 heures et un mois de congé ?
Je vais me sentir comment ? Mes dépressions reprendraient certainement.
Il me reste 7 ans avant la retraite et les élèves me manquent. Ce recul m'a permis d'apprécier mon métier et de l'exercer autrement.
lapetitemu
lapetitemu
Expert spécialisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par lapetitemu le Mar 7 Juin 2016 - 15:42
@jésus a écrit:Bonne nouvelle, les listes d'aptitude de la FPT passe à 4 ans, et je suis prolongé d'un an...


Tu as les références de cette info ? Ca marche pour tous les concours ?
avatar
jésus
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par jésus le Mar 7 Juin 2016 - 15:46
Oui, ça a marché pour moi, un courrier en atteste. Ca marche si tu es encore sur liste d'aptitude au moment de la parution de la loi soit le 21 avril 2016 et si tu en as fait la demande...

https://www.cdg35.fr/beacdf17e90166e1ba64332030865eexy/iedit/11/76117_81107_Fiche_nouveaute_listes_daptitude.pdf
taxzentiw
taxzentiw
Niveau 1

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par taxzentiw le Mar 7 Juin 2016 - 16:56
@Tamerlan a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Héliandre a écrit:Laquelle, Tamerlan ? "Que faire ?", ou bien la question des vacances ?

La question des vacances :
- on est prof et les "petites vacances" sont des temps où on est dispensé de cours et qui sert aux prep, correction... Rappelons que pour nous il ne s'agit pas de vacances, mais seulement pour les élèves.
- soit on est administratif et on s'aligne sur le régime normal de présence des fonctionnaires.
Sinon c'est un peu le beurre et l'argent du beurre...

C'est une bonne question, mais j'ai par exemple toujours pensé qu'un enseignant de discipline qui fait son service en documentation devait, de facto, faire le même service qu'un prof-doc (soit 30h00 de présence et 6h00 extérieur). Pourtant, on m'a toujours dit l'inverse : un tzr qui accepte un service en doc parce qu'il n'a pas d'heure d'enseignement ne fait que ses 18h00.
En suivant cette logique je ne vois pas pourquoi un prof qui va sur un poste de secrétariat devrait avoir le même emploi du temps que les secrétaires et devrait se voir spolier de ses vacances.

Mais parce que nous ne sommes pas en vacances bon sang, je l'ai dit, ce sont les élèves qui sont en vacances. Vous croyez posséder plus de vacances que le reste des salariés ? Pour un TZR on peut considérer que le reste du temps est occupé à préparer des cours pour être efficace rapidement.

Là ne réside pas la question. Je parlais des vacances d'été que j'ai mérité pour commencer en septembre tranquillement. Et là on parle de vacance de prof évidement. Ce que je ne comprends pas c'est cette morale à 4 sous : " le beurre et .., les tripes, fonce ..., construis ton projet. Tu parle ! Pour des gens déjà cassés par la maladie !
Tout cela me donne , envie de retourner en classe : J'aime les élèves et je déteste tous ceux qui gravitent autour (hypocrisie, m'as-tu vu, principaux zélés, profs un bon nombre aussi, etc.
Comme l'a bien dit l'autre avant : Il faut absolument s'extraire de ce cycle de maladie.
Quant aux vacances bientôt il n'y aura qu'un mois en août.
Les petites ? C'est un rythmes biologiques, au delà de 7 semaines un élèves peut tuer son prof ou l'inverse ! Embarassed
avatar
Lilaline
Niveau 2

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Lilaline le Mar 7 Juin 2016 - 20:02
Bonjour,

J'ai été PE 8 ans, puis j'ai passé le CAPES externe.
J'ai redoublé mon année de stage.
Cette année se passe bien mieux, j'ai eu des retours positifs sur ma pratique de la part de l'ensemble de mes évaluateurs.

Cependant,
Je viens de recevoir un courrier sur i prof :
Bonjour Mesdames, Messieurs,

Vous réintégrez votre poste au 1er septembre.
Afin de mettre en paiement votre salaire, merci de
m'indiquer tout changement dans votre situation familiale
ou bancaire (adresse, RIB..).

Cordialement
*******************

Est-ce une erreur de l'administration ? Devais-je envoyer un courrier pour signifier que je voulais être intégrée dans le secondaire ? Je n'avais pourtant reçu aucun message de ce type l'an dernier...
Merci d'avance pour votre aide !
[]
taxzentiw
taxzentiw
Niveau 1

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par taxzentiw le Mar 14 Juin 2016 - 13:59
Ne pas hésiter à aller frapper aux portes. Pas de timidité. Même l'inspecteur.
Normalement tu es pris !
Contenu sponsorisé

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 12 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum