Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pascal30
Niveau 3

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pascal30 le Mar 21 Sep - 23:38
Entre autre.

Et puis je commence vraiement à être fatiguer de tous ces TDC (Trous du C..) qui nous chapottent.
chtiboulie
chtiboulie
Niveau 3

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par chtiboulie le Mer 22 Sep - 10:24
@Pascal30 a écrit:Je pense me reconvertir mais je suis au tout début du parcours.

La première étape, faire un bilan de Compétences. Et là, dans l'Education Nationale, ça semble être compliqué.

Je poursuis mes démarche et je vous tiens au courant dès que j'en sais plus (surtout plus précisement)

Tu peux aussi faire un courrier à ton rectorat en sollicitant un RDV auprès des conseillers en professionnalisation.
Xana
Xana
Niveau 8

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Xana le Mer 22 Sep - 10:46
Avant quinze ans de carrière -quand il est devenu plus difficile de se reconvertir- on peut espérer obtenir un bilan mobilité estampillé EN. Personnellement, j'ai à peine la moitié des services requis et ne compte pas attendre encore sept ans pour y réfléchir!

Pour une somme d'argent considérable, j'ai fait ce type de bilan en cabinet privé (recommandé par aideauxprofs déjà cité) et ça m'a permis d'y voir plus clair sur mes compétences transférables et les pistes à exploiter. Le plus dur reste à faire: les contacts, les entretiens et... l'embauche. En six mois, j'ai contacté plusieurs personnes pour qu'elles me parlent de leur métier et des perspectives qui existent dans leur secteur, j'ai fait acte de candidature pour différents postes (tous en détachement) mais les réponses ont toutes été négatives. Il faut lutter à la fois contre ses propres doutes (serais-je à la hauteur si l'occasion se présentait?) et les préjugés des recruteurs (un cv de prof? ça existe?). Pour le moment, je n'ai rencontré qu'un seul succès: un poste dans un établissement à l'étranger par le programme Jules Verne que j'ai dû refuser... pour cause d'heureux événement pointant son nez en plein milieu de l'année scolaire.

Pour le récapitulatif des pistes, on peut consulter avec profit le livre de Rémi Boyer, Enseignant... et après? Comment réussir sa seconde carrière.

Quant aux concours, je ne suis pas contre l'idée d'en repasser un mais aucun ne m'attire. Ceux des bibliothèques exigent une mobilité géographique que je ne peux pas me permettre et les autres, des compétences de droit, de gestion ou d'administration que je ne me sens pas capable d'acquérir.

La motivation reste notre premier atout dans nos projets de changement. Bon courage à tous!
avatar
InvitéeHr
Expert

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par InvitéeHr le Mer 22 Sep - 10:53
Qu'est-ce que le programme Jules Verne Xana ?
Xana
Xana
Niveau 8

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Xana le Mer 22 Sep - 11:00
heather a écrit:Q'est-ce que le programme Jules Verne Xana ?

Voici deux liens qui te seront utiles pour connaître ce programme:

http://www.education.gouv.fr/cid50124/programme-de-mobilite-internationale-jules-verne.html#Pays%20et%20structures%20d%E2%80%99accueil

http://www.international.ac-versailles.fr/spip.php?article393

C'était mon premier entretien dans l'EN et je me suis enfin sentie reconnue comme une professionnelle de l'enseignement et une spécialiste de littérature, sentiment rare dans la pratique du métier...

L'avantage de ce programme, c'est qu'il est récent (donc pas encore trop connu). La différence avec les postes en lycée français, c'est que les professeurs sont envoyés dans des établissements qui appartiennent au système éducatif du pays d'accueil.
avatar
InvitéeHr
Expert

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par InvitéeHr le Mer 22 Sep - 11:09
Merci beaucoup pour les liens, je vais regarder, je vois que le contrat est d'un an, perd-on son poste en France ?
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Garance le Mer 22 Sep - 11:11
et quand on a le CAFEP (concours du privé), elles fonctionnent ces solutions de reconversion ?
Xana
Xana
Niveau 8

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Xana le Mer 22 Sep - 22:02
heather a écrit:Merci beaucoup pour les liens, je vais regarder, je vois que le contrat est d'un an, perd-on son poste en France ?

Etant TZR, je ne me suis pas posé la question mais tu ne le perds pas puisque tu es censée développer un projet entre ton établissement d'origine et celui qui t'accueille sur le long terme.
Pascal30
Pascal30
Niveau 3

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pascal30 le Mer 22 Sep - 22:36
@Ruthven a écrit:
@Pascal30 a écrit:Je pense me reconvertir.

A cause de la réforme des STI ?
C'est vrai que la réforme est pour beaucoup aussi dans ce choix. En tant que prof de génie mécanique, je serais surement reconverti d'office d'ici quelques années puisque ma discipline semble disparaitre.
De plus, l'orientation que prend l'EN ne me convient pas. Ne pas transmettre de savoir est quelque chose que je ne comprend pas et que je trouve imcompatible avec l'idée que je me fait de mon métier. De même, considérer que les connaissances techniques s'acquerront en post bac me gene. D'un point de vue global, toute connaissance non acquise par les générations futures sera perdue. Notre pays ne se développera pas avec une industrie qui s'apauvrit au niveau des savoirs et des savoirs faire.

_________________
forum de discution entre collègues contre la réforme des lycées 2010
http://reforme-sti.forumactif.com/forum.htm
avatar
Layre
Je viens de m'inscrire !

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty ne surtout pas démissionner

par Layre le Ven 24 Sep - 11:02
@Pierre_au_carré a écrit:Il me semble qu'il ne faut faire le dossier qu'après avoir fait étudier ta demande.

Demande du montant que tu aurais, puis dossier et démission.

A confirmer.

Clobalti persiste et signe : 1/ il ne faut surtout pas démissionner : il faut prendre un congé sans solde (autre nom = mise en disponibilité ? ou congé pour raisons personnelles) ou se faire détacher ! mais les autres ministères et administrations veulent tous garder leurs postes pour eux et n'ouvrent que très peu leurs portes ! 2/ il faut absolument se syndiquer 3/ prendre contact avec "Aidoprofs", sauf si on en est en pleine dépresssion.
avatar
Layre
Je viens de m'inscrire !

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty bilan de compétences

par Layre le Ven 24 Sep - 11:03
@Pascal30 a écrit:Je pense me reconvertir mais je suis au tout début du parcours.

La première étape, faire un bilan de Compétences. Et là, dans l'Education Nationale, ça semble être compliqué.

Je poursuis mes démarche et je vous tiens au courant dès que j'en sais plus (surtout plus précisement)

Dans l'académie de Nantes, les bilans de compétences sont attribués au compte goutte et ce sont ceux du Greta. Le CNAM en propose mais ça coûte 800 euros. Pôle Emploi en propose aussi mais il faut être inscrit à PE !
John
John
Médiateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par John le Ven 24 Sep - 11:07
3/ prendre contact avec "Aidoprofs", sauf si on en est en pleine dépresssion.
A Aidoprofs, ils font un tri entre les dépressifs et les pas dépressifs ?

Sinon, Layre, je ne comprends pas si tu parles au nom de Clobalti ou bien si tu t'adresses à lui/elle.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Invité
Invité

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Invité le Ven 24 Sep - 13:04
Aidoprofs, ce que j'en ai compris, ne va pas trouver de solution à ta place, mais juste te guider dans tes démarches et t'informer sur les sites à consulter régulièrement. Ils ne font pas de miracles! et quand on est en dépression, on a besoin de beaucoup plus de soutien que ça.
Xana
Xana
Niveau 8

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Xana le Ven 24 Sep - 13:38
Lorica a écrit:Aidoprofs, ce que j'en ai compris, ne va pas trouver de solution à ta place, mais juste te guider dans tes démarches et t'informer sur les sites à consulter régulièrement. Ils ne font pas de miracles! et quand on est en dépression, on a besoin de beaucoup plus de soutien que ça.

Cette association te donne par exemple des contacts de gens susceptibles de t'aider dans ton projet personnel mais effectivement ne te prend pas en charge. Pour bénéficier d'un accompagnement, il faut correspondre à un profil défini, à savoir avoir un projet bien avancé pour lequel on n'aurait plus besoin "que" d'outils pour sa réalisation. Par conséquent, les personnes dépressives ont sans doute des démarches préliminaires à la reconversion à envisager, et comme le souligne Lorica, autrement plus encadrées!

J'ai du mal d'ailleurs à tout comprendre du site et du fonctionnement de l'association. En revanche, le livre écrit par le fondateur est très clair.
avatar
Carnaval
Niveau 1

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Carnaval le Mer 29 Sep - 18:25
As-tu toi même un projet défini??? Xana
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pierre_au_carré le Mer 29 Sep - 18:57
@Layre a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:Il me semble qu'il ne faut faire le dossier qu'après avoir fait étudier ta demande.

Demande du montant que tu aurais, puis dossier et démission.

A confirmer.

Clobalti persiste et signe : 1/ il ne faut surtout pas démissionner : il faut prendre un congé sans solde (autre nom = mise en disponibilité ? ou congé pour raisons personnelles) ou se faire détacher ! mais les autres ministères et administrations veulent tous garder leurs postes pour eux et n'ouvrent que très peu leurs portes ! 2/ il faut absolument se syndiquer 3/ prendre contact avec "Aidoprofs", sauf si on en est en pleine dépresssion.

Je n'avais pas vu ce message...

Je parle de l'ordre dans la démarche, je ne dis pas de démissionner.
varia
varia
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par varia le Mar 12 Oct - 15:58
De mon côté, je suis en train de m'intéresser sérieusement (enfin sérieusement depuis qq heures) à une reconversion vers la traduction, avec un passage par l'ESIT.
Bon ça ferait encore 2 ans d'étude (après mon bac + 12... enfin pas encore totalement validé et équivalent en fait à un bac + 8).
Pourquoi la traduction ? Ben parce que j'ai une licence d'allemand, ce qui est déjà un bon début... Par contre, j'ai totalement cessé de pratiquer cette langue depuis l'agreg il y a 8-9 ans et j'ai tout perdu... Mais je me dis que j'ai au moins une très bonne maîtrise du français, ce qui est essentiel pour cette formation, et qu'en me remettant à tous mes bouquins d'allemand et d'anglais, ça pourrait peut-être me permettre au moins d'obtenir l'examen d'entrée pour la formation... et ensuite la remise à niveau se ferait au fil des 2 années...
Ca vous semble totalement irréaliste ? Le métier lui-même vous semble très casse-gueule? C'est vrai que je gagnerais beaucoup moins qu'avec mon salaire d'agrégée à heures sup', mais quel soulagement ça serait ! Même si je sais que ça ne serait pas de tout repos, et que je serais probablement dégoûtée des langues au bout de qq années comme je peux l'être des élèves (enfin là non quand même, ça c'est pas possible de l'être autant...
Bon sans doute je rêve, je rêve.... Rolling Eyes coeurs
J'édite pour rajouter et devancer ceux qui ne se feront pas faute de me le faire remarquer : je suis bien sûre consciente qu'il s'agit alors de faire de la traduction technique et que ce n'est pas très exaltant, qu'il faut courir les contrats si on est indépendant, etc... mais bon ça me semble tellement plus enviable ! titanic
John
John
Médiateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par John le Mar 12 Oct - 16:01
Le métier lui-même vous semble très casse-gueule?
Apparemment, c'est tout de même très difficile d'en vivre, à moins d'être réellement bilingue depuis l'enfance/l'adolescence.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
varia
varia
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par varia le Mar 12 Oct - 16:17
John, tu parle par ouï-dire? Tu as des exmples précis? Et si oui dans quel contexte?
C'est vrai que c'est un peu ce que me disaient mes parents quand, lycéenne, j'évoquais avec eux l'hypothèse (à part selon eux toujours quand on fait une langue "rare" comme le chinois... ce qui m'avait d'ailleurs amenée à en faire 1an et demi, pour des prunes puisque j'ai ensuite courageusement abandonné; comme le russe, le néerlandais, le japonais... bref j'ai toujours été attirée par les langues mais toujours velléitaire Suspect )
Pour en revenir à nos moutons, j'ai quand même une amie qui en vit (pas très largement, mais quand même) avec une spécialisation en anglais... de mon côté ce serait plutôt l'allemand, alors je me dis que ça peut aussi être un chouïa + demandé...
Mais j'attends d'en savoir + sur ton témoignage !
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pierre_au_carré le Mar 12 Oct - 16:20
@John a écrit:
Le métier lui-même vous semble très casse-gueule?
Apparemment, c'est tout de même très difficile d'en vivre, à moins d'être réellement bilingue depuis l'enfance/l'adolescence.

Non, non il y en a.
Je ne connais pas les tenants et les aboutissants, mais j'avais lu que les traductions techniques ont pris un coup car telle traduction n'est plus obligatoire sur les emballages (moins de langues obligatoires ?).
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par Pierre_au_carré le Mar 12 Oct - 16:22
@varia a écrit:
J'édite pour rajouter et devancer ceux qui ne se feront pas faute de me le faire remarquer : je suis bien sûre consciente qu'il s'agit alors de faire de la traduction technique et que ce n'est pas très exaltant, qu'il faut courir les contrats si on est indépendant, etc... mais bon ça me semble tellement plus enviable ! titanic

Je ne te le fais pas dire... (pour le début comme pour la fin Wink )
Renseigne-toi bien avant, crée-toi des contacts dans ce milieu pour en savoir plus.
varia
varia
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par varia le Mar 12 Oct - 17:57
Bon déjà je me suis inscrite sur un forum d'étudiants et ex-étudiants en traduction...
alors que j'ai 3 paquets de copies qui m'attendent d'ailleurs ! affraid
John
John
Médiateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par John le Mar 12 Oct - 18:03
John, tu parle par ouï-dire? Tu as des exmples précis? Et si oui dans quel contexte?
Les traducteurs que j'ai connus étaient tous profs à la fac, et de leur propre aveu, le principal de leur salaire venait de la fac. Mais il s'agit de traducteurs d'auteurs (littéraires et/ou contemporains), c'est peut-être pour ça. Ils travaillaient cependant pour de grandes éditions et pour des auteurs très, très vendus.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
varia
varia
Habitué du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par varia le Mar 12 Oct - 18:14
Hum, je pense que c'est pq il s'agissait de traduction littéraire.
De mon côté j'ai quand même perdu une bonne partie de mes illusions il y a longtemps chevalier et c'est à la traduction technique que je pense !
henriette
henriette
Médiateur

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par henriette le Mar 12 Oct - 18:21
Ma tante, qui vit en Allemagne depuis 35 ans, en a vécu, mais n'en vit plus depuis une petite dizaine d'années. Je précise qu'elle fait des traductions techniques dans le domaine de l'automobile et de l'industrie. Peut-être est-ce différent dans le domaine des contrats commerciaux. En tout cas, elle est obligée de compéter ses revenus par des cours de français en entreprise.
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions - Page 3 Empty Re: La reconversion des enseignants : récapitulatif des solutions

par CarmenLR le Mar 12 Oct - 18:49
Varia, et pourquoi pas l'interprétation de conférences, beaucoup plus porteuse ?
Tu comptes t'arrêter pour financer tes deux années d'ESIT ? Ouvrons peut-être un autre fil, pour ne pas polluer celui de John, consacré au recensement des solutions ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum