Salaire de misère. Suis-je seul ?

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par musa le Mar 19 Jan 2016 - 19:00

@Elaïna a écrit:Musa : première règle : je me fais confiance. Oui, je n'ai pas besoin de bosser des heures pour préparer un cours sur le Moyen-âge : ça fait trois ans que je le fais, je le connais par coeur. Et puis bon, au bout d'un moment, j'ai bouffé de l'histoire à haute dose pendant mes études, donc ça va. Pas de perte de temps sur ce plan. D'une façon générale, en histoire, je n'ai pas trop besoin de perdre de temps là-dessus. En géo, j'ai davantage besoin de revoir, notamment les chiffres.

J'utilise beaucoup le manuel, le nôtre est très bien, ça m'épargne le temps de faire des milliers de photocopies (et puis c'est développement durable Wink ).
Je limite les devoirs, un contrôle par mois + une ou deux interros de connaissances. Avec 5 classes ça me fait un paquet de contrôles par semaine à corriger + les petites interros.
Donc en moyenne 5h de correction par semaine (un paquet de premières S c'est 3h, même. Quant aux terminales ST2S... bref).

Après je constate que mes collègues en lettres ont un bien plus gros travail de préparation.

Hélas, je suis en lettres Razz Et je ne me fais peut-être pas assez confiance... Là avec 9h en collège dont l'essentiel en latin avec des effectifs légers donc quasi nada en copies, j'arrive encore à bosser 20h par semaine. Il faut dire aussi que je crois que c'est ce que je préfère la préparation des cours.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Elaïna le Mar 19 Jan 2016 - 19:00

Sinon, bonjour, je suis Madame Elaïna, professeur qui mange du foie-gras. Suis-je conforme à l'éthique du fonctionnaire de l'Etat ?
(pardon).

(dernière précision : Musa, dans les 26h par semaine je ne compte évidemment pas les réunions, les conseils de classe etc. Mais comme chez nous la réunionnite n'existe pas, que je ne suis pas PP et que je ne fais pas de projets dans le cadre du lycée, ça limite ce plan-là).

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par DesolationRow le Mar 19 Jan 2016 - 19:00

@Rendash a écrit:
@Elaïna a écrit:
Par ailleurs je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas le droit de reconnaître qu'on bosse moins que certains salariés du privé. Personnellement j'estime mon temps de travail à 26 h par semaine. Mon mari en fait presque le double. Pour autant je ne fous pas rien, notamment, j'ai eu le temps de faire une thèse et maintenant de faire des colles en prépa.

Oui, tu as déjà donné ces chiffres, et j'ai toujours du mal à y croire. Une fois que j'ai fais mes heures devant élèves, et fait les deux, trois trucs que je suis censé faire (cahier de textes lorsque j'y pense, mails, etc.), je suis déjà à 23h, et je n'ai ni corrigé mes copies, ni préparé mes cours. Si à cela on ajoute les réunions (une heure et demie hebdo, en moyenne sur les 36 semaines de cours), le boulot de PP, le voyage que je co-organise, j'arrive aisément à 30h. Restent donc les cours et les corrections. Comme je suis très lent dans mes préparations, et que mon bagage est limité (c'est sans doute une différence majeure entre toi et moi), je suis plutôt autour de 60 à 70h hebdo.



affraid Je suis admiratif. Je serais complètement incapable de travailler autant. Je l'ai fait à une époque de ma vie (en prépa, puis quand je préparais l'agrégation), mais je pense être complètement incapable de travailler 70 heures par semaine aujourd'hui.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Rendash le Mar 19 Jan 2016 - 19:04

@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elaïna a écrit:
Par ailleurs je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas le droit de reconnaître qu'on bosse moins que certains salariés du privé. Personnellement j'estime mon temps de travail à 26 h par semaine. Mon mari en fait presque le double. Pour autant je ne fous pas rien, notamment, j'ai eu le temps de faire une thèse et maintenant de faire des colles en prépa.

Oui, tu as déjà donné ces chiffres, et j'ai toujours du mal à y croire. Une fois que j'ai fais mes heures devant élèves, et fait les deux, trois trucs que je suis censé faire (cahier de textes lorsque j'y pense, mails, etc.), je suis déjà à 23h, et je n'ai ni corrigé mes copies, ni préparé mes cours. Si à cela on ajoute les réunions (une heure et demie hebdo, en moyenne sur les 36 semaines de cours), le boulot de PP, le voyage que je co-organise, j'arrive aisément à 30h. Restent donc les cours et les corrections. Comme je suis très lent dans mes préparations, et que mon bagage est limité (c'est sans doute une différence majeure entre toi et moi), je suis plutôt autour de 60 à 70h hebdo.



affraid Je suis admiratif. Je serais complètement incapable de travailler autant. Je l'ai fait à une époque de ma vie (en prépa, puis quand je préparais l'agrégation), mais je pense être complètement incapable de travailler 70 heures par semaine aujourd'hui.

Ben, la réponse est là : tu es passé par une prépa et tu es agrégé. Ce boulot, tu l'as fait avant, moi je le fais maintenant. Je n'ai pas fait de prépa, j'ai découvert la géographie l'année de mon CAPES, donc je suis faible disciplinairement et j'ai besoin de me mettre au point. D'où la somme de travail.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par musa le Mar 19 Jan 2016 - 19:05

Oui Rendash moi aussi quand je suis devant un écran, je bosse! (quand je disais "par expérience", je faisais allusion à une époque où j'exerçai une autre activité que prof) Je ne voudrais pas relancer la guerre public/privé mais quand je disais que tout le monde ne bossait pas devant un écran, je pensais notamment à mon mari qui surfa pas mal voire envoya pas mal de courriels persos du temps où il était grassement payé par une entreprise de téléphonie. Et ce n'est sûrement pas un cas isolé. D'ailleurs, je ne jette pas la pierre, quand on passe la journée devant un écran, il est normal de ne pas être tout le temps à fond.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par DesolationRow le Mar 19 Jan 2016 - 19:05

@Rendash a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:
@Elaïna a écrit:
Par ailleurs je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas le droit de reconnaître qu'on bosse moins que certains salariés du privé. Personnellement j'estime mon temps de travail à 26 h par semaine. Mon mari en fait presque le double. Pour autant je ne fous pas rien, notamment, j'ai eu le temps de faire une thèse et maintenant de faire des colles en prépa.

Oui, tu as déjà donné ces chiffres, et j'ai toujours du mal à y croire. Une fois que j'ai fais mes heures devant élèves, et fait les deux, trois trucs que je suis censé faire (cahier de textes lorsque j'y pense, mails, etc.), je suis déjà à 23h, et je n'ai ni corrigé mes copies, ni préparé mes cours. Si à cela on ajoute les réunions (une heure et demie hebdo, en moyenne sur les 36 semaines de cours), le boulot de PP, le voyage que je co-organise, j'arrive aisément à 30h. Restent donc les cours et les corrections. Comme je suis très lent dans mes préparations, et que mon bagage est limité (c'est sans doute une différence majeure entre toi et moi), je suis plutôt autour de 60 à 70h hebdo.



affraid Je suis admiratif. Je serais complètement incapable de travailler autant. Je l'ai fait à une époque de ma vie (en prépa, puis quand je préparais l'agrégation), mais je pense être complètement incapable de travailler 70 heures par semaine aujourd'hui.

Ben, la réponse est là : tu es passé par une prépa et tu es agrégé. Ce boulot, tu l'as fait avant, moi je le fais maintenant. Je n'ai pas fait de prépa, j'ai découvert la géographie l'année de mon CAPES, donc je suis faible disciplinairement et j'ai besoin de me mettre au point. D'où la somme de travail.

D'après ce que tu écris ici et sur d'autres fils, tu n'es pas "faible disciplinairement", tu es extrêmement scrupuleux, ce qui est tout à ton honneur.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par pamplemousses4 le Mar 19 Jan 2016 - 19:09

Satanées copies... je travaille comme Rendash, et je ne vous cache pas que je ne demande vraiment qu'à lire et potasser davantage... Ces dissert tiédasses me tuent.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Ronin le Mar 19 Jan 2016 - 19:09

Non non, il est faible. pingouin

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Elaïna le Mar 19 Jan 2016 - 19:11

Rendash, comme DesolationRow, je suis admirative du travail que tu abats pour faire des mises au point.

Mais fais-toi confiance aussi : je suis certaine que tu sais déjà énormément de trucs. Et tu verras, avec le temps, la somme de boulot va se réduire parce que tu auras accumulé énormément de choses.

Musa, oui, c'est la malédiction des profs de lettres. J'en sais quelque chose, mes parents l'étaient.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par musa le Mar 19 Jan 2016 - 19:16

@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:

Oui, tu as déjà donné ces chiffres, et j'ai toujours du mal à y croire. Une fois que j'ai fais mes heures devant élèves, et fait les deux, trois trucs que je suis censé faire (cahier de textes lorsque j'y pense, mails, etc.), je suis déjà à 23h, et je n'ai ni corrigé mes copies, ni préparé mes cours. Si à cela on ajoute les réunions (une heure et demie hebdo, en moyenne sur les 36 semaines de cours), le boulot de PP, le voyage que je co-organise, j'arrive aisément à 30h. Restent donc les cours et les corrections. Comme je suis très lent dans mes préparations, et que mon bagage est limité (c'est sans doute une différence majeure entre toi et moi), je suis plutôt autour de 60 à 70h hebdo.



affraid Je suis admiratif. Je serais complètement incapable de travailler autant. Je l'ai fait à une époque de ma vie (en prépa, puis quand je préparais l'agrégation), mais je pense être complètement incapable de travailler 70 heures par semaine aujourd'hui.

Ben, la réponse est là : tu es passé par une prépa et tu es agrégé. Ce boulot, tu l'as fait avant, moi je le fais maintenant. Je n'ai pas fait de prépa, j'ai découvert la géographie l'année de mon CAPES, donc je suis faible disciplinairement et j'ai besoin de me mettre au point. D'où la somme de travail.

D'après ce que tu écris ici et sur d'autres fils, tu n'es pas "faible disciplinairement", tu es extrêmement scrupuleux, ce qui est tout à ton honneur.

Oui mais sur Zink il a été quand même un peu léger! Laughing

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Laverdure le Mar 19 Jan 2016 - 19:17

@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:

Oui, tu as déjà donné ces chiffres, et j'ai toujours du mal à y croire. Une fois que j'ai fais mes heures devant élèves, et fait les deux, trois trucs que je suis censé faire (cahier de textes lorsque j'y pense, mails, etc.), je suis déjà à 23h, et je n'ai ni corrigé mes copies, ni préparé mes cours. Si à cela on ajoute les réunions (une heure et demie hebdo, en moyenne sur les 36 semaines de cours), le boulot de PP, le voyage que je co-organise, j'arrive aisément à 30h. Restent donc les cours et les corrections. Comme je suis très lent dans mes préparations, et que mon bagage est limité (c'est sans doute une différence majeure entre toi et moi), je suis plutôt autour de 60 à 70h hebdo.



affraid Je suis admiratif. Je serais complètement incapable de travailler autant. Je l'ai fait à une époque de ma vie (en prépa, puis quand je préparais l'agrégation), mais je pense être complètement incapable de travailler 70 heures par semaine aujourd'hui.

Ben, la réponse est là : tu es passé par une prépa et tu es agrégé. Ce boulot, tu l'as fait avant, moi je le fais maintenant. Je n'ai pas fait de prépa, j'ai découvert la géographie l'année de mon CAPES, donc je suis faible disciplinairement et j'ai besoin de me mettre au point. D'où la somme de travail.

D'après ce que tu écris ici et sur d'autres fils, tu n'es pas "faible disciplinairement", tu es extrêmement scrupuleux, ce qui est tout à ton honneur.

Pour ce qui me concerne, il n'y a pas que les connaissances (c'est comme pour d'autres : je maîtrise plus un champ qu'un autre - l'économie - et je dois un peu plus "réviser" et approfondir un autre - la socio et la science po) mais également la préparation des "exercices". Je peux prendre par exemple entre 2 et 4h pour préparer un devoir de Tle : le choix des documents, la formulation des questions, les éventuelles clés de lecture des documents les plus complexes, faire 2 sujets (parce que mes élèves sont bien tassés et qu'un œil a vite fait de dévier dans son orbite), etc. et même avec peu de devoir, je ne parviens pas à corriger en moins de 4h (en cumulé). Pour la préparation des cours, c'est pareil : j'utilise les manuels autant que faire se peut mais les documents proposés ne me conviennent pas toujours et quand je prends les docs du livre, il m'arrive souvent de refaire des questions ou de les modifier, d'en ajouter, etc. parce que je trouve celles du livre peu pertinentes. Je n'arrive pas à être plus rapide.

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Rendash le Mar 19 Jan 2016 - 19:19

@DesolationRow a écrit:

D'après ce que tu écris ici et sur d'autres fils, tu n'es pas "faible disciplinairement", tu es extrêmement scrupuleux, ce qui est tout à ton honneur.

L'un n'empêche malheureusement pas l'autre Razz Je suis effectivement scrupuleux (et fier : je détesterais passer pour un con devant les élèves  Twisted Evil ), et c'est ce qui fait que j'admets volontiers mes lacunes.
Et puis, vu comment je me suis fait Zinkuler sur Néo, j'ai encore du boulot Laughing

@Ronin a écrit:Non non, il est faible. pingouin

Samouraï étonné que tu n'en rajoutes pas

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Laverdure le Mar 19 Jan 2016 - 19:19

Et Rendash, j'admire aussi le sérieux de ton travail de préparation de cours : on a vite fait (c'est trop souvent mon cas, je trouve) de se contenter de ce qui est écrit dans les manuels ou de ce qu'on appris pour les concours et d'oublier de se mettre à jour (je parle pour moi).

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Ronin le Mar 19 Jan 2016 - 19:21

Samouraï embêté Very Happy

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Osmie le Mar 19 Jan 2016 - 19:22

@Elaïna a écrit:Rendash, comme DesolationRow, je suis admirative du travail que tu abats pour faire des mises au point.

Mais fais-toi confiance aussi : je suis certaine que tu sais déjà énormément de trucs. Et tu verras, avec le temps, la somme de boulot va se réduire parce que tu auras accumulé énormément de choses.


Musa, oui, c'est la malédiction des profs de lettres. J'en sais quelque chose, mes parents l'étaient.

+1.

Avec 18h en collège en lettres, je travaille aussi plutôt dans les 40h, mais je suis PP, à la commission permanente, au CA, représentante syndicale, et tout cela demande des heures de travail. Les copies mangent vraiment beaucoup de temps, surtout les rédactions si on les corrige minutieusement. Je ne compte évidemment pas le temps de lecture dans ces 40h ; je lis par plaisir, et je me sers de mes lectures pour mes cours.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Daphné le Mar 19 Jan 2016 - 19:47

@Lenagcn a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Lenagcn a écrit:
@Leclochard a écrit:

Oui. La différence est largement fantasmée. Les traitements de base sont identiques. Bien sûr qu'on a des primes mais elles correspondent à un travail supplémentaire. Il n'y a pas de cadeau.
Maintenant, les PE passent beaucoup plus de temps en classe et en réunions, d'où le ressentiment, peut-être.

Quel est le travail supplémentaire?

Des heures faites en plus du temps réglementaire sont des heures dites supplémentaires et à moins d'avoir un clone, il faut bien reconnaître qu'elles exigent un effort de préparation et de présence. C'est pourquoi elles sont payées. Est-ce assez clair ? Smile

Quel est le travail supplémentaire justifiant l'ISOE?

Les différents conseils de classe/conseil d'enseignement/conseils des professeurs/réunions avec les parents : quand on compte le nombre d'heures passées et le tarif de l'ISOE, il vaudrait largement mieux aller faire des ménages.........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par MazingerZ le Mar 19 Jan 2016 - 19:57

De mon côté je suis célibataire sans enfants, mais assez dépensier.
Par conséquent, je dois faire des heures sup. Je sais que ceux qui font des heures sup ne sont pas l'objet de la pitié des autres, car on vole des postes, etc. (Je ne me plains jamais, car je sais que je m'en prendrais plein la gueule.) Je voudrais avoir un salaire digne tout en étant certifié et ne travaillant "que" 18 heures par semaine devant les élèves, cependant ce n'est juste pas possible pour moi.

MazingerZ
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Leclochard le Mar 19 Jan 2016 - 20:13

@Daphné a écrit:
@Lenagcn a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Lenagcn a écrit:

Quel est le travail supplémentaire?

Des heures faites en plus du temps réglementaire sont des heures dites supplémentaires et à moins d'avoir un clone, il faut bien reconnaître qu'elles exigent un effort de préparation et de présence. C'est pourquoi elles sont payées. Est-ce assez clair ? Smile

Quel est le travail supplémentaire justifiant l'ISOE?

Les différents conseils de classe/conseil d'enseignement/conseils des professeurs/réunions avec les parents : quand on compte le nombre d'heures passées et le tarif de l'ISOE, il vaudrait largement mieux aller faire des ménages.........

Tout à fait. Le temps de remplissage des bulletins est-il comptabilisé dans cette prime ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Daphné le Mar 19 Jan 2016 - 20:20

Je suppose que ça fait partie de nos obligations de service, au même titre que la correction des copies ou la préparation des cours.
De toute façon, dans tous les cas ça ne fait pas cher de l'heure !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Cicyle le Mar 19 Jan 2016 - 20:46

Rendash : 1h30 de réunions par semaine ?! affraid
Tout d'un coup, je me dis que j'en rate peut-être, en fait ! Ou j'ai juste la chance de ne pas être dans un établissement avec la réunionite. Razz

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Rendash le Mar 19 Jan 2016 - 20:53

@Cicyle a écrit:Rendash : 1h30 de réunions par semaine ?! affraid
Tout d'un coup, je me dis que j'en rate peut-être, en fait ! Ou j'ai juste la chance de ne pas être dans un établissement avec la réunionite. Razz

Ce n'est qu'une moyenne, hein Razz
Entre les parents-profs, les conseils de classe, et le reste des âneries, on se tape bon an mal an une cinquantaine d'heures sur l'année.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Cicyle le Mar 19 Jan 2016 - 20:58

@Rendash a écrit:
@Cicyle a écrit:Rendash : 1h30 de réunions par semaine ?! affraid
Tout d'un coup, je me dis que j'en rate peut-être, en fait ! Ou j'ai juste la chance de ne pas être dans un établissement avec la réunionite. Razz

Ce n'est qu'une moyenne, hein Razz
Entre les parents-profs, les conseils de classe, et le reste des âneries, on se tape bon an mal an une cinquantaine d'heures sur l'année.
Après, je reconnais que j'enseigne une matière à fort coeff donc à gros volume horaire. Donc j'ai peu de classes. Un confort que beaucoup d'entre vous (lettres, histoire-géo, maths,...) n'ont pas. Courage pour toutes ces réunions... fleurs2

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par A Tuin le Mar 19 Jan 2016 - 21:55

Pour Isis, qui dit que raconter n'est pas ce en quoi consiste son métier :


J'espère que tu plaisantes : pour bien raconter en histoire et en géo il faut être pointu et avoir une excellente maîtrise des tenants et aboutissants. C'est autrement plus compliqué que de concevoir un schéma ou une légende de carte au tableau pour montrer aux élèves. S il on veut être crédible dans cette matière il est essentiel de pouvoir faire ressortir tous les liens de cause à effet, toutes les implications d'une situation donnée. Ce n'est pas à la portée du premier passant

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Whypee le Mar 19 Jan 2016 - 22:08

En tout cas, entre l'augmentation de la MGEN (que je vais quitter) et l'augmentation du taux de cotisation de la pension civile, et après un rapide calcul je perdrais 720€ de revenu annuel par rapport à 2015. Soit plus d'un mois de courses pour notre famille. Je vais donc proposer un mois de jeûne dès demain...

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par A Tuin le Mar 19 Jan 2016 - 22:09

@Le grincheux a écrit:

- des chèques cadeaux à noël (entre 120 et 310 euros tout de même).
Je ne connais aucune entreprise qui fasse cela (pour info, j'ai bossé dans des PME et de très grands groupes qui avaient beaucoup d'argent à dépenser).

Tous les ans pour Noël mon mari ramène deux chéquiers cadeaux de 50 euros chacun, un pour lui et un pour notre enfant. Donc oui ça existe, je confirme que je m'en sers abondamment tous les ans avant les fêtes !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire de misère. Suis-je seul ?

Message par Whypee le Mar 19 Jan 2016 - 22:14

@A Tuin a écrit:
@Le grincheux a écrit:

- des chèques cadeaux à noël (entre 120 et 310 euros tout de même).
Je ne connais aucune entreprise qui fasse cela (pour info, j'ai bossé dans des PME et de très grands groupes qui avaient beaucoup d'argent à dépenser).

Tous les ans pour Noël mon mari ramène deux chéquiers cadeaux de 50 euros chacun, un pour lui et un pour notre enfant. Donc oui ça existe, je confirme que je m'en sers abondamment tous les ans avant les fêtes !

Le CE de la société de ma femme offre en chq Cadoc, pour St Nicolas et Ste Catherine (garçon/fille), 90€ par enfants, et 150€ pour l'agent à Noël, soit 330€ pour notre famille.

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum