Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par RandomFilou le Mar 23 Fév 2016 - 15:36

Bonjour, je suis PP d'une classe de 5èmes, dont une élève se démarque des autres pour cause de son comportement presque inquiétant : extrêmement discrète en cours, elle rougit à chaque fois que l'on lui adresse la parole, murmure des mots inintelligibles lors d'une interrogation orale, ose à peine maintenir un contact visuel... Bref, elle a le profil d'un élève timide, ce qui serait en soi plutôt banal ; mais ça ne s'arrête pas là. Mes collègues m'ont raconté que, au moment de partir manger, ils voient la jeune fille seule, souvent avec un bouquin entre les mains, et une fois au self, elle mange à peine ce qu'elle a dans l'assiette. Je sais qu'elle est nouvelle dans ce collège, et conscient que ce changement a dû la bouleverser, l'attrister, voire la braquer, mais à ce point ? Nous en avons discuté entre nous, en se posant les questions du genre "Vous pensez qu'elle va bien ?" ou "Est-ce qu'elle est heureuse ?", vous voyez. Bon nombre de profs ont déjà essayé de la faire parler, en l'abordant à chaque fois d'une manière plus ou moins bienveillante et rassurante (etc..), mais à chaque fois, elle répond évasivement en s'abîmant dans la contemplation de ses chaussures, ou bien s'enfonce dans son mutisme habituel. Pourtant, elle est dans une classe plutôt sympathique et chaleureuse, même coopérative, et je ne pense pas qu'elle soit harcelée. Elle a d'excellent résultats, témoigne d'un esprit vif et cultivé dans ses rédactions, mais je n'explique pas une aussi basse confiance en soi. Je ne sais pas quoi faire, et j'aimerais bien savoir si elle souffre de cette solitude ou pas, car je ne connais pas son histoire et elle ne semble pas prête à la révéler. Serait-ce les adultes qui l'effraient ? J'ai néanmoins pensé que ce n'est pas aussi grave comme pour avertir l'infirmière, ses parents ou autre, mais j'avoue que je n'ai jamais eu ce genre d'attitude parmi mes élèves et je m'inquiète un peu pour elle. D'après vous, que devrais-je faire, en tant que PP ? Comment expliquer son comportement ? Dois-je prendre un rendez-vous avec ses parents ? heu
Merci d'avance ^^

RandomFilou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Balthamos le Mar 23 Fév 2016 - 15:41

C'est préoccupant en effet.

Mais avant de répondre, j'aime bien savoir à qui je parle.
Qui es tu RandomFilou?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par RandomFilou le Mar 23 Fév 2016 - 15:49

Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?

RandomFilou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par User5899 le Mar 23 Fév 2016 - 15:51

@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?
Non Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Reine Margot le Mar 23 Fév 2016 - 15:52

@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?

scratch scratch scratch angedemon angedemon angedemon

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Derborence le Mar 23 Fév 2016 - 15:53

@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?
Bonjour,
Il est d'usage, avant de poster sur le forum, de se présenter :
http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation
Very Happy

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Balthamos le Mar 23 Fév 2016 - 15:55

@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?


Je me fis beaucoup de personnes mais maintenant je suis en couple.  coeurs

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Marie Laetitia le Mar 23 Fév 2016 - 15:56

@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?

C'est une tournure que je ne connais pas? Ou bien...?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par User5899 le Mar 23 Fév 2016 - 16:00

@Balthamos a écrit:
@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?


Je me fis beaucoup de personnes mais maintenant je suis en couple.  coeurs
Maintenant, vous vous faites beaucoup de personnes, en couple ? Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Orlanda le Mar 23 Fév 2016 - 16:00

Peut-être s'agit-il d'une confusion entre se fier à et se défier de?

_________________
I have become comfortably numb.

Orlanda
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par User5899 le Mar 23 Fév 2016 - 16:03

@Orlanda a écrit:Peut-être s'agit-il d'une confusion entre se fier à et se défier de?
Confusion qu'un professeur de lettres est capable d'anticiper, en principe. Le sens des préfixes, hein...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par RandomFilou le Mar 23 Fév 2016 - 16:13

Holà, holà, ok, je n'inspire peut-être pas confiance, je m'en excuse.
Je ne savais pas qu'il fallait se présenter. Dans la hâte d'expliquer mon problème, je n'ai pas remarqué cette obligation. Soit, si cela peut vous rassurer, je la remplirai ; pour mon erreur, j'en suis tout autant désolé, j'étais en train de checker une page en espagnol (je maîtrise les deux langues, hein, désolé) et "se fier de" n'est peut-être pas français, mais c'est le cas dans cette langue.
Encore toutes mes excuses, mais ce problème me travaillait, je voulais seulement obtenir des réponses facilement. ^^'

RandomFilou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Balthamos le Mar 23 Fév 2016 - 16:25

Pour répondre sérieusement à ton questionnement (admettons), tu peux rencontrer les parents si tu en as envie et si tu as la motivation, mais signale avant tout tes craintes et remarques à l'infirmière et à l'AS.
On n'est pas psy, ce n'est pas notre boulot. Mais c'est notre boulot d'observer ces signes et de les signaler aux personnes compétentes.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par laMiss le Mar 23 Fév 2016 - 16:35

D'accord avec Balthamos.
Au passage, un truc quand on est pris au dépourvu face à un élève qui, pour X ou Y raison, ne se sent pas capable de parler : lui demander d'écrire.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par RandomFilou le Mar 23 Fév 2016 - 16:37

Très bien, je le ferai. Je ne pensais pas, honnêtement, avoir à faire cela, étant donné qu'aucun de mes collègues ne l'a fait. Je vous remercie, Balthamos et laMiss (désolé, j'ai rafraîchi ma page après ^^'

RandomFilou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par simone43 le Mar 23 Fév 2016 - 17:46

Je plussoie balthamos. Plusieurs élèves sont venus me voir pour me dire qu'ils avaient l'impression que Machin se faisait beaucoup embêter mais je l'avais déjà remarqué. Il est un peu maladroit et confus : c'est une cible facile. J'ai essayé d'en parler avec lui mais il nie ou ne voit pas le problème. J'en ai parlé à ses parents et tout à l'heure, je l'ai envoyé chez l'infirmière.
J'ai peur que ça vire au harcèlement, mais je ne vois pas ce que je peux faire.

_________________
" Son rêve de créer une vie nouvelle,  à partir de rien,  en toute indépendance,  n'avait été que cela,  un rêve. " Freedom,  J. Franzen

simone43
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Bouboule le Mar 23 Fév 2016 - 17:51

@RandomFilou a écrit:Bonjour, je suis PP d'une classe de 5èmes, dont une élève se démarque des autres pour cause de son comportement presque inquiétant : extrêmement discrète en cours, elle rougit à chaque fois que l'on lui adresse la parole, murmure des mots inintelligibles lors d'une interrogation orale, ose à peine maintenir un contact visuel... Bref, elle a le profil d'un élève timide, ce qui serait en soi plutôt banal ; mais ça ne s'arrête pas là. Mes collègues m'ont raconté que, au moment de partir manger, ils voient la jeune fille seule, souvent avec un bouquin entre les mains, et une fois au self, elle mange à peine ce qu'elle a dans l'assiette. Je sais qu'elle est nouvelle dans ce collège, et conscient que ce changement a dû la bouleverser, l'attrister, voire la braquer, mais à ce point ? Nous en avons discuté entre nous, en se posant les questions du genre "Vous pensez qu'elle va bien ?" ou "Est-ce qu'elle est heureuse ?", vous voyez. Bon nombre de profs ont déjà essayé de la faire parler, en l'abordant à chaque fois d'une manière plus ou moins bienveillante et rassurante (etc..), mais à chaque fois, elle répond évasivement en s'abîmant dans la contemplation de ses chaussures, ou bien s'enfonce dans son mutisme habituel. Pourtant, elle est dans une classe plutôt sympathique et chaleureuse, même coopérative, et je ne pense pas qu'elle soit harcelée. Elle a d'excellent résultats, témoigne d'un esprit vif et cultivé dans ses rédactions, mais je n'explique pas une aussi basse confiance en soi. Je ne sais pas quoi faire, et j'aimerais bien savoir si elle souffre de cette solitude ou pas, car je ne connais pas son histoire et elle ne semble pas prête à la révéler. Serait-ce les adultes qui l'effraient ? J'ai néanmoins pensé que ce n'est pas aussi grave comme pour avertir l'infirmière, ses parents ou autre, mais j'avoue que je n'ai jamais eu ce genre d'attitude parmi mes élèves et je m'inquiète un peu pour elle. D'après vous, que devrais-je faire, en tant que PP ? Comment expliquer son comportement ? Dois-je prendre un rendez-vous avec ses parents ? heu
Merci d'avance ^^

Elle est excellente à quel point ?
Quel est son profil familial ?
Le CPE peut aussi représenter une bonne médiation (sous prétexte de discuter oriantation par exemple, même si c'est encore un peu jeune).

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par mafalda16 le Mar 23 Fév 2016 - 17:57

@Marie Laetitia a écrit:
@RandomFilou a écrit:Eh bien, un prof de français et PP pour l'instant avec 7 ans d'enseignement dans mon établissement actuel.
Tu ne te fies pas de moi ?

C'est une tournure que je ne connais pas? Ou bien...?

On dirait un hispanisme. En espagnol le régime prépositionnel de la tournure "faire confiance à" est fiarse de...

edit. ça confirme ce que RandomFilou explique.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par cavatine le Mar 23 Fév 2016 - 18:19

Bonjour et bienvenue, RandomFilou,

j'imagine que tu n'as pas eu l'occasion de voir ses parents lors de la rencontre parents-profs du 1er trimestre ? convoquer les parents pourrait être une idée, mais ça me semblerait être une mesure un peu trop "brutale", pour commencer... pourquoi ne pas entretenir cette jeune fille sur les lectures qu'elle fait en dehors des cours ? en prenant soin d'insister tout d'abord sur l'aspect "positif" de ces lectures, afin de ne pas amener de suite la question de l'isolement.

Spoiler:
j'ai connu en prépa (lettres) une camarade qui était extrêmement douée - elle avait fait une 1ere année de maths sup, réussissait plutôt bien, mais a décidé de partir en lettres sup, et trois ans plus tard intégrait en auditrice libre l'ENS - Ulm. Elle est maintenant docteur en lettres classiques, bref. Elle était elle aussi très renfermée sur elle-même, très timide, à toujours réviser ou lire pendant les repas... même si avec le temps, elle s'est ouverte.
Par ailleurs, je connais une personne qui a, en plus d'avoir un QI au dessus de la moyenne, de très nombreux traits autistiques (bilan fait dans un CRA). Les deux personnes ont des points en commun, même si la première n'a pas passé de tests à ma connaissance. Les traits autistiques sont différents d'une personne à une autre, mais souvent, moins facilement détectables chez les filles, qui "compensent" mieux, apprennent mieux le jeu social par rapport aux garçons.

Mais cela ne veut bien sûr pas dire que c'est le cas pour ton élève. Et quand bien même cela serait, il peut y avoir des facteurs extérieurs qui jouent un grand rôle...

cavatine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par RandomFilou le Mar 23 Fév 2016 - 19:14

Alors, effectivement, je ne vois pas ce que l'on pourrait faire en cas de harcèlement, et intervenir pourrait sans doute aggraver la situation '-'
Eumh, je ne sais pas quelle est sa situation familiale, et non, je n'ai pas vu ses parents à la réunion parents-profs. Mais j'ai appris récemment qu'elle a perdu un proche, genre début février, mais elle agit comme d'habitude, ou alors je n'ai personnellement pas remarqué un changement.
Elle est excellente, je veux dire que (la moyenne étant inutile) a de très bonnes notes et tous les autres profs s'accordent à dire que, malgré sa discrétion, elle est attentive en classe et travaille très régulièrement, ce qui est pour moi le type d'élève "idéal", pour ainsi le dire.

RandomFilou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Norman Bates le Mar 23 Fév 2016 - 19:28

Asperger ?

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par RandomFilou le Mar 23 Fév 2016 - 19:41

Mmh, intéressant, je n'y avait pas songé. Ces traits s'adaptent parfaitement à son comportement. C'est très possible, en effet '-'

RandomFilou
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Lenagcn le Mer 24 Fév 2016 - 11:13

@Norman Bates a écrit:Asperger ?
+1


(comportement et circonstances qui me ramènent 30 ans en arrière - déménagement en cours d'année de 5ème, très grosse difficulté d'insertion, toute petite voix, excellents résultats, toussa  - découverte récente de traits autistiques non négligeables)

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par JPhMM le Mer 24 Fév 2016 - 11:18

@RandomFilou a écrit:Bonjour, je suis PP d'une classe de 5èmes, dont une élève se démarque des autres pour cause de son comportement presque inquiétant : extrêmement discrète en cours, elle rougit à chaque fois que l'on lui adresse la parole, murmure des mots inintelligibles lors d'une interrogation orale, ose à peine maintenir un contact visuel... Bref, elle a le profil d'un élève timide, ce qui serait en soi plutôt banal ; mais ça ne s'arrête pas là. Mes collègues m'ont raconté que, au moment de partir manger, ils voient la jeune fille seule, souvent avec un bouquin entre les mains, et une fois au self, elle mange à peine ce qu'elle a dans l'assiette. Je sais qu'elle est nouvelle dans ce collège, et conscient que ce changement a dû la bouleverser, l'attrister, voire la braquer, mais à ce point ? Nous en avons discuté entre nous, en se posant les questions du genre "Vous pensez qu'elle va bien ?" ou "Est-ce qu'elle est heureuse ?", vous voyez. Bon nombre de profs ont déjà essayé de la faire parler, en l'abordant à chaque fois d'une manière plus ou moins bienveillante et rassurante (etc..), mais à chaque fois, elle répond évasivement en s'abîmant dans la contemplation de ses chaussures, ou bien s'enfonce dans son mutisme habituel. Pourtant, elle est dans une classe plutôt sympathique et chaleureuse, même coopérative, et je ne pense pas qu'elle soit harcelée. Elle a d'excellent résultats, témoigne d'un esprit vif et cultivé dans ses rédactions, mais je n'explique pas une aussi basse confiance en soi. Je ne sais pas quoi faire, et j'aimerais bien savoir si elle souffre de cette solitude ou pas, car je ne connais pas son histoire et elle ne semble pas prête à la révéler. Serait-ce les adultes qui l'effraient ? J'ai néanmoins pensé que ce n'est pas aussi grave comme pour avertir l'infirmière, ses parents ou autre, mais j'avoue que je n'ai jamais eu ce genre d'attitude parmi mes élèves et je m'inquiète un peu pour elle. D'après vous, que devrais-je faire, en tant que PP ? Comment expliquer son comportement ? Dois-je prendre un rendez-vous avec ses parents ? heu
Merci d'avance ^^
Ça me rappelle quelqu'un à son âge...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je m'inquiète pour une de mes élèves...

Message par Jugia 46 le Mer 24 Fév 2016 - 18:57

A mon avis, elle était harcelée dans son collège d'avant.
ça expliquerais tout

Jugia 46
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum