Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Korémuse
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Korémuse le Jeu 24 Sep 2020 - 21:36
https://www.lefigaro.fr/en-direct-suivez-le-premier-grand-oral-televise-de-jean-castex-20200924
"Si la situation venait encore à s'aggraver «cela pourrait vouloir dire reconfinement», prévient Castex"

Les écoles continuent à fonctionner, la vie professionnelle continue aussi. Il faut préserver cela le plus possible. Mieux vaut laisser les enfants à l'école que les en sortir».
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dita le Jeu 24 Sep 2020 - 21:41
@Korémuse a écrit:https://www.lefigaro.fr/en-direct-suivez-le-premier-grand-oral-televise-de-jean-castex-20200924
"Si la situation venait encore à s'aggraver «cela pourrait vouloir dire reconfinement», prévient Castex"

Les écoles continuent à fonctionner, la vie professionnelle continue aussi. Il faut préserver cela le plus possible. Mieux vaut laisser les enfants à l'école que les en sortir».
Merci pour le lien.
Les piscines couvertes vont fermer, parce que dans un milieu fermé, le risque de contamination est accru. Mais pas au bahut, youpi !
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Jeu 24 Sep 2020 - 21:43
On n'y porte pas de masque ... alors qu'à l'école si.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 24 Sep 2020 - 21:44
@Korémuse a écrit:https://www.lefigaro.fr/en-direct-suivez-le-premier-grand-oral-televise-de-jean-castex-20200924
"Si la situation venait encore à s'aggraver «cela pourrait vouloir dire reconfinement», prévient Castex"

Les écoles continuent à fonctionner, la vie professionnelle continue aussi. Il faut préserver cela le plus possible. Mieux vaut laisser les enfants à l'école que les en sortir».
Non en fait . L'épidémie se propage à travers eux. C'est ce que le gouvernement refuse de reconnaître malheureusement.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Jeu 24 Sep 2020 - 21:47
@Halybel a écrit:
@Flo44 a écrit:En Loire-Atlantique, la moitié (oui, la moitié) des clusters investigués sont en milieu scolaire.
Ici
https://www.ouest-france.fr/sante/covid-19-61-clusters-sont-en-cours-d-investigation-6987760
(je ne peux pas copier le texte, l'article est réservé aux abonnés)

Quelqu'un a montré un tableau édifiant de santé France montrant que le milieu scolaire était bien devant en terme de clusters et sachant qu'on test peu mais y a encore des gens pour dire que c'est le milieu familial. De plus, si c'est vrai alors la propagation va s'accélérer car fermer les restau et bars va juste pousser les gens à se retrouver dans des lieux clos. Mais bon la logique a géométrie variable de certains m'épatent.

Précisons tout de même que ce tableau indiquait la proportion de clusters dans le milieu scolaire, universités comprises.
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par amethyste le Jeu 24 Sep 2020 - 21:50
C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 24 Sep 2020 - 21:53
Ah bon ? Vite, prévenez le docteur Cohen !
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dita le Jeu 24 Sep 2020 - 21:54
@Proton a écrit:On n'y porte pas de masque ... alors qu'à l'école si.
Si. Dans les vestiaires, jusqu'au bassin.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Jeu 24 Sep 2020 - 21:55
@Clecle78 a écrit:Ah bon ? Vite, prévenez le docteur Cohen !
Et le 1er ministre, qui soutient le contraire sur Fce2
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Jeu 24 Sep 2020 - 21:55
@Proton a écrit:On n'y porte pas de masque ... alors qu'à l'école si.
Pas les élèves. Sur entre 20 et 30 personnes, une seule en porte, dans une salle de classe d'une école (école = primaire).
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Jeu 24 Sep 2020 - 21:58
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210


ça y est, ils commencent à se réveiller ?
Ils vont attendre encore combien de temps pour imposer le masque dès 6 ans ?

Saramago
Saramago
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Saramago le Jeu 24 Sep 2020 - 21:59
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

Santé Publique France, c'est bien le même site qui indique que la France déplore une cinquantaine de décès par jour, soit une forte augmentation depuis le mois de juillet ? Nous étions alors à une trentaine. Si je sais compter, en m'appuyant sur le nombre de décès quotidien maintenant disponible sur le site de l'INSEE, 50 décès par jour correspondent à 1/30 de toutes les personnes qui sont décédées aujourd'hui. Bon. Des gens meurent, surtout des personnes âgées, des moins âgés aussi, des plus jeunes parfois et même des enfants. Rien de nouveau sous le soleil. On peut s'en désoler, essayer de toutes ses forces de lutter contre ça, gaspiller son énergie à se battre contre le vent, ça ne changera pas grand-chose. On peut aussi accepter de ne pas être tout-puissant, soutenir ceux qui souffrent (et pas seulement du covid) et transmettre autre chose à nos enfants qu'une peur certes séculaire mais parfaitement vaine.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 24 Sep 2020 - 22:01
On peut aussi mettre à l'abri les personnes fragiles non ? Au lieu de les envoyer sciemment se faire contaminer
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dita le Jeu 24 Sep 2020 - 22:02
@Cicyle a écrit:
@Proton a écrit:On n'y porte pas de masque ... alors qu'à l'école si.
Pas les élèves. Sur entre 20 et 30 personnes, une seule en porte, dans une salle de classe d'une école (école = primaire).
Au temps pour moi, Cicyle. C'est criminel.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 24 Sep 2020 - 22:02
Personnellement je n'ai pas envie de mourir, merci bien pour ta compassion.
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dita le Jeu 24 Sep 2020 - 22:05
Tu dis ça pour moi, Clecle ?
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User17095 le Jeu 24 Sep 2020 - 22:05
@chmarmottine a écrit:
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

ça y est, ils commencent à se réveiller ?
Ils vont attendre encore combien de temps pour imposer le masque dès 6 ans ?

On vient d'interdire gymnases et salles de sport, en oubliant complètement les scolaires. Au ministère c'est pas prévu. C'était bien la peine d'associer EducNat et sports sous la même direction tiens.
Donc, don't hold your breath...

@Saramago a écrit:
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

Santé Publique France, c'est bien le même site qui indique que la France déplore une cinquantaine de décès par jour, soit une forte augmentation depuis le mois de juillet ? Nous étions alors à une trentaine. Si je sais compter, en m'appuyant sur le nombre de décès quotidien maintenant disponible sur le site de l'INSEE, 50 décès par jour correspondent à 1/30 de toutes les personnes qui sont décédées aujourd'hui. Bon. Des gens meurent, surtout des personnes âgées, des moins âgés aussi, des plus jeunes parfois et même des enfants. Rien de nouveau sous le soleil. On peut s'en désoler, essayer de toutes ses forces de lutter contre ça, gaspiller son énergie à se battre contre le vent, ça ne changera pas grand-chose. On peut aussi accepter de ne pas être tout-puissant, soutenir ceux qui souffrent (et pas seulement du covid) et transmettre autre chose à nos enfants qu'une peur certes séculaire mais parfaitement vaine.

Tu sembles oublier que tous les chiffres que nous avons sont en décalage, à cause de deux facteurs :
- on ne meurt pas le jour de la contamination, donc 50 morts aujourd'hui, c'est beaucoup, beaucoup plus dans dix jours
- tous les chiffres de contamination publiés sont ceux des tests, qui ont sept à dix jours de retard
Le propre d'une épidémie, c'est sa croissance exponentielle.
Ton discours est l'équivalent d'un "roh ça va, incendie de forêt, de suite, y a UN seul pin qui brûle dans la forêt, c'est pas un incendie ça", non effectivement ça ne l'est pas au moment où en parle.
Saramago
Saramago
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Saramago le Jeu 24 Sep 2020 - 22:06
@Clecle78 a écrit:Personnellement je n'ai pas envie de mourir, merci bien pour ta compassion.

Euh, comment dire... Mourir n'est pas une option, qu'on le souhaite ou non. Que l'on ait pas envie de mourir est une chose, que l'on se gâche la vie pour retarder l'inévitable en est une autre, pour soi comme pour son entourage.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Jeu 24 Sep 2020 - 22:07
@Saramago a écrit:
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

Santé Publique France, c'est bien le même site qui indique que la France déplore une cinquantaine de décès par jour, soit une forte augmentation depuis le mois de juillet ? Nous étions alors à une trentaine. Si je sais compter, en m'appuyant sur le nombre de décès quotidien maintenant disponible sur le site de l'INSEE, 50 décès par jour correspondent à 1/30 de toutes les personnes qui sont décédées aujourd'hui. Bon. Des gens meurent, surtout des personnes âgées, des moins âgés aussi, des plus jeunes parfois et même des enfants. Rien de nouveau sous le soleil. On peut s'en désoler, essayer de toutes ses forces de lutter contre ça, gaspiller son énergie à se battre contre le vent, ça ne changera pas grand-chose. On peut aussi accepter de ne pas être tout-puissant, soutenir ceux qui souffrent (et pas seulement du covid) et transmettre autre chose à nos enfants qu'une peur certes séculaire mais parfaitement vaine.

Toi, tu es peut-être capable d'assumer ces pertes ...

Je trouve scandaleux de faire porter ce poids aux enfants. Parce qu'à un moment, les enfants apporteront le virus à leurs parents qui risqueront de se retrouver à l'hôpital dans un sale état ... On va lui dire quoi au gosse : "c'est la vie, mon pauvre bonhomme" ?

Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 24 Sep 2020 - 22:09
@Saramago a écrit:
@Clecle78 a écrit:Personnellement je n'ai pas envie de mourir, merci bien pour ta compassion.

Euh, comment dire... Mourir n'est pas une option, qu'on le souhaite ou non. Que l'on ait pas envie de mourir est une chose, que l'on se gâche la vie pour retarder l'inévitable en est une autre, pour soi comme pour son entourage.
Tu es complètement siphonné pour dire des trucs pareils! Ça va pas la tête ?
Marxou
Marxou
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Marxou le Jeu 24 Sep 2020 - 22:13
Bon, à quoi bon le redire? C'est le constat de l'incompétence patente de ce gvt. Même si je conçois que ça ne doit pas être facile à gérer. Mais entre les mensonges avérés, le cynisme lui aussi avéré et qui saute aux yeux et l'absence d'un minimum d'anticipation de l'EN quant à la rentrée: ça, c'est inadmissible, criminel et je le redis: ils devront rendre des comptes. Bordel, ils avaient 6 mois là-haut pour anticiper. Je ne décolère pas. Combien de morts à prévoir chez les profs?
Et au fait, JMB, on ne l'entend plus sur BFM. Il est où? Toujours en vacances? Non pas qu'il me manque spécialement mais quand même.... Y a plus personne là-haut pour même essayer de faire semblant de gérer le truc? You YOU!
Saramago
Saramago
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Saramago le Jeu 24 Sep 2020 - 22:14
pogonophile a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

ça y est, ils commencent à se réveiller ?
Ils vont attendre encore combien de temps pour imposer le masque dès 6 ans ?

On vient d'interdire gymnases et salles de sport, en oubliant complètement les scolaires. Au ministère c'est pas prévu. C'était bien la peine d'associer EducNat et sports sous la même direction tiens.
Donc, don't hold your breath...

@Saramago a écrit:
@amethyste a écrit:C'est sur le site de Santé Publique France aujourd'hui :
il parait indispensable de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts (sans embrassade, sans serrer les mains) ainsi que le port approprié du masque. Ces mesures doivent être respectées par tous, y compris les plus jeunes. Effectivement, si le risque de complication est faible chez l’enfant et le jeune adulte, ils contribuent à la diffusion du virus vers les tranches d’âge et les populations à risque de formes graves ainsi que le montre l’évolution de la situation épidémiologique de ces dernières semaines.    
https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19?fbclid=IwAR3SudZX4sc6OP5cCeRTQqt0hGfjveC7e6ScUrhYI6Wy9lzDLQMzt0gjtq0#block-244210

Santé Publique France, c'est bien le même site qui indique que la France déplore une cinquantaine de décès par jour, soit une forte augmentation depuis le mois de juillet ? Nous étions alors à une trentaine. Si je sais compter, en m'appuyant sur le nombre de décès quotidien maintenant disponible sur le site de l'INSEE, 50 décès par jour correspondent à 1/30 de toutes les personnes qui sont décédées aujourd'hui. Bon. Des gens meurent, surtout des personnes âgées, des moins âgés aussi, des plus jeunes parfois et même des enfants. Rien de nouveau sous le soleil. On peut s'en désoler, essayer de toutes ses forces de lutter contre ça, gaspiller son énergie à se battre contre le vent, ça ne changera pas grand-chose. On peut aussi accepter de ne pas être tout-puissant, soutenir ceux qui souffrent (et pas seulement du covid) et transmettre autre chose à nos enfants qu'une peur certes séculaire mais parfaitement vaine.

Tu sembles oublier que tous les chiffres que nous avons sont en décalage, à cause de deux facteurs :
- on ne meurt pas le jour de la contamination, donc 50 morts aujourd'hui, c'est beaucoup, beaucoup plus dans dix jours
- tous les chiffres de contamination publiés sont ceux des tests, qui ont sept à dix jours de retard
Le propre d'une épidémie, c'est sa croissance exponentielle.
Ton discours est l'équivalent d'un "roh ça va, incendie de forêt, de suite, y a UN seul pin qui brûle dans la forêt, c'est pas un incendie ça", non effectivement ça ne l'est pas au moment où en parle.

Ce discours est usé, c'est le même depuis le début du déconfinement. Le 21 juillet, le port du masque est devenu obligatoire dans tous les commerces en raison d'un "frémissement" de reprise épidémique. A la rentrée, on nous a parlé des quinze jours entre le brassage des élèves et la montée exponentielle des infectés et donc des décès. Ok, attendons encore, croyons toujours que le pire va arriver. Personnellement, je trouve la rengaine un peu fatigante.
Ce qui est vrai, et il suffit là aussi d'avoir voir les chiffres de l'INSEE, c'est que la mortalité va augmenter durant l'hiver. C'est tous les ans pareil, la mortalité fluctue selon les saisons et on meurt plus en hiver qu'en été, hors épisode caniculaire. Donc, oui, je sais, plus de gens vont décéder dans les prochaines semaines et mois. Mais qu'on arrête avec ce "décalage" de 15 jours, c'est juste l'évolution normale du taux de mortalité en automne. Ce qui est sûr, c'est que cette évolution va être abondamment commentée comme la preuve que l'épidémie repart. Ce qui est sûr, c'est que tout ceux qui mourront du covid et d'autre chose seront comptés comme mort du covid. La ficelle est grosse et nos peurs sont bien tenues.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Jeu 24 Sep 2020 - 22:16
@Saramago a écrit:
@Clecle78 a écrit:Personnellement je n'ai pas envie de mourir, merci bien pour ta compassion.

Euh, comment dire... Mourir n'est pas une option, qu'on le souhaite ou non. Que l'on ait pas envie de mourir est une chose, que l'on se gâche la vie pour retarder l'inévitable en est une autre, pour soi comme pour son entourage.
Effectivement, mourir n'est pas une option pour certains, qui ont de potentiels orphelins à faire grandir au lieu de les lâcher dans la nature sans moyens de subsistance (et, accessoirement, sans vouloir tomber dans le pathos, sans l'amour et la présence de leurs parents).

Ces "certains"-là, ils essaient de mettre toutes les chances de leur côté, et déjà ils savent qu'ils n'échapperont pas forcément à la maladie qui tombe sans prévenir ou à l'accident (réel ou causé par autrui), alors ce n'est pas pour qu'en plus on fasse baisser leur cote en jouant les petits malins rebelles du masque, de l'aération ou de la bise.


Dernière édition par Dalva le Jeu 24 Sep 2020 - 22:19, édité 2 fois
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Jeu 24 Sep 2020 - 22:16
JMB doit être en train de se dire "P... n je suis trop c... j'ai dit que tout était prêt pour l'enseignement hybride .... "
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 24 Sep 2020 - 22:18
C'est pas grave, Saramago est au top !
avatar
Invité
Invité

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Invité le Jeu 24 Sep 2020 - 22:19
@Clecle78 a écrit:
@Saramago a écrit:
@Clecle78 a écrit:Personnellement je n'ai pas envie de mourir, merci bien pour ta compassion.

Euh, comment dire... Mourir n'est pas une option, qu'on le souhaite ou non. Que l'on ait pas envie de mourir est une chose, que l'on se gâche la vie pour retarder l'inévitable en est une autre, pour soi comme pour son entourage.
Tu es complètement siphonné pour dire des trucs pareils!  Ça va pas la tête ?

Cela ressemble à un troll, non? C'est la seule hypothèse qui me semble plausible ... Sinon, que dire...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum