Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Le recrutement des universitaires - Page 9 Empty Re: Le recrutement des universitaires

par User5899 Lun 12 Aoû 2013 - 15:43
@e-Wanderer a écrit:Disons que ce n'est pas illogique dans la mesure où nos concours d'enseignement à la française sont très particuliers, et il est toujours préférable d'en connaître la mécanique "de l'intérieur". C'est pourquoi on confie de préférence ces cours à des collègues qui connaissent la boutique. Mais il y a aussi d'excellents collègues qui par exemple ont fait leur cursus universitaire à l'étranger ou qui sont issus de disciplines sans agrégation (par exemple, on peut parfaitement confier un cours de grammaire-stylistique pour l'agrégation de LM à un spécialiste de linguistique).
Mon frère est au jury d'une agrégation sans être agrégé, et pour cause :pas d'agreg dans sa discipline.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Le recrutement des universitaires - Page 9 Empty Re: Le recrutement des universitaires

par Marie Laetitia Lun 12 Aoû 2013 - 15:55
@Jiddu Krishnamurti a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Jiddu Krishnamurti a écrit:Au-delà de toutes ces considérations, il y en a une pratique : un non-agrégé ne peut pas - théoriquement - enseigner dans le Master enseignement, ce qui dans certaines facs peut poser un pb.
Ça me ferait bien rire: dans ma fac, c'est un prof qui n'était pas agrégé qui fait les CM de la prépa agreg. Et c'est très bien comme ça, il est le plus qualifié pour les faire.
Qu'il fasse les cours dans un domaine bien précis, c'est une chose, mais si ce sont des cours de méthodo ou des oraux blancs, cela ne me semble pas pertinent.
D'autant plus que les étudiants savent très bien les qualifications des profs et cela joue pas mal sur la crédibilité.

Quand j'ai passé mon agreg à la Sorbonne, il y avait un prof (en médiévale je crois) qui n'avait pas ses concours, il en prenait plein la gueule lors des pauses cafés Laughing 
(bon, il faut dire qu'il mettait ses branches de lunettes dans son oreille puis dans sa bouche aussi)
Mouais, bof. On peut dépasser très largement après l'expérience de plusieurs années d'enseignement le niveau que l'on avait en préparant les concours, c'est-à-dire être très performant en méthodo sans avoir forcément l'agrég. Quant à l'opinion des étudiants, enfin de certains, hein... Je rejoins MK là-dessus!
Non, là où moi je m'en suis voulu de ne pas avoir l'agrég, c'est quand on tombe sur un excellent étudiant qui se démotive à l'idée de passer l'agrég "parce que si, vous, Madame, vous ne l'avez pas eu, alors moi, vous pensez..." C'est à peu près le seul problème que pose le recrutement de non agrégés dans le supérieur.

_________________
 Le recrutement des universitaires - Page 9 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Ruthven
Ruthven
Monarque

Le recrutement des universitaires - Page 9 Empty Re: Le recrutement des universitaires

par Ruthven Lun 12 Aoû 2013 - 16:57
@philann a écrit:Ce d'autant que Paris IV n'est pas réputé pour son caractère révolutionnaire. Les profs de Paris IV en ShS doivent pas être nombreux...
Il doit avoir de sacrées qualités !
Pas révolutionnaire ... Ils ont quand même recruté Rachele Borghi en géographie ! Ce n'est pas à Paris 1 que l'on verrait cela Laughing ...
philann
philann
Doyen

Le recrutement des universitaires - Page 9 Empty Re: Le recrutement des universitaires

par philann Lun 12 Aoû 2013 - 17:18
touché! Laughing 

M'enfin bon! Que des étudiants...donc par définition intellectuellement encore pas grand chose, soient à ce point critique à l'égard d'un PR pour une question d'agreg... (alors que le reste de la planète devient PR sans ce sésame)...me fait un peu halluciner!! Je suis plutôt favorable à l'agreg' en matière de recrutement...mais dire que ça n'empêche pas des mauvais d'arriver c'est un euphémisme à la fac...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Le recrutement des universitaires - Page 9 Empty Re: Le recrutement des universitaires

par Marcel Khrouchtchev Mar 13 Aoû 2013 - 19:33
@philann a écrit:
M'enfin bon! Que des étudiants...donc par définition intellectuellement encore pas grand chose, soient à ce point critique à l'égard d'un PR pour une question d'agreg... (alors que le reste de la planète devient PR sans ce sésame)...me fait un peu halluciner!! Je suis plutôt favorable à l'agreg' en matière de recrutement...mais dire que ça n'empêche pas des mauvais d'arriver c'est un euphémisme à la fac...
Entièrement d'accord avec toi! Le recrutement des universitaires - Page 9 2252222100
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum