Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Reine Margot le Mer 14 Sep 2016 - 16:03

Un prof qui vire un élève lorsqu'il y a insulte ou autre chose qui remette en question gravement son autorité n'est pas un prof incompétent ou en difficulté. Lorsque tu prends à part ton élève dans ton bureau tu es seule, la différence est que le prof a le reste de la classe à gérer.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Reine Margot le Mer 14 Sep 2016 - 16:04

@the educator a écrit:
Oui d'accord mais ça ce n'est pas au seul enseignant de le faire.
Le problème c'est que ce n'est pas non plus au cpe. Greencpe à raison (seulement) quand elle parle de droit à la scolairté, c'est pour ça que la FCPE nous emmerde. Mais clairement, la responsabilité pédagogique d'un élève, face à son droit à la scolarité, ça n'incombe pas au cpe (et de moins en moins vu la tonalités de nos missions).

L'élève a droit à la scolarité, et tout droit implique des devoirs (notamment celui du respect et de laisser le prof faire son boulot et les autres élèves apprendre).

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par ZeSandman le Mer 14 Sep 2016 - 16:06

@GreenCpe a écrit: Quant à l'élève qui fait n'importe quoi, certainement qu'il s'ennuie , qu'il ne trouve pas un intérêt
Je ne sais pas s'il faut voir des sous-entendus dans cette phrase.
Si c'est le cas je ne les trouve pas très pertinents, surtout au vu des motifs d'exclusion évoqués dans ce fil.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Philomène87 le Mer 14 Sep 2016 - 16:08

@the educator a écrit:
Oui d'accord mais ça ce n'est pas au seul enseignant de le faire.
Le problème c'est que ce n'est pas non plus au cpe. Greencpe à raison (seulement) quand elle parle de droit à la scolairté, c'est pour ça que la FCPE nous emmerde. Mais clairement, la responsabilité pédagogique d'un élève, face à son droit à la scolarité, ça n'incombe pas au cpe (et de moins en moins vu la tonalités de nos missions).

Je répondais à GreenCpe qui disait que pour l'élève perturbateur, il fallait, plutôt que de l'exclure, mettre en place des solutions, conseils de médiation, rdv avec les parents, etc.
Je répondais donc que ce n'est pas au seul enseignant gêné par l'élève de le faire... Mais à toute l'équipe de cette classe. Sauf que quand tes collègues te répondent que "non, cet élève il est très bien avec moi, pas besoin de mettre en place quoi que ce soit", ben le prof en question il reste seul dans son coin et il ne va pas organiser seul un conseil de médiation.
En attendant, il faut bien qu'il trouve une solution immédiate à un élève qui imite le cochon ou le mouton pendant les exercices (ou, pire, qui chante pendant le contrôle, déjà vu).

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Philomène87 le Mer 14 Sep 2016 - 16:09

@Reine Margot a écrit:Un prof qui vire un élève lorsqu'il y a insulte ou autre chose qui remette en question gravement son autorité n'est pas un prof incompétent ou en difficulté. Lorsque tu prends à part ton élève dans ton bureau tu es seule, la différence est que le prof a le reste de la classe à gérer.

Et qu'en plus il a parfois un public de soutien.

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par GreenCpe le Mer 14 Sep 2016 - 16:09

@Reine Margot a écrit:Un prof qui vire un élève lorsqu'il y a insulte ou autre chose qui remette en question gravement son autorité n'est pas un prof incompétent ou en difficulté. Lorsque tu prends à part ton élève dans ton bureau tu es seule, la différence est que le prof a le reste de la classe à gérer.

Il est parfois préférable d'interrompre le cours momentanément ou de dire à l'élève en question qu'il restera à la fin de l'heure pour régler ce conflit. ça laisse le temps de prendre du recul et de ne pas prendre une décision rapide. J'en conviens que la suite du cours peut être difficile pour l'enseignant qui se sent blessé mais il ne faut pas se mettre à niveau de l'élève car l'adulte c'est l'enseignant.

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par horribla le Mer 14 Sep 2016 - 16:09

@GreenCpe a écrit:
@horribla a écrit:
@horribla a écrit:
@GreenCpe a écrit:Lorsqu'il y a insulte, il y a un rapport d'incident qui doit être rédigé pour obtenir une sanction. Autre possibilité demander à un élève d'aller chercher le CPE ou d'amener l'élève directement chez le CDE, c'est aussi possible d'interrompre le cours en allant chercher un membre de la vie scolaire et agir rapidement sur cette situation inacceptable. Et tous les élèves n'insultent pas, donc pas de généralités !

Lorsqu'un élève t'insulte, en tant que CPE, tu fais quoi ? Tu ne dis rien puis rédige un rapport ou tu coupe court à toute conversation ?

Tu ne me réponds pas donc je me cite.
Il ne s'agit pas d'une attaque personnelle, ni contre les CPE en général, les miennes sont exceptionnelles. Il y a des mauvais profs, des mauvais CPE, des mauvais CDE... Des incompétents on en trouve dans toutes les professions. Mais tu affirmes que tous les élèves sont gérables et doivent être gérés et gardés en classe. Donc je te le redemande : en tant que CPE, si un élève, dans le hall, t'insulte devant d'autres élèves, quelle serait ta réaction ?

le diriger dans mon bureau, puis avoir un entretien avec lui, lui dire ce qu'il risque, faire mon rapport d'incidence, alerter la famille et demander à la recevoir. puis demander une sanction au CDE en le conseillant en fonction de la situation. et bien entendu je demanderai des excuses à cet élève qui aurait été irrespectueux certainement pour une raison. Je chercherais à comprendre pourquoi cette insulte. Il n'est pas normal qu'un élève insulte gratuitement un adulte.

Merci pour ta réponse.
Donc si je comprends bien ta réaction première serait de l'éloigner du groupe ?
Un prof dans une classe à 30 élèves, il fait comment ?

horribla
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par GreenCpe le Mer 14 Sep 2016 - 16:09

kiko30 a écrit:
@Reine Margot a écrit:Un prof qui vire un élève lorsqu'il y a insulte ou autre chose qui remette en question gravement son autorité n'est pas un prof incompétent ou en difficulté. Lorsque tu prends à part ton élève dans ton bureau tu es seule, la différence est que le prof a le reste de la classe à gérer.

Et qu'en plus il a parfois un public de soutien.

oui dans le hall aussi il y a tous les élèves...

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par GreenCpe le Mer 14 Sep 2016 - 16:12

@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit:
Oui d'accord mais ça ce n'est pas au seul enseignant de le faire.
Le problème c'est que ce n'est pas non plus au cpe. Greencpe à raison (seulement) quand elle parle de droit à la scolairté, c'est pour ça que la FCPE nous emmerde. Mais clairement, la responsabilité pédagogique d'un élève, face à son droit à la scolarité, ça n'incombe pas au cpe (et de moins en moins vu la tonalités de nos missions).

L'élève a droit à la scolarité, et tout droit implique des devoirs (notamment celui du respect et de laisser le prof faire son boulot et les autres élèves apprendre).

Absolument, et l'enseignant peut le rappeler aux élèves !

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Reine Margot le Mer 14 Sep 2016 - 16:12

@GreenCpe a écrit:
@Reine Margot a écrit:Un prof qui vire un élève lorsqu'il y a insulte ou autre chose qui remette en question gravement son autorité n'est pas un prof incompétent ou en difficulté. Lorsque tu prends à part ton élève dans ton bureau tu es seule, la différence est que le prof a le reste de la classe à gérer.

Il est parfois préférable d'interrompre le cours momentanément ou de dire à l'élève en question qu'il restera à la fin de l'heure pour régler ce conflit. ça laisse le temps de prendre du recul et de ne pas prendre une décision rapide. J'en conviens que la suite du cours peut être difficile pour l'enseignant qui se sent blessé mais il ne faut pas se mettre à niveau de l'élève car l'adulte c'est l'enseignant.

Je crois que tu ne te rends pas compte de ce qu'est un groupe de 30 adolescents, quand un élève du groupe vient de transgresser aussi manifestement l'autorité. Dire "tu viendras me voir en fin d'heure" ne suffira pas à calmer un élève qui en est venu à l'insulte. Tu crois qu'un élève qui vient d'insulter le prof va revenir tranquillement à sa place et rester muet toute l'heure? et surtout quel message est envoyé au reste? "Ah ben c'est cool on peut insulter le prof, tout ce qu'on risque c'est "tu viendras me voir en fin d'heure".
Dans ce genre de situation toute la classe devient un public avide, qui attend de voir la réaction du prof, et si c'est juste "tu viendras me voir en fin d'heure", vous êtes cuit.


Dernière édition par Reine Margot le Mer 14 Sep 2016 - 16:14, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Philomène87 le Mer 14 Sep 2016 - 16:12

Pas pendant les heures de cours.
Et puisque tu prends l'élève dans ton bureau Wink

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Jenny le Mer 14 Sep 2016 - 16:17

@Reine Margot a écrit:Un prof qui vire un élève lorsqu'il y a insulte ou autre chose qui remette en question gravement son autorité n'est pas un prof incompétent ou en difficulté. Lorsque tu prends à part ton élève dans ton bureau tu es seule, la différence est que le prof a le reste de la classe à gérer.

topela

Dans un collège où j'ai beaucoup exclu, le CDE m'avait prévenu dès mon arrivée "Ici, on ne fait pas de conseil de discipline". Difficile aussi de mettre une heure de retenue dans l'établissement. Rolling Eyes Se faire insulter, il paraît que c'était pas grave. Neutral Donc j'excluais ceux qui s'insultaient, se battaient, se roulaient par terre en hurlant... et je refusais de les reprendre quand on me les ramenait. Certains prenaient souvent la porte, sinon je n'aurais pas fait cours de l'année.

"Bizarrement", ailleurs, je n'exclus quasiment jamais. Razz


Dernière édition par Jenny le Mer 14 Sep 2016 - 16:18, édité 1 fois (Raison : faute de frappe)

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par lene75 le Mer 14 Sep 2016 - 16:25

Voilà, quand je parle d'incompréhension, c'est exactement ça. Le prof qui exclut, c'est le prof qui ne sait pas gérer sa classe Rolling Eyes À lui de se dém* pour gérer sa classe (sans aucune sanction possible, puisqu'on ne peut pas exclure, pas coller, et que si un élève ne fait pas sa punition, eh bien il n'y a pas de recours). Comme si ce qui se passe en classe était totalement déconnecté du reste... Sauf qu'étrangement, un même prof peut bien se débrouiller dans un établissement et beaucoup moins bien dans un autre.

Quant à l'histoire de l'élève qui a le droit à la scolarité Rolling Eyes Ils l'ont bien compris : c'est un droit, on ne peut rien contre eux, donc ils font ce qu'ils veulent et le reste de la classe, lui, n'a pas le droit à la scolarité, sauf si "scolarité" signifie garderie sans qu'il y ait nécessairement de cours. On a aussi le droit de circuler librement, ce qui n'empêche pas qu'il y ait des gens en prison parce qu'ils n'ont pas respecté leur part du contrat. Ce qui me fait toujours rire (jaune) dans ce genre de remarques, c'est qu'on défend haut et fort le droit à la scolarité des perturbateurs qui foutent en l'air la scolarité des plus faibles, mais les enfants handicapés qui ne peuvent pas être scolarisés, tout le monde s'en tamponne.

Vous parlez en rigolant de parents d'élèves qui viendraient réclamer des exclusions, mais ça m'est arrivé mon année de stage. En conseil de classe, les délégués de parents se sont plaints des perturbateurs et ont formulé les choses de cette manière : "On ne demande pas forcément à ce que tous les perturbateurs soient exclus définitivement du lycée, mais il faut qu'il y ait des sanctions pour que ceux qui veulent travailler puissent le faire", ils nous ont par ailleurs fait savoir qu'en l'état actuel de la politique disciplinaire dans l'établissement, beaucoup de parents de la classe avaient prévu de ne pas scolariser les petits frères et soeurs dans l'établissement. Après on peut toujours dire que tous les profs de l'établissement étaient des incompétents... Rolling Eyes

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Lornet le Mer 14 Sep 2016 - 16:33

Ce matin, 2de exclusion de l'année pour moi. J'assume.
L'élève est arrivé sans son carnet, sans la fiche qui remplaçait son carnet de liaison et que l'enseignante qui l'avait l'heure avant moi avait rempli avec un long mot (elle est venue dans ma salle la poser sur mon bureau car il l'avait "oubliée"), sans son agenda, et quand je lui ai demandé de sortir une feuille pour copier ses devoirs, il m'a répondu : "Je ne vais pas gaspiller une feuille pour ça !"

Je ne l'ai pas exclu chez la CPE mais chez le CDE. J'ai gardé ses affaires, d'ailleurs : je ne m'opposais pas à ce qu'il revienne une fois ses parents appelés, ou une fois l'engagement pris de venir avec ses affaires à partir de demain.
Les grandes vacances sont terminées.


Dernière édition par Lornet le Mer 14 Sep 2016 - 16:38, édité 2 fois

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par maldoror1 le Mer 14 Sep 2016 - 16:33

GreenCpe, il me semble que vous répétez à l'envi que l'élève perturbateur a "droit lui aussi à l'enseignement" (je résume, hein). Mais j'ai l'impression que vous n'avez pas compris que certains élèves REFUSENT catégoriquement qu'on leur apprenne quoi que ce soit! Alors évidemment, lorsqu'un adolescent en arrive à un tel rejet, il faut tâcher d'y remédier le plus vite possible, surtout avec l'aide des parents. Mais cela ne peut se faire directement au sein d'une classe, lorsqu'une situation grave (insulte voire agression) a eu lieu! Et que faites-vous des autres élèves, qui eux aussi ont "droit à l'enseignement", et qui plus est le réclament?

Ensuite, vous répétez que ce n'est pas au CPE de s'occuper de problèmes d'éducation, mais rappelez-moi ce que signifie le E de CPE?

Enfin, comme le souligne justement Reine Margot, et elle n'est pas la seule, je crois que vous ne visualisez pas ce qu'est une classe de 30 ou 35 élèves. Si l'on se montre trop laxiste avec un ado qui dépasse les bornes, je n'imagine même pas les répercussions que cela aura sur la classe. Et nous ne sommes pas des chiens.

Pour finir, vous comme nous exerçons un métier particulièrement difficile, je ne cherche pas à vous dénigrer, croyez-le bien.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par maldoror1 le Mer 14 Sep 2016 - 16:35

@lene75 a écrit:Voilà, quand je parle d'incompréhension, c'est exactement ça. Le prof qui exclut, c'est le prof qui ne sait pas gérer sa classe Rolling Eyes À lui de se dém* pour gérer sa classe (sans aucune sanction possible, puisqu'on ne peut pas exclure, pas coller, et que si un élève ne fait pas sa punition, eh bien il n'y a pas de recours). Comme si ce qui se passe en classe était totalement déconnecté du reste... Sauf qu'étrangement, un même prof peut bien se débrouiller dans un établissement et beaucoup moins bien dans un autre.

Quant à l'histoire de l'élève qui a le droit à la scolarité Rolling Eyes Ils l'ont bien compris : c'est un droit, on ne peut rien contre eux, donc ils font ce qu'ils veulent et le reste de la classe, lui, n'a pas le droit à la scolarité, sauf si "scolarité" signifie garderie sans qu'il y ait nécessairement de cours. On a aussi le droit de circuler librement, ce qui n'empêche pas qu'il y ait des gens en prison parce qu'ils n'ont pas respecté leur part du contrat. Ce qui me fait toujours rire (jaune) dans ce genre de remarques, c'est qu'on défend haut et fort le droit à la scolarité des perturbateurs qui foutent en l'air la scolarité des plus faibles, mais les enfants handicapés qui ne peuvent pas être scolarisés, tout le monde s'en tamponne.

Vous parlez en rigolant de parents d'élèves qui viendraient réclamer des exclusions, mais ça m'est arrivé mon année de stage. En conseil de classe, les délégués de parents se sont plaints des perturbateurs et ont formulé les choses de cette manière : "On ne demande pas forcément à ce que tous les perturbateurs soient exclus définitivement du lycée, mais il faut qu'il y ait des sanctions pour que ceux qui veulent travailler puissent le faire", ils nous ont par ailleurs fait savoir qu'en l'état actuel de la politique disciplinaire dans l'établissement, beaucoup de parents de la classe avaient prévu de ne pas scolariser les petits frères et soeurs dans l'établissement. Après on peut toujours dire que tous les profs de l'établissement étaient des incompétents... Rolling Eyes

Voilà, je suis on ne peut plus d'accord.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Jenny le Mer 14 Sep 2016 - 16:36

Lene : On est entièrement d'accord (y compris sur les élèves handicapés topela ).

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Orlanda le Mer 14 Sep 2016 - 16:39

Revenons-en aux choses simples.
Mon métier consiste à faire un cours de littérature à mes élèves. Je dois faire en sorte de le leur transmettre. Si d'une manière ou d'une autre, un élève m'empêche de le faire, je le vire. Je peux virer de cours par exemple un élève qui vient plusieurs fois en touriste dans mon cours, sans le texte d'étude, sans classeur, et s'il n'a pas pris la peine de me prévenir de cet oubli en début d'heure. Dans ce cas, il va en permanence recopier le texte en question.
Quand je lis plus haut qu'un élève rétif naît d'un cours peu intéressant, je me marre. Ce n'est ni à l'élève ni au CPE de juger de mon cours. Et puis quoi encore? Rolling Eyes
C'est en partie à cette image de carpette que les élèves gardent de certains de leurs professeurs malmenés qu'on doit une partie de la désaffectation du métier.

Je me contrefiche de savoir ce qu'en pensent les CPE. Les regards de remerciement des élèves qui restent me suffisent. Pour avoir été élève dans un collège mal tenu, je connais la peine des élèves qui subissent. J'aimerais bien que l'on pense un peu moins aux phénomènes.

_________________
I have become comfortably numb.

Orlanda
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par mafalda16 le Mer 14 Sep 2016 - 16:41

@Jenny a écrit:Lene : On est entièrement d'accord (y compris sur les élèves handicapés topela ).

Parfaitement d'accord également.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par DesolationRow le Mer 14 Sep 2016 - 16:41

@GreenCpe a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@GreenCpe a écrit:lol, l'élève vient avant tout à l'école pour recevoir des savoirs et être dans sa classe pas à la vie scolaire. Il a des droits et sans lui pas de prof ! Heureusement que ce texte existe car la vie scolaire scolaire en serait débordée. Le rôle de la vie scolaire n'est pas de la garderie des enseignants. Parfois il est nécessaire d'exclure un élève. par contre lorsque des enseignants s’accommodent de cette possibilité, je suis désolée mais il y a incompétence chez l'enseignant et hélas j'en ai vu qui exclus 10 à 15 élèves à chaque heure. Cessez de taper systématiquement sur les CPE ou la direction ! Une remise en cause est nécessaire !

Cesse de taper systématiquement sur les profs et après on verra. furieux

On verra quoi ? Tu tapes sur le CPE et je n'ai pas le droit d'exprimer mon désaccord ? C'est un forum ! Ensuite ce sujet ne donne pas la légitimité aux seuls enseignants de donner une opinion. Il faut rappeler la base du pourquoi l'élève va à l'école !?! L'enseignant éduque aussi et pas seulement aux bons élèves ! Ce serait trop facile

De fait, la nécessité d'enseignants qui donnent quelques leçons d'expression française me paraît largement démontrée supra.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Sphinx le Mer 14 Sep 2016 - 16:43

@KrilinXV3 a écrit:Un des problèmes, pour ces histoires d'exclusion, c'est que le texte est absurde en fait.

Chaque établissement devrait pouvoir définir une ligne commune sur les exclusions, qui serait adapté au public. Mais on ne peut pas le faire, parce que le texte, c'est "exclusion seulement en cas de la mise en danger d'autrui". C'est intenable. Parfois on a besoin de marquer le coup, aussi. Les CPE, directions le savent très bien et le comprennent très bien (sauf si vous tombez sur des sguegs ou qu'ils vous ont dans le nez, à tort ou à raison).

Bref, la même hypocrisie que celle du Droit sur le cannabis. (je sais, je suis hs).

On dit souvent cela mais je viens de chercher à nouveau et cette notion de "mise en danger" n'apparaît pas du tout dans le texte officiel, qui dit que
L'exclusion ponctuelle d'un cours ne peut être prononcée que dans des cas exceptionnels. Elle s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation. Toute punition doit faire l'objet d'une information écrite du conseiller principal d'éducation et du chef d'établissement.
et que l'exclusion de cours fait partie des punitions (non des sanctions), or
Les punitions scolaires concernent essentiellement les manquements mineurs aux obligations des élèves et les perturbations dans la vie de la classe ou de l'établissement.

J'ajoute, pour ce qui est de la politique d'établissement:

Elles [les punitions] sont prises en considération du comportement de l'élève indépendamment des résultats scolaires.
Elles constituent de simples mesures d'ordre intérieur, qui peuvent être infligées par les enseignants ou d'autres personnels de l'établissement. À ce titre et à la différence des sanctions, elles ne sont pas susceptibles de recours devant le juge administratif. Les punitions ne sont pas mentionnées dans le dossier administratif des élèves concernés mais les parents doivent en être tenus informés.
Les punitions doivent s'inscrire dans une démarche éducative partagée par l'ensemble des équipes et de la communauté éducative. Il appartient au chef d'établissement de soumettre au conseil d'administration les principes directeurs qui devront présider au choix des punitions applicables. Ces principes seront énoncés dans le règlement intérieur, dans un souci de cohérence et de transparence. Ils constitueront un cadre de référence obligatoire.

La notion de mise en danger, dans le texte, appelle directement une procédure disciplinaire, en fait. à moins que mon texte ne soit dépassé, auquel cas je veux bien la référence du nouveau ?
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57071

Pour en revenir au débat, ma super CPE, qui râle lorsqu'on exclut pour oubli de matériel ou retard, me dit toujours que j'ai bien fait lorsque je lui envoie un pénible qui se montre insolent avec moi ou perturbe mon cours. Et ma super CPE a toujours raison. Là Razz Après ça ne fait pas de mal d'en discuter avec elle soit après (et il m'est arrivé de passer un savon à l'élève conjointement dans son bureau), soit avant (parfois je la préviens d'avance qu'il n'est pas impossible qu'elle voie débarquer Machin au prochain cours ou au suivant...) Je suis d'accord sur le fait qu'il faut discuter des exclusions, de la même manière que c'est un peu pénible ces profs qui mettent l'élève en colle et ne lui donnent pas de travail à faire.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Lornet le Mer 14 Sep 2016 - 16:48

@Orlanda a écrit:
Quand je lis plus haut qu'un élève rétif naît d'un cours peu intéressant, je me marre. Ce n'est ni à l'élève ni au CPE de juger de mon cours. Et puis quoi encore?  Rolling Eyes

J'ai connu une CPE comme ça. Elle a dit à une collègue venue dans son bureau parce que des élèves de 3e séchaient ses cours : "Vous n'avez qu'à rendre vos cours intéressants !"

En deux ans dans cet établissement où il y avait moins de 200 élèves et seulement une quinzaine d'enseignants, j'ai constaté quatre démissions/dépressions de collègues, du chahut dans les classes malgré de faibles effectifs, une CPE se disant débordée (alors que j'ai rarement vu se plaindre son collègue seul avec une stagiaire dans un collège de plus de 1000 élèves, très difficile, où j'ai enseigné aussi...ce CPE aurait mérité une prime), des élèves qui aimaient aller dans le bureau de la CPE, un collège qui était plus calme quand la CPE était absente, etc.
Je n'ai jamais compris à quoi elle servait hormis à critiquer ses collègues et à surveiller que nous n'excluions pas nos élèves. De guerre lasse, j'avais mis mon pire perturbateur chez la collègue à côté de ma salle. Elle était d'accord. La CPE, qui devait s'ennuyer, est venue me le reprocher et la collègue a dû lui dire qu'elle était d'accord. humhum scratch
Quand j'ai quitté ce collège, ma principale joie était que je ne reverrais plus cette CPE. C'est dire.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par ipomee le Mer 14 Sep 2016 - 18:22

@the educator a écrit:
Oui d'accord mais ça ce n'est pas au seul enseignant de le faire.
Le problème c'est que ce n'est pas non plus au cpe. Greencpe à raison (seulement) quand elle parle de droit à la scolairté, c'est pour ça que la FCPE nous emmerde. Mais clairement, la responsabilité pédagogique d'un élève, face à son droit à la scolarité, ça n'incombe pas au cpe (et de moins en moins vu la tonalités de nos missions).

euh, "il" pas "elle", Greencpe est un homme, d'après son profil.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Lornet le Mer 14 Sep 2016 - 18:25

Au fait, un CPE reçoit la même paye quelle que soit le nombre d'élèves qu'il gère ?

J'y pense parce qu'entre Bidulette qui ne faisait rien de ses journées à part ennuyer ses collègues dans un collège de moins de 200 élèves et Résistant qui était seul avec sa stagiaire (pas toujours là) face à plus de 1000 élèves, dans un collège difficile, et qui faisait ce qu'il pouvait en attendant qu'on crée un 2d poste de CPE... La différence était flagrante. Pas le même travail.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par mathmax le Mer 14 Sep 2016 - 18:27

@GreenCpe a écrit:lol, l'élève vient avant tout à l'école pour recevoir des savoirs et être dans sa classe pas à la vie scolaire. Il a des droits et sans lui pas de prof ! Heureusement que ce texte existe car la vie scolaire scolaire en serait débordée. Le rôle de la vie scolaire n'est pas de la garderie des enseignants. Parfois il est nécessaire d'exclure un élève. par contre lorsque des enseignants s’accommodent de cette possibilité, je suis désolée mais il y a incompétence chez l'enseignant et hélas j'en ai vu qui exclus 10 à 15 élèves à chaque heure. Cessez de taper systématiquement sur les CPE ou la direction ! Une remise en cause est nécessaire !

Je trouve ce message très significatif d'un problème de positionnement  : non, un élève ne peut pas "recevoir" des savoirs, par le seul fait de sa présence en classe. Il vient pour apprendre, c'est à dire fournir un travail, consentir un effort. Il a certes des droits mais également des devoirs, sans lesquels il ne pourra pas exercer son droit à l'instruction quelles que puissent être les prouesses pédagogiques des uns ou des autres.

Quant à "sans lui, pas de profs" je ne comprends pas ce que tu veux dire.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Rendash le Mer 14 Sep 2016 - 18:28

@GreenCpe a écrit:
@horribla a écrit:
@GreenCpe a écrit:Lorsqu'il y a insulte, il y a un rapport d'incident qui doit être rédigé pour obtenir une sanction. Autre possibilité demander à un élève d'aller chercher le CPE ou d'amener l'élève directement chez le CDE, c'est aussi possible d'interrompre le cours en allant chercher un membre de la vie scolaire et agir rapidement sur cette situation inacceptable. Et tous les élèves n'insultent pas, donc pas de généralités !

Lorsqu'un élève t'insulte, en tant que CPE, tu fais quoi ? Tu ne dis rien puis rédige un rapport ou tu coupe court à toute conversation ?

Alors pour ton info, je ne me suis jamais faite insultée par un élève. Si cela devait se produire, il existe des solutions pour répondre à cette violence : oui je ferai un rapport d'incident (heureusement), puis un entretien avec l'élève, avec les représentants légaux et je demanderai en fonction de la situation de l'élève et du contexte, soit une punition ou une sanction au CDE.

Et l'eau, ça mouille Laughing

Une fois qu'on a fini de rappeler ces évidences, on tâche de réfléchir deux secondes, et on percute que ça, ça se fait après. Exclure, c'est parer au plus pressé, donc pendant, de façon à ce que les 29 autres élèves ne soient pas trop pénalisés. Point barre.


@GreenCpe a écrit:Lorsqu'il y a insulte, il y a un rapport d'incident qui doit être rédigé pour obtenir une sanction. Autre possibilité demander à un élève d'aller chercher le CPE ou d'amener l'élève directement chez le CDE, c'est aussi possible d'interrompre le cours en allant chercher un membre de la vie scolaire et agir rapidement sur cette situation inacceptable. Et tous les élèves n'insultent pas, donc pas de généralités !

T'es une flèche, toi Laughing  Il a été question uniquement de ceux pour lesquels une exclusion est justifiée, pas des autres, évidemment.

@Saska a écrit:
@roxanne a écrit:Ce qui serait bien, ce serait  un réel travail commun entre profs et CPE.
C'est ce que quelques uns disent sur ce fil, c'est ce que beaucoup d'entre nous vivons au quotidien, mais curieusement sur Néo, ce discours là est assez inaudible...

Ce n'est pas exactement vrai, en fait. Simplement, lorsqu'on aborde ce sujet, c'est surtout dans les cas où quelque chose va de travers : on ouvre rarement un topic pour dire "chouette, la vie scolaire de mon bahut est efficace"  Razz  C'est ce biais qui donne l'impression qu'on tape systématiquement sur les CPE ; mais en réalité, on n'aborde que les cas où il y a bisbille avec la vie sco.

@ZeSandman a écrit:
@GreenCpe a écrit: Quant à l'élève qui fait n'importe quoi, certainement qu'il s'ennuie , qu'il ne trouve pas un intérêt
Je ne sais pas s'il faut voir des sous-entendus dans cette phrase.
Si c'est le cas je ne les trouve pas très pertinents, surtout au vu des motifs d'exclusion évoqués dans ce fil.

Oui, il y a des sous-entendus, GreenCPE est coutumier du fait Laughing C'est le même qui expliquait ici l'an dernier qu'il avait des copies à corriger, qu'il n'était pas syndiqué mais qu'il râlait après son syndicat, et qu'il faisait des cours de meilleure qualité que "les professeurs qui rabâchent". Histoire de te situer le niveau du machin Laughing


Dernière édition par Rendash le Mer 14 Sep 2016 - 18:29, édité 1 fois

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum